AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le lion et le démon [mission en solo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Messages : 349
Date d'inscription : 02/09/2014

MessageSujet: Le lion et le démon [mission en solo]   Ven 20 Juil 2018 - 23:39

HRP:
 


Le Lion et le démon

Pour échapper à toute la civilisation et la populace, le démon blanc avait choisi de défier les lois. Redevenir ce qu'il fut lors de sa jeunesse, un paria. Quitter le côté pur pour retrouver les sensations qu'il avait perdu, l'odeur du sang et les échanges pendant que les lames s'entrechoquaient. Une arme possède une ame mais sans volonté propre, et son propriétaire ne fait que l'orienter dans le camp qu'il choisit de suivre. Mais cela ne s'applique pas au sabre en bois, souvenir du lac Toya que possède Gintoki. Non, ce n'est qu'un bout de bois plus résistant qu'une branche ordinaire, rien de plus. Alors pourquoi la dévisageait-il depuis plusieurs minutes ?

Forcément, tu peux pas me répondre. Je suis trop concentré sur ma force pour t'entendre, et il va me falloir voir une mort tragique pour que je m'en rende compte, c'est ça ?

"Non, je suis juste un sabre en bois abruti !" fit le garçon en bougeant sa main tenant le bôken.

Et moi, un mannequin d'homme adulte. conclut-il en laissant tomber son bras sur le lit. Il allait falloir se lever, une potentielle mission avait été vue sur le tableau de guilde. Et personne semblait vouloir s'y coller.

Rompant le froid silence de la bâtisse, le mage s'étira longuement avant de quitter la pièce. Direction le désert d'Edolas, pour rencontrer cette fameuse créature qui fait tant souffrir la région. Un monstre au pelage doré dont les gens l'ont nommés Lion de Némée et que le Shiroyasha va lui couper l'herbe sous les pieds. Toutes ces rimes n'ont pour but que de préparer le samouraï à ôter la vie à nouveau, après toutes ces années à se prélasser. Prendre une vie humaine étant hors de portée en ce moment pour lui, une vie animale ferait sans doute en sorte qu'il ait ce déclic pour déchainer la bête qui a que trop dormi.

La région est vite trouvée, une petite bourgade qui galère à maintenir les deux bouts. Les habitants à peine vêtus observent au loin la silhouette de l'homme d'armes qui s'avance malgré le sable volant. Sans répondre à la question d'un des résidents sur sa présence en ces lieux, Gintoki se dirige dans la direction qu'indique le bras tremblant d'une petite fille.

P.. Par là...

Le regard fixant l'horizon, l'Argenté repense à la nuit de son départ de chez le Glory. Peu fier de ce qu'il a fait et de la manière, mettre fin à ce carnage dont la bête s'octroie tout le plaisir serait une façon de se faire pardonner. Le décor change, passant du pauvre village à un paysage désert, où nul individu ne vit à part les rampants. La température se fait de plus en plus haute, obligeant le Shiroyasha à enlever le haut de son kimono pour le plaisir des yeux de ces dames... sauf qu'il n'y en a pas ici. Et les seules femelles présentes au village ont à peine 10 ans ou plus de 50 balais. A oublier donc.

Des grognements se faisaient entendre au loin, attirant donc la proie dans le domicile du chasseur. Qui de Gintoki ou du monstre jouait le rôle du chasseur ? Bonne question. En l'état, le bretteur semblait partir sur le rôle du touriste parti prendre un bain de soleil qui s'était finalement perdu. S'il était aux abonnés absents mentalement, son corps prenait la suite des opérations. Chaque parcelle de sable, chaque mouvement ne serait-ce même qu'un insecte était perçu parfaitement par l'instinct primaire du Shiroyasha. Si jamais il y avait un danger, son corps bougerait avant même de sentir la menace. Sous cette tempète de sable, sa réaction serait présente quand même, mais plus ralentie. Le prix d'un membre contre une renommée, ça passerait s'il était encore du bon côté. Seulement, ses plans ont changé depuis. Et cette terrifiante créature va être le déclencheur d'un revirement dangereux. L’œuvre de toute une vie.

Une voix s'éleva parmi les rafales de sables. Elle semblait l'appeler...

Toi... tu as peur...

©️ fiche créée par ell


Rappel de la mission:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 349
Date d'inscription : 02/09/2014

MessageSujet: Re: Le lion et le démon [mission en solo]   Mer 25 Juil 2018 - 0:07


Le Lion et le démon

Silencieux, Gintoki ose fermer les yeux. De l'extérieur, on pourrait croire qu'il a une confiance en soi absolument parfaite et que le danger ne l'effraie aucunement. Ce motif pourrait passer car en tant que membre d'une guilde illégale se voulant terrifiante par ses membres et par sa réputation, mais les larmes se déversant en flots de ses yeux ne trompent personne. Il a peur, et il n'y a pas que ses yeux qui craignent pour leurs vies.

Peur ? Moi ?

Son épée dans la main, le bretteur effectue un tour complet sur lui même. Si le spectacle est beau visuellement pour le commun des mortels, un oeil avisé verrait tout de suite que le démon blanc dissipe toute trace de faiblesse visuelle. Le sable se mèle aux différents liquides, tandis que la chaleur environnante sèche les vêtements ainsi que le faciès du garçon. Cet homme vient d'inventer la machine à laver option sèche linge naturelle quand même, on l'applaudit bien fort s'il vous plait !

**CLAP CLAP**

Un rire se fait entendre. Non, plutôt un grognement amusé. Les tempêtes cessent l'espace d'un instant, indiquant à l'ancien du Gouvernement le chemin pour se rendre dans une caverne. Pas plus de deux secondes de visibilité, le sable se remet à valser et polluer l'air. Il faut que cette mission soit compliquée, c'est une sacrée bestiole qui sévit après tout. Le Shiroyasha se remet en route pour la grotte, ne pouvant s'empêcher de penser à changer de vêtements une fois qu'il reviendrait dans sa guilde. Il fallait pas que le combat soit trop long, sinon l'argenté devrait repartir en tenue d'Adam. Ça ne le gênait pas plus que ça, mais ça pouvait choquer les villageoises durant le trajet retour.

C'est donc pas très rassuré qu'il pénétra dans l'antre de la bête. La grotte avait l'air de dater, vu la longueur des stalagmites. Pas de lumière artificielle, l'astre solaire n'était pas trop présent avec tout ce sable qui empêchait tout éclat de dévoiler l'état de l'intérieur. C'était aux visiteurs de s'habituer à elle, et non l'inverse.

Bien des gens semblaient avoir osé s'aventurer en ces lieux, mais très peu avaient franchi le cap des dix pas en avant. Des courants d'air, il n'y en avait très peu mais suffisant pour effacer toute trace sur le sol. Desserrant son emprise sur son bôken, Gintoki s'avança davantage dans les profondeurs. Un mètre, deux mètres.  Pas de regard en arrière cette fois, il est temps d'avancer dans ce chemin sombre. Faire demi-tour reviendrait à dire que Takasugi avait raison, et surtout que Gintoki avait perdu son temps au sein du Gouvernement. Non, il ne voulait pas tirer si vite un trait sur ce qu'il avait vécu là bas avec Haru, Natacha, Chiaki, Chase et tout les autres. Pour le moment, éviter de les croiser le plus possible quand déplacement en ville il faut faire.

Une brebis égarée est sortie du troupeau...

L'hôte est là, tapie dans les ténèbres. Sa silhouette massive se dessine en même temps que la vision de l'Argenté s'habitue au décor. Se réhabitue plus exactement, mais passons. Raide comme un piquet, Gintoki ne bouge pas d'un poil, provocant l'hilarité du fauve géant. Ses canines profitent d'un bref passage lumineux pour luire et dévoiler des bouts de chair encore présents. A vue d'oeil, ils sont moisis depuis bien longtemps. Mais la nourriture doit être rare, chaque entrée représente l'unique repas de la journée pour la créature. Un affrontement entre prédateur est toujours mortel, même le gagnant change de classe et passe au rôle de proie. Seulement en l'état, Gintoki se rapproche plus de la proie que du chasseur.

Je suis un lion et je veux être libre.

...

Vois-tu un lion quand tu regardes en moi ?


Je ne comprends à ton charabia humain. La peur doit t'avoir ruiné ta faculté de penser. Te chies pas dessus, j'ai du mal à digérer les défécations de vous autres...

S'avançant près de l'humain, le lion apparaît majestueusement aux yeux de Gintoki. Quasiment trois mètres de haut, sa crinière le rend encore bien plus imposant que les brèves descriptions de la missive. Pas le temps de bavarder, il ouvre aussitôt sa gueule pour engloutir son futur repas Sa mâchoire se referme, faisant disparaître Gintoki de la grotte pour lui faire découvrir un autre décor.
Voilà, c'est terminé. La bête repart s'installer dans son trône et ferme ses yeux doucement, dans l'attente de son prochain repas. Une minute passe, et quelque chose trouble sa majesté. Voilà que ça lui pique dans sa gueule.

Je suis un lion et je veux être libre.

Sa mâchoire s'ouvre lentement, pour découvrir le Shiroyasha sabre à la main. Transpirant de bave de l'animal, ses pieds finissent par ne plus toucher terre, emporté par le sabre planté dans la gueule du lion géant.

Qu'est-che que tu fais ? balbutia la bête blessée.

Je met fin au mythe te concernant. déclara le samourai en otant son sabre de la bouche de l'adversaire, donnant un coup dans le vide pour enlever le mélange de salive et de sang de sa lame.

Le fauve cracha le surplus de sang qui se déversait, et se mit à grogner de façon menaçante. Ca n'en avait pas l'air, mais le moindre faux pas de la part de Gintoki l'invitait à manger avec la faucheuse pour le restant de ses jours. Le combat allait commencer, fini la phase d'observation et autres provocations.

Gintoki décida de prendre l'initiative et fit apparaître trois autres épées à ses côtés, qu'il envoya à toute vitesse sur son ennemi. La vitesse et la trajectoire avaient été minutieusement calculée pour atteindre des points précis, à savoir les articulations des pattes. Dans l'incapacité de se mouvoir, la bête serait bien moins menaçante que d'après les dires, et le bretteur n'aurait qu'à lui donner le coup fatal pour en finir. Cette mission n'avait que trop duré après tout, et bien qu'il appréciait se trouver un peu à l'ombre, la température intérieure était la même qu'à l'extérieure, en bien plus étouffante.

Le son des os brisés que le membre de Tartaros s'attendait à entendre n'arriva pas, tandis que le bruit des lames tombant sur le sol eut bien lieu. Soupirant une énième fois, Gintoki commençait à se fatiguer. Avait-il réellement fait le bon choix en souhaitant revivre comme avant ? Ricanant en dévoilant ses grandes dents, la créature se leva sur ses deux pattes arrières et se préparait déjà à donner un coup de patte en pleine tête de l'individu aux yeux de poisson mort.

**CRAC**

Le voilà enfin, le son si délicat attendu ! Bon ce n'était pas la bonne personne qui subissait, mais c'était déjà ça. Faire parler la bête, la faire descendre de son petit nuage. Tout en essayant de comprendre pourquoi les lames n'ont pas pénétrées sa peau.

Tu m'auras au moins diverti l'espace d'un instant. C'est donc avec joie que je m'en vais t'ôter la vie. Je te laisse choisir la façon de comment tu veux mourir. C'est mon instant de bonté.

Secouant la tête, Gintoki répondit du tac-au tac : Au lieu de choisir ma mort, je souhaiterais une question.

Accordé. Pose ta question.

Pourquoi mes lames ne t'ont pas blessées ?

La bestiole ricanna avant de dévoiler le pourquoi du comment.

C'est ma fourure. Il n'en dit pas plus, sentant bien venir un ultime assaut. Moins il en dévoilait, moins il avait de chances de perdre. D'autant plus que l'humain semblait moins bête que ses prédécesseurs. Maintenant, je vais te dévorer petit à petit. fit-il en avançant sa gueule béante de l'Argenté.

C'est à ce moment là qu'il passa à l'attaque. Ses lames précédemment invoquées avaient disparues pour en faire apparaître d'autres à ses côtés. Ne prenant pas la peine de préparer un plan d'attaque, Gintoki se contenta de les envoyer à l'arrache sur son ennemi. Dans les trois essais qu'il avait, forcément un des trois allaient toucher un point sensible. Ce qui ne fut pas le cas hélas. Seule lame restante, le sabre en bois du démon blanc n'avait aucune chance de tuer le bestiau. Etait-ce donc la fin ?

La dentition de la bête s'approchait dangereusement, et un coup sec brisa une canine. Si sa peau était protégée, l'intérieur ne l'était pas. Il fallait donc viser cette partie là. Fou de rage, le félin hurla et s'agita de partout en essayant de démembrer par n'importe quel moyen l'humain qui lui avait abimé ses précieuses dents. Gintoki n'eut qu'à s'employer afin d'éviter les coups mortels le plus possible et de riposter quand il le pouvait. C'est après une bonne dizaine de minutes que l'affrontement prit fin, le Shiroyasha était le seul survivant mais quasiment nu avec des estafilades de partout. Touché gravement au bras droit, sa tête lui faisait mal. Mais il avait réussi à se débarrasser de cette gêne.
Lui assénant le coup décisif avec une des nombreuses lames qu'il possédait, Gintoki entreprit de prendre de la fourure pour se vêtir. Son kimono était en lambeaux, il ne lui restait plus que ça comme option.

Sorti de la grotte, Gintoki aperçut la lune bien haute dans le ciel. Son périple avait duré bien plus longtemps qu'il avait espéré, mais ça lui permettait de rejoindre le bâtiment de sa guilde dans le plus grand secret. Les enfants du village devaient être couchés, comme les autres habitants. Passer par cette bourgade en silence sera donc une chose aisée.

C'était un bon hors d’œuvre. murmura t-il, laissant une note sur un mur du village. Sur la note, on pouvait y lire ces quelques phrases :

"Le lion n'est plus. Craignez le démon blanc."


©️ fiche créée par ell


Etat de la mission:
 

HS DEFI:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Crédits : Sirius
Messages : 480
Inventaire : Banane
Date d'inscription : 10/07/2013
Localisation : Caché !
http://fairy-reborn.forumactif.org
Pika-sama
Maître du Jeu
MessageSujet: Re: Le lion et le démon [mission en solo]   Mer 25 Juil 2018 - 0:59

J'aime beaucoup les deux parties de la mission ! Le combat est bien décrit je trouve, tu n'as pas à t'en faire pour ça... C'est pas comme si Gintoki s'en sortait comme ça XD (Puis, est-ce nécessaire de décrire un affrontement mot pour mot avec les nombreux esquives qui vont sortir ?) Comme ça, c'est très bien !

Tout le monde va craindre le Shiroyasha MOUHAHAHAHAHA ! D'ailleurs, j'aime beaucoup l'idée que tu utilises cette mission pour créer une "nouvelle" réputation à Gintoki.

Du coup, la quête est accomplie, je vais de ce pas te donner la récompense (En plus de celle du défi qui est réussi) et je range cet RP dans les RP terminés ~


_________________
Compte Fondateur et PNJ. Sert à intervenir en rp pour jouer n'importe quel personnage. Si vous avez des questions, veuillez les poser à un autre membre du staff et pas à ce compte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Le lion et le démon [mission en solo]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le lion et le démon [mission en solo]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Môme. [mission C solo: On']
» Rapport : Mission de bataille à 1500 points ork vs tyty
» Fiche technique de Lion Damon [ Validée ]
» Première mission
» Une mission pour changer la face d'Haïti !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Reborn :: Archives :: Cimetière :: Rp terminés-
Sauter vers: