AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Attaque sur fake Death Holder [Seralth]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Messages : 80
Date d'inscription : 29/03/2014

Nobume Imai
Death Holder
MessageSujet: Attaque sur fake Death Holder [Seralth]   Lun 24 Sep 2018 - 12:30


Attaque sur fake Death Holder
Ft. Seralth
Cela faisait déjà plusieurs mois que la jeune femme n’était pas rentré à la guilde. En effet, la jeune femme avait réfléchi sur les sentiments qu’elle avait pour Angela, une rang S de la guilde avec qui elle était en couple. Et le fait d’aimer quelqu’un lui avait fait penser à la faiblesse qu’elle pouvait avoir. Elle avait donc décidé de s’éloigner de la guilde afin de réprimer les sentiments qu’elle pouvait ressentir et ceci serait plus simple loin d’Angela. Cela faisait plusieurs mois que la jeune femme travaillait en solo, contactant tout de même la guilde de temps en temps pour se faire confier des missions. Désormais elle était passé à autre chose et si la casquette d’Angela se trouvait toujours dans son sac c’était pour pouvoir lui rendre quand elle rentrerait à la guilde. Mais malgré cette certitude d’être passé à autre chose, elle n’était pas encore rentré et n’avait pas été en contact avec les membres sauf  le maître et  Arès lorsqu’elle se faisait confier des missions.

Alors quel ne fut pas sa surprise quand elle entendit parler des bonnes actions de Death Holder. Depuis quand la guilde s’était-elle mise à faire de bonnes actions, à aider des gens ? Bien-sûr elle savait que ça ne pouvait pa être la guilde de Seralth qui était à l’origine de tout ceci. Cela signifiait donc que quelqu’un avait osé prendre le nom de la guilde des assassins pour en faire une guilde légale, une guilde de gentil prêt à aider les autres. Il était bien-sûr hors de question qu’elle laisse ces inconnus souiller ainsi le nom de sa guilde. Il était vrai qu’elle avait eu du mal à accepter ces mages venant d’Earthland au départ, mais il s’était avéré que rejoindre une guilde lui avait permis de s’améliorer, il était donc de son devoir de membre de défendre le nom de cette guilde qui lui avait permis cette progression.

Elle avait donc fait des recherches sur cette fake Death Holder et avait pu en obtenir quelques informations. Ces informations lui permirent de se rendre à la rivière Hylia. près de laquelle se trouvait apparemment le QG de ces usurpateurs. Arrivant au bord de la rivière, la jeune femme s’arrêta. Elle ne savait pas exactement où ils étaient le long de cette dernière. Elle devait donc choisir de quel côté elle allait aller et espérer que ce soit le bon côté. Elle n’aimait pas se remettre ainsi au destin. Elle ne croyait pas en le destin donc c’était d’autant plus frustrant pour la tueuse d’Edoras. Un soupir franchit les lèvres de la jeune femme avant qu’elle se mette en route. Elle choisit de partir vers l’Est. Elle pensait avoir plus de chance de tomber sur cette guilde en se dirigeant vers la cité royale. une petite guilde comme ça, qui osait usurper le nom de la plus grande guilde noire, devait s’attendre à des représailles un jour ou l’autre. La brune marcha longtemps avant d’apercevoir une personne au bord de la rivière. Elle resta un peu en retrait, méfiante avant de se rendre compte qu’il s’agissait de quelqu’un, qu’elle connaissait bien, le maître de sa guilde. Elle s’approcha alors de lui. Il devait l’avoir repérée, elle n’en doutait pas un instant. Elle s’inclina donc respectueusement devant lui.

“Maître Seralth. Je ne pensais pas vous voir ici.”

Il n’était pas difficile de savoir pourquoi le maître de Death Holder, la vraie, se trouvait ici. Le fait qu’elle le croise lui faisait savoir qu’elle avait prit le bon chemin.

“Ces usurpateurs ne méritent pas qu’un homme de votre importance s’occupent d’eux.”
© Belzébuth


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Crédits : Junie
Messages : 19
Date d'inscription : 08/09/2018

Seralth
Death Holder - Maître
MessageSujet: Re: Attaque sur fake Death Holder [Seralth]   Lun 1 Oct 2018 - 17:28

Attaque sur Fake Death Holder
Nobume Imai
C'était tout bonnement inacceptable ! Seralth était tranquillement installé sur l'un des quelques canapés de la guilde lorsque deux messagers venaient le déranger pour une raison qu'il avait du mal à croire. Les deux venaient de la part de Takasugi et de Gyokuen, les maitres des deux autres grosses guildes noires et osaient affirmer que sa guilde accomplissait des actes de bonté. Evidemment, les deux hommes transmettaient un message, le roux devait se retenir de les découper comme des saucisses pour les insultes qu'ils étaient en train de proférer à l'encontre de sa guilde. Fortement, il s’agrippa au canapé tandis qu'une aura meurtrière entoura son corps, faisant trembler de peur les quelques témoins en plus des deux messagers. Qui osait prendre le nom de sa guilde pour la faire passer pour une guilde légale ? Comment ça se faisait que Takasugi et Gyokuen étaient mieux renseignés que lui ?! Pour le Kowasu, ça passait, il avait cette petite voyante, mais pour la Sorcière, c'était une autre histoire... Son réseau d'informateurs devait être supérieur au sien, c'était frustrant ! Contenant sa colère du mieux qu'il le put, il ordonna aux deux messagers de dire à leurs maîtres de rester en dehors de cette histoire, ayant bien l'intention d'en faire une affaire personnelle où les seuls ayant le droit d'agir n'étaient nuls autres que lui et ses membres les plus dévoués.

Directement, Seralth se leva de son canapé et tendit sa main en avant, ordonnant d'un ton autant sérieux que menaçant que cette mission devenait la priorité de sa guilde jusqu'à ce qu'elle soit accomplie. Tous ceux étant libres devaient se donner corps et âme pour gagner la moindre information sur cette Death Holder gentille... Comment les humains pouvaient croire en la bienveillance de cette guilde avec un tel nom ?! Etait-ce le fruit du hasard ou sa tentative de rester en retrait dans ce nouveau monde ne marchait pas tant que ça et certains parvenaient à être au courant de leur existence ? Dans tous les cas, ça ne changeait rien à cette finalité : ils devaient périr pour oser souiller le nom de sa guilde !

Après de longs jours d'enquête, le roux obtint de nouvelles informations de la part de ses meilleurs enquêteurs. Tout ceci sonnait comme une jolie chanson à ses oreilles, le quartier général de cette fausse Death Holder se situait quelque part à côté de la Rivière Hylia... Cette longue rivière passait sur les deux parties du monde d'Edoras, ça allait être long de chercher dans un coin pareil. Toutefois, les membres de sa guilde savaient qu'il ne fallait pas faire les choses à moitié lorsque le maître en personne décidait de faire d'une mission une affaire personnelle. Alors, ils avaient creusé du mieux qu'ils avaient pu cette information pour finalement trouver que ce quartier général prenait place à l'Est et une description de l’environnement s'en suivie. Un large sourire victorieux étirait ses lèvres, il était temps de partir ôter des vies.

Une fois arrivé à la Rivière Hylia, Seralth n'avait pas perdu de temps pour continuer sa route à l'Est pour trouver l'endroit correspondant à la description qu'il avait reçue. Leur cachette se situait entre les montagnes et le village Taiyou où seules une étendue d'eau et d'herbe étaient visibles. Cependant, toujours d'après ce qu'ils avaient récolté, il y aurait des pierres placées d'une façon non naturelle où un code permettrait d'ouvrir le passage. Malheureusement, l'assassin n'avait pas ce code, mais ce ne serait pas difficile de passer ou même de le trouver. Les membres de cette fausse Death Holder n'avaient pas l'air futé, ils ne savaient pas comment bien assurer leur arrière pour éviter que la vraie ne s'occupe de leur cas.

Une présence derrière lui le stoppa sur sa lancée. Elle n'était pas désagréable bien qu'au départ, il la savait hostile, mais le maître n'avait rien à craindre, il n'avait pas besoin de se retourner pour savoir de qui il s'agissait. Il reconnaîtrait cette femme parmi toutes celles de sa guilde sachant qu'elle était la seule originaire de ce monde. Nobume ne montrait aucun sentiment comme d'habitude et sa discrétion pouvait en surprendre plus d'un, elle n'était clairement pas à sous-estimer. De son ton neutre, elle lui disait que ces usurpateurs ne méritaient pas qu'il se montre en personne pour s'occuper de leur cas. Tournant sa tête vers cette femme, il la regarda du coin de l'oeil, n'étant aucunement de bonne humeur aujourd'hui à cause de cette histoire.

« Certes. Mais je ne peux pas les laisser se moquer de nous plus longtemps. »

Son ton était sérieux et froid, n'allant pas avec l'apparence que ce corps lui offrait, ceci n'était qu'un détail pour Seralth. Il se tourna totalement pour faire face à la membre de sa guilde. Il était vrai que sa présence pouvait être autant un honneur que son contraire pour la femme, mais l'homme n'avait pas songé un seul instant que Nobume avait pris les choses en main de son côté. Lui et Arès parvenaient à communiquer avec elle depuis qu'elle faisait son petit bout de chemin pour une raison la concernant donc il ne cherchait pas plus loin, mais pour le coup, ça n'avait pas été assez rapide. Au moins, à deux, cette mission serait vite de l'histoire ancienne.

« Enfin, maintenant que tu es là, on va pouvoir s'amuser tous les deux. »

Ce sous-entendu le faisait sourire légèrement, mais il ne fit aucun commentaire. Seralth reprit la route pour trouver ces fameuses pierres qui n'avaient aucun lien avec ce lieu. Il n'avait pas besoin de se retourner pour savoir que l'Imai allait le suivre, c'était obligé. Ils passèrent un long moment à marcher, sans vraiment faire la conversation. En tant que maître, il se devait de connaître ses membres, peut-être pas par cœur, mais ce qui les caractérisait le plus. Par exemple, concernant Nobume, il la savait sage et peu bavarde donc il n'allait pas l'encombrer avec une conversation sur sa vie ou sur ce qui les entourait. Le plus important était de trouver le quartier général et c'est ce qui se passa quelques minutes plus tard.

« Ah ! Les voilà ! »

Seralth s'était exprimé joyeusement et tel un enfant touché par la curiosité, il était monté sur ces pierres et sautait dessus pour vérifier leur solidité. Oh ça oui, elles l'étaient alors il ne leur restait plus qu'à trouver le code. En tant qu'assassins, certaines mesures de sécurité leur barraient la route pendant les missions, mais avec le temps et l'expérience, ces dernières marchaient de moins en moins... Celle-ci ne tiendrait pas longtemps, le roux en était plus que sûr et n'avait pas envie d'utiliser sa magie juste pour ça, surtout qu'il ne voulait pas laisser Nobume toute seule... Elle méritait de régler cette histoire avec lui.

« Un code permet de virer ces pierres et je pense qu'ils sont assez cons pour avoir choisi un bien connu... » Dit-il, toujours posté debout sur sa pierre, regardant Nobume. Il se demandait si elle n'avait pas une idée, contrairement à lui.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 80
Date d'inscription : 29/03/2014

Nobume Imai
Death Holder
MessageSujet: Re: Attaque sur fake Death Holder [Seralth]   Dim 7 Oct 2018 - 16:53


Attaque sur fake Death Holder
Ft. Seralth
La jeune femme avait beau travailler en solo depuis quelques mois, elle restait une membre de Death Holder et de ce fait, elle ne pouvait laisser passer que quelqu’un ose usurper le nom de sa guilde. Guilde qui se devait de rester discrète à cause de ses activités. En tout cas, elle ne pouvait laisser passer cet affront fait à sa guilde. Elle allait s’occuper de ces idiots qui avaient volés le mauvais nom de guilde. Elle se mit donc à la recherche d’information directement afin de mettre fin à leurs activités le plus tôt possible. Elle réussit à obtenir presque toutes les informations qu’il lui fallait. Elle n’avait pas la localisation exacte de leur QG, mais au moins elle savait qu’il se trouvait à proximité de la rivière Hylia et après quelques déductions, elle décida de partir à l’Est vers la cité royale, là où ces imposteur se sentaient sûrement le plus en sécurité. Elle marcha un long moment avant d'apercevoir qu’elle reconnut assez facilement comme étant le maître de la véritable Death Holder. Elle s’approcha alors de lui avant de s’incliner et de le saluer. Selon elle, ces personnes ne méritaient pas d’avoir l’honneur de mourir des mains de la personne la plus puissante de DH, elle fit d’ailleurs part de cette remarque à son maître qui déclara qu’ils ne pouvaient pas les laisser se moquer d’eux plus longtemps. Elle ne pouvait qu’être d’accord avec lui, c’était la raison pour laquelle elle était là après tout.

Le jeune femme garda son air neutre habituel, même quand le maître de la guilde parla de manière sérieuse et froide. Elle n’était pas surprise par ceci, même si ça n’allait pas spécialement avec son physique. Quand il proposa qu’il “s’amusent tous les deux”, elle hocha la tête. De toute façon, elle ne comptait pas repartir. Maintenant qu’elle était ici, elle comptait bien s’occuper d’eux. Bien-sûr, elle n’était pas totalement ignorante du double sens possible de la phrase de Seralth, mais elle ne le releva pas puisqu’aucune d’entre eux n’avait un quelconque intérêt pour l’autre. Elle garda donc son expression, ou plutôt son manque d’expression, habituelle. Elle se remit donc en route à la suite du roux, cherchant un quelconque indice sur le lieux où se trouvait le QG de cette guilde. Le chemin se fit en silence, ce qui n’était pas pour déplaire à l’originaire d’Edoras, habituée au calme. Elle ne trouvait d’ailleurs pas ce silence pesant ou quoi que ce soit, il était juste normal. Finalement après quelques temps, la voix du maître se fit de nouveau entendre signalant qu’il avait trouvé ce qu’il cherchait. La noiraude s’approcha alors de lui et vit des pierres. Pierres sur lesquels Seralth ne tarda pas à monter comme pour tester leurs solidités.  Évidemment se rendre à leur QG n’était pas si simple.

La jeune meurtrière se questionna alors. Pour mettre autant de mesure de sécurité juste pour arriver au  QG d’une petite guilde légales, c’est que ces personnes devaient avoir quelque chose à se reprocher. Peut-être avaient-ils volé le nom de Death Holder en toute connaissance de cause finalement. Cela donnait à réfléchir, mais de toute façon qu’ils l’aient fait volontairement ou non, leur sort restait le même : la mort. Au parole du centenaire, la jeune femme se mit à réfléchir à ce que pouvait être ce fameux code. Elle se souvint alors qu’en venant ici, en ville avant de croiser son maître, elle avait vu un homme étrange qui n’arrêta pas de répéter un mot dans toutes ces phrases. Il semblait tellement idiot que peut-être qu’il était membre de la guilde et répétait le mot de passe. Bon, la logique était idiote, mais il faut une raison narrative pour apporter l’élément. La jeune femme s’approcha donc du rocher, son visage toujours impassible et prononça le mot qu’elle avait entendu.

“Kuwah !”

Le rocher se mit alors à trembler légèrement avant de se décaler sur le côté, dévoilant alors un escalier de pierre. La jeune femme posa la main sur son sabre prête à dégainer si quelqu’un sortait, mais une fois les pierres arrêtées, plus rien ne bougea. Elle s’approcha alors, toujours sur ses gardes avant de tourner le regard vers Seralth.

“La voie est libre.”

Elle commença alors à descendre lentement les escaliers. Il était plus sage qu’elle passe en première, non pas qu’elle pensait que Seralth aurait pu se faire battre, mais protéger son maître faisait aussi partie de ses responsabilités de membre. Bien qu’elle ne soit pas du tout prête à mourir pour qui que ce soit. En arrivant au bas de l’escalier, il y avait comme un long couloir creusé à même le sol, éclairé par des torches disposées à distance égale. Cela faisait plus penser à l’entrée d’une guilde illégale qu’une légale. Mais c’était toujours la même impression qu’ils ressentaient le besoin de se protéger de quelque chose. Elle se tourna alors vers Seralth.

“Il semblerait qu’ils ressentent le besoin de se protéger de quelque chose… Peut-être savaient-ils pour Death Holder et ont prit le nom volontairement. Même si je ne vois pas d’autre raison qu’être suicidaire pour avoir fait ceci.”

Elle n’avait aucun doute sur le fait qu’il s’en était lui aussi rendu compte, mais ainsi, il n’y avait pas d'ambiguïté, il savait qu’elle le pensait également. Elle se remit ensuite en route, marchant le long de ce couloir tout en restant sur gardes, ils n’étaient pas à l’abris de piège dissimulé. Mais ils purent arriver au bout sans problème , se retrouvant de nouveau bloqué, une lourde porte en fer se tenait devant eux, sans poignet et qui ne semblait pas pouvoir être poussée aussi facilement puisque la jeune femme essaya avant d’essayer le code utilisé pour passer la première porte, mais en vain.

“Il semblerait qu’un nouveau code soit nécessaire.”

Cette fois-ci rien ne lui venait à l’esprit, elle n’avait rien entendu d’autre qui soit vraiment bizarre. Mais peut-être que Seralth aurait une idée.
© Belzébuth


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Crédits : Junie
Messages : 19
Date d'inscription : 08/09/2018

Seralth
Death Holder - Maître
MessageSujet: Re: Attaque sur fake Death Holder [Seralth]   Lun 15 Oct 2018 - 15:06

Attaque sur Fake Death Holder
Nobume Imai
Seralth était plutôt surpris de ne pas se retrouver tout seul pour cette mission, il était en compagnie de Nobume, la seule de sa guilde à être originaire de ce monde. Il se souvenait qu'elle prenait ses distances avec sa guilde à cause d'un autre membre, mais il n'avait pas demandé les détails, tant qu'elle restait fidèle, il ne lui reprocherait rien et elle serait toujours la bienvenue parmi l'élite des assassins. Ils étaient d'accord sur le fait d'éliminer cette fausse Death Holder pour éviter que la réputation de la véritable guilde noire ne soit souillée plus longtemps. De plus, si des personnes connaissaient leur existence, ça leur donnait une raison supplémentaire pour les éliminer avant que leur nom n'atteigne le conseil. Bien que cette affaire lui faisait doucement perdre ses moyens, le roux trouvait toujours le moyen de ne pas prendre la chose sérieusement et d'être parfaitement détendu... Il valait mieux qu'il reste ainsi pour éviter un carnage.

Après avoir longuement marché, les deux assassins se trouvèrent devant un tas de pierres plus que suspect. Seralth avait eu des informations à ce sujet, il s'agissait du quartier général de cette fausse Death Holder. Finalement, ça n'avait pas été compliqué de le trouver, mais pour ouvrir le passage, il leur fallait un code et le « jeune » homme séchait pour le moment. Pour ne pas perdre plus de temps que ça, il demanda l'avis de sa complice après être monté sur les rochers tel un gamin en pleine découverte. Il ne s'attendait pas à ce que cette dernière dise un « kuwah » qu'il prit pour un :

« Quoi ? »

Toutefois, le code était bon puisque les pierres sous ses pieds se mirent à trembler, signe qu'elles n'allaient pas tarder à se déplacer. Agilement, le roux sauta hors de celles-ci et les regarda bouger, sifflant d'une façon faussement surprise. Si la femme était sur ses gardes et prête à dégainer son arme, le maitre de guilde se contenta de fixer la sortie, sans prendre la peine de porter une main à son épée. Si quelqu'un arrivait vers eux, il aurait été mis au courant depuis bien longtemps et dans tous les cas, tant qu'il était là, lui et Nobume ne risquaient rien. Il faisait partie des boss finaux, après tout ! L'Imai confirma que la voie était libre et ouvrit la marche. Seralth se contenta de la suivre, étant parfaitement détendu et amusé par le rôle de garde du corps de sa partenaire... Quoique... Prenait-elle réellement ce rôle au sérieux ? C'était impossible à dire, son manque d'expression jouait en sa faveur. Une fois arrivés en bas des escaliers, le silence fut brisé par la plus calme des deux qui lui fit part d'une hypothèse. Seralth était d'accord avec elle... En vérité, ça faisait pas mal de temps qu'il pensait que cette guilde connaissait la sienne et qu'ils attendaient certainement d'être plus populaires avant de les dénoncer au conseil. Etait-ce la version Edoras de sa guilde ? Non, l'ancien gouvernement s'était amusé à toutes les détruire. C'était juste des imposteurs trop renseignés qu'il fallait éliminer au plus vite.

« Ils n'ont pas eu le courage de se suicider alors ils demandent indirectement notre aide ? C'est amusant ! »

Un grand sourire sadique étirait ses lèvres, il avait hâte de passer à l'action ! Pour se faire, il fallait d'abord venir à bout de ce couloir qui semblait sans fin... Pourquoi les humains devaient faire des lignes droites ? Ceci donnait une impression de longueur que l'assassin n'appréciait pas ! En plus, il fallait qu'à la fin, une nouvelle porte à code se dresse devant eux. Néanmoins, cette fois était la fois de trop et le roux n'avait plus la patience de réfléchir. Délicatement, il sortit son épée de son fourreau et passa devant la jeune femme. En même temps que ses bras s'assombrissaient et que son arme passait aussi du rouge au noir, une aura malsaine se dégagea de cette arme qu'il pointa face à la porte. Une fois sa technique bien chargée par la puissance des âmes, qui rendrait le tranchant plus efficace, Seralth fit deux coups en forme de croix qui se dessinèrent sur cette porte. Comme du beurre, elle fut coupée, leur permettant de voir cette grande salle décorée comme si une fête était en cours. Une longue table où seulement deux chaises n'étaient pas occupées se trouvait dans cette pièce et la table n'était pas vide, il y avait tout genre de plats pouvant faire de nombreux heureux.

A cet instant précis, le Roi des âmes ne savait pas s'il devait être honoré par cette fête qu'il pourrait presque prendre pour lui ou s'il devait se mettre dans une colère noire et tous les tuer sur le champ pour oser se moquer de lui et de sa guilde. Sa décision se porta sur le premier choix, il fit signe à Nobume de le suivre, ils allaient s'inviter à cette fête... D'une certaine façon, ils étaient membres de Death Holder aussi. Seralth s'installa tranquillement sur l'une des chaises et croisa ses jambes ainsi que ses bras, son épée ayant été posée juste à côté de lui. Parfaitement détendu, il ignora totalement les menaces de ces faux membres, il les fixa rapidement et leur montra son sourire le plus hautain qui soit.

« Bah alors ? Vous faites une fête et vous n'attendez pas Patrick, ni Patricia ? »

Les membres semblaient avoir confiance en eux au point d'oser pointer toutes sortes d'armes en leur direction et de les traiter de tous les noms. Seralth fit taire la masse d'un geste de main et prit un menu qui se trouvait sur la table. Il le regarda tranquillement sans que leurs cibles fassent quoi que ce soit, elles ne s'en rendaient pas compte, mais elles étaient déjà piégées par la magie du roux. En effet, il lui suffisait de les regarder de temps en temps pour les empêcher de faire quoi que ce soit à cause de ce sentiment que l'on nommait la peur. Au bout d'un moment, il soupira, trouvant ce menu d'un ennui total.

« Votre menu n'est pas original les gars... Je vais le refaire. »

Sans la moindre hésitation, Seralth mordit son index jusqu'au sang, il n'avait pas de stylo à portée de main donc son sang se rendrait utile. Il barra tous les plats de son menu, continuant de jeter des regards à cette fausse Death Holder. Son sourire devint plus grand et inquiétant.

« Très bien... Alors en entrée, je propose des yeux à la coque, je suis sûr que c'est très bon ! » Il commença à compter les paires qui se trouvaient devant lui, retenant son rire malsain du mieux qu'il pouvait. « On a plein de paires en plus ! On va pouvoir bien manger ! »

L'assassin notait tout ceci dans son menu et entendait certains couinements des moins courageux... Qu'est-ce qu'ils disaient ? Ah oui, qu'il fallait leur laisser la vie sauve... Non, ça ne faisait pas partie de ses options ! A la place, il préféra partager la suite de son menu :

« En plat de résistance, nous pouvons avoir des côtes humaines ou encore des blanquettes de bras, des cuisses humaines... Ah la la, il y a trop de choix mes amis, c'est difficile ! » S'exclama-t-il d'une manière faussement désespérée.

Il continua encore et encore son menu des plus malsains, faisant vomir les plus fragiles d'entre eux tandis que d'autres faisaient tout pour prendre la fuite, en vain. Sans utiliser sa magie, Seralth regarda Nobume pour lui montrer silencieusement que ça allait être à eux de jouer maintenant qu'il était lassé de dire son menu pour entendre tous ces gémissements de fragile. Il se leva de sa chaise, la poussant par la même occasion, et prit son épée pour la pointer en avant :

« La mort est venue vous chercher. Vous allez regretter d'avoir usurpé son nom, de s'être moqués d'elle et de ses plus fidèles alliés. Mais vous y songerez en enfer pendant que nous danserons sur vos tombes. » Menaça-t-il de son ton et son regard le plus froid. Cependant, un nouveau rictus sadique et moqueur étira ses lèvres : « Ah ! D'ailleurs, tant que j'y pense, ça tombe super bien que votre QG soit un sous-sol, ça vous servira de tombeau ! »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Attaque sur fake Death Holder [Seralth]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Attaque sur fake Death Holder [Seralth]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Attaque de fourmis folles/jean Erich Riche
» Le contaminant Gem contre-attaque![Grand Line, Rang B, Révolutionnaires, Massacre ou Fuite?]
» Scénario : Attaque à la lisière de Fangorn (S.D.A)
» Commande Death at Koten
» Cities of Death

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Reborn :: Le vaste monde d'Edoras :: Rivière Hylia-
Sauter vers: