AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Fais gaffe où tu marches ! | avec Chase Young

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Crédits : Avatar by Mirajane & Signa by Archanemy
Messages : 108
Date d'inscription : 06/08/2013
Localisation : Dans le lit de Mira ♥

Nemesis Orland
Sabertooth
MessageSujet: Fais gaffe où tu marches ! | avec Chase Young   Sam 19 Mai 2018 - 23:30


Fais gaffe où tu marches !

avec Chase Young


L'avantage d'avoir le quartier général de sa guilde construit dans la cité royale était que l'on avait tout à disposition. Il suffisait de marcher un minimum pour pouvoir faire ses courses, se documenter, se ressourcer dans un bar, prendre un café, bref, faire sa petite vie et/ou se socialiser. Mais Nemesis n'était pas vraiment une créature sociable. Cela dit, il appréciait se balader de temps à autre dans la capitale, déjà parce que s'afficher pieds nus était exquis pour lui, et ça semblait beaucoup ennuyer les quelques nobles qu'il croisait parfois. S'il avait été complètement indécent, il les aurait même probablement gratifié d'un doigt d'honneur bien placé.

Mais quand il y avait trop de monde, il préférait survoler les rues du haut de son tapis volant, ce qui lui permettait aussi de snober un peu ceux qu'il regardait de haut. C'est ainsi qu'aujourd'hui, il flânait, ayant quelques petites courses à faire, notamment pour la guilde. Même si cette dernière s'était adoucie par rapport à la dictature que l'ancien maître, et père de Nemesis, exerçait, Sting, actuel maître, s'appliquait à ce qu'il y ait tout de même des règles à respecter. Ce n'était donc pas le bazar tous les jours comme ça aurait pu être le cas à Fairy Tail, par exemple. Mais Sabertooth était quand même la guilde avec la meilleure ambiance, et ça, le jeune Orland ne cesserait jamais de le penser et de le faire rentrer bien profondément dans le crâne de qui voulait l'entendre.

Tout à ses pensées, et songeant à ce qu'il devait acheter, il ne fit pas attention à ce qu'il se passait devant, et entra en collision nette avec une figure longue de plus de deux mètres trente, à vue de nez. Il tomba sur les fesses, et se releva immédiatement, particulièrement outré que quelqu'un ait osé lui rentrer dedans, sans faire attention à sa dégaine des plus particulières, alors qu'il était pourtant persuadé de dégager une présence qui ne pouvait pas ne pas se remarquer. Bientôt, ses chevilles finiraient d'ailleurs par exploser, c'était certain. Il fit face à son opposant, ne lui laissant alors pas en placer une, avant de l'agresser, se fichant complètement de sa grande taille tout à fait anormale.

- COMMENT OSES-TU ! Fais gaffe où tu marches ! Tu ne sais vraiment pas qui je suis, mais sache que le nom de Nemesis Orland sera bientôt imprimé au fer rouge dans ton esprit, saleté de... s'exclama-t-il, rouge de colère, avant de s'interrompre, constatant l'étrange allure et l'aura qui avait l'air de se dégager de cet homme, plutôt jeune finalement, malgré sa taille ahurissante. Saleté de ...? De quoi ? Est-ce que c'était vraiment un humain, pour commencer ?

Nemesis devait lever la tête si haut qu'il crut qu'elle allait se décoller. Le forcer à se sentir aussi "petit" était une insulte à sa fierté. Il allait devoir engager tôt ou tard un combat à mort contre lui afin de rétablir son honneur, et que tout le monde reconnaisse définitivement son nom. Quoique, massacrer un mec qui venait de le bousculer en pleine capitale, ça ne ferait pas vraiment de la bonne publicité à Sabertooth. Oui, il remettrait cette idée de combat sans autre issu que la perte de la vie à plus tard. Pour l'heure, il attendait d'un regard insistant des excuses envers son incroyable personne, autrement il finirait vraiment par laisser sa haine se lâcher complètement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 192
Date d'inscription : 13/03/2015
Localisation : capitale royale d'edolas

Chase Young
Soldat de la Première Division
MessageSujet: Re: Fais gaffe où tu marches ! | avec Chase Young   Dim 20 Mai 2018 - 12:15


 ❝Fais gaffe où tu marches !❞
feat Nemesis Orland.



Chase venait de sortir de la bibliothèque centrale de la cité royale après de longues heures de recherches, son gros grimoire sous le bras, que Chase avait depuis ses premières décennies d’existence et les tout début de sa dragonification ultime, sur Earthland,( c'est un grimoire magique avec un nombre infini de page à l'intérieur et plein de place pour y adjoindre des documents et autres), sans doute son bien le plus précieux dans lequel Chase avait patiemment consigné au fil des siècles, l'intégralité de ses recherches sur la dragonifications les dragons, leur magie, et surtout son admiration inconditionnelle à son idole Acnologia, (non pas pour ses actes mauvais mais pour sa puissance et forces ) comportant l'intégralité de la description physique magique et tout les détails et suivit du parcours d'Acnologia pour devenir ce qu'il était devenu, un puissant Dragon. également présent dans l'ouvrage en bonne place l'intégralité du chemin que Chase avait lui même suivit pour sa Dragonification, et comment il l'avait mis en pause pour rechercher une voie sure pour la terminer sans en devenir fou. Bref l'ouvrage sans doute le plus complet sur les dragons et leur magie, et aussi le plus dangereux pour Chase car si par malheur il venait a se le faire prendre, il serait totalement percé à Jour.

Sortant donc de la bibliothèque Chase était à réfléchir à ses possibilités,rencontrer un dragon était exclu du fait du passage de la porte éclipse, ( se demandant lui même parfois comment il l'avait passé), il ne lui restait guère que deux solutions, faire appel à un chasseur de dragons, ou bien à un puissant mage de rang S, ou chef de guilde, au risque de faire appel aux guildes noire s'il le fallait.

Plongé dans ses réflexions il ne faisait plus attentions aux humains autour de lui, planifiant dans sa tête ses prochaines recherches pour entrer en contact avec des mages puissant ou chasseur de dragons sans éveiller de trop leur méfiance.

Quand il senti soudain quelque chose le heurter faisant chuter son grimoire au sol, mais avant que Chase ait pu faire quoi que se soit il s'entendit vociférer dessus par le jeune humain brun qu'il venait de heurter.

"COMMENT OSES-TU ! Fais gaffe où tu marches ! Tu ne sais vraiment pas qui je suis, mais sache que le nom de Nemesis Orland sera bientôt imprimé au fer rouge dans ton esprit, saleté de..."
l'humain s'interrompant soudain et regardant de haut en bas Chase, avec un regard inquisiteur, semblant attendre quelque chose.


Malheureusement pour Chase il était bien incapable de deviner ce qu'il pouvait bien attendre avec tant d'insistance dans le regard, et surtout de déchiffrer ce que les humains appelait la "communication non verbale"

le regardant à peine un instant et ne sachant pas quelle formulation employer dans ce cas précis il lui bredouilla un vague.
" Euh salutation du matin à vous aussi, jeune hum .. homme répondant au nom de Nemesis Orland. En quoi chose un soldat du Roi répondant au nom de Chase Young, peut vous aidez ? " Chase se rattrapant juste à temps ayant faillit dire humains au lieu de homme, et ainsi se compromettre.

Puis Cherchant frénétiquement au sol son gros livre du regard quand il le vit soudain juste au pieds du jeune humain brun. soulagé de voir ou il était tombé et qu'il n'était pas abîmé; Chase ne prêta plus aucune attention
au jeune humain brun s’accroupissant pour tendre la main vers son livre et le ramasser.

Ce qui au yeux de Chase n'avait rien de mal, pourrais sans doute passer pour arrogant voir snob comme attitude de sa part.

@Eques sur Never-Utopia


(si tu souhaite que je modifie un truc ou deux n'hésite pas, y pas de soucis :) )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Crédits : Avatar by Mirajane & Signa by Archanemy
Messages : 108
Date d'inscription : 06/08/2013
Localisation : Dans le lit de Mira ♥

Nemesis Orland
Sabertooth
MessageSujet: Re: Fais gaffe où tu marches ! | avec Chase Young   Dim 20 Mai 2018 - 14:54


Fais gaffe où tu marches !

avec Chase Young


L'étrange géant lui avait répondu en le saluant, déclarant s'appeler Chase Young et être un soldat de la garde royale. Intéressant. Il venait donc de se faire heurter par ce qui semblait être un représentant de l'ordre royal. Brrr. Il y avait de quoi se tenir à carreaux et ne pas vouloir froisser un personnage de la sorte, sinon on pouvait bêtement faire un petit tour en cellule le temps de se rafraîchir les idées. Pfff, n'importe quoi, finir en prison pour si peu et simplement à cause d'un soldat ? Nemesis était bien le dernier à s'en inquiéter.

Alors, en quoi pouvait-il l'aider ? Déjà, en s'excusant d'avoir fait comme s'il ne l'avait pas vu, ce serait un bon début, et peut-être que l'Orland laisserait passer pour retourner vaquer à ses occupations. Il vit alors le dénommé Chase regarder avec insistance le sol, avant de se baisser, sans plus lui accorder la moindre attention, comme pour ramasser quelque chose, qui avait l'air de se trouver juste aux pieds du mage de Sabertooth. Parfait. Il allait pouvoir rapidement ramener son attention à lui. C'est ainsi que sans crier gare, alors que la main du soldat était quasiment arrivé à ses pieds pour prendre ce qui semblait être un énorme bouquin, Nemesis posa son pied nu, et noircit par le sol de la cité, sur l'objet.

Quel irrespect. C'était exquis.. Il se sentait si bien en cet instant. Cela lui apprendrait à ne pas détourner son attention quand on lui parlait, à cet étrange géant. D'ailleurs, pour en revenir à ses réflexions précédentes, était-il au moins totalement humain, pour mesurer une telle taille ? Nemesis finirait peut-être par le savoir, mais pour l'heure, ce bouquin qui avait de l'air d'être précieux aux yeux du soldat se trouva rapidement dans les mains du brun, qui venait de s'en emparer, le tenant entre ses bras. Il était massif. Combien avait-il de pages ? Probablement plus qu'un dictionnaire, en tout cas. L'Orland se recula alors de quelques pas, devant les yeux certainement offusqués de Chase, tenant toujours l'objet. Il le nargua alors.

- Bah alors ? On a perdu son gros livre ? Tu crois que c'est un guide pour apprendre la politesse ? Remarque, t'as l'air d'en avoir bien besoin, vu comment tu t'amuses à m'ignorer. Je vais te le piquer un peu, ça devrait te servir de leçon.

Nemesis ne savait vraiment pas dans il était en train de se mettre, mais tout ceci l'amusait beaucoup. Il était si ironique que ce soit lui qui parle de politesse, alors que cela faisait partie des choses dont il se foutait. Cela dit, il devrait vraiment apprendre à respecter les personnes plus grandes que lui, surtout physiquement parlant. Sinon il finirait pas le regretter, un jour. Et puis, honnêtement, ce livre l'intriguait un peu. La façon dont le géant l'avait regardé signifiait que l'objet cachait quelque chose qu'il n'avait pas très envie que l'on découvre, à moins que c'était son imagination. En tout cas, il comptait bien s'amuser un petit peu avec ce cher Chase Young.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 192
Date d'inscription : 13/03/2015
Localisation : capitale royale d'edolas

Chase Young
Soldat de la Première Division
MessageSujet: Re: Fais gaffe où tu marches ! | avec Chase Young   Dim 20 Mai 2018 - 20:10


 ❝Fais gaffe où tu marches !❞
feat Nemesis Orland.



Accroupi Chase approcha sa main vers son livre et était presque à l'atteindre quand un pied nu sale, (appartenant au jeune humain brun en face de lui ), se posa dessus avec un bruit de sussions dû à la terre boueuse présente sous le pied, et souillant la splendide couverture peinte de la main de Chase (le représentant sous sa forme dragon ).

Chase en fut si surpris et outré intérieurement qu'il se figea un instant de colère, écarquillant tant les yeux que ses deux lentilles en tombèrent sans qu'il ne s'en rende compte, révélant ainsi ses yeux de dragon. pendent ce temps l'humain brun nomé Nemesis, s'empara de l'ouvrage multicentenaire écrit par Chase et le prenant dans ses bras il se recula de plusieurs pas toisant Chase et lui lança, avec un étrange sourire.

"Bah alors ? On a perdu son gros livre ? Tu crois que c'est un guide pour apprendre la politesse ? Remarque, t'as l'air d'en avoir bien besoin, vu comment tu t'amuses à m'ignorer. Je vais te le piquer un peu, ça devrait te servir de leçon."

Sans ciller un seul instant son regard de dragon planté fixement dans les yeux de ce Nemesis, Chase se releva lentement, une fois debout il sera ses poings gantés sa main droite s'approchant doucement mais surement du pommeau de son épée Jian. A l'intérieur Chase bouillait de colère d'envie de récupérer par la force son bien, mais aussi de frayeur craignant que le jeune humain ne veuille ouvrir le livre et le lire et ainsi savoir qu'un (quasi) dragon se tenait devant lui.

Tremblant à la fois de peur et de colère il siffla entre ses crocs, "rend moi mon livre tout de suite jeune humain, je n'ai nule intention d'entamer une interaction de combat " dit Chase d'une petite voix profonde et grave sa main droite ayant terminé de se poser sur son épée, chase. fixant très très bien l'humain en face de lui, guetant sa prochaine réaction, attendant que cet humain lui rende gentiment son livre, sinon c'est contraint qu'il devrait tirer son épée du foureau.

Il n'avait aucune intention de faire appel à sa magie mai si cet humain ne lui rendait pas rapidement son livre la tentation d'y avoir recours serait très grande et Chase n'hésiterait pas a s'en servir. Nul n'avait à se dresser entre lui et sa dragonificaiton.


@Eques sur Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Crédits : Avatar by Mirajane & Signa by Archanemy
Messages : 108
Date d'inscription : 06/08/2013
Localisation : Dans le lit de Mira ♥

Nemesis Orland
Sabertooth
MessageSujet: Re: Fais gaffe où tu marches ! | avec Chase Young   Mer 23 Mai 2018 - 14:23


Fais gaffe où tu marches !

avec Chase Young


Nemesis vit la colère bouillonner dans les yeux de son opposant, qui devait certainement ressentir une colère bien supérieure à celle qui était remontée dans ses entrailles lorsqu'il s'était fait ignorer. Cela commençait à devenir bien plus intéressant. Il fronça cependant les sourcils en constatant que ses pupilles avaient l'air anormales. Il ne l'avait pas vraiment regardé droit dans les yeux jusqu'à maintenant, il ne pouvait donc pas savoir si c'était dû à l'animosité que Chase ressentait à son égard, ou si cela était juste un trait de naissance. Le brun ne comptait pas laisser ce petit détail de côté, mais pour l'heure il fallait qu'il ne laisse pas trop filer le contrôle de la situation. Même s'il s'amusait, la vue de la main du soldat sur le pommeau de son épée lui fit songer qu'il n'allait peut-être pas pouvoir continuer ses bêtises bien longtemps. Le livre toujours dans les mains, il fit un sourire à Chase, avant de reporter son regard sur ledit bouquin.

- Hm ? Ah ! Désolé, j'ai mis un peu de terre dessus. Mes pieds sont vraiment dégueulasses décidément. Il faudrait peut-être que je les lave. En les collant sur le visage d'Hakuryuu pendant qu'il dort par exemple ! Voilà une riche idée ! dit-il, ayant le sourire euphorique d'un enfant à qui on avait offert le cadeau qu'il souhaitait à son anniversaire.

Nemesis ne prit pas la peine d'expliquer à son interlocuteur qui était cet Hakuryuu, déjà parce qu'il parlait plus pour lui-même qu'autre chose, et probablement aussi parce que Chase devait s'en moquer royalement en cet instant. Et puis, sérieusement, il songeait vraiment à se laver les pieds. Peut-être qu'il mettrait des babouches aussi, s'il en trouvait d'assez jolis pour aller avec le reste de sa tenue. Il verrait avec le temps. Mais bref, il enchaina alors, s'adressant réellement à son interlocuteur :

- Écoute, je veux bien te rendre ton livre, mais je te trouve très étrange, tu sais. Personne ne réagirait comme ça pour un... grimoire ?, il marqua un temps d'arrêt, regardant attentivement la couverture après l'avoir nettoyé de la terre boueuse qui s'y trouvait. Le dessin représentait un dragon.

- Alors comme ça, on étudie les dragons ? C'est vrai qu'ils sont fascinants, surtout quand ils massacrent des millions d'humains ! finit-il de façon sarcastique, Non, vraiment, qu'est-ce qu'ils ont de si intéressant pour que tu en fasses tout un plat ? lui demanda-t-il en montrant bien en évidence le nombre de pages, qui paraissait infini.

Il n'avait pas encore ouvert le livre, et n'avait pour l'heure pas l'intention de le faire, mais il était beaucoup trop intrigué pour pouvoir le rendre aussi facilement. Peut-être que si le soldat répondait tranquillement à ses interrogations, il finirait par le lui rendre. En plein milieu de cette rue pas énormément fréquentée, Nemesis se tenait là, à quelques pas du soldat, où des gens circulaient, certains leur jetant des coups d'oeil intéressés, surtout par la taille de Chase, à vrai dire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 192
Date d'inscription : 13/03/2015
Localisation : capitale royale d'edolas

Chase Young
Soldat de la Première Division
MessageSujet: Re: Fais gaffe où tu marches ! | avec Chase Young   Jeu 24 Mai 2018 - 0:23


 ❝Fais gaffe où tu marches !❞
feat Nemesis Orland.



Regardant toujours Nemesis dans les yeux et surveillant particulièrement ses geste avec son livre sa colère devint légerement moins présente quand il vit Nemesis enlever la terre du livre et lui dire.
"Hm ? Ah ! Désolé, j'ai mis un peu de terre dessus. Mes pieds sont vraiment dégueulasses décidément. Il faudrait peut-être que je les lave. En les collant sur le visage d'Hakuryuu pendant qu'il dort par exemple ! Voilà une riche idée !" dit Nemesis avec un grand sourire de contentement que Chase interpréta comme un début de sortie de crise, et qu'il allait lui rendre son livre. Personnellement Chase ne lui en voulais pas, mais il devait récupérer son livre, il avait mit trop de temps à l'écrire et le constituer pour y renoncer et surtout ne pas le laisser lire à d'autre que lui et la personne qui l'aiderait mais pas les autres trop dangereux il le percerait à jours et pourrait lui chercher misère ou pire, le prenant pour un dragon méchant.

Nemesis enchaîna  en le regardant directement, sur " Écoute, je veux bien te rendre ton livre, mais je te trouve très étrange, tu sais. Personne ne réagirait comme ça pour un... grimoire ?" tandis que Nemesis considérait plus avant le livre de Chase, ce dernier se pétrifia de peur et de crainte car persuadé qu'i était en train de comprendre et allait le lire et/ou s'enfuir avec prénvenant les autorité forçant Chase à aller se cacher loin des humains qui le traquerait le prenant pour un monstre, alors que pour Chase les humais qui était si étrange à ses yeux et que pourtant il avait appris à apprécier la compagnie en attendant de devenir ENFIN LE DIEU DRAGON, mais même après il continuerait de fréquenter les humains (sans crainte) sans jamais leur vouloir du mal.

Bref Chase s'apprêtait à répondre mais son teint était devenu très pale de crainte et sa voix n'était qu'un faible murmure " écoute humain je ... je vux seulement mon liv...."
mais Chase ne finit pas sa phrase interrompu par la réplique suivant de Nemesis dite de façon cassante et méchante.

Alors comme ça, on étudie les dragons ? C'est vrai qu'ils sont fascinants, surtout quand ils massacrent des millions d'humains !, Non, vraiment, qu'est-ce qu'ils ont de si intéressant pour que tu en fasses tout un plat ?

D'habitude Chase laisser toujours passer ce genre de réflexion et répliques chez ses interlocuteurs humains et personnes autour de lui. Bien qu'il détestait par dessus tout qu'on manque de respect à son espèce en sa présence, (les dragons même s'il n'en était pas encore tout à fait un à 100%). Mais là, venant d'un petit humain qu'il ne connaissait pas et qui c'était emparé de son livre, se moquant de lui, après que Chase avait été des plus cordial et un bon soldat à son endroit, et qu'il lui avait même proposer de l'aider. Ca ne passait pas du tout, mais alors pas du tout, sa colère un temps masqué par la crainte se réveilla tout d'un coup, tout en même temps que ses derniers filaments de raison bataillait pour le tempérer.

les mains de Chase se serrent en poings (lâchant son épée) ses griffes de dragon perçant même le bout de ses gants (devenant ainsi visibles) elles entrèrent viollament dans le creux de ses poings serré par la colère. la respiration rapide et saccadé (le haut de son armure et de son torse se soulevant et s'abaissant à un rythme rapide et visible)  Chase tenta de s'adresser à Nemesis d'abord calmement mais àpeine le premier mots sorti il se mit à hurler a la fois de la colère que lui impliqué Nemesis mais également de celel qu'il gardait en lui ainsi que sa frustration mélengé.    

"MAINTENANT SA SUFIT MISERABLE PETIT HUMAIN, TU VA IIIIIMMEDIATEMENT ME RENDRE MON LIVRE " dit Chase en frappant de colère le mur le plus proche de lui de toute sa force de (quasi) dragon y provoquant une large et très profonde fissure dans un craquement sinistre, menassent l'édifice concerné d'effondrement imminent.

Avec un effort considérable de volonté Chase prvint à reparler san shurler bie que sa voix soit très forte quand même et ne cachait en rien sa colère. " Et puis comment ose tu parler, et même seulement évoquer le nom des dragons tu n'y connais rien, s'y ce n'est ce que les gens en racontes je dis pas qu'il y pas des dragons horrible et ne cautionnerait, jamais leur actes atroces envers les humains, Mais de là à entendre quelqu'un les mettre tous dans le même sac avec un jugement aussi arbitraire c'est .....;" la suite ne fut que des grognement incompréhensible, Chase mélangeant les mots et ayant les croc si serré qu'aucun mots audible distinctement ne sortit de sa bouche.

Respirant maintement bruyament pouir se calmer un peu Chase désserra très lentement les poings, tout en regardant Nemesis, la balle étant dans son camp, Chase n'osant faire quoi que soit tant qu'il avait son livre entre les mains, et en ayant trop dit.

@Eques sur Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Crédits : Avatar by Mirajane & Signa by Archanemy
Messages : 108
Date d'inscription : 06/08/2013
Localisation : Dans le lit de Mira ♥

Nemesis Orland
Sabertooth
MessageSujet: Re: Fais gaffe où tu marches ! | avec Chase Young   Mer 13 Juin 2018 - 15:46


Fais gaffe où tu marches !

avec Chase Young


Chase s'était énervé, sommant Nemesis de lui rendre son livre. Des griffes étaient sorties de ses gants, et il avait crié, faisant se retourner un certain nombre de personnes vers eux. Tentant de reprendre son calme après avoir fissuré un bâtiment en le frappant, ce qui avait eu le mérite d'étonner le mage de Sabertooth, le soldat prétendait que le jugement de l'Orland était trop arbitraire, qu'il ne devait pas juger tous les dragons de la même manière. Le livre toujours dans les mains, il fronça les sourcils.

- Ce n'est pas tant une menace, mais évite de crier comme ça si ce livre est si important pour toi. Tu n'as pas l'air d'avoir envie qu'on sache ce qu'il y a écrit dedans, non ? dit-il sans sourire le moins du monde.

Chase l'avait énervé, mais il n'avait aucune raison de se battre avec lui ou de partir bêtement en vrille. Après tout, il avait beaucoup plus de sang-froid que ça. Il regarda les mains de Chase. Ce détail, qui était beaucoup plus qu'un détail en vérité, ne lui aurait échappé pour rien au monde, car s'étant produit juste devant ses yeux écarlates.

- Tu es très étrange, tu sais ? Autant défendre les dragons comme ça, pourquoi pas, mais tu caches quelque chose et tu es tellement indiscret que c'en est gênant. Je suis étonné qu'au sein de la garde royale tu ne sois jamais fait reprendre, faut croire qu'ils ne sont pas si futés que ça. Tu n'es clairement pas un simple humain, et ta fascination pour les dragons me mets un peu mal à l'aise, à vrai dire... dit-il en finissant par un faux sourire embarrassé, rougissant telle une vierge effarouchée.

Il regarda à nouveau le livre, l'époussetant. Comme les gens alentours voyaient que la tension était retombée, ils passèrent leur chemin, n'ayant pas entendu leur conversation. Tout le long de la conversation, Nemesis s'était rapproché de Chase, lui tendant son livre.

- Tout ça ne me regarde pas, mais t'es vraiment un type super chelou. Puis tu sais, les dragons n'existent plus, donc ça ne sert à rien de vouloir se renseigner sur eux ou chercher à acquérir leur pouvoir. Après tout, les derniers qu'on a vu ont juste essayé de manger tous les humains d'Earthland. C'est plus intéressant de trouver un moyen de les sauver plutôt que d'être fascinés par leurs cruels bourreaux. Mais bon, j'imagine que voir des humains ramper et prier pour leur survie, c'est plus amusant ! finit-il sur un rire qui ne se voulait pas le moins du monde sincère.

Il n'accusait pas Chase d'être intéressé par le fait de voir des humains mourir, mais il ne comprenait pas sa fascination. Il pensait qu'il voulait tout faire pour devenir aussi fort qu'un dragon, mais peut-être que la vérité derrière ne devait pas être entendue. Même s'il aimait se mêler de ce qui ne le regardait pas, même s'il adorait par dessus tout le chaos et l'action, il n'était pas sûr d'avoir envie de revivre les quelques secondes ou minutes qu'il avait passé sur Earthland, attendant de devoir se battre avec un monstre ailé et à écailles, dans un combat qui n'aurait pas d'autre issue que la mort. Non, vraiment, ça ne l'intéressait pas trop.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 192
Date d'inscription : 13/03/2015
Localisation : capitale royale d'edolas

Chase Young
Soldat de la Première Division
MessageSujet: Re: Fais gaffe où tu marches ! | avec Chase Young   Lun 18 Juin 2018 - 0:09


 ❝Fais gaffe où tu marches !❞
feat Nemesis Orland.


lui faisant face fronçant les sourcils Nemesis lanca à Chase d'un ton parfaitement neutre et détaché
"Ce n'est pas tant une menace, mais évite de crier comme ça si ce livre est si important pour toi. Tu n'as pas l'air d'avoir envie qu'on sache ce qu'il y a écrit dedans, non ?"


Cela laissa Chase sans voix tandis que le bâtiment qu'il avait frappé quelques seconde auparavant s’effondrait sur lui même  (par un heureux hasard il ne s'agissait que d'un vieil entrepôt vide qui en effondrant sur lui même ne causa aucun dégâts aux bâtiments voisins )  puis toujours de façon neutre et indifférente, Nemsis enchaina "Tu es très étrange, tu sais ? Autant défendre les dragons comme ça, pourquoi pas, mais tu caches quelque chose et tu es tellement indiscret que c'en est gênant. Je suis étonné qu'au sein de la garde royale tu ne sois jamais fait reprendre, faut croire qu'ils ne sont pas si futés que ça. Tu n'es clairement pas un simple humain, et ta fascination pour les dragons me mets un peu mal à l'aise, à vrai dire... "

Chase blanc comme un linge se reculait au fur et a mesure que nemesis se raprochait pour finalement s'aseoir sur une étrange pierre provenant l'entrepôt effondré, un cube aux coin renforcé et dont les faces avait en leur centre un cercle un coeur, regardant Nemesis le regard vague et perdu s'approcher avec son livre le lui tendant. assit Chase approcha doucement ses mains tremblante n'osant prendre son livre se demandant si il le lui rendait vraiment ou si il se jouait de lui ne sachant plus comment réagir, il ne ressentait plus de colère, ni aucun autre sentiment a ce moment précis se sentant totalement vidé et mis à nu devant cet inconnu.

"Tout ça ne me regarde pas, mais t'es vraiment un type super chelou. Puis tu sais, les dragons n'existent plus, donc ça ne sert à rien de vouloir se renseigner sur eux ou chercher à acquérir leur pouvoir. Après tout, les derniers qu'on a vu ont juste essayé de manger tous les humains d'Earthland. C'est plus intéressant de trouver un moyen de les sauver plutôt que d'être fascinés par leurs cruels bourreaux. Mais bon, j'imagine que voir des humains ramper et prier pour leur survie, c'est plus amusant !"

pendant que nemesis riait de plaisanterie ce qui mit un peu de beaume sur la peine de Chase le mettant un peu mieux pour ce qu'il s’apprêtait à faire pour la première fois en près de 500 ans, il allait dire la vérité sur lui, et se confier, car même si il ne connaissait pas son interlocuteur ce dernier avait touché fort juste et Chase au delà de la frustration se sentait tellement seul et triste sans interlocuteur avec qui palabrer ou un seul véritable ami, qui ne doive fuir au bout d'une décennie ou deux pour en pas les voir disparaître. Chase enleva lentement ses gants finissant de révéler totalement ses mains de dragon d'écailles noires strié de bleu par endroit aux longues griffes. il les posa ensuite toute tremblante sur le livre qu'il reprit très lentement. tel un enfant apeuré après c'être fait engueulé et récupérant son ours en peluche.

"eh bien je ...." commença chase en chuchotan presque et des trémolo dans la voix à l'idée de ce qu'il allait l'attendre une fois sa nature connue mais en même temps le désir d'enfin parler était trop grand " tu a deviner juste, je ne suis pas humain, ...mais plutôt que de t'en offusquer, ou de m'en vouloir, sache que jamais je ne ferait de mal a qui que ce soit. toute ma vie je me suis caché pour ne pas effrayer les humains, en ayant même eut peur d'user de ma magie affin qu'elle ne blesse pas autrui." reprenant son souffle après un soupir Chase continua tout en sortant du livre une aquarelle ultra réaliste (au point qu'on aurait juré une photo ) de sa main le représentant avec son fils toby lors d'une de leur sortie au lac avec dame clothilde la voisine gentille de Chase qui gardait toby quand chase ne pouvait pas être là et fini par être une moman pour lui et une amie très chère pour Chase.  
image de toby le fils adoptif de Chase:
 

"Pour vous je suis peut être un monstre car adorateur fini des dragons, qui pour vous sont des monstres, j'aimerait vous montrez ceci " dit Chase en tendant à Nemesis l'aquarelle affin qu'il la voie    
et de continuer " comme tu peut le voir mon fils Toby peut te paraître un monstre mais je peut te jurer qu'il n'en est rien, et qu'il est tout aussi adorable et respectable qu'un humain. C'est pareil pour les dragons même si les derniers qu'on a vu ne sont que les ramassi de ce faux roi, il serait dommage de mettre tous les dragons à leur niveau tu aurait du voir à la grande époque ou le vol majestueux de nos ailes parcourait les cieux en harmonie avec les humains chacun vacquant à sa vie et ne cherchant point querelle, beaucoup d'entre nous voulait la paix et la fin de ceux considerent les humains comme des bêtes. Mais hélas les évènements on fait que ... " Chase poussant un nouveau soupir toujours assit sur cet étrange cube puis de reprendre, "quand ils sont parti je n'est pas pu les suivre et suis resté parmi les hommes ou entre temps un chasseur de draogn m'aida beaucoup. Et si mes nombraux périples m'on bien appris une chose c'ets que le pire prédateur de 'lhumain c'est lui même, certe les draogns d'aujourd'hui sont terribles et ignoble mais il n'e fut pas toujours ainsi et non ils existes encore.  Ce que je veux dire c'est qu'il m' a été donné de rencontrer par deux fois la folie des hommes a des point de mepris pour leurs freres et soeur humains et humaines à un point tel ... la première ce fut dans le royaume d'albion un petit royaume cotier au nord de l'actuel royaume de pergrande. j'y était memebre de la guilde des héros et dans la capitale de Bowerstonne quand ces tarré de leur secte de l'aube mythique ont entamé leur rituel d'ouverture de porte vers ce qu'il appelait l'oblivion pour rasr=er les cité =s et instauré le regne de leur seigneur des ténèbres Mherunes Dagon une guerre de plusieurs années pour en venir à bout, et de plusieurs decenies pour tout reconstruire bien que certaines choses .... ne puisse jamais se réparer " s’interrompant Chase en pleurant un instant repensant à son petit amis de l'époque et mari secret Tonnere lui aussi membre de la guilde des héros et qui était mort pendant le conflit sans que Chase puisse y faire quoi que ce soit puis se calment un peu il reprit " la seconde fut des siècles plus tard sur le grand continent de l'ouest quand j'était marine de l'état de Terran dirigé par le marechal Jimmy Raynor, tu aurait du voir nos armures scaphandre bleu étinceler sous le soleil des désert de la région de Mar Sara, a combattre acharner avec nos fusil GC14 les créatures muta magique de la reine des lames kerigan, une pauvre fille que la folie d'un esprit démoniaque lui ayant promis puissance et pouvoir avait corrompu et fait créer cette armé de monstre pour massacrer de façon aveugle opposant comme civils innocents." soupirant encore une fois tout en marmonant "tiens en parlant de ça je l'ai toujours mon armure de marine terran à la maison oh oui j'ai trop envie de la remettre demain je vais avec à la caserne, qu'importe ce qui diront yeh" puis se reprenant il s'addresa de nouveau à nemesis " alors oui en définitive je suis un dragon mais contrairement au autres qui ont attaqué earthland, moi je n'ai jamais fait de mal a un humains qui ne m'attaquait pas en près de 468 ans, et oui j'aspire a devenir plus puisant, mais si la puissance est ma motivation je n'ai aucun gout pour le pouvoir et encore moins la domination, sinon croit tu que je serait simple soldat, et userait de l'épée plutôt que la magie pour ne pas causer des dégats  et blessures collatéraux d'inocents. ... alors si tu juge que je dois disparaitre va y te gêne pas, denonce moi même je me suis caché et enfermé dan sla peuir êndant si longtemps... " fini Chase en pleurant presque puis retombant les yeux sur l'aquarelle ou était son fils toby dame clothilde et lui même, il releva la tête vers Nemesis " si tu me fait arrêter ou que tu me terrasse, je ne souhaite que deux choses, mourir par l'épée comme un bon soldat humain, et surtout surtout que quelqu'u de gentil prenne soin de mon fils toby" finit par pleurer Chase complètement vidé serrant son livre comme un ours en peluche se sachant perdu et la merci de son interlocuteur. dont lui seul avait entendu ce que Chase avait dit ce dernier parlant trop as pour les passant l'entende.              


@Eques sur Never-Utopia



3 clin d'oeil aux jeux vidéos fait : Fable / (elders scrolls IV ) Oblivion / Starcraft
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Crédits : Avatar by Mirajane & Signa by Archanemy
Messages : 108
Date d'inscription : 06/08/2013
Localisation : Dans le lit de Mira ♥

Nemesis Orland
Sabertooth
MessageSujet: Re: Fais gaffe où tu marches ! | avec Chase Young   Lun 2 Juil 2018 - 16:49


Fais gaffe où tu marches !

avec Chase Young


- Un faux roi ? Hein ?

Nemesis avait écouté, un air fortement ennuyé sur le visage, les bras croisés, Chase pleurer et raconter des choses qu'il ne comprenait qu'à moitié. Vu ce qu'il venait de raconter, il serait passé pour un fou devant n'importe qui. Et puis, pourquoi lui raconter ça à lui ? Qu'est-ce que ça pouvait lui faire ? En plus, l'Orland était bien le dernier en Edoras qui pouvait être intéressé de savoir de telles choses. Déjà qu'il n'était pas vraiment une oreille attentive, alors être quelqu'un de réconfortant... Mais bon, ce pauvre Chase avait besoin d'être rassuré sur un point, il pouvait au moins lui accorder ça.

- Je ne vois pas pourquoi je te dénoncerai. Tu racontes des choses invérifiables, et honnêtement c'est le cadet de mes soucis. Tu passes assez pour un fou comme ça, alors je ne vais pas m'entrainer dans tes histoires et ridiculiser ma personne en plus de ça, dit-il, un air toujours ennuyé affiché sur son visage.

- Ça me regarde absolument pas, et je me fous de savoir ce qu'il s'est passé à Pergrande il y a des centaines d'années, et encore plus de la véracité de ce que tu viens de regarder. J'en ai déjà oublié la moitié. Je ne me soucie que de moi-même et de Sabertooth. Que tu sois un dragon, ou en pleine transition pour en devenir un, je n'en ai cure, ajouta-t-il, avant d'enchainer, plus sérieusement : Mais les dragons, s'ils existent encore en ce monde, ne ressemblent pas à ça. Et je sais très bien qu'une fois qu'on goûte à la force et au pouvoir, la gentillesse, la bonté, le devoir et toutes ces conneries, deviennent des valeurs obsolètes. Même si tu penses que tu ne changeras pas une fois que tu y auras accédé, si tu y accèdes, dit-il avec un rire à peine dissimulé, tu te trompes lourdement.

- Tu as de la chance que je te donne des conseils, c'est déjà bien trop aimable de ma part. J'en rajouterai donc un dernier : le Gouvernement fait sûrement mine de fermer les yeux sur ton caractère instable ou sur les bêtises que tu peux déblatérer, qu'elles soient vraies ou fausses, mais si jamais tu tombes sur quelqu'un de mal intentionné, il pourrait très bien t'attraper et faire des expériences sur toi, peu importe ce que tu peux bien être, s'exclama-t-il sur un ton dédaigneux, presque méprisant.

- Maintenant, c'est terminé. Je t'ai rendu ton livre. Tu as de la chance que je te laisse t'en sortir comme ça après m'avoir fait perdre mon temps. Les autres "humains" ne sont pas aussi conciliants, quand ils voient un dragon ou quelque chose de suspect, ils chercheront à le détruire, quoiqu'il en coûte, finit-il d'un air sombre, ses yeux fixés dans ceux de Chase.

Nemesis avait rarement passé un moment aussi chronophage, aussi inintéressant. Au final il était tombé sur un fou, instable, qui déblatérait des âneries. Que ce soit vrai ou faux, l'Orland s'en foutait. L'homme en face de lui était régi par ses émotions, il ne pensait pas de façon raisonnée et tout ce qu'il disait pouvait être ainsi mal interprété.

De plus, sa vie et sa famille ne lui importaient pas tant que ça puisqu'il avait demandé à Nemesis de le dénoncer mais de protéger son fils. Haha, le gosse finirait sûrement tué s'il était trouvé. C'était risible. Le mage de Sabertooth détestait les gens qui laissaient leurs émotions prendre le pas sur leur réflexion. En définitif, ils ne devenaient pas mieux que des insectes. La raison devait prendre le pas sur tout, car réfléchir avec ses émotions équivalait à ne pas réfléchir du tout, et foncer dans le mur, en se mettant stupidement en danger.

Mais si jamais Chase racontait encore un truc en pleurant, ou lui demandant des trucs dont il se foutait royalement, le jeune homme aux yeux pourpres allaient sûrement lui en coller une avant de rebrousser chemin, étant lassé de parler. Il avait été suffisamment gentil en lui rendant son livre et en le laissant parler, et en plus il l'avait conseillé ! Non, décidément, il avait fait suffisamment de bonnes actions ces vingt dernières minutes pour remplir son quota pour toute une vie. Les bras croisés, son regard scrutant Chase, il attendait que celui-ci mette fin à la discussion, ou devienne un peu plus raisonné, sinon ça allait très mal finir.


Conseils:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 192
Date d'inscription : 13/03/2015
Localisation : capitale royale d'edolas

Chase Young
Soldat de la Première Division
MessageSujet: Re: Fais gaffe où tu marches ! | avec Chase Young   Lun 16 Juil 2018 - 0:51


 ❝Fais gaffe où tu marches !❞
feat Nemesis Orland.



Chase était maintenant inerte assit sur sa pierre à regarder Nemesis lui parler une fois que Chase avait finit lui même de parler. Chase le regardais sans vraiment le voir son esprit et son cerveau totalement ravagé par les changement émotionnels qui venait de se produire. Cependant il entendait toujours ce que Nemesis lui disait.

"Je ne vois pas pourquoi je te dénoncerai. Tu racontes des choses invérifiables, et honnêtement c'est le cadet de mes soucis. Tu passes assez pour un fou comme ça, alors je ne vais pas m'entrainer dans tes histoires et ridiculiser ma personne en plus de ça,
dit Nemesis un air toujours ennuyé affiché sur son visage.

" Ça me regarde absolument pas, et je me fous de savoir ce qu'il s'est passé à Pergrande il y a des centaines d'années, et encore plus de la véracité de ce que tu viens de regarder. J'en ai déjà oublié la moitié. Je ne me soucie que de moi-même et de Sabertooth. Que tu sois un dragon, ou en pleine transition pour en devenir un, je n'en ai cure, ajouta-t-il, avant d'enchainer, plus sérieusement : Mais les dragons, s'ils existent encore en ce monde, ne ressemblent pas à ça. Et je sais très bien qu'une fois qu'on goûte à la force et au pouvoir, la gentillesse, la bonté, le devoir et toutes ces conneries, deviennent des valeurs obsolètes. Même si tu penses que tu ne changeras pas une fois que tu y auras accédé, si tu y accèdes, dit-il avec un rire à peine dissimulé, tu te trompes lourdement."

"Tu as de la chance que je te donne des conseils, c'est déjà bien trop aimable de ma part. J'en rajouterai donc un dernier : le Gouvernement fait sûrement mine de fermer les yeux sur ton caractère instable ou sur les bêtises que tu peux déblatérer, qu'elles soient vraies ou fausses, mais si jamais tu tombes sur quelqu'un de mal intentionné, il pourrait très bien t'attraper et faire des expériences sur toi, peu importe ce que tu peux bien être," s'exclama Nemesis sur un ton dédaigneux, presque méprisant.

"Maintenant, c'est terminé. Je t'ai rendu ton livre. Tu as de la chance que je te laisse t'en sortir comme ça après m'avoir fait perdre mon temps. Les autres "humains" ne sont pas aussi conciliants, quand ils voient un dragon ou quelque chose de suspect, ils chercheront à le détruire, quoiqu'il en coûte"

Chase avait écouté enfin assister au discours de Nemesis serait le mot juste les paroles était rentré mais Chase ne réagissait pas inerte tel une statue de cire, pendant que Nemesis le scrutait les bras croisé attendent une réaction de sa part. Mais l'esprit ravagé et confu c'est avec peine et ridicule que Chase balançait la tête d'avant en arrière contre le mur sur lequel il était appuyé bredouillant pitoyablement "M... mer.... mm.... Merci, ... ccc' ... etre gen egen gentiillll"

puis avant qu'il ait put faire quoi que soit, le derneir balancement de sa tête sur le mur fit chuter une grosse pierre droit sur la tête de Chase, le fisant choir sur le pavé un bref instant avant qu'il ne ruvre les yeux et ne sache plus ou il était le ramenant provisoirement à l'enfence (le temps que son esprit retrouve sa stabilité émotionelle,  ).

C'est ainsi que chase une fois ses yeux rouvert  se mit debout sur une pierre à imiter la poule agitant stupidement les bras un enfant atiré avec sa mère par cet étrange spectacle s'approcha de Chase ou ce denrier tout en continuant d'agiter ses "ailes" il se mit à roter l'alphabet "A... B... C..."    

sa mère qui l’accompagnait fut choqué de l’immaturité effrayante et notoire de ce garde et lança à Chase vertement "dis dons jeune homme vous n'êtes pas un peu vieux pour ça devant un enfant,en étant garde en plus décidément, les gardes ne sont plus ce qu'il était ..."
mais Chase encore sous l'effet du choc et se pensant et réagissant comme un enfant. s'approcha de la dame mit la main sur son visage et s'écria "je t'ai volé ton nez, je t'ai volé ton nez, .." .....


Mais si'il est peut être une chose universelle c'est que tous ont leur bonne étoile, y compris les dragon et leur futur dieu dragon. Si bien que au même moment, deux patté de maison plus loin se trouvait l’élégante place Galenbeck où au numéro 4 de cette dernierre s'élevait une massive mais non moins charmente maison de ville en pierre, lieu de vie de la famille Young le paternel Chase et de son fils Toby.

A l'interieur dan sla salle à manger Dame Clothilde s'affairait à faire manger sa salade et sa purée à Toby, mais ce dernier turbulent et quelque eu agité avait parfois tendence a en mettre un peu partout et ce jours làa ça ne manqua pas il avait réusit à se mattre de la puréé sur un de ses coudes et tentait de la lécher.

portrait de dame Clothilde:
 

Clothilde en fut dabord fort embarrassé et s'aprétait à faire remontrance à Toby quand elle remarqua que ce dernier était plus agité que d'ordinaire et se grattait ostensiblement le fessier, l'expression inquiète sur son visage. "qui y at'il  mon Toby tu a l'air si inquiet" demanda Clothilde
"popa il est arrivé queque chose a popa,
_ Mais non voyons Toby, Chase est parti à la bibliothèque il n'a rien pu lui arrivé.
_ Si je le sens  esprit me dire que popa est pas bien et a besoin d'aide...."

s'ensuivit un bref dialogue dans lequel Toby sentant qu'il arrivait quelque chose à son pôpa Chase insista pour que Dame Clothilde aille le retrouver (Toby ne pouvant sortir seul de la maison). Clothilde fini par accepter et aller voir ce qu'il en était (ayant appris avec l'expérience qu'un lien spécial et très puissant unissait Chase et Toby)

.....

Il ne fallut pas trop de temps pour que Clothilde arrive sur les lieux au moment ou Chase disait "je t'ai volé ton nez, je t'ai volé ton nez, .."

avisant imédiatement la situation, et que Chase était en crise émotionnelle comme lorsque il manquait de menthe, aussi ramassant le livre qu'elle savait être à Chase Clothilde sorti de sa poche un biscuit fourré à la menthe (encore tiède)

présentant la biscuit à Chase, ce dernier se vit retoruver ses esprits quand il en senti l'odeur de Menthe et le mangea. Temps que Clothilde mit à profit pour clarifier la situation aupres de la mère de famille, son fils et Nemesis Orland. "Oh veuillez excuser Mr Young, il est un peu fragile et parfois quand il a de forte émotions eh bien il peut s'égarer mais sa ca ne dure jamais longtemps, et même alors il n'est jamais méchant"

puis s’adressant à Chase en parlant plus doucement et plus bas " ça va allez Chase on rentre à la maison, j'ai récupéré ton livre, et Toby va bien il t'attend"
Chase répondit faiblement mais de façon cohérente " Merci Clothilde, veux rentrer de suite"
"bien sur Chase, aucun soucis, au revoir messieurs et madame" termina Clothilde en s'adressant à nemesis la dame et son fils et commençant à prendre le chemin de la maison avec Chase marchant mainteent de facon pas assuré du tout et à petit pas

mais tandis qu'il commençait à s'éloigner Clothilde lança à Chase "Chase tu sait bien que tu ne dois jamais sortir sans tes gants, regarde dans quel état tu les a mis a lala lala, encore de la couture à faire, .. enfin c'est pas grave allons y, et garde bien tes mains au chaud sous tes gants hein" termina Clothilde, en chuchotant à l'oreille de Chase, de manière maternelle mais amicale et gentille.
 

@Eques sur Never-Utopia


défi faire cinq choses ridicules effectué ici (roter l'alphabet à un enfant / faire la poule / faire la blague "je t'ai volé ton nez"/ tenter de se lécher le coude/se gratter les fesses)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Crédits : Avatar by Mirajane & Signa by Archanemy
Messages : 108
Date d'inscription : 06/08/2013
Localisation : Dans le lit de Mira ♥

Nemesis Orland
Sabertooth
MessageSujet: Re: Fais gaffe où tu marches ! | avec Chase Young   Sam 21 Juil 2018 - 15:16


Fais gaffe où tu marches !

avec Chase Young


- Qu'est-ce que c'est que ce bordel ?, s'exclama-t-il à haute voix, visiblement déstabilisé par la situation actuelle.

Chase se comportait comme un enfant, et bientôt une dame accompagnée de son enfant et se plaignit de son attitude qui n'avait rien d'un soldat de la garde royale. Il est vrai que là, il les décrédibilisait complètement, mais qu'est-ce qu'elle avait à faire de telles remarques ? Nemesis avait bien d'insulter tout le monde là, tellement ce spectacle l'énervait.

Il se demandait vraiment ce qu'il faisait là, en fait. Du début à la fin, cette rencontre avait été une perte de temps à ses yeux. Chase avait semblé intéressant à cause de sa drôle d'attitude, mais au final il n'était passé pour rien d'autre qu'un fou. Ses attributs étranges qui n'étaient pas humains le distinguaient mais ne voulaient rien dire en soi, et son histoire sur les dragons faisaient un non-sens complet. Bref, l'Orland commençait vraiment à rager et vociféra à l'encontre de la dame, accompagnée de son fils :

- Sauf votre respect, votre avis sur la garde royale, on s'en tape pas mal.

Comme si Chase devait représenter tous les soldats de la garde du gouvernement, c'était vraiment puéril de sa part. Elle fut estomaquée à la suite d'une telle remarque, et ne savait vraisemblablement pas quoi répondre, et de toute façon, Nemesis n'en avait pas grand chose à faire de ce qu'elle avait bien à lui répondre.

C'est alors qu'une femme sorti de nulle part, récupérant Chase et s'excusant platement auprès des gens qu'il avait importunés.

- Vous faites bien de vous excuser, oui, dit-il avec mépris.

Décidément, il faudrait qu'il apprenne à respecter les inconnus, mais le soldat l'avait tellement énervé, qu'il ne se souciait pas plus que ça de ce qu'il pouvait lui arriver. Mais il fallait vraiment qu'il comprenne que son attitude était tout sauf discrète et qu'il allait finir radié de la garde s'il faisait n'importe quoi comme ça, à détruire un bâtiment en plein milieu de la rue.

Nemesis lança un regard mauvais à la dame avec son fils, ainsi qu'à tout passant qui jetait un oeil intrigué sur lui et le soldat qui se faisait raccompagner, et retourna à la guilde, déjà bien lassé de cette journée.


RP terminé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Crédits : Sirius
Messages : 442
Inventaire : Banane
Date d'inscription : 10/07/2013
Localisation : Caché !
http://fairy-reborn.forumactif.org
Pika-sama
Maître du Jeu
MessageSujet: Re: Fais gaffe où tu marches ! | avec Chase Young   Dim 22 Juil 2018 - 13:00

Etant donné que cet RP est terminé, je le range dans la bonne partie ~
Bien joué !

_________________
Compte Fondateur et PNJ. Sert à intervenir en rp pour jouer n'importe quel personnage. Si vous avez des questions, veuillez les poser à un autre membre du staff et pas à ce compte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Fais gaffe où tu marches ! | avec Chase Young   

Revenir en haut Aller en bas
 
Fais gaffe où tu marches ! | avec Chase Young
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sorcière, Sorcière, fait gaffe à ton derrière !
» « Fais gaffe avec ces ciseaux... »
» Fais gaffe, tu risques de te la prendre dans la face :p
» Fais gaffe, t'as les chevilles qui enflent. [Pv Makkuro]
» Alys - Dans le langage des filles ça s’appelle un vent. Fais gaffe tu vas t’enrhumer !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Reborn :: Archives :: Cimetière :: Rp terminés-
Sauter vers: