AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Il serait temps de dépolluer la zone [Junie]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ultear Milkovich
Messages : 21
Date d'inscription : 22/11/2018

Ultear Milkovich
Crime Sorcière - Rang S
MessageSujet: Il serait temps de dépolluer la zone [Junie]   Il serait temps de dépolluer la zone [Junie] Icon_minitimeLun 14 Jan 2019 - 13:20





Trafic





Chaque jour s’écoulant dans le monde d’Edolas apportaient son lot de bonnes et mauvaises choses et, malheureusement, c’était essentiellement des mauvaises nouvelles que les jours apportaient, si bien que le gouvernement du pays était, très souvent, débordé par la quantité astronomique de travail s’abattant sur lui. Heureusement, une petite lueur d’espoir brillait devant l’immensité des ténèbres. Une petite lumière qui, silencieusement, gommait les traces maléfiques que le gouvernement d’Edolas ne voyait pas. Tel était la fonction principale de la guilde Crime Sorcière, dirigée par la main de maître de Jellal. Ce dernier, malgré le peu de membres composant la guilde clandestine, essayait en permanence d’envoyer ses maigres troupes à différents endroits afin de porter un coup final à une quelconque menace potentielle.

Un jour, il envoyait Ultear, la plus puissante mage de sa guilde, vers la plage Tsuki pour prêter main forte à une jeune recrue portant le nom délicat de Junie. La sorcière temporelle se mit donc en route sans plus attendre et, durant le long trajet, elle lisait les différentes informations que lui avait transmises son ancien compatriote aux cheveux bleus.


- La plage Tsuki est un véritable dépotoir où règne la pestilence ainsi que la mort. C’est aussi un repère à bandits qui prennent beaucoup de plaisir à capturer des citoyens pour ensuite les vendre comme esclaves. Comme l’endroit est fermé au public, l’accès y est très difficile.

La brune s’installait confortablement dans son siège, se laissant transporter par la diligence qu’elle avait louée pour se rendre sur place. Bien évidemment, Ultear avait revêtis une apparence quelconque pour ne pas éveiller l’attention du cocher. La sorcière relisait une nouvelle fois les notes jusqu’à arriver au point qui l’intéressait le plus, le but de sa mission.

- Je dois donc retrouver Junie pour l’aider à vaincre une bande de bandits et libérer quelques esclaves. C’est vrai qu’elle est partie depuis plusieurs jours déjà. En espérant qu’elle n’a rien de grave ou que la situation n’a pas évoluée depuis son intervention sur place.

La sorcière rangeait les notes dans son petit sac et s’appuyait contre le carreau de son moyen de locomotion, projetant ainsi ses nombreuses pensés sombres à travers elle. Son regard se perdait dans le paysage, magnifique au demeurant, et elle se mit à penser à Meldy. Cela faisait bien longtemps qu’elle n’avait pas vu sa fille et cette dernière lui manquait beaucoup.

Une fois débarquée dans la ville la plus proche, Ultear remerciait le conducteur et commençait sa route, seule, jusqu’à la fameuse plage Tsuki où la belle brune se servait de son pouvoir pour accélérer la rouille sur la grille afin de la faire disparaître. Puis, une fois fait, Ultear refit de même pour tout restaurer comme à l’origine. Enfin, la sorcière continuait sa route jusqu’à arriver au repère provisoire de Crime Sorcière.


- Salut Junie.

L’ancienne criminelle avait repris son apparence originelle et adressait à la toute jeune demoiselle un beau sourire, tout en déballant ses affaires pour s’installer au coin du feu soigneusement préparé pour avoir bien chaud.

C O D A G E  P A R  @G A K I.  S U R  E P IC O D E
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Junie Néphélie
Crédits : Les plus belles ♪
Messages : 33
Date d'inscription : 22/11/2018

Junie Néphélie
Crime Sorcière
MessageSujet: Re: Il serait temps de dépolluer la zone [Junie]   Il serait temps de dépolluer la zone [Junie] Icon_minitimeLun 14 Jan 2019 - 23:30



Il serait temps de dépolluer la zone [Junie] C7iy


«Décrassage ft. Ultear Milkovich»


La Framboise s'était vue confier une mission, sa première en solo depuis son intégration à Crime Sorcière. Elle angoissait un peu sur le fait que cela ne se solde par une maladroite défaite, mais quand elle apprit que quelqu'un viendrait en renfort, Junie se sentit mieux. Non pas qu'elle ne se sente pas capable de la réussir, mais disons que ses relations avec le reste de sa guilde n'était pas exactement ce à quoi elle s'attendait. Jellal était quasiment toujours absent et les autres n'étaient pas trop causants. Pourvu que la personne qui venait l'assister dans sa tâche n'était pas un nouveau venu dans la guilde. Tout mais pas ça, hors de question pour la demoiselle de se transformer en tutrice de stage alors que c'était SON examen !

Libérant la créature aqueuse de son bracelet, Junie alla se dégourdir avec son compagnon animal sur le sable. Elle avait encore quelques minutes de libre, alors autant en profiter pour se changer les idées. Et puis, elle vit la tronche de la plage en question. Alors c'était ça, une plage comme tout le monde aimait à se prélasser ? Drôle d'us et coutumes pour les gens de la ville, mais bon, Junie n'allait pas critiquer cela puisqu'elle avait aussi des manies étranges comme ramasser un brin d'herbe ou une poignée de sable afin de se rappeler chaque passage. Etudier la flore environnante était une façon d'en apprendre un peu plus sur les habitants, Ultear lui avait apprit bien des choses. C'était un peu la mère qu'elle n'avait jamais eu, et rien que pour ça, Junie lui en serait éternellement reconnaissante.

Aquali

Le quadrupède se retourna vers sa maitresse, inclinant la tête sur le côté. Il semblait avoir compris ce que voulait dire son nom prononcé avec cette intonation si particulière  : il ne fallait pas qu'il aille trop loin, et que c'était un territoire inconnu. Bien qu'ils ne parlent pas la même langue, les deux êtres sont connectés. Nul besoin pour eux d'échanger autre chose que des regards, et quand vient la parole c'est plus une mise en garde qu'autre chose. Un abri de la guilde était pas loin de la plage fermée au public, et ne voulant pas attirer l'attention, la Néphélie décida de s'y rendre sans perdre de temps. Les nuages recouvrirent peu à peu le ciel et apportèrent avec eux vents et déluges. Quitte à attendre, autant être au sec. Bien qu'Aquali manifeste son envie d'aller dehors en gémissant, sa maitresse ne voulut rien savoir. Se montrer ferme et ne pas céder à ses invocations, voilà ce que Junie cherchait à faire afin de devenir une véritable membre de Crime Sorcière.

Alors qu'elle commençait à regarder au dehors, la porte s'ouvrit et la fit sursauter. Une silhouette fit son apparition, prenant la Néphélie au dépourvu. Il lui fallut quelques secondes pour se rendre compte de qui il s'agissait. Ultear en personne. Se sentant confuse, Junie se mit à paniquer et renversa la casserole d'eau qu'elle allait mettre à chauffer sur le sol. Aquali se jeta dans la flaque d'eau pour y profiter un maximum, avant de se diriger d'un pas amical vers la nouvelle entrante.

B-Bonjour Ultear-sama. J'attends quelqu'un pour la mission, vous êtes venu voir comment je m'en sors en condition réelle ?

Elle ne se doutait pas une seule seconde que sa supérieure se soit déplacée pour elle. Non, Junie pensait simplement qu'Ultear était de passage en ville et qu'il s'agissait là d'une simple visite de courtoisie.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ultear Milkovich
Messages : 21
Date d'inscription : 22/11/2018

Ultear Milkovich
Crime Sorcière - Rang S
MessageSujet: Re: Il serait temps de dépolluer la zone [Junie]   Il serait temps de dépolluer la zone [Junie] Icon_minitimeLun 21 Jan 2019 - 15:52





Apprentissage





La sorcière du temps rangeait soigneusement sa cape de voyage pour ne pas la froisser plus que de raison et s’installait avec douceur au coin du feu pour se réchauffer les mains et les pieds. Le vent commençait à se lever, apportant avec lui des odeurs de pollution. Par chance, l’abri trouvé au préalable aux abords de la plage, faisant office de déchetterie, était coincé derrière une dune de sable, empêchant ainsi les odeurs de s’infiltrer à l’intérieur du campement tout en préservant, par le fait, les poumons de ses usagers. La mère adoptive de Meldy relevait délicatement les yeux avant de fixer la nouvelle recrue dans les rangs de Jellal afin de répondre à sa question.

- Je sais que tu attends quelqu’un Junie. C’est Jellal qui m’envoie pour t’assister si jamais le besoin s’en faisait ressentir. Mais rassure toi, je n’ai nullement l’intention de te voler la vedette durant cette mission. Je suis là en soutien si jamais les évènements venaient à mal se dérouler.

L’ancienne criminelle à la recherche d’une rédemption se frottait les mains et venait caresser le cou de l’esprit qui s’était approché d’elle pour lui dire bonjour. Ultear souriait tout en cajolant la bestiole avant de reporter son attention vers la novice de la guilde.

- Bon alors Junie ? Qu’est-ce que tu as appris depuis ton arrivé ici ? Jellal m’a informé que tu étais à la recherche de brigands ayant pour passe-temps la capture d’honnêtes citoyens. Je ne sais rien de plus concernant la situation en ce lieu.

Avec la patience d’une mère, la sorcière temporelle écoutait le récit de son apprentie, ou du moins, c’était la vision que la brune avait de la demoiselle. Ultear appréciait, malgré tout, enseigné à Junie les ficelles du métier afin qu’elle puisse progresser dans les meilleures conditions possibles. Et elle savait également que la jeune fille considérait la fondatrice de la guilde comme une mère. Une de plus pensa t’elle, mais qu’importe.

Ultear finissait par manger le contenu de son bol, qu’elle avait confectionné durant le monologue de Junie, afin de se remplir l’estomac puis déposait son regard améthyste sur la petite demoiselle aux esprits étranges.


- Je serais d’avis d’aller faire une petite excursion aux alentours du campement des bandits afin d’examiner les lieux. Comme ça, nous aurions une idée précise de la topologie du terrain et nous pourrions planifier une quelconque action visant à capturer toutes les nuisances polluant les lieux.

Une fois encore, la brune se montrait bien trop extrémiste et envisageait déjà la manière radicale pour en finir rapidement avec, ce qu’elle considérait être, des moins-que-rien. Gardant son sourire malgré tout, Ultear se relevait et reprenait sa cape afin de se préparer à sortir de l’abri. Le vent s’était calmé et l’air à l’extérieur devenait à peu près respirable.

- Tu as ton assainissement d’air magique avec toi Junie ? Bon, alors dans ce cas, il est temps de se mettre en route. Conduis-moi donc vers le quartier général de nos malfaiteurs.

C O D A G E  P A R  @G A K I.  S U R  E P IC O D E
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Junie Néphélie
Crédits : Les plus belles ♪
Messages : 33
Date d'inscription : 22/11/2018

Junie Néphélie
Crime Sorcière
MessageSujet: Re: Il serait temps de dépolluer la zone [Junie]   Il serait temps de dépolluer la zone [Junie] Icon_minitimeMar 22 Jan 2019 - 14:58



Il serait temps de dépolluer la zone [Junie] C7iy


«Décrassage ft. Ultear Milkovich»


Et bien, elle ne l'avait pas vu venir celle là. Jellal avait eu beau dire à Junie qu'elle serait seule pendant sa mission, il n'avait pas promit de mettre une personne pour la couvrir en cas de pépin. Du moins, pas une mage du niveau d'Ultear. Voilà pourquoi la framboise essaya de répondre en balbutiant, ne sachant pas trop quoi répondre à la réponse de la sorcière temporelle. Pourquoi avait-elle acceptée de venir l'assister ? N'avait-elle rien d'autre à faire de plus palpitant ?

Ah... Euh... Je... Merci de m'accorder votre temps, Ultear-sama !

Un regain de confiance, qui était dû au fin mot de l'histoire sur la présence de sa supérieure hiérarchique. N'étant pas dans Crime Sorcière depuis bien longtemps, Junie n'aimait pas s'imposer en présence d'autres membres de sa guilde. Il était donc tout à fait normal pour elle de se sentir amoindrie par la présence d'Ultear, mais bizarrement, elle ne se sentait pas étouffée. Plutôt couvée, prête à être dorlotée et aidée au moindre pépin. C'était donc ça, ce sentiment d'appartenance à une guilde ? Cela faisait bien longtemps que la Framboise n'avait pas ressenti une telle sérénité et bien être venant d'une personne. Pas depuis.... cette fois-là.

Et justement, il fallait qu'elle en dévoile plus à sa comparse de mission sur son réel but içi. Rien que de se remémorer cette période, la Néphélie se mordit la lèvre jusqu'à en laisser échapper un frêle filet de sang. L'esprit de l'eau vint aussitôt auprès de sa maitresse pour s'assurer qu'elle aille bien. Frottant son museau contre le creux de sa main permit à Junie de reprendre ses esprits, et après avoir remercié Aquali, il fut temps d'expliquer la situation.

Je viens d'un village qui a été la cible de disparitions dans le même genre. J'ai fait confiance à quelqu'un, pour ensuite voir mon erreur. Je ne tiens pas à ce que d'autres personnes innocentes subissent le même sort que moi. Tout cela doit s'arrêter maintenant. - regarde au dehors - Le monde tournera un peu mieux une fois que tout cela aura prit fin...

C'était des propos assez extrêmes pour une fille de son âge, mais elle n'y pensait pas moins du tout. Si la Framboise avait eu de l'aide à ce moment là, qui sait ce qu'elle serait devenue ? Une loque, un objet voire même plus de ce monde. Elle avait la chance de s'en tirer ce jour-là, puis de se relever grâce à Jellal et la possibilité d'empêcher que cela ne revienne au menu, hors de question de gâcher cette opportunité.

Le groupe de malfaiteurs que Junie poursuivait ne représentait pas une grande menace et était bien loin des brigands qui avaient été avec Ali-Baba, ne faisant que montrer leurs muscles et jouer les caïds. Mais c'était un début, atteindre son but dès le début n'avait rien de bien intéressant si ce n'est que se remettre en question juste après avec la fameuse phrase : "Ok, et maintenant ?".

Une fois que Junie eut terminé son petit discours, Ultear inclina la tête en guise d'approbation et expliqua son point de vue. Prendre le temps de réfléchir à un plan en y incluant chaque détail, voilà ce qu'il manquait à Junie pour devenir une véritable magicienne. Si elle avait fait que bosser en solo pendant tout ce temps, il était temps pour elle d'apprendre une nouvelle méthode : la coopération.

Avant d'y aller, je tiens d'avance à m'excuser. Il se peut que je ne fasse pas tout bien comme il faut. N'hésitez pas à me le dire si jamais j'en fais trop. glissa la Néphélie avant de ze diriger vers la sortie de l'abri. Il était temps pour les deux sorcières du Crime de démanteler une organisation de malfaiteurs.

C'est là bas, derrière le gros rocher. C'était tellement évident que j'ai dû demander à Aquali de m'aider, je ne pensais pas une seule seconde que ce serait si... simple ? - se retourne vers Ultear - J'ouvre la marche, si vous me le permettez Ultear-sama.

Étant présente depuis quelques jours déjà, il était inutile de perdre davantage de temps. Désolant de voir un tel paysage dans un sale état, le lieu étant interdit au public, il y avait toujours des petits malins qui voulaient la jouer dangereusement. Quelques infos en plus avaient été récoltées par la Framboise, qui avait volontairement épargné de dévoiler à Ultear. Malgré tout le respect qu'elle lui devait, il y avait certaines choses qu'il fallait garder pour soi. C'était sa quête après tout, pas celle des autres. La planque des malandrins faisait peine à voir, on aurait dit un royaume dans une décharge géante. Quel dommage que ce soit des gens malintentionnés les propriétaires. Faisant deux pas en avant, la jeune rousse prit la parole.

Olala, je me suis perdue ! Que vais-je devenir, moi qui suis une si jeune et belle fille sans défense...

Ces mots avaient été dit de façon exagérée afin de  bien se faire entendre au loin. Et comme l’appât était un met de luxe, les poissons ne mirent pas longtemps à mordre.

Hé Aniki, mate un peu la gonzesse qui vient d'arriver ! Elle est hyper canon et... waaah ! yen a deux en fait ! C'est le père noël qui nous les offres tu crois ?

Un grand bonhomme sortit de l'ombre, coiffée d'une crête verte. Derrière lui, un petit gros lui emboitait le pas. Voilà donc les rats qui polluaient cet ancien havre de paix et qu'il fallait déloger de là. Le petit gros eut un sourire qui se dissipa quand il vit les deux demoiselles.

Sûrement ouais, on va pouvoir s'en mettre plein les poches héhé ! - fronce les sourcils - Euh... Pour la rouquine ok, mais j'ai un doute sur l'autre brune. On dirait plus une vieille peau genre une milf nan ?

Des idiots. Ce n'étaient pas eux qui l'amèneraient à Isaac. Mais pour avoir manqué de respect envers la mage du temps, il fallait leur faire payer au prix fort. Un regard vers sa comparse puis vers son esprit de l'eau, Junie ne savait pas trop quoi faire entre foncer dans le tas ou mettre à profit les conseils prodigués précédemment.

Qu'est ce qu'une "milf" ? demanda la Néphélie à la mage temporelle.


hrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ultear Milkovich
Messages : 21
Date d'inscription : 22/11/2018

Ultear Milkovich
Crime Sorcière - Rang S
MessageSujet: Re: Il serait temps de dépolluer la zone [Junie]   Il serait temps de dépolluer la zone [Junie] Icon_minitimeJeu 31 Jan 2019 - 18:54





Être une milf ou ne pas être une milf ?





La sorcière temporelle suivait sa jeune partenaire jusqu’à l’endroit où se réunissait les malfrats sévissant dans la région et le moins qu’elle pouvait dire c’était que leur royaume n’était vraiment pas beau du tout. Des tonnes d’ordures servaient de revêtements pour les allées qui jalonnaient entre différentes cabanes construite de bric et de broc. Ultear ne saurait pas dire via quel miracle toutes les constructions tenaient. À ce niveau là, elle estimait que c’était du domaine divin. La brune fit un pas de plus vers l’entrée de cette décharge habitée lorsque sa consœur du crime se mit à parler à haute voix, comme pour appâter du brigand. L’ancienne criminelle n’était pas réellement convaincue par l’idée, mais elle fut bien obligée d’admettre que ça avait plutôt bien marché.

Deux hommes, pas très intelligents visiblement, se dressaient devant le duo féminin et tenaient des propos particulièrement savoureux pour toutes personnes appréciant la beauferie. La sorcière eu même le droit de se faire traiter de milf. Alors que Junie lui demandait ce que c’était exactement, la sorcière du temps utilisait sa puissante magie pour accélérer la croissance du branche d’arbre se situant juste au-dessus des deux débiles afin de la faire pourrir pour, finalement, tomer directement sur eux les assommants au passage. D’un pas léger, Ultear s’avançait vers le seul qui retrouvait ses esprits et s’agenouillait devant lui pour attraper son col.


- Comme tu peux le voir, je suis encore bien vive et souple pour une milf qui n’a pas encore trente ans. Maintenant si tu veux en voir plus sur mes côtés femme mature qui semble tellement te plaire, je peux te frapper comme le ferait une mère envers son enfant qui n’est pas sage si tu ne me dis pas où sont les personnes kidnappées. À toi de voir.

Le petit gros tremblait de tout son être et balbutiait des mots qui, une fois mit bout à bout, semblait indiquer que les captifs se trouvaient dans les sous-sols du bâtiment le plus imposant de la décharge. En guise de remerciement, Ultear le frappait fortement pour le mettre hors d’état de nuire.

- Cachons-les pour ne pas attirer les soupçons Junie. Et, s’il te plaît, efface de ta mémoire le terme milf d’accord ? Tu es bien trop jeune pour connaître ce mot. Je n’aimerais pas que les gens sachent que je ressemble déjà à ce genre de…personne. C’est vrai, je n’ai que 26 ans.

Sa magie du temps faisait réellement des miracles et de magnifiques buissons vinrent dissimuler les deux pervers. La belle sorcière se frottait les mains et continuait de s’avancer lentement à l’intérieur de la décharge.

- Nous devons être discrète Junie. Je préférerais éviter l’affrontement. C’est le seul ordre que je te donnerais, car c’est toi, et toi seule, qui dirigera notre mission. Alors je t’écoute jeune demoiselle. Qu’est-ce que tu comptes faire et comment allons-nous procéder ?

Après tout pourquoi pas ? À la base, cette mission était à son acolyte alors pourquoi ne pas lui offrir pleinement le luxe de tout diriger ?

C O D A G E  P A R  @G A K I.  S U R  E P IC O D E
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Junie Néphélie
Crédits : Les plus belles ♪
Messages : 33
Date d'inscription : 22/11/2018

Junie Néphélie
Crime Sorcière
MessageSujet: Re: Il serait temps de dépolluer la zone [Junie]   Il serait temps de dépolluer la zone [Junie] Icon_minitimeJeu 31 Jan 2019 - 23:17



Il serait temps de dépolluer la zone [Junie] C7iy


«Décrassage ft. Ultear Milkovich»


Ultear connaissait tellement de choses que secrètement la Framboise espérait qu'un jour elle lui apprendrait tout ce qu'elle savait. Sa question serait donc pour plus tard, la jeune mage chassa le mot de quatre lettres de sa tête voyant que ça mettait dans l'embarras sa supérieure. Les deux zigotos furent cachés dans un endroit isolé afin d'éviter de se faire trouver et que l'alarme soit déclenchée, derrière des buissons que la mage temporelle avait fait apparaître avec sa magie. Attrapant quelques détritus, la Néphélie les jeta directement vers les arbustes.

Comme ça, ca fait moins suspect. dit elle calmement à sa subordonnée. Si Ultear avait déclaré que c'était à Junie de prendre le contrôle de la mission, alors il fallait se comporter tel quel. Ca lui faisait un peu bizarre d'avoir sous ses ordres une personne plus expérimentée, et la jeune fille espérait ne pas faire trop de gaffes sous peine de recevoir milles et unes réprimandes de la part des autres une fois la mission terminée.

Les informations obtenues étaient maintenant connues et allaient grandement aider à mettre hors d'état de nuire ce trafic malaisant organisé par la bande de vauriens. Junie haïssait vraiment tout ce qui touchait à la liberté humaine et animale. Ce n'était pas par plaisir qu'elle ne faisait pas appel à ses compagnons, mais par devoir et obligation. La Framboise ne tenait pas à imposer directement ses règles aux autres dès son arrivée, Jellal avait été suffisamment clément avec elle de l'inviter à rejoindre le groupe. Il allait falloir attendre d'avoir un statut plus élevé avant de faire ce qu'elle voulait. Rien n'est acquis, tout se gagne. Ca pouvait être la devise de Crime Sorcière si l'on y pense bien.

Maintenant que nous savons où se trouvent les captifs, il nous faut un plan pour réussir à les exfiltrer sans se faire remarquer. - regarde les alentours - On peut éventuellement passer par la case déguisement en se fondant dans la masse, mais ... - baisse la tête - Il faudrait que vous fassiez plus jeune... Je ne dis pas que vous êtes vieille hein, pas de malentendu Ultear-sama !

Son idée était simple, et jamais les brigands n'iraient imaginer deux enfants comme potentielle menace.Si toutefois Ultear respectait bien son engagement de se plier aux ordres, ça passerait crème. Mais comme tout bon plan, il fallait qu'il y ait un pépin. Ce petit coquin de Givrali décida d'y mettre son grain de sel en se matérialisant devant sa maîtresse. Son air tout ravi de se dégourdir les pattes fut accueilli par un regard étonné et gêné de la part de la Néphélie, qui ne savait pas trop quoi dire à part de faire des signes avec la main pour dire "vas t-en, ouste !".

Qu'est-ce qu'il fait là ce renard ? Pshiit ouste ! Manquerait plus qu'il ramène sa meute tiens !

Un gaillard était venu par la gauche et se trouvaient devant les deux enfants et l'animal blanc, plus étonné sur le moment par le quadrupède que par la présence des deux enfants.

Qu'est-ce vous foutez là vous deux ? La pause repas est finie, retournez au boulot !

On a perdu les autres de vue monsieur... pleurnicha la violette, agrippant au bras sa comparse.

Bon venez, j'vous raccompagne. Mais c'est la dernière fois hein ! Pas envie que l'patron me paye pas encore ce mois-ci. fit-il en agitant le bras pour faire venir les fillettes près de lui et les ramener.

Étape une réussie. Glissant un regard complice à Ultear, Junie était bien contente que son idée marche bien. Givrali était parti en courant hors du champ de vision du garde, revenant à l'état de bracelet autour du poignet de la cheffe de mission. Une fois qu'elles seraient dans le sous-sol, il allait falloir réfléchir à comment faire évader tout les enfants. Mais ça, c'était pour plus tard.


hrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ultear Milkovich
Messages : 21
Date d'inscription : 22/11/2018

Ultear Milkovich
Crime Sorcière - Rang S
MessageSujet: Re: Il serait temps de dépolluer la zone [Junie]   Il serait temps de dépolluer la zone [Junie] Icon_minitimeDim 17 Fév 2019 - 18:39





Voler de ses propres ailes





La sorcière temporelle regardait sa jeune apprentie avec un grand sourire. Visiblement, lui offrir quelques responsabilités semblait ravir Junie qui mettait beaucoup de cœur à l’ouvrage. C’était un très bon état d’esprit et Ultear était persuadée que la demoiselle irait très loin dans la vie si elle persévérait dans cette voie. Son regard mauve se baladait dans les environs alors que Junie semblait réfléchir pour mettre au point un plan d’action. Plan qui ne tardait pas à venir et qui, de plus, fit sourire la criminelle en recherche de rédemption lorsque la framboise lui demandait de paraître plus jeune. D’une voix maternelle, la brune prit la parole avant de se transformer.

- C’est toi la patronne Junie. Moi, je ne fais qu’exécuter tes ordres pour cette mission.

Dans un écran de fumé, Ultear ressortait bien plus jeune qu’elle ne l’était réellement, reprenant son apparence d’enfant originelle grâce à son pouvoir de métamorphose. Lorsque la bestiole de Junie s’enfuyait pour se dégourdir les pattes tout en ramenant les gardes, Ultear suivait la petite troupe sans dire un seul mot, examinant la situation de son regard acéré. Le sous-sol de la décharge était particulièrement bien aménagé et une question traversait l’esprit de la sorcière. Pour atteindre un tel degré de finition, il fallait des outils. La magie ne pouvait pas tout résoudre d’un claquement de doigts. Une étrange idée germait donc lorsqu’Ultear analysait sa réflexion. Et si, dans les hautes strates du pouvoir, se trouvait une personne infiltrée qui fermait les yeux sur cet odieux trafic ? La brune en était certaine. C’était impossible d’obtenir de tels souterrains sans que quiconque ne soit au courant de sa construction.

Les gardes arrivèrent devant une cellule contenant pleins de personnes et jetèrent les deux petites filles déguisées à l’intérieur avant de refermer la lourde porte en fer derrière eux. Les pas des geôliers s’évanouirent finalement et Ultear jugeait bon de ne pas créer la panique en reprenant sa forme originelle, restant ainsi une toute petite fille. L’arrivée de deux nouvelles venues causait une sorte d’euphorie parmi les captifs qui s’amassaient autour d’elles. Ultear s’éclipsait légèrement pour réfléchir et examinait la grille en la touchant, puis murmurait pour elle-même.


- Je peux accélérer le vieillissement de cette porte, mais cela me prendra bien trop de temps et de magie si je le fais en une fois. Il va falloir y aller petit à petit pour que nos coupables ne remarquent rien. Cela devrait prendre une bonne quinzaine de jours si tout ce passe bien. Au moins, nous allons avoir du temps pour réfléchir à un plan d’action.

La sorcière tournait la tête pour voir si Junie allait bien et souriait avant de s’asseoir contre un mur. La patience était une vertu et il n’y avait nul besoin de se précipiter. Tôt ou tard, les enfants seront libre grâce à leurs actions. Il suffisait juste d’attendre quelques jours et de tout faire pour que rien ne vienne perturber le plan d’évasion. Mais était-ce réellement aussi simple ? Ca, c’était une autre histoire.

C O D A G E  P A R  @G A K I.  S U R  E P IC O D E
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Junie Néphélie
Crédits : Les plus belles ♪
Messages : 33
Date d'inscription : 22/11/2018

Junie Néphélie
Crime Sorcière
MessageSujet: Re: Il serait temps de dépolluer la zone [Junie]   Il serait temps de dépolluer la zone [Junie] Icon_minitimeMar 19 Fév 2019 - 23:52



Il serait temps de dépolluer la zone [Junie] C7iy


«Décrassage ft. Ultear Milkovich»


Une fois les deux mages infiltrées dans la cage avec les autres captives et les gardes repartis, une certaine clameur naquit au sein de la cellule. Ne les ayant jamais vu, les prisonniers pensaient qu'il s'agissait du nouvel arrivage et commencèrent à les questionner sur leur état de santé actuel. Junie n'eut pas le temps de répondre à une question que déjà plusieurs autres arrivèrent. D'où vous venez ? Avez-vous des nouvelles de mes parents ? Comment ils vous ont trouvé ? Quand cela allait-il s'arrêter ? Bien trop d'interrogation pour la Framboise qui cherchait du regard sa comparse tout en essayant de répondre correctement, tentant de formuler une phrase complète sans bégayer par peur d'être découverte.

Un gros "VOS GUEULES" bien rauque sortit du dessus, preuve que les gardes n'étaient pas loin. Le silence s'installa, parsemé de quelques chuchotements. La parole familière n'avait pas estompé leurs interrogations, mais avait aidé Junie à remettre de l'ordre dans sa tête. La jeune fille blonde en face d'elle lui jetait un regard interrogatif sans parler, tout le contraire de la brune d'à côté qui l'ouvraient sans arrêt. C'était pas plus mal car cela aida grandement la Framboise à se rendre compte de la situation actuelle. Le trafic de captifs ciblait un type de personne en particulier, à savoir des jeunes filles. Quel être ignoble aspirait à ce genre de chose ? Encore un gros porc rempli d'idées saugrenues, un mec bien moche qui se satisfaisait de si peu... Dégoûtant. La Néphélie pesta un bon coup, ce qui fit rire les autres filles autour d'elle. A en voir le nombre de personnes présentes, ca n'était pas une simple occupation de Jean-Kévin. Non, c'était bien plus. Quelque chose d'organisé qu'une personne ayant une intelligence supérieure à celle d'une huitre était capable de préparer une telle chose. Était-il possible qu'Ali Baba soit dans le coup ? Ca n'étonnerait pas la jeune fille, vu qu'il lui avait fait le coup bien avant. Le temps avait passé, mais ses passe-temps pouvaient rester identiques, voire même évoluer dans ce sens. Se faire un harem avec des esclaves ou toute autre chose y ressemblant, c'était clairement possible.

Ultear... J'ai un mauvais pressentiment... glissa la rouquine à la mage temporelle. Une sorte de prémonition, comme si un fantôme lui avait dit quelque chose à propos de cet endroit. Junie tourna la tête vers la droite, et tomba sur un garde le pantalon baissé en train de faire des choses bizarres avec sa main et... son onzième doigt.

Vous foutez quoi là ?

Hein ? Bah j'me fais plaisir pardi ! C'est qu'on s'ennuie vite ici. fit le monsieur en continuant son affaire.

Je... complètement décontenancée, Junie ne sut pas quoi répondre tellement le geste de son interlocuteur l'avait prit de court. Du jamais-vu, et pourtant elle en avait vécu pas mal d'aventures dans le genre.

Tiens, dit à ta copine de se retourner. Et tourne la tête ailleurs, tu me déconcentres. J'préfère de loin les filles avec des formes et pas les planches à pain.

Outrée, la mage fronça les sourcils et prit grandement sur elle pour ne pas lui défoncer la tête à coups de poings. Une forte envie d'utiliser Givrali pour lui geler son engin et se faire prendre en flagrant délit par ses supérieurs, voire y ajouter Aquali afin de rendre la scène encore plus comique. La jouer subtil pourrait la faire remarquer, il y a forcément des jeunes filles capable de tout pour sortir, quitte à gagner les faveurs des geôliers afin d'obtenir des traitements de faveurs. Il fallait prendre sur soi, et cette situation fit prendre conscience à la Néphélie les aléas des missions et les responsabilités que devaient prendre les chefs. Alors c'était avec ce genre de pression que vivaient constamment Ultear-sama, Jellal et les autres ? Impossible que Kiki-san soit dans le lot, il est bien trop occupé à se rouler par terre. A moins que... Non, il est bien trop petit !



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ultear Milkovich
Messages : 21
Date d'inscription : 22/11/2018

Ultear Milkovich
Crime Sorcière - Rang S
MessageSujet: Re: Il serait temps de dépolluer la zone [Junie]   Il serait temps de dépolluer la zone [Junie] Icon_minitimeDim 3 Mar 2019 - 16:57





Soulagement douloureux





Adossée contre le mur de sa cellule, Ultear regardait les jeunes demoiselles piailler comme des oisillons demandant la béqué. Toutes ces jeunes demoiselles innocentes et naïves, confrontées la terrifiante réalité du monde. La sorcière criminelle se demandait au fond de son cœur si elle aurait été aussi insouciante que ses congénères si le destin en avait voulu autrement. Probablement que la brune aurait eu une vie des plus simple, elle aurait connu différents garçons suite à diverses sorties avec ses amies. Peut-être même que sa vie l’aurait conduite jusqu’à une vie de princesse. Mais ce n’était pas le cas. Tout se trouvait être différent. Au moins, la sorcière se consolait en pensant à la chance d’avoir Meldy pour fille. Ce n’était déjà pas si mal quand on y réfléchissait non ?

Une voix grave la tirait de sa torpeur et la brune de presque trente ans tournait la tête vers sa provenance, un homme ayant son pantalon sur les chevilles pour mieux lustrer le bâton qui lui servait d’appareil génital. Ce dernier beuglait qu’il voulait voir de plus près le corps voluptueux de la sorcière temporelle, ce qui la fit sourire. Délicatement, Ultear se levait et s’approchait de manière féline vers l’immonde garde qui accélérait son mouvement.


- Il n’y a pas de mal à se faire plaisir, il est vrai. Mais vous savez, ici il y a des jeunes filles très sensible qui garderont ce souvenir toutes leurs vies. Cela serait dommageable pour vous que certaines d’entre nous ne soit plus bonne à vendre à cause d’un traumatisme non ?

Ultear se plantait devant le garde en rut, le sourire aux lèvres. Une idée lui traversait l’esprit grâce à cette imbécile se croyant tout permis. Elle venait lui caresser le menton tout en prenant une voix sensuelle.

- Mais, pour ma part, j’aime beaucoup ce que je vois. Et je m’y connais un peu en magie. Je peux être ce que tu veux pour ce soir si je ne sais pas moi, tu me permettais d’aller et venir librement dans tout le camp. En échange je serais ce que tu veux. Tu fantasmes sur Mirajane Strauss ? Je peux prendre son apparence. Sur Lucy Heartfilia ? Idem. Tu as juste à choisir mon beau.

Le gardien ne tenait plus et accordait sans réfléchir la permission à Ultear de se rendre où elle le désirait. Pour se faire, il lui signait un papier avec ses mains crasseuses et venait ouvrir la porte pour faire sortir la sorcière afin de s’amuser avec elle. Ultear obéissait et, discrètement, volait les clés aux gardiens avant de le suivre. Une fois seule avec ce dernier, elle l’assommait de toutes ses forces avant de le dissimuler à l’abri des regards pour partir en reconnaissance.

Discrète comme une ombre, l’ancienne criminelle observait les lieux pendants une paire d’heures avant de revenir jusqu’aux quartiers des cellules, en compagnie d’un autre garde rencontré en chemin, et toutes les filles la regardait comme une bête de foire. La sorcière retournait vers Junie en souriant.


- C’était très instructif ma petite escapade. J’y ai pris beaucoup de plaisir. Mais méfie-toi. Parmi elles, il y a forcément des traîtresses. Certaines de nos amies de fortune ne sont pas aussi saintes que tu ne le penses.

Par respect, elle lui expliquait en détail la topologie des lieux avant de conclure.

- Maintenant à toi de prendre une décision Junie. C’est ta mission et je t’ai donné tous les éléments possibles. Comment désires-tu que l’on sorte d’ici ?

C O D A G E P A R @G A K I. S U R E P IC O D E
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Junie Néphélie
Crédits : Les plus belles ♪
Messages : 33
Date d'inscription : 22/11/2018

Junie Néphélie
Crime Sorcière
MessageSujet: Re: Il serait temps de dépolluer la zone [Junie]   Il serait temps de dépolluer la zone [Junie] Icon_minitimeMar 5 Mar 2019 - 21:01



Il serait temps de dépolluer la zone [Junie] C7iy


«Décrassage ft. Ultear Milkovich»


Si Ultear-sama avait prit à la rigolade la réplique du garde, Junie désirait plus que tout pouvoir sortir de ce trou à rats. Bien entendu, tout cela après s'être occupé de réduire au silence tout ces gardes aux idées malveillantes. Pendant que la mage temporelle s'occupait de charmer un des malandrins pour faire diversion et s'échapper l'espace de quelques minutes, la Framboise se mit à observer les environs. Il fallait signer un papier pour sortir, voilà une chose utile à savoir même si dans l'instant cela servait à rien puisque la salle était sans surveillance. La jeune fille choisit de se mettre à l'abri des regards indiscrets et appela sa créature de glace en renforts. Son plan consistait à fragiliser les barreaux afin de pouvoir créer une sortie, et ainsi débuter l'opération libération des otages sans se faire voir.
Une idée qui partait bien, mais lorsqu'une petite fille aperçut un bout d'oreille de Givrali, ce fut autre chose que les barreaux qui se fragilisa. Prenant la créature bleue comme un monstre, un cri perçant dévasta la salle. Pour la discrétion, ça allait être pour une autre fois hein...

...

Ebahie devant cette réaction, Junie ne savait plus trop où se mettre. Instinctivement, elle tenta de feindre l'ignorance mais il était déjà trop tard. Une bonne partie des captives avaient été témoins de la scène, même un miracle ne pouvait pas la sortir de ce mauvais pas. Des regards de mépris, de suspission. Voilà un moment que la Néphélie n'avait pas eu affaire à ce genre de jugements. Ca l'aurait gêné avant, mais aujourd'hui, c'était une toute autre personne. La Framboise était cheffe de mission, elle ne devait pas montrer de signe de faiblesse et prendre sur elle.


Écoutez, je comprends votre étonnement. Mais je ne vous veux aucun mal... commença t-elle à dire avant de se faire couper la parole.

Pourquoi ya une bestiole avec toi alors ? Tu crois qu'on va gober ton charabia de sauveuse hein ?

Entre ma bestiole et les gens pas très fréquentables, tu préfères quoi ?

Bah les gens, ta bestiole je sais pas ce qu'elle est capable alors que les gens j'ai une petite idée. se défendit la demoiselle, pensant qu'elle aurait le dernier mot. C'était mal connaître la Framboise, et elle allait l'apprendre à ses dépends.

Tu as évoqué ton point de vue, très bien. Maintenant, je doute que toutes les autres adhèrent à ton idéal. Mesdames, j'aimerais savoir ce que vous pensez en ce moment. Pensez-vous vraiment que cet adorable quadrupède vous veuille du mal, et pas les hommes qui vous matent toute la journée en se tripatouillant la nouille lorsqu'ils voient un bout de peau ?

Le silence reprit le dessus sur l'effarement, les gardes ayant accouru reprirent le chemin de leur chambre tranquillement. Junie avait réussi à reprendre le contrôle de l'audimat, coiffant au poteau l'autre rageuse qui avait tenté de la jouer comme Beckham. Il fallait maintenant s'occuper du plan, leur en faire part mais un minimum pour éviter les dénonciations. Leur dire que des alliés allaient venir les sortir de là, faisant attention à ne pas se dévoiler ouvertement. Tout cela prit en tout et pour tout le temps qu'il fallut à Ultear de revenir de son escapade extérieure. Le timing parfait pour Junie qui pouvait maintenant se pavaner en bombant le torse fièrement.

Merci de me prévenir Ultear-sama. N'ayez crainte, durant votre absence je me suis mit dans la poche une bonne majorité d'entre elles. J'ai par la suite prit soin de ne pas trop en dire, afin de garder une marge de manœuvre si la situation nous échappe, comme vous m'en aviez parlé une fois.

Le moment était venu d'enclencher la partie finale du plan, à savoir organiser l'évasion et s'occuper une fois cela fini des gardes répugnants.

On ne peut pas rester indéfiniment ici, il y aura forcément des fuites concernant notre plan. - se rapproche de la mage temporelle - J'ai pensé à fragiliser les barreaux grâce à Givrali et ainsi pouvoir permettre à pas mal d'entre elles de s'échapper pour créer une diversion. Comme vous venez de le dire, ca finira pas comme on le pense alors il va falloir faire des sacrifices. Les personnes qui s'évaderont en premières seront celles qui vont tout faire pour que le reste ne sorte pas. Si leur plan marche, nous n'aurons plus qu'à reproduire le gel sur les barreaux et patienter le temps qu'il faut à votre magie pour vieillir la porte. Cela vous convient-il ?



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ultear Milkovich
Messages : 21
Date d'inscription : 22/11/2018

Ultear Milkovich
Crime Sorcière - Rang S
MessageSujet: Re: Il serait temps de dépolluer la zone [Junie]   Il serait temps de dépolluer la zone [Junie] Icon_minitimeLun 18 Mar 2019 - 10:38





Milf un jour, milf toujours





La magicienne en quête de rédemption regardait sa toute jeune apprentie bomber le torse avec fierté, comme si cette dernière était heureuse de prouver, pour la première fois, sa valeur. Ultear ne pouvait s’empêcher de laisser un petit sourire déformer ses lèvres, amusée par le fait de voir Junie aussi contente de son projet. Avec un silence religieux, la sorcière écoutait le plan d’action qu’émettait sa comparse tout en pesant le pour et le contre d’une telle action. À première vue, selon la brune trentenaire, c’était un bon projet, mais plusieurs zones d’ombre venaient noircir le tableau sans compter le fait que sa jeune acolyte semblait bien trop pressée de partir.

Ultear restait silencieuse jusqu’à la fin avant de reprendre la parole, d’un ton maternel, pour recadrer en douceur la demoiselle aux cheveux violets.


- Ne te précipite pas. Tu es trop impatiente dans ton projet. Prends le temps d’analyser la situation. Ton idée, aussi bonne soit-elle, ne prévoit pas le risque pour les jeunes filles qui ne sont pas à la botte des trafiquants. Admettons que les plus mauvaises filles s’échappent en premier, qu’est-ce qui te dis qu’elles ne vont rien tenter contre leurs camarades détenues ?

La magicienne du temps récupérait son sourire habituel avant de venir frotter le sommet du crâne de sa compatriote avec tendresse. Malgré son impatience, Ultear restait fière de Junie et estimait qu’elle avait fait beaucoup de progrès depuis le début de l’aventure.

- Sois beaucoup plus prudente la prochaine fois. C’est un conseil que je te donne. Il faut prévoir la majorité des cas de figure pour en tirer le meilleur. D’accord Junie ? Bien, alors commençons donc ton merveilleux projet d’évasion.

Ultear se mit en retrait et, laissant faire sa partenaire, se mit à vieillir les barreaux de la cellule de son côté. L’action était particulièrement lente et lui demandait beaucoup d’énergie magique. À un point t’elle que la fondatrice de Crime Sorcière devait arrêter sa transformation en jeune demoiselle de dix-huit ans pour maintenir son pouvoir. Heureusement, Junie s’en sortait très bien de son côté et cela permettait à Ultear de finaliser sa part sans être réellement inquiétée, si ce n’est par la surprise de certaines captives choquée de voir une femme bien plus mûre qu’initialement.

Une fois les barreaux suffisamment rouillés par l’action du temps, Ultear fit sortir les filles de bonnes fois qui se mirent à courir dans tous les sens, provoquant un sentiment de panique non-négligeable dans tout le campement. Rapidement, certaines d’entre elles se firent reprendre, mais la sorcière du temps venait les libérer avec aisance, bien qu’essoufflée par son usage abusif de la magie durant les dernières heures.

Dans la cohue générale, Ultear se fit blesser au bras par un tir magique provenant de la garde du camp et, alors que son regard venait se braquer vers le tireur, ce dernier eu une sorte de bug en voyant sur qui il venait de tirer. D’une voix, il laissait échapper le mot milf, ce qui fit soupirer la sorcière.


- Cela suffit avec ce mot. Les jeunes ne vont retenir que ça de moi. Le fait que je sois une milf. Mais bon, autant en être fière si c’est ainsi que l’on me voit.

C O D A G E P A R @G A K I. S U R E P IC O D E
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Junie Néphélie
Crédits : Les plus belles ♪
Messages : 33
Date d'inscription : 22/11/2018

Junie Néphélie
Crime Sorcière
MessageSujet: Re: Il serait temps de dépolluer la zone [Junie]   Il serait temps de dépolluer la zone [Junie] Icon_minitimeMer 20 Mar 2019 - 16:58



Il serait temps de dépolluer la zone [Junie] C7iy


«Décrassage ft. Ultear Milkovich»


De l'impatience, c'est ce qui faisait vivre la Framboise. Elle était encore jeune et bouillonnait d'en apprendre chaque jour auprès de gens tous aussi incroyables les uns que les autres. Alors oui en effet, elle omettait plein de petites choses par-ci par-là, en se disant qu'Ultear serait là pour l'avertir. Ce qu'elle fit très bien par ailleurs, montrant les risques du plan que la Néphélie avait prit le temps d'élaborer... en ne prennant pas compte de la suite de son plan. N'écoutait-elle qu'à moitié, préoccupée par les gardes et la surveillance ? Probablement.  En tout cas, l'aval sur son plan avait été obtenu donc il était désormais temps d'y aller.

Je vous sens absente, Ultear-sama. - la regarde rapidement puis tourne la tête vers les autres filles - J'espère que cela ne va pas mettre en péril mon plan. pensa t-elle. Dans tout les cas, si jamais ça foirait, la mage temporelle saurait s'en tirer toute seule. Elle n'était que spectatrice et juge du plan d'évasion de la jeune mage après tout.

Le plan débuta avec l'évasion des filles. Bon elles avaient pas eu le temps de répéter avant, ca ressemblait donc à rien du tout. Mais ca avait le mérite de créer la discorde dans la tête des gardes tous effarés devant la prise d'initiatives des captives. Sortant leurs armes, ils se mirent à tirer n'importe où afin de calmer le tohu-bohu mais ne parvinrent qu'à accuenter hurlements hystériques. Junie tentait son possible pour éviter qu'il y ait des blessées, toutefois la pluie de balles magiques n'aidait en rien sa tentative. C'était décidément pas du tout ce qu'avait escompté la Framboise sur les effets de son plan, et ça allait sans doute affecter sa note d'examen.

Voyant qu'elle commençait à perdre le contrôle avec Givrali à ses côtés, Junie décida d'utiliser en plus son comparse aquatique. Ca allait aider à geler une plus grande zone, bien que ca viderait énormément sa réserve magique. M'enfin, il fallait bien faire des sacrifices. Et qu'est ce que représentait la vie d'une fille face à la vie de plusieurs autres ? Pas grand chose. Accomplir un fait de ce genre suffisait à la Néphélie, même si elle n'avait toujours pas revu l'idiot de blondinet pour lui régler son compte une bonne fois pour toute. Tout ça, ca se règlera là-haut de toute façon.

Aquali, innonde le sol ! Givrali, tu n'auras plus qu'à geler le sol. fit la jeune invocatrice, gardant un oeil sur la situation.

En quelques minutes, le sol fut entièrement recouvert d'une fine couche de verglas. Les tirs s'estompèrent peu à peu puisque les gardes se retrouvèrent tous sur les fesses, désarmés. Quelques captives y virent une ouverture et se ruèrent vers les armes pour les pointer en direction des gardes. Jusqu'ici tout avait été rattrapé dans le plan de la Framboise, mais il fallait qu'il y ait encore des complications. Un coup de feu se fit entendre,  faisant tourner toutes les têtes dans sa direction.
C'était une petite fille, d'à peine dix ans. A ses pieds, le corps inerte d'un garde. Un trou dans la poitrine, encore fumant. Tremblottante, la fille se tourne vers ses consoeurs avec l'arme en main.

J'ai... pas fait exprès... Il venait sur moi et...

Silence à nouveau pendant deux secondes, puis crise de panique générale. Tout le monde désirait sortir de là mais suite à l'initiative de Junie, c'était impossible. On aurait pu penser à une épreuve d'un jeu télévisé, mais la réalité était bien plus cruelle pour être jugée comme du divertissement.
La Néphélie tenta de se frayer un chemin, se gamellant quelques fois avant de parvenir à la hauteur de la petite fille en pleurs mais armée.

Tout va bien maintenant. Lâche ton arme s'il te plait, tu fais peur aux autres.

Je... peux pas...

Mais si tu peux. Il suffit de désserer doucement tes mains et de la déposer sur le sol.

D'accord.. je vais... essayer.

Au moment où elle se baissait pour la poser sur le sol, son pied glissa et un nouveau coup de feu retentit.  Un autre garde, qui se tenait devant la sorcière temporelle,s'écroula. Ne sachant pas quoi faire, Junie alla s'occuper de la petite fille pour s'adresser avec méfiance à sa supérieure hiérarchique.

Pas de bobos, Ultear-sama ?

Manquait plus qu'elle ait été touché par une balle perdue... Pourquoi fallait il toujours que les choses se compliquent avec la Framboise ? Avant d'entendre le verdict et subit la sentence, Junie rappela ses invocations. Le travail était quasiment terminé, et elle était au bord de la rupture avec toutes ces cabrioles niveau magie.


HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ultear Milkovich
Messages : 21
Date d'inscription : 22/11/2018

Ultear Milkovich
Crime Sorcière - Rang S
MessageSujet: Re: Il serait temps de dépolluer la zone [Junie]   Il serait temps de dépolluer la zone [Junie] Icon_minitimeVen 19 Avr 2019 - 9:22





Mise à mal





La sorcière en quête de rédemption tombait à genoux en tenant son bras qui, malheureusement, laissait échapper beaucoup de sang. Par chance, la balle n’avait pas touché d’artères et l’hémorragie finirait par se stopper d’elle-même, mais la prudence était néanmoins de mise. La douleur lui arrachait une grimace et la brune venait arracher une partie de sa tunique moulante pour venir faire un garrot autour de son bras. La brune essayait de bouger son bras, sans succès, avant de lever les yeux vers son acolyte qui s’approchait de cette dernière en demandant si tout allait bien. Cette simple remarque fit sourire la mage du temps qui, avec humour, lui montrait son bras ensanglanté.

- Non il y a bien un bobo. Je me suis pris une balle perdu et je n’arrive plus à bouger mon bras. De fait, je ne peux plus utiliser ma magie pour te venir en aide Junie. Mais d’après ce que je vois, ton travail est presque terminé et c’est une très bonne chose.

Ultear venait lui adresser un sourire très tendre avant de se remettre sur pied péniblement, s’appuyant sur la demoiselle aux invocations pour y parvenir. La bataille était presque terminée et la plus grande majorité des gardes étaient maîtrisés par l’action conjointe des captives qui les tenaient en respect. La magicienne du temps examinait les forces ennemies et estimait que la mission était terminée. Avant de s’en aller, la brune demandait aux anciennes captives de prévenir le gouvernement pour qu’il puisse venir prendre en charge l’ensemble de ses malfrats et elle ajoutait que personne ne devait laisser échapper l’intervention de Crime Sorcière durant cette bataille.

La mage du temps quittait donc les lieux pour retourner au lieu de rencontre où elle avait retrouvé Junie avant de s’asseoir pour regarder son bras qui n’était pas joli à voir. Par chance, la balle était ressortie, mais la douleur, elle, était parfaitement présente et handicapait lourdement la sorcière qui finissait par reporter son attention envers sa comparse.


- Une bonne chose de faite Junie. Il n’y avait, certes, pas les têtes pensantes de ce rapt, mais c’est déjà une bonne épine dans le pied que tu viens de leur mettre. Je te félicite Junie. Tu as gagné en maturité et cela fait très plaisir à voir.

Ultear gardait son bras en écharpe avant de remettre péniblement son manteau noir, symbole de la guilde clandestine, et s’avançait vers la sortie.

- J’aurais aimé rester plus longtemps avec toi, mais Jellal doit certainement attendre des nouvelles concernant cette mission. Je me charge de lui faire le rapport le plus détaillé possible, en n’oubliant pas de vanter tes exploits. De plus, nous avons quelque chose à faire d’important. Je ne peux en dire plus pour l’instant, mais je suis certaine que, rapidement, nous nous retrouverons pour en discuter plus en détails. Prends soin de toi, Junie.

Dans un dernier sourire, la brune franchissait la porte pour se perdre dans les miasmes toxiques de la plage avec la satisfaction d’avoir rendu ce monde bien plus lumineux désormais.

C O D A G E P A R @G A K I. S U R E P IC O D E
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Junie Néphélie
Crédits : Les plus belles ♪
Messages : 33
Date d'inscription : 22/11/2018

Junie Néphélie
Crime Sorcière
MessageSujet: Re: Il serait temps de dépolluer la zone [Junie]   Il serait temps de dépolluer la zone [Junie] Icon_minitimeSam 20 Avr 2019 - 20:42



Il serait temps de dépolluer la zone [Junie] C7iy


«Décrassage ft. Ultear Milkovich»


Enfer. Damnation. Voilà qu'indirectement, la Framboise venait de mettre à mal sa supérieure. Une balle perdue lui avait touché le bras, au moment où tout semblait réglé niveau planification et évacuation. Les gardes n'étaient plus en mesure de faire quoi que ce soit car ils étaient hors service, mais cela ne réglait en rien l'affaire de finir la mission. Il pouvait toujours en débarquer de nulle part et tout ce qui aurait été fait depuis le début serait réduit à néant. Junie prit un air désolé, un peu déboussolée sur l'état de santé de la mage temporelle et maudissant les armes à feu. Il n'était plus question de se reposer sur la magie, les aptitudes physiques étaient maintenant à nouveau en seule solution.

Ne sachant pas trop quoi faire pour aider sa supérieure, la Néphélie tenta de venir l'aider à se relever mais se retint à maintes reprises, pensant qu'elle allait se faire gronder et se sentait toujours coupable de cette faute. Jamais un autre membre de Crime Sorcière n'aurait fait cette faute. Kazuki allait sans doute lui dire que c'est sur le terrain qu'on apprend le mieux, et il aurait raison. Sa manie d'exécuter les Rolling Thunder sur le sol devait forcément lui apprendre un truc important vu qu'il en fait une petite série matin et soir. Donc pourquoi ne pas se mettre d'accord sur un éventuel entrainement afin de travailler son mental. Elle était encore bien trop fragile psychiquement, et ça pourrait vite attirer la poisse à nouveau sur ses prochaines sorties.

M-Merci Ultear-sama. Mais au delà de la réussite de la mission, j'ai failli à mon devoir en vous blessant par ma faute. Je...

Ultear lui coupa la parole pour l'avertir qu'elle avait à faire, la laissant s'occuper de la fin de l'évacuation. Junie ne le prit pas mal, car une mage de renommée comme Ultear avait bien des choses à faire plus importantes, et acheva de guider les enfants hors du repaire. Il n'y avait plus qu'à rentrer désormais, et bien que sa partenaire lui ait dit du bien sur l'exécution de la mission, Junie avait tout de même la boule au ventre. Pour une tâche aussi "facile" que ça, réussir à faire en sorte que son allié soit blessé n'était pas une victoire mais bien une défaite sur le plan personnel. Mais elle avait tout le trajet jusqu'à la guilde pour y réfléchir. Notamment pour son entrainement, Kazuki ou même Jellal pourraient lui donner des idées. Voire Crimson ou Meldy. Il y avait suffisamment de choix parmi tout ces mages de qualités, Junie avait l'embarras du choix.

- Fin -


HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pika-sama
Crédits : Sirius
Messages : 694
Date d'inscription : 10/07/2013
Localisation : Caché !
http://fairy-reborn.forumactif.org
Pika-sama
Maître du Jeu
MessageSujet: Re: Il serait temps de dépolluer la zone [Junie]   Il serait temps de dépolluer la zone [Junie] Icon_minitimeSam 20 Avr 2019 - 22:23

Félicitations pour avoir terminé le RP ! Je verrouille le sujet et le range dans la bonne partie ~

_________________
Compte Fondateur et PNJ. Sert à intervenir en rp pour jouer n'importe quel personnage. Si vous avez des questions, veuillez les poser à un autre membre du staff et pas à ce compte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Il serait temps de dépolluer la zone [Junie]   Il serait temps de dépolluer la zone [Junie] Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Il serait temps de dépolluer la zone [Junie]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Agriculture en zone urbaine face au deficit d'infrastructure
» La zone métropolitaine contribue à 90% à la recette fiscale
» Un Temps pour chaque chose:Le Choix Judicieux
» "Ô temps ! suspends ton vol, et vous, heures propices ! ..."{Frédérick & Milena}
» Arrêter le temps...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Reborn :: Archives :: Cimetière :: Rp terminés-
Sauter vers: