AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Un hôtel c'est bien un marché Clandestin c'est mieux ~ [PV : Nobume]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kardrya M. Dreal'gen
Messages : 24
Date d'inscription : 10/12/2018

MessageSujet: Un hôtel c'est bien un marché Clandestin c'est mieux ~ [PV : Nobume]   Mer 19 Déc 2018 - 21:20

Bon, j’étais arrivé à Sycca, enfin. Et comme je l’avais entendu dire, cette ville était décidément bien animée malgré l’heure assez tardive. Je n’avais pas vu le jour, mais il fallait bien reconnaître qu’il y avait pas mal de monde un peu partout même si à peine arrivé plusieurs nuisibles arrivaient déjà dans mon champ de vision. Je haïssais définitivement les hommes. Enfin du moment qu’ils ne me saoulaient pas pour le moment ils avaient encore le droit de vivre. Heureusement pour eux j’avais bien plus important à faire que de m’occuper de leur cas. Des déchets voilà tout ce qu’ils représentaient à mes yeux. Pas un ne sortaient du lot, pour moi ils étaient tous dans le même sac.

Enfin bon comme je venais de le dire j’avais plus important à faire. En effet, j’avais reçu l’ordre de me débarrasser d’un grand ponte de l’hôtellerie. Pourquoi pas ? Parce qu’’en fait c’était une couverture pour un tout autre business qui se déroulait dans les sous-sols de l’hôtel. Il s’agissait d’un marché clandestin de Lacryma. Et manque de bol cela ne convenait pas à ma souveraine. Cet homme allait le payer de sa vie ce soir. Il faisait de l’ombre aux propres marchés de ma reine et il était hors de question que ça dure plus longtemps. Ce soir je mettrais un terme définitif à toutes ses conneries et ce même si je dois démolir l’hôtel entier pour arriver à mes fins.

Oui je ne fais pas toujours dans la finesse, mais je sais couvrir mes traces diras-t-on donc jusqu’à maintenant j’ai su rester discrète au point que personne ne sait que je suis membre de la guilde noire Black Sun. En plus mon tatouage est bien caché donc pour le voir va falloir se lever très tôt. En même temps, vaut mieux pallier tous les risques. Si jamais je venais à me faire prendre, il fallait qu’il soit assez bien caché pour que personne ne le remarque, le risque zéro n’existe pas après tout. Et je m’en voudrais de décevoir ma reine en foutant tout en l’air.

Enfin bon reconcentrons nous. Ce n’est pas que je dois trouver un moyen d’entrer mais quand même. Après tout c’est un hôtel de luxe et bon, faut bien reconnaître que je suis loin d’être une meuf pétée de thune. En plus qu’est ce que j’en ferais honnêtement. A quoi ça sert ce genre de truc luxueux ? Quand on a dormi à même le sol, un matelas confortable nous est bien égal. Du moins c’est mon avis personnel.

Du coup, si je veux rentrer va falloir que je me fasse passer par quelqu’un du staff n’y a pas vraiment d’autres options là. A voir ce qui serait le mieux. Accueil très peu pour moi trop stable et pas assez mobile pour arriver à l’atteindre en douce. Vigile peut-être ? A voir il faudrait voir s’il y en a qu’à l’entrée ou si c’est à tous les étages. Mais non, je dois garder un certain contact avec les autres ça pourrait me faire défaut. Serveuse ça ne le fait pas, pas d’accès aux chambres. Femme de chambre pourrait le faire, mais pas trop mon style pas sûr que ce soit crédible. Reste donc groom. C’est pas la chose la plus géniale du monde mais j’ai accès à tous les étages et je serais bien plus libre qu’avec n’importe quel autre poste. Surtout que porter des bagages me convient bien plus niveau crédibilité que de nettoyer les chambres où je me ferais vite virer selon moi.

Chance inespéré ils cherchaient justement plus de monde car, il y avait je ne sais pas quoi une connerie de festival je crois un truc dans le style. Du coup l’hôtel était juste blindé pour l’occasion. Pratique pour le chef de celui-ci il pourrait faire son marché encore plus en douce avec peut-être plus de clients, mais c’était également une aubaine pour moi, car plus y a de monde plus je peux faire de bruit sans que cela ne soit un problème ~. Je crois qu’en fait c’est quand même bien mieux pour moi, mais ça il n’est encore au courant et quand il le sera ce sera bien trop tard.

On me fit une formation en accéléré et on me fit très me débrouiller toute seule. Je fis mon boulot disons une petite heure histoire de repérer les lieux, sorties et autre. Il faut se préparer à tout parce qu’on ne sait jamais vraiment sur quoi on peut tomber dans une mission. Les imprévus ça arrive et je ne sais pas pourquoi mais depuis ce matin j’ai un pressentiment désagréable sur ma journée. Je sens que ça ne va pas se passer comme je le voudrais. En espérant que je me trompe parce que j’avais vraiment envie de le buter avec sadisme ce gros lard. J’avais entendu plusieurs bruits de couloirs comme quoi mieux valait éviter le patron de l’hôtel car il avait tendance à avoir la main baladeuse. Autant dire que ce genre de mec fait partie de ceux que je déteste le plus. Oui j’ai plusieurs degrés de haine et il fait clairement partie du plus important.

Maintenant que je voyais a peu de chose près la configuration de l’hôtel je devais savoir à quel moment frapper. Soit, je devais trouver la chambre ou le bureau du patron, soit je m’infiltrais en douce lors du marché de ce soir pour tout défoncer. J’avoue que la dernière option était celle qui m’attirait le plus, mais cela ferait quand même beaucoup de grabuge. Je pouvais peut-être faire autrement c’est à dire essayer de faire semblant de m’intéresser au patron pour qu’il ait l’idée de m’emmener dans sa chambre et là ensuite je le trucide et bien sûr je prends mon temps pour le saigner comme le porc qu’il est.

Cela me parait pas mal comme plan. Et si jamais y a un accro ben on improvisera… Je finis donc pas descendre les étages pour me retrouver au rez de chaussé, je fis style que je prenais ma pause alors que je venais d’apercevoir ma cible se dirigeant vers une entrée un peu à l’écart du reste. Sûrement l’entrée en question du marché illégal. Tiens je n’avais pas pensé au fait qu’il pouvait y avoir que certaines personnes qui pourraient venir. On verra bien. L’entrée n’était pas gardée certainement pour ne pas éveiller les soupçons mais j’allais devoir clairement faire gaffe une fois à l’intérieur. Je partis me changer rapidos avant de passer par la porte pour voir un ascenseur menant à plusieurs étages en-dessous. Une fois au dernier sous-sol l’ascenseur s’ouvrit sur un grand espace genre ancienne mine désaffectée. La vache il n’était pas con le mec pour utiliser un tel endroit pour son petit business au noir. Cela pourrait peut-être même intéressée ma reine. Je lui en ferais part à mon retour dans mon rapport on ne sait jamais si je peux gagner des points auprès d’elle.

Je fis un rapide tour d’horizon et vis ma cible. Je partis d’un pas déterminé jusqu’à lui et bousculait par mégarde une jeune femme au passage.

Excusez-moi ce n’était pas mon intention de vous bousculer, dis-je avec un air pseudo amical alors que concrètement je me fichais bien de qui j’avais pu bousculer.

Je ne m’éternisais pas après tout je venais de m’excuser ce serait suffisant et j’avais d’autres chats à fouetter. Mais peut-être aurais-je dû m’intéresser davantage à la jeune femme en question car elle était liée de très près à mon fameux pressentiment…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Nobume Imai
Messages : 101
Date d'inscription : 29/03/2014

Nobume Imai
Death Holder
MessageSujet: Re: Un hôtel c'est bien un marché Clandestin c'est mieux ~ [PV : Nobume]   Dim 13 Jan 2019 - 22:15

Un hôtel c'est bien, un marché clandestin c'est mieux.
Cela faisait bizarre à la jeune femme d’être revenue à la guilde. Cela faisait longtemps qu’elle l’avait quitté pour voyager dans Edoras, se recentrer sur elle-même et oublier ces sentiments ridicules qu’elle avait pu ressentir. Revenir ici après avoir atteint son but était comme se réveiller dans sa chambre, après avoir battu la ligue pokémon et supporté le générique, commencer une nouvelle aventure. Et sa nouvelle aventure commençait maintenant qu'elle avait mis les choses au clair avec Angela.

Pour reprendre d’une bonne manière sa vie de tueuse de Death Holder, elle devait prendre une mission. Retourner tuer des personnes sans qu’il n’y ait d’intermédiaire entre elle et les missions présentent au QG. il fallait également qu’elle marque le coup, hors de question d’aller tuer la première personne qui passait, il fallait quelqu’un avec une certaine importance, où il y aurait un certain défi. Ce n‘était pas qu’elle commençait à vouloir choisir ses cibles ou qu’elle avait une quelconque envie de fêter quelque chose, c’était juste une envie passagère. Elle continuerait de prendre des missions juste pour tuer.

Elle chercha quelques instants avant de tomber sur quelque chose qui pouvait lui convenir. Un homme voulant se débarrasser de son beau-père afin de récupérer son héritage et tout ce qui allait avec. Les raisons de cet assassinat n'intéressaient pas du tout l’originaire d’Edoras, mais l’homme à tuer semblait avoir une certaine influence à Sycca, cela représenterait donc un défi de passer/tuer ce/ceux qui lui servait de protection pour finalement prendre sa vie. Elle posa alors sa main sur son épaule blessée lors de sa dernière mission. Elle avait suffisamment récupéré pour se permettre ce genre de chose. Et c’est donc sans un mot, sans une expression ou un regard qu’elle indiqua à la personne en charge, qu’elle prenait cette mission, avant de partir prendre ses affaires dans sa chambre et de quitter le QG de  Death Holder. La route serait longue jusqu’à Sycca, elle devait traverser tout Medoh pour y arriver, il lui faudrait quelques jours de voyage, elle ne devait donc pas tarder.

Une fois sortie des montagnes, elle réussit à trouver un transport en commun qui se rendait jusqu’à Mizutoshi. Cela lui permit de raccourcir grandement la durée de voyage. Elle se permit même de somnoler durant le trajet, restant évidemment sur ses gardes. Mais le fait d’être à moitié en train de rêver tout en restant consciente donnait des choses qui pourraient faire croire que la plus stoïque femme d’Edoras avait pris des substances illégales. Elle avait l’impression de voir le monde se dépliait comme du papier devant elle alors que le transport avançait, comme s’il ne pouvait se développer qu’au fur et à mesure qu’elle avançait dans cette aventure. Finalement, elle arriva à Mizutoshi où elle fit route en direction du nord pour se rendre à Sycca. Cette fois-ci, elle voyagea seule et à pied, prenant le temps de mettre au point diverses stratégies pour accomplir sa mission. Évidemment, toutes ces stratégies n’étaient pas définitives. Elle savait bien qu’il pouvait y avoir beaucoup d’imprévus lors d’un assassinat et elle ne connaissait pas encore l’environnement dans lequel il aurait lieu. C’était également un élément à prendre en compte qu’elle ne connaîtrait qu’au dernier moment, ou presque.

En arrivant enfin à destination, la jeune femme se promena en ville, regardant autour d’elle pour repérer les lieux. Trouver l’hôtel appartenant à sa future victime ne fut pas compliqué, elle décida donc d’aller prendre une chambre dans un hôtel à proximité. Elle ne pensait pas rester plus d’une nuit, mais elle aurait besoin d’un point de chute. Elle y déposa donc ses affaires avant de ressortir pour examiner un peu plus l’endroit de sa mission. L’hôtel semblait bien gardé, elle continua donc sa route l’air de rien pour passer dans des petites rues et faire le tour. Heureusement, l’entrée destinée aux livraisons pour le restaurant de l’hôtel, ou pour autre chose, était ouverte. Elle entra donc discrètement par là avant de se déplacer dans les réserves, restant discrète. Avant de sortir, elle vérifia qu’il n’y avait personne avant de sortir. Elle se retrouva dans un couloir désert, sûrement ce qui servait à relier les différentes pièces servant au personnel de l’hôtel. Elle décida alors d’aller tout droit. Un bruit derrière une porte l’interpella, elle entrouvrit donc la porte et vit un garçon blond, habillé de vert en train de casser des pots en terre, présent ici pour elle ne savait qu’elle raison. Elle ferma donc la porte et se remit en marche, tentant d’oublier ce qu’elle venait de voir. Un ascenseur attira son attention à quelques mètres de là. De ce qu’elle avait pu lire, il n’y avait pas plus d’un ou deux sous-sols, ceux qui servaient de garages, pourtant, l’ascenseur affichait “-8”. Elle repensa alors rapidement à ce qu’elle avait entendu sur le marché clandestin que tenait sa victime. En soi, elle n’était pas intéressée par ceci, ça n’avait rien à voir avec sa présence ici, mais il n’était pas exclu que la cible se trouve là-bas en ce moment. Elle appela donc l’ascenseur et descendit, se tenant prête à dégainer au cas où il y ait quelqu’un à la sortie. Quand les portes s’ouvrirent, il n’y avait personne. Elle sortit donc, tout en restant sur ses gardes. Elle put faire quelques mètres avant de se faire bousculer par quelqu’un. Elle resserra alors son emprise sur le manche de son katana, mais la personne s’excusa, chose qu’elle n’avait absolument pas prévue. Sans bouger, la jeune femme observa celle qui venait de la bousculer. Elle semblait se diriger vers sa cible. Cette femme ne devait pas travailler pour lui, sinon elle ne se serait pas contentée de s’excuser en bousculant quelqu’un qu’elle ne connaissait pas. Mais si elle ne travaillait pas pour lui, qu’est-ce qu’elle faisait là ?

La tueuse décida de la mettre de côté pour le moment sans la supprimer de l’équation. Elle restait un élément qu’elle devait garder à l’oeil, mais elle ne pouvait pas non plus prendre trop de retard dans sa mission. Elle contourna donc en passant derrière des piles de boîtes en bois contenant certainement la marchandise vendue clandestinement. Elle se retrouva alors de l’autre côté de l'entrepôt, proche de sa cible, qui était entouré de deux personnes qui devaient être des collaborateurs vus comme il leur parlait et suivit par deux gardes du corps à en juger par la carrure et la tenue des hommes qui le suivaient. Elle attendit que le petit groupe soit passé devant elle pour dégainer son sabre et tuer l’un des gardes du corps plantant son sabre dans le cou de ce dernier, gardant toujours une expression totalement neutre. Elle retira rapidement son sabre, laissant l’homme s’étouffer avec son propre sang et jeta le futur cadavre en direction de l’autre garde du corps. Elle le tuerait aussi une fois la cible abattue. Elle se tourna alors rapidement vers la cible pour l’abattre à son tour, mais un des deux hommes qui se trouvaient avec elle fit tomber la pile de caisse à la gauche de la native d’Edoras. Elle esquiva alors, mais le responsable de l’hôtel eut le temps de s’enfuir. Elle resta parfaitement calme devant cet événement, ne paniquant pas, elle se contenta de tuer le garde du corps qui restait. Elle allait le rattraper de toute façon. Il ne pouvait pas lui échapper.
acidbrain


HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Un hôtel c'est bien un marché Clandestin c'est mieux ~ [PV : Nobume]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Entraînement seul c'est bien, mais à plusieurs c'est mieux !
» LoL c'est bien mais en rp, c'est mieux ! [Caleb, Juliet, Sammy, Alexandre, Sphinx, Andrew, Vara]
» Quête: La chasse c'est bien, les trophées c'est mieux !
» DE GABRIEL BIEN AIME A MARC BAZIN LES PRIMAIRES SANG UN CONSEIL ELECTORAL !e
» Réfléchie bien !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Reborn :: Le vaste monde d'Edoras :: Continent de Ruta - Nord :: Sycca-
Sauter vers: