AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Event 1 - L'ile des tentations [ft. Nobume]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Messages : 230
Date d'inscription : 02/09/2014

MessageSujet: Event 1 - L'ile des tentations [ft. Nobume]   Mar 17 Juil 2018 - 13:27


L'ile des tentations

Comme un lundi. Voilà comment Gintoki vivait cette terrible épreuve du lever aujourd'hui, passablement encore sous l'ivresse de la soirée qu'il avait vécu. Comme personne n'avait voulu venir à sa fête organisée, le démon blanc s'était organisé un petit truc tout seul dans son coin. Et il s'était mit à picoler comme un trou, à se balader en titubant dans les couloirs de sa guilde déserte. La vague de réminiscences qu'il eut lors de son sommeil le rendit bien plus agité, alternant entre ses souvenirs de sa jeunesse aux côtés du Kowasu et sa période au Gouvernement lors de son arrivée impromptue chez le Glory. D'ailleurs, qu'est ce qu'il devenait depuis le temps ? L'avait-il bien prit pour le départ précipité de l'Argenté ?

Le silence. Une brise de vent accompagné par des bourdonnements incessants. Une grosse tape sur son visage lui servit de réveil. Zut, il n'avait pas réussi à mettre fin aux bruissements des mouches lui tournant autour mais il venait de rajouter une dose supplémentaires de fredonnements dans sa tête. Son cerveau s'y mettait aussi à l'emmerder, pff...

Sa vision se fit moins trouble, et les détails de ses mains furent ceux qu'il connaissait. Gintoki avait beau avoir la vingtaine passée, il avait un corps beaucoup plus âgé qu'il laissait le deviner. Toutes ces années à manier le sabre dans le dojo, ces maintes journées à batailler sur le champ de bataille. Il pouvait rendre son tablier quand il le voulait avec toutes ses expériences. Levant les yeux au ciel pour savoir où il avait atterri, son premier constat était qu'il avait dû sortir pendant la soirée. Contre un mur, il avait uriné comme le montrait un nombre incalculable de mouches et d'autres insectes se ruant vers la présence d'eau sur le sol. Puis, en y regardant de plus près, le Shiroyasha cru apercevoir une couleur différente du bleu habituel dans le ciel. Serait-ce... du rose ? Qu'est ce que ca veut dire ?

Ce doit être ça tout les jours, genre le soleil qui se lève et tout. pensa t-il très fort, en rassemblant ses affaires pour les remettre dans sa chambre. Toutefois, il voulut aller enquêter sur ce phénomène. Ca lui changerait de ses journées banales où l'Argenté se faisait littéralement chier à patienter dans l'ombre. Un peu de soleil lui ferait du bien après tout.

___

Pour sa sortie du jour, il avait décidé d'aller dans un endroit où il n'était jamais allé. Se rendre sur une des nombreuses iles, et particulièrement la fameuse île des quatres saisons dont il avait tant entendu parler lors de son passage au Gouvernement.  Gintoki avait décidé de laisser un mot sur sa porte à la guilde, annonçant son absence pour la journée et peut ête plus si affinité. Ne sachant pas s'il serait vu par le reste des membres, c'était au moins ce qu'il pouvait faire de mieux pour prévenir les siens.

A l'arrivée au port, il questionna un des membres du personnel à propos du ciel de ce matin. Mais Gintoki n'eut aucune réponse à ce sujet. Chou blanc donc,  c'est en scrutant le lointain que le Shiroyasha poursuivit sa croisière jusqu'à destination. Une fois le voyage achevé, le capitaine du bateau lui confia qu'il ne serait pas seul sur l'île. Une autre personne avait demandé à venir un peu plus tôt que lui. Ca sera l'occasion d'en apprendre plus sur cette île et sur ce rose éphémère qu'avait revêtu le ciel ce matin.

Entamant sa marche sur le sentier, encerclé par les cerisiers en fleurs, Gintoki se crut à une rentrée scolaire. Il s'y voyait déjà, avec sa sacoche, sa chemise à moitié boutonnée avec une cigarette dans la bouche. Et des élèves venant lui demander conseil genre "Gintoki-sensei ! Apprenez nous plein de choses !" ou autres phrases du même genre.. Ces petites pépettes avec le physique digne de postuler une place au Weekly Sorcerer aux côtés des grandes stars... Ç’aurait été bien. Si bien que même son nez se permit de s'exprimer en laissant exprimer sa joie à travers un flot rouge carmin. Sans parler du petit soldat qui lentement s'éveillait. Mais ça, c'est une autre histoire.

D'ailleurs, quelqu'un semblait perdu. En bon membre du corps enseignant, Gintoki ne put s'empêcher d'aller aider cet élève dans le besoin. Apposant sa main sur son épaule et prenant un air détendu, il lui posa une question en laissant échapper un nuage de fumée de sa cigarette invisible.

Tu as perdu tes parents ? Viens avec moi, on va les retrouver. Le jour de la rentrée des classes, c'est toujours ça, ne t'en fais pas. Haha !

©️ fiche créée par ell


HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 70
Date d'inscription : 29/03/2014

Nobume Imai
Death Holder
MessageSujet: Re: Event 1 - L'ile des tentations [ft. Nobume]   Ven 20 Juil 2018 - 21:21

SAKATA Gintoki & IMAI Nobume
Event 1 - L'ile des tentations
Cela faisait quelques mois que la jeune femme n’était pas rentrée à Death Holder. Elle s’était mise à faire une sorte de voyage lui permettant de se recentrer sur elle-même et plus particulièrement sur son devoir de tueuse et le faite qu’avoir des sentiments, des émotions était une mauvaise chose. Dans tous les cas Seralth, aussi connu sous le nom de lolicon stalker, était au courant du choix de la jeune tueuse en série de ne pas rentrer pour le moment. Elle voyageait donc un peu partout dans Edoras, continuant de réaliser des missions afin de gagner de l’argent et continuer de faire ce qu’elle savait faire de mieux.

De part cette nouvelle vie de vagabondage, la jeune femme avait prit l’habitude de régulièrement dormir à la belle étoile. Elle n’avait pas peur d’être attaquée étant sûrement plus dangereuse que des animaux sauvages ou que de pauvres bandits.  Elle ne risquait donc rien, ou presque. Ce jour-là était donc un de ceux où la membre de Death Holder avait dormi à la belle étoile et ayant le sommeil léger, la lumière étrange du ciel la réveilla. Quand elle ouvrit les yeux, elle crut qu’elle était en train de rêver. Un ciel rose ? Ce n’était jamais arrivé dans ce monde. Même quand les personnes d’Earthland étaient arrivées le ciel n’avait pas prit cette teinte si peu conventionnelle. Pensant qu’elle rêvait, elle se réinstalla correctement pour se rendormir et donc se réveillé dans le vrai monde, en tout cas, elle pensait que ça fonctionnait comme ça.

Lorsqu’elle rouvrit les yeux quelques heures plus tard, le ciel était redevenu normal, ce ciel rose était donc un simple rêve comme elle l’avait pensé. Elle se leva donc et alla se laver rapidement avant de chasse son petit-déjeuner et de se remettre en route. Alors qu’elle allait refermer son sac, la jeune femme pu voir la casquette d’Angela qu’elle avait toujours avec elle dans le but de la rendre à l’autre tueuse. Elle la fixa un instant avant de fermer le sac et de le mettre sur son épaule, se mettant en route. Elle n’avait pas de destination précise en tête, mais elle comptait explorer les îles flottantes et commencer avec une île l’intriguant, l’île des quatre saisons.

Après quelques heures de marche, la jeune femme arriva au port où elle arriva à convaincre quelqu’un, à sa manière, de l’emmener sur l’île sans qu’elle ait à payer. La jeune femme fut débarquée sur l’île au niveau de la zone printanière, l’odeur des fleurs emplie alors ses narines. Elle se mit alors à marcher sur l’un des sentiers de l’île, ce dernier étant bordé par des dizaines, voir des centaines de cerisiers, tous en fleur. Au moindre coup de vent leurs pétales se mettaient à voler partout, ce que certains auraient pu trouver jolie, mais ce qui laissait la tueuse indifférente. Alors qu’elle pensait être seule sur ce chemin, elle ne tarda pas à sentir une autre présence. Elle posa alors sa main sur son sabre  avant que quelques secondes plus tard elle sentit une main se poser sur son épaule et qu’un fou prit la parole pour lui demander si elle avait perdu ses parents et qu’il parlait de rentrée des classes. Étrangement au lieu de le découper en morceau, elle se tourna vers lui et hocha la tête.

“On jouait au jeu de la canette mais je l’ai envoyée trop loin, ils sont partie la chercher.”

Elle sortit alors une canette de nulle part et la montra à Gintoki avant de pencher la tête sur le côté, son expression toujours aussi neutre.

“Vous voulez jouer aussi Sensei ? Je vais la lancer !”

Elle posa alors la canette au sol avant de donner un violent coup dedans faisant voler la canette en direction de l’argenté. Mais totalement par hasard et par manque de chance la canette ne passa pas au dessus de l’ancien membre du gouvernement, elle vint s’écraser contre l’entrejambe de ce dernier s'écrasant sous la force du coup et la dureté de l'obstacle. Ceci sous le regard de la jeune femme aux cheveux noirs.

“Ça va Sensei ?”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 230
Date d'inscription : 02/09/2014

MessageSujet: Re: Event 1 - L'ile des tentations [ft. Nobume]   Ven 20 Juil 2018 - 22:12


L'ile des tentations

Le premier jour n'avait même pas encore commencé, et déjà Gintoki-senseï était déjà la proie de ses élèves. Ah, le succès. Un jour vous le connaitrez aussi.  La demoiselle sans ses parents parla du jeu de la canette, remémorant quelques petits passages imaginaires relatant Gintoki en tant qu'élève et jouant aec ses copains. Il n'avait jamais eu de chance, toujours le premier attrapé et toujours le dernier choisi dans les jeux d'équipe. Même le petit gros avait plus de succès ! Satané Gengai, avec ses lunettes de mécano, ca palliait à sa corpulence. Gintoki n'avait rien pour rivaliser avec ça, mais restait dans la moyenne. Un brin bagarreur, son regard de poisson mort faisait fuir les filles et les racailles. Tout ça de vécu pour arriver là où il en est aujourd'hui, un professeur respecté et apprécié de tout humain animal ou autre.

Comme cette canette qui achevait sa course au niveau de son entrejambe, tuant sur le coup sa dignité. Adieu petit soldat parti trop tôt, toi qui n'auras jamais connu d'autres terrains que le tien. Tu n'auras jamais de descendance, pas de tombes fleuries à ton nom. Personne à ton enterrement, hormis tes deux amies que tu ne vois que comme soeur et dont il est mal avisé d'imaginer des choses avec elles.

Tu... Tu aurais pu attendre ma réponse... Mais ca va, t'en fais pas. Juste... laisse moi... quelques secondes.... parvint-il à formuler malgré la présence d'une énorme grimace, signe d'un gros effort de pas pleurer en public. Manquerait plus qu'un prof pleure devant une élève pour que ce soit mal interprété.

Se remettant sur pied difficilement, l'Argenté attrapa la canette qui gisait sur le sol pour se tourner vers la jeune fille en fleurs. Tendant la canette vers elle, il attendit le dernier moment pour la relâcher. Prenant la pose d'un footballeur japonnais, le samouraï frappa de toute ses forces dans la canette lorsqu'elle fut à bonne hauteur. L'impact de son pied sur le récipient sembla former une tête de tigre l'espace d'une fraction de seconde, avant de partir droit sur le faciès sans expression de la dame.

GINTOKI-SENSEI ON DIT ! ET ON SE PRESSENTE AVANT DE PARLER A SON PROFESSEUR ! MWAHAHAHAHAAH !

Intérieurement, ça lui faisait plaisir de retrouver ce genre de sensations. Tartaros n'était pas le lieu où il pouvait se déchainer de cette façon, il fallait bien décompresser de temps en temps. Cette fois-ci, ça tombait sur cette demoiselle. Qui sait, la prochaine serait peut-être pour Takasugi.

Après avoir mimé le tir du tigre, Gintoki se recoiffa. Il ne fallait pas non plus quitter le délire présent, ça lui plaisait bien le rôle du professeur aimé de tous. Mais il fallait poursuivre la discussion à propos de ce fameux rose dans le ciel. Ça pouvait être absurde, mais ça lui trottait dans la tête depuis ce matin.

Rassurer la brune sur sa douleur à la tête, passer pour le bon enseignant à qui on peut tout dire sans exceptions. Mais ne pas aller trop loin dans la démarche, sans quoi les forces de l'ordre allaient lui enlever le droit d'enseigner et direction prison sans toucher le pactole de la case départ !

Cette canette est une épreuve de la vie. Si tu ne viens pas à la canette... - attrape la tête de son élève et la tourne vers lui - C'EST MON GENOU QUI VIENT A TOI ! hurla t-il en levant son genou sur la caboche aux longs cheveux.

Voilà qui mettait les choses au clair. Elle lui avait privé de son régiment, il lui avait rendu la monnaie de sa pièce.

Et sinon, tu as vu ce ciel rose ce matin ? dit le démon blanc en regardant le ciel rempli de nuages sous une pluie de cerisiers en fleurs. La cloche sonnait au loin, l'heure de la rentrée scolaire mettait fin à ces échanges professeur-élève.

Traines pas, tu vas être en retard. J'arrive plus tard, baby.

©️ fiche créée par ell


HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 70
Date d'inscription : 29/03/2014

Nobume Imai
Death Holder
MessageSujet: Re: Event 1 - L'ile des tentations [ft. Nobume]   Dim 22 Juil 2018 - 19:46

SAKATA Gintoki & IMAI Nobume
Event 1 - L'ile des tentations
Cette île des quatre saisons n’avait pas d’original que le fait qu’elle soit divisée en quatre partie à l’effigie de chacune des quatre saisons. À peine était-elle arrivée sur la partie printanière qu’elle avait rencontré un homme aux cheveux argenté et qui semblait spécial. Cet homme avait parlé à la jeune tueuse comme s’il était son professeur et étrangement elle s’était prise au jeu en répondant qu’elle avait bien perdu ses parents alors qu’ils étaient partis chercher la canette qu’elle avait lancé pour le jeu homonyme. Elle avait même proposé à ce “professeur” de faire une partie avec elle et avant même qu’il ait eu le temps de répondre, elle shooté dans la canette. Un coup de pied assez puissant pour venir écraser la canette contre l’entrejambe de celui aux yeux de poisson mort. Elle venait d’achever sans le savoir ce soldat encore vierge de tout combat. Il n’avait jamais connu l’horreur de cette guerre, on pouvait dire qu’elle l’avait sauvé dans un sens l’épargnant. Il se serait limiter au plaisir de l'entraînement, s’imaginant réaliser des prouesses sur le champs de bataille. Au moins il était mort heureux, des rêves pleins la tête !


Le professeur étant plié de douleur, la jeune femme lui demanda s’il allait bien, un goût de café prenant alors possession de sa bouche. Est-ce que c’était ce que l’on ressentait lorsqu'on tuait involontairement ? Jusqu’ici le schème de chacune de ses meurtres avait été le même et cela était totalement volontaire. Mais ce n’était pas le cas cette fois-ci... Pourtant elle ne regrettait pas et ce bon goût de café dans la bouche lui donnerait presque envie de réessayer pour voir si ça refaisait la même chose. heureusement qu’elle n’était pas une psychopathe et que donc elle ne tuerait plus accidentellement ! Elle reprendrait sa bonne habitude de tuer sous contrat. Enfin ces réflexion sur le goût de café avait empêché la jeune femme d'écouter ce que venait de dire son sensei argenté, elle prêta de nouveau attention à ce dernier uniquement lorsqu’il se tourna vers elle, la canette à la main avant de la lancer vers la jeune femme tel un footballeur, certainement un qui simule ! En tout cas qu’il simule ou non la canette vint s’écraser contre le visage de la tueuse la faisant tomber à la renverse telle une poupée de chiffon une marque rouge venant décorer son front à l’endroit où la canette l’avait heurtée. Elle écouta alors l’argenté crier qu’elle devait se présenter avant de parler à son sensei. Elle allait le tuer. Son soldat risquait d’être rapidement rejoint dans sa tombe par ses deux amies, ses deux sœurs. Alors qu’elle commençait à se relever, elle sentit quelqu’un lui agripper le visage alors que Gin reprenait son rôle de sensei en comparant la canette avec une épreuve de la vie, avant qu’il vienne la frapper à coup de genoux dans le visage. Quand il arrêta, elle cracha un peu de sang sur le côté. Le salop. Il allait regretter. Il venait de faire une erreur gigantesque. Elle resta silencieuse quand il lui demanda si elle avait vu le ciel rose ce matin. Il y avait réellement eu un ciel rose ? Alors elle n’avait pas rêvé… Mais cette étrangeté ne l’intéressait pas. C’était sûrement un problème gravitationnel. Après tout, depuis l’arrivé des personnes d’Earthland, peut-être que la gravitation d’Edoras avait été modifiée et que ce phénomène était une nouvelle chose normale pour ce monde.

“Vous avez raison Gintoki-sensei, je vais aller en cours.”

Elle attrapa alors un sac d’étudiant qui était apparu par magie et fit quelques pas pour se rendre vers ce lycée imaginaire, passant à côté de l’argenté. Et à peine se trouvait-t-elle dans son dos qu’elle vint enfoncer son katana dans les fesses du remplaçant de Zenzou.

“Sensei, la mendicité est interdite pourtant votre c*l mendiait pour qu’on le débarrasse de ses hémorroïdes.” Elle tourna alors la lame de son katana avant de le sortir de son fourreau de chair “Je n’ai fait que l’aider pour qu’il arrête de mendier de l’aide”

Elle donna un coup dans le vide pour le débarrasser de la boue se trouvant dessus avant d’utiliser la veste de son sensei pour l’essuyer.

“Vous devriez aller aux toilettes sensei, avec un peu de lubrifiant ça glissera tout seul !”

Elle se remit alors en route et fit à peine quelques pas qu’un nouveau spectacle assez incroyable se déroula sous ses yeux. Définitivement cette île était encore plus bizarre que ce qu’elle aurait dut être sur le papier. Là, à peut-être une dizaine de mètre d’elle se trouvait un singe, en tout cas si ce n’était pas un signe c’était un animal de la classe des primates qui était en haut d’un bambou de la race des Tsuki en train de se frotter à ce dernier ! Attendez ce singe, c’était un gorille ? Ah non il s’agissait de Kondo Isao ! Ou Condo Izau, elle ne savait pas trop. Leur condo devait se trouver près d’ici pour que ce gorille arrive ici. Ou alors il s’était échappé de sa cage alors qu’il était emmené pour être exécuté ! Avait-il montré un papier disant qu’il était excité ? ce qui expliquerait pourquoi il se frottait à ce bambou !

“Sensei ! Un Gorilla de la famille des Gorilla Gorilla !! Ils sont fréquent par ici ?”

Elle se dirigea alors à grand pas vers son professeur imaginaire et l’attrapa par l’oreille afin de l’emmener voir ce spécimen rare de Gorilla Gorilla.

“Vous avez vu Gintoki-sensei ?!”

Elle lâcha alors son professeur et remit une mèche de cheveux derrière son oreille, fixant cet bête perverse qui lui possédait encore un petit soldat en état de marche apparemment.


Résumé de ce que ressent Nobume pour Léon:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 230
Date d'inscription : 02/09/2014

MessageSujet: Re: Event 1 - L'ile des tentations [ft. Nobume]   Dim 22 Juil 2018 - 21:17


L'ile des tentations

Ca n'avançait pas trop son enquête sur le ciel de couleur rose, mais son rôle de professeur prenait des tournures intéressantes. La demoiselle avait enfin admit que Gintoki était son enseignant, et semblait même montrer de la reconnaissance envers lui après son intervention un peu musclé sur le sens de la vie et des bonnes manières. La regardant attraper son sac et commencer à marcher en direction du collège, l'Argenté se mit à miauler de plaisir devant cette situation : Il avait réussi à se faire respecter, lui le mec que personne ne prenait au sérieux ! Les autres profs allaient être vert de rage en voyant ça. Ou alors, ils allaient lui dire "ok lol" comme à leur habitude.

Sentant quelque chose lui boucher l'arrière-train, Gintoki plaça sa main droite sous son aisselle gauche et entama une série d'aller-retour avec son coude. Pourquoi faisait-il ça ? Très simple : Ses parents lui avaient expliquer que s'il ne parvenait pas à libérer de l'air par ses fesses, il fallait absolument l'évacuer d'une autre façon. La bouche et le nez impossible, seule la manière dont il procédait était la meilleure chose à faire. D'ailleurs, ça semblait marcher parce que l'individu sentit que la gêne tournait et commençait à libérer la place.

Un long et intense vrombissement s'échappa de ses fesses, le mettant dans une gêne pas possible et le rassura en même temps. Son c*l était à nouveau opérationnel ! Sa technique avait marché, comme prévu ! Mais il se rappela qu'il était l'enseignant, et que les élèves les respectaient. Et son pupile lui dévoila ce qu'était réellement ce que Gintoki pensait être une gêne intestinal. Un katana avait servi de tire-bouchon, et il ne put que l'en remercier pour ce geste. Après s'être enfoncé l'avant bras dans le nez afin d'y trouver le Graal, le démon blanc la déposa sur la joue de son élève. Elle l'avait bien mérité après tout, savoir remercier verbalement et physiquement. C'était comme un cadeau de Dieu, ce Graal fait de matière nasale quand même !

Ouhouh merci ! Et garde ce présent, je t'en fais cadeau ! remercia le sensei en se tapant dans les mains de façon idiote.

Pour lui, ca ressemblait à une imitation d'otarie. Il ne savait pas trop si c'était ressemblant dont il continua sa démonstration, jusqu'à se sentir vidé. Son derche n'avait pas encore cicatrisé, le trou était béant et un gloubi-boulga censuré (bien sur) s'en échappait.  Titubant de gauche à droite en se tenant le derrière, Gintoki se retrouva à marcher dans le vide. Le sol était qu'à quelques pas en arrière, et tel un personnage de cartoon, le Shiroyasha eut le temps de le remarquer et de placer un Gloups en regardant côté spectateurs avant d'entamer la chute mortelle.

L'île n'était pas qu'un bout de terre avec seulement le rez-de chaussée, elle possédait deux étages. Et les deux personnages étaient arrivés au point culminant de l'île dans leur discussion sur la rentrée des classes. Et c'est là que Gintoki tint à montrer ses capacités athlétiques aux gens, histoire de monter encore plus haut dans la badassitude. Au moment où ses bras tendus commençaient à effleurer le sol, il se mit en position allongée sur le ventre. De cette façon, la réception serait pas trop mal pour enchainer avec des pompes.

Seulement voilà, la chute était bien trop importante et Gintoki s'enfonça dans le sol. Il entama la procédure de se relever en feignant faire des pompes, seulement deux sur les trois qu'il s'était donné à faire, quel incapable ! Ça lui faisait affreusement mal et des jours de repos allaient être obligatoire après cette aventure, mais avant ça, il fallait faire le bonhomme une dernière fois. Montrer l'exemple à son élève.

CECI EST UN CONTRÔLE SURPRISE ! Tu dois faire pareil que moi, ou essayer. C'est difficile de faire mieux que moi, mais sache une chose. Si tu réussis,  je te donnerais un gâteau ! hurla t-il à l'attention de la jeune fille restée en hauteur.

©️ fiche créée par ell


HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 70
Date d'inscription : 29/03/2014

Nobume Imai
Death Holder
MessageSujet: Re: Event 1 - L'ile des tentations [ft. Nobume]   Mer 8 Aoû 2018 - 16:06

SAKATA Gintoki & IMAI Nobume
Event 1 - L'ile des tentations
L’argenté avait eu une mauvaise idée en se vengeant de son élève en lui envoyant la canette à la figure faisant passer cet acte en une leçon de vie. Mais elle fit comme si elle le croyait, prête à se venger et c’est ce qu’elle fit dès qu’elle fut dans le dos de Gintoki-sensei. Attaquer dans le dos n’était pas quelque chose d’honorable et elle le savait bien, mais cette homme ne méritait pas d’acte réalisés avec honneur, ni même ses fesses qui venaient de faire la connaissance de la longue lame de métal de la tueuse. Mais elle dut avouer que la réaction du faux professeur fut surprenante, il se mit à faire des bruits de pets avec son aisselle… Elle ne comprenait pas pourquoi, mais ne poserait pas plus de question. Ce type était réellement louche… Elle finit par retirer son sabre après l’avoir tourné et le nettoya grâce à la veste du sensei. Hors de question qu’elle le range encore sale de boue. Mais alors qu’elle était occupée à ceci un puissant jet d’air nauséabond lui arrive au visage. L’air avait expulsé par l’orifice qu’elle bouchait de son katana quelques instants plus tôt.

Alors qu’elle tentait de se remettre de cette attaque chimique, l’argenté vient appuyer son doigt sur la joue de son élève, la remerciant et déclarant qu’elle devait garder ce cadeau. Quel cadeau… Elle essuya rapidement sa joue avec sa manche en réalisant avant de faussement sourire à ce professeur.

“Merci Sensei j’en prendrait grand soin !”

Heureusement pour elle, elle n’assista pas à la scène censurée qui se passait avec les fesses e Gintoki, trop absorbée par l’observation de ce spécimen rare de Gorilla Gorilla qu’elle venait de trouver, ce dernier ayant son soldat toujours vivant à la vue des mouvements qu’il effectuait sur ce pauvre bambou. Mais le spectacle fut de courte durée puisqu’à cause d’un espèce de séisme, le bambou chuta dans le vide, accompagné de son compagnon Condo Izau. Elle ne tarda pas à découvrir l’origine de ce séisme, son faux professeur qui avait chuté, laissant une magnifique trace de corps sur plusieurs mètres de profondeurs à l’étage du dessous.

Alors penchée au bord de la plateforme à observer l’étage inférieur, l’argent se mit à lui hurler de faire la même chose en échange d’un gâteau. Hmm non, elle ne voulait pas. Pour un donut elle l’aurait fait, mais un gateau n’avait pas d'intérêt pour elle.

“Je ne pourrais pas sensei, vous êtes à un trop haut niveau. Mais je vous rejoins quand même !”

Dit-elle alors qu’elle venait de sauter de la plateforme, les deux pied en avant. Se réceptionner sur le sol pourrait être dangereux. Vu la hauteur elle pourrait se faire très mal en heurtant une surface aussi dur et pour éviter ceci elle devait se réceptionner sur quelque chose de plus haut ou plus mou. Pas de soucis, elle avait la plateforme idéale ! Elle atterrit alors sur le visage du membre de Tartaros et resta dessus quelques instants.

“Merci sensei de vous inquiéter de la sécurité de vos élèves !”

Elle sauta alors pour arriver par terre, posant un genoux à terre avant de se relever, donnant un petit coup sur sa tenue blanche pour retirer la poussière. Elle aperçut alors le Gorilla Gorilla tenant toujours contre lui le bambou.

“Sensei ! Le Gorilla est toujours en vie ? Il ne bouge plus contre son bambou !”


Pour Léon:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Event 1 - L'ile des tentations [ft. Nobume]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Event 1 - L'ile des tentations [ft. Nobume]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» event coupe du monde la semaine prochaine
» [Tori] - Event - A l'Abri des Masques
» Event 5 : Ecriture & Dessin
» Halloween event !!!
» L'event d'halloween sur FR

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Reborn :: Le vaste monde d'Edoras :: Îles Flottantes :: Île des quatre saisons :: Partie Printanière-
Sauter vers: