AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le forum est de nouveau ouvert !

Partagez | 
 

 Dans les entrailles de la cité royale( Marielle Redwind et Colchique Déimos)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Messages : 52
Date d'inscription : 14/05/2018

Colchique Déimos
Indépendants
MessageSujet: Dans les entrailles de la cité royale( Marielle Redwind et Colchique Déimos)   Mar 29 Mai 2018 - 13:01

Dans les entrailles de la cité royale
( Marielle Redwind et Colchique Déimos)




Il était une fois dans la citée royale, vivait une voleuse s’appelant Colchique.Elle habitait dans un appartement sordide car elle mettait de l’argent de coté pour s’acheter un logement confortable.Au moins il n’y avait pas de rats ici.Elle ouvrit sa besace pleine à craquer d’objets volé par ci par la en estimant leur valeurs pour ne pas se faire avoir en les revendant.Midas son receleur était aussi pingre qu’elle et la négociation était toujours rude.La voleuse avait besoin de cette argent pour couvrir ses frais médicaux.Bien qu’elle en avait horreur ,elle devait dépenser son argent pour surveiller son état de santé.Colchique redoutait les effets secondaires de sa magie car à part les cas de folies,les autres inconvénients à longs terme étaient flous.Le vieux Midas aurait peut-être une mission à lui confier vu qu’il est en contact avec les guildes clandestines.Les guildes clandestines avait recours à des mercenaires pour ne pas attirer les soupçons sur eux.La magicienne vampirique
attendit la nuit tombé pour voir son receleur.


Colchique se rendit dans une rue crasseuse orné de graffiti et se dirigea vers le mur en brique au fond de la rue .Elle frappa trois fois à le mur en prononçant « Le silence est d’or ».Le mur grinça et plusieurs briques se déplacèrent afin de former une ouverture .La voleuse  entra  dans le trou béant qui se referma après son passage et suivit le couloir.Le couloir débouchait sur une grande salle d’aspect ancien servant de boutiques.La pièce était soigneusement rangé et divisé en plusieurs rayons.Le rayon le plus important était celui des armes et armures où se trouvait des armes interdites à la vente comme le tristement célèbre parapluie empoisonné.Dans le rayon alchimique on pouvait trouver diverse potion et ingrédients parmi lequel des drogues ainsi que de puissants poisons.Il y avait aussi une bibliothèque composé de essentiellement d’ouvrages sur la magie ainsi que d’ancien livres.Au fond de la pièce se tenait un bureau entouré de vitrines pour les objets rares .
La voleuse se promena parmi les rayons pour voir ce qu’il y avait comme nouveautés.Elle s’approcha du vieux bureau où était exposé sur un petit présentoir des figurines de la guilde Fairy Tail.Le vieux bonhomme qui se tenait derrière le bureaux était avait les cheveux gris avec une petite moustache.Midas interpella colchique :
« Qu’est ce que tu m’a amené aujourd’hui ! »
« Quelque bijoux et des babioles dit la voleuse en vidant sa sacoche.Tu devrais retiré les figurines de  Fairy Tail,les guildes clandestines n’aime pas ton humour.»
« Je fait ce que je veut chez moi.,tien voila pour tes objets,grogna le receleur en donnant une bourse.J’aurai besoin de toi pour me procurer une vielle tablette dans les souterrains. »

Une silhouette s’approcha discrètement de Midas et de Colchique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Crédits : Satsukoi ~Yuukyuu Naru Koi no Uta~
Messages : 27
Date d'inscription : 11/05/2018
Age : 26

Marielle Redwind
Death Holder
MessageSujet: Re: Dans les entrailles de la cité royale( Marielle Redwind et Colchique Déimos)   Hier à 19:44

Le ciel dégagé partiellement, un soleil bien présent malgré un peu de vent, le temps idéal pour se promener dans les souterrains d'une ville peuplée. Cette fois il s'agissait de la cité royale qui abritait le palais Mercurius, propriété du nouveau roi Mistgun, anciennement prince. C'était un roi déjà un peu plus charismatique que le précédent, et plus mignon aussi de toute évidence. Cependant Marielle n'était pas là pour une visite royale, d'autant plus si elle appartenait à une guilde clandestine. Bien sûr elle ne le criait pas sur tous les toits, mais au cas où on trouvait son tatouage de Death Holder on pourrait l'attaquer et chercher à l'emprisonner. Elle n'avait pas envie de commettre un carnage après tout, elle était là pour visiter un peu et faire des affaires. C'était justement une bonne occasion parce que dans les souterrains de la cité se cachait le marché noir.

Le seul ennui et qu'il fallait un mot de passe, et Marielle, bien que mage noir comme tous les clients, n'en avait pas connaissance. Elle aurait bien demandé autour d'elle après ça, mais ça aurait paru louche, comme si les mages noirs devaient le savoir d'office dès la naissance, comme un crédo chez les assassins. Par chance elle proposa "rien n'est vrai, tout est permis" parmi d'autres, ce qui convainquit malgré tout le portier qui gardait l'entrée. Il y avait aussi le tatouage de guilde qui jouait un peu, mais elle aimait croire que son mot de passe customisé ait trouvé grâce à ses yeux malgré que ce ne soit pas le bon. Elle ne savait pas du tout ce que ça voulait dire, mais elle entendait parfois ça de la bouche des membres de sa guilde, alors ça devait fonctionner. Un peu comme lever l'index pour Fairy Tail, sauf qu'ici ce serait le majeur pour les mages noirs.

Après une marche pas trop longue, elle rencontra enfin ce marché noir beaucoup plus petit qu'elle l'aurait imaginé. Il y avait du monde même, y compris une fille aux cheveux mauves un peu comme les siens et qui négociait, à moins que ce soit autre chose. Elle n'était pas avare en reproches, malgré que le vendeur soit assez aimable pour racheter ce qu'elle-même qualifiait de babioles. Les poupées Fairy Tail pouvaient en effet être d'un mauvais goût, surtout avec le nouveau roi qui avait cessé la chasse aux guildes. Néanmoins, Marielle ne voyait pas ça sous le même oeil que la demoiselle, s'approchant des fameuses poupées pour en prendre une, jouant à en faire tourner une dangereusement sur le bout de son index. Elle laissa alors un minuscule nuage de poison entourer la poupée désormais plus en sécurité au creux de sa paume.


-Ce n'est pas de l'humour, en fait ce sont des poupées contrôle, si on y ajoute une mèche de cheveux de la personne concernée on peut lui faire tout ce qu'on veut. Mais ce serait vraiment jouissif de pouvoir les voir tousser de tout leur saoul, se tordre de douleur en cherchant l'air pur, pour finalement succomber après avoir vu leur vie défiler devant leurs yeux.

Finalement Marielle remit la poupée en place, son poison ne l'avait heureusement pas du tout affectée, son état restait neuf malgré les empreintes dessus. Le marchand lui semblait moins bougon qu'avant, après tout elle avait peut-être donné à l'homme un nouvel argument de vente, plutôt que de penser que les gens vous imaginer une mauvaise blague. Ce serait quand même génial que ces poupées soient vraiment animées de ce pouvoir si particulier, il ne resterait plus qu'à arracher une mèche de cheveux lors d'un combat, et de tester ça directement sur la poupée à l'effigie de la même personne. En tout cas c'était ça l'idée qu'elle avait eue de ces poupées, peut-être qu'il s'agissait exactement de ce qu'elle pensait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Dans les entrailles de la cité royale( Marielle Redwind et Colchique Déimos)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Entrainement dans les entrailles de la terre [Oniri & Milly]
» Dans les entrailles de la terre (interdit au - de 18 ans)
» Dans les entrailles d'Esquisse [Maximilian, Ambros, Andrea, Jude, Cléa, Dementia]
» C'est en marchant dans les entrailles Que les barbares vont a l'assaut!
» Un nain aveugle dans les rues d'une cité sur pilotis [topic libre]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Reborn :: Le vaste monde d'Edoras :: Cité Royale-
Sauter vers: