AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Exploration pour une classe de neiges ? [avec Hugues, Einon et Gintoki]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Messages : 47
Date d'inscription : 13/10/2018

Einon Norrington
Soldat de la Cinquième Division - Rang S
MessageSujet: Exploration pour une classe de neiges ? [avec Hugues, Einon et Gintoki]   Lun 19 Nov 2018 - 23:29



Exploration pour une classe de neiges ?
Mission : une femme dangereuse


L’île des quatre saisons était connue pour ses climats variés, si différents qu’en un même lieu l’on pouvait profiter des quatre périodes de l’année pendant une même journée. Mais c’était aussi un lieu connu pour quelques périls, quelques ombres sinistres qui planaient sur la beauté magique de l’île. Il y avait notamment l’histoire d’une femme fort vilaine qui œuvrait dans la partie hivernale. La rumeur voulait que des touristes avaient fini par découvrir une grotte et que certains étaient revenus sans leurs yeux, ce qui était plutôt ennuyant pour savoir où ils mettaient les pieds (à part dans la neige bien sûr).

Cela faisait quelques temps que cette histoire circulait, et une mission trônait même sur les panneaux de mission des guildes et du Gouvernement à travers Edoras. Pourtant, jusque-là, personne ne semblait avoir eu le courage d’affronter la froidure de l’hiver ou, s’il y avait eu des braves, personne n’avait su la mener à bien. Ainsi, lorsque Einon Norrington apprit que la troisième division, et plus précisément son capitaine, Hugues Caelius avait  décidé de percer ce mystère -et en finir avec les incidents-, non sans solliciter l’aide de la cinquième division, il s’était porté volontaire pour participer à l’expédition. Sa décision n’était motivée que par deux raisons de pure logique : de un, il était le plus doué et le meilleur mage de la division (après le capitaine cela allait de soi… Quoi que…) et de deux il avait des yeux d’une couleur assez inhabituelle. En effet, des yeux bleus n’ont rien d’exceptionnels, bien au contraire, mais lorsque ce bleu est celui des saphirs c’est déjà plus rare. Il s’était dit qu’il pourrait en jouer, faire un bon appât (tout comme Hugues qui avaient des yeux jaunes -peut être la preuve qu’il était bien un chat aimant jouer avec ses proies ?- ) et surtout qu’il avait plus de chance de survivre à ce genre de plan que le premier troufion venu. Einon avait donc obtenu l’accord de Natasha pour s’en aller à la chasse à la femme des neiges, lui laissant retrouver toute la lourdeur administrative de sa charge pendant son absence, ce qui ne ferait que lui montrer ô combien il était pratique qu’il soit là pour jouer aux intendants, faire un tri dans les rapports et lui soutirer toutes les petites broutilles quotidiennes, ne lui laissant à lire qu’un petit peu de lecture à la fin de la journée. Le mage de cristal avait ainsi préparé ses affaires, prévoyant des vêtements chauds, en sus, bien entendu, de son manteau bleu nuit agrémentée d’une bien douce fourrure blanche. Il avait également fait préparé une voiture magique, après l’avoir fait savoir à Hugues, par le biais d’une missive livrée par un soldat de la cinquième qui lui avait cassé les pieds à se trainer dans le hall de la caserne avec des bottes crottées et malodorantes, l’obligeant à y aller en sautillant à cloche-pied, au moins jusqu’à ce qu’il ne puisse plus le surveiller -il s’était dit que ça lui ferait les pieds-. Il ne manquait plus qu’à aller à la rencontre du capitaine de la troisième division, chargée ses bagages sur la voiture puis filer vers l’île. Ainsi se retrouva-t-il devant la porte du bureau d’Hugues, frappa trois coups secs et attendit qu’on l’autorise à entrer. Il poussa alors la porte, entra, en la laissant se refermer derrière lui et en s’approchant de son futur partenaire de mission, il lança d’un ton neutre, ne trahissant nulle joie ou empressement, nulle ennui ou lassitude :

« Salut à vous, Capitaine Caelius. Einon Norrington de la cinquième division, je suis ici pour la mission sur l’île des quatre saisons. Nous pouvons partir quand bon vous semble, tout est prêt. »
et c’était vrai, en chemin il avait été jusqu’à envoyer une lettre pour qu’un navire ne soit affrété pour les emmener sur l’île, sans qu’il n’ait à chercher sur place. Il ne faisait pas les choses à moitié, que ce soit en bien ou en mal.
 



Einon

 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Crédits : (c)June
Messages : 16
Date d'inscription : 11/10/2018
Localisation : Sous le lit de Wendy.

Hughes Caelius
Capitaine de la Troisième Division de l'armée
MessageSujet: Re: Exploration pour une classe de neiges ? [avec Hugues, Einon et Gintoki]   Lun 3 Déc 2018 - 22:22



Exploration pour une classe de neiges
avec Einon Norrington & Gintoki Shiroyasha

Cette mission promettait d'être très, très intéressante. Hughes en était presque frétillant d'impatience. Elle consistait à trouver l'origine d'un mal qui rongeait la partie hivernale de cette mystérieuse île qui contenait les quatre saisons en son sein. Des rumeurs prétendaient qu'une femme était au centre de ce mal, et certains étaient revenus de cet endroit sans leurs yeux. Il n'en avait pas fallu davantage au capitaine pour être convaincue. Sa nature curieuse le poussait à en savoir plus, et il se savait assez bon dans son travail pour être capable de découvrir la vérité derrière tout ça, sinon, il ne méritait définitivement pas son post. Mais y aller seul semblait hors de question, sait-on jamais, il valait mieux éviter les incidents et imprévus qui pourraient croiser sa route. Faire appel à une personne dotée de magie était ainsi l'idéal. Et quoi de mieux que ce soldat de la division de Vinaheim qui se portait volontaire ? Einon Norrington était, parait-il, l'un des meilleurs de sa section. Le Caelius avait hâte de voir ça. Il aimait le travail bien fait. Alors, quand il toqua à la porte de son bureau et qu'il lui permit d'entrer, qu'elle ne fut pas sa satisfaction lorsqu'il lui annonça que tout était déjà prêt. A la hauteur de ce qu'on lui avait dit. Il affichait une expression sérieuse, très formalisée, peut-être même un peu trop. Il semblait très carré, très droit comme personne. Faisait-il tout cela par amour du métier, ou était-ce dans un but plus profond encore ? Le capitaine s'amusa un peu de voir ça, mais appréciait grandement le sérieux de cet homme, plus âgé que lui d'une année.

- Parfait ! C'est vraiment impressionnant toute l'aide qu'apporte la cinquième division ! Si avec ça, tu ne finis pas par monter davantage en grade... ! dit-il avec un sourire des plus joviales, quoiqu'un peu mesquin. Attendait-il de voir quelle réaction son visage allait arborer ?

Hughes avait l'intention de s'amuser, tout en faisant bien sûr de son mieux pour que la mission soit accomplie. Il sortait parfois de la capitale, mais peu en lieu hostile, alors c'était aussi le moment d'en profiter pour découvrir des choses. Cette histoire l'intéressait terriblement. Il s'habilla d'un manteau chaud sous les yeux d'Einon, aussi blanc que son uniforme, et s'empara de son seul bagage. Il n'était pas trop lourd, enfin ce n'était pas grand chose pour lui. Il ne partait pas en vacances non plus, loin de là, et avait consciencieusement préparé ses affaires pour prendre le nécessaire. Mais ce nécessaire avait quand même pris assez de place... Avec le développement technologique qui tournait principalement autour de la magie, il était possible de ranger plus de choses dans un espace plus confiné, et ça l'avait bien servi. Ah, ce qu'il aimait la magie, songea-t-il en soupirant presque de bonheur ! Enfin, son bagage à la main, il ouvrit la porte et passa devant Einon, l'incitant à le suivre dehors. Ils montèrent dans la voiture qui leur permettrait de se déplacer rapidement vers un port aménagé pour les bateaux volants. Sachant que la plupart des îles flottaient, en dehors des deux grands continents, ils étaient d'une importance presque vitale pour les habitants d'Edoras.

- Tu sais, je ne crois pas trop à cette histoire de femme qui vole les yeux d'une belle couleur, mais si c'est le cas, toi et moi avons du souci à nous faire ! Cela promet d'être stupéfiant ~

Le Caelius souhaitait instaurer directement un climat d'entente entre lui et Einon. Et puis il ne pouvait pas s'empêcher de faire la discussion, qu'elle soit banale ou pas, même si parfois il savait aussi se taire, évidemment. Mais il était trop joueur et jovial pour ne pas afficher une expression enjouée. Cela pouvait être énervant pour certains, mais il s'en moquait un peu. S'il ne faisait pas la conversation, il n'était pas sûr qu'Einon le ferait, il avait l'air si sérieux ! Cette mission serait amusante, avec leur personnalité propre. Ils embarquèrent dans le bateau après quelques temps, qui avaient paru passer bien vite pour Hughes. Ils risquaient bien d'arriver très vite sur l'île, et il faudrait se préparer à croiser sûrement de drôles de choses en cet endroit qui s'annonçait bien hostile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 367
Date d'inscription : 02/09/2014

MessageSujet: Re: Exploration pour une classe de neiges ? [avec Hugues, Einon et Gintoki]   Mar 4 Déc 2018 - 16:36


Classe de neige


Non pas qu'il n'aimait pas le froid, mais l'Argenté sentait comme un air de déjà-vu.
J'suis déjà venu ici avant. Mais plus haut dans la rue. Et je sais qu'il est temps pour moi de rentrer à la maison.

Papa, le monsieur il parle tout seul...

Lui parle pas, il risque de vouloir te montrer sa collection de sucettes.

Il revenait tout juste d'un petit road trip qu'il s'était décidé de faire sur les iles flottantes, et Gintoki semblait perplexe. La facilité avec laquelle il avait trouvé un bateau volant pour le trajet retour lui avait pas paru étrange sur le moment, mais plus le temps passait, plus l'Argenté se trouvait con de ne pas s'être remit en question plus tôt. L'envie d'aller vite, de boucler tout ça pour retrouver sa piaule. Et c'est en voyant le navire faire demi-tour vers l'archipel que son visage se décomposa. Évidemment qu'il s'était trompé, il fait toujours ça à chaque fois ! Même Haru et les autres du Gouvernement lui avaient fait la remarque jadis, et pourtant cet éternel problème persistait : Gintoki était incapable de faire un voyage sans attirer malgré lui les problèmes. Peu importe leur causes, les conséquences étaient toujours les mêmes, à savoir se foutre dans la merde quoi qu'il arrive.

Dis-moi petite, tu...

PAPAAAAAAAAAAAAAA !!! hurla la petite fille en partant se réfugier dans les bras de son père. Il voulait me montrer sa sucette ! accusa la fille en pointant du doigt le passager à la crinière blanche.

Ecoutez, j'ai rien dit pour la première fois. Mais si vous persistez, je me verrais obligé de vous faire quitter le navire.

Mais enfin, je n'ai rien fait ! commença à se défendre l'Argenté, avant de se faire couper par la petite fille.

Il a la main dans son pantalon, regarde Papa !

Devant l'homme qui fronce les sourcils et remontant les manches de sa veste, Gintoki se vit obligé de calmer les ardeurs du paternel et établir la vérité sur ce que la fille pensait être un geste vulgaire et déplacé.

Alors oui j'ai la main dans mon pantalon, mais c'est pas ce que tu crois. J'ai eu le malheur de mettre un caleçon en laine et ca me gratte les parties...

Papa ! Il me fait peur... Papa ? Pourquoi tu pleures ?

Je m'excuse, je savais pas ... J'ai eu le même problème un jour et c'était pas joli joli.

Ca fait rien mec, courage ! On est dans le même bateau pour ce combat ! fit Gintoki, tapotant l'épaule du père et prit la pose du winner en disant ses paroles. Avec un petit clin d'oeil et un sourire pour conclure cette affaire. Une affaire durement menée mais résolue par moi-même, Détective Gintoki ! déclara t-il vers une caméra, sous le regard interrogateur et méfiant de la fille et de son père.

Après cet évènement avec pleins de rebondissements, Gintoki parvint à négocier avec le capitaine du navire un arrêt sur l'île des quatre saisons. Il voulait retrouver un peu le soleil et la chaleur, voir des gonzesses et passer du bon temps quoi !
Et bien non, le temps était contre lui là aussi. Un vent violent obligea le capitaine à se diriger vers une autre partie de l'île, endommageant le navire à son arrivée. Un atterrissage en catastrophe, dont il faudrait plusieurs jours pour repartir. Le soleil était bien présent, mais pas le reste. En échange des filles en bikinis et des transats sur la plage, il y avait de la neige et du froid. Un bien pour un mal quoi. Non mais c'est cool les vacances avec Gintoki, toujours de l'imprévu. Si jamais vous vous ennuyez, partez avec lui ! Vous serez jamais déçu si vous vous attendez à rien. Comme les paquets random surprises remplis de goodies en tout genre que vous avez pour une modique somme.

Je vais aller voir s'il y a du monde pour nous aider et repartir plus vite. Restez à bord, je reviens ! cria Gintoki à l'attention des passagers du paquebot échoué pour les rassurer. Cette prise d'initiative était tout à fait louable, noble et digne d'un représentant de l'ordre comme il s'était présenté à l'embarquement. Oui, il avait quelque peu menti en usurpant un membre du Gouvernement. Mais était-ce vraiment le moment de s'inquiéter à propos de cela ? Pas le moins du monde.

Tout ce qui lui fallait maintenant, c'était trouver un autre moyen de quitter cette île. Voilà pourquoi il décida de s'enfoncer au plus profond du paysage blanc, armé de son fidèle Neo Armstrong Cyclone Jet Armstrong Cannon. Comment ça c'est chiant parce que c'est toujours le même genre de blague ? Vous l’appelleriez de quelle façon le sabre du Shiroyasha ? "Souvenir du lac Touya" ? Trop classique et pas assez claquant. Faut imposer le respect les gens enfin, sinon jamais vous réussirez dans la vie !

©️ fiche créée par ell


hrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 47
Date d'inscription : 13/10/2018

Einon Norrington
Soldat de la Cinquième Division - Rang S
MessageSujet: Re: Exploration pour une classe de neiges ? [avec Hugues, Einon et Gintoki]   Mer 5 Déc 2018 - 14:03


Mission : une femme dangereuse

Les compliments sur le travail de la cinquième division étaient plaisant à entendre, mais même si Einon avait une fierté frôlant l’orgueil, il ne se laissa pas à montrer, ni même à éprouver plus qu’une légère satisfaction d’entendre que le travail de sa division était reconnue et appréciée. Il esquissa toutefois un sourire un peu moins discret lorsque Hugues laissa entendre qu’il avait de bonnes chances de montrer en grade. Sourire vite réprimée puisque de toute façon il lui fallait convaincre la Vinaheim et ça… C’était tout une autre histoire. Pour cela, il devait prouver son mérite et cela passait notamment par l’image qu’il renvoyait par ses actes.

Côté administratif, il était l’un si ce n’était le plus doué. Véritable gratte-papier qui agaçait tout autant qu’il facilitait la vie. Côté mission, il faisait ce qu’il fallait mais plus il montrerait qu’il servait les buts de la cinquième, mieux ce serait. C’était pour cela, notamment, qu’il se saisissait des occasions pour œuvrer avec les autres divisions, ou du moins y prêtait une attention particulière, même s’il n’agissait pas pour donner dans les apparences, pour des motifs égoïstes, mais pour des raisons plus honorables, plus objectives.

Une fois dans la voiture, Hugues ne semblait pas décider à perdre son caractère joviale, ni sa volonté de faire la conversation. Soit, ce n’était pas un souci. Cela rendrait le voyage moins long. Il répondit donc cette fois, d’un ton posé, assez détaché.

« Il est bon de douter, surtout lorsque nous sommes confrontées à des rumeurs. Et je crains que vous ne soyez la première cible de la belle demoiselle… Vos yeux sont plus originaux que les miens ! ». Le Norrington marqua une courte pause, avant de se risquer à une plaisanterie « Et je pense que ce sera surtout énucléant ! ». C’était un peu idiot mais parfaitement adapté à l’histoire de cette vilaine personne qui faisait une petite collection originale.

Quelques temps plus tard, ils prenaient le bateau vers les îles flottantes, hélas la neige là-bas était faite d’eau et non de blanc d’œuf et les liquides ne ressemblaient guère à de la crème anglaise. Ce n’était pas un climat aussi agréable, une petite île à croquer. Ils n’avaient pas encore posé le pied sur le sol de l’île que le froid les agressait déjà, s’insérant dans les vêtements, piquant les chairs de millier de petites aiguilles, ce qui fit dire à Einon « Au moins le souci de conservation des aliments ne se posera pas ! » avant qu’ils ne descendent la rampe et ne s’enfonce dans l’île.

Le temps lui rappeler les terres d’Iceberg qu’il avait traversé, ou encore la contrée d’Isvan. C’était un lieu glacial, sujet à des tempêtes de neiges, parfait pour se perdre et hiberner dans la glace pendant une petite cinquantaine d’années, il y avait eu des cas comme ça. Evidemment, cela poserait des soucis au réveil, notamment sur les successions, les transferts de bien… Un vrai casse-tête !

Après une bonne heure de marche, Einon désigna à Hugues une silhouette qui marchait dans la neige. Spectre, femme des neiges ou voyageur égaré, il n’en était pas tout à fait certain, aussi claqua-t-il violemment des mains et créa une grosse longue vue pour voir précisément ce que ses yeux ne pouvaient qu’entrevoir et là, en plaquant son œil sur l’orifice, il vit une tête familière, celle d’un certain argenté que le jeune Haru avait égaré, que Natasha avait espéré retrouver et Einon planta quelques secondes, marmonnant « Non ? Mais si ? Quand même pas ? Mais c’est pas possible ? », le tout sous les yeux du capitaine Caelius qui ne devait pas y comprendre grand-chose. Alors il se redressa, s’écarta et lui dit « Regarder par vous-même… Je crois qu’on a le guignol en vue… ». Le guignol, c’était évidemment Gintoki Shiroyasha, l’ancien bras droit de la première division. Fichu hasard. Il fallait qu’ils tombent sur lui dans l’un des lieux les plus désagréables qui soient ! Pourquoi ce n’était jamais dans une taverne que l’on retrouvait d’anciennes connaissances mais toujours dans des lieux à la noix ?
Einon

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Exploration pour une classe de neiges ? [avec Hugues, Einon et Gintoki]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Exploration pour une classe de neiges ? [avec Hugues, Einon et Gintoki]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Conseils pour créer une skin avec pixia[tutorial]
» Pour ou contre : Michael McCarron avec les Bulldogs
» Haunui Shuraba
» La cotte de maille
» Liens pour le Tournoi De Risk Avec Humains & Photos des Prix

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Reborn :: Le vaste monde d'Edoras :: Îles Flottantes :: Île des quatre saisons :: Partie Hivernale-
Sauter vers: