Rejoignez-nous, pour une aventure unique dans le monde des fées ~ ♦ Le forum a désormais 2 ans !
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Forum fermé. La partie RP est en revanche ouverte.

Partagez | .
 

 Journal intime d'une servante [Erza K. RP hors contexte]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Messages : 163
Date d'inscription : 30/01/2014
Age : 25

Fiche de mage
Magie / Arme: Territory
Niveau: 25
Expérience:
114/650  (114/650)

MessageSujet: Journal intime d'une servante [Erza K. RP hors contexte]   Mar 21 Juil - 10:07





La petite vie d'une maid




Le château d’Edolas était une merveille d’architecture de par son style, un immense château formant une spirale et s’élevant très haut dans le ciel, mais aussi car on trouvait absolument de tout dans l’enceinte des murs de la cité. Par exemple, si un habitant avait envie d’une auberge spécialisée dans les cocktails a base de papaye et de fraise, il y avait fort à parier qu’un bar de cette sorte existe quelque part dans la magnifique cité et ce raisonnement pouvait même s’appliquer aux touristes qui venaient en masse. Cela rendait la cité tout simplement magique. Mais ce n’est pas l’imposante citadelle qui retenait le plus l’attention, même si sa côte était très élevée dans ce monde, mais plutôt de le château royal.

Comme dis en préambule, il était d’une beauté magnifique et d’une architecture rare. Mais ce n’était pas sa seule richesse puisque à l’intérieur de ce monument historique se trouvaient également des invités vraiment très prestigieux. Par exemple, de temps en temps, il était possible de voir l’impératrice de Pergrande, un pays venant d’Earthland, marcher dans les couloirs afin de se rendre auprès du roi pour une audience. Cette diversité ethnique et cette richesse de culture conféraient à ce château un petit quelque chose d’unique en son genre.

Cependant, il y avait un inconvénient à tout cela et un inconvénient de taille. En effet, pour faire tourner toute cette structure, il fallait du personnel qualifié et parmi cette fourmilière se trouvait une demoiselle dont beaucoup avaient terriblement peur en la voyant, pour une raison qu’elle ignorait elle-même. C’est vrai, cette personne était la gentillesse et la douceur incarnées. Jamais elle n’oserait faire de mal à qui que ce soit, pas même a une mouche. De plus, elle était tellement serviable que ça en devenait presque terrifiant par moment. Cette jeune fille se nommait Minerva et était aux services d’une des plus grandes dames du royaume : lady Erza Knightwalker. Minerva la servait depuis bien longtemps maintenant et avait obtenu le privilège rare d’être la servante attitrée d’Erza.

Un matin, alors que les premiers rayons du soleil pénétraient le château afin de l’englober dans une douce chaleur, Minerva sifflotait dans les cuisines tout en préparant un gâteau à base de fraise, le fruit préférer de sa maîtresse. Elle y mettait beaucoup de conviction et de savoir faire, elle avait gagné de nombreux concours de cuisine, afin de satisfaire pleinement la grande dame qu’elle servait. Une fois préparé et terminé, Minerva le mit dans un plateau en argent et se dirigeait vers la chambre du capitaine de la seconde division avant d’ouvrir doucement la lourde porte en chêne massif.


- Knightwalker-sama, je vous apporte votre petit-déjeuner. Un gâteau aux fraises comme vous l’aimez.

La chambre était plongée dans le noir et, après avoir déposé la pâtisserie sur une petite table en bois, Minerva ouvrit les rideaux pour inonder la pièce de lumière et vit que sa maîtresse dormait encore. La brune gonflait les joues en voyant cela

- Knightwalker-sama, ce n’est pas très sérieux. Vous avez un rendez-vous chez le coiffeur ce matin. Il faut vous lever et vous préparez. Ce n’est pas en restant affalée dans votre lit que vous trouverez un petit ami.

La maid tirait les couvertures avec force pour la forcer à se lever et commençait à couper une part du gâteau avec une très grande précision. Puis, délicatement, elle déposait la part dans une petite assiette et versait un thé bien chaud dans une tasse sublime avant de lui tendre le tout.

- Je vous rappel également, Knightwalker-sama, que vous avez aussi rendez-vous avec les nouvelles recrues afin d’évaluer leurs compétences en plus de votre rendez-vous chez votre coiffeur. Et je ne parle pas de votre séance de sport quotidienne afin de garder un minimum votre silhouette ni même de vos devoirs en tant que capitaine de la seconde division.

Oui. La version Edolas de Minerva était une personne de ce genre, vraiment à l’opposé de sa version d’Earthland qui, elle, était d’une cruauté sans nom.

C O D A G E  P A R  @G A K I.  S U R  E P IC O D E

Gain d'xp: 5
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erza Knightwalker
Capitaine de la Seconde Division de l'armée
avatar
Crédits : (c) archanemy
Messages : 120
Date d'inscription : 28/12/2014
Age : 20
Localisation : Château d'Edoras

Fiche de mage
Magie / Arme: Magic Spear - Ten Commandments.
Niveau: 24
Expérience:
382/600  (382/600)

MessageSujet: Re: Journal intime d'une servante [Erza K. RP hors contexte]   Jeu 23 Juil - 7:13




La cité royale d'Edoras, marmite posée sur le feu des enfers, crépitait sous les flammes ardentes d'un incendie ravageur, enveloppée par un voile épais de fumée grise. Ses habitants hurlaient et on pouvait entendre depuis le désert leurs cris désespérés. Les enfants se perdaient dans la foule en pleurant, essuyant leurs joues ruisselantes de larmes de leurs petits poings salis tandis que les hommes et les femmes se bousculaient, se piétinaient même dans la cohue, ne faisant qu'augmenter le nombre de victimes. Surplombant ce sordide tableaux aux nuances ensanglantées, une créature massive et cuirassée rugissait de ses mécaniques à la technologie avancée, régnant en maître sur ce brasier incandescent. Le Droma Anim avait été activé et maintenant, il piétinait gens et maisons. Tout tombait en ruine et malgré ce spectacle épouvantable, Erza ne réagissait pas. En vérité, elle ne le pouvait pas. Condamnée à regarder cette vision insoutenable. La vérité l'avait rattrapé. Et c'était tout ce qu'elle méritait. Pour tous ces crimes commis, pour tous ces meurtres de sang-froid, ces victimes innocentes. Pour la tyrannie qu'elle avait imposé, poussée par un Roi qu'elle chérissait comme un père.

Elle avait voulu protégé Edoras mais n'avait fait qu'accélérer sa fin tragique.

Maintenant, elle était attachée, ligotée par les liens incassables du destin. Et plus elle se débattait, plus l'étau se refermait, sciant sa peau laiteuse d'où s'échappaient déjà quelques filets de sang.

▬ Erza... 

Une voix l'appela. Elle l'entendait clairement, ce souverain dément qui riait aux éclats en détruisant les derniers vestiges de son royaume.

▬ Commandant Knightwalker. 

Une autre voix cette fois-ci. Mais elle provenait pourtant de la même personne. La vision du roi commençait à devenir flou et son visage fondait doucement pour en faire apparaître un autre. Plus jeune, souligné par une marque rouge sur son œil droit et une chevelure bleue. D'un signe, il lui ordonna de regarder autour d'elle. Tout était à feu et à sang, des cadavres jonchaient le pavé de la cité royale et les survivants se débattaient sous les débris qui écrasaient leurs malheureux corps. Pas une seule personne saine et sauve. Mis à part elle. Erza sentie des larmes chaudes brûler ses yeux mais l'héritier au trône lui interdisait de pleurer, lui rappelant que le coupable ne pouvait être attrister par ce qu'il avait volontairement provoqué. La rousse secoua la tête et ouvrit la bouche pour protester mais aucun son ne pouvait sortir. Le goût du sang envahit subitement sa bouche pour couler à flot dans sa gorge, l'étouffant. Un trou béant venait de se creuser dans sa trachée, rongeant ses cordes vocales pour l'empêcher de parler. La douleur ne vint qu'après avoir réalisé, foudroyante. Et Erza ne pouvait crier, exprimer cette souffrance insupportable.

Erza Knightwalker... Knightwalker... Knightwalker... Knigh...

▬ Knightwalker-sama, ce n’est pas très sérieux. Vous avez un rendez-vous chez le coiffeur ce matin. Il faut vous lever et vous préparer. Ce n’est pas en restant affalée dans votre lit que vous trouverez un petit ami. 

Un éclair de lumière jaillit et vint se poser sur ses paupières alors qu'un courant d'air froid caressa son corps endormi, la tirant du monde obscur et cauchemardesque des rêves. Elle se redressa cependant rapidement, ouvrant des yeux encore écarquillés par la peur. Automatiquement, elle porta une main à son cou mais ne découvrit aucune blessure. Soulagée, elle prit une grande inspiration avant de souffler longuement pour retrouver un rythme cardiaque plus doux. Puis, lentement, le commandant s'étira jusqu'à entendre le craquement de ses os et ses muscles rouler doucement dans une sensation des plus agréables.

▬ Bonjour, Minerva, dit simplement la rouge à l'intention de la servante.

Minerva était une jeune femme brune, plutôt jolie et au visage angélique toujours barrée par un sourire polie et tout à fait charmant. Elle avait les meilleures manières qu'il soit, compétente dans tous les domaines en plus d'être dotée d'une gentillesse incomparable. Douce et toujours dévouée, elle était la servant attitrée d'Erza depuis un bon moment maintenant. Et elle était devenue plus que ça avec le temps, la maid connaissant sûrement mieux que quiconque le commandant de la seconde division, exceptés Hughes et Sugar Boy. Elle était devenue, après tout, la personne la plus proche d'Erza dans sa vie au quotidien. Elle était également la seule à pouvoir lui parler sur ce ton et se permettre de lui faire quelques remontrances sans s'attirer ses foudres.

▬ Je vous rappelle également, Knightwalker-sama, que vous avez aussi rendez-vous avec les nouvelles recrues afin d’évaluer leurs compétences en plus de votre rendez-vous chez votre coiffeur. Et je ne parle pas de votre séance de sport quotidienne afin de garder un minimum votre silhouette ni même de vos devoirs en tant que capitaine de la seconde division.

La rouquine attrapa le plateau d'argent que lui tendait la brune et le posa sur ses genoux. Sans attendre davantage, elle se saisit d'une fourchette pour découper un bout de gâteau avec le côté de celle-ci, salivant d'avance alors que l'odeur délicieusement sucrée lui parvenait. Enfournant un morceau dans sa bouche, elle répondit enfin à son interlocutrice sans prendre la peine d'avaler la pâtisserie avec un air des plus blasé.

▬ Ch'ai pas besoin de coiffeur, ch'peux m'occuper de mes cheveux toute seule. 

À ces mots, elle attrapa une mèche de cheveux entre ses doigts et examina les pointes. Ils étaient fourchus, abîmés par le temps et le manque d'entretien. Et les couper avec le tranchant de son épée n'y aidait en rien.

▬ … Fin ch'est pas urgent. Elle déglutit enfin avant de reprendre. Minerva, peux-tu m'apporter mon armure dans la salle de bain ? Je vais commencer par aller voir les recrues.

Erza se leva enfin de son lit après avoir finit son gâteau et son thé, découvrant un corps simplement vêtue d'un long t-shirt et d'un petit boxer. Et ce fut sans gêne qu'elle commença à se débarrasser de son pyjama, ôtant son haut pour le poser sur une chaise avant que son dernier vêtement n'aille le rejoindre. Complètement nue, elle s'empara d'une serviette blanche pour cacher son intimité avant de se diriger vers la salle de bain. Rapidement, elle alla sous l'eau froide pour réveiller son corps encore engourdi. Le temps de le savonner, de le rincer et se détendre un peu, cela ne prit pas plus de dix minutes. Erza n'était pas le genre de fille à s'éterniser sous la douche. Elle sortie donc de la cabine, s'enroulant dans la serviette de coton en attendant que sa servante ne lui ramène sa tenue journalière.

En espérant que ça te plaise !    

© Great Thief sur Epicode

Gain d'xp: 9

_________________
she just ran away

© by anaëlle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 163
Date d'inscription : 30/01/2014
Age : 25

Fiche de mage
Magie / Arme: Territory
Niveau: 25
Expérience:
114/650  (114/650)

MessageSujet: Re: Journal intime d'une servante [Erza K. RP hors contexte]   Lun 3 Aoû - 11:12





Coiffeuse à domicile.




La jeune maid s’inclinait poliment lorsque sa maîtresse lui demandait de préparer son armure habituelle. La brune ne rougissait même pas de gêne lorsqu’elle vit le capitaine de la seconde division entièrement nue devant ses yeux. À vrai dire, même si le corps de la militaire était sublime, Minerva n’avait pas besoin de se sentir mal à l’aise tellement leur relation était profonde et la servante ne comptait même plus le nombre de fois où elle avait vu l’intimité de celle qu’elle servait. Alors pourquoi être gênée de voir son corps ? Lorsque l’eau coulait, la brune asiatique fit le lit du capitaine avec une rapidité peu commune. Pas un pli ne restait et le lit avait retrouvé son aspect douillet et confortable. Puis, sur le lit, l’armure choisit par sa maîtresse n’attendait plus que cette dernière pour être enfilée.

Lorsque la rousse sortit de la douche, Minerva s’inclinait poliment et amenait la tenue pour qu’elle puisse la revêtir. La maid aidait Erza à l’enfiler avec une douceur infinie et effectuait les derniers ajustements pour que sa maîtresse soit la plus parfaite possible. C’était son plaisir de la voir rayonnante de beauté.


- Cela ne va pas Knightwalker-sama. Je ne peux accepter que vos cheveux soient aussi négligés. Vous êtes capitaine de la seconde division, vous devez être la plus parfaite possible. En temps que servante attitré, je refuse que vous sortiez de cette chambre. Et vous n’avez pas votre mot à dire Knightwalker-sama.

C’était une autre facette de cette version de Minerva. Celle-ci savait se montrer ferme, mais c’était toujours pour le bien des autres, alors que la version d’Earthland ne prenait même pas la peine de s’occuper des gens de son entourage. Avec douceur, Minerva glissait ses mains dans la longue tignasse rousse de sa patronne afin d’examiner les dégâts. Un profond soupir s’échapper de la bouche de la geisha en voyant le travail à accomplir.

- Restez assise. Je vais chercher mes produits capillaires. Je vais essayer de redonner un peu d’éclat à cette chevelure de feu. Comprenez bien que je fais ça pour vous. Si vous voulez me punir par la suite, c’est votre droit, mais je ne peux pas vous laisser comme ça.

La maid brune revenait quelques minutes après avec des produits et une bassine remplie d’eau puis s’amusait à jouer les coiffeuses pour sa maîtresse. Elle la traitait comme une véritable petite poupée et après quelques heures, elle estimait qu’elle était enfin prête.

- Voilà Knightwalker-sama. J’espère que vous aimez votre nouvelle coupe de cheveux. Tenez, veuillez vous regarder dans le miroir.

Minerva s’essuyait les mains et contemplait son œuvre. Elle avait rendu les cheveux cassant de sa maîtresse aussi soyeux que possible et en avait même profité pour lui faire un très joli chignon mettant encore plus en valeur sa longue crinière rouge sang. Rangeant ses affaires avec précaution, la jolie maid retournait voir sa maîtresse avec son magnifique sourire.

- Vous êtes vraiment sublime Knightwalker-sama. Je vous autorise à vous rendre auprès des nouvelles recrues. Et, pardonnez moi encore si j’ai manqué d’égard à votre rang. Votre bien-être me tient très à cœur, vous savez. Vous avez tellement fait pour moi que je ne pourrais jamais vous dire à quel point je vous en suis reconnaissante.

La geisha s’inclinait une nouvelle fois en signe de respect très profond envers le capitaine de la seconde division, puis ouvrait la porte de sa chambre afin de lui dégager la voie. Puis, avec un très joli sourire, Minerva regardait sa maîtresse si bien vêtue.

- Voulez-vous que je vous accompagne Knightwalker-sama ? Votre lessive est en marche depuis l’aube, votre lit est fait et le ménage de vos quartiers a été fait hier. J’aimerais beaucoup passer une journée avec vous. Si vous acceptez qu’une fille de mon rang soit a vos côtés bien entendus.

C O D A G E  P A R  @G A K I.  S U R  E P IC O D E

Gain d'xp: 6
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Journal intime d'une servante [Erza K. RP hors contexte]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Journal intime d'une servante [Erza K. RP hors contexte]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Journal intime d'une servante [Erza K. RP hors contexte]
» Fiche et journal intime des persos
» Journal intime d'Aelita Stones
» JOURNAL INTIME de Julien Vogel!!
» Le Journal Intime d'une Serdaigle particulièrement agace !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Reborn :: Le vaste monde d'Edoras :: Cité Royale-