AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La protectrice et le stalktueur [PV Seralth]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Messages : 223
Date d'inscription : 28/10/2013
Age : 23

Kagura Yatô
Mermaid Heel
MessageSujet: La protectrice et le stalktueur [PV Seralth]   Mar 18 Sep 2018 - 14:14

La protectrice et le stalktueur

Cela faisait déjà quelques temps que la jeune femme n’avait pas eu de vraie mission. Elle ne comptait pas le cas de l’anguille géante comme une vraie mission puisqu’elle y était allé pour manger et non pour réellement répondre à l’annonce. Du coup sa dernière vraie mission devait remonter au festival à la plage Taiyou avec Tsukuyo et le gars du gouvernement… Haru ! Ça remontait à loin tout ça ! Depuis, elle n’avait pas eu de mission aussi importante, juste des petits trucs parce qu’elle s’était faite engueulée à force de faire des resto-basket. Il fallait vraiment qu’elle retrouve une mission intéressante et qui serait trèèèès bien payé. La voilà donc à regarder les différentes missions affichées au QG des sirènes. Beaucoup de quêtes assez classique et pas super bien rémunérée. Elle allait se résigner quand elle en trouva une cachée sous les autres. Une mission de protection durant un événement à la capitale. Voilà ce qu’il lui fallait ! Protéger quelqu’un des méchants ! Et si c’était durant un événement particulier, il y aurait peut-être un buffet à volonté devant lequel elle pourrait planter sa tente.

Après une petite “négociation”, elle eut le droit de faire cette mission. De toute façon, elle l’aurait fait quoiqu’il aurait pu arriver. Elle avait besoin de se dérouiller un peu ! Direction donc le nord de Medoh et la cité royale où elle devait retrouver son client dans quelques jours. Le trajet ne fut pas trop trop long, elle prit une calèche jusqu’à la capitale. En arrivant, la rousse partie à la rencontre de celui qu’elle devrait protéger. L’événement était le soir même, elle devrait donc le protéger jusqu’à ce que ce soit terminé puis elle retournerait à Mizutoshi où l’attendait sagement Sadaharu qu’elle n’avait pas emmené avec elle. Elle voulait puisque c’était SON chien, mais ce n’était pas une bonne idée de l’avoir avec elle pour la mission. C’était donc les autres filles de la guilde qui allaient s’occuper de lui jusqu’au retour de la Yatô. Le client de la rousse était un homme d’au moins une cinquantaine d’année, bedonnant et clairement un riche d’Edoras.

“Ils ont envoyé une enfant pour me protéger ?! Ils se moquent de moi !”
“Calme-toi l’vieux ! J’suis pas une enfant !”
“Hors de question que ce soit une gamine qui me protège ! Je veux une vrai garde du corps et pas un gringalet !”

La rousse utilisa alors son renforcement pour créer un bouclier autour de son poing avant de taper contre le mur qu’il y avait à côté d’elle, laissant un énorme trou dans ce dernier. Elle fusilla alors du regard celui pour qui elle avait fait tout le trajet.

“J’suis l’meilleur garde du corps qui existe et j’suis pas venue pour rien ! J’peux te protéger même si j’t’aime pas !”

L’air apeuré sur le visage de ce client n’était pas forcément une bonne chose, mais au moins, il ne la traiterait plus de gamine et elle pourrait rester. Elle se redressa donc et se mit à se curer le nez attendant d’avoir des informations sur le planning jusqu’à ce soir. Une longue journée à devoir faire des efforts pour ne pas mettre son poing dans le visage bouffi de cet idiot.

Première destination le centre ville où il avait des rendez-vous pour se faire faire une tenue sur mesure, d’après ce qu’avait compris la sirène. Pff, s’il avait tellement peur pour sa sécurité, il aurait dû rester enfermé chez lui. Mais bon, elle n’avait pas le choix, elle s’était donc mis en chemin, son ombrelle au dessus de sa tête afin de la protéger des rayons du soleil. Elle marchait à côté de son client l’air de rien. Mais elle était tout de même concentré sur ce travail, elle devait réussir pour montrer qu’elle était vraiment une bonne garde du corps. Alors que son client venait de s’arrêter pour s’acheter à manger, la rousse sentit une présence. Dans la foule se trouvait une personne avec une aura menaçante, elle le sentait, elle surveillait donc les alentours en tentant de trouver cet personne. C’était peut-être juste un hasard, mais elle devait faire attention. Bien que ce soit beaucoup plus difficile de se concentrer alors que le vieux était en train de s’acheter à manger et que ça sentait super bon ! Donnant faim à l’adolescente.
lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar
Crédits : Junie
Messages : 19
Date d'inscription : 08/09/2018

Seralth
Death Holder - Maître
MessageSujet: Re: La protectrice et le stalktueur [PV Seralth]   Mer 26 Sep 2018 - 16:49

La protectrice et le Stalktueur
Kagura Yatô
Seralth s'ennuyait à mourir dans le bâtiment de sa guilde. Posé tranquillement sur son canapé, les bras croisés derrière sa tête, il regardait ses membres revenir pour repartir avec une nouvelle mission entre les mains. Certains venaient le voir pour savoir si c'était à leur portée ou pour d'autres questions... Mais lorsqu'il s'agissait de doutes, le roux lançait un mauvais regard, leur disant qu'ils verraient sur le moment. Un tueur tué était la pire des hontes, ça voulait tout simplement dire qu'ils n'étaient pas dignes de sa guilde ! Le « jeune » homme ne pouvait pas rester éternellement là, à ne rien faire alors qu'il était en pleine forme ! Depuis qu'il était dans ce nouveau monde, il n'avait pas eu besoin de pousser sa magie à ses extrêmes donc ce corps ne lui faisait aucunement regretter. Il ressentait ce besoin de bouger pour continuer de se familiariser avec ce corps, bien que ça fasse quatre siècles qu'il l'avait, mais justement, un corps humain n'était pas fait pour durer autant de temps sans se décomposer... Cette pensée lui donnait la nausée, mais Zeleph était un sacré génie du mal ! Il finirait par l'éliminer de ce monde ou d'Earthland, peu importe où le mage noir se trouvait, il avait la Mort aux trousses.

Seralth se leva et se dirigea vers le panneau des missions... Quelle cible était la plus alléchante ? Le Roi et la Princesse oui ! Cependant, personne ne souhaitait leur mort à part Takasugi pour tout renverser et Gyokuen pour tout dominer... Pourquoi étaient-ils alliés ces deux-là ? Bah, ce n'était pas ses affaires ! C'est alors que ses yeux rouge sang trouvèrent cette mission parlant d'une personne importante pour un événement qui avait lieu à la Capitale. Il fallait la tuer pour semer la zizanie dans cette petite fête. Peut-être était-ce quelqu'un qui avait raté de peu cette place ? Puis, par jalousie, il voulait se servir de Death Holder pour ne pas avoir à se salir les mains ? Pas de problèmes ! Ça ne dérangeait pas Seralth, il pouvait participer à cette fête dans la Cité Royale, qui plus est, de quoi bien narguer les ennemis de l'Alliance Baram qui ne connaissaient pas encore son identité !

Evidemment, le roux ne comptait pas se ramener dans cette grande ville en criant haut et fort son identité, il allait être prudent et discret. Pour se faire, une fois arrivé sur les lieux, il cacha son épée dans un drap sombre et sale, personne n'oserait le toucher pour le planquer dans la ruelle la moins attirante de la ville. L'assassin pouvait réussir son meurtre sans son arme blanche, ça le limitait concernant le contrôle des âmes et l'utilisation de certaines de ses techniques... Mais tout irait bien tant qu'il avait ses sens et ses mains. Se baladant dans les rues de la Cité Royale comme s'il était un citoyen comme les autres, ses yeux regardaient dans toutes les directions pour ne pas rater sa cible. Ce dernier était trop fier et débrouillard pour demander de l'aide à qui que ce soit. Il ne fallait pas installer le doute parmi les nombreux habitants et puis, il finirait par le trouver ! Autrement, il attendrait le soir pour lui offrir la meilleure des conclusions à son événement : terminer en enfer une fois que les témoins ne seraient plus là.

Le hasard l'avait mené dans les rues commerçantes de la Capitale et pas n'importe lesquelles, au vu des prix exorbitants présentés sur certains produits des vitrines, c'était des commerces de luxes. Le peu qui était parvenu à attirer sa curiosité l'avait fait siffler et penser que les humains ne s'emmerdaient pas sur certains bouts de tissus et autres choses luxueuses... Ce n'était pas ici qu'il comptait se servir ! Détournant son regard blasé nonchalamment des boutiques, une bonne odeur parvint à ses narines... Une boulangerie ne devait pas se trouver loin, ça sentait le pain chaud et les délicieuses viennoiseries. Il en avait l'eau à la bouche et partit s'acheter deux pains au chocolat. Il ressentait la faim comme tout le monde, après tout. Alors que le mage illégal reprit sa route pour trouver sa future victime, il se retourna lorsque la boulangère salua son nouveau client. En temps normal, Seralth n'aurait porté aucun intérêt à ceci, mais cet homme, qui venait d'entrer, ressemblait trait pour trait à celui de l'affiche qu'il avait laissée dans la guilde pour ne pas paraître suspect.

« Ah ! »

Son aura menaçante avait totalement disparu lorsqu'une nouvelle plus qu'excellente s'était présentée à ses prunelles ! La rouquine qu'il avait furtivement rencontrée un jour était là, près de cette boulangerie, à attendre la personne ? Non, ça devait être un heureux hasard, il semblait de son côté en ce moment. Son œil gauche se mit à briller tandis qu'un grand sourire étirait ses lèvres ; heureusement qu'il n'avait pas encore croqué dans ses pains au chocolat, ça aurait été digne d'un tue-l'amour.

« Belle rouquine ! »

Seralth ignorait la foule et les regards qu'elle pouvait lui lancer... Ces regards jugeurs comme s'ils se sentaient supérieurs et n'appréciaient pas les personnes perturbants leur tranquillité, même lorsque ça ne les concernait pas. Tenant correctement son petit sac fermé, il leva ses bras au ciel et voulut se jeter sur la jeune mage, mais il y avait de grande chance à ce qu'il rencontre le sol plutôt que ce petit corps innocent. L'épéiste se releva, l'air de rien, et garda son sourire :

« Je ne pensais pas te voir ici ! Qu'est-ce que tu fais ? »

Le corps juvénile du maître de guilde l'aidait grandement à garder un air innocent. Toutefois, sa rencontre avec cette belle rouquine était perturbée par les toussotements de sa future victime. Apparemment, celui-ci avait terminé ses achats plus gros que son ventre. Ceci n'était qu'un détail, le pire était qu'il venait de le déranger sans la moindre gêne alors qu'il se trouvait aux côtés de la personne la plus importante ! Directement, il lui lança un mauvais regard et le fixa avant de dire d'un ton plus que menaçant :

« Tiens ? Il y a un cochon qui a réussi à s'échapper de l'abattoir ? C'est dangereux de le laisser en liberté, il pourrait salir toute la ville et ses habitants, surtout toi belle rouquine ! »

Il s'était tourné vers elle, la regardant d'une façon inquiète, il l'était réellement pour elle. Il voulait la protéger de ce porc qui pourrait faire tout et n'importe quoi avec elle. Voilà que le roux s'imaginait toutes sortes de scénarios possibles allant à l'encontre de la demoiselle.

« Il ne faut pas que tu restes avec lui ! Pour qui s'est-il pris ? Pour Babe, un cochon dans la ville ? »

Intérieurement, Seralth réalisa que ses nombreuses insultes pouvaient lui porter préjudice pour sa discrétion. D'un autre côté, ils ne pouvaient pas l'accuser à tort et à travers, sans la moindre preuve... Il n'avait rien à craindre, tout irait bien tant qu'il n'allait pas plus loin que ça et qu'il continuait de faire comme si c'était un citoyen comme les autres... Il manquait juste de tact.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 223
Date d'inscription : 28/10/2013
Age : 23

Kagura Yatô
Mermaid Heel
MessageSujet: Re: La protectrice et le stalktueur [PV Seralth]   Mar 2 Oct 2018 - 20:53

La protectrice et le stalktueur

Je m’étais pas du tout attendue à ce que cette mission de protection soit aussi ennuyante. Je devais m’occuper d’un vieux, bedonnant et totalement imbu de lui-même. Un mec que je supportais pas après avoir passé simplement quelques minutes avec lui et il fallait que je reste pendant plusieurs heures. Mais maintenant c’était trop tard, je n’avais plus le choix, je devais accomplir ma mission, la réussir afin de préserver l’honneur de la guilde. Et le fait que j’ai déjà fait un trou dans le mur de la maison de ce gros bourge n’était pas forcément la meilleure manière de donner une bonne image de la guilde ou de moi. Enfin l’image qu’il avait de moi je m’en foutais royalement, mais je devais faire des efforts pour ma guilde et ne pas me faire réprimander par la maître et Mikazuchi. Mais lui m’avait traité de gamine, on pouvait considérer que l’on était quitte pour le mur. En tout cas maintenant j’étais bloquée avec lui jusqu’au soir. J’allais devoir faire preuve d’une patience incroyable. Ce qui n’était pas ma caractéristique principale !

Première étape, accompagner le bourge obèse acheter à manger. Déjà qu’il avait mal commencé en me traitant de gamine, maintenant il me torturait en allant acheter à manger là où je n’aurais pas le droit de manger. J commençais à me demander si combattre un monstre quelconque ou même aller combattre l’alliance Baram seule ne serait pas plus simple que la protection du vieux. En tout cas me voilà, accompagnant ce vieux débris jusqu’à une boulangerie de luxe afin qu’il puisse acheter de quoi se nourrir. J’attendais donc devant la boutique, torturée par la délicieuse odeur qui s’en échappait. Et alors que j’étais en train de réfléchir à tout ce que je pourrais manger si on me laisser entrer, j’entendis une voix que j’avais déjà entendue une fois et qui avait directement été étiquetée “pervers lolicon”. Et en effet, le roux à qui était rattachée cette voix fut rapidement visible, me qualifiant de “belle rouquine” je ne pouvais pas nier ce fait ! Mais il était un lolicon alors ça ne passait pas. D’ailleurs, il leva les bras au ciel pour se jeter sur moi, mais je me décalais d’un pas, le laissant s’écraser au sol. il manquerait plus qu’il vienne me peloter ! Il se serait prit un violent coup. Coup qui aurait certainement détruit le neo armstrong cyclone jet armstrong cannon. En même temps, en quoi détruire son neo armstrong cyclone jet armstrong cannon était une mauvaise chose ? Malheureusement je n’eu pas le temps d’en débattre plus longtemps avec moi-même puisqu’il venait de me poser une question, voulant savoir ce que je faisais ici. Je n’avais clairement pas l’obligation de répondre. Est-ce que je devais répondre ? Est-ce que je pouvais dévoiler la mission de protection à n’importe qui ? Clairement, ce n’était pas une bonne idée. j’allais donc répondre un truc totalement bateau, ou peut-être même l’envoyer bouler quand des toussotements se firent entendre, tiens, le vieux avait fini de faire le plein de bouffe. Ah qu'est-ce que j’aimerai lui piquer cette nourriture et tout garder pour moi ! D’ailleurs le lolicon stalker semblait d’accord sur le fait que ce vieux ne servait à rien puisqu’il le comparait à un cochon. Mais l’avantage des cochons sur ce bourge était que eux au moins on pouvait les manger ! Lui, il était juste bon à … à rien en fait. Finalement le roux lolicon finit par me dire de ne pas rester avec le vieux. e tendis donc la main vers ce dernier et me mis à tapoter son ventre faisant rebondir sa graisse. ce qui était drôle avec Risley, mais dégoûtant avec lui.

“C’est mon cochon de compagnie ! Je l’sors pour qu’il aille pisser et chier !”

Je tournais ensuite la tête vers le vieux porc et me mis à lui parler comme à un débile. Comme s’il était vraiment un animal. Et encore ! Je ne parlais pas comme ça à Sadaharu, parce que lui, il était beaucoup trop mignon et intelligent !

“Allez Piggy on va aller marcher un petit peu, tu vas beaucoup chier après avoir mangé tout ça !”

J’attrapais alors le bras du vieux et me mis à tirer dessus comme si c’était un laisse. Après quelques pas, je tournais la tête vers le stalker. Il fallait peut-être que je sois explicite en lui disant que je voulais pas de lui. Après tout, il allait sûrement vouloir me suivre et me stalker ! Je commençais à devenir beaucoup trop populaire.

“À plus Stalker ! Quand Piggy a mangé c’est une horreur après faut pas qu’tu vois ça.”

Voilà, je devrais être tranquille ! Au pire, j’utiliserai ma technique secrète, le coup de pied de Kagura-chan ! Après quelques mètres je lâchais finalement le bras du vieux qui arrêtait pas de brailler, comme un cochon qu’on égorge d’ailleurs, à cause de ma familiarité. Je tournais alors le regard vers lui, ouvrant mon ombrelle pour me cacher sous cette dernière.

“J’dois assuré vot’ protection, nan ? Bah c’est c’que j’fais ! On va où tu veux maintenant.”

Oui, je passais au tutoiement, ça me saoulait de vouvoyer cet abruti. Je sortis alors une boite de sukonbu d’un endroit secret et me mit à mâchonner une des feuilles tout en suivant les directives de Piggy.
lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar
Crédits : Junie
Messages : 19
Date d'inscription : 08/09/2018

Seralth
Death Holder - Maître
MessageSujet: Re: La protectrice et le stalktueur [PV Seralth]   Mer 10 Oct 2018 - 16:09

La protectrice et le Stalktueur
Kagura Yatô
Pour l'instant, la mission de Seralth commençait doucement étant donné qu'il n'avait pas encore trouvé sa victime dans la Capitale du monde d'Edoras. Cette ville était immense, il savait que ça pouvait lui prendre 5 minutes comme plusieurs heures, tout dépendait de l'humeur du hasard et de la chance. Est-ce qu'ils seraient avec lui ? Il semblerait que oui ! L'assassin avait suivi une bonne odeur qui le mena jusqu'à une boulangerie, où il fit quelques achats comme un citoyen lambda, et en sortant, il tomba sur sa future victime, mais surtout sur la belle rouquine. Sans perdre une seconde, il l'avait interpellée gaiement et tenté de se jeter sur elle, mais tout ce qu'il rencontra fut le sol. Il se releva comme si de rien n'était et frotta là où il avait le plus tapé pour atténuer la douleur. Il lui demanda ce qu'elle faisait ici autant pour s'informer que par intérêt, elle avait une force impressionnante donc elle était forcément une mage qui ne passait pas ses journées assise, à ne rien faire... Peut-être qu'elle devait faire une mission ? Le roux n'eut pas le temps de réfléchir à cette question plus longtemps, ils venaient d'être dérangés par la personne qu'il devait tuer.

Sa réaction ne se fit pas attendre, un mauvais regard et un ton des plus menaçants s'adressèrent à ce bourge. Il le compara à un cochon sans le moindre scrupule et se demanda comment il avait pu échapper de l'abattoir. Pour Seralth, il n'était pas question qu'il reste aux côtés de la rousse plus longtemps ! Toutefois, il ne s'attendait pas à ce qu'elle tapote son ventre pour lui expliquer qu'il était son cochon de compagnie qu'elle devait sortir pour qu'il puisse faire ses besoins. Tout devenait plus clair dans la tête du maitre de Death Holder à présent. Il n'avait pas besoin d'une longue réflexion pour faire le rapprochement entre la demoiselle et le fait qu'elle servait de garde du corps pour l'autre homme. C'était problématique, par amour, il voulait qu'elle réussisse sa mission pour la voir heureuse et qu'elle le remercie, cette pensée le fit légèrement sourire, mais sa fierté en tant que maitre de guilde et assassin était mise en jeu... Il trouverait une solution au moment venu, pour l'instant, il était plus occupé à mettre sa couverture en péril à cause de la jalousie qui ne faisait qu’accroître son envie de tuer le cochon sur le champ pour en faire de la pâté ou de la saucisse... Lui aussi, il voulait que la petite lui caresse le ventre !

En remarquant la tête apeurée que faisait le fameux cochon et cette sueur dégueulasse dégoulinant en masse sur son faciès, Seralth se détendit d'un coup, espérant qu'il n'en ait pas trop fait. Ce n'était pas son genre de perdre autant ses moyens, mais quand il s'agissait de cette rousse, c'était plus fort que lui. Il prit un air des plus amicaux et tapa plusieurs fois sur l'épaule du client de la mage, se mettant à rire... Bizarrement parce que le « jeune » homme ne pouvait pas faire de rire normaux.

« C'est ça, pleure, tu pisseras moins ! »

C'était un conseil d'ami pour que cet homme fasse perdre le moins de temps possible à la rouquine... D'ailleurs, pour qui il se prenait ?! Il n'avait même pas le droit d'avoir l'honneur de lui servir d'animal de compagnie, mais le mage illégal ne pouvait plus faire de remarque, son jeu ne devait pas être fini maintenant. A contre cœur, il dut laisser la jeune fille prendre congés pour le balader en le tirant par le bras. Qu'est-ce qu'il rêvait de le couper à cet instant précis, mais il avait planqué son épée pour avoir l'air d'une personne comme les autres. S'il était repéré dans la Capitale, ce serait fini de lui ! Elle se retourna une dernière fois pour lui dire qu'elle devait partir à cause de son cochon... Non sérieusement, depuis quand elle s'était attachée à lui ?! Tremblant doucement de colère, il essayait de faire bonne figure pour ne pas déborder trop de fois, ça lui serait fatal autrement. Il fit des petits signes d'au revoir avec sa main à l'attention de la rousse et répondit par :

« Une fois pour toutes, le nord, suivant comment on est tourné, ça change tout ! Bref, tout ça pour dire de faire attention à toi belle rouquine ! »

Quoiqu'elle non plus ne méritait pas de voir les excréments de ce monsieur... Comment ferait-il si sa peau blanche se retrouvait marron ?! Non belle rouquine, ce n'était pas de la boue ! Après la Mort aux trousses, cette personne aurait les roux aux trousses... Entre lui et Kamui, il aurait le choix entre une mort douloureuse et une mort sans fin. Mais pour en revenir au présent, Seralth se surprit à avoir le bras tendu comme s'il avait tenté d'arrêter la rousse pour la protéger, elle ne méritait pas ceci ! Par chance, il ne pouvait pas perdre sa trace bien longtemps, le client n'était pas discret, il était certain que Gyokuen pouvait l'entendre depuis son château, à Eyrié. Il ne lui restait plus qu'à suivre la voix et à rester cacher pour ne pas effrayer la demoiselle. Toutefois, faire ceci dans une grande ville était plutôt suspect alors le maitre de Death Holder s'était arrêté pour paraître plus naturel. Entre-temps, il croisa la route d'un gamin qui mangeait joyeusement une compote de pomme. Comme pour être fidèle à sa réputation sans réellement le vouloir, le roux s'était abaissé gentiment à son niveau et posa une main sur le sommet de sa tête pour la caresser délicatement :

« Faut pas respirer la compote, ça fait tousser. »

Seralth pouvait voir dans le regard de ce gamin qu'il n'avait pas compris et ce n'était pas grave ! Il semblait être dans une humeur où il voulait donner des conseils à tout le monde. Peut-être que les personnes ne le soupçonneraient pas d'être un assassin, mais plus d'être un pédophile ! Dans un certain sens, ça pouvait servir sa couverture, il valait mieux être pris pour ce qu'il n'était, soi-disant, pas et brouiller les pistes menant à Death Holder. Cependant, il avait perdu du temps et la trace de la belle rouquine. Le client ne semblait plus hurler à la mort... Peut-être avait-elle fini par l'égorger ou lui mettre une pomme dans sa bouche pour qu'il se taise ? Difficile à dire, mais sans la moindre piste, le roux était coincé. Il se gratta l'arrière de la tête quelque temps avant de la plonger dans son sac pour finalement manger ses pains au chocolat. Puis, il recommença à marcher, suivant des rues au hasard comme il était de son côté apparemment, il comptait en profiter pour la journée. La soirée serait une autre partie de plaisir.


Hors RP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 223
Date d'inscription : 28/10/2013
Age : 23

Kagura Yatô
Mermaid Heel
MessageSujet: Re: La protectrice et le stalktueur [PV Seralth]   Sam 13 Oct 2018 - 23:39

La protectrice et le stalktueur

Alors qu’elle était venue pour cette mission de protection elle ne s’était pas du tout attendue à tomber face à ce lolicon stalker. Le monde est petit ! Bien trop petit ! Elle l’avait évitée quand il s’était jetée sur elle. Quand il lui demanda ce qu’elle faisait ça, évidemment elle ne pouvait pas lui dire qu’elle était en plein dans une mission. Il fallait qu’elle garde cela secret pour protéger son client, même si c’était un gros cochon désagréable. D’ailleurs, il ne tarda pas à sortir de la boulangerie avec ce qu’il avait acheté. Ah quelle torture toutes ces bonnes odeurs sans qu’elle puisse en profiter. D’ailleurs avec l’arrivée de son client, elle put se rendre compte que le lolicon le considérait aussi comme un cochon ! Elle n’était donc pas la seule, mais elle était toujours dans l’optique de garder sa mission secrète. Elle tapota alors le ventre du bourge en déclarant qu’il était son cochon de compagnie. C’était faux et un manque de respect total, mais elle s’en moquait totalement. Elle dut se retenir de rire quand le roux dit au gros bourge de pleurer qu’il pisserait moins. Elle rebondit d’ailleurs dessus en expliquant qu’il fallait qu’il aille faire ses besoins, surtout après avoir mangé tout ce qu’il avait acheté.

Elle commença donc à partir, tirant par le bras ce client qui ressemblait plus à un boulet, au sens propre comme au figuré, qu’à un client. Elle écouta à peine ce que lui dit Seralth quand elle partait. Il disait des trucs vraiment bizarre. Il avait un pet au casque ce gars ! Quand ils furent assez loin, elle lâcha le vieux et se mit à marcher à côté de lui, grignotant des feuilles de sukonbu pendant que lui était en train de se péter le bide avec tout ce qu’il avait pu acheter à la boulangerie. Ils allèrent donc dans une espèce de parc où le riche eut besoin de s’arrêter, n’arrivant pas à manger en marchant. Pff, quel petit joueur ce riche ! Elle, elle pouvait manger n’importe où, dans n’importe quelle situation. Le reste de l’après-midi passa beaucoup trop lentement pour la rousse qui ne fit que suivre partout le vieux, le voyant dépenser plein d’argent dans des trucs totalement inutile. Finalement, elle le raccompagna chez lui pour qu’il puisse se préparer pour ce soir.

“Tu ne comptes tout de même pas m’accompagner dans cette tenue ?!”
“Elle a quoi ma tenue ? Elle est très bien !”
“ce n’est pas assez distingué pour une soirée de ce genre. On va vous trouver une robe.”

Elle fut alors emmenée par une servante, ou en tout cas quelqu’un d’habiller comme une maid jusqu’à une chambre. Là, la porte fut refermée derrière elle. Elle était désormais enfermée dans cette pièce. Elle fut déshabillée par deux servantes avant qu’on lui mette une grande robe blanche pour la soirée. Elle ne comprit pas tout de suite de quel genre de robe il s’agissait, mais elle était super belle ! Et étrangement à sa taille. Elle se tourna alors pour voir bien toute la robe et décida d’accepter de la portée lors de la soirée. Même si elle ne se rendait pas compte qu’il s’agissait d’une robe de mariée.  Ne s’en étant pas rendue compte, elle retourna alors chercher son client, toquant à la porte de celui-ci pour savoir s’il était prêt. Quand il sortit habillé de son costume, elle fut soulagée de pas avoir à l’attendre dix ans et partit donc avec lui jusqu’à la fête.

En arrivant sur le lieu de la fête, la jeune femme resta aux côtés de son cochon de compagnie, toujours habillée de sa robe de mariée. Elle était obligée de rester à côté de lui quand il discutait avec des gens qu’elle ne connaissait pas du tout. Elle regardait alors avec envie le buffet qui se dressait à à peine quelques mètres d’elle. Tentant de se dire qu’elle devait être sérieuse pour la guilde. Alors que son cœur lui hurlait d’aller retrouver cet amour interdit qu’était la nourriture. Hypnotisée par la nourriture, elle ne faisait pas vraiment attention. Elle continuait de surveiller son client, mais c’était tout.
lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: La protectrice et le stalktueur [PV Seralth]   

Revenir en haut Aller en bas
 
La protectrice et le stalktueur [PV Seralth]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nyrlae [Dame protectrice de Daranovar]
» Elerrìna Faila - Dame Protectrice de la Quatrième Saison [Katastrophe]
» L'Ondine du Niddeck
» Esmëldiz Elbereth [Protectrice d'Eldarinwa]
» Caniche femelle abricot de deux ans - SPA val de Marly

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Reborn :: Le vaste monde d'Edoras :: Continent de Medoh - Nord :: Cité Royale-
Sauter vers: