Rejoignez-nous, pour une aventure unique dans le monde des fées ~ ♦ Le forum a désormais 2 ans !
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Forum fermé. La partie RP est en revanche ouverte.

Partagez | .
 

 Sayonara, Sabertooth... + The new world, Yggdrasil ! (RP solo au carré, terminé)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mare S. Ephemeral
Maître d'Yggdrasil
avatar
Crédits : Junpiterparker
Messages : 478
Date d'inscription : 20/06/2014
Age : 20
Localisation : Dans l'anus de la fonda. :3

Fiche de mage
Magie / Arme: Yume no Shinigami
Niveau: 35
Expérience:
73/1260  (73/1260)

MessageSujet: Sayonara, Sabertooth... + The new world, Yggdrasil ! (RP solo au carré, terminé)   Mer 8 Juil - 23:42

Sayonara, Sabertooth…
RP SOLO
Mare soupira. Le soleil venait tout juste de se lever et l’ambiance habituelle de la ville, de la guilde l’accompagnait comme toujours. Une matinée comme une autre en somme. Les rayons de l’astre l’embêtaient déjà, lui éblouissant le visage alors qu’elle laissa échapper un grognement. Elle tenta de se protéger avec son oreiller, bien entendu. Pour une fois qu’elle parvenait à trouver un peu le sommeil, elle comptait bien en profiter. Mais hélas, puisque son oreiller servait de protection, rien n’aidait au confort de sa pauvre petite tête et la petite fille finit par gémir à cause de la douleur dans sa tête, provoquée par l’inhabitude d’être posée à plat sur ce matelas quelque peu dur.

Alors qu’elle tentait de se rendormir, elle reçut en plein visage ce dont elle avait justement besoin en ce moment. Un oreiller, doux et moelleux qu’elle agrippa instantanément pour le caler sous sa tête, tandis que l’autre servait de protection pour le soleil. Malheureusement, une voix peu amicale et plus qu’insupportable pour les oreilles sensibles de la shinigami retentit. Une voix qu’elle aurait reconnu entre mille.

« Si tu n’étais pas aussi plate, tu pourrais te servir de ça comme protection contre le soleil. Mais malheureusement, la nature n’a pas été gentille avec toi…pauvre petite chose…comme je te plains d’être aussi ridiculement petite… »

La shinigami bondit sur ses pieds. Chaque fois qu’elle entendait cette fille parler, elle la supportait toujours moins. Elle s’avança rapidement vers la propriétaire de cette voix et la gifla sans la moindre once de respect. Premier conflit du matin, et toujours les mêmes. Shiro Mentem et Mare S. Ephemeral, deux des dix plus puissants mages de la guilde et sûrement les deux membres qui s’entendaient le moins de toute la guilde. Encore, Nemesis et Hakuryuu, par exemple, se contentaient d’une simple rivalité amicale sans pour autant se taper dessus toutes les dix minutes, mais elles, elles agissaient parfois encore plus violemment que deux mères de famille aux soldes. Souvent, rien de plus que des cris, mais cette matinée-là, les deux jeunes filles venaient de franchir un cap. La gothique répondit à la gifle en assénant un coup de pied à la shinigami qui l’envoya dans le mur, ce qui rendit celle-ci de très mauvaise humeur. Du moins, encore plus que d’habitude. Et alors que pendant ce temps, Sting et Nemesis se promenaient en toute tranquillité dans les couloirs, l’Orland décidait de passer le bonjour à son maître, une vague noire sortant de la chambre de Mare, suivie par un vent funeste, fit afficher un air blasé aux deux mages.

« J’en ai marre d’elles… » se plaignit Nemesis, avant d’accourir vers la chambre de la shinigami.

« Et tu pensais que ta magie de faible m’atteindrait Mare ? C’est mal me connaître, ce n’est pas parce que ma magie me permet énormément de possibilités que mes capacités physiques sont mauvaises !

- J’aurais plutôt pensé que ton crâne vide te permettait de voler, mais soit, si tu préfères te bercer d’illusions, je te laisse dans ton imagination trop fertile pour l’idiote que tu es… » rétorqua la petite tigresse.

Alors que Mare empoigna fermement sa faux et que Shiro leva sa main dans le but de se préparer un nouvel assaut, un rayon lumineux traversa la pièce en frôlant de très près les deux jeunes filles dont l’expression vira à la peur, avant de recevoir chacune un coup sur la tête des deux jeunes hommes visiblement peu contents de leur attitude. Alors que le maître de Sabertooth inspira pour prendre la parole, l’Orland le coupa, conscient d’avoir plus de poids auprès de la plus virulente des deux que celui-ci.

« Vous n’apprenez jamais des erreurs du passé ? Enfin, d’un côté, Mare, je ne peux pas te le reprocher, mais toi, Shiro… Tu sais parfaitement que ce genre de conflits appartient à l’ancienne Sabertooth. Souhaites-tu que la guilde redevienne ce que nous étions avant ? Lorsque nous tirions notre puissance en excluant les plus faibles ? Ou préfères-tu ces jours de joie, où Sabertooth est plus soudée que jamais ? Quant à toi Mare, je te pensais plus sage que ça, toi qui me fais tout le temps la leçon, à longueur de journée. Tu es ridicule, à ainsi te laisser dominer par tes émotions…Bien que ça me fasse mal de dire ça, expliquez-vous dans le calme, sinon, je crois que notre blondinet préféré risque très fortement de ne pas se contenter de vous frôler la prochaine fois. »

« Je préfère Rufus à Sting. » se contenta de répondre Mare, provoquant un ricanement de la part de l’Orland et une légère déprime du maître.

La shinigami sortit alors rageusement de sa chambre, provoquant un soupir de soulagement chez Shiro qui aurait préféré mourir que de discuter avec « une idiote pareille ». Afin de se changer les idées, cependant, Mare décida de faire une mission. Elle rechercha quelque chose qui lui aurait permis de se défouler et de laisser éclater la colère qui l’envahissait en ce moment. Rien de bien intéressant pour l’instant, jusqu’à ce que son regard se pose sur une demande étrange qui lui semblait adressée. Du moins, c’est ce qu’il lui semblait. Et en effet, sur l’affiche de mission, on pouvait clairement lire « Cette mission est destinée à Mare S. Ephemeral ». Une lettre était également jointe. La shinigami la prit alors, et commença à la lire.

« Ceci est destiné à la shinigami autoproclamée Mare S. Ephemeral, de Sabertooth. Les shinigamis prennent les âmes des gens, n’est-ce pas ? C’est triste pour toi, mais nous prennons plus d’âmes que tu ne le pourras jamais, et tu peux donc cesser de prétendre être une shinigami. A moins que tu ne désires prouver le contraire ? Si c’est le cas, rejoins-nous dans notre quartier général à la plage Tsuki. Nous verrons alors qui mérite le plus ce titre entre nous et toi. Ah, et juste pour que nous soyons sûrs que tu viennes à notre petit rendez-vous…tu vois, la ville où ta guilde s’est établie ? Nous la transformerons en un bain de sang si tu ne te présentes pas à la plage Tsuki d’ici une semaine. Et je pense très fortement que certains de tes camarades ne s’en sortiront pas… »

« Y a des gens qui ne plaisantent vraiment pas dans leur menace, ils savent au moins qui nous sommes ? Sting et Rogue pourraient les massacrer à eux deux… »

Mare poussa un petit cri en attendant ainsi la voix de son élève dans son dos. Non pas qu’une telle situation ne fut dérangeante, habillés ou pas, mais il venait de l’effrayer, elle qui se pensait seule pour lire en paix. Elle se retourna brusquement et tenta de gifler son élève, sans succès puisque celui-ci bloqua sa main sans aucune difficulté.

« T’es vraiment une idiote prévisible. Et je sais déjà ce que tu comptes faire. Tu vas m’enlacer, me frapper au ventre et partir seule pour ta mission ? Désolé Mare. Mais cette fois, tu vas devoir me supporter. Je compte bien t’embêter cette fois, parce que si jamais ta petite tête te cause d’avoir une mémoire sélective, tu as fini dans le coma quand tu m’as fait ce coup. Et je dois te dire qu’honnêtement, je…je ne veux plus jamais revivre ça. »

La shinigami fronça les sourcils. Elle détestait ça. Elle détestait quand son élève avait raison. Et cela arrivait trop souvent depuis le début de la journée. Elle poussa donc un profond soupir qui fit doucement sourire l’Orland et hocha la tête pour lui accorder ce qu’il désirait. Pour une fois, elle ne disait pas non à un peu de compagnie. D’autant plus que le voyage serait long, alors si elle ne voulait pas s’ennuyer… Bien entendu, elle n’acceptait pas juste pour admirer le corps de son élève.

Aussitôt dit, aussitôt fait. Le duo se mit dès lors en route. Mieux valait ne pas perdre de temps, la plage Tsuki se situait assez loin des quartiers de la guilde des tigres, et s’ils trainaient une semaine ne suffirait pas. Mare jeta un dernier regard noir à Shiro qui passait tranquillement, punie par la suite par un coup sur la tête de la part de son élève. Le voyage débuta donc dans la joie et la bonne humeur, et surtout, dans les râlements de la petite shinigami, qui se plaignait du coup, du temps, qu’elle était fatiguée…en bref, d’à peu près tout ce dont on pouvait se plaindre. Face à une attitude aussi agréable, son élève se contentait de simplement soupirer et de lâcher, de temps en temps, des « Oui, oui… ». Mare se rendait parfaitement compte qu’elle était une plaie, mais son caractère sulfureux faisait partie d’elle, tout autant que sa faux. Même si elle ne pénétrait pas l’intimité des autres en râlant.

Le voyage, en fin de compte, passa rapidement. Même s’il fallut plusieurs jours pour parvenir à proximité de la plage Tsuki, Mare se plaignait tellement qu’au final, elle tuait le temps toute seule. Néanmoins, à présent, elle ne prononçait plus le moindre mot. Elle serra fermement sa faux de ses petites mains, prête en cas d’attaque. Ceux qui l’avaient menacée devaient être si proches, peut-être même en train de les observer actuellement. Et alors que Mare pensait qu’ils étaient seuls, la silhouette d’un jeune homme se détacha d’arbustes aux alentours. Avant même que les tigres ne détaillent le physique du nouveau venu, celui-ci fit signe à Mare de le suivre, avant de s’enfoncer de nouveau dans la végétation aux alentours, cette fois-ci avec la petite tigresse sur ses talons. Mare s’ennuyant quelque peu, elle décida de prendre la parole afin de questionner ce mystérieux individu.

« Pourquoi avoir menacé Sabertooth pour que je vienne ? Si vous me connaissez, vous savez parfaitement que je serais venue peu importe la façon de le demander… »

« Nous vivons dans un monde où l’idéal doit être obtenu par la force. C’est ainsi. Nous ne voulons pas engendrer un conflit, mais parfois, s’en remettre à la force devient nécessaire. Si nous ne t’avions pas menacée, ta guilde t’aurait suivie, voire empêchée d’y aller. La présence de ce gosse suffit déjà à nous déranger. »

« …Cette guilde n’a jamais existé, n’est-ce pas ? Je veux dire… Tu es venu seul, en sachant pertinemment que j’aurais pu me défendre et que tu n’aurais pas fait le poids. On peut clairement voir des bandages sur toi, qui plus est. Alors maintenant, dis-moi la vérité. »

L’homme soupira. Mare venait de découvrir son secret, assurément. Secret qu’il comptait bien ne jamais révéler, mais hélas, les choses ne se passaient pas comme il l’avait prévu. Pire encore, la silhouette de Nemesis venait d’apparaître dans la légère brume. Une expression froide sur son visage qui fit légèrement frissonner la petite shinigami ainsi que son interlocuteur. Visiblement, la révélation sur cet homme ne semblait pas réellement lui plaire, contrairement à Mare qui se moquait bien de l’existence ou non de cette guilde. En effet, la blanche ne comptait pas se défendre, seule contre une personne autant qu’une guilde entière. Alors que l’Orland s’avançait silencieusement vers l’interlocuteur de Mare, une faux se plaça entre les deux.

« Enlève ça de mon chemin. Ce n’est qu’un mage noir parmi tant d’autres. »

« Un mage noir ? Sous prétexte qu’il souhaite la création d’un monde parfait ? La paix entre tous est possible. J’y crois. J’engagerai le dialogue entre toutes les nations. Avec les plus puissantes guildes noires, comme Tartaros par exemple. Je…je parlerai même à Zeleph, s’il le faut ! Je suis sûre que même lui sera d’accord avec moi ! »

L’homme laissa échapper un sourire. Le petit discours de la jeune fille le rendait heureux. Elle paraissait clairement déterminée à poursuivre l’idéal d’un monde parfait, à engager le dialogue avec tous les partis de ce monde. Nemesis, en revanche, fronça les sourcils et attrapa son maître par les épaules avant de la secouer un peu.

« Tu te rends compte de ce que tu dis ? Ces gens…c’est ce genre de personne qui a créé les plus grands conflits d’Earthland et d’Edoras ! Tu es membre d’une guilde légale, alors que ça te plaise ou non, tu vas devoir obéir aux ordres que Sting te do... »



Le tigre s’arrêta, sous le choc. Mare venait d’effacer la marque de Sabertooth sans le moindre instant d’hésitation. Des larmes roulèrent sur les joues de la shinigami. D’abord, l’une après l’autre, lentement. Puis le rythme s’accéléra. Et finalement, elle finit par éclater en sanglots. Les deux jeunes hommes furent abasourdis de voir la désormais ancienne tigresse dans cet état. Elle frotta ses yeux du dos de sa main, puis avec sa manche, tentant désespérément d’arrêter le flot de larmes qui inondait désormais ses yeux. Comme si cela arrêterait sa tristesse. Comme si elle pourrait encore sourire après cela. Finalement, elle baissa la tête. Et alors que Nemesis se demandait si elle allait bien, elle la releva de nouveau et poussa un hurlement de désespoir. Si fort que des oiseaux s’envolèrent. Si triste que même les quelques bandits qui trainaient encore aux alentours après avoir aperçu des mages légaux eurent le cœur déchiré par un tel cri. Après avoir épuisé sa voix au point que ses gémissements et ses sanglots devenaient à peine plus audibles que des murmures, Mare s’effondra au sol. Ses yeux gonflés par les larmes fixaient maintenant un Nemesis sous le choc. Dans un effort qui paraissait surhumain, la petite fille se releva, des sanglots secouant encore son corps tremblotant. Elle essuya une dernière fois les larmes qui coulaient avec sa manche, devenue trempée comme si la pluie venait de lui tomber dessus. Elle ouvrit les lèvres comme pour parler, mais tout ce qui en sortit fut un petit gémissement étouffé. Sa voix, encore usée par son hurlement déchirant, ne pouvait guère produire autre chose que cela. Elle tentait bien de respirer profondément pour se ressaisir, mais elle éclatait de nouveau en sanglots aussitôt. La tristesse de la shinigami semblait sans fin. Les tremblements qui secouaient son petit corps s’accentuaient de plus en plus. Depuis combien de temps pleurait-elle ? Quelques minutes ? Pour elle, chaque larme semblait mettre des heures à couler. Elle respirait faiblement. Chaque inspiration bloquée par un nouveau flot de larmes. Devant elle, Nemesis et l’autre homme, impuissants face à la scène. Le tigre ne pouvait qu’observer le sillage creusé par le torrent de larmes de son maître. Enfin, Mare se ressaisit. Son corps toujours agité de soubresauts, le visage, en particulier les yeux et les joues, rougi par tant de temps à pleurer, elle fixa son élève dans les yeux, sûrement pour la dernière fois, avant d’enfin prendre la parole.

« Très bien…sois content…tu m’as vue dans le pire état qu’il soit possible de voir chez moi… Je…je poursuivrai mon idéal, maintenant… Je créerai ce monde parfait que je désire tant… Tu sais, Nemesis… J’ai passé des jours merveilleux à Sabertooth. Sting, Rufus, même Shiro…et surtout toi…j’ai été si heureuse d’être à vos côtés, même si ce fut si court que je n’ai pas eu le temps de dire à tout le monde comment je me sentais vis-à-vis d’eux… Mais toi, j’ai pu te l’avouer…t’avouer que je t’aimais…quelque part…je suis heureuse. Car je sais à présent que nous aurions pu vivre un amour fusionnel…mais…la vie en a voulu autrement… Je suppose…qu’il est temps…à présent… Nemesis…je vais devoir te dire adieu…et surtout…garde à l’esprit…que je t’aimerai toujours, quoiqu’il arrive… » commença-t-elle, ses larmes recommançant à couler lentement tandis qu’elle parlait. « Tu vas pouvoir te vanter, tu as vu l’insensible, la sulfureuse Mare S. Ephemeral pleurer toutes les larmes de son corps ! Normalement, j’aurais dû te faire subir les pires sévices, mais…je…ne me sens…pas en état… » termina-t-elle.

Elle se remit à pleurer par la suite. Elle poussa un nouveau cri de désespoir, plus déchirant encore que le premier, à un tel point que Nemesis et l’autre homme sentirent les larmes monter. Mare posa une main sur sa bouche qui laissait échapper des petits gémissements de nouveau, le visage de plus en plus déformé par la tristesse. Elle pleurait, pleurait, pleurait encore. Ses larmes s’écoulaient sans cesse. Son cœur battait la chamade, et son corps tremblait comme une ridicule petite fleur ballottée par le vent auquel elle n’opposait plus la moindre résistance. Son élève tendit alors sa main pour la toucher, la rassurer. Malheureusement, la shinigami disparut avant même que Nemesis ne l’effleure.

Mare observa le bâtiment de Sabertooth, les yeux toujours gonflés par la scène précédente. Apercevant Shiro qui sortait, elle accourut vers elle, et l’enlaça doucement. Alors que la lolita gothique comptait la repousser, elle sentit que la shinigami tremblait, secouée de profonds sanglots, et passa un bras autour de la petite fille, l’autre lui caressant doucement les cheveux. Après quelques minutes dans cette position, Mare se détacha de la Mentem, laissant une lettre dans sa main et disparaissant sans un mot. La princesse des âmes ne chercha aucunement à la retenir. Elle comprenait déjà ce qu’il se passait. La shinigami n’avait pas eu besoin de prononcer la moindre parole. Seule une nouvelle dramatique pouvait la mettre dans cet état, quelque chose de suffisamment éprouvant pour secouer la blanche plus que n’importe quoi d’autre.

« Adieu…Mare. » pensa la tigresse.

Elle s’intéressa ensuite à la lettre. Mare semblait l’avoir rédigée en vitesse, car elle était mal pliée et légèrement froissée et humidifiée par ses larmes. Elle la déplia néanmoins. Elle ne contenait pas un grand discours, bien au contraire. Comme on s’y attendait de la part de Mare.

« Merci pour tout. »
codage par Junnie sur apple-spring
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mare S. Ephemeral
Maître d'Yggdrasil
avatar
Crédits : Junpiterparker
Messages : 478
Date d'inscription : 20/06/2014
Age : 20
Localisation : Dans l'anus de la fonda. :3

Fiche de mage
Magie / Arme: Yume no Shinigami
Niveau: 35
Expérience:
73/1260  (73/1260)

MessageSujet: Re: Sayonara, Sabertooth... + The new world, Yggdrasil ! (RP solo au carré, terminé)   Mer 8 Juil - 23:43

Le RP se passe près du désert, puis à la forêt d'Iridia, mais je suis sympa alors je fais un seul topic.

Will I ever, will I never free myself by making it right ?
RP SOLO
Une silhouette se déplaçait dans le désert, tout juste visible dans le sable volant dans le vent qui agitait l’étendue sablonneuse. De petite taille, sans doute un enfant. Un groupe de serpents s’approcha de l’inconnu, pensant trouver là un délicieux repas. Sous le soleil écrasant, l’enfant rabaissa sa capuche sur son visage pour se protéger, ne remarquant pas le danger qui s’approchait de lui, ou plutôt, l’ignorant. Alors que les reptiles se préparaient à l’assaut, la mystérieuse silhouette leva doucement sa main vers eux. Des oiseaux blancs quittèrent le corps de ses assaillants et s’envolèrent dans le ciel pour disparaître par la suite. Les serpents se tortillèrent alors, comme victimes d’une intense douleur. Face à cette vision, l’inconnu laissa échapper un petit sourire.

« La violence est une mauvaise solution pour obtenir ce que l’on veut… Surtout face à quelqu’un de bien plus puissant… Petits animaux, m’aiderez-vous à créer le monde parfait… ? »

Sur ces mots, l’enfant, s’accroupit et, lentement, caressa la tête de l’un des reptiles rendus impuissants qui n’avaient même plus la force de se tortiller, vaincus par la magie de Mare. Après avoir longuement « discuté » avec les serpents, la shinigami continua sa route. Elle approchait lentement de la sortie du désert. Elle avait eu vent d’une tribu de monstres qui s’en prenaient sans cesse aux villages à la frontière de leur territoire. Elle comptait donc tenter d’engager le dialogue avec eux afin de les convaincre de cesser leurs méfaits. Une tâche aisée, pensait-elle. De simples mots suffiraient sans doute à les remettre dans le droit chemin. Tenter de faire cohabiter les humains et ces monstres, telle était sa première tâche sur la voie de sa douce utopie. Et quel objectif honorable. La création d’un monde parfait. Où tous pourraient vivre et prétendre aux mêmes droits. Où la guerre n’existerait plus. La première chose à faire pour l’instant était d’aller directement dans le territoire des monstres. Désormais sortie du désert, Mare retira sa capuche, et s’avança vers des montagnes non loin. Sa petite stature serait sûrement un sujet de moquerie, mais tant pis. Elle était bien déterminée à négocier avec eux. Il ne fallut, par ailleurs, pas plus d’une heure avant que Mare n’aperçoive une forme humanoide de trois ou quatre mètres et se presse vers elle pour la suivre discrètement. Elle risquait fortement de devoir faire appel à sa magie si jamais ils l’attaquaient, car ses aptitudes physiques ne suffiraient pas face à une horde de monstres faisant plus de deux fois sa taille si ce n’est plus. Au bout d’un moment à suivre la créature, Mare se plaqua contre un mur et jeta un coup d’œil discret. Ils étaient peut-être une trentaine, voire une quarantaine. L’un d’eux, légèrement en retrait, semblait être leur chef. Sa taille atteignait sans doute les six mètres, le rendant bien plus imposant que les autres. Mare dissimula autant que possible sa puissance magique afin de ne pas paraître menaçante, et sortit calmement de sa cachette, d’un pas assuré. La réaction ne se fit, malheureusement, pas attendre. Une dizaine d’entre eux sauta sur la shinigami et subit le même sort que les serpents antérieurement. Le reste recula en émettant un grognement ressemblant à de la peur. La magie paraissait être une notion qu’ils ne connaissaient pas, aussi Mare restreignit de nouveau son pouvoir pour les rassurer.

« Créatures, mon nom est Mare S. Ephemeral, mage indépendante. Comme vous l’avez remarqué, vous ne pouvez actuellement rien face à ma magie car vous en êtes dépourvues. Sachez que je ne vous veux pas le moindre mal. Mes intentions ne sont ni de vous blesser, ni de vous ordonner de quitter votre territoire, bien au contraire. Voyez-vous…je rêve d’un monde parfait. Un monde où tous…monstres, démons, humains, dragons, et même les dieux… vivront en paix. Je ne compte aucunement recourir à la violence pour vous y forcer. Ce ne serait pas la bonne méthode, et je ne tiens pas à ce que cette nation soit créée de force. Ce n’est pas parce que je suis plus puissante que vous que je vais vous asservir. Et j’attends de vous la même chose. Cessez vos attaques sur ces villageois et apprenez à dialoguer avec eux, votre situation ne s’en portera que mieux. Cependant… »

Le discours de Mare sembla compris par les créatures, qui avaient l’air de parler le langage humain, ou du moins, comprendre les idées principales. Mais aucune ne fit quoi que ce soit. La shinigami n’avait pas terminé, ils le savaient. Ils retenaient tous leur respiration. L’atmosphère devenait pesante. Une aura noire entoura la petite fille, qui arborrait à présent un air menaçant qui fit frissonner les monstres.

« Si un seul des villageois meurt par votre faute, je vous annihilerai tous. Je vous montrerai le pouvoir des dieux. Le pouvoir d’un dieu de la mort. Vous mourrez tous, jusqu’au dernier. »

La shinigami disparut sur ces mots. Elle espérait que les créatures la croyaient et la prenaient réellement pour la déesse de la mort. Ce serait un réel moyen de pression, même si ce n’était qu’un vulgaire mensonge. Le sourire aux lèvres, elle se dirigea vers un village non loin. La paix y régnait actuellement, comme si les monstres ne l’avaient jamais attaqué. Mare sourit en observant, discrètement, des enfants jouant à « faire les mages ». L’un semblait se prendre pour Natsu Dragnir, l’autre pour Gray Fullbuster, une fillette pour Erza Scarlet… Ils semblaient être des fans de la guilde des fées, assurément. Ce fut, par ailleurs, l’imitatrice de Titania qui remarqua Mare la première, courant vers elle, imaginant sans doute qu’elle était une enfant de leur âge, ce qui n’était techniquement pas faux.

« Eh ! Tu viens jouer à faire la mage avec nous ? Tu veux faire qui ? Wendy ? »

Pour la première fois depuis longtemps, Mare sourit joyeusement. L’innocence de ces enfants réchauffait son petit cœur encore torturé par son départ brutal de Sabertooth. Elle s’avança vers la petite fille, lui caressa les cheveux, et sous les yeux ébahis des enfants, matérialisa de petits oiseaux blancs dans la paume de sa main.

« Je triche un peu, je crois…je suis déjà une mage, et malheureusement je suis bien plus âgée que j’en ai l’air… » expliqua-t-elle, tandis que la petite fille la fixait attentivement, un sourire illuminant son visage d’enfant. « Que diriez-vous…si je vous demandais si vous voulez que je vous apprenne une magie puissante ? C’est appelé « White Matter », une magie qui transforme les rêves en une arme… »

Les enfants hurlèrent tous en chœur un grand « Oui » à la proposition de Mare qui s’attela donc à la tâche. Fort heureusement pour elle, tous écoutaient à la perfection et bien que leurs progrès furent moins rapides que Wind ou Nemesis, ils comprenaient bien les enseignements de la shinigami qui démontrait une patience extraordinaire contrairement à son habituel caractère sulfureux. Elle s’entendait encore plus avec la petite fille qui incarnait Erza Scarlet, qui se rapprochait de plus en plus de Mare au point que celle-ci avait fini par ressentir un attachement réel envers l’enfant, qui lui rappelait, bizarrement, Nemesis quand il était plus jeune. Donc moins idiot. Et accessoirement, elle, c’était une fille, donc elle pouvait parler à son maître de problèmes plus personnels. Car Mare n’aurait pas vraiment imaginé Nemesis lui expliquant que son entrejambe le démangeait.

Un beau jour, Mare décida de se promener un peu dans la forêt. Elle savait qu’elle ne pouvait pas non plus rester éternellement dans ce village. Mais il se rapprochait le plus de son idée du monde parfait, aussi décida-t-elle qu’elle s’en irait une fois que les enfants seraient capables de continuer d’apprendre par eux-mêmes White Matter. Cette magie, tout comme sa sœur noire, possédait une grande flexibilité et pouvait se plier aux souhaits de son utilisateur, après tout, il était possible de faire tout et n’importe quoi en l’utilisant. Et une fois maîtrisée, ils pourraient tous défendre leur village contre d’éventuels assauts, et leur paix perdurerait.

Mais alors qu’elle se perdait dans ses pensées, la shinigami fut alertée par des cris et des bruits sourds provenant du village. Elle accourut aussitôt, et le spectacle qui s’offrit à elle fut choquant, même pour quelqu’un qui avait déjà vécu des horreurs. Les monstres étaient revenus. Patiemment, ils avaient attendu que Mare s’éloigne, et avaient lancé un assaut. Elle n’avait même pas eu le temps de revenir, pratiquement toute la population avait été décimée. Toute, sauf une seule personne. La petite fille. Elle tenta un assaut en projetant une poignée d’oiseaux blancs sur le chef des créatures, qui ne ressentit pas la moindre chatouille et l’envoya valser d’un coup de poing. Le corps en très mauvais état de la fillette atterrit aux pieds d’une Mare sous le choc des événements. Elle se baissa aussitôt pour tenter de sauver son amie, mais hélas, elle était bien trop blessée. L’enfant, dans un dernier souffle de vie, se pencha vers l’oreille de Mare et chuchota ses derniers mots, animée d’une colère profonde envers ceux qui, impitoyablement, avaient dévasté son bonheur.

« Tue-les. Fais-leur endurer leurs propres crimes. N’en laisse pas un seul en vie. »

En entendant ces mots, le chef des monstres arracha la petite fille à Mare, et dans sa main, l’écrasa comme un insecte. Devant cet acte, la shinigami folle de colère, déchaîna toute sa magie, et ignorant les cris et les pleurs d’effroi des créatures, lança un assaut surpuissant, employant comme seule source, le cœur souillé de l’ancienne tigresse maintenant corrompue par le chagrin et la haine. Une aura noire enveloppa chacun des assaillants, et nul ne sut jamais ce qu’il advint d’eux dans ce halo cauchemardesque, tandis que dans le vent s’envolèrent leurs cris de douleur, et que sur la terre se déversa leur sang, teinté d’un noir impur. Les ténèbres les entourant dissipées, les corps des créatures étaient couverts de marques sombres, d’où s’écoulait ce sang corrompu par les sentiments de Mare. La blanche, dévastée, pleura longuement son amie perdue, et le cuisant échec qu’elle venait d’essuyer. L’ancienne tigresse, amicale malgré son caractère imprévisible et ses provocations constantes, n’était désormais qu’un pâle souvenir du passé. Secouée par son chagrin, la shinigami se releva, et se remit en route. Alors qu’auparavant les animaux se pressaient à sa rencontre, à présent ils la fuyaient, comme si l’essence-même de sa magie exhalait un mal absolu. Elle leur vola leurs rêves, ne laissant plus là que leur souffrance, leurs cauchemars.

« Le monde…ne comprendra jamais, hein… ? Très bien…je leur montrerai la douleur, la peur et le malheur. La souffrance guidera leurs pas, vers le chemin que je leur ferai prendre, jusqu’aux portes du monde parfait. Et s’il le faut…s’il le faut, je ferai de leur existence un cauchemar insupportable, jusqu’à ce qu’ils hurlent et deviennent fous. Moi, Mare S. Ephemeral, ne reproduirait plus un tel échec. Je rassemblerai des alliés, mus par le seul désir de créer le monde dont je rêve moi aussi… Dragons… Démons… Humains… Monstres… Tout être vivant tremblera devant nous, et nous suppliera de l’amener au monde parfait. »

Sur ces mots, Mare, corrompue par sa haine, se dirigea vers un autre village. Quelques jours plus tard, de troublantes nouvelles arrivèrent dans tout Edoras. Un village venait d’être dévasté par ce qui s’apparentait à une guilde noire, les rares habitants encore en vie frappés d’un tel effroi qu’ils ne pouvaient pas ne serait-ce que décrire le, ou les assaillants. Une seule chose permettait de désigner l’auteur, ou plutôt, l’auteure de cet affreux massacre. Une mystérieuse lettre, accrochée au corps du chef du village avec un poignard, écrite par quelqu’un que certains ne connaissaient que trop bien.

« Je créerai le monde parfait. Si quelqu’un tente de m’en empêcher, je lui ferai subir le même sort que les habitants de ce village. Apprenez mon nom et celui de ma guilde et craignez-le. Je suis Mare S. Ephemeral, maître de la guilde Yggdrasil. »

Loin de là, à Iridia, une silhouette au visage dissimulé par une capuche pénétrait dans les profondeurs de la forêt. Juste avant de disparaître entre les arbres, un coup de vent souleva son manteau et dévoila des cheveux blancs, ainsi que, sur l’épaule droite de la silhouette, une marque d’un noir profond. Un arbre autour duquel s’enroulait un serpent. La marque d’Yggdrasil, la guilde noire.
codage par Junnie sur apple-spring
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pika-sama
Maître du Jeu
avatar
Crédits : Sirius
Messages : 3268
Inventaire : Banane
Date d'inscription : 10/07/2013
Localisation : Caché !

MessageSujet: Re: Sayonara, Sabertooth... + The new world, Yggdrasil ! (RP solo au carré, terminé)   Jeu 9 Juil - 0:43

J'aime beaucoup ces deux rp solos, la façon dont elle quitte la guilde, la séparation avec Shiro et Nemesis, et surtout le fait qu'elle perde la raison en voyant que ce qu'elle a fait a été détruit, parce qu'elle a voulu se montrer bien trop gentille. Yggdrasil est une guilde noire assez intéressante. Je m'en vais de ce pas créer le groupe ! Et voilà les modifications :
- 50 points pour les deux réponses
- 30 points pour avoir terminé un rp
- Et la couleur de ta guilde + le rang de Maître (tu pourras narguer les autres) !

Ce sujet est verrouillé et rangé dans la partie des rp terminés ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fairy-reborn.forumactif.org
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Sayonara, Sabertooth... + The new world, Yggdrasil ! (RP solo au carré, terminé)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Sayonara, Sabertooth... + The new world, Yggdrasil ! (RP solo au carré, terminé)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» — WHEN THE WORLD COMES CRASHING DOWN — Gianbattista [TERMINÉ]
» CNN: Food prices rising across the world
» Vente Elysien Forge World (GI)
» Rock My World
» Forge World

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Reborn :: Archives :: Rp terminés-