AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Ça glisse au pays des pervers ! [Tiana]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Messages : 159
Date d'inscription : 20/02/2014
Age : 20

Leo Pierce
Lamia Scale
MessageSujet: Ça glisse au pays des pervers ! [Tiana]   Jeu 4 Oct 2018 - 12:11

HRP:
 



Ça glisse au pays des pervers !




La réputation du petit rouquin n'était plus à faire: tout Lamia Scale était d'accord pour dire qu'il était la personnification même de la paresse. Malgré cela, Leo ne pouvait pas rester actif sur de trop longues périodes. Ce n'était pas en paressant comme un dieu grec qu'il récolterait l'argent nécessaire à son loyer. Déjà qu'il squattait et profitait allègrement du pensionna de la guilde...

C'est dans ce but que le jeune garçon choisit quelques unes des missions affichées dans le hall. Elles n'étaient ni passionnantes ni bien payées, mais en en prenant plusieurs dans le même coin il réussirait tout de même à gagner une somme suffisante. Toutes localisées autour de la ville de Sycca, elles avaient pour but de chasser une horde de nuisibles d'un domicile, jouer les babysitters pour de petits mages en couche-culotte, voire même servir de larbin chez un marchand sur-occupé. Autant dire qu'il s'agissait des missions dont personne ne voulait mais qui arrangeaient bien le dénommé Pierce qui ne risquait pas de perdre un bras en les réalisant. Et puis c'était le genre de service qui aidait à maintenir la bonne réputation de Lamia Scale. Ils étaient certes les numéros 3 du tournois, mais ce n'était pas pour ça qu'on ne les voyait qu'au cours de dangereuses missions ! Quoi que c'était plutôt vrai en ce qui concernait toute la clique de Jura, Lyon et compagnie...

Ses missions accomplies et ses bourses remplies, Leo pouvait enfin souffler. Il venait de passer plusieurs jours à Sycca, parcourant la cité de long en large et en travers mais sans jamais s'arrêter devant l'un de ses lieux les plus importants: le quartier général des Blue Pegasus.
Même s'ils disposaient d'une réputation plus ou moins douteuse sur certains points, il n'empêchait qu'ils étaient l'une des quatre guildes à avoir vaincu les Oracion Seis et ils s'étaient qualifiés pour le tournois magique de l'an dernier. Des mannequins tordus certes, mais qu'il valait mieux ne pas sous-estimer. De  quoi éveiller sa curiosité.

Le mage à la Lamia se trouvait devant le bâtiment en question, son oreiller coincé sous le bras. Il hésitait à entrer. Ils étaient alliés, ce n'était pas le soucis, mais il ne savait pas sur quoi il tomberait une fois à l'intérieur. Leo était loin d'être un adepte des surprises et autres embuscades du genre. L'auburn prit une grande inspiration puis se décida à pousser les portes des pégases. Il entra.


« Salut, excusez-moi de vous déranger je... »


Pas le temps de finir sa phrase qu'on fondit sur lui. Des membres de la guilde l'invitèrent à venir s'asseoir avec eux pour discuter autour d'un verre. Il entre-aperçut Bob, le maître, derrière le bar et non loin de lui un petit homme hideux qui ne pouvait être qu'Ichiya. Celui-ci l'avait marqué.
Tiraillé dans tous les sens par ces mages au sens de l'hospitalité inégalable, Leo commença à avoir le tournis. Il n'était clairement pas habitué à être autant secoué. Sans compter sa patience qui s'effritait. Il se dégagea vivement des mains qui s'accrochaient à lui avant de s'élever dans les airs du hall en utilisant ses pouvoirs sur son coussin. Là au moins il aurait la paix pour quelques temps !


« Je suis un membre de Lamia Scale. J'aurai simplement voulu savoir si aucun de vous n'avait besoin d'aide pour une mission ! »


Dit-il du haut de son perchoir. Il aurait peut-être dû s'abstenir. Leo avait comme l'impression qu'il venait plus de les exciter qu'autre chose. Lui qui comptait seulement gagner un peu plus d'argent tout en apprenant davantage sur eux... Combien de temps faudrait-il à Jura pour remarquer son absence et venir le chercher ?

© TITANIA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 160
Date d'inscription : 15/08/2018
Age : 23

Tiana Stoneheart
Blue Pegasus - Rang S
MessageSujet: Re: Ça glisse au pays des pervers ! [Tiana]   Ven 5 Oct 2018 - 12:29

Ca glisse au pays des pervers


Le calme régnait sur Blue Pegasus. Bob était derrière le comptoir, vêtu dans toute sa splendide horreur qui amusait Tiana plus qu’autre chose.  Les deux narcissiques,  Ichya et Nichya, étaient dans leur coin à s’échanger des compliments -ils étaient tellement plus dérangeants que Bob-. Eave et Hibiki ne cessaient de draguer Jenny, cette dernière n’arrêtant de faire les yeux doux à Hibiki tandis que Ren tentait sa chance là où il en avait le moins, c'est-à-dire avec Tiana. Au moins elle n’avait pas à demander pour avoir un peu plus de thé ou des biscuits puisqu’il y en avait toujours un des trois qui finissaient par le proposer naturellement.

C’est alors que la porte s’ouvrit, qu’une tête rousse en franchie le seuil et fit d’une petite voix timide « Salut, excusez-moi de vous déranger je... », déclenchant une bousculade entre nos trois séducteurs pour savoir qui serait le premier à accueillir cet invité inattendu. Et voilà pas qu’ils se mettaient à l’inviter à boire un verre, discuter, le tiraillant dans tous les sens, ne lui laissant qu’à peine le temps de jeter un œil dans la pièce. La Stoneheart regardait la scène, amusée, attendant quelques secondes avant d’intervenir et calmer les guignols. Elle venait de se lever quand le jeune garçon s’éleva dans les airs, perché sur un coussin et que Tiana lâchait trois petits marteaux de lumière sur la tête des trimen, les sermonnant gentiment :

« Eh ! Laissez le souffler ! Vous allez le faire fuir ! »
.

Du haut de son perchoir, le visiteur disait haut « Je suis un membre de Lamia Scale. J'aurai simplement voulu savoir si aucun de vous n'avait besoin d'aide pour une mission ! », proposition qui fit taire les protestations contre la violence de Tiana quelques secondes chez les trois séducteurs avant qu’ils ne se lancent dans des propositions toutes plus folles les unes que les autres. Trois marteaux supplémentaires leur tombèrent dessus, Bob se contenta de sourire, devant trouver la scène mignonne, et Tiana, non sans jeter un œil en direction du tableau de mission, décida de tirer de là le malheureux membre de Lamia Scale.

« Il y a un gros monstre à vaincre, et plein de jewels à se faire. C’est tout ce qu’il y a de plus facile ! Viens si tu veux ! »


La mission à laquelle pensait Tiana était en fait une véritable horreur, salissante à souhait, dans des égouts de Sycca. Il était question de s’occuper d’un animal de compagnie devenu un peu trop envahissant et qui y avait trouvé refuge. La mission figurait d’ailleurs dans les mieux rémunérés du moment sur le tableau de la guilde. Toutefois elle se doutait bien que le roux au coussin n’avait ni le niveau ni l’envie d’une mission difficile. Il espérait sans doute une mission tranquille d’hôte, celle que Tiana ne faisait que rarement.

Sans attendre sa réponse, elle avait pris la direction du tableau, pris une mission d’hôte et celle des égouts, non sans demander au passage à Bob si elle pouvait emmener ce garçon avec elle, s’il le souhaitait, ce qui lui valut un « Mais bien sûr ma petite ! C’est si cute de ta part ! ». Voyant que le brouhaha des invitations à prendre un verre avait repris, la magicienne rouvrit des portails mais sans rien projeter puisqu’ils s’étaient tus. Elle n’arrivait jamais à leur lancer plus de deux marteaux pour les calmer. Le silence retombait, elle fit signe au mage de Lamia Scale de redescendre et lui proposa de se joindre à elle pour une boisson et des petits gâteaux.


Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar
Messages : 159
Date d'inscription : 20/02/2014
Age : 20

Leo Pierce
Lamia Scale
MessageSujet: Re: Ça glisse au pays des pervers ! [Tiana]   Sam 6 Oct 2018 - 18:40



Ça glisse au pays des pervers !




Leo avait peut-être fait une bêtise en entrant chez les pégases. Du moins c'est le sentiment qu'il avait tandis qu'il flottait dans le hall pour échapper aux griffes d'hôtes trop intentionnés. Ils n'étaient pas méchants.... mais niveau espace personnel ils n'y connaissaient pas grand chose apparemment. Dieu merci, une grande rouquine flippante vint à son secours ! Tiens, ça lui rappelait Fairy Tail pour le coup...

C'est d'ailleurs elle qui répondit à sa proposition, lui proposant de... vaincre un gros monstre ? Rooooooh ! Lui qui comptait sur Blue Pegasus pour avoir un truc tranquille, voilà qu'il se retrouvait dans la ligne de mir d'une vraie combattante ! Génial ! Quoi qu'au fond, c'était sûrement mieux que de rester avec Eave et Hibiki. Plus sûr. Allez savoir pourquoi. Le rouquin lâcha un soupire de résolution puis vint rejoindre sa sauveuse, toujours par la voie des airs.


« Très bien. Mais j'espère que tu te rends compte de ce que tu vas faire subir à un pauvre enfant ! Si ça tourne au vinaigre, tu auras mon traumatisme sur la conscience, Tiana Stoneheart. »


Evidemment qu'il savait qui elle était. Même s'il ne sortait pas souvent de la guilde, il prenait toujours le soin de s'informer des têtes d'affiches des différentes guildes. Il lui avait lancé cela alors qu'elle alla cueillir la mission sur leur tableau et la faire approuver par le maître. Il espérait tout de même qu'elle l'avait entendu.
Leo frissonna lorsqu'il sentit les deux mages revenir à la chasse dans son dos. Ils furent néanmoins stoppés par l'ouverture de portails juste au dessus d'eux. Le mage à la lamia savait que c'était des armes qui en sortaient, mais il fut presque déçu de ne rien voir cette fois-ci.
La dénommée Tiana lui fit alors signe de descendre de là et de se joindre à elle pour grignoter un coup. Touché en plein cœur. Jamais il ne dirait non à quelques gâteaux. Il s'exécuta donc et rejoignit la mage de rang S autour d'une table. A peine assis on leur apportait déjà tout ce dont ils avaient besoin, même pas besoin de demander ! Finalement il pourrait vite y prendre goût... Ils sont ouverts tous les jours ?

Tandis qu'il commençait à prendre un gâteau dans sa bouche, Leo vit le descriptif de la mission dont il était question et manqua de s'étouffer. UNE MISSION DANS LES ÉGOUTS ? SÉRIEUSEMENT ?! Il poussa un râle de protestation en s'affalant davantage.


« Félicitations, tu ne pouvais pas trouver pire environnement pour moi... »


Et il était sûr que Jura la remercierait pour ça ! Le vieux chauve cherchait tout le temps à le mettre dans des situations compliquées pour qu'ils puissent s'améliorer, mais cette fois il ne pourra pas y échapper. Il n'avait pas très envie de se manger un marteau à son tour.


« Au fait, merci de m'avoir aidé. Je me présente, je m'appelle Leo.
Leo Pierce. Ravi de te rencontrer.
»


Génétique de roux oblige, il rougissait en disant cela à la femme qui lui faisait face.
© TITANIA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 160
Date d'inscription : 15/08/2018
Age : 23

Tiana Stoneheart
Blue Pegasus - Rang S
MessageSujet: Re: Ça glisse au pays des pervers ! [Tiana]   Sam 6 Oct 2018 - 23:41

Ca glisse au pays des pervers !


La réponse du jeune mage de Lamia Scale amusa fortement Tiana. Elle ne pensait pas échouer sur une mission dont le plus gros défaut, qui dissuadait plus d’un mage, était de se trouver dans des égouts. Après ce n’était qu’un serpent, aussi immense soit-il. Il n’y avait aucun risque qu’elle est sa mort sur la conscience, ce d’autant plus qu’elle n’avait pris la mission non pas pour la faire avec lui mais pour l’accomplir de son côté. Elle ne le lui avait proposé de l’accompagner dessus que pour le charrier. Lorsqu’il l’eut rejoint, visiblement attiré par les gâteaux. C’était même évident à la manière dont il mettait le premier en bouche avant de manquer s’étouffer à la vue du descriptif de la mission des égouts, qui était bien en évidence sur la seconde mission, qui n’avait d’affreux que le fait de devoir porter des tenues élégantes et inconfortable, sans le moindre rapport avec les préférences vestimentaires de la Stoneheart qui pour l’heure s’amusait pleinement du visage horrifié du petit roux qui s’affalait encore plus dans les coussins du canapé où il avait pris place. Il avait l’air d’un petit paresseux qui n’aimait pas la difficulté, ce qui n’était pas si loin de la vérité.

« Leo Pierce ? Enchantée de faire ta rencontre ! » répondit Tiana, d’une question purement rhétorique. Elle  essayait de se rappeler si elle avait entendu le moindre exploit de ce petit gars à la bouille sympathique mais il lui était des plus inconnus. Il n’était pas aussi percutant que ce damné de Sting avec (ou grâce, ça dépendait du point de vue) elle s’était fait virée d’une auberge où elle prenait un verre, et qu’elle avait eu l’immense joie de gifler, dans son amour propre et physiquement. Elle s’était fait sermonnée en rentrant, par Bob, et charrier par les autres membres de Blue Pegasus mais aussi félicitait pour avoir eu le courage suicidaire de charger le Dragon Blanc toute seule. Elle se rappelait également de ce Gintoki dont l’insanité d’esprit n’était guère difficile à prouver, et même cette voleuse aux cheveux violets avec qui, quelques semaines plus tôt, elle avait espéré trouvé une poule aux œufs d’or avant de connaître une amère déception. Que devenait-elle cette fille d’ailleurs ? Un de ces jours, elle lui remettrait le grappin dessus et l’inviterait à discuter autour d’un verre, et un plat bien préparé. Mais ce n’était pas le moment de repenser à ses récents succès, plus ou moins glorieux (la gifle dans la petite tête de Sting étant bien entendu dans le rang des succès glorieux dont elle ne se vantait pas), mais bien de montrer que son côté bourrin ne l’empêchait pas d’être également une bonne hôtesse.

« Tu sais… Il y a pire que les égouts… Comme une île glaciale, un séjour au cœur d’un volcan, une promenade dans le désert sans eau en suffisance… Et puis ça ne peut pas tourner mal avec moi ! Pas vrai les gars ? » demanda-t-elle à l’intention de célèbres séducteurs du Blue Pegasus qui s’empressèrent de hocher la tête, craignant possiblement un nouveau coup de marteau sur le sommet du crâne.

« Tu sais, quand je suis arrivée ici, ma première mission était bien plus difficile. J’ai pris l’engueulade du siècle, mais ça c’est parce que j’avais pris une mission de rang S sans demander la permission… Je suis revenue dans un triste état à cause des marches de ce fichu hôtel ! Pas de la mission ! La preuve que le vrai danger, il est dans la vie de tous les jours ! »
.

Elle ne lui avait toujours pas dit que cette mission, il n’avait pas à l’accompagner dessus toutefois elle décida, en prenant une biscuit sec à la cannelle sur le plateau, que la plaisanterie avait assez duré et après avoir fait disparaître dans sa bouche la petite douceur, elle dévoila l’autre quête.

« Libre à toi de choisir celle que tu souhaites faire. Le serpent ou le serveur. Il est aussi possible de faire les deux. Faire une mission compliquée ne te ferait pas de mal, ne serait-ce que pour acquérir un peu d’expérience… En plus tu n’auras même pas à te battre, juste à survoler les eaux sales… Si tout se passe bien évidemment. D’ailleurs tu peux voler avec quelqu’un d’autre ? Si oui combien de temps ? ».

Elle venait d’entrevoir une chance de ne pas devoir patauger dans les eaux usés, un moyen d’accomplir cette mission qui ne demandait qu’un mouchoir fortement parfumé sur le nez (elle comptait demander à Ichya, en bon maître des parfums qu’il était, quelque chose pour l’odeur) et un bon bain dès qu’ils auraient retrouvé l’air libre et frais.

« Et pour répondre à ton évidente question silencieuse, tu es libre de revenir ici quand tu le voudras. C’est toujours agréable d’avoir des visiteurs ! Moi en tout cas je ne te mettrai jamais dehors ! ».

Sur ces mots, elle reprit un second biscuit et proposa un deuxième, un petit chou à la crème, à Leo.
Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar
Messages : 159
Date d'inscription : 20/02/2014
Age : 20

Leo Pierce
Lamia Scale
MessageSujet: Re: Ça glisse au pays des pervers ! [Tiana]   Lun 8 Oct 2018 - 19:54



Ça glisse au pays des pervers !



Assis à la table de la pégase aux airs féroces, Leo grignotait avec appétit tout ce qui lui tombait sous la main. A cet instant, il devait davantage ressembler à un petit rongeur qu'à un mage venu prêter main forte à une guilde alliée. Quoi que dans cette histoire, il avait plutôt l'impression que c'était lui qui demandait de l'aide... La prochaine fois il choisirait de partir avec Eave. Au moins avec lui on ne le prendrait pas pour un enfant que l'on babysitte.
En y repensant, il avait mal choisi son jour. Tomber sur Tiana Stoneheart ne faisait absolument pas partie de ses plans. Loin de là. Ce n'était pas vraiment une mage réputée pour faire des missions pépères sans difficulté ni problème. S'il le voyait, Jura rigolerait de la situation, le rouquin en était sûr et certain. Il était en train de faire un listing des pires choses qui pourraient leur arriver maintenant qu'il avait accepté de partir avec elle lorsque la belle commença à lui donner moultes endroits bien pires que les égouts. Un frisson lui parcourut l'échine tandis qu'il l'entendait parler de volcan et de désert glacé. Elle avait parfaitement raison, des missions là-bas seraient horribles pour lui. Bien trop éloignées de son environnement de prédilection.

La rouquine enchaîna en lui comptant ses aventures passées comme le ferait une personne âgée -comme le faisait Ooba Babasama même-, mais il décrocha rapidement. Il l'entendit juste évoquer un hôtel qui l'avait mise dans un sale état... Finalement les rumeurs que l'on racontait sur Blue Pegasus étaient peut-être vraies ?


« J'espère que ça en valait le coup et que t'as été bien payée ! »


Et que ça avait été un bon coup, accessoirement. Quoi ? Leo était un gosse de 15 ans, évidemment qu'il pensait à ce genre de chose ! La mage de rang S lui dévoila alors la seconde mission qu'elle avait choisi sur le tableau d'affichage, celle qu'elle comptait réellement effectuer avec lui. Fierté adolescente oblige il ne laissa rien paraître, mais l'auburn était bien content d'apprendre qu'il n'allait pas devoir égorger un serpent ignoble avec les dents. Il tiqua davantage lorsqu'elle lui dit qu'un peu d'expérience en matière de combat ne pouvait lui être que profitable. Ehhhhh ? Elle l'avait bien regardé ? Il était une crevette cocktail qui réglait ses problèmes à distance ! S'il avait dû se retrouver face à cette créature, il se serait proprement servi d'Anaklusmos ! Ça aurait été vite réglé, et sans tâche en plus ! Tandis qu'elle le questionnait -implicitement- sur sa maîtrise de la télékinésie, le mage à la lamia recourut justement à celle-ci pour amener le descriptif de la mission à lui.


« Hum... Aucune idée. Jamais essayé. Quand je l'utilise sur les autres c'est plus pour les envoyer balader. Ça marche vachement bien d'ailleurs ! »


Ses yeux ambrés parcoururent rapidement les quelques lignes du résumé. Ça n'avait pas l'air quelque chose de compliqué... Il suffisait simplement de jouer les serveurs et d'occuper une bande d'hommes qui se réunissaient dans un hôtel de la ville. Qu'est-ce qui pourrait tourner mal là-dedans ? Il attrapa le chou à la crème qui lui proposait sa camarade avant de reposer le papier entre eux.


« Tu fais honneur à la réputation de Blue Pegasus, c'est sympa ! Et la deuxième mission me convient très bien. Ça doit pas être si compliqué que ça de satisfaire un homme, si ? Bah ! Tu m'apprendras de toute façon ! »


Il avait dit cela spontanément avant de se mettre à étirer son petit corps. En plus dans une mission comme ça, il allait y avoir une tonne de nourriture, c'était certain ! Rien que cela, ça le motivait à choisir cette mission-ci.


« On y va quand ? »


© TITANIA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 160
Date d'inscription : 15/08/2018
Age : 23

Tiana Stoneheart
Blue Pegasus - Rang S
MessageSujet: Re: Ça glisse au pays des pervers ! [Tiana]   Mar 9 Oct 2018 - 0:03

Ca glisse au pays des pervers !


Evidemment que la mission qu’elle avait prise sans l’accord de Bob valait le coup ! C’était une mission de rang S après tout ! Elle s’apprêtait à lui répondre par l’affirmative quand elle eut un doute immense sur ce qui se tramait dans la tête de ce jeune garçon. Il n’avait tout de même pas été s’imaginer des choses sur une vie trépidante faite d’acrobaties et de jeux de billards sans table ? Il en avait tout l’air en tout cas… « Ces gamins… » pensa-t-elle en souriant, amusée avant de le regarder avec sérieux tandis qu’il découvrait la deuxième mission, évidemment plus à son goût. En même temps, personne n’aime se promener dans les égouts.

Il n’avait jamais essayé sa magie pour faire voler d’autres personnes ? C’était bien la preuve qu’il ne prenait guère de missions demandant à se faire un minimum violence ou travailler en équipe. Pouvoir maintenir quelqu’un dans les airs pouvait représenter un atout considérable dans certaines circonstances.

« Stratégiquement, ce serait pas mal de faire un essai. Ca ne coûte rien d’essayer et ça pourrait te permettre de sauver quelqu’un éventuellement, sans l’envoyer s’éclater contre un mur. »

Elle avait répondu cela juste avant de l’acheter, en ne cherchant qu’à faire preuve d’un peu de politesse et de qualité d’hôtesse, avec un chou à la crème. Une pâtisserie de plus qui disparaîtrait dans ce puit sans fond qu’était l’estomac du rouquin. Celui-ci eut toutefois une phrase particulièrement tendancieuse « Ca doit pas être si compliqué que ça de satisfaire un homme, si ? ». Mais de quoi parlait-il ? Il ne pensait tout de même pas que Blue Pegasus entretenait une maison de passe ?

« As-tu bien lu la mission ? Il s’agit uniquement d’aider au service dans un salon de thé de Sycca pendant deux jours… A part une grosse réservation pour demain soir il n’y a rien de bizarre… Si tu t’attends à des missions de gigolos ce n’est pas chez nous… » répondit Tiana, étonnée, espérant avoir mal interprétée ce qu’elle lisait sur le visage juvénile de Leo. S’il avait de telles idées, il méritait bien de l’accompagner dans les égouts. Ca lui servirait de leçon à la prendre pour une chienne en chaleur !

« Si tu es prêt nous pouvons y aller. Je connais le chemin pour le serpent, si tu veux te faire un petit pactole pour rentrer avec une bourse ventrue. En plus, si tu aimes te la couler douce, tu pourrais prétendre à avoir déjà donné dans la mission compliquée, même si tu étais accompagné. » lui répondit-elle aimablement, se doutant qu’il resterait sur son idée de se contenter de la mission tranquille, avant de se tourner vers Ichya et lui demander s’il n’avait pas quelque chose pour l’odeur. Réponse affirmative, évidemment. Elle n’avait pas pensé un instant qu’il n’est quelque chose pour vous faire oublier que vous nagiez la brasse coulée dans un océan putride.

Tiana se leva alors, lançant à Leo « Je reviens. », gagna les étages et la chambre qu’elle occupait et prit une carte des dessous de la ville qu’elle glissa dans une poche de sa veste. Il serait idiot de se perdre et devoir errer jusqu’à la première échelle. Puis elle redescendit, retrouver la compagnie, non sans récupérer auprès d’Ichya ce qui lui faudrait pour la véritable mission qu’elle accomplirait.

« Nous pouvons y aller, Leo. »

Elle se tenait derrière le canapé, attendant qu’il se lève et dès qu’il l’eut fait elle prit la direction de la sortie, réfléchissant à la meilleure façon de faire les deux missions rapidement. Il lui faudrait trois heures tout au plus pour se charger du serpent, ce qu’elle pourrait faire de nuit, après le service d’hôtesse mais en même temps elle se disait que la faire sur le chemin du salon de thé, ce n’était pas si mal non plus. Elle se dirigeait en suivant les grands axes sur le salon de thé, et entre deux pensées, elle faisait la discussion.

« Tu as déjà fait ce genre de missions ? »


Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar
Messages : 159
Date d'inscription : 20/02/2014
Age : 20

Leo Pierce
Lamia Scale
MessageSujet: Re: Ça glisse au pays des pervers ! [Tiana]   Jeu 11 Oct 2018 - 23:05



Ça glisse au pays des pervers !




Et la voilà qui se remettait à lui parler de ses pouvoirs, le bassinant à lui dire à quel point il serait judicieux pour lui d'apprendre à exploiter totalement sa télékinésie, ne serait-ce que dans le cas de sauvetage. Ok, elle avait raison. Est-ce qu'il comptait l'avouer ? Non. Est-ce qu'il avait l'impression d'entendre Jura parlé ? Carrément. Il la renommerait Tiana-Baba pour la peine !

Tandis qu'ils discutaient de la mission d'hôtes qu'ils allaient effectuer, Leo crut voir le visage de la rouquine changer lorsqu'il posa son innocente question concernant la satisfaction d'un homme. Ben quoi ? Il avait dit quelque chose de mal ? En tout cas la pégase ne laissa pas passer la réflexion.
Des missions de gigolos ? Il les lui laissait volontiers à elle, la rang S ! Lui comptait simplement travailler sa résistance en comblant les attentes de vieux messieurs !


« Eh c'est toi qui parle de gigolos ! Moi je veux juste apprendre à en prendre le maximum en bouche sans vomir ! Mon record est de 8, mais Shellia est bien meilleure que moi ! Il faut que je m'entraîne ! »


Il parlait des petits fours, évidemment. Malgré ce qu'on croyait, la god slayer des cieux avait une bouche vraiment immense ! Ou alors une très bonne maîtrise de ses réflexes vomitifs, ce qui n'était pas son cas.
Le dénommé Pierce émit un nouveau gémissement plaintif lorsqu'elle évoqua à nouveau le serpent des égouts. Finalement il commençait à se demander si elle n'essayait pas de l'y attirer pour s'éviter la désagréable opportunité de faire trempette dans les eaux salles de Sycca. C'était peut-être un nain, mais c'est pas pour ça qu'il fallait l'esclavagir ! Il était pas venu ici pour souffrir ok ?

La jeune femme qui parlait comme une vieille dame s'absenta quelques instants pour préparer ses affaires. Leo mit ce temps à profit pour faire le plein de choux à la crème et siroter le restant de sa boisson. Il n'y avait pas à dire, les types de Blue Pegasus étaient les meilleurs lorsqu'il s'agissait de préparer ce genre des petites douceurs !
Lorsqu'elle revint enfin, l'auburn avait la bouche pleine et ne pouvait pas lui répondre. Il se contenta donc d'hocher la tête avant de se mettre à flotter derrière Tiana.

Ils cheminèrent tranquillement à travers la ville, gagnant petit à petit l'établissement qui les emploierait. Apparemment Sycca changeait complètement d'atmosphère une fois la nuit tombée, il était impatient de voir ça ! Oh, quoi qu'elle avait parlé d'un salon de thé... C'est ouvert la nuit ces trucs ? Aucune idée. La rouquine lui demanda alors s'il avait déjà effectué ce genre de mission. Il pensait que la réponse était plutôt évidente, mais il lui répondit tout de même.


« Quoi, jouer les serveurs ? Non, jamais. En général je m'occupe de missions rapides et faciles à faire, sauf quand je me fais coincer par quelqu'un et que je dois faire des efforts. Jura dit que je gâche mon potentiel. » dit-il en haussant les épaules.


Il avait passé la majeure partie de son enfance la tête dans les bouquins à apprendre une magie perdue qui n'était pas la sienne pour faire plaisir à une vieille fille probablement dépressive. Niveau efforts qui servent à rien, il avait donné. C'est dommage, car mine de rien il était doué dans l'exercice de la magie.

Ils ne mirent pas longtemps à atteindre l'enseigne qui avait posté l'annonce et pénétrèrent à l'intérieur. Woah. Tous les salons de thé étaient aussi luxueux ou celui-ci était à part ? Leo n'osait même pas effleurer les tapis du sol de peur de devoir rembourser chaque tâche qu'il pourrait y faire. Prenant de l'avance sur Tiana, le jeune garçon s'avança jusqu'au pupitre derrière lequel se tenait un type tiré à quatre épingles.


« Salut, on est les servants que vous recherchiez pour les prochains jours. Moi c'est Leo, ravi de vous rencontrer ! Faut que je fasse quelque chose en particulier ou alors les messieurs viennent me chercher ? »


© TITANIA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 160
Date d'inscription : 15/08/2018
Age : 23

Tiana Stoneheart
Blue Pegasus - Rang S
MessageSujet: Re: Ça glisse au pays des pervers ! [Tiana]   Ven 12 Oct 2018 - 20:47

Ca glisse au pays des pervers !


Mais de quoi pouvait-il donc bien parler ? Qu’est-ce qu’il voulait donc prendre dans la bouche ? Les propos tenus étaient plus que douteux mais en même temps ce n’était qu’un enfant… Il ne pouvait pas penser à des choses aussi perverses… Il devait simplement avoir un parler un peu malhabile ? D’ailleurs s’il réagit si vivement au terme de gigolo, c’est sans doute qu’il parle d’autre chose. Tiana porta un regard vers les dernières pâtisseries puis Leo, évidemment il parlait de petites douceurs… Ce n’était pas un Gintoki un herbe adepte de pelotage et encore moins un amateur de cochonneries. Repenser à cette rencontre complétement folle arracha d’ailleurs un sourire à la jeune femme.

Tiana était ensuite partie chercher ses affaires dans sa chambre puis ils avaient pris la route du salon de thé. Sans surprise, elle apprit de la bouche du petit roux qu’il aimait prendre les missions faciles et rapides, sauf s’il se faisait prendre par quelqu’un décidait à lui faire faire quelques efforts. C’était son choix mais Tiana avait décidé de continuer de le taquiner un peu, parce qu’il était assez drôle maintenant qu’elle savait de chercher le vrai sens des paroles du mage de Lamia Scale.

« Oh… Jura te lâcherait sans doute la grappe si tu faisais parfois des missions un peu plus fatigantes. Mais passons… Libre à toi d’utiliser ta magie pour servir mais évite si tu veux attirer l’œil d’une jolie fille… C’est un peu trop désinvolte comme service. » derrière cette phrase se cachait aussi une certaine jalousie d’être obligée de courir à travers la salle, chargée des assiettes. Elle détestait ces missions pour ça : elles ne rapportaient presque rien bien souvent et étaient tout aussi éprouvantes. Finalement, elle aurait mieux fait de prendre une quête demandant d’exploser un monstre vite fait car à part le temps de voyage cela aurait été réglé à la vitesse de l’éclair.

Une fois au salon, Tiana regarda Leo se dirigeait vers le comptoir et demander à un type sur son trente-et-un s’il devait faire quelque chose ou si les messieurs viendraient le chercher, gagnant un regard interloqué de la part du serveur qui leva les yeux vers la mage de Blue Pegasus avant de se figer. Impossible de ne pas reconnaître la rousse qui avait dézinguée un client pour avoir fait tomber sa glace dans son giron quelques mois plus tôt. Un incident que la concernée avait quelque peu oublié.

« Tu fais le tour, tu guides les gens jusqu’à une table libre non réservée, leur donne les menus, réponds à leurs questions sur la nourriture et leurs laissent le temps de faire leur choix, sauf s’ils te donnent directement leur commande. En ce cas soit tu notes soit tu mémorises et retransmet au comptoir en indiquant le numéro de la table. Et tu ne dis pas de choses tendancieuses aux clients, jeune Pierce… » lui rétorqua Tiana. Cette mission allait être un fiasco ou un franc succès mais dans les deux cas il y aurait une bonne tranche de rigolade à la clef. Elle se tourna ensuite vers le serveur et lui présenta l’affichette de la mission « Tiana Stoneheart de Blue Pegasus et Leo Pierce de Lamia Scale. Nous sommes là pour la demande. J’essaierai de garder un œil sur cette petite tête. C’est sa première fois après tout… En tant que serveur ! ».

L’homme leur dit alors d’enfiler l’un des tabliers qu’ils trouveraient dans le vestiaire puis de se rendre en salle. La mission commençait…

Quelques instants plus tard, Tiana parcourait la salle, pestant intérieurement contre le tablier trop petit qui la moulait un peu trop à son goût tout en prenant avec le sourire les commandes, lâchant quelques conseils sur les thés et les quelques petites choses que l’on pouvait manger là, grâce aux quelques visites qu’elle y avait mené. Par moment, elle jetait des regards en direction de Leo et se servait des clients comme excuse pour s’approcher et s’assurer que tout se passait correctement.

Codage par Libella sur Graphiorum

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar
Messages : 159
Date d'inscription : 20/02/2014
Age : 20

Leo Pierce
Lamia Scale
MessageSujet: Re: Ça glisse au pays des pervers ! [Tiana]   Ven 19 Oct 2018 - 11:12



Ça glisse au pays des pervers !




Les deux magiciens ne mirent pas longtemps à arriver à l'établissement qu'ils allaient servir le temps de quelques jours. Le rouquin à la lamia ne sautait pas de joie à l'idée de jouer les serveurs, mais au moins était-ce un boulot facile qui avait l'air de bien payer. Sans compter les petits plus comme les plateaux plein de canapés en tout genre ! Il y avait franchement pire. Patauger dans les égouts à la recherche d'un reptile géant par exemple.
Leo décida de s'occuper du réceptionniste, mais apparemment il ne savait pas s'y prendre correctement puisqu'il ne parvint à décrocher qu'un haussement de sourcil. Il allait retenter sa chance mais il se figea sur place en croisant Tiana. Ben voyons ! La paire de seins avant les magiciens ! Elle ne semblait pas l'avoir remarqué, et entama une explication rapide du boulot qu'il aurait à accomplir. La pégase en profita même pour lui rappeler de ne rien dire de cochon aux clients potentiels. Comme si c'était nécessaire !

Ils s'éclipsèrent ensuite en direction des vestiaires histoire de se changer. L'auburn réussit à mettre la main sur un uniforme à sa taille et l'enfila du mieux qu'il le put avant de rejoindre sa camarade dans la grande salle du salon de thé. Tout de suite, le jeune mage se retrouva plongé dans le grand bain et tenta de se remémorer les consignes que Tiana lui avait données.
Le dénommé Pierce se mit donc à arpenter les lieux, dérivant entre les tables et proposant aux clients présents de prendre leurs commandes ou s'assurant qu'ils ne manquent de rien. Ignorant la remarque qu'elle lui avait faite plus tôt, il se servit de sa télékinésie pour apporter les commandes à tables ce qui lui permettait d'être bougrement efficace ! Néanmoins, il eut le malheur de s'approcher de trop près d'une tablée de vieilles dames qui lui sautèrent littéralement dessus. En moins de trois secondes, le voilà pris au piège : Leo se faisait pincer les joues et complimenter sur son joli minois, si bien que bientôt des mains fripées le tiraient dans tous les sens. Woh ! Il avait l'impression de revivre son arrivée à Blue Pegasus ! Sauf que là il ne pouvait pas s'envoler pour leur échapper.

« A-Arrêtez, vous me gênez... Je dois retourner travailler... »

Les pincements lui avaient rosis les joues et donnés les larmes aux yeux, choses qui lui permirent de s'extirper des griffes des mamies et de leur gratter quelques gâteaux en prime. Quoi ? C'est elles qui avaient insisté pour lui donner ! Tout comme les quelques jewels de pourboire... Leo flaira le filon.

Le jeune mage à la lamia se mit donc à parcourir la salle comme auparavant, mais cette fois il ne manquait pas d'afficher une tête de chien battu à chaque table qu'il abordait. Eh ! C'est que ça marchait bien ! Bon, il reçu une proposition d'adoption ou deux, mais sinon ça passait crème ! En parlant de crème, il se demanda un instant si Tiana arrivait à la faire monter de son côté. En jetant un coup d’œil dans sa direction, il la vit se dandiner derrière un tablier de toute évidence trop petit, et ne put s'empêcher de ricaner. Elle avait l'air tout de suite moins féroce !
Pas le temps de se moquer davantage, son attention était déjà attirée par un monsieur qui l'appelait depuis une table voisine.

« Que puis-je faire pour vous aider ? »
demanda-t-il au client en question.

A dire vrai, il s'attendait à tout sauf à ce qu'il lui demande de grimper sur ses genoux pour regarder le menu.
© TITANIA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 160
Date d'inscription : 15/08/2018
Age : 23

Tiana Stoneheart
Blue Pegasus - Rang S
MessageSujet: Re: Ça glisse au pays des pervers ! [Tiana]   Mer 24 Oct 2018 - 10:12

Ca glisse au pays des pervers !

La mission semblait devoir se passer normalement. Leo ne se débrouillait pas si mal et, Tiana ne pouvait le nier, sa télékinésie lui faisait gagner un temps fou pour apporter les commandes. Dommage pour lui, cette fois il ne pourrait s’en servir pour échapper aux vieilles dames, peut être atteint de sénescence, qui l’attrapèrent pour le câliner et lui tirailler les joues, offrant un spectacle des plus amusants. La mage de Blue Pegasus n’intervint toutefois pas ; il avait bien survécu à un tel accueil lorsqu’il se présenta au quartier général des pégases. Après cela, avec sa tête de chien battu, il se mit à récolter pourboire sur pourboire, en numéraire comme en nature. Tiana, elle, n’avait pas le même succès. Elle avait le droit aux regards indécents, favorisés par un tablier trop petit, trop moulant, et les enfants les plus jeunes paniquaient dès qu’ils voyaient son œil gauche mais un sorbet ou une pâtisserie plus tard et ils avaient l’air d’oublier. Au moins pour l’heure, elle n’était pas encore tombée sur le vieux dégoûtant aux propositions plus que douteuses ou le maladroit volontaire qui pensait que le corsage d’une demoiselle était un cornet à glace.

Parfois elle discutait avec quelques connaissances, d’anciens clients de sa guilde mais le plus souvent elle se contentait de prendre les commandes et servir, récoltant son lot de pourboire qu’elle empochait. Elle n’allait pas refuser de gagner un peu plus sur une mission aussi misérable et ennuyante. A un moment, elle vit un homme qu’elle estima être dans la cinquantaine au moins, faire signe à Leo d’approcher. En soi ce n’était pas anormal mais elle se rapprocha toutefois à grandes enjambées lorsqu’elle vit celui-ci lui demander de monter sur ses genoux. Ca ce n’était pas acceptable. Une fois devant lui, elle posa une main sur l’épaule de Leo pour l’empêcher de s’exécuter -même si elle doutait qu’il obéirait- et avec un faux sourire elle demanda froidement au client :

« Comptez-vous quitter les lieux en traversant les murs monsieur ? Si oui continuez avec vos demandes douteuses… »


L’homme se mit à bafouiller quelques choses, essayant de se justifier mais ne parvenant qu’à s’enfoncer d’avantage. Oh bien sûr il ne pensait pas à mal mais son souhait était digne du vieux monsieur au long manteau qui trainait dans le parc des enfants et voulait leur raconter la blague du doigt surnuméraire. Il ne donnait aucune justification convenable et dire qu’il aimait simplement les enfants le rendait encore plus louche. Tiana avait envie de le virer et l’envoyer dans les ordures mais elle ne pouvait pas faire capoter la mission sur la simple hypothèse qu’un client pensait à mal.

« Si vous avez fait votre choix, nous prenons votre commande. Sinon veuillez ne pas embêter les serveurs pour vos désirs de vieux pervers refoulé ou j’appellerais la garde pour ramasser vos restes. »

Tout à fait la phrase pour donner envie de fuir. Le problème c’est que l’homme ne la prit pas au sérieux et pensa qu’elle frimait. Il n’y avait que le barman qui regardait la scène avec effroi qui priait pour que l’incendie de la glace ne voie pas un nouvel épisode. Un client appelait après Tiana mais celle-ci lui fit signe d’attendre. D’abord elle allait faire un peu d’horlogerie et remettre des pendules à l’heure.


 
Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar
Messages : 159
Date d'inscription : 20/02/2014
Age : 20

Leo Pierce
Lamia Scale
MessageSujet: Re: Ça glisse au pays des pervers ! [Tiana]   Dim 11 Nov 2018 - 0:14



Ça glisse au pays des pervers !



L'espace d'un instant, le gamin crut avoir mal entendu. Puis mal compris. Mais lorsque l'homme réitéra sa demande, il du se rendre à l'évidence : Leo avait face à lui un pervers de premier ordre. Bien sûr il en avait déjà rencontré quelques-uns auparavant, mais alors des comme lui, ça, jamais ! Tant d'audace l'aurait volontiers fait rire, mais en vérité le jeune garçon envisageait la possibilité de lui obéir. A tous les coups il lui refilerait un super pécule contre un petit jeu d'acteur... Une main sur son épaule le tira de sa réflexion. Ah, on dirait bien que Tiana avait entendu leur discussion et elle était loin d'en être ravie. En examinant son visage, le jeune magicien devina qu'elle était en colère et que ça risquait de virer à la castagne si l'autre pedo ne parvenait pas à se refréner.

Celui-ci se mit à sévèrement bégayer, ne parvenant à rien d'autre qu'à s'enfoncer davantage. Cette fois-ci le rouquin ne se gêna pas pour ricaner. Même en étant le principal concerné de cette situation, elle l'amusait tout particulièrement. S'ils se jetaient l'un sur l'autre, il serait refait !
Tout en surveillant avec attention la conversation, Leo déposa les dernières commandes qu'il lui restait aux tables qui les entouraient. Il sentit que ça devenait réellement intéressant lorsque le quinquagénaire se mit à se railler de la pégase, prenant ses menaces à la légère.  

« Grave erreur »
glissa-t-il avec un sourire narquois.

Même lui qui ne la connaissait que de réputation savait qu'il ne valait pas mieux sous-estimer la rouquine. Lui ne s'y risquerait pas en tout cas. Néanmoins Ero-Jiji ne semblait pas vouloir changer d'attitude, allant jusqu'à tailler Tiana sur sa vulgarité et son manque de retenue. Bon, c'était bien amusant mais à ce rythme là ça allait vraiment dégénérer ! Avant qu'il ne puisse en rajouter une couche, le mage à la lamia recourut à sa télékinésie pour projeter le client à plusieurs mètres du sol. Il l'y maintint un moment tout en le faisant tournoyer d'un geste du doigt.

« Tu le menaces de le faire passer à travers les murs juste après m'avoir demandé d'éviter de faire la même chose, c'est ironique ça Tìa ! »

Pas comme s'il comptait arrêter de toute façon, mais s'il pouvait taquiner la magicienne avec ça il n'allait pas hésiter. Le pervers bredouillait quelques mots là-haut mais il n'y accorda guère d'importance. Par contre le barman qui se trouvait près d'eux restait muet à observer la scène. Le rouquin se demandait s'il avait l'habitude de voir ce genre de remue-ménage ?

Attrapant l'un des gâteaux qu'il restait sur son plateau, Leo l'enfourna dans sa bouche et fut plus que ravi d'en sentir le sucre s'écouler sur sa langue et ses papilles. Bordel ces trucs c'est une tuerie ! Il se tourna à nouveau vers Tiana, la bouche à moitié pleine, avant de continuer sa conversation avec elle.

« Je pouvais m'en occuper tout seul tu sais. T'es plus gentille qu'il n'y paraît sous tes airs de mercenaire ! »

Un claquement de doigt plus tard et le pedo client s'écrasait de tout son poids sur la table à laquelle il s'était installé plus tôt. Oups. L'auburn pensait le maintenir davantage sur le côté que ça.
Il n'empêchait que mine de rien, le jeune apprenti avait pris du plaisir à rétamer -gentiment- ce type. Finalement il devrait penser à faire plus de missions de ce genre. D'ailleurs cela lui rappela que son accompagnatrice en avait apporté une qui serait parfaite pour commencer.

« Le pedo m'a fait changer d'avis. Et si on allait chasser ce serpent finalement ? »

© TITANIA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 160
Date d'inscription : 15/08/2018
Age : 23

Tiana Stoneheart
Blue Pegasus - Rang S
MessageSujet: Re: Ça glisse au pays des pervers ! [Tiana]   Mer 14 Nov 2018 - 0:31

Ca glisse au pays des pervers !

Grave erreur ? Elle était même fatale. Cet impertinent avait déjà bien de la chance de ne pas avoir dégusté le service spécial des œufs brouillés façon Tiana Stoneheart. Les blagues perverses ou coquines c’était une chose, les pédophiles s’en étaient une autre. L’on se serait donc attendu à ce que ce soit la rouquine qui n’attaque en premier, pas que ce soit la « victime », ce bon Leo, gourmant et ingénu d’apparence, qui ne projette dans les airs le répugnant personnage. Il se permettait même de railler Tiana en faisant tournoyer sans effort apparent sa proie.

« Fais ce que je dis, pas ce que je fais ! »
rétorqua-t-elle du tac au tac. Pas question de se faire prendre en défaut par un charmant bambin ! Tiana ne pouvait toutefois s’empêcher de sourire, réfrénant une envie de rire : c’était la dernière fois qu’elle travaillerait ici. Cette fois le patron ne la laisserait plus franchir la porte et Leo risquait bien de connaître le même sort. En plus, il était un gouffre sans fond à pâtisserie. A lui seul, il ruinerait la boutique alors l’orienter vers la sortie était naturelle et même logique, non ?

« Je me doutes bien qu’un mage de Lamia Scale  aussi courageux que toi peut se débarrasser d’un machin dans ce genre. Je n’allais simplement pas me priver de lui remettre les idées dans le bon sens… » ajouta-t-elle, non sans tiquer sur le mot mercenaire. L’on pouvait dire qu’elle avait été mercenaire. C’était pas un truc des plus plaisants mais sans doute pas le pire qu’elle ait pu faire. Tiana revint à la réalité par un grand bruit sec, celui du bois qui se brisait, peut-être de quelques côtes. C’était quoi ça ? Une attaque ? Elle ne réalisa qu’après quelques secondes que Leo venait tout simplement de relâcher le pedobear grisonnant, faisant un peu de casse au passage. Cette fois encore il allait falloir raquer, supporter les plaintes et les engueulades une fois de retour à Blue Pegasus. Seul point positif, cette mésaventure semblait avoir donné les crocs au jeune Pierce, assez pour qu’il décide de se faire un sac à main en peau de serpent. Décidément il était plein de surprises !

« Eh bien il semblerait que ce soit l’heure de se jeter dans le bain ! » lui lança Tiana en prenant la direction de la sortie, lançant au barman qui les regardait passé, hésitant entre l’effroi et la fureur « Envoyée la facture à Blue Pegasus, ça ira sur mon ardoise ! » et elle franchit la porte, non sans avoir jetée le tablier dans un coin. Maintenant il fallait trouver la bouche des égouts, établir une stratégie. Elle ne faisait pas si souvent équipe et lorsqu’elle le faisait elle combattait souvent seule, telle une furie. Leo n’avait guère d’expérience au combat, de ce qu’elle avait compris et elle se demandait bien ce qu’il comptait faire.

« Tu as une arme ou il t’en faut une ? »
demanda-t-elle en tournant dans une rue annexe, laissant derrière elle les quartiers plus fréquentés. Un peu plus loin, il y avait une entrée pour les lieux malodorants qu’elle souleva péniblement, ne pensant pas un instant à laisser Leo s’en occupait. Une fois la plaque repoussait, elle se laissa glisser le long de l’échelle et fit signe à son comparse de la suivre alors qu’elle marmonnait « Bon c’est par où déjà ? ».
 
Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar
Messages : 159
Date d'inscription : 20/02/2014
Age : 20

Leo Pierce
Lamia Scale
MessageSujet: Re: Ça glisse au pays des pervers ! [Tiana]   Sam 24 Nov 2018 - 14:25



Ça glisse au pays des pervers !



Mettre une raclée bien méritée à ce type super chelou avait motivé à bloc le jeune Pierce. Il était désormais prêt à s'attaquer au monstre dont il ne voulait pas s'approcher il y a encore quelques heures, ce qui semblait plaire à Tiana. Elle envoya bouler son tablier dans un coin de la pièce avant de prendre la direction de la sortie, chose que fit également l'auburn après avoir saisit quelques gâteaux au passage. Eh, il lui faudrait des forces pour ce qui allait suivre !
En parlant de force, un dernier coup d’œil à la salle de réception lui rappela qu'il allait oublier quelque chose. D'un mouvement du poignée, il collecta l'ensemble du pollen des fleurs disposées dans la pièce en guise de décoration. Une fois cela fait, il rattrapa la pégase en fredonnant d'un air enjoué. C'était bien la première fois qu'il était content de participer à une telle mission ! Ils obliquèrent au coin d'une rue, abandonnant l'animation du quartier pour une ruelle beaucoup plus calme -et plus glauque aussi-.

La rouquine semblait elle aussi avoir de l'énergie à revendre, Leo la regarda soulever seule une lourde plaque d'égout pour leur dégager un passage alors qu'il aurait pu se servir de ses pouvoirs pour la faire sauter sans effort. Il fallait dire qu'après la scène à laquelle ils avaient eu le droit dans le salon de thé, ça ne l'étonnait pas qu'elle ait besoin de se défouler de la sorte. Elle lui avait demandé s'il possédait une arme pour se battre, ce qui était le cas mais il ne voyait pas en quoi cela leur serait utile. Il fit néanmoins apparaître Anaklusmos à ses côtés qu'il agita un coup grâce à sa télékinésie

« J'ai ce qu'il faut, t'en fais pas Sinistra. Mais je ne pense que j'en aurai besoin. »

Et la lance magique disparut aussitôt. Connaissant un peu les pouvoirs de la magicienne -que ce soit par réputation ou grâce à la démonstration qu'elle lui avait offerte à Blue Pegasus-, Leo ne voyait pas l'intérêt d'ajouter une autre arme du genre à leur arsenal.
La jeune femme ne mit pas longtemps à disparaître dans le trou béant qui se présentait à eux, plongeant sans peur dans les entrailles de Sycca pour poursuivre un serpent problématique. Le mage à la lamia la suivit à son tour, mais en prenant soin d'user de ses pouvoirs pour descendre sans encombre et sans se tâcher. Eh ! Il était peut-être toujours en uniforme de serveur, mais ce n'était pas une raison pour revenir tout dégueulasse !

Une fois à l'intérieur des gigantesques canalisations, l'odeur qui s'en élevait et l'obscurité qui y régnait prirent d'assaut les sens du dénommé Pierce. Si pour l'un d'eux il ne pouvait pas faire grand chose, il avait la solution idéale pour conte-balancer l'autre.

« Kafun : increase. »

Une partie des grains de pollen qu'il avait amassé avant de partir avait gagné en volume si bien qu'ils étaient désormais parfaitement visibles à l’œil nu, mais ce n'était pas fini.

« Glitter. »

Les dits grains se mirent à scintiller, d'abord faiblement puis de plus en plus fort, jusqu'à ce que les deux mages finissent par se retrouver encerclés par une dizaine d'orbes lumineuses. Voilà qui était bien mieux ! Avec ça, ils sauraient où poser les pieds sans risquer de finir dans les eaux infâmes qui s'écoulaient prêt d'eux.
Leo se tourna vers sa partenaire après avoir rapidement inspecté le conduit dans lequel ils avaient débouché, avant de l'interroger du regard.

« Et maintenant, on le trouve comment ce serpent débile ? »

© TITANIA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 160
Date d'inscription : 15/08/2018
Age : 23

Tiana Stoneheart
Blue Pegasus - Rang S
MessageSujet: Re: Ça glisse au pays des pervers ! [Tiana]   Sam 24 Nov 2018 - 23:12

Ca glisse au pays des pervers !


Les égouts et leur odeur suave, délicate, d’eaux croupies, d’excréments, de décomposition… Un palais pour les nez délicat n’est-ce pas ? Il était difficile de refouler les hauts le cœur, même pour Tiana qui avait pourtant quelques expériences dans les odeurs fortes et, dans la quasi obscurité, elle commença à s’enfoncer dans le dédale souterrain, se fiant à sa mémoire et à son instinct pour la guider, pestant contre la puanteur en se disant qu’elle aurait bien fait d’emporter un des petits parfums d’Ichya...

Tiens ? Elle n’en avait pas demandé au maître ès senteurs ? Ce n’était pas ça qui s’entrechoquait dans un bruit de verre léger dans sa poche ?

Tiana, se sentant brusquement bien idiote, y glissa une main, sans dire un mot, perdant le sourire qui était venu embellir son visage lorsqu’il l’avait surnommé « Sinistra », ce qui était bien adapté à son cas, il fallait l’admettre. Evidemment, deux fioles en verre, au petit bouchon de liège, se trouvaient bien là, renfermant le parfum qu’elle se rappelait désormais avoir reçu de ce bon vieux Men-sama, le petit flippant à l’atroce fossette sur le menton bien connu comme étant l’un des plus grands mages de Blue Pegasus. Elle avait totalement oublié, partie dans son idée de se faire un sac à main en peau de serpent, et peut être, pourquoi pas des bottes… Eh ! Il fallait bien rentabiliser un peu plus cette mission salissante !

La rouquine fit donc sauter le bouchon de la première fiole et en imprégna son foulard, qu’elle avait dans une poche de sa veste, puis le noua autour de son nez, prenant soin de garder la bouche aussi libre que possible pour ne pas être gênée pour se faire entendre et surtout comprendre de son partenaire qui avait une magie bien utile en vérité : télékinésie, lampe pas trop couteuse -comparativement du moins à la solution offerte par la magie de Tiana qui était une fausse bonne solution-. Eh bien il était décidément plus prometteur qu’il en avait l’air avec sa bouille de petit garçon à coucouner et engraisser ! Lorsqu’elle se retourna, le visage en partie masquée par le tissu noir, elle lui tendit le reste de la fiole, l’air un peu contrite, se demandant si elle devait s’excuser mais ne sachant pas trop comment faire -c’était pas vraiment dans ses habitudes de l’admettre quand elle s’était foirée ; elle retournait même parfois la faute sur quelqu’un d’autre, comme elle l’avait fait avec ce soldat à Mitzutochi et dont elle ne parvenait sur le moment plus à se rappeler le nom, d’ailleurs elle s’en foutait royalement et ne savait même pas pourquoi elle y pensait-.

« Si tu veux… Pour l’odeur… J’avais demandé ça à Ishishi… ». Elle venait de lui trouver un nouveau surnom au passage et elle ne manquerait pas de le taquiner avec. Vivement le serpent, elle pourrait enfin se sentir un peu moins stupide en le passant au hachoir, en le changeant en pâté pour chat. « Tu peux le sniffer mais la dernière fois j’ai regretté… C’était un autre mais… ». Elle avait eu une expérience regrettable un jour et depuis elle se méfiait de toutes les bouteilles qu’elle trouvait à Blue Pegasus, hésitant à renifler tout ce qui n’était pas officiellement de l’alcool, du café ou du thé. « Bref. Sur un mouchoir ça a l’air de marcher aussi. Me demande pas ce que ça sent, je sais juste que c’est pas si désagréable. ». Elle avait retardé le moment de dire où se trouver le serpent ; elle n’en savait foutre rien et n’en avait qu’à peine une petite idée.

« La bestiole doit être plus loin, par là… Je crois… » finit-elle par répondre en se remettant en route. Autant ne pas s’attarder dans le coin ; plus vite sortit, plus vite ils pourraient sauter dans une baignoire chaude et savonneuse.

Les minutes s’écoulèrent, lentement, trop lentement, sans laissez apparaître le moindre bout de queue de serpent. Ils tournèrent à gauche, puis à droite, allèrent tous droit, retournèrent à gauche, encore à gauche, à droite, tout droit, à droite… Jusqu’à ce que leur position devienne presque un mystère pour quiconque n’avait pas bien étudié la carte et pris soin de se mémoriser chaque tournant. Tiana n’était pas perdue mais elle commençait à se dire que le serpent était une bête rumeur quand elle tomba sur un gros truc moue et rugueux… Génial des déchets… Ou pas… Elle était tombée en plein sur la queue du serpent, pile à l’entrée d’une vaste salle où les eaux affluaient avant de repartir par un grand tunnel se soldant par une chute vertigineuse.

« Oh chiotte… »
grogna la magicienne en sentant la bête bougée sous elle afin de savoir qui venait la déranger dans sa sieste. La magicienne ne fit ni une ni deux et fit apparaître une magnifique claymore noire, digne d’un seigneur démoniaque. Sauf que faire ça sur le bord du caniveau, à quelques millimètres de l’eau ce n’était pas vraiment une bonne idée, surtout lorsqu’on essaie de la retenir d’une seule main, du côté de l’eau… Alors arriva ce qui arriva, elle commença à tomber, du mauvais côté…

 
Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar
Messages : 159
Date d'inscription : 20/02/2014
Age : 20

Leo Pierce
Lamia Scale
MessageSujet: Re: Ça glisse au pays des pervers ! [Tiana]   Lun 3 Déc 2018 - 23:49



Ça glisse au pays des pervers !



Il y a quelques heures encore, jamais le petit prince de Lamia Scale n'aurait accepté une telle mission et pourtant regardez où il en était maintenant ! Déambulant au hasard dans les égouts putrides de Sycca, à la recherche d'un serpent bodybuildé et -miracle- sans se plaindre ! Les autres magiciens de sa guilde allaient être tellement fiers de lui ! La pégase avait eu un effet bénéfique sur lui à n'en pas douter : c'était en partie grâce à elle s'il était prêt à se montrer téméraire aujourd'hui ! C'était aussi grâce à elle qu'il avait appris que la violence était une solution bien pratique, que l'on pouvait aller loin malgré un caractère de cochon ainsi que quelques vilains mots au passage. Ces leçons-ci risquaient d'être bien moins appréciées lorsqu'il reviendrait à Troia... mais tant pis.

Tandis qu'il ricanait en l'écoutant essayer de prononcer quelques mots de remerciement pour Ichiya qui lui sauvait l'odorat, la magicienne lui tendit une fiole à moitié remplie. Apparemment il restait suffisamment du parfum de l'autre énergumène pour qu'il puisse en utiliser également. Remerciant son aînée -elle avait quoi d'ailleurs, le double de son âge?-, Leo attrapa le flacon et versa son contenu sur l’encolure de l'uniforme qu'il portait toujours. La mixture était à bonne distance de son nez pour agir efficacement sans lui donner la nausée. C'est qu'ils sont forts ces produits aussi !

Le rouquin illuminait leurs pas à l'aide de ses orbes lumineuses tout en suivant bien gentiment Tiana. Il ne faisait absolument pas attention à là où ils allaient, préférant faire confiance à la mage et à son flair pour le danger. Elle avait clairement la tête de quelqu'un qui se foutait sans cesse dans la merde ! Cette cicatrice qu'elle avait à l’œil ne provenait sûrement pas d'un chaton un peu turbulent -si c'était le cas, cela ruinerait totalement l'image de la guerrière SM qui cachait un poignard au fond de sa botte et une capsule de cyanure sous une dent qu'il avait d'elle-. Attrapant l'une des boules pelucheuses qu'il avait fait apparaître, l'auburn commença à se demander si elle était membre de Blue Pegasus depuis longtemps. La rouquine était clairement différente des autres pingouins de cette guilde... Ce qui n'en était pas moins diablement intéressant. Lorsqu'il aurait un peu de temps, le jeune garçon se pencherait un peu plus en détail sur le cas Tiana Stoneheart.

Et puis finalement, ils arrivèrent jusqu'à une salle cylindrique où se collectaient les eaux usées de la ville. A peine arrivée et Sinistra perdit l'équilibre. La raison ? Elle venait de piétiner leur cible. Pour l'effet de surprise, on repassera.
Alors que le reptile commençait à s'enrouler sur lui-même, adoptant une taille des plus impressionnantes, Leo se mit en charge d'éclairer davantage les lieux en éparpillant ses orbes de pollen et en intensifiant la magie qui y circulait. Ah ! C'était mieux quand même ! Mais pas le temps de souffler qu'un « plouf » absurde lui fit tourner la tête. Tiana avait disparu. Il ne lui fallut pas longtemps pour comprendre où elle était passée, et encore moins de temps après ça pour prendre un air dégoûté.

« Eeeeeerrrrk ! Ils ont changé à Blue Pegasus ! »

Qu'elle n'essaye même pas de l'approcher après son plongeon. Pendant qu'il était distrait, le vénérable ophidien se mit en tête de faire de lui son déjeuner et le chargea, la gueule bien ouverte laissant apparaître des crocs peu attirants. Sa marge de manœuvre était, soyons honnête, vraiment très limitée. Il se contenta donc de se jeter sur le côté, atterrissant mollement sur le maigre rebord qui l'empêchait de finir à l'eau lui aussi.

« Eh ! Je sais que je suis à croquer mais quand même ! Y'a des limites ! Si tu veux mon avis, tu pousses le bouchon un peu trop loin, Maurice ! »

Ouais il venait de baptiser la bestiole avec laquelle il était censé en découdre. Disons que ça la rendait un peu moins impressionnante comme ça. Il n'empêchait qu'après s'être fait attaquer de la sorte, il remarqua sur le dos dudit Maurice semblait recouvert d'une carapace sacrément solide. Un serpent blindé dans les souterrains de Sycca, ça vendait du rêve !
Du coin de l’œil, il remarqua Tiana se hisser tant bien que mal sur la terre ferme. Oulah, elle semblait être d'une humeur massacrante. Enfin plus qu'avant en tout cas. Un sifflement strident interdit à Leo de lui demandait comment elle allait, mais c'était peut-être mieux ainsi. Le télékinésiste avait prévu de faire exploser ses orbes afin d’ensevelir cette créature sous plusieurs tonnes de gravats, mais étant donné la situation il préférait laisser la rouquine gérer la suite.

La seule chose qu'il se permit de faire, c'est de transformer le rester du pollen qu'il transportait avec lui en une nuée de boules incandescentes de magie. S'il était comme les autres serpents, il les repérait à leur odeur et à la chaleur de leur corps. Autant essayer de jouer là-dessus pour le distraire un peu.

© TITANIA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 160
Date d'inscription : 15/08/2018
Age : 23

Tiana Stoneheart
Blue Pegasus - Rang S
MessageSujet: Re: Ça glisse au pays des pervers ! [Tiana]   Mar 4 Déc 2018 - 16:20

Ca glisse au pays des pervers !

Chiotte. C’était le mot adapté pour qualifier le plongeon de Tiana dans les eaux sales. Le temps qu’elle comprenne ce qui se passait, elle heurtait déjà violemment l’eau, buvant la tasse avec dégoût. La magicienne regardait la faible lumière provenant des pollens de Leo s’éloignait lentement à mesure que l’obscurité la gagnait, se disant qu’il serait si simple de fermer les yeux, se laisser sombrer dans les profondeurs obscurs. Elle se demanda si l’on retrouverait son corps, si quelqu’un la pleurerait. Sa guilde ? Peut-être. Elle n’y connaissait personne en fait. Elle avait toujours su rester à l’écart, ne s’était jamais vraiment intéressée aux autres, à part leurs lancers des armes lorsqu’elle était en repos à la guilde elle n’avait pas fait grand-chose. Il y avait bien eu sa blague faite à Bob un jour. Elle était assez drôle en soit, offrir un peigne à un chauve. Une idée idiote aussi, qui lui était venue un soir où elle sortait des bains et qu’il avait insisté pour la coiffer, ce qu’elle avait renoncé à faire, étant fortement gênée par le plâtre qui venait engoncer son bras. Et puis il y avait eu toutes ces choses qu’elle avait mal faites, toutes ses erreurs. Elle se disait « J’arrive petite sœur, j’arrive… » avant que la rage, la frustration, la colère ne reprenne le dessus et qu’elle ne fasse appel à sa magie pour planter de nombreuses lances et hallebardes dans le sol pour faire un barrage auquel se retenir et n’être entrainer dans le courant. Le choc fut douloureux, manquant de l’assommer mais elle put retrouver la berge, crachant de l’eau dès qu’elle eut la tête à la surface. Elle avait un sale goût dans la bouche, elle empestait la mort et en se hissant lentement, elle ne pensait plus qu’à une chose alors que d’une pensée elle congédier ses lances pour illuminer la pièce d’un portail plus grand que tous ceux qu’elle invoquait habituellement. Une lumière jaune, malsaine illumina les ténèbres alors qu’une immense pique brillante comme l’argent le plus pur qu’aucun homme ne pouvait manier ni même saisir de ses mains, émergeait du néant. C’était une arme de géant. Une arme qui avait coutait énormément de magie à Tiana, faite pour détruire une large zone sans blesser d’innocents, ou écraser des dizaines en un seul coup. Le serpent était immense, obstruait la vue et pourtant il paraissait ridicule face à ce mastodonte de métal qui filait vers lui. Agile le serpent ne fut qu’effleurer, ce qui lui retourna tout de même quelques écailles et l’arme alla heurter les fondations des souterrains, provoquant une violente secousse. Elle avait explosé l’un des piliers principaux et affaibli la structure.

Pas de « oups ». Elle filait déjà sur le serpent avec une claymore, glissant et titubant, pas encore tout à fait remise de sa chute, plantant la lame dans le ventre du serpent avant de se jeter à l’eau, par réflexe pour éviter une morsure et de nager jusqu’à l’autre rive, se disant que c’était vraiment une mission à la noix et qu’elle devait être digne d’un certain plombier en salopette rouge qui parcourait les tuyaux des égouts et en ressortait la moustache toute crottée. Sauf que, elle, elle ne sautait pas pour avoir des pièces.

Puis elle regarda le serpent et regretta de n’avoir de petite créature enfermée dans une balle qu’elle pourrait exploiter pour surfer sur l’eau sur son dos. Hélas non, elle ne pouvait même pas compter sur Leo pour l’envoyer dans les airs, et pas trop dans les murs. Ces deux attaques lui avaient toutefois fait réaliser que sa stratégie n’était pas la bonne, et son deuxième bain forcée, lui avait permis de retrouver un peu de sang-froid. Alors elle revint à l’idée originelle : larder le serpent de lames, le transformer en une vulgaire pelote d’épingles.

Une première lame fila et se planta dans le corps du serpent, puis une deuxième et une troisième et ainsi de suite, chaque fois elle renvoyait les lames, priant pour que l’hémorragie soit suffisante pour venir à bout de cette saleté. Au moins elle n’était pas un personnage de Dragon Lair qui mourait à la plus petite chute, en se tordant une cheville. Par contre, elle était bonne pour consulter un médecin, se faire soigner à grands renforts de médicaments. L’eau des égouts n’était pas réputée pour être des plus salubres. Tiana surveillait que Leo ne soit pas dans la trajectoire de ses armes avant de se laisser tomber le long du mur en même temps que le serpent, épuisée de l’effort fourni. Elle avait sommeil mais ce n’était pas un lieu très agréable pour dormir, même si elle ne sentait plus rien. D’une main crasseuse elle essuya la vase qui lui collait sur le visage, la rejetant négligemment sur le côté. Le serpent était hors service mais elle n’était pas mieux. La prochaine fois qu’elle irait dans ce genre d’endroit, elle prendrait des potions de soins et de mana pour se requinquer et surtout une corde sortie pour filer vite fait.

« Ca va ? » dit-elle d’une voix enrouée à Leo avant de déglutir sur le côté, recrachant son repas. Elle venait d’avaler un peu de vase qui trainait dans le fond de sa bouche. Fichu journée, manquée plus qu’elle tombe malade. Au moins elle était à Sycca, pas en pleine campagne. Lorsque ses intestins se furent calmés, elle se releva, renonçant à s’essuyer la bouche de sa manche en voyant l’état de celle-ci et lança à Leo « On peut y aller, prends un souvenir si tu veux. Moi je me casse… ». Et sur ces mots elle partait en longeant le mur, s’appuyant dessus, le teint verdâtre, cherchant la sortie la plus proche. Parfois, quelques ploufs inquiétants se faisaient entendre. Elle devrait prévenir quelqu’un pour l’incident. La ville ne devrait pas s’effondrer, normalement.

Quelques minutes plus tard, elle et Leo se retrouvèrent à l’air libre, au beau milieu de la foule qui plissait le nez sous l’odeur de la rouquine qui marchait vers sa guilde. Ils allaient se foutre de sa tronche, c’était certain. Les missions faciles, c’étaient toujours les meilleures pour la clouer au lit ou la faire revenir dans des états lamentables.

« Bon c’était pas si terrible non ? » demanda-t-elle à Leo plus joyeuse qu’elle ne l’était vraiment. Fichu journée, ça donnait envie de se vautrer dans un lit et faire câlin à un gros pikachu jaune. Mais avant ça elle irait se décrotter, se frotter jusqu’à prendre une couleur rouge tellement elle aura insistée.
Codage par Libella sur Graphiorum



HRP défi:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar
Messages : 159
Date d'inscription : 20/02/2014
Age : 20

Leo Pierce
Lamia Scale
MessageSujet: Re: Ça glisse au pays des pervers ! [Tiana]   Mer 12 Déc 2018 - 21:38



Ça glisse au pays des pervers !



Lorsqu'il vit la lueur qui brillait dans les yeux de Tiana lorsqu'elle réussit à reprendre son souffle, Leo se dit qu'il avait fait une erreur. Se débarrasser directement du monstre aurait été plus sûr que de laisser la pégase s'en charger elle même. La jeune femme fit apparaître une gigantesque épée à l'éclat immaculé. Elle était belle, on l'aurait dite entourée d'un halo sacré et capable de pourfendre des ténèbres endormis depuis longtemps, le genre d'arme qu'un courageux héro au cœur pur pourrait utiliser. S'il ignorait l'état du cœur de la magicienne, le rouquin ne put qu'ouvrir en grand les yeux lorsqu'il vit la lame frôler le serpent avant de venir faucher l'un des piliers porteurs de l'antichambre dans laquelle ils combattaient. Il était à deux doigts de lui crier quelque chose de pas vraiment gentil mais préféra s'abstenir lorsque Tiana se mit à ouvrir de nouveaux portails pour asséner toute une nuée de sabres et de lames sur le reptile qui finit empalé dans un coin de la pièce.

Les yeux ambrés du jeune garçon se mirent à parcourir les alentours et si la créature qu'ils devaient vaincre avait dégusté, elle n'était pas la seule. Le sous-sol de Sycca était dans un sale état après l'explosion de pouvoir de Sinistra. Il se tourna vers elle lorsqu'elle lui demanda si ça allait, mais elle était déjà en train de vomir tripes et boyaux.

« Mieux que toi en tout cas. »

Tandis qu'elle faisait déjà demi-tour pour retourner à la surface, lui s'approcha de la bête transpercée de toute part comme une vulgaire poupée de chiffon. Quelle pagaille... Si au moins elle pouvait disparaître une fois vaincue ! Ou au moins qu'elle soit enfermée dans quelque chose comme une balle, histoire de prendre moins de place... Alors qu'il la détaillait un instant, Leo remarqua que la pauvre créature était toujours vivante, agonisant. Elle lui faisait mal au cœur, ce n'était pas bien de la laisser comme ça. Utilisant ce qui lui restait de pollen, le mage de Lamia Scale le lui fit inhaler avant d'utiliser ses pouvoirs pour en faire gonfler les grains jusqu'à empêcher tout air de circuler. En tant que mage d'une guilde reconnue, tuer ne faisait pas partie de ses habitudes mais ce cas là faisait exception.

Une fois libéré, il laissa le serpent là et se mit en quête de retrouver Tiana dans le dédale de galeries qu'étaient les égouts de Sycca. Qui avait bien pu avoir l'idée de construire un truc pareil ? Est-ce qu'il avait la tête d'un plombier en salopette rouge sautant de tuyau en tuyau ? Non, exactement !
Lorsqu'ils trouvèrent enfin le moyen de regagner l'air libre -aka en explosant la première plaque qu'ils croisaient- les deux mages prirent la direction de Blue Pegasus. Malgré le monde dans les rues, ils n'eurent aucun mal à se frayer un chemin dans la foule grâce à la pestilentielle Tiana et sa fragrance déchet n°4. Pendant qu'ils marchaient ensemble, celle-ci lui fit remarquer que finalement ce n'avait pas été si terrible que ça et à cet instant Leo ne put se retenir et se mit à hurler sur la rouquine.

« pAs sI terRIBle ?! C'était carrément DANGEREUX, IRRÉFLÉCHI et à la limite du SUICIDAIRE ! »

Le petit mage était furieux et bien remonté contre la pégase. S'il avait accepté de participer à cette mission avec elle, c'est parce qu'il savait qu'elle était une magicienne chevronnée et une rang S, en théorie il n'aurait donc dû courir aucun risque mais en pratique ? AH ! Elle s'était montrée plus dangereuse que le serpent lui-même ! Il vint de placer devant elle, bien déterminé à lui faire comprendre que ce qui était arrivé en bas avait été une bavure monumentale.

« C'était quoi l'idée au juste ? Faire s'effondrer les égouts et nous tuer au passage ou simplement m'embrocher comme un kebab ?! » Il grogna un coup. « Tu es une tête brûlée en plus d'être impulsive et d'être nulle à chier en travail d'équipe ! Une vraie bombe à retardement qui n'a besoin que d'une pichenette pour exploser ! »

Ils arrivèrent finalement devant le quartier général de Blue Pegasus et le rouquin se calma un peu. Il lâcha un soupire désespéré qu'il aurait volontiers accompagné d'un roulement d'yeux du style "qu'est-ce que j'ai fait pour mériter ça ?", mais il se dit que Tiana prendrait suffisamment mal tout ce qu'il venait de lui balancer à la figure comme ça.

« Tu devrais travailler là-dessus si tu veux que les autres membres de la guilde t'apprécient. Ils ont peur de toi ça se voit. »

© TITANIA


HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 160
Date d'inscription : 15/08/2018
Age : 23

Tiana Stoneheart
Blue Pegasus - Rang S
MessageSujet: Re: Ça glisse au pays des pervers ! [Tiana]   Jeu 13 Déc 2018 - 11:35

Ca glisse au pays des pervers !

Le séjour dans les égouts ne laisserait pas un souvenir impérissable à Tiana. En fait, c’est surtout du goût de l’eau sale, de cette vase immonde qui lui reviendrait en mémoire. Pour l’heure, impossible de le chasser et pas de dentifrice menthe sous la main pour y faire quelque chose. C’était une horreur mais Tiana n’y pouvait rien. De toute façon, d’ici moins d’une vingtaine de minutes le décrassage commencerait. Leo allait bien, ce qui était déjà une bonne chose par contre, lorsque la magicienne lui demanda son avis sur la mission, il se mit à lui hurler dessus. Comment ça c’était carrément dangereux, irréfléchi, limite suicidaire ? C’était une mission presque normale ça, si l’on exceptait son envie inconsciente de patauger un peu ! Bon… Il avait sans doute raison de dire que prendre le risque de faire s’effondrer la ville, c’était un peu excessif mais franchement… Devait-il l’accuser d’avoir voulu l’embrocher comme un kebab ? Il n’avait rien et il se plaignait ! Tiana l’écouta lancer ses critiques, grimaçant sous les critiques négatives qui lui firent se demander si ça place était bien auprès d’une guilde. C’était vrai que le travail d’équipe ne la réussissait pas et qu’il n’était pas rare que dans l’action, la jeune femme n’aille un peu trop loin, surtout après une frustration, une humiliation.

Tiana leva les yeux au ciel et eut un rire froid. Le quartier de Blue Pegasus était devant eux mais au lieu de continuer à avancer, la Stoneheart s’arrêta et lâcha « C’est vrai. Je suis un danger public. Je ne sais pas travailler en équipe et c’est bien ainsi. » avant de reprendre sa route, le regard douloureux. C’était un mensonge de dire que ne pas savoir travailler en équipe était la meilleure chose qui pouvait être. Tiana n’agissait seule que par peur de ce que les missions pourraient faire ressurgir de son passé. Ce malaise n’avait jamais disparu totalement ; personne ne savait rien sur son passé même si ses camarades devaient bien avoir quelques soupçons. Le conseil de Leo que de travailler dessus pour être apprécié n’était pas dénué de sens mais comment le mettre en œuvre lorsque cela signifiait risquer de tout perdre ?

Sans un mot, Tiana poussa les portes de la guilde, puis après avoir grogné à Bob « Je sais… Fragrance poubelle numéro 4… J’ai glissé… », la rousse ajouta pour Leo « Si tu veux te laver viens. Sinon y doit rester à manger. » puis gagna la salle de bains, montrant à son malheureux accompagnateur de mission la partie masculine avant de s’engouffrer chez les femmes, virer ses fringues crasseux, encore humides et se faire couler un bain. Pendant que la baignoire se remplissait, Tiana tâcha de faire disparaître le goût de sa bouche, sans succès mais un soupçon d’amélioration était déjà agréable. Plus d’un quart d’heure plus tard, Tiana ressortit, vêtue d’un peignoir faute d’avoir eu la bonne mauvaise idée d’aller chercher des vêtements, puis gagna sa chambre pour se changer. Un pantalon, une chemise et des bottes propres et c’était repartie pour un tour. Toutefois, pour le reste de la journée, ce serait picole, manger et médicaments par précaution. Pas question de choper une saloperie !

De retour dans le salon, Tiana se posa dans un canapé et, avec un sourire plus engageant que sa tête d’avant le bain, demanda une tasse de thé. La magicienne commençait à frissonner ; mauvais signe ? C’était un peu rapide mais bon avec l’eau ingurgitée…

« J’irais tout à l’heure pour récupérer les sous et expliquer le petit souci… »
. La question était de savoir si Tiana jouerait la carte de l’honnêteté ou mettrait l’incident sur le compte du serpent, après tout, vue sa taille, ce n’était pas impossible qu’il fasse du dégât… Même si quelqu’un d’honnête assumerait et payerait les réparations, sauf que cela se chiffrerait sans doute à beaucoup plus que la récompense de la mission, et possiblement des fonds de la Stoneheart. Cette histoire la mettrait sur la paille, mais comme c’était sa maladresse qui en était à l’origine, il était hors de question que Leo ne paye à sa place. Joyeux dilemme !

« Bref, t’embêtes pas avec cette histoire ! Ce sera réparer ! Oublions ce petit détail et... Bah il est où le saucisson ? »
demanda Tiana en regardant la petite table où trainer un petit plateau de gâteaux. La rouquine posa sa tasse sur la table et se leva d’un bond avant de retomber comme une crotte sur le canapé, la tête tournant brutalement. « Wooh…. » marmonna Tiana avant d’opter pour rester assise. Finalement, cette petite envie était passée.
Codage par Libella sur Graphiorum





HRP défi:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Ça glisse au pays des pervers ! [Tiana]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ça glisse au pays des pervers ! [Tiana]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Haiti sur une liste de pays juges ennemis de Wasington
» Haiti des années 60-70-80: Le pays était-il mieux sous Papa et Baby Doc ?
» Canada, le Pays le Plus Accueillant au Monde pour les Expatriés
» Wikileaks: Les pays Arabes peu tendre envers l'Iran
» Leaders de mon pays, je m'adresse à vous !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Reborn :: Le vaste monde d'Edoras :: Continent de Ruta - Nord :: Sycca-
Sauter vers: