AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Dans les entrailles de la cité royale( Marielle Redwind et Colchique Déimos)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Messages : 150
Date d'inscription : 14/05/2018
Age : 122
Localisation : Là ou s'arrète la réalité et débute l'imagination

Colchique Déimos
Indépendants
MessageSujet: Dans les entrailles de la cité royale( Marielle Redwind et Colchique Déimos)   Mar 29 Mai 2018 - 13:01

Dans les entrailles de la cité royale
( Marielle Redwind et Colchique Déimos)




Il était une fois dans la citée royale, vivait une voleuse s’appelant Colchique.Elle habitait dans un appartement sordide car elle mettait de l’argent de coté pour s’acheter un logement confortable.Au moins il n’y avait pas de rats ici.Elle ouvrit sa besace pleine à craquer d’objets volé par ci par la en estimant leur valeurs pour ne pas se faire avoir en les revendant.Midas son receleur était aussi pingre qu’elle et la négociation était toujours rude.La voleuse avait besoin de cette argent pour couvrir ses frais médicaux.Bien qu’elle en avait horreur ,elle devait dépenser son argent pour surveiller son état de santé.Colchique redoutait les effets secondaires de sa magie car à part les cas de folies,les autres inconvénients à longs terme étaient flous.Le vieux Midas aurait peut-être une mission à lui confier vu qu’il est en contact avec les guildes clandestines.Les guildes clandestines avait recours à des mercenaires pour ne pas attirer les soupçons sur eux.La magicienne vampirique
attendit la nuit tombé pour voir son receleur.


Colchique se rendit dans une rue crasseuse orné de graffiti et se dirigea vers le mur en brique au fond de la rue .Elle frappa trois fois à le mur en prononçant « Le silence est d’or ».Le mur grinça et plusieurs briques se déplacèrent afin de former une ouverture .La voleuse  entra  dans le trou béant qui se referma après son passage et suivit le couloir.Le couloir débouchait sur une grande salle d’aspect ancien servant de boutiques.La pièce était soigneusement rangé et divisé en plusieurs rayons.Le rayon le plus important était celui des armes et armures où se trouvait des armes interdites à la vente comme le tristement célèbre parapluie empoisonné.Dans le rayon alchimique on pouvait trouver diverse potion et ingrédients parmi lequel des drogues ainsi que de puissants poisons.Il y avait aussi une bibliothèque composé de essentiellement d’ouvrages sur la magie ainsi que d’ancien livres.Au fond de la pièce se tenait un bureau entouré de vitrines pour les objets rares .
La voleuse se promena parmi les rayons pour voir ce qu’il y avait comme nouveautés.Elle s’approcha du vieux bureau où était exposé sur un petit présentoir des figurines de la guilde Fairy Tail.Le vieux bonhomme qui se tenait derrière le bureaux était avait les cheveux gris avec une petite moustache.Midas interpella colchique :
« Qu’est ce que tu m’a amené aujourd’hui ! »
« Quelque bijoux et des babioles dit la voleuse en vidant sa sacoche.Tu devrais retiré les figurines de  Fairy Tail,les guildes clandestines n’aime pas ton humour.»
« Je fait ce que je veut chez moi.,tien voila pour tes objets,grogna le receleur en donnant une bourse.J’aurai besoin de toi pour me procurer une vielle tablette dans les souterrains. »

Une silhouette s’approcha discrètement de Midas et de Colchique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar
Crédits : Satsukoi ~Yuukyuu Naru Koi no Uta~
Messages : 35
Date d'inscription : 11/05/2018
Age : 26

Marielle Redwind
Death Holder
MessageSujet: Re: Dans les entrailles de la cité royale( Marielle Redwind et Colchique Déimos)   Jeu 21 Juin 2018 - 19:44

Le ciel dégagé partiellement, un soleil bien présent malgré un peu de vent, le temps idéal pour se promener dans les souterrains d'une ville peuplée. Cette fois il s'agissait de la cité royale qui abritait le palais Mercurius, propriété du nouveau roi Mistgun, anciennement prince. C'était un roi déjà un peu plus charismatique que le précédent, et plus mignon aussi de toute évidence. Cependant Marielle n'était pas là pour une visite royale, d'autant plus si elle appartenait à une guilde clandestine. Bien sûr elle ne le criait pas sur tous les toits, mais au cas où on trouvait son tatouage de Death Holder on pourrait l'attaquer et chercher à l'emprisonner. Elle n'avait pas envie de commettre un carnage après tout, elle était là pour visiter un peu et faire des affaires. C'était justement une bonne occasion parce que dans les souterrains de la cité se cachait le marché noir.

Le seul ennui et qu'il fallait un mot de passe, et Marielle, bien que mage noir comme tous les clients, n'en avait pas connaissance. Elle aurait bien demandé autour d'elle après ça, mais ça aurait paru louche, comme si les mages noirs devaient le savoir d'office dès la naissance, comme un crédo chez les assassins. Par chance elle proposa "rien n'est vrai, tout est permis" parmi d'autres, ce qui convainquit malgré tout le portier qui gardait l'entrée. Il y avait aussi le tatouage de guilde qui jouait un peu, mais elle aimait croire que son mot de passe customisé ait trouvé grâce à ses yeux malgré que ce ne soit pas le bon. Elle ne savait pas du tout ce que ça voulait dire, mais elle entendait parfois ça de la bouche des membres de sa guilde, alors ça devait fonctionner. Un peu comme lever l'index pour Fairy Tail, sauf qu'ici ce serait le majeur pour les mages noirs.

Après une marche pas trop longue, elle rencontra enfin ce marché noir beaucoup plus petit qu'elle l'aurait imaginé. Il y avait du monde même, y compris une fille aux cheveux mauves un peu comme les siens et qui négociait, à moins que ce soit autre chose. Elle n'était pas avare en reproches, malgré que le vendeur soit assez aimable pour racheter ce qu'elle-même qualifiait de babioles. Les poupées Fairy Tail pouvaient en effet être d'un mauvais goût, surtout avec le nouveau roi qui avait cessé la chasse aux guildes. Néanmoins, Marielle ne voyait pas ça sous le même oeil que la demoiselle, s'approchant des fameuses poupées pour en prendre une, jouant à en faire tourner une dangereusement sur le bout de son index. Elle laissa alors un minuscule nuage de poison entourer la poupée désormais plus en sécurité au creux de sa paume.


-Ce n'est pas de l'humour, en fait ce sont des poupées contrôle, si on y ajoute une mèche de cheveux de la personne concernée on peut lui faire tout ce qu'on veut. Mais ce serait vraiment jouissif de pouvoir les voir tousser de tout leur saoul, se tordre de douleur en cherchant l'air pur, pour finalement succomber après avoir vu leur vie défiler devant leurs yeux.

Finalement Marielle remit la poupée en place, son poison ne l'avait heureusement pas du tout affectée, son état restait neuf malgré les empreintes dessus. Le marchand lui semblait moins bougon qu'avant, après tout elle avait peut-être donné à l'homme un nouvel argument de vente, plutôt que de penser que les gens vous imaginer une mauvaise blague. Ce serait quand même génial que ces poupées soient vraiment animées de ce pouvoir si particulier, il ne resterait plus qu'à arracher une mèche de cheveux lors d'un combat, et de tester ça directement sur la poupée à l'effigie de la même personne. En tout cas c'était ça l'idée qu'elle avait eue de ces poupées, peut-être qu'il s'agissait exactement de ce qu'elle pensait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 150
Date d'inscription : 14/05/2018
Age : 122
Localisation : Là ou s'arrète la réalité et débute l'imagination

Colchique Déimos
Indépendants
MessageSujet: Re: Dans les entrailles de la cité royale( Marielle Redwind et Colchique Déimos)   Jeu 19 Juil 2018 - 19:09

Colchique observa attentivement la nouvelle venue.Elles avaient en commun une chevelure violette   .La magie du poison était une magie qui n’était utilisé que par des mages clandestins.Son utilité est prisé par les assassins donc cette magicienne devait forcément en être une.L’attitude de l’assassin présumait qu’elle devait faire partie d’une guilde importante.Avec toute ses informations Colchique se doutait que sa consœur magicienne devait faire partie de la guilde Death Older .Les souterrains était dangereux et y aller seul était très risqué.Personne ne savait vraiment ce qu’il y avait  dans les parties les plus profondes. Tout ce qu’on savait  c’est qu’il y avait d’horrible créatures créer par des magiciens dément qui arpentaient cette zone.Sans compter que plusieurs guilde clandestines occupaient les boyaux afin de se dissimuler leurs activités aux yeux des gardes.Colchique ne pouvait pas y aller seule mais la nouvelle venue pourrais l’aider même si elle avait l’air un peu bizarre.Mais avoir une alliée maîtrisant la magie du poison pourrait être fort utile.Avant de proposer une alliance et de prendre des risques, il fallait mieux savoir quel en serait le salaire pour ce travail.

La voleuse demanda qu’elle était la récompense pour cherchez la tablette.Le vendeur se pencha  sous son bureau et en sortit  un tissu qui devait enveloppé un mystérieux objet.Quand le tissu fut déplié ,trois magnifiques armes furent dévoilés.Un sabre long et deux dagues tous fabriqués en obsidienne.Ces armes étaient d’excellente qualité décorées de somptueuses gravure qui ne gênait en rien l’aspect pratique.Le sabre intéressait particulièrement Colchique et les dagues pourrait intéresser l’assassin.Après de rudes négociations ,la voleuse réussi à négocier la location gratuite de matériel de survie ainsi que des vivres pour une semaine.De toute façon il fallait mieux accomplir cette mission le plus rapidement possible avant que d’autres personnes soit au courant.Les rumeurs circulent vite au marché noir.La voleuse savait qu’il faudrait rester vigilante durant la mission pour éviter de se faire doubler par sa future coéquipière.La roublarde s’adressa à la mage du poison afin de lui faire une offre :

«Bonjour,je m’appelle Colchique.Ça te dirais de m’aider à trouver cette tablette.En échange tu pourrais prendre les dagues comme récompense.»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar
Crédits : Satsukoi ~Yuukyuu Naru Koi no Uta~
Messages : 35
Date d'inscription : 11/05/2018
Age : 26

Marielle Redwind
Death Holder
MessageSujet: Re: Dans les entrailles de la cité royale( Marielle Redwind et Colchique Déimos)   Mar 24 Juil 2018 - 15:16

Chez le receleur, Marielle faisait connaissance avec les marchandises diverses qu'il proposait. Il y avait aussi cette fille qui ne semblait pas apprécier Fairy Tail, mais qui avait un certain intérêt dans la revente puisque l'homme parlait d'elle comme si c'était une habituée. Du côté de Marielle, c'était bien la première fois qu'elle découvrait cet endroit aussi sombre qu'intéressant. En effet, même si il lui était arrivé d'avoir affaire à des receleurs, ce n'était jamais aussi proche de la royauté. C'était drôle de penser qu'il pouvait y avoir un côté sombre dans une ville aussi importante et rayonnante.

En tout cas l'autre cliente semblait intéressée par une pseudo mission, qui offrait une poignée de dagues comme récompense pour retrouver une tablette. Elle proposa même à Marielle de l'aider à récupérer cet objet apparemment très cher à la revente, ou simplement qui avait beaucoup de valeur patrimoniale. La demoiselle se permit de réfléchir un peu à la proposition, pensant pourtant mieux revendre l'objet de la quête que la récompense. D'autant plus que son truc c'était le combat au corps à corps, elle n'avait jamais manié d'arme tranchante, sauf pour la cuisine. Après, parfois il valait mieux apprécier la mission et ne pas tout le temps chercher à surenchérir pour avoir toujours plus d'argent en poche. Ainsi elle pensait accepter finalement, même si elle ne connaissait pas grand chose aux environs.


-Marielle Redwind, Death Holder. Pourquoi pas, ça peut être bien, qui sait, j'ai pas encore manié des lames pour le combat, c'est à tester. Tu sais par où commencer à chercher du coup ? Le monde est très grand.

Il fallait bien commencer quelque part après tout, au moins si elle pouvait avoir un indice sur là où se trouverait peut-être cette tablette, ou juste des théories. En tout cas sa nouvelle partenaire semblait motivée, sans doute sa jumelle opposée vu que Marielle semblait toujours un peu débraillée et engourdie dans la vie de tous les jours. Il ne restait plus qu'à savoir si elles allaient s'entendre pour la mission, ce serait dommage que leurs différences les empêchent de réussir la mission.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 150
Date d'inscription : 14/05/2018
Age : 122
Localisation : Là ou s'arrète la réalité et débute l'imagination

Colchique Déimos
Indépendants
MessageSujet: Re: Dans les entrailles de la cité royale( Marielle Redwind et Colchique Déimos)   Lun 3 Sep 2018 - 19:59

Colchique étais soulagée que Marielle accepte son offre.Le fait quel fasse partie de la guilde Death Holder était une preuve de ses compétences.Espérons qu’elle arrivent à s’entendre pour cette mission.Il fallait faire vite avant que la rumeur sur la tablette circule.Avant de s’aventurer dans les profondeur ,il fallait mieux trouver un plan détaillé.Mais bon il fallait encore le trouver.On devait sûrement trouver les plans des souterrains dans un bâtiment militaire.Mais il fallait trouver le bon.Il fallait juste trouver la bonne personne qui mènerait à l’objectif.Un garde ferait certainement l’affaire.Il parlera volontiers en utilisant les bons arguments bien sur.Peut être que Marielle avait une meilleur idée vu qu’elle faisait partie d’une guilde clandestine.Le point commun avec le métier de voleuse et d’assassin est qu’il fallait savoir où trouver les bonnes informations.

Mais avant tout il ne fallait pas oublier d’acheter un peu de matériel.Acheter.Quel vilain mot.Colchique préférait plutôt le mot emprunter qui étais plus agréable à entendre.Malheureusement elle devait racheter de nouveaux crochets car les siens étais soit cassées, sois trop usés.Elle en profita pour acheter du papier et un crayon indélébile pour faire une copie de la carte et pouvoir prendre des notes.Avec une mine dégottée elle lâcha quelque pièce pour faire ses achats devant le vendeur ravit de voir cette cliente radine acheté quelque chose dans sa boutique.Cette fois le tintement des pièces fut désagréable à son oreille.C’était si triste de devoir se séparer de ces précieuses pièces mais Colchique voulait vraiment le sabre d’obsidienne.Après ces douloureux achats,la voleuse exposa son plan à Marielle :

« Je te propose qu’on interroge un garde au sujet d’un plan des souterrains ,ils doivent bien savoir ou trouver un plan des souterrains.Je sais qu’à la taverne du sanglier blanc on peut trouver des gardes en train de se saouler.Ce serait un jeu d’enfant d’en enlever un .Ta magie pour être un bon argument si tu n’y va pas trop fort.A moins que tu est une meilleur idée?»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar
Crédits : Satsukoi ~Yuukyuu Naru Koi no Uta~
Messages : 35
Date d'inscription : 11/05/2018
Age : 26

Marielle Redwind
Death Holder
MessageSujet: Re: Dans les entrailles de la cité royale( Marielle Redwind et Colchique Déimos)   Mer 12 Sep 2018 - 15:37

Une fois dehors et de retour à la surface, le duo commença à s'arranger pour la mission, récupérer cette espèce d’artefact contre des armes blanches si elles acceptaient de le céder au receleur. C'était bien sûr alléchant, elle pensait sûrement les revendre, parce que son style de combat c'était principalement avec son corps lui-même, bras ou jambes ou les deux, elle ne se sentirait pas à l'aise avec ça. En plus elle pourrait facilement se couper, ça servirait mieux pour couper le pain que pour combattre. Néanmoins c'était toujours agréable de partir en mission, même avec une mage sans guilde qui n'avait pas autant de réputation que les autres. Il fallait bien commencer quelque part après tout, sa détermination avait le mérite de lui donner de la crédibilité, sinon Marielle l'aurait simplement ignorée et continué sa route.

Alors qu'elle faisait ses courses de son côté, Colchique parlait de capturer un garde pour en savoir un peu plus sur les souterrains où elles devaient se rendre. Un plan ne serait en effet pas du luxe, pour s'y retrouver c'était le mieux, alors Marielle accepta l'idée. En plus de ça, ce n'était pas tous les jours qu'elle pouvait assassiner un membre du conseil à l'abri des regards, ou plus ou moins. En effet il y avait des chances pour que certains se trouvent à prendre du bon temps dans un bar ou autre, le stress devait sûrement les pousser à avoir une vie en-dehors du boulot, ce qui était tout à fait profitable pour le coup. Et puis il fallait bien se détendre de temps en temps, ce n'était pas un crime, surtout que les villageois leur devait bien ça, ils sauvaient leur peau constamment en arrêtant les mages noirs. Sauf que cette fois la situation allait se retourner rapidement contre le conseil si jamais il fallait en interroger plusieurs, Marielle se réjouissait déjà à l'idée de martyriser ces pauvres membres du conseil qui n'avaient rien fait à personne, même pas à sa guilde. C'était un assassin après tout, son job était de tuer, pas d'épargner, ce n'était pas dans ses habitudes de laisser la vie à quelqu'un qu'elle avait déjà ciblé. Elle leva alors le pouce en l'air en regardant sa partenaire pour lui donner sa réponse un peu plus précisément, des fois qu'elle n'aurait pas compris.


-J'ai pas d'objection, ça me semble bien. Mais pour t'assurer que j'évite de les tuer, il faudrait que tu interviennes aussi, je peux m'occuper du premier que j'isolerai, mais si les cadavres s'empilent je risque d'avoir du mal à tous les interroger avant de les tuer. Une idée d'approche peut-être ? Si jamais ils sont plus de trois ou de cinq.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 150
Date d'inscription : 14/05/2018
Age : 122
Localisation : Là ou s'arrète la réalité et débute l'imagination

Colchique Déimos
Indépendants
MessageSujet: Re: Dans les entrailles de la cité royale( Marielle Redwind et Colchique Déimos)   Lun 24 Sep 2018 - 20:29

Colchique était heureuse que Marielle approuve son idée.Par contre il fallait faire preuve de prudence.Le plan de la voleuse était simple,attirer un garde dans une ruelle isolé et ainsi la proie ne pourra pas se défendre ni appeler des renforts.Espérons seulement que sa partenaire n’y aille pas trop fort.Après tout les assassins n’y allait pas de main morte pour exécuter leur contrat car il valait mieux réussir du premier coups.
« Marielle peut tu m’attendre dans cette ruelle ,je vais chercher un garde.Quand je reviendrai,tu l’assommera.Je te laisserai l’interroger»
Colchique pensait que Marielle était la plus doué des deux pour les interrogatoires.

La voleuse s’engouffra seule dans l’auberge du sanglier blanc reconnaissable à son enseigne.L’odeur d’alcool qui imbibait l’air était écœurante.En ajoutant les chants paillard ils devaient être bien éméchés.Colchique avait pour plan d’utiliser ses charmes afin d’attirer un garde en dehors du bâtiments afin de le faire tomber dans un guet à pan.Elle se dirigea naturellement vers un pauvre bougre qui essayait de draguer maladroitement les serveuse.Le pigeon idéal.Il perdra rapidement son air joyeux quand il découvrira quel sort lui est réservé.
«Eh mademoiselle ça vous dirait de boire un petit coups avec moi ? »
La voleuse du s’empêcher de vomir à cause de l’haleine vicié du soldat.
« J’aimerai mieux qu’on aille boire dehors,qu’on passe un bon moment rien que tous les deux »
La loque se souleva à grande peine et suivit Colchique vers la sortie en titubant.Heureusement il avait eu la mauvaise idée d’avoir enlevé son casque.Il était peut être un peu bourré pour un interrogatoire mais au pire elles attendraient qu’il est décuvé.Avec difficulté elle amena sa victime en dehors du bâtiment La voleuse espérait que sa partenaire avait eu le temps de se préparer.Elle le tira vers la ruelle sombre en disant : «J’ai une copine à te présenter »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar
Crédits : Satsukoi ~Yuukyuu Naru Koi no Uta~
Messages : 35
Date d'inscription : 11/05/2018
Age : 26

Marielle Redwind
Death Holder
MessageSujet: Re: Dans les entrailles de la cité royale( Marielle Redwind et Colchique Déimos)   Jeu 11 Oct 2018 - 17:31

Une fois la stratégie décidée, il ne restait plus qu'à trouver les pauvres pigeons à interroger à l'abri des regards parmi les membres du conseil. Certains étaient en effet présents dans une taverne et profitaient clairement du bon temps pour déstresser, ce que Marielle faisait rarement vu qu'elle ne stressait pas. De son côté, Colchique semblait partante pour jouer l'appât, entrant dans l'auberge pour aborder un mauvais dragueur qui essayait de tirer un coup. Dommage pour lui, il ne tombait que sur des femmes avec un travail et qui ne pouvaient pas se permettre de prendre des pauses intempestives ni de coucher avec le premier saoulard venu. Marielle avait affronté pas mal de monstres durant ses missions, parfois qui utilisaient du poison contre elle, mais l'alcool c'était autre chose en terme de puanteur, et elle n'était pas immunisée contre ça. Par chance elle pouvait attendre dehors, ce genre d'endroits ne l'intéressait jamais, alors elle n'allait pas prendre plaisir à poireauter à l'intérieur.

Ainsi le soldat ne tarda pas à venir en chantonnant l'air guilleret, alors que Col' ne semblait pas du tout en forme, presque blanche comme un linge malgré sa peau fort bronzée. Apparemment elle n'avait pas vraiment apprécié ce séjour dans un établissement où la bière bibine régnait en maître. Marielle ne comptait pas rater son coup avec lui, elle ne voulait pas ressembler à cette figure à deux doigts de vomir. Ainsi elle approcha de l'homme déjà bien éméché, estimant finalement que l'alcool avait déjà fait son oeuvre sur le pauvre homme, inutile de l'assommer, ça risquait de le rendre lucide. Du coup elle se contenta de défaire un peu plus sa veste, dévoilant sa poitrine un peu plus avant d'appuyer la tête du soldat au même endroit pour qu'il puisse à la fois se concentrer et se calmer. D'habitude c'était réservé à ses connaissances minimales, mais elle ne tenait pas à l'agiter pour qu'il se mette à lui vomir dessus, son haleine était déjà bien dégoûtante.


-Ma copine et moi on a entendu parler d'un souterrain à Era où la famille royale entreposait de l'alcool depuis des générations en secret. Tu ne trouverais pas ça injuste qu'ils gardent tout pour eux ? On pourrait s'y rendre et piquer quelques bouteilles, ça doit être le meilleur alcool d'Edolas, qui se rendrait compte qu'il en manque quelques unes ? Mais pour nous y retrouver, il nous faudrait un plan, est-ce que tu sais où il est ?

Bien que le saoulard sembla l'espace d'un instant redevenu lucide, ses paroles étaient dictées par la soif d'alcool et non par l'intérêt culturel, d'autant plus si il envisageait un acte criminel. Marielle avait tout misé sur ce mensonge, à commencer par un alcool, de qualité en plus, la famille royale pour dénoncer son maigre salaire de soldat, le secret pour pousser à la curiosité, tout ça piquait sa curiosité. En revanche le soldat n'avait pas l'air d'avoir la carte sur lui ou chez lui, il disait que seul son supérieur gardait la carte dans un coffre fort précieusement. Bien sûr ça semblait louche qu'il demande ça à son chef, il refuserait sûrement, et il aurait des soupçons. Le seul moyen était sûrement de s'en prendre à ce supérieur pour le faire avouer où se trouvait la carte, encore fallait-il le trouver pour pouvoir lui tirer les vers du nez. Elle s'en remit alors à Col' pour une idée, que ce soit pour une alternative ou pour trouver cet officier. Sinon elles seraient dans l'obligation d'infiltrer le conseil lui-même à Era pour forcer le coffre en douce.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Dans les entrailles de la cité royale( Marielle Redwind et Colchique Déimos)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Dans les entrailles de la cité royale( Marielle Redwind et Colchique Déimos)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dans les entrailles de la terre (interdit au - de 18 ans)
» Dans les entrailles d'Esquisse [Maximilian, Ambros, Andrea, Jude, Cléa, Dementia]
» C'est en marchant dans les entrailles Que les barbares vont a l'assaut!
» Un nain aveugle dans les rues d'une cité sur pilotis [topic libre]
» Combat dans la cité basse

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Reborn :: Le vaste monde d'Edoras :: Continent de Medoh - Nord :: Cité Royale-
Sauter vers: