AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Perdus sur Creepy Island | avec Hakuryuu Ren

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Crédits : Avatar by Mirajane & Signa by Archanemy
Messages : 108
Date d'inscription : 06/08/2013
Localisation : Dans le lit de Mira ♥

Nemesis Orland
Sabertooth
MessageSujet: Perdus sur Creepy Island | avec Hakuryuu Ren   Mer 16 Mai 2018 - 21:42


Perdus sur Creepy Island

avec Hakuryuu Ren


- Voyons voir...

Nemesis avait posé son menton dans le creux de sa main, les bras à moitié croisés, et semblait être dans une réflexion plus ou moins profonde. Il était posté juste devant le panneau de sa guilde, plutôt grande, au même titre que l'affichage où s'empilaient bon nombres de missions, qui étaient régulièrement changées. Certaines avaient l'air impossibles à accomplir, et le jeune homme enrageait un peu de ne pas être assez fort pour les faire lui-même. Il avait beau être arrogant, il connaissait ses limites et savait très bien que se surestimer pouvait mener à sa perte. En revanche, certaines requêtes étaient si ridicules que Nemesis se demandait à quel moment on annoncerait qu'il s'agissait d'un canular, pour donner les vraies missions qui étaient cachées derrière celles-ci. Cruellement, il pensait qu'en effet, sauver un chat dans un arbre ou retrouver les chiots d'une femme âgée était d'un inintérêt total et une perte de son temps inestimable. Il préférait autant dormir plutôt que de se réduire à cela.

Non, ça, c'était réservé au menu fretin et Nemesis n'en faisait certainement pas partie. Lui, il était fort, et c'est pour ça qu'il avait rejoint Sabertooth, une guilde à sa hauteur, qui lui permettrait de gagner davantage en puissance et, surtout, bien qu'il avait du mal à l'avouer, aussi en expérience, dont il considérait qu'il manquait toujours. Et c'était terrible pour lui. Il avait à peine la majorité mais n'avait absolument pas envie d'être estimé par rapport à son âge. C'est pour ça qu'il cherchait une mission digne de lui. Une mission qui lui permettrait de montrer toute l'étendue de son incroyable pouvoir. Une mission qui ferait bouillonner son sang, faire sentir son coeur battre à toute allure dans ses tempes, sentir ses veines sur le point d'exploser à cause de toute cette adrénaline qu'il ressentirait d'un coup. Oui, une mission qui-

- "Perdu sur Creepy Island, île très dangereuse et mortelle à ceux qui la visitent. Mages puissants recommandés." venait de prononcer à haute voix le plus jeune de la fratrie des Orland.

Il eu un sourire qui se forma doucement sur ses lèvres. C'était parfait. Mais, il fallait qu'il prenne quelqu'un avec lui, sait-on jamais. La mission semblait bizarre et ça avait un peu l'air d'être un piège. "Et puis, tout serait tellement plus amusant, avec..."

Son regard se porta sur un mage au visage à moitié brûlé, à l'allure princière et élégante. Hakuryuu Ren.

- Oui, ça promettait d'être amusant, songea-t-il avec un grand sourire malaisant, presque sadique, collé à ses lèvres, Hakuryuuuuu ! cria-t-il à l'attention de ce dernier en s'approchant, un air joyeux illuminant aussitôt son visage, J'ai quelque chose à te proposeeeeeer.

Complètement à fond dans son jeu d'acteur, il ne put donc s'empêcher d'ajouter : Je veux surtout pas te déranger hein, mais ça te dirait une petite mission avec moi, entre bons camarades de Sabertooth ?

C'était louche et Hakuryuu allait sans doute flairer le piège, mais l'Orland avait déjà grande peine de ne pas s'esclaffer tel un idiot à l'idée d'être avec le prince de Pergrande dans un endroit effrayant. Ce serait une expérience sans précédent !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Crédits : Junie
Messages : 32
Date d'inscription : 25/06/2015

Hakuryuu Ren
Sabertooth
MessageSujet: Re: Perdus sur Creepy Island | avec Hakuryuu Ren   Mer 23 Mai 2018 - 2:36

Perdus sur Creepy Island
Nemesis Orland

La journée chez les Tigres à dents de sabre s'annonçait comme les autres. Le calme était présent, les membres discutaient tout en buvant un bon coup, certains étaient déjà partis en mission et d'autres se trouvaient devant le panneau, à les regarder. Hakuryuu, qui était posé sur l'un des canapés de la guilde, avait tourné son regard vers ce dernier pour constater que son rival de longue date était posté devant. Etant donné qu'il avait l'air de réfléchir, le mage de la nuit jugeait qu'il n'avait rien trouvé encore. Cependant, il ne fit pas longtemps attention à Nemesis, ça le rendrait trop heureux, alors son regard bleuté fixait ses mains et voilà qu'il s'enfermait dans ses pensées. C'était une chose que faisait souvent l'un des Princes de Pergrande puisqu'il était impossible pour lui d'oublier son passé ou même de le fuir. Il avait une sœur et un cousin à sauver et un autre cousin à retrouver pour régler le compte de cette vile sorcière. Quelle famille compliquée.

En une année dans ce nouveau monde, Le Ren savait que Black Sun se trouvait ici, plusieurs indices l'avaient menés à cette conclusion. Toutefois, le plus jeune des Princes n'était pas totalement idiot... Il ne faisait pas du tout le poids face à sa propre mère et ce n'était certainement pas en pleine journée qu'il allait s'attaquer à elle. Il allait devoir se renforcer plus que ça pour y parvenir mais... Ce n'était pas en restant assis sur ce canapé à regarder ses mains que les choses allaient avancer. Retrouvant une mine plus agréable à voir, Hakuryuu voulait bouger pour faire autre chose, ça éviterait d'inquiéter le peu de compagnons qui l'avaient vu avec cette mine plus que pensive. Ce dernier ne comptait pas les mêler à toute cette histoire, il s'agissait d'une histoire de famille donc il se devait de la régler avec Kouha... S'il avait été téléporté en même temps que lui. Mais pourquoi Black Sun et pas ce cher androgyne ? Ce serait injuste.

Finalement, le fils de la nuit n'eut pas le temps de faire quoi que ce soit, une voix qu'il connaissait par cœur l'avait appelé. Premier soupir pour montrer que cette voix avait toujours le don de l'agacer un peu. Ensuite, il se tourna vers le fameux Nemesis, le regardant d'une façon blasée et attendait ce qu'il avait à lui dire. Plus le frère de Hakuei l'écoutait et plus il se disait qu'il avait une idée derrière la tête... C'était Nemesis tout craché.

« Tu me proposes de faire une mission de jour ? Tu n'as vraiment pas peur que je te dise non. »

Et pour cause, Hakuryuu était déjà quelqu'un qui complexait énormément par sa faiblesse et qui manquait énormément de confiance en soi. Du coup, il refusait très souvent les missions de jour pour éviter d'être le boulet de la guilde. Néanmoins, il ne pouvait pas rester dans son meilleur élément, il fallait qu'il s'améliore le jour s'il ne voulait pas rester nul toute sa vie. Puis, il ne fallait pas que l'utilisateur de Dark Matter se moque de lui donc ce fut après un deuxième soupir qu'il ajouta :

« Bons camarades de Sabertooth ? » Un petit sourire en coin se dessinait sur ses lèvres. « Tu as décidé de faire l'école du rire avant de venir me voir ? »

Mais s'il y avait bien un humour aucunement drôle, c'était bel et bien l'humour de la haute société. Le Ren se fichait complètement d'avoir perdu son titre et que personne n'y prête attention, c'était certainement mieux ainsi, mais l'éducation qu'il avait reçue dans sa jeunesse ne pouvait pas être oubliée. Il savait qu'il n'était pas drôle non plus, ce fut pour cette raison qu'il reprit un air sérieux, fronçant ses sourcils par la même occasion.

« Vide ton sac, je sais que tu as une idée derrière la tête. Tu me connais autant que je te connais. »
Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Crédits : Avatar by Mirajane & Signa by Archanemy
Messages : 108
Date d'inscription : 06/08/2013
Localisation : Dans le lit de Mira ♥

Nemesis Orland
Sabertooth
MessageSujet: Re: Perdus sur Creepy Island | avec Hakuryuu Ren   Sam 2 Juin 2018 - 17:00


Perdus sur Creepy Island

avec Hakuryuu Ren


Nemesis avait eu raison : comme prévu, Hakuryuu était suspicieux vis-à-vis de ce qu'il pouvait bien préparer. Il avait raison de douter. Après tout, si Creepy Island était belle et bien aussi effrayante qu'on le prétendait, ça allait très rapidement être amusant pour lui. La façon dont il le pressait était également très drôle, ce qui le fit pousser un rire léger et moqueur. Oui, il le connaissait très bien, décidément, et c'était en effet réciproque, c'est pour cela qu'il ne pouvait pas faire cette mission avec quelqu'un d'autre. Il l'aurait bien taquiné encore un peu, mais faire durer autant le suspense était un peu malsain et retardait la meilleure partie.

- Hm, en effet mon cher Hakuryuu. Je te propose une mission de jour, comme ça, ça te fera sortir de ta zone de confort ! Je suis sûr que tu es plein de ressources même le jour !, finit-il sur un sourire complaisant.

Voilà qu'il le brossait dans le sens du poil. Mais Nemesis n'était pas qu'un beau parleur, il était aussi un homme honnête. C'est pour cela qu'il comptait bien faire part des dangers vers lesquels ils courraient au cours de cette mission.

- Écoute, il s'agit de sauver quelqu'un qui s'est perdu sur une île qu'on appelle Creepy Island. Le nom dit tout, mais je pense que c'est plus pour faire peur qu'autre chose. Et tu n'es pas une poule mouillée Hakuryuu, non ? demanda-t-il avec une mine sérieuse, qui contrastait beaucoup avec les expressions qu'il affichait habituellement sur son visage. Il voulait tester son camarade. Il voulait voir s'il méritait de faire partie de Sabertooth, qui bien qu'elle n'était plus cruelle comme autrefois, était toujours aussi forte et fière, comme lui. C'est pour ça qu'il ne put s'empêcher de rajouter :

- Après tout, un prince ne peut pas avoir peur pour si peu. Un prince d'un grand royaume se doit d'être fort et courageux, et toujours prêt à venir en aide à la veuve et l'orphelin ! N'ai-je point raison ?

Un petit sourire moqueur affiché à ses lèvres, à nouveau, et il attendait avec impatience la réaction du prince.

Plus tard, ils poseraient pied sur l'île, et se rendraient bien malheureusement compte qu'elle n'aurait pas d'effrayant que le nom. Ah, peut-être même bien que Nemesis ne se moquerait plus autant d'Hakuryuu sur le fait d'avoir peur et de sursauter aussi facilement ! Mais même si cela devait arriver, il ne le reconnaîtrait pas. Jamais. De toute façon, rien de mauvais n'arrivera. Rien du tout. Vraiment ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Crédits : Junie
Messages : 32
Date d'inscription : 25/06/2015

Hakuryuu Ren
Sabertooth
MessageSujet: Re: Perdus sur Creepy Island | avec Hakuryuu Ren   Ven 8 Juin 2018 - 16:09

Perdus sur Creepy Island
Nemesis Orland

Hakuryuu avait cessé d'être pensif, et de regarder ses mains, pour se dire qu'il était temps d'être actif et Nemesis tombait, comme par hasard, à ce moment pour lui proposer une mission de jour. Quelque chose clochait, une sensation plutôt étrange lui disait que son rival de toujours avait l'intention de lui préparer un mauvais coup... Cependant, il était trop tôt pour juger, à la place, il préféra lui demander s'il n'avait pas peur de se prendre un refus de sa part. Le jour n'était pas son point fort, l'Orland était le mieux placé pour le savoir, mais il n'avait pas tort en disant qu'il ne pouvait pas rester éternellement dans sa zone de confort, lui-même le pensait quelques minutes auparavant. Qu'est-ce qui lui prenait à être gentil ? S'était-il levé du bon pied sale aujourd'hui ? Plissant ses yeux et fronçant ses sourcils, le Ren trouvait ceci de plus en plus louche... Il fallait que le second mage de Sabertooth vide son sac.

Rarement, Nemesis parvenait à être sérieux et ça avait toujours le don de surprendre le Prince de Pergrande, en plus d'attirer toute son attention. Il fallait sauver quelqu'un qui était coincé dans l'une des nombreuses îles flottantes du monde d'Edoras ? Creepy Island était son nom, ce n'était pas celle qui était tout le temps plongée dans la nuit ? Finalement, même si c'était un coup foireux de l'utilisateur de Dark Matter, Hakuryuu reprenait confiance, avait oublié que cette île portait bien son nom et était plus enclin à accepter sa proposition. Cependant, les petites piques glissées par son rival lors de ses prises de parole ne passèrent pas par l'oreille d'un sourd et par politesse, le fils de la nuit attendit qu'il termine de dire des bêtises pour y répondre :

« Je ne suis pas une poule mouillé, espèce d'idiot ! Oui, un Prince se doit d'aider les autres sans échouer, n'est-ce pas, monsieur je vole des tapis volants ? T'en dois toujours un à mon Royaume. »

En même temps que Hakuryuu disait tout ceci, il partit prendre son hallebarde, la retourna pour taper l'homme à la longue chevelure sombre en plein sur l'estomac, son regard montrant clairement qu'il lui en voulait un peu malgré que cette histoire était réglée depuis longtemps. Il y avait des choses que le Prince ne pouvait pas oublier ; heureusement que le bout de son arme était plat, ça ne lui ferait presque rien, il serait, potentiellement, plié en deux. Ensuite, le noiraud la remit correctement à côté de lui, et dans un fin sourire, ajouta :

« Je vais t'accompagner pour cette mission puisque tu te sens incapable de la faire tout seul comme un grand. »

A son tour, le frère de Hakuei devenait moqueur, mais il avait complètement oublié le fait qu'il se dirigeait certainement droit sur un piège. Nemesis avait bien joué. A la place, il pensa à leur moyen de transport pour aller sur cette île flottante. Certes, le Ren était un Prince, qui ne demandait jamais rien de strict ou de confortable, mais il n'avait plus de carrosse à sa disposition et déjà que son titre ne valait plus grand chose dans le Royaume de Fiore, ce n'était plus la peine d'y penser dans le monde d'Edoras. Mais ça l'arrangeait, ça lui permettait de devenir de plus en plus distant envers sa mère et ce Royaume qu'elle a pourri.

« J'espère que tu as pensé au moyen pour aller sur cette île et que tu n'as pas choisi cette mission sur un coup de tête. »

Sinon, ils auraient plus de mal à trouver le moyen d'aller sur l'île qu'à faire la mission. Cette pensée le démotiva un peu, Hakuryuu n'arrivait pas à voir le bon côté des choses.
Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Crédits : Avatar by Mirajane & Signa by Archanemy
Messages : 108
Date d'inscription : 06/08/2013
Localisation : Dans le lit de Mira ♥

Nemesis Orland
Sabertooth
MessageSujet: Re: Perdus sur Creepy Island | avec Hakuryuu Ren   Dim 24 Juin 2018 - 19:00


Perdus sur Creepy Island

avec Hakuryuu Ren


Nemesis n'était qu'à peine irrité par la répartie du prince. Bien qu'il l'avait traité d'idiot et s'était un peu moqué de lui, l'Orland n'en n'avait cure, car Hakuryuu allait venir l'accompagner dans cette mission et c'était tout ce qui comptait.

- Je te rembourserai quand on retournera sur Earthland, Hakuryuu, dit-il pour répondre à sa pique concernant cette histoire de tapis volant. En attendant, il comptait bien continuer de se servir de l'objet qu'il avait volé, c'était si pratique de se poser dessus et de le diriger comme bon lui semblait !

- Et bien sûr que j'y ai pensé ! On prendra un bateau volant pour nous y emmener et voilà tout, rien de plus simple. Prépare bien tes affaires pour au moins une semaine loin de la guilde, on se rejoint dans une petite heure au port de la ville.

Une heure après, un sac de voyage sur le dos, de taille moyenne, Nemesis rejoignit le prince de Pergrande à l'endroit donné, avec au moins dix bonnes minutes de retard. La ponctualité et lui, ça faisait deux.

- Oups, j'ai pas vu le temps passer, dit-il bien fort à l'attention de son camarade. Bah, tu m'en voudras pas trop je pense. Allons-y !

Ils jetèrent un oeil aux différents bateaux, mais Nemesis vit rapidement un vieil homme qu'il aborda, lui demandant de les emmener sur Creepy Island. L'homme sembla frissonner, les regardant de manière suspecte.

- Ne vous en faites pas, on ne va pas vous piller en cours de route, nous sommes des mages de Sabertooth, vous pouvez nous faire confiance, dit l'Orland avec un grand sourire.

Il n'avait pas l'air rassurant, puisque le vieillard regarda Hakuryuu qui dut le rassurer, faisant grommeler le jeune homme aux yeux pourpres. Alors comme ça, le prince était plus rassurant, plus crédible que lui ? C'était n'importe quoi ! Était-ce à cause de son allure louche, ou de ses pieds nus ? Les pieds, définitivement les pieds. Il allait vraiment devoir se parer de babouches pour cesser de passer pour un gitan. Ah, mais s'il faisait ça, il ne pourrait pas coller ses pieds noircis sur le visage d'Hakuryuu pendant qu'il dormait ou rêvassait. C'était un choix difficile.

Sortant de ses pensées, ils s'installèrent dans le bateau du vieil homme, qui était désormais d'accord pour les emmener. Le trajet dura deux bonnes heures, durant lequel ils s'échangèrent quelques mots, et durant lequel Nemesis profita de faire une petite sieste, prenant tout de même soin de ne pas trop se mettre à l'aise non plus. Il n'avait pas envie de se faire jeter par-dessus bord pour ses mauvaises manières, il y avait des comportements qu'il ne pouvait pas non plus se permettre d'avoir dans n'importe quelle circonstance ! Oui, parfois il pouvait être un minimum mature et consciencieux, contrairement à ce qu'on pourrait croire.

Ils arrivèrent donc au terme de ces deux heures de voyage, et à peine avaient-ils posé le pied à terre que le vieillard était reparti, leur promettant de venir les chercher dans une semaine. Si jamais ils avaient des problèmes ou étaient en retard, ils n'auraient qu'à le rappeler grâce à une espèce de "téléphone" magique qu'il leur avait donné et qui ressemblait plus à un gros escargot qu'autre chose.

- Décidément, on n'arrête pas d'inventer des trucs pratiques ! C'est fou non ? s'extasia Nemesis, inspectant l'outil entre ses mains. Il faudrait faire bien attention à cet objet, il serait leur roue de secours si jamais leur mission devait s'allonger ou au contraire, se raccourcir. Il vaut mieux que ce soit toi qui le prennes, Hakuryuu, tiens, dit-il en lui tendant l'objet. C'est à ce moment très précis qu'un espèce de singe surgit de nulle part, s'emparant du téléphone en les narguant, poussant un rire sinistre et rauque.

- Saloperie ! s'exclama l'Orland, en colère.

Sans qu'ils s'en rendent compte, les nuages étaient devenus noirs, et alors que Nemesis sortit son catalyseur pour attaquer la bestiole, un éclair le fit sursauter, puis la pluie se mit à tomber doucement. Il faisait nuit. Cela ne faisait que deux minutes qu'ils venaient d'arriver, et désormais, la météo de Creepy Island faisait rage. La pluie allait finir par s'intensifier, à leur grand déplaisir. Nemesis se tourna vers Hakuryuu, sa baguette toujours à la main. Alors que le singe leur faisait toujours face, le téléphone entre ses petites mains, le brun se sentait devenir rouge de frustration. Et dire qu'il avait prévu de se moquer de son camarade, voilà que c'était lui qui se mettait à rager. Et ce n'était que le début.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Crédits : Junie
Messages : 32
Date d'inscription : 25/06/2015

Hakuryuu Ren
Sabertooth
MessageSujet: Re: Perdus sur Creepy Island | avec Hakuryuu Ren   Mar 3 Juil 2018 - 18:07

Perdus sur Creepy Island
Nemesis Orland

Hakuryuu ne savait pas s'il devait croire Nemesis par rapport au tapis volant qu'il avait volé lors de sa visite de Pergrande. Depuis le temps qu'il le possédait, il l'aurait déjà payé et ce n'était toujours pas fait. En plus de, probablement, lui mentir, le demi frère de Minerva s'en servirait sous son nez, c'était obligé, c'était écrit sur ses pieds sales ! Etant donné que le Ren ne pouvait rien faire de plus sur cette histoire, il lui annonça qu'il l'accompagnerait pour sa mission puisqu'il ne voulait pas se débrouiller tout seul. Toutefois, ses soupçons de départ avaient été complètement oubliés et il se dirigeait certainement droit sur un piège, tant pis, son manque d'attention lui serait fatal et il regretterait d'avoir répondu à la provocation de l'Orland.

Lorsque le Prince de Pergrande avait demandé à Nemesis comment il comptait s'y rendre, ce dernier lui répondit grâce à un bateau volant. Il posa sa main sur son front, se sentant totalement idiot... Sa question avait été inutile tant tout semblait logique... Qu'est-ce qui lui avait pris ? Enfin, ce n'était pas le moment de se sentir bête ! Un détail assez surprenant pointa le bout de son nez. L'utilisateur de Dark Matter lui conseilla de préparer ses affaires parce qu'il avait l'intention de partir pour une semaine... Pourquoi une semaine ? Ils auraient besoin d'autant de temps ?! Retenant l'heure et le lieu du rendez-vous, le fils de la nuit soupira une nouvelle fois, se disant qu'il était trop tard pour faire un faux bond à Nemesis, surtout que ce n'était pas dans son genre d'en faire, c'était un peu méchant et malpoli de dire oui puis à la dernière minute ça dit non. Il n'avait pas d'autres choix que de partir pour préparer ses affaires et rejoindre son rival une heure plus tard.

Hakuryuu avait terminé de préparer ses affaires en avance et n'avait pas perdu une minute pour se diriger vers le port où un bateau les emmènerait sur Creepy Island. Comme il avait de l'avance, sur le chemin, il fit la liste de ce qu'il avait pris pour être certain de n'avoir rien oublié. Il avait pris beaucoup d'affaires de rechange, quelques ustensiles de cuisine, on ne sait jamais il pouvait trouver une habitation abandonnée avec une cuisine pour faire la meilleure des fondues. Enfin, le garçon avait pris quelques minutes pour se faire des casse-croûtes qu'il avait pris soin de protéger afin qu'ils durent. Son sac se retrouvait bien rempli, mais toujours transportable sur un dos ! Arrivé sur le lieu du rendez-vous, le frère de Hakuei attendit patiemment son partenaire, bien qu'il savait qu'il aurait du retard... Car s'il était l'habitué de l'avance, Nemesis était tout le contraire. Maintenant, il ne lui restait plus qu'à croiser ses doigts pour que ce ne soit pas trop long. Dix minutes étaient le temps de retard, ça passait normalement... Mais pas quand le Prince prenait trop d'avance. Le second mage de Sabertooth prenait son retard à la légère et osait dire qu'il ne lui en voudrait pas... Le pire, c'est qu'il avait raison, Hakuryuu était trop gentil pour lui en vouloir pour une broutille pareille.

« Venant de toi, ce n'est pas étonnant que tu sois en retard. »

Il avait dû perdre du temps à tenter de laver ses pieds, c'était obligé ! Nemesis ne tarda pas à trouver le bon bateau pour les mener sur Creepy Island. Toutefois, le capitaine ne leur accordait pas sa confiance, peu importe ce que pouvait dire son ami. Du coup, l'originaire de Pergrande fit tout son possible pour expliquer la situation à cet homme de manière polie, efficace et moins rentre dedans comparé à une certaine personne. Une fois l'accord obtenu, le jeune homme se tourna vers son rival, lui lança un regard fier et un sourire victorieux... Il avait gagné sur ce coup !

Le bateau entama une longue montée en direction de Creepy Island. Pour passer le temps, le fils de la nuit continuait de discuter de tout et de rien avec le capitaine et son compagnon de route. Cependant, ce dernier finit par faire une petite sieste, il avait raison d'en profiter ! Hakuryuu resterait éveillé par précaution... Si le vieillard pensait que c'étaient des voleurs, rien ne l'empêchait de les voler avant d'arriver sur l'île flottante surtout s'il était, en réalité, concupiscent. En plus, ils avaient plein de choses plus ou moins importantes dans leurs sacs donc il valait mieux être très protecteur envers eux.

Les deux heures étaient passées, les deux mages de Sabertooth purent poser leurs pieds sur cette île. Hakuryuu dit au revoir au capitaine et regarda le téléphone que Nemesis tenait. Cet objet ressemblait à un escargot, c'était une forme plutôt originale. Le demi frère de Minerva lui tendit, lui disant qu'il serait mieux entre ses mains. Le Ren ne savait pas comment réagir... Est-ce qu'il bavait comme les véritables escargots ? Ce fut d'une façon hésitante qu'il tendit ses mains afin de le récupérer, mais un singe avait décidé de le prendre à sa place.

« Ah... » Était tout ce qu'il avait trouvé à dire alors qu'ils venaient de perdre un objet qui ne leur appartenait pas, mais qui était plus essentiel que n'importe quoi.

Ce fut comme on lirait un palindrome que Hakuryuu chercha l'animal voleur. En même temps, il remarqua que cette île était déjà plongée dans la nuit et sous une pluie qui ne comptait pas cesser de sitôt. Finalement, ce temps lui convenait tant que la nuit restait, il pourrait se rendre utile. Dès qu'il trouva le singe, le Ren s'amusa à le poursuivre, mais l'animal était plus rapide et agile que lui, il ne faisait que s'épuiser et avait certainement l'air d'un idiot... Il devait récupérer ce téléphone coûte que coûte. Quelques minutes plus tard, il cessa toute course poursuite lorsqu'il se retrouva totalement essoufflé et qu'il comprit que le singe ne comptait pas abandonner. Il revint auprès de Nemesis et tenta de dire :

« Il faut le coincer avec nos magies sans lui faire de mal. Je pense que tu pourrais utiliser la tienne pour lui donner moins de chance de s'échapper et je m'occuperai de le capturer le plus discrètement possible. Qu'est-ce que tu en penses ? »
Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Crédits : Avatar by Mirajane & Signa by Archanemy
Messages : 108
Date d'inscription : 06/08/2013
Localisation : Dans le lit de Mira ♥

Nemesis Orland
Sabertooth
MessageSujet: Re: Perdus sur Creepy Island | avec Hakuryuu Ren   Sam 21 Juil 2018 - 12:51


Perdus sur Creepy Island

avec Hakuryuu Ren


- C'est une très bonne idée Hakuryuu, faisons ça. On se dépensera moins qu'à continuer d'essayer de le choper, dit-il en approuvant les dires de son compagnon de guilde.

Nemesis leva sa baguette, qui servait de catalyseur à sa magie cauchemardesque, et se concentra quelques secondes avant d'envoyer une nuée de petits oiseaux noirs sur le singe, qui ne s'y attendait visiblement pas et ne semblait même pas comprendre ce qu'il était en train de se passer. Le choc qu'il subit le rendit mou, et morne. Il n'avait sans doute plus vraiment goût à la vie désormais, et regardait lassement l'escargot-phone (comment nommer autrement cette chose ?) qu'il tenait dans ses mains. Il essaya de le mettre dans sa bouche, ce qui fit s'exclamer de dégoût l'Orland.

- Saloperie, arrête ça tout de suite ! 'Tain, on va attraper une maladie en l'utilisant maintenant !

Manifestement, l'Orland ne savait pas vraiment de quoi il parlait, mais le geste du singe était dégoûtant. Mais au moins, maintenant, il n'avait pas trop l'air d'avoir envie de continuer de courir. Et c'était tant mieux, ils avaient bien mieux à faire. Alors qu'Hakuryuu l'attrapait et se chargeait de récupérer le téléphone, le petit frère de Minerva réfléchissait. Il avait pris suffisamment de provisions et de quoi tenir une semaine, mais c'était une durée qu'il avait donné à son comparse au cas où. Si la mission durait plus longtemps, ce serait problématique. Et cette fichue pluie n'avait pas l'air de vouloir s'arrêter. Cela faisait vingt minutes qu'ils étaient là, et le mage aux yeux rouges en avait déjà marre. Et dire qu'il était persuadé que cela ennuierait surtout Hakuryuu, avec l'ambiance un peu effrayante de l'île, voilà que l'arroseur était arrosé.

- Peut-être qu'on devrait trouver un endroit où s'abriter ? dit-il en exprimant sa pensée à haute voix. Hm... j'ai peut-être un vêtement un peu chaud dans mon sac au cas où, ça ira pour toi ? Bah, c'est ton problème de toute façon, haha ! Mais ne vas pas me refiler une saloperie si jamais tu tombes malade ! ajouta-t-il, comme le dernier des enfoirés qu'il était, ne se souciant que peu du fait que son camarade attrape la crève à cause de la pluie, tant qu'il ne venait pas lui éternuer au visage après coup.

- D'ailleurs, en fait, évite de me toucher s'il te plaît, ce téléphone a de la salive de singe dessus, ça me ferait mal que tu m'approches de trop près après l'avoir récupéré.

Hakuryuu avait probablement essuyé le téléphone, et de toute façon avec la pluie battante, la salive était déjà tombée par terre. S'il y en avait sur l'objet, pour commencer. Décidément, Nemesis aimait se soucier de détails inutiles, en plus d'en profiter pour insulter son camarade. Mais il lui avait dit s'il te plaît, c'était bien, non ? Il était poli. D'ailleurs, avant que celui-ci puisse rétorquer quoique ce soit à ce sujet, l'Orland balaya l'air de sa main, dans un geste dédaigneux à l'encontre du prince.

- Je vais me couvrir, il ne faudrait surtout pas que ma personne attrape une maladie, sinon la mission serait vraiment compromise ! dit-il en sortant un vêtement qui ressemblait à un coupe-vent, mais fourré de tissu plutôt chaud. C'était parfait, ça le protègerait de la pluie. Il disait que ça serait compromis, mais en réalité il était bien conscient de la force du mage originaire de Pergrande, il voulait juste faire le bon enfoiré, c'était inscrit dans sa nature après tout. Il se couvrit, avant de regarder Hakuryuu.

- Allez, il faut qu'on inspecte les lieux, j'ai pas très envie de rester toute la semaine ici ! ajouta-t-il, en regardant le mage de la nuit l'air de dire "On attend que toi, là". Un jour, il se prendrait un coup de hallebarde dans le visage, c'était certain.


Citation :
Désolé, j'ai un peu trop joué et pas beaucoup laissé la parole à Hakuryuu. Tu peux faire pareil dans ta réponse si tu veux ou faire intervenir des trucs comme pour le singe ! J'espère que cette réponse te plaira mon petit Hakuku ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Crédits : Junie
Messages : 32
Date d'inscription : 25/06/2015

Hakuryuu Ren
Sabertooth
MessageSujet: Re: Perdus sur Creepy Island | avec Hakuryuu Ren   Mar 24 Juil 2018 - 16:12

Perdus sur Creepy Island
Nemesis Orland

Ça y est, j'ai enfin posé mes pieds sur cette île avec Nemesis. Poliment, je disais au revoir à notre chauffeur, on le reverrait dans une semaine... ça me paraissait un peu long, mais cette île allait sûrement nous offrir des choses intéressantes, j'en étais persuadé. A peine je terminais cette pensée, le temps s’assombrit et une pluie battante commença à nous tremper. Je ne savais plus si j'avais pensé à prendre un parapluie ou un k-way pour me tenir au sec, mais je n'avais pas eu le temps de fouiller dans mon sac. Nemesis me montrait notre moyen de garder un contact avec le monde d'en bas... Cet espèce de téléphone avait une drôle de forme, il ressemblait énormément à un escargot et si j'appelais ça un Den den Mushi pour rendre sa forme plus amusante ? Cependant, lorsque Nemesis me proposa de le prendre, j'étais moins emballé... S'il était un escargot jusqu'au bout, je ne tenais pas à avoir de la bave sur mes mains !

Je tendis mes mains en direction de cet objet pour le prendre... J'étais hésitant, mais il valait mieux avoir de la bave sur soi que Nemesis qui le paume on ne sait où. Sauf que celui qui réceptionna le téléphone n'était pas moi, mais un singe... Mon unique réaction était un « ah » digne d'un meme sur une certaine personne. Je repris rapidement mes esprits, ce téléphone était trop important pour qu'un singe s'amuse avec ! Alors, je commençais à courir après cet animal bien plus agile et rapide que moi... Quelle bonne idée j'avais eue, je n'avais pas réfléchi après tout. Je gaspillais mon énergie et j'avais l'air d'un idiot... Et avoir l'air d'un idiot devant le demi-frère de Minerva, ce n'était pas une bonne chose, j'allais me prendre des moqueries pour des jours !

Au bout d'un moment, je revins auprès de mon, que je le veuille ou non, ami pour lui faire part d'un plan. Il avait l'air d'accord avec cette idée et utilisa Dark Matter pour ralentir le singe, comme je l'imaginais. Par contre, la chose que je n'avais pas prédite était qu'il comptait l'avaler... Mais ce singe était fou ! Cet objet était trop précieux pour qu'il serve de nourriture ! J'étais pris de panique, mais je réagissais sur le champ en prenant le singe, mettant ma main dans sa bouche et je récupérais notre objet avant qu'il ne l'avale. Dommage qu'il n'y avait pas la musique d'un certain jeu pour rendre cette scène plus importante. Enfin, je divague.

J'ignorais depuis combien de temps on se trouvait sur cette île, mais maintenant que j'y faisais plus attention, son ambiance ne me rassurait pas. Pourtant, c'était la nuit et j'aime la nuit puisque ma magie est liée à elle mais... Ce singe ressemblait presque à un cadavre pouvant bouger, il pleuvait tout le temps et ça ne semblait pas vouloir s'arrêter. J'avais froid, je n'étais toujours pas couvert, mais trempé comme je l'étais, ça ne servait plus. Si je revenais à Sabertooth, mon lit allait sûrement me supporter pendant plusieurs jours et rien que d'y penser à l'avance, je soupirais. Nemesis voulait s'abriter et me demandait si ça irait pour moi. Ah mon dieu, un Nemesis qui fait plus attention aux autres qu'à lui ? Qu'est-ce qui lui prenait ? Je le regardais d'un air blasé, attendant patiemment qu'il me dise ce que j'attendais... Que je me débrouille en fait. Quel enfoiré... Ne t'en fais pas Nemesis, la première chose que je ferais une fois malade c'est d'éternuer sur toi.

« C'est à se demander lequel de nous deux est issu d'une famille Royale. »

J'avais fini par lui répondre ceci après toutes ces plaintes. Je ne le pensais pas autant petite nature. Pour ma part, le temps ne me dérangeait pas, je n'avais plus besoin de me couvrir maintenant que j'étais trempé de la tête aux pieds... La seule chose qui me tapait sur le système était ses nombreuses plaintes. Avec ça, j'espérais lui avoir un peu cloué son bec.

« C'est bien toi qui voulais rester une semaine ici. Enfin, ce n'est pas grave, on a toujours cet escargot pour rentrer quand on veut. »

Je souriais d'un seul coup et faisais exprès de rapprocher le den den Mushi de Nemesis. Puisqu'il était dégoûté par cet objet, autant jouer avec ça ! Toutefois, je le rangeais rapidement dans mon sac. Cette île ne me plaisait pas, je tentais de faire bonne figure depuis le début et de cacher ma peur, mais le sentiment de malaise s'était renforcé en moi. Mes mains se devaient de tenir fermement mon arme pour que je puisse me défendre contre n'importe quel danger. Cette île avait un singe, mais qui disait singe disait autres animaux et certains pouvaient être plus dangereux que le premier venu. On ne pouvait pas rester éternellement plantés là, il fallait qu'on bouge et qu'on fasse des découvertes. J'ouvris le pas et en passant à côté de mon partenaire, je fis exprès de donner un coup sur l'arrière de ses genoux avec le bois de ma hallebarde. Automatiquement, ses genoux se plieraient et il tomberait comme un nul sur le sol mouillé de cette île flottante avec sa tenue fraîchement sortie de son sac, c'était parfait. Je n'avais pas pu m'empêcher de pouffer de rire et sans l'attendre, je repris l'exploration de cette île. Si elle était lugubre jusqu'au bout, je ne serais pas surpris de tomber sur un cimetière ou une sorte de château hanté.
Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Crédits : Avatar by Mirajane & Signa by Archanemy
Messages : 108
Date d'inscription : 06/08/2013
Localisation : Dans le lit de Mira ♥

Nemesis Orland
Sabertooth
MessageSujet: Re: Perdus sur Creepy Island | avec Hakuryuu Ren   Mar 31 Juil 2018 - 0:48


Perdus sur Creepy Island

avec Hakuryuu Ren


- Hakuryuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuu...! Sois maudit ! vociféra Nemesis à l'encontre de l'intéressé, qui n'avait pas l'air d'en avoir grand chose à faire tandis qu'il continuait sa marche.

Il avait osé approcher l'escargot-phone de lui pour le dégoûter, il savait bien qu'il en aurait horreur ! L'Orland avait grimacé, mais ce n'était rien comparé au fait de le faire tomber à genoux, LUI, le GRAND Nemesis ORLAND, à genoux ?! C'était le comble ! Il était si rouge en cet instant qu'on aurait dit qu'il allait exploser, et ne se rendait pas compte d'à quel point il pourrait être ridicule. Si on mettait une grosse tomate à côté de sa tête, avec une petite perruque pour imiter les cheveux, la ressemblance pourrait vraiment être frappante. Il se releva, s'époussettant d'une poussière qui n'existait pas, les jambes mouillées, et une veine parfaitement visible au front. Il fallait qu'il se calme. Hakuryuu n'avait fait "que", vraiment "que", se venger de toutes les provocations que lui lançait Nemesis. Mais lui, au moins, il ne l'avait pas touché. Il avait juste fait un peu le sale enfoiré, mais ça, c'était encore autre chose.

Il essaya de se calmer, toujours derrière son camarade. Plutôt que de préparer un sale coup, il réfléchi. Ce n'était clairement pas l'endroit pour foutre le bordel, contrairement à ce qu'il avait pu penser. La faune et la flore allaient peut-être se retourner contre eux, ou peut-être pas, cette île avait l'air normale, à part la nuit qui s'était installée d'un seul coup, ainsi que la pluie. C'était sûrement le climat habituel ici, donc ils ne pouvaient pas y faire grand chose. S'abriter ne changerait rien, ils avaient une mission à accomplir. S'abriter dans une grotte ou sous des feuilles, en tout cas. Mais dans une maison ? S'ils en trouvaient une bien sûr. L'endroit avait l'air désert de vie. Comment quelqu'un avait pu avoir la bonne idée de se perdre ici ?

Oui parce que pour Nemesis, c'était limite s'il ne l'avait pas fait exprès. En même temps, si lui, il avait vu un endroit aussi bizarre, il serait sans doute parti aussitôt arrivé. C'était évident qu'il n'y avait pas grand chose à en tirer. A moins que des gens aiment se faire peur tout seuls ? Les gens étaient trop bizarres pour lui, décidément. Si ce n'était pas ça, alors il ne s'attendait à rien d'autre qu'un aventurier normal et un peu trop curieux qui était tombé dans un piège ou qui s'était fait manger par des animaux. Cette possibilité n'était vraiment pas à écarter.

- Si ça se trouve, on va juste trouver le cadavre du mec qui s'est perdu et ce sera réglé. Du coup, si tu vois un bras ou une jambe en décomposition, c'est normal, dit-il d'un ton neutre, voulant clairement effrayer son camarade, tout en exprimant ce qu'il avait réellement sur la conscience. En tout cas, pour la première phrase.

De toute manière, comme son camarade l'avait dit, ils pouvaient utiliser l'escargot-phone pour rentrer quand ils le souhaitaient, mais le problème n'était pas là. Le vrai problème, c'est qu'ils n'avaient aucune piste. Rien du tout. Ils pouvaient aussi bien fouiller toute l'île sans rien trouver, et comme l'Orland avait dit, il pouvait très bien y avoir des "restes" de l'aventurier et ils pourraient ne pas s'en rendre compte.

- On a zéro piste, c'est assez chiant. Il faudrait trouver un bâtiment ou une grotte à explorer, mais même là, c'est pas sûr de trouver de quoi creuser. Et on a pas d'indice sur l'identité du mec qui s'est perdu, ça risque d'être long, dit-il à Hakuryuu. Alors qu'ils continuaient de marcher, Nemesis faillit se cogner contre le prince, quand bien même il était légèrement plus grand que lui, il n'avait pas vu ce qu'il voyait en cet instant. En effet, à la fois plongé dans ses pensées, et jetant un oeil aux alentours pour essayer de trouver quelque chose ou voir si des animaux anormaux allaient passer par là, il n'avait pas fait attention au fait qu'il s'était arrêté. Il lui rentra presque dedans, sans aucun double-sens qui raviraient sûrement bon nombre de fans assidu(e)s du potentiel couple qu'ils pouvaient former.

- Bordel Hakuryuu fais attention où tu marches ! dit-il à l'attention de ce dernier, refusant de reconnaître qu'il était celui qui n'avait pas regardé où il marchait.

Il se décala de derrière lui pour regarder ce qu'il regardait, avant de constater qu'il s'agissait d'une espèce de grande maison abandonnée, comme dans un décor de conte horrifique. Manifestement, les histoires qu'on racontaient aux enfants pour leur faire peur ne sortaient pas tellement de nulle part. Nemesis sentait qu'Hakuryuu n'était pas très à l'aise, et à vrai dire, lui non plus. Ils ne savaient pas ce que cette île pouvait bien cacher comme secret et bien qu'ils aient fait un peu n'importe quoi depuis leur arrivée, il fallait rester sur ses gardes car il était impossible de savoir sur quoi ils tomberaient.

- Il faut faire attention à la moindre présence, au moindre piège, s'exclama Nemesis à l'encontre de son compagnon de guilde, Qui sait sur quoi on risque de tomber ? finit-il avec une mine un peu sombre. Son but n'était pas d'inquiéter son camarade, mais lui-même voulait se rassurer un peu, car l'ambiance pesante de l'île commençait à faire son effet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Crédits : Junie
Messages : 32
Date d'inscription : 25/06/2015

Hakuryuu Ren
Sabertooth
MessageSujet: Re: Perdus sur Creepy Island | avec Hakuryuu Ren   Mar 7 Aoû 2018 - 17:17

Perdus sur Creepy Island
Nemesis Orland

Hakuryuu ne pensait pas que son compagnon de route était le plus sensible des deux, c'était à se demander qui était le Prince dans cette histoire. D'ailleurs, il ne s'était pas gêné pour lui faire cette remarque. De plus, pour profiter de ce moment de faiblesse de Nemesis, le Ren s'était amusé à rapprocher le den den mushi de lui... Pour une fois que les rôles s'inversaient, il n'allait pas s'en priver ! La répartie de la chochotte semblait être absente puisqu'il se contenta de le maudire comme il l'avait toujours fait... Peut-être que c'était à cause de lui si sa vie n'était pas facile ? Non, ce serait abusé et déjà qu'il utilise Dark Matter, il ne fallait pas que la moindre de ses paroles prennent plus d'importance. Le mage de Sabertooth continua la route après avoir fait tomber son camarade sur le sol de cette île. Etant fier de son coup, il n'avait pas pu se retenir de rire longtemps et le meilleur de cette histoire était que Nemesis venait à peine de se changer... Avait-il pris d'autres vêtements ? A vrai dire, il n'en savait rien, l'ambiance sombre et froide de cette île attira enfin son attention et le Prince de Pergrande était loin d'être à son aise.

Hakuryuu était déterminé à ne plus lâcher sa hallebarde de ses mains, il la tenait fermement au point que les jointures de ses doigts étaient plus claires. Cependant, il se devait d'être un minimum courageux pour ses frères et surtout en la présence de Nemesis. S'il montrait le moindre signe de faiblesse, ce serait terminé pour le Ren, il subirait des moqueries sans fin. Bien qu'il tentait par tous les moyens possibles de le cacher, le demi-frère de Minerva ne l'aidait pas en parlant d'un potentiel cadavre en décomposition d'un aventurier... S'il trouvait un bras en cours de route, ce serait normal ? Bien sûr que non, idiot ! Etant glacé sur place à cause de cette remarque, il se retourna doucement pour regarder son camarade de guilde. Il en avait déjà vu des cadavres... Des cadavres brûlés en plus mais là... Il ne tenait plus à en revoir sous peine d'avoir cette impression de revoir ses frères lui rappelant qu'il devait les venger en tuant sa mère.

« Si tu dis ça pour me faire peur, c'est raté. »

Ce n'était vraiment pas bien de mentir, particulièrement lorsque l'on était mauvais acteur, n'est-ce pas Hakuryuu ? L'exploration de cette île continua, il était impossible d'avoir la notion du temps sur ce lieu, mais tant que les deux n'étaient pas épuisés, elle ne cesserait jamais. Avec un peu de chance, il y aurait un moyen d'être plus rapide que la semaine prévue de base... Hakuryuu n'avait qu'une hâte : partir d'ici le plus tôt possible. Cette île pouvait le mettre à son avantage en restant sous une nuit éternelle, ça ne changeait strictement rien au fait que le fils de Gyokuen avait peur et avait de plus en plus de mal à la garder pour lui.

D'après Nemesis, ils devaient trouver une personne sur Creepy Island, mais sans indice, c'était compliqué, Hakuryuu ne pouvait qu'approuver son camarade lorsqu'il mentionna ce fait. A présent qu'il en savait plus sur la mission, il pouvait se concentrer qu'à la réussite de ce but et peut-être que ça lui permettrait d'oublier la peur de départ en pensant à autre chose ? Seul le temps pourrait le dire. Quelques minutes de marche plus tard, dans un silence parce que les deux mages étaient pensifs, Hakuryuu remarqua un bâtiment au loin. Sans prévenir l'Orland, il s'arrêta pour être certain de ne pas se tromper. Mais la personne derrière lui ne faisait aucunement attention et lui était rentrée dedans sans le prévenir. Fronçant ses sourcils et claquant sa langue contre son palais, le frère de Hakuei ne cachait pas que ça le dérangeait, il faillit tomber à cause du poids de l'autre idiot ! Déjà qu'il était trempé de la tête aux pieds, il ne tenait pas à avoir de la boue sur lui.

« C'est plutôt à toi de faire attention Nemesis. » Commença-t-il d'un ton légèrement désagréable. Il reprit rapidement son calme pour pointer le bâtiment abandonné de son index. « Il y a quelque chose par ici mais... Je ne sais pas si c'est une bonne idée d'y rentrer. »

Une nouvelle fois, Hakuryuu rapprocha sa hallebarde de lui pour essayer de se protéger un minimum, mais ses lèvres pincées entre elles montraient qu'il n'avait aucunement confiance en cet endroit. Qui disait que c'était réellement abandonné ? On ne pouvait pas rentrer chez les gens comme ça ! Puis, comme le précisait Nemesis, il pouvait y avoir des pièges ou des présences... Pas forcément humaines. Le second mage avala sa salive bruyamment et était paralysé à cause de la peur... Il n'irait pas dans cette maison, du moins... Pas tout seul.

« Et... Et si nous faisions demi tour ? On trouverait peut-être quelque chose de plus intéressant que cette maison abandonnée ! » Disait-il, faisant comme si de rien n'était, mais son rire nerveux venait de tout casser.

En y réfléchissant plus sérieusement, c'était leur unique piste pour parvenir à leur fin et rien n'affirmait qu'ils trouveraient autre chose. De plus, c'était indigne de Sabertooth de repartir la queue entre les jambes, Nemesis en serait fortement déçu. Soupirant un coup, Hakuryuu se dirigea tout de même vers cette maison. Tant qu'il avait son arme à ses côtés, Nemesis et leurs magies, ils ne risquaient rien ! Il ne lui fallut pas longtemps pour qu'il arrive devant les grosses portes servant d'entrée. Sans trop savoir pourquoi, le noiraud prit un caillou dans l'une de ses mains, poussa doucement ces grosses portes et jeta le caillou pour savoir s'il y avait des pièges ou non. Pendant l'espace de quelques secondes, il regarda ce caillou rouler comme un idiot et avec des sueurs froides coulant légèrement le long de son visage. Puis, rien ne semblait s'activer, c'était rassurant. Après un soupir et le passage d'un bras au niveau de son front, Hakuryuu se retourna fièrement vers Nemesis, lui offrit un grand sourire et tel le meilleur des ringards, il leva son pouce en mode « rien à signaler ». Du coup, il rentra le premier et froissa ses vêtements pour enlever au mieux l'eau de pluie se trouvant dessus.

« On n'a pas d'autres choix que de commencer par ici... Si on y réfléchit bien. Ça ne m'enchante pas, mais voyons le bon côté des choses, on restera au sec le temps de trouver des indices. »
Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Crédits : Avatar by Mirajane & Signa by Archanemy
Messages : 108
Date d'inscription : 06/08/2013
Localisation : Dans le lit de Mira ♥

Nemesis Orland
Sabertooth
MessageSujet: Re: Perdus sur Creepy Island | avec Hakuryuu Ren   Lun 20 Aoû 2018 - 23:30


Perdus sur Creepy Island

avec Hakuryuu Ren


Pendant un instant, Nemesis cru qu'il allait se mettre à insulter Hakuryuu de différents noms d'oiseaux tous plus gracieux les uns que les autres. En effet, voir son camarade se dégonfler ainsi l'espace d'un instant l'avait irrité au plus haut point, lui proposant de faire demi-tour. Et puis il s'était repris, et alors le mage aux yeux pourpres n'avait rien dit, car il savait, ou en tout cas se doutait un minimum, qu'il faisait un effort pour ne pas se dégonfler, et cela se vit lorsqu'il avança vers la maison abandonnée digne d'un conte horrifique. Il faillit toutefois s'écraser la paume contre le front en voyant le petit manège d'Hakuryuu qui lançait un caillou après avoir ouvert la porte, comme pour vérifier qu'aucun piège ne les guettait. Incroyable. Il ne s'y était absolument pas attendu, il devait avouer être étonné d'une telle tentative pour sécuriser leur passage. Au moins, il tentait des trucs. Et en plus, il avait l'air fier de lui. C'en était presque touchant. Il ouvrit la voie après avoir sourit à Nemesis en levant son pouce comme pour lui assurer que tout allait bien, et son camarade le suivit.

Il devait avouer être d'accord avec lui : au moins, ils étaient au sec. L'endroit était grand, très grand. Un escalier trônait au centre de la pièce, semblant conduire à d'autres, mais étrangement, au rez-de-chaussée, il n'y avait pas d'autre porte que celle de l'entrée. Nemesis inspecta le lieu. Il y avait de la poussière et des toiles d'araignées, mais pas de quoi suffoquer non plus, ce qui indiquait que l'endroit n'était pas désert depuis des années. Peut-être quelques mois, sûrement. L'Orland ne savait pas si cette donnée avait son importance, à vrai dire, parce que le lieu était inhabité de toute façon, ou en avait bien l'air. Il regardait Hakuryuu avec un air songeur. Il n'y avait rien d'autre à faire que monter. Il allait s'avancer vers les marches lorsqu'il entendit une voix féminine, qu'il aurait reconnu entre mille.

- Tu es si faible, Nemesis, souffla la voix au loin, provenant du haut des escaliers.

Laissant son partenaire en plan, il se rua sur les marches qu'il monta presque quatre à quatre. Pourquoi ? Pourquoi était-elle là ? Pourquoi est-ce qu'il entendait la voix de sa soeur ? Le coeur battant la chamade comme rarement auparavant, il défonça presque la porte en haut des escaliers, d'où provenait la voix de Minerva. Il s'arrêta sur le pas. La pièce était plongée dans le noir. Seule une silhouette parvenait à être distinguée dans la pénombre, grande et féminine. L'Orland reconnu la puissance et la magie de son aînée, qu'il chérissait du plus profond de son âme. Jamais il n'aurait pu lui faire du mal. Et jamais il ne se serait rendu compte autant que maintenant à quel point cette île portait si bien son nom.

- Minerva ? l'appela-t-il. Aucune réponse. Il était perplexe, déchiré par l'idée de retrouver enfin sa soeur, et cette voix qui criait dans sa tête qu'il devait absolument quitter cet endroit. C'était foutu. Il avait commis une énorme erreur. Jamais ils n'auraient dû venir sur Creepy Island. Il pensait qu'il allait s'amuser, qu'il rirait bien d'Hakuryuu, se moquant de sa nature peureuse. Mais il allait devoir affronter ses plus sombres démons, et peut-être que sa visite en ce lieu laisserait des marques indélébiles sur sa conscience.

Il s'avança, n'attendant pas plus que ça que sa soeur lui réponde. Il leva son catalyseur, et ne sursauta pourtant pas en entendant la porte se refermer derrière lui, sachant qu'il était piégé. L'envie d'en savoir plus était beaucoup trop forte pour se soucier de ça. Il crut entendre la voix d'Hakuryuu qui l'appelait, mais bizarrement, elle cessa bien vite. Lui était-il arrivé quelque chose de grave ? Avait-il pu voir ce que Nemesis avait entraperçu dans cette pièce ? Avait-il entendu la voix de Minerva ? L'Orland ne savait pas. Peut-être était-ce une vision qui n'était réservé qu'à lui. Mais maintenant qu'il était séparé de son camarade, il était indéniablement plus "faible". Non pas qu'il ne croyait pas en ses propres capacités, mais il savait très bien que l'union faisait la force, et son camarade en possédait beaucoup, de la force. Surtout qu'ils étaient dans un endroit dont ils ne connaissaient pas grand chose. Et il était face à ce qui semblait être Minerva, une des plus puissantes membres de la Sabertooth d'autrefois.

- Hahaha... !, un rire sinistre retentit dans la petite pièce sombre, d'où s'échappait une odeur d'humidité. Il était à quelques pas de la silhouette, quand elle se retourna d'un seul coup, en poussant une seconde fois un rire plus rauque, mais qui avait toujours la voix de sa grande soeur. La lumière de la lune filtra par la seule fenêtre de la pièce, et alors son visage fut illuminé, révélant une vision horrifique que l'Orland aurait du mal à oublier pour les jours à venir.

Le faciès de ce qui semblait être sa soeur était ensanglanté, un oeil lui manquant, dont s'échappaient des insectes qui tombaient sur tout son corps. Le visage à moitié déchiré, fissuré, ses cheveux pourtant impécablement coiffés, sa tenue tout à fait en place, elle était couverte de sang, et des asticots grouillaient dans les failles qui se dessinaient sur son faciès. Plus elle s'approchait de Nemesis, plus elle semblait tomber en lambeaux, et bientôt son corps se déchira en deux, laissant apparaître un amas d'insectes noirs. Il ne resta bientôt plus rien de la dépouille de Minerva, alors qu'elle avait tenté d'approcher sa main de son frère, un sourire exacerbé sur ses lèvres. Le plus jeune avait les yeux écarquillés en regardant les insectes grouiller au sol. C'est tout ce qu'il restait de l'ancienne tigresse, ou en tout cas, ce qui avait imité son apparence pour le tromper. Il avait presque hurlé devant ce spectacle morbide. Presque.

Mais qui avait bien pu s'amuser à échaffauder un tel piège grotesque, et glauque de sûrcroit ? Sûrement un dangereux malade qui n'avait pas grand chose à faire de son temps, à part terroriser ceux qui visitaient l'île. Mais pourquoi ne pas l'avoir attaqué, alors ? Etait-ce une espèce de message pour dire "Partez pendant qu'il en est encore temps" avant d'être blessés, ou pire, de mourir ? Hm, c'était étrange. Et puis, ça avait laissé des images assez marquantes sur son cerveau, il aurait du mal à ne pas faire de cauchemars. Ou au pire, il aurait de quoi torturer davantage ses adversaires grâce à sa magie cauchemardesque. C'était un mal pour un bien. Vive l'optimisme mal placé.

Quant à Hakuryuu, que faisait-il ? Il n'avait pas envie de rester plus longtemps que ça dans cette pièce morbide. Et il avait bien envie de tabasser celui ou celle qui s'était amusé à lui montrer sa soeur en décomposition. Nemesis utilisa son catalyseur sur la poignet, faisant surgir des oiseaux noirs qui la firent sauter sous l'impact, et la porte s'ouvrit lentement, lui révélant le couloir qu'il avait emprunté, vide. Il ressortit de la pièce. Combien de temps était-il resté à l'intérieur ?

- Hakuryuu ? l'appela-t-il, incertain de ce qui l'attendait, ni d'où son camarade avait bien pu filer. Cela faisait un moment qu'il n'avait pas entendu sa voix, et cela commençait à lui faire bizarre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Crédits : Junie
Messages : 32
Date d'inscription : 25/06/2015

Hakuryuu Ren
Sabertooth
MessageSujet: Re: Perdus sur Creepy Island | avec Hakuryuu Ren   Sam 25 Aoû 2018 - 14:46

Perdus sur Creepy Island
Nemesis Orland

Hakuryuu voulait partir de cette île, très loin de cette île. Son côté sombre et son ambiance morbide ne lui disaient rien qui vaille... Plus il restait ici et plus un mauvais pressentiment grandissait en lui. Toutefois, en tant que mage de Sabertooth, il ne pouvait pas se permettre de laisser tomber une mission comme un moins que rien, surtout en la présence de Nemesis. Lui qui faisait tout pour qu'elle retrouve son titre perdu lors du Dai Matou Enbu, il ne devait pas faire tous ces efforts tout seul. Une habitation abandonnée s'était présentée à eux, le Ren n'était pas partant pour y aller, mais c'était leur unique piste pour accomplir leur quête. Une fois devant l'entrée, il vérifia s'il n'y avait aucun piège alors il prit un caillou qu'il jeta dès qu'il avait ouvert les grandes portes. C'était rassurant de savoir que rien ne s'activait et étant plutôt fier de son coup, Hakuryuu se tourna vers son compagnon de route pour lever son pouce... C'était ringard, mais le fils de la nuit n'était pas un connaisseur de ce qui l'était ou non.

Ayant terminé d'essorer ses vêtements, le jeune homme regarda la salle principale de cette maison. C'était grand, mais très vide, seuls des escaliers étaient présents pour mener vers d'autres pièces... Autant dire qu'ils avaient le choix ! Ça leur prendrait combien de temps pour tout fouiller ? La fameuse semaine dont l'Orland lui avait parlée ? Pourtant, les deux étaient plutôt d'accord sur le fait de ne pas rester autant de temps. Sans qu'il ne s'y attende, le demi frère de Minerva monta en premier les escaliers, très rapidement ! Qu'est-ce qui lui prenait ? Tentant de rattraper son retard de son mieux, Hakuryuu tendit sa main en avant pour essayer d'arrêter son compagnon, sans parvenir à l'atteindre.

« Attends Nemesis ! Qu'est-ce qui te prend ? Il ne faut pas se séparer ! »

Ce n'était pas uniquement la peur qui l'obligeait à lui demander ceci, ce duo ne connaissait rien de ce lieu et si la salle principale ne possédait aucun piège, rien ne disait que les autres étaient sereines aussi ! Seul son ami parvint à passer la porte, Hakuryuu n'en eut pas le temps, elle s'était directement refermée. Hurlant plusieurs fois le prénom de l'utilisateur de Dark Matter, l'originaire de Pergrande toqua comme un fou et tenta de la défoncer, en vain... Elle était terriblement résistante ! Ne pas savoir ce qui se passait derrière celle-ci le fit paniquer et décida de se servir de sa magie pour la casser entièrement. Le fils de la nuit se concentra un maximum pour sortir une quantité de lumière assez forte pour détruire la porte, mais il devait veiller à ne pas tout détruire non plus, Nemesis était juste derrière ! Alors qu'il comptait lâcher son sort, une corde s'enroula autour de sa cheville, l'attirant de force dans une autre salle. Comme le peureux qu'il était, le jeune Prince n'eut pas l'occasion de réagir autrement qu'en hurlant et puis... Ce fut le noir total lorsqu'un coup lui fut porté sur sa tête.

Quelques minutes plus tard, le Ren reprit connaissance, totalement menotté par des chaines étant elles-mêmes suspendues au plafond. Ses pieds ne touchaient pas le sol, mais il n'y avait aucune raison de paniquer... Ce n'était pas 10 mètres qui les séparaient du sol, seulement quelques centimètres.

« Ah... Ah merde ! Il reprend connaissance... Qu'est-ce qu'on fait ? 
- Change toi en quelque chose !
- Euh... Ouais, mais toi aussi ! »


Avant de penser à se libérer en refroidissant ces chaines jusqu'au gel pour les casser au moindre mouvement, Hakuryuu chercha de son regard la provenance de ces voix hyper aiguës comme celles des Chipmunks. Toutefois, tout ce qu'il vit était deux silhouettes lui étant plus que familières.

« Hakuyuu-nii, Hakuren-nii ! Je... Comment ? »

Les deux ne répondirent pas et gardèrent un étrange sourire aux lèvres. En les observant de son mieux, Hakuryuu constata que tout restait dans la tonalité bleue, même si pour les cheveux, les yeux et leurs tenues, c'était normal, ça l'était moins concernant la peau. Ceci lui prouva directement qu'il ne s'agissait ni de ses véritables frères, ni de leurs versions Edoras et la déception put se voir sur son visage, faisant rire les deux faux frères.

« Bah dit donc, ce n'est pas en faisant ta pleureuse que tu vas nous venger un jour ! »

Pourquoi continuaient-ils de se faire passer pour ses frères ? Etait-ce le propriétaire des lieux qui avait envoyé des sous-fifres pour s'occuper de lui et de Nemesis ? Dans tous les cas, peu importe qui ils étaient, ils avaient raison sur toute la ligne... Tant qu'il restait le faiblard et le peureux qu'il était, il ne pourrait rien contre sa mère. Le faux Hakuyuu invoqua une hallebarde, suivi de près par le faux Hakuren... Qu'est-ce qu'ils attendaient de lui ? Qu'il se défende ? Il était vrai qu'il ne pouvait pas rester éternellement dans cette position plus qu'inconfortable ! Les chaines tiraient de plus en plus sur ses poignets, ça faisait de plus en plus mal. Le jeune homme avait mis du temps, mais il parvint à briser ces fameuses chaines. A son grand étonnement, il dut prendre sa hallebarde qui venait de lui être lancée et voilà que le faux Hakuyuu se jeta sur lui. Il ne voulait pas se battre contre les deux en même temps donc le mage de Sabertooth se contentait de se défendre... Ce n'étaient que des âmes issues probablement de son imagination alors même s'il souhaitait les atteindre, elles ne ressentiraient rien.

Au bout de quelques minutes, le faux Hakuren fut le premier à s'arrêter, potentiellement lassé de ce combat sans le moindre intérêt. Il regarda Hakuyuu d'une façon qui montrait bien son ennui, celui-ci lui rendit ce regard, d'ailleurs. Etant donné que le combat s'arrêtait, Hakuryuu soupira de soulagement et essuya son front d'un revers de bras.

« C'est trop nul, je pensais que tu serais plus amusant que ça ! »

Le Ren n'avait pas pu s'empêcher de sourire légèrement. Il avait beau être un usurpateur de frère, il avait gardé une partie de sa personnalité qui était plus légère et plus amusante que le côté sérieux et trop protecteur de Hakuyuu.

« N'oublie pas Hakuryuu, ce n'est pas en restant comme ça que tu battras cette sorcière, surtout avec les nouveaux alliés qu'elle a.
- Des nouveaux alliés ? Vous savez quelque chose sur l'Alliance ?
- On ne peut pas trop en dire... Sinon, il va nous tuer !
- Mais vous êtes déjà morts...
- Non, non, non, mais je t'assure, il y a quelqu'un capable de retuer des morts !
- Arrête ! T'en dis trop là ! »


Hakuryuu ne savait pas comment réagir face à ces esprits qui révélaient leur véritable personnalité... Ils n'étaient pas plus courageux que lui. En plus, ils se disputaient parce que le faux Hakuren semblait vouloir l'aider en lui dévoilant tout tandis que le faux Hakuyuu ne tenait pas à mourir une seconde fois et faisait tout pour que l'autre se taise. Face à lui et depuis plusieurs minutes, il avait droit à une imitation de Koume et Kotake à la fin du Temple de l'Esprit. Ils finirent par s'arrêter après lui avoir dit que son ami n'était plus piégé et qu'il devait se dépêcher de le rejoindre. Les deux âmes ayant disparu, Hakuryuu sortit de cette salle, totalement déboussolé et légèrement pâle... Il n'aimait vraiment pas lorsque son passé décidait de le hanter, peu importe si ces esprits n'avaient pas été tant méchants que ça.

« Nemesis... Est-ce que ça va ? » Lui demanda-t-il une fois qu'il l'avait retrouvé.

Si ses faux frères avaient décidé de lui faire perdre un peu de temps, l'Orland avait dû avoir beaucoup de problèmes de son côté aussi. Cependant, le mage réfléchit quelque temps pour savoir comment aborder ce sujet sur la petite révélation qu'il avait eue. Si cette personne existait réellement et qu'elle était le propriétaire de ces lieux, ils feraient mieux de partir avant de mal terminer. Les deux avaient certainement de nombreuses choses à accomplir donc mourir ici n'était pas forcément la meilleure chose qui soit.

« Tu penses que c'est possible de... Pouvoir retuer des morts ? »

Cette question avait été posée tout doucement comme si Hakuryuu craignait que cette personne pouvait les entendre là où elle se trouvait. Puis, lui-même avait du mal à y croire, mais il tenait à avoir l'avis de Nemesis là-dessus.
Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Crédits : Avatar by Mirajane & Signa by Archanemy
Messages : 108
Date d'inscription : 06/08/2013
Localisation : Dans le lit de Mira ♥

Nemesis Orland
Sabertooth
MessageSujet: Re: Perdus sur Creepy Island | avec Hakuryuu Ren   Sam 25 Aoû 2018 - 23:26


Perdus sur Creepy Island

avec Hakuryuu Ren


Il était totalement muet lorsqu'Hakuryuu arriva vers lui. Il se remettait à peine de ce qu'il avait vu, et même s'il savait que ça n'avait été qu'une mise en scène pour l'effrayer, ça l'avait déboussolé. Il ne répondit même pas à son camarade alors qu'il lui demandait si ça allait. Est-ce que ça allait vraiment ? Et lui, alors, est-ce qu'il allait bien ? Il avait l'air aussi désemparé que lui, et un peu pâle, aussi. Puis il lui posa une question qui n'avait aucun sens, et Nemesis le regarda comme s'il venait d'une autre planète. La bouche sèche, il parla d'une voix graveleuse, oubliant de se racler la gorge.

- Hakuryuu... J'ai vu ma soeur se décomposer sous mes yeux, dit-il avec la mine grave de quelqu'un à qui on venait d'annoncer une maladie incurable. Oui, ça ressemblait un peu à ça. Et puis combien de temps s'était-il écoulé au juste ? Combien de temps avait-il été séparé d'Hakuryuu ? Il se racla la gorge, avant de reprendre la parole.

- Ecoute, je pense que quelqu'un se moque de nous actuellement. Pour te répondre, je ne sais pas si on peut retuer les morts, mais celui qui s'amuse à nous tourmenter est capable de choses qui nous dépassent, donc... Peut-être que oui, c'est bien possible ? questionna-t-il en posant une main sur son menton, reprenant progressivement ses esprits. Que devaient-ils faire, maintenant ? Il restait quelques pièces à explorer, mais était-ce vraiment nécessaire ? On aurait dit que la maison abandonnée était vide de présence, il était donc peu probable qu'il reste quoique ce soit à découvrir.

Quoiqu'il en soit, maintenant ils devaient éviter de se séparer. Nemesis s'était laissé emporter en voyant sa soeur, mais ça ne devait plus arriver. Ils ne savaient pas où ils étaient, ils ne connaissaient pas l'île. Ils pouvaient très bien tomber sur des ennemis si forts qu'ils ne repartiraient pas d'ici intacts, voire en vie. Et éviter le moindre incident faisait aussi partie de leur mission. Puis après tout, sans eux, ils étaient plus difficile de redorer le blason de Sabertooth, non ? C'était une motivation suffisante pour rester en vie, clairement.

- Il faut qu'on le trouve, je pense qu'on aura les réponses à toutes nos questions, et peut-être même que cela nous permettra de retrouver notre porté disparu.

Ce qu'il venait de se produire l'avait fait réfléchir. Désormais, effrayer Hakuryuu, se moquer de lui, relâcher injustement sa colère et sa mauvaise humeur sur lui devait cesser. Nemesis n'avait pas réalisé à quel point cette mission était périlleuse. Ils devaient d'abord se reposer avant de se mettre en route. Ils ne l'avaient sans doute pas réaliser, mais cela faisait déjà plusieurs heures qu'ils étaient là.

- On devrait se reposer, aussi, songea-t-il à voix haute. Tu sais, quand j'étais dans cette pièce, j'avais l'impression d'avoir du mal à utiliser ma magie, lui confie-t-il.

Peut-être n'était-ce en fait qu'une impression. En tout cas, il avait l'intention de laisser Hakuryuu les guider car lui-même ne savait plus trop quoi faire, sur quelle piste se diriger. La fatigue prenait doucement le pas et mieux valait ne pas s'aventurer en terrain inconnu en étant pas en pleine possession de ses moyens.

- Il s'est passé combien de temps depuis qu'on a été séparé, tu en as une idée ? J'ai l'impression que ça a duré des heures..., souffla-t-il, montrant malgré lui que cela l'avait assez perturbé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Crédits : Junie
Messages : 32
Date d'inscription : 25/06/2015

Hakuryuu Ren
Sabertooth
MessageSujet: Re: Perdus sur Creepy Island | avec Hakuryuu Ren   Sam 1 Sep 2018 - 16:16

Perdus sur Creepy Island
Nemesis Orland

C'était la première et dernière fois que Hakuryuu irait sur Creepy Island. Depuis le début, son ambiance ne lui plaisait pas, bien que ce soit tout le temps la nuit, et ne le mettait aucunement en confiance. Mais tout ceci s'était empiré à partir du moment où les deux jeunes hommes étaient entrés dans une habitation abandonnée et qu'ils avaient été séparés. Le Ren avait tout tenté pour délivrer Nemesis de sa séquestration, en vain. De plus, il avait été capturé à son tour pour revivre des choses qu'il aurait préféré éviter si on lui avait laissé le choix. Toutefois, ses agresseurs, qui n'étaient que de simples âmes pas plus courageuses que lui, lui donnèrent beaucoup d'informations concernant les nouveaux alliés de sa mère... Enfin, il en avait que sur l'un d'entre eux... Une personne pouvant retuer des morts, c'était trop tiré par les cheveux pour que le Prince parvienne à y croire... Cependant, ne se trouvait-il pas devant deux âmes actuellement ? Il demanderait l'avis de Nemesis, peut-être que son maitre lui avait dit quelque chose à ce sujet ? Lui qui s'autoproclamait Shinigami.

Ce fut totalement déboussolé et mal que le Ren rejoignit son meilleur partenaire. En l'observant de son regard bleuté, il comprit que celui-ci était autant perdu et mal que lui. Sa bonté fit que l'originaire de Pergrande demanda d'abord à Nemesis s'il allait bien avant de lui parler des informations qu'il avait eues. Comme il s'en doutait un peu, le noiraud face à lui ne se confia pas directement alors il avait posé sa deuxième question, qui eut le don de le surprendre mais toujours aucune réponse. Hakuryuu soupira doucement et voulut dire autre chose pour encourager l'Orland, mais finalement, il s'était mis à parler, expliquant ce qu'il avait vu dans la salle où le fils de la nuit n'avait pas pu entrer. Ses yeux s'écarquillèrent et sa bouche s'ouvra sous la surprise et la peur... Oui, le jeune homme ne voudrait pas voir Hakuei se décomposer face à lui, même s'il s'agissait d'une illusion car comme pour Nemesis... Sa grande sœur était sa dernière famille. Evidemment, il y avait encore Kouha et Kouen pour lui, mais il pensait surtout par rapport aux mêmes parents... Reprenant tant bien que mal un visage serein, le mage de Sabertooth posa une main sur une épaule de Nemesis, cherchant à le rassurer par tous les moyens :

« Ta sœur est forte Nemesis. Tu es le mieux placé pour savoir qu'il lui en faudra plus que ça pour l'arrêter. »

Dommage qu'elle ait pris le mauvais chemin. Ensuite, Hakuryuu écouta tout ce que disait l'Orland qui avait fini par répondre à sa précédente question. Il était d'accord avec lui sur de nombreux détails, mais le plus surprenant était ce qu'insinuait son ami. Selon lui, du moins c'était ce qu'avait compris Hakuryuu, la personne dont lui avait parlé les âmes était la même qui se moquerait d'eux. Si c'était le cas, ils feraient mieux de partir d'ici au plus vite ! D'ailleurs, où était son sac avec le den den mushi à l'intérieur ? Il le chercha du regard et fit bien attention à ne pas trop s'éloigner de son camarade de guilde. Après ce qui leur était arrivé à cause de leur première séparation, il n'était plus question de le lâcher une seule seconde. Il le trouva en bas des escaliers et soupira de soulagement... Il le récupérerait plus tard, normalement il ne risquait rien.

« Tu as raison. On a beaucoup marché avant d'arriver ici et je ne suis pas fatigué que physiquement. »

Toutefois, il fut étonné par la nouvelle révélation de Nemesis... Il avait eu du mal à se servir de sa magie ? Pourtant, ça n'avait pas été le cas pour lui, il avait pu se libérer des chaines. Après, la nuit était son point fort, c'était plutôt difficile de le mettre dans une situation périlleuse.

« Est-ce que chaque salle a un effet différent ? Je n'ai pas eu ce problème dans la mienne. »


Ou c'était son catalyseur qui commençait à avoir des défaillances ? Non, ça faisait trop longtemps qu'il l'avait pour qu'il ne se mette plus à marcher du jour au lendemain. Hakuryuu se mit à réfléchir lorsque Nemesis lui demanda combien de temps ça faisait qu'ils étaient ici ? En vérité, il s'agissait d'une bonne question et le jeune homme tenta de se remémorer ce qui lui était arrivé, avec les deux âmes, pour essayer d'avoir une petite idée. Ça ne l'enchantait pas des masses de se rappeler de ce passage sachant qu'elles avaient osé prendre l'apparence de Hakuyuu et Hakuren, mais il ne s'était pas passé tant de choses que ça.

« Je ne donne pas plus de 30 minutes. »

Le Prince ne voulait pas oublier la mission, se dirigea vers la porte d'où il était venu pour tenter de l'ouvrir, chose qui ne se fit pas. C'était étrange, elle n'avait pas de serrure ! Il fit de même pour celle d'où venait Nemesis et le résultat fut pareil. Est-ce que le propriétaire des lieux tenait à ce qu'ils passent toutes les salles pour qu'ils puissent le rejoindre ? Dans leur état actuel, ce serait compliqué.

« Les portes sont bloquées. Si on est vraiment testés, on ne peut pas continuer dans ces conditions. On se repose chacun notre tour, on ne sait jamais ? »

Si le demi-frère de Minerva était d'accord avec lui, il le laisserait se reposer en premier. Nemesis avait l'air d'être plus touché que lui.
Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Crédits : Avatar by Mirajane & Signa by Archanemy
Messages : 108
Date d'inscription : 06/08/2013
Localisation : Dans le lit de Mira ♥

Nemesis Orland
Sabertooth
MessageSujet: Re: Perdus sur Creepy Island | avec Hakuryuu Ren   Lun 17 Sep 2018 - 20:17


Perdus sur Creepy Island

avec Hakuryuu Ren


Hakuryuu était quelqu'un d'incroyablement gentil, à la bonté sans pareille, et naturelle. Mais Nemesis ne dit rien lorsqu'il le rassura par rapport à sa soeur. Il le savait bien, qu'elle était plus forte que ça. Mais il ne l'avait pas revu depuis son départ de Sabertooth, et l'avoir retrouvé dans ces conditions était... très perturbant. Les mots d'Hakuryuu résonnèrent dans son esprit. Il disait également ne pas avoir eu de souci dans la salle où il s'était retrouvé. Alors que Nemesis s'était senti étouffé et pas en pleine possession de ses moyens. Son camarade lui confia qu'ils étaient restés séparés à peu près une trentaine de minutes, ce qui fit réfléchir le mage aux yeux pourpres.

Nemesis soupira lorsqu'il vit Hakuryuu tester la poignée de la première porte par laquelle ils étaient venus, puis la deuxième, sans succès. Il lui proposa de se reposer chacun leur tour, ce qui fit hocher la tête de l'Orland en signe de réponse. Il se coucha sur le sol dans le hall, après qu'Hakuryuu lui ai fait comprendre qu'il monterait la garde en premier, puis que ce serait ensuite à son partenaire. Nemesis se replia, s'enroulant presque dans son coupe-vent fourré, lui procurant davantage de chaleur. Malgré le sol frais, ses pieds ne le gelaient pas, mais il n'était pas sûr de pouvoir tenir longtemps comme ça. Il allait devoir se confectionner des chaussures ou trouver quelque chose. Il ne dormi que d'une oreille, mais put tout de même se reposer une bonne heure.

Le son de l'orage le réveilla complètement, et alors qu'il se relevait du sol, s'étirant, il constata qu'Hakuryuu n'était plus là. Ne devait-il pas rester dans le hall avec lui, justement ? C'était l'endroit où ils étaient le plus susceptible de se faire attaquer et prendre en tenaille. A moins qu'il avait tellement confiance en les capacités de Nemesis qu'il pensait qu'il pourrait se protéger tout seul, même à moitié endormi. Ah, sacré Hakuryuu ! C'était certes un prince, mais son jugement était infaillible : oui, c'était certainement pour cela qu'il ne trouvait pas son camarade auprès de lui, à l'instar d'une femme aimante qui s'attendrait à ce que son compagnon se trouve près d'elle à son réveil. Il entendit du bruit dans une pièce au fond du hall, en dessous de l'escalier. Il n'avait pas fait attention à cette pièce à son arrivée, à cause de ce qui l'avait attiré à l'étage. Mais il était plus lucide désormais.

Il ne dit mot tandis qu'il s'avançait vers la fameuse pièce, qui était à moitié plongée dans le noir. En son centre trônait un espèce de coffre, et juste à côté, son camarade, qui avait semble-t-il justement ouvert le coffre, un peu comme Pandore avait ouvert la maudite boîte qui portait désormais son nom, relâchant tous les maux du monde. Mais si Hakuryuu avait jugé que ce coffre devait être ouvert, alors il avait sûrement eu raison, après tout son jugement était infaillible. Et peut-être aussi qu'il avait dû réfléchir un moment avant de le faire. Mais Nemesis ne pouvait pas le savoir, il était assoupi, trop fatigué pour être totalement conscient de ce qu'il se passait autour de lui. La lumière éclaira davantage la pièce, et l'Orland cru voir un instant les traits un peu fatigués de son compagnon. Il leva la tête, et ils échangèrent un regard un long moment, ne sachant quoi se dire.

Le brun détourna le regard, un peu gêné. Il n'aurait su dire pourquoi. Peut-être était-ce le lieu et le moment, qui faisait que le calme le dérangeait, et semblait ne pas pouvoir appartenir à la scène. Il se racla la gorge, avant de prendre la parole.

- Tu m'as laissé tout seul dans le hall, j'imagine que ça en valait la peine ? J'espère que tu as bien fait attention à ce que ce coffre ne cache pas une malédiction qui tuerait tous les êtres vivants, tu sais, comme dans ce vieux conte un peu horrifique et...

Nemesis ne continua pas. Il regarda ce qui se trouvait dans les mains d'Hakuryuu, une sorte de papier. On aurait dit qu'il avait bouche-bée son camarade au point de le rendre muet. Fiou, enfin des vacances. L'Orland n'aimait pas quand quelqu'un d'autre que lui essayait de monopoliser la parole, et le caractère égocentrique du prince faisait qu'il n'avait pas l'air de pouvoir s'en empêcher. Ou alors, il ne faisait que projeter son sale caractère sur son camarade qui n'avait rien fait. Mais ça, il ne fallait pas lui demander de le reconnaître, sûrement pas. Trêve de plaisanterie, il se permit de récupérer le papier des mains de son camarade, baillant tandis que ses yeux parcouraient les quelques lignes inscrites noir sur blanc.

Vous qui avez osé pénétrer en ce lieu au paisible chaos
Soyez honorés de savoir que vous en serez récompensés
En récupérant de droit ce que vous avez le plus aimé
Et réparer ainsi les plus grands de tous les maux

- ...Hein ? fut le seul mot qui sortit de la bouche de Nemesis. Qu'est-ce que ça veut dire ? On se fout encore de nous c'est ça ? vociféra le brun, s'énervant déjà pour un rien. En plus, les phrases sont pas de la même longueur. Il pue leur poème.

C'est vrai, après tout Nemesis aurait pu écrire bien mieux rien qu'en utilisant ses pieds.

- Paisible chaos ? Ils appellent le bordel que représente cette île un "paisible" chaos ? Et mon cul c'est du poulet ? s'écria-t-il. Il s'adressait à son camarade, qui avait l'air un peu perplexe, mais regarda cette fois-ci dans sa direction. D'ailleurs, ça faisait depuis combien de temps qu'il était là ? N'était-il pas fatigué ?

- Tu veux qu'on y réfléchisse ou tu veux te reposer ? dit-il d'une voix un peu trop douce pour son caractère habituel, sans doute parce qu'il était encore un peu frais de son réveil. Oui, c'était certainement ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Perdus sur Creepy Island | avec Hakuryuu Ren   

Revenir en haut Aller en bas
 
Perdus sur Creepy Island | avec Hakuryuu Ren
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Escapade à Coney Island avec Jamie, Wilson & Eveuuh [Fe]
» Gros Mek avec CFK et Krameur
» Avec ce projet, Alexis pourra donner 100,000 emplois permanents aux Haitiens
» Une Danse avec l'Ange Démoniaque, Nyx Hela
» perdu avec sa veste [PUBLIC]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Reborn :: Le vaste monde d'Edoras :: Îles Flottantes :: Creepy Island-
Sauter vers: