AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La Gourmandise est un vilain défaut [ft. Nobume]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Messages : 326
Date d'inscription : 02/09/2014

MessageSujet: La Gourmandise est un vilain défaut [ft. Nobume]   Dim 7 Oct 2018 - 14:14


La gourmandise est un vilain défaut

Cette journée était définitivement pas le bon moment pour embrouiller le démon blanc. Non, absolument pas. Il avait quitté le quartier général de Tartaros pour éviter de tout casser, bien que cela ne gênerait aucunement les autres membres vu leur présence fantomatique. Il allait falloir avoir une discussion avec le Kowasu parce que ça commençait sérieusement à casser les pieds de l'Argenté. Pourquoi cette colère noire vous demandez-vous ? Et bien vous allez l'apprendre prochainement.

Le chemin avait été long, et Gintoki décida de s'arrêter à Louen. Pourquoi Louen ? Parce que c'était à la sortie du désert, et que le bougre commençait à avoir soif. Boire le sang de ses ennemis, il avait tenté de le faire sur la route, mais la peur d'attraper des maladies l'avait retenu. Bien que le sang ait la couleur de la fraise, le fruit avait bien meilleur goût que la sève humaine. D'ailleurs, il s'était posé la question du "et si je goûtais mon sang, ca serait comme si c'était du lait fraise normalement vu que j'en bois tout le temps". Et bien non, il avait juste le goût de sang normal, sans sucre et autres artifices.

Une taverne se fit voir à l'horizon, cela tombait bien. Partir sans manger n'avait pas été finement joué par Gintoki, et rien que d'imaginer un bon gros plat fumant qui l'attendait là bas le fit baver. Il oubliait juste une chose à propos de Louen, qui n'allait pas tarder à le rendre encore plus grognon que d'habitude.

Navré mais on fait pas de lait fraise par chez nous.

... Pardon ? répondit Gintoki d'un ton aggressif.

Le tavernier tenta de se justifier par bien des moyens avant d'entendre un des membres du personnel lui dire qu'ils leur en restait un seul.

Comprennez-nous monsieur, chaque chose que nous servons est basique. Toute chose sortant de l'habitude est très rare à trouver.

J'en prend note. Servez-moi le lait fraise qu'il vous reste, il n'en sera que meilleur.

Ils avaient échappés au pire. Vous l'auriez sans doute deviné, si Gintoki était pas très content depuis ce matin, c'était parce qu'il n'y avait pas sa boisson préférée à Tartaros. Takasugi n'avait pas trouvé utile de passer commande, et préférait se contenter de détruire le monde plutôt que restaurer ses troupes. La méthode pouvait être sympa, mais sans boisson ça restait totalement impensable pour l'Argenté.

Attrapant son lait fraise, il se contenta de rejoindre une table vide. Sur son chemin, quelqu'un le bouscula et là, le drame eut lieu. Le verre tomba sur le sol et répandit tout son contenu un peu partout. Un gâteau fut renversé aussi, mais Gintoki était obnubilé par le liquide du Christ gaspillé. Se jettant par terre, il se mit à aspirer du mieux qu'il put le lait fraise mais sans succès. Le mal était fait. Et à en voir la mine décomposée du barman, c'était bel et bien le dernier lait fraise qui avait été servi. Prêt à déposer le bilan ?

NOOOOOOON ! BORDEL ! QU'EST CE QUE VOUS AVEZ FAIT ?!

Gintoki n'avait pas encore vu qu'il n'était pas le seul à avoir connu des pertes. La personne avec qui il s'était percuté par exemple. Mais contrairement à lui, elle n'avait toujours pas réagit. Et ça n'allait pas tarder.

Je peux vous proposer une autre boisson en dédommagement ? Et vous, une autre pâtisserie ?

ON  S'EN FOUT DE SA PÂTISSERIE BORDEL ! C'EST MON LAIT FRAISE LE PLUS IMPORTANT ! LA REGLE DES TROIS SECONDES N'EST PAS APPLICABLE POUR LA BOISSON ! - se tourne vers l'autre client - Oï. J'espère que tu as de quoi payer.


©️ fiche créée par ell
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar
Messages : 80
Date d'inscription : 29/03/2014

Nobume Imai
Death Holder
MessageSujet: Re: La Gourmandise est un vilain défaut [ft. Nobume]   Jeu 11 Oct 2018 - 15:56

Gintoki & Nobume
La gourmadise est un vilain défaut
Il fallait que la jeune tueuse de Death Holder s’endurcisse. Non plus seulement de manière mentale puisqu’elle avait plutôt bien réussit à abandonner ce qu’elle avait ressentit pour Angela. Mais elle n’était pas encore prête à retourner à la guilde. Elle devait encore s'entraîner devenir plus forte physiquement et être sûre qu'elle ne se laisserait pas de nouveau affaiblir par un quelconque sentiment.  Et pour s’endurcir, elle voyait un endroit qui était particulièrement recommandé. Le désert d’Edoras. La survie là-bas était vraiment difficile, mettre sa vie en danger était le meilleur moyen de s’améliorer et de rendre son corps plus résistant, elle n’en doutait absolument pas. Elle était donc décidée à y aller. Elle partit donc en direction de Sycca, dernière grande ville avant le désert de ce côté de Ruta. Il fallut quelques jours de marche pour la jeune femme avant d’arriver en ville. Elle arriva en fin de journée et décida donc de rester là pour la nuit, trouvant une auberge excentrée afin d’être tranquille. la réputation de cette ville la précédait et elle savait que les nuits étaient assez agitée ici.

Elle passa donc la soirée puis la nuit dans sa chambre d’hôtel à se préparer pour les jours qu’elle allait passer seule dans le désert à devoir se débrouiller. La seule chose qu’elle emmenait à l’exception de son arme et de l’eau, ce fut une boite de donut; il ne fallait pas plaisanter quand même, elle voulait pas s'entraîner autant qu’il fallait et ne plus rien ressentir pour personne, les donuts resteraient la seule chose qu’elle aimerait toujours. Le lendemain, la jeune femme quitta l’hôtel aux aurores quittant alors la ville qui était toujours assez animée, bien que l’on sentait que c’était la fin, que bientôt les derniers fêtards rentreraient pour laisser place aux marchands. La tueuse marchait donc dans la rue principale, rencontrant ces derniers fêtards et ces marchands qui commençaient à s’installer. Rapidement elle sortit de la ville et rentra dans le désert.

Elle resta plusieurs jours là-bas, ses donuts disparaissant dans son estomac dès le premier jour. Mais cela ne l’arrêta pas, elle avait pu en profiter, elle continuerait afin d’honorer leur sacrifice. Elle survit donc pendant un peu plus d’une semaine, économisant l’eau et survivant en tuant les animaux, les monstres qu’elle voyait de temps en temps afin de se nourrir. Finalement après plus d’une semaine, la jeune femme décida qu’il était temps de sortir de là. Elle était en manque de donut. Finalement elle était toujours faible mentalement et ne pouvait résister à la présence de l’amour de sa vie avec elle et dans son estomac.  Il lui fallut quelques jours de plus pour sortir du désert se retrouvant donc à Louen. Elle avait décidé de ne pas retourner vers Sycca tout de suite, déjà parce qu’elle était plus proche de Louen que de Sycca et aussi pour pouvoir  repasser quelques temps dans le désert quand elle quitterait cette petite ville pour retourner vers le sud de Ruta ou sur Medoh. Maintenant qu’elle était de retour à la civilisation, la jeune tueuse avait envie d’un donut. Elle se rendit donc dans la première taverne qu’elle trouva, demandant un donut au propriétaire, de sa voix neutre habituelle. Par contre, il en restait un. Un seul et unique beignet. Le précieux ! Personne ne lui prendrait, pas même le vilain hobbit joufflu qui venait de rentrer dans la taverne et se plaignait déjà qu’il n’y ait pas de lait fraise. Elle décida alors de s’éloigner de cet énergumène afin de déguster son donut tranquillement. mais alors qu’elle se dirigeait vers une table, sur le point de mordre dans son donut pour profiter de ce délicieux goût sucré, elle fut percutée par quelqu’un, le donut lui échappant des mains pour aller s’écraser sur le sol. Un liquide rosé venant alors s’étaler à côté de lui, comme si le destin avait voulu simuler la mort de ce donut avec ce sang en lait de fraise.

Elle fixa alors horrifié le terrible spectacle qui se déroulait sous ses yeux. Voir une personne mourir, le voir se vider de son sang était quelque chose de normal, mais voir ce précieux donut mourir ainsi sur le sol plein de sable de cette taverne était une horreur sans nom. Elle tourna alors son regard vers l’homme qui était en train de se plaindre, traitant son donut de pâtisserie qui n’avait pas d’importance. Et en plus il voulait qu’elle paye. Elle s’accroupit alors, récupérant délicatement le donut qui avait déjà commencé à s’imbiber du liquide rosé alors qu’une aura meurtrière commençait à entourer la jeune. Elle vint attraper la tête de l’argenté d’une main pour l’exploser contre le comptoir tandis qu’elle tenait toujours son donut de l’autre main, les yeux écarquillés et injectés de sang. Elle allait le tuer ! Il avait osé réduire à néant ses espoirs de manger un donut après plus d’une semaine de manque !

“C’est toi qui va payer ! Rends moi mon donut !”

Elle releva alors le regard vers le propriétaire des lieux, son aura meurtrière toujours aussi présente et elle posa le donut sur un peu plus loin sur le comptoir.

“Il est ruiné à cause de cet abruti et de sa boisson de gamin. Faites quelque chose !”

Évidemment, il ne pouvait rien faire, mais elle voulait un donut ! Elle allait tuer l’argenté et quand ce serait fait, elle aurait un autre donut ou le propriétaire allait lui aussi y passer. Personne ne savait qu’elle était membre de Death Holder, cela ne ferait donc pas connaître la guilde qui se voulait secrète et même si Seralth en entendait parlait et la reconnaissait puisqu’il n’y avait pas 10 000 fan de donut sur Edoras, il n’aurais normalement rien à lui reprocher puisqu’elle aurait tué les témoins directs.
Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 326
Date d'inscription : 02/09/2014

MessageSujet: Re: La Gourmandise est un vilain défaut [ft. Nobume]   Jeu 11 Oct 2018 - 18:05


La gourmandise est un vilain défaut

Quand un donut rencontre un lait fraise, ca fait des étincelles. Comment se fait-ce ? Et bien, par le croisement des lames pardi ! Enfin, plus particulièrement pour la rencontre de l'argenté et du comptoir. La réaction de l'amatrice de pâtisseries avait été tellement rapide que Gintoki n'avait pas pu entendre sa réponse sur la question du remboursement. Vu le rythme effrénés des va-et-vient, ca devait dire non. Sans compter l'aura au parfum sucré et meurtrière de la brune. Ah, elle aussi avait subi un incident. Mais pourquoi elle se servait de la tête du Shiroyasha comme défouloir ?

Je... peux... savoir... pourquoi... tu.... te.... venges.... sur.... moi ? balbutia t-il entre chaque aller-retour. Il en avait une petite idée, mais c'était pour être sur. Le comptoir restait muet pendant l'échange, se décidant à changer de coloris. Le marron usé, c'était démodé. Le rouge sang-fraisé était bien plus beau et donnait un peu de peps à l'intérieur de l'établissement tristounet.

L'argenté se demandait si ça allait s'arrêter un jour ce petit jeu de chasse-taupe, et ne voyant pas de fin, décida de stopper cela en s'appuyant avec ses bras sur le comptoir carmin.

Le propriétaire ne savait pas trop quoi faire pour cesser cette bagarre, et quelques uns des cliens commencèrent à se lever armes à la main. Ils semblaient vouloir en découdre, et cela n'allait arranger en rien le fait que le donut et le lait fraise ne serait pas remplacé.

Je peux vous donner des croissants pour remplacer les donuts, mais c'est tout ce que j'ai. déclara le barman à destination de la demoiselle.

Oï. Et mon lait fraise alors ?

Monsieur, je vous ai déjà dit que nous n'avions pas ce genre de produit. C'était le dernier. - revient vers Nobume - Pouvez-vous régler votre différent dehors ? Ce n'est qu'une simple taverne, et nous n'avons que très peu de moyens.

Gintoki n'était toujours pas parvenu à remonter à la surface, luttant pour éviter de ressembler à un défiguré pour le restant de ses jours. Cependant, la remarque du barman le fit rire jusqu'à être prit d'une quinte de toux.

Vous pensez pas qu'il est un peu trop tard pour demander ça ? Et puis vos clients ont l'air d'être habitué à ce genre de débordements vu leur attirail.

Il avait beau avoir la figure recouverte de sang, l'odeur de la ferraille était bel et bien présente dans la salle. Vu son état actuel, même avec une folle envie d'en découdre, l'Argenté ne pourrait pas tout faire disparaitre. Surtout que l'autre folle était d'un niveau supérieur, rien qu'à en voir par son aura. Cette fois là, il devait s'incliner. Devoir faire une alliance temporaire s'imposait comme étant le seul échappatoire, sinon adieu la vie et adieu Takasugi.

Levant la tête vers sa ravisseuse, Gintoki lui murmura quelques mots.

Puisqu'on a envie tout les deux d'en découdre, ca te dirait de se défouler sur eux ? Ca ramènera pas ton donut et mon lait fraise j'en conviens. On verra après, j't'en payerais un dans la prochaine taverne. Ca te va, Hitgirl ?


©️ fiche créée par ell
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: La Gourmandise est un vilain défaut [ft. Nobume]   

Revenir en haut Aller en bas
 
La Gourmandise est un vilain défaut [ft. Nobume]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La gourmandise est un vilain défaut!
» La gourmandise est un vilain défaut... Qu'ils disent !
» La curiosité est un vilain défaut [Nicolas de Ruzé]
» La sagesse est un vilain Défaut [LIBRE]
» La curiosité est-elle un vilain défaut ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Reborn :: Le vaste monde d'Edoras :: Continent de Ruta - Nord :: Louen-
Sauter vers: