AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Who cares ? We're drowing [Caligo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Caligo
Messages : 3
Date d'inscription : 10/12/2018

MessageSujet: Who cares ? We're drowing [Caligo]   Lun 17 Déc 2018 - 21:54



Caligo
Informations générales
ÂGE ▬ 17 ans

GUILDE ▬ Black Sun

RANG ▬ espion et "agent de nettoyage"

BUT / RÊVE ▬ survivre à cette guilde de tarés

AVATAR ▬ Lapis Lazuli de steven universe

AUTRES DÉTAILS ▬ La marque de la guilde se trouve en haut du dos, entre les omoplates et est de couleur bleu
Physique
En la comparant aux adultes autour d'elle, Caligo peut sembler un peu petite, voir fétiche, mais par rapport en tenant compte qu'elle n'a que 16 ans, elle est physiquement dans la moyenne, quoique un peut maigrichonne.
Ses cheveux sont bleus, coupés en carré court, souvent désordonnés avec une frange couvrant tout son front. Elle a de petits yeux perçants, bleu également, un menton et un nez un peu pointus et la peau mat.

Magie ou arme
Ici la description avec les points forts et les points faibles.

Caractère
Caligo a toujours été une personne calme, discrète, ne s'agitant et ne levant la voix que très rarement, lorsque quelqu'un arrive réellement à l'énerver, et encore ces moments sont souvent très courts et rares. Elle aime être libre et indépendante, ce qui pourrait être ironique au vu du tyran pour lequel elle travaille, mais elle se dit que tant qu'elle fait un bon boulot et fait profil bas, elle sera laissée tranquille et pourra réaliser ses missions sans que l'on ne critique ses méthodes de travail.

Il fut un temps cependant où elle était joviale, gentille, aimait plaisanter et rire avec les autres, du moins avec les quelques personnes auxquelles elle faisait confiance. Car après son premier abandon, elle a commencé à développer une certaine méfiance envers les gens, prenant du temps avant de s'ouvrir et faire confiance. 

Se faire donc abandonner une seconde fois par des gens auxquels elle avait fini par faire confiance l'a traumatisé, et n'a fait qu'empirer ses pires peurs. Pendant son temps de prison, sa personnalité a développé une partie plus sombre : sa flegme s'est transformé en apathie, elle est devenue une jeune fille blasée, utilisant le sarcasme pour se protéger, ne faisant confiance à personne. Elle ne veut s'intéresser à rien, ni trop s'investir dans des projets, trop apeuré à l'idée de s'attacher de nouveau à quelqu'un et de se faire blesser une troisième fois. 

C'est l'une des raisons pour lesquelles elle préfère travailler avec des mauvaises personnes : puisqu'il lui est impossible de vivre dans l'isolement total, mieux vaut côtoyer des crapules, des personnes aux règles morales tellement basses ou tordues qu'elle ne pourrait jamais éprouver de la sympathie ou de l'attachement envers eux. Cela ne veut pas dire pour autant qu'elle cherchera activement la compagnie de ces personnes, elle gardera les interactions au minium et évitera de trop côtoyer les même personne sauf si nécessaire, mais il faut bien parler à des gens de temps en temps.

À l'inverse, si une personne lui paraît trop bonne ou gentille, trop naïve, elle les évitera comme la peste, trop apeurée à l'idée de se faire attendrir et de s'y attacher… car il reste toujours une partie de bon dans Caligo, une faiblesse, qu'elle cherche à supprimer, à réprimer. C'est pour cela qu'elle essaie de se comporter de manière égoïste, de ne plus se soucier des autres, mais uniquement de son propre bien, même si cela implique de piétiner la morale et de devenir comme ceux qui l'entoure. Est ce qu'elle y arrivera réellement ou non est tout une autre question.

Histoire
Pour les plus perspicaces, il est évident que Caligo n'est pas un prénom que des parents avec un peu de bon sens donneraient à leur fille. En effet, Caligo avait un autre prénom avant, elle en a eut deux autres en fait, mais pour éviter les confusions, elle sera nommée "Caligo" tout le nom. De toute façon ce n'était pas comme si elle vous dirait ses anciens prénoms.

Caligo n’a pas vraiment de souvenir de son enfance, ou du moins prétend ne pas se souvenir de grand-chose, ne souhaitant pas forcément ressasser son passé. Elle se souvient être née dans une petite ferme de Perigende, ou exactement, elle ne saurait le dire avec précision, n’ayant jamais eut l’occasion de mettre la main sur une carte à cette époque. Ces parent étaient donc des fermiers tout ce qu’il y avait de plus ordinaire, elle avait également trois grands frères, mais malgré une famille plutôt grande, elle n’a jamais eut le sentiments d’être proches d’eux puisqu’ils passaient toute leur journée à travailler.
Peut être y avait-il une époque ou ils n’avaient pas à travailler autant, peut-être y avait-il une époque où cette famille s’étaient comportés comme une vraie famille , mais Caligo n’a jamais connue cette époque.
Ses parents avaient des problèmes financiers, et les avaient sans doute déjà avant sa naissance, ce qui les forcèrent à se tuer à la tache, vivre dans une situation précaire et à pousser leurs enfants à mettre la main à la pâte pour survivre.

Non seulement Caligo n'a pas eu tant que cela d'attention, mais dès qu'elle fut capable de marcher et de tenir un seau, elle fut considéré comme assez grande pour commencer à travailler. Mais à coté de ses trois frères, trois grands costauds obéissants au doigt et à l’œil de leurs parents et déjà habitués au travail manuel, elle, une petite fille maigrichonne et faible à cause d'une mauvaise alimentation, faisait pâle figure. Ses parents eurent néanmoins un espoir qu'elle se rende utile, lorsqu'ils découvrirent qu'elle pouvait utiliser la magie, contrairement au reste de sa famille. Avec les moyens à leur disposition et quelques années de patience, elle fut capable d'apprendre la magie de l'eau, mais sa famille déchanta très vite en réalisant qu'elle n'était pas capable de produire qu'une toute petite quantité d'eau, juste bonne pour faire quelques corvées de nettoyage.
Si à l'époque elle s'était sentie faible et nulle, Caligo a depuis réaliser que ses parents étaient soit très ignorant en magie, soit complètement désespérer pour s'attendre à ce qu'une petite de 7 ans soit capable d'arroser magiquement plusieurs champs entiers.  

Et puis un autre hiver arriva, et les parents réalisèrent qu'ils n'y survivraient pas, du moins pas tous ensemble. Ils avaient trop de bouche à nourrir, et de plus en plus de problèmes financiers, ils allaient devoir sacrifier un enfant si ils voulaient que les autres survivent.

Entre elle et ses trois frères, le choix fut évident.

Un matin, avant même que le soleil ou sa famille ne soit levé, son père l'avait réveillé et emmené avec lui en charrette. Ensemble, ils firent plusieurs heures de routes, du moins Caligo eut l'impression que le voyage dura longtemps. La petite fille ne demanda pas ou ils allèrent, elle resta silencieuse tout le long, consciente que quelque chose de grave se produisait. Ils arrivèrent finalement aux abords d'une ville, son père l'aida à descendre puis la guida jusqu'à l'entrée de la ville, il lui donna un ordre : "reste ici", puis, sans un autre mot et sans se retourner, il retourna à sa charrette et repartit.

L'enfant avait regardé son père s'éloigner en silence, sans dire un mot, sans pleurer ou le supplier de revenir. Car elle avait déjà comprit : il ne lui avait pas demandé de l'attendre, ni ne lui avait promit de revenir, mais lui avait bel et bien ordonné de ne pas le suivre. Pour la première fois, à l'âge de 7 ans, Caligo fut trahit et abandonnée par sa famille, laissé à survivre toute seule dans la rue.

Pendant un long moment elle resta au même endroit, digérant doucement mais douloureusement ce qu'il venait de se passer. Ce ne fut qu'après avoir eu l'impression de pleurer toutes les larmes de son corps et commencer à ressentir la faim et la soif qu'elle se décida enfin à bouger. Ironiquement, le fait que ses parents se soient si peu occupés d'elle l'avait déjà rendue assez indépendante pour qu'elle essaie de se débrouiller toute seule plutôt d'attendre qu'un adulte vienne à son secours.
Mais la chance lui souria, alors qu'elle était en train de errer dans les rues de la ville, elle croisa un petit groupe, une famille de gens du spectacles, curieux de savoir ce qu'une petite fille faisait la toute seule. Elle ne saurait dire si cela avait été par pitié ou parce qu'ils avaient vu une utilitée en elle, mais ils proposèrent à Caligo de venir avec eux. Ce qu'elle accepta non sans appréhension mais de toute façon elle n'avait pas de meilleur solution.

C'est ainsi qu'elle passa plusieurs années avec une famille de voleurs, car oui, les spectacles de rue n'étaient qu'une couverture, une distraction performé par les parents tandis que le reste de la fatrie pratiquaient leurs méfaits dans l'ombre. Ses parents biologiques, même si ils avaient fait un pauvre travail pour prendre soin de leur fille, avaient quand même tentés de lui inculquer des règles morales et de faire d'elle quelqu'un d'honnète ... Autant dire que Caligo n'eut aucun regret d'abandonner les règles morales de ses parents comme ils l'avaient abandonnée elle au premier soucis.

L'éducation qu'elle reçue de sa nouvelle "famille" fut très différente de ce qu'elle avait vécue jusqu'alors : la ou ses parents avaient voulu faire de elle une petite fille obéissante et l'avaient blamés de ne pas répondre à leurs expectations, sa nouvelle "famille" l'avait au contraire encouragé à se servir de sa tête et trouver un moyen créatif de palier ses faiblesses. Grace à eux, elle améliora sa magie de l'eau en se concentrant non sur la quantité, mais sur le contrôle et la précision, elle se forgea une façon de combattre unique à elle et à son petit gabarit.

Elle se fit très vite à la vie de voleur et se trouva rapidement une place dans l'organisation des vols. C'était elle qui faisait le repérage des lieux, qui observait la ou les gardes faisaient leurs rondes, trouvait les meilleurs ruelles pour que les autres puissent s'échapper. Elle ne commettait rarement les vols en eux-mêmes, la plupart du temps elle restait en retrait, faisant le vigil et s'assurant que le chemin pour fuir était libre. Et si jamais par malchance la situation tournait mal, ce qui était arrivé quelques fois, elle était prète à ralentir les poursuivants avec sa magie pour aider tout le monde à s'enfuir.

Elle avait donc un rôle, un rôle important puisque la sécurité des autres reposait sur elle. Caligo se sentit enfin utile, incluse dans le groupe, et non plus dans l'ombre de quelqu'un d'autre. Sa nouvelle famille l'avait accepté pour ce qu'elle était, ils lui faisaient confiance, et elle finissa au fils des ans par leur faire confiance aussi, à s'ouvrir à eux. Au point qu'elle finissa même par penser qu'ils la voyaient comme un vrai membre de leur famille, qu'ils l'aimaient. Mais aujourd'hui ... Caligo est incapable de dire si c'était la réalité ou juste une impression de sa part.

Lorsque Caligo avait 14 ans, elle montait la garde dans les ruelles d'une ville, comme d'habitude. Rien ne sortait de l'ordinaire : ses parents adoptifs étaient en train de dancer pour distraire la foule, son oncle et sa tante attendaient au chariot, prèt à partir en cas de problèmes pendant que son frère et ses cousins étaient en train de faire les poches de passants. Et puis soudainement elle entendit des cris résonner au loin et la musique soudainement s'arréter, un très bon moyen de lui signaler que la situation avait mal tournée. Elle ne s'inquiéta cependant pas au début, ce n'était pas la première fois qu'ils se faisaient prendre sur le fait. Tout ce qu'elle avait à faire était de les attendre puis balancer sa magie d'eau sur leurs poursuivants par surprise, elle avait même une jarde remplie d'eau avec elle, et puis le chariot n'était pas loin, ils auraient juste à courir un peu et à escalader un mur ou elle avait déjà poser des caisses en avance.

Seulement lorsqu'elles les vit arriver, elle comprit enfin la gravité des choses : ce n'était pas un ou deux gardes qui les poursuivaient, mais bien et belle une bonne vingtaine. Pendant un instant elle eut l'envie de s'enfuir avant d'être vue mais ne pu se résoudre à abandonner ceux qu'elle considérait comme sa famille, se servant donc de sa jarre d'eau, elle envoya plusieurs balles d'eau sous pression pour ralentir leurs soldats. Elle fut capable d'en sonner quelques uns, mais la surprise passée, ils se servirent de leurs boucliers pour parer ses attaques et continuèrent leurs avancé.

Mais elle avait été capable de suffisament les ralentir pour que les autres la dépassent et gagnent un peu d'avance. Bien qu'ils criérent à Caligo de courir aussi, elle s'entéta et tenta de les ralentir jusqu'à ce que les gardes soient très proches et qu'elle soit à cours d'eau. Ce ne fut qu'à ce moment là qu'elle commença à s'enfuir, mais elle avait confiance en sa vitesse, elle savait qu'elle n'avait qu'un simple sprint à faire puis quelques caisses à escalader.
Mais la chance lui souria, alors qu'elle était en train de errer dans les rues de la ville, elle croisa un petit groupe, une famille de gens du spectacles, curieux de savoir ce qu'une petite fille faisait la toute seule. Elle ne saurait dire si cela avait été par pitié ou parce qu'ils avaient vu une utilitée en elle, mais ils proposèrent à Caligo de venir avec eux. Ce qu'elle accepta non sans appréhension mais de toute façon elle n'avait pas de meilleur solution.

C'est ainsi qu'elle passa plusieurs années avec une famille de voleurs, car oui, les spectacles de rue n'étaient qu'une couverture, une distraction performé par les parents tandis que le reste de la fatrie pratiquaient leurs méfaits dans l'ombre. Ses parents biologiques, même si ils avaient fait un pauvre travail pour prendre soin de leur fille, avaient quand même tentés de lui inculquer des règles morales et de faire d'elle quelqu'un d'honnète ... Autant dire que Caligo n'eut aucun regret d'abandonner les règles morales de ses parents comme ils l'avaient abandonnée elle au premier soucis.

L'éducation qu'elle reçue de sa nouvelle "famille" fut très différente de ce qu'elle avait vécue jusqu'alors : la ou ses parents avaient voulu faire de elle une petite fille obéissante et l'avaient blamés de ne pas répondre à leurs expectations, sa nouvelle "famille" l'avait au contraire encouragé à se servir de sa tête et trouver un moyen créatif de palier ses faiblesses. Grace à eux, elle améliora sa magie de l'eau en se concentrant non sur la quantité, mais sur le contrôle et la précision, elle se forgea une façon de combattre unique à elle et à son petit gabarit.

Elle se fit très vite à la vie de voleur et se trouva rapidement une place dans l'organisation des vols. C'était elle qui faisait le repérage des lieux, qui observait la ou les gardes faisaient leurs rondes, trouvait les meilleurs ruelles pour que les autres puissent s'échapper. Elle ne commettait rarement les vols en eux-mêmes, la plupart du temps elle restait en retrait, faisant le vigil et s'assurant que le chemin pour fuir était libre. Et si jamais par malchance la situation tournait mal, ce qui était arrivé quelques fois, elle était prète à ralentir les poursuivants avec sa magie pour aider tout le monde à s'enfuir.

Elle avait donc un rôle, un rôle important puisque la sécurité des autres reposait sur elle. Caligo se sentit enfin utile, incluse dans le groupe, et non plus dans l'ombre de quelqu'un d'autre. Sa nouvelle famille l'avait accepté pour ce qu'elle était, ils lui faisaient confiance, et elle finissa au fils des ans par leur faire confiance aussi, à s'ouvrir à eux. Au point qu'elle finissa même par penser qu'ils la voyaient comme un vrai membre de leur famille, qu'ils l'aimaient. Mais aujourd'hui ... Caligo est incapable de dire si c'était la réalité ou juste une impression de sa part.

Lorsque Caligo avait 14 ans, elle montait la garde dans les ruelles d'une ville, comme d'habitude. Rien ne sortait de l'ordinaire : ses parents adoptifs étaient en train de dancer pour distraire la foule, son oncle et sa tante attendaient au chariot, prèt à partir en cas de problèmes pendant que son frère et ses cousins étaient en train de faire les poches de passants. Et puis soudainement elle entendit des cris résonner au loin et la musique soudainement s'arréter, un très bon moyen de lui signaler que la situation avait mal tournée. Elle ne s'inquiéta cependant pas au début, ce n'était pas la première fois qu'ils se faisaient prendre sur le fait. Tout ce qu'elle avait à faire était de les attendre puis balancer sa magie d'eau sur leurs poursuivants par surprise, elle avait même une jarde remplie d'eau avec elle, et puis le chariot n'était pas loin, ils auraient juste à courir un peu et à escalader un mur ou elle avait déjà poser des caisses en avance.

Seulement lorsqu'elles les vit arriver, elle comprit enfin la gravité des choses : ce n'était pas un ou deux gardes qui les poursuivaient, mais bien et belle une bonne vingtaine. Pendant un instant elle eut l'envie de s'enfuir avant d'être vue mais ne pu se résoudre à abandonner ceux qu'elle considérait comme sa famille, se servant donc de sa jarre d'eau, elle envoya plusieurs balles d'eau sous pression pour ralentir leurs soldats. Elle fut capable d'en sonner quelques uns, mais la surprise passée, ils se servirent de leurs boucliers pour parer ses attaques et continuèrent leurs avancé.

Mais elle avait été capable de suffisament les ralentir pour que les autres la dépassent et gagnent un peu d'avance. Bien qu'ils criérent à Caligo de courir aussi, elle s'entéta et tenta de les ralentir jusqu'à ce que les gardes soient très proches et qu'elle soit à cours d'eau. Ce ne fut qu'à ce moment là qu'elle commença à s'enfuir, mais elle avait confiance en sa vitesse, elle savait qu'elle n'avait qu'un simple sprint à faire puis quelques caisses à escalader.


Et puis toi ?
PSEUDO ▬ June
ÂGE ▬ 20 ans
COMMENTAIRES ▬ bloup
COMMENT ES-TU ARRIVÉ ICI ? ▬ La ou gyouken passe, je suis
LE CODE ▬ Validé par Wendy ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Einon Norrington
Messages : 55
Date d'inscription : 13/10/2018

Einon Norrington
Soldat de la Cinquième Division - Rang S
MessageSujet: Re: Who cares ? We're drowing [Caligo]   Lun 17 Déc 2018 - 22:14

La bienvenue à toi et bon courage pour ta fiche !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chase Young
Messages : 252
Date d'inscription : 13/03/2015
Localisation : capitale royale d'edolas

Chase Young
Soldat de la Première Division
MessageSujet: Re: Who cares ? We're drowing [Caligo]   Lun 17 Déc 2018 - 22:39

Aime bien l'avatar ^^
Bref bienvenue a toi sur le fofo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leo Pierce
Messages : 159
Date d'inscription : 20/02/2014
Age : 20

Leo Pierce
Lamia Scale
MessageSujet: Re: Who cares ? We're drowing [Caligo]   Lun 17 Déc 2018 - 23:27

Oh c'est pas courant comme choix d'avatar tiens !
Je te l'ai déjà dit mais bienvenue sur le forum Caligo ! ❤

Bon courage pour la suite de ta présentation ! <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Azemaria Hendrix
Messages : 32
Date d'inscription : 12/12/2018
Age : 36

MessageSujet: Re: Who cares ? We're drowing [Caligo]   Mer 19 Déc 2018 - 17:47

Bienvenue,

Han, nous une guilde de tarés, gare a tes fesses !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fu'Mine Nastal
Messages : 22
Date d'inscription : 13/12/2018
Age : 21
Localisation : Flotte entre les arbres

MessageSujet: Re: Who cares ? We're drowing [Caligo]   Mer 19 Déc 2018 - 17:56

Bienvenue.

T'es en retard mais ça passe. Au moins t'es finalement arrivé. Et on est pas tous tarés. (Quoique ...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mirajane Strauss
Crédits : Avatar de June !
Messages : 463
Date d'inscription : 20/09/2013
Age : 100

Mirajane Strauss
Fairy Tail - Earthland
MessageSujet: Re: Who cares ? We're drowing [Caligo]   Mer 19 Déc 2018 - 18:27

Hello et bienvenue sur le forum !

Hâte de voir ta fiche. Si tu as des questions, n'hésite pas à les poser

_________________
Autres comptes : Nemesis Orland - Hughes Caelius
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Natsu Dragnir
Crédits : Wendy
Messages : 65
Date d'inscription : 11/05/2018
Age : 24

Natsu Dragnir
Fairy Tail - Earthland
MessageSujet: Re: Who cares ? We're drowing [Caligo]   Mer 2 Jan 2019 - 22:39

Bienvenu :D j'aime le nom de ton perso!
Bonne continuation avec ta fiche!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mirajane Strauss
Crédits : Avatar de June !
Messages : 463
Date d'inscription : 20/09/2013
Age : 100

Mirajane Strauss
Fairy Tail - Earthland
MessageSujet: Re: Who cares ? We're drowing [Caligo]   Jeu 3 Jan 2019 - 11:27

Coucou Caligo !
Des nouvelles pour ta fiche ? Si tu as besoin d'un délai supplémentaire, n'hésite pas à nous le faire savoir !

_________________
Autres comptes : Nemesis Orland - Hughes Caelius
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caligo
Messages : 3
Date d'inscription : 10/12/2018

MessageSujet: Re: Who cares ? We're drowing [Caligo]   Ven 4 Jan 2019 - 0:11

Coucou et merci tout le monde ^^
Désolé, j'ai eux deux semaines chargées entre les fêtes, les révisions, et deux enterrements, je n'ai eux ni le temps ni le courage de rp.
Mais je commence à m'y remettre et normalement ne devrais pas tarder à finir cette fiche et à commencer à rp :3 merci de votre patience.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Who cares ? We're drowing [Caligo]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Who cares ? We're drowing [Caligo]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Byeol Ayeong ✂ fact and fiction, who cares ?
» Vous avez dit inhospitalier? [Caligo]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Reborn :: Avant le rp :: Fiches des mages-
Sauter vers: