Rejoignez-nous, pour une aventure unique dans le monde des fées ~ ♦ Le forum a désormais 2 ans !
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Forum fermé. La partie RP est en revanche ouverte.

Partagez | .
 

 Trick or Treat ? | Matryona V. Mechtcherski

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Trick or Treat ? | Matryona V. Mechtcherski   Mar 22 Oct - 23:10

Trick or Treat


Silent Hill 4 - Silent Circus



Il devait être près de minuit dans la vaste cité royale du royaume d’Edoras. Quelques rares personnes étaient encore dans les rues, des ivrognes ou des travailleurs nocturnes pour la plupart.

La ville était plongée dans le noir, bien que quelques lampadaires éclairaient encore les allées principales. La lune d’un blanc ocre se faisait discrète, jouant à cache-cache derrière les nuages alors que les habitants dormaient sur leurs deux oreilles, persuadés qu’ils ne craignaient rien.
Il était amusant de voir comme ces ignorants ne se doutaient pas des ombres qui se profilaient, cachées dans la nuit noire, dans l’attente du jour où elles pourraient tous les égorger à commencer par le roi Jellal, le rejeton de Faust. Des êtres à l’âme ternie de haine, de désirs de revanche ou de gloire égoïste qui avaient trouvé refuge dans les ténèbres.


Les ruelles, à l’est, étaient plongées dans l’obscurité totale. Les quelques courageux qui s’aventuraient dans ces lieux malfamés ne voyaient même pas où ils mettaient les pieds. Ce quartier, fréquentable uniquement la journée, étaient essentiellement composés de bâtiments anciens, à la façade délabrée la plupart du temps. Les familles modestes et les étudiants à petit budget trouvaient ici des foyers à moindre coût, du peu qu’ils ne craignent pas la racaille qui traînait ici, évidemment.


Notre histoire prend donc sa source dans cette partie oubliée de la prestigieuse capitale.

Un nuage de fumée venait se dissiper dans l’air, dispersé par un petit vent glacial. La nuit s’annonçait fraîche.
Une cigarette à la main, notre protagoniste fixait alors, l’air songeur, le ciel nuageux recouvrant la voûte étoilée. Il était alors adossé contre le mur, une cigarette entre les doigts, la tapotant légèrement pour faire tomber le surplus de cendres sur le sol. Il remontait parfois sa manche, surveillant l’heure sur sa vieille montre en quartz.
Lorsqu’il jugea l’heure suffisamment avancée, il lâcha son mégot dont le bout était encore incandescent, l’écrasant de son talon avant de partir.

Entamons les présentations donc.

Ce jeune homme, caché sous un épais manteau le protégeant du froid et du regard des autres, était l’un des quelques membres du Garou Kishidan. Cette unité, dont le rôle principal est de protéger le roi de Fiore, a également pour mission d’appréhender les criminelles.
Aleksei avait donc pour tâche ce soir de mettre la main sur quelques mages d’une guilde noire. Quelques sources, apparemment sures, lui avaient assuré qu’ils se trouvaient tous cachés dans les manèges de E-land. Il avait donc dû attendre que le parc ferme et que le personnel s’en aille pour pouvoir s’y introduire discrètement et appréhender l’ennemi.

Simple vous dites ? Rien n’est simple voyons.


L’entrée du parc d’attraction n’était alors plus aussi attrayante que la journée. Les nombreux néons qui l’illuminaient en temps normal étaient tous éteints, plongeant le parc dans les ténèbres. Cette même obscurité parvenait d’ailleurs à rendre ce lieu inquiétant. Le silence aussi avait son rôle puisque grâce à lui l’ensemble ne paraissait que plus macabre encore. Paradoxalement, quelques grincements ressortaient vers l’extérieur. Une personne normale aurait certainement pris peur, mais il faut croire qu’il en fallait bien plus pour effrayer notre héros.
Il s’approcha tranquillement de l’imposante grille de l’entrée, ne prêtant visiblement attention qu’à l’éventuelle présence de caméras de surveillance.
Aucune. Voilà pourquoi les mages noirs avaient pu s’introduire si facilement dans les lieux…

Il posa alors sa main contre la grille, essaya de tirer dessus sans vraiment espérer l’ouvrir, s’appuyant surtout sur les barreaux pour tester leur solidité. Il ne comptait pas forcer l’entrée, plutôt escalader. Une chute de tout en haut serait mortelle alors il préférait prendre ses précautions.
Une fois sûr qu’il avait affaire à quelque chose de solide, il se concentra quelques instants avant de prendre l’apparence l’hideuse créature qu’était devenue Ava Matryoshka avant son décès. Il s’agrippa ensuite aux barreaux grâce à ses « pattes » et ses mandibules pour escalader sans mal et enfin redescendre à l’intérieur même du parc où il ne perdit pas de temps pour reprendre son apparence normale.

Que la partie de cache-cache commence ! Et après ce sera le chat et la souris, songea-t-il ironiquement en rouvrant son paquet de cigarettes. Il en prit une, la glissa entre ses lèvres avant de l’allumer. Il allait certainement déambuler longtemps avant de trouver quelque chose mais qu’importe, il avait jusqu’au petit matin, six heures exactement pour mettre la main sur le groupuscule de mages.
De quelle guilde sont-ils ? Quelles sont leurs pouvoirs ? Un tas de questions qui mettaient en appétit la curiosité du jeune homme. Et puis s’ils sont trop pénibles à attraper, il n’aura qu’à les tuer. On le fâcherait ? Non, non, quand on est le chien du roi on nous passe tout.  Sinon il n’aurait aucun intérêt à être le bouffon du monarque ! Et puis il ferait passer ça pour un accident. Oh, oui… On lui pardonnerait bien… Voilà que ses doigts le démangeaient maintenant.


« Montrez-vous les ploucs, j’suis tout seul. » Beugla-t-il sans réfléchir en recrachant la fumée de sa cigarette.

Voilà qu’il était impatient. Mais, comprenez-le, la dernière fois qu’il a pu tuer quelqu’un librement c’était il y a plus d’une semaine. Le manque se fait ressentir, naturellement. Le sang, c’était plus puissant que la nicotine chez lui. Autant il pouvait se passer de fumer quelques temps, autant tuer, il avait plus de mal sans disjoncter sérieusement.
Alors pour le coup, penser à ce qu’il pouvait faire à une fricassé de pourritures, au même titre que lui me direz-vous, ça mettait son instinct de tueur en alerte. D’autant plus que personne ne les regrette, ces salauds là ! Son cerveau, son sang bouillonnaient déjà à cette idée. Les faire chuter « accidentellement » de la grande roue ? Ce n’est pas tous les jours qu’on n’a pas à faire la queue pour aller dans ses foutus manège ! Alors autant en profiter, n’est-ce pas ?

Ses pas le menèrent finalement devant l’immense carrousel au centre du parc. Le vent continuait de le faire tourner, légèrement, faisant grincer le bois de la plateforme tournante. On aurait d’ailleurs juré que chacune des montures fusillaient le brun du regard alors qu’il passait tranquillement. Détail qu’il remarqua, non sans un air un peu intrigué. Il s’approcha de l’un des chevaux, pencha la tête en l’analysant longuement avant de venir écraser son mégot dans son œil. Il ne manqua d’ailleurs pas de lui adresser une insulte avec un air presque furieux en faisant cela.
Il se posa ensuite sur la plateforme, croisant les bras, balayant les lieux du regard.
Il cherchait depuis plus d’une heure et il n’y avait pas un chat. Enfin si, mais celui qu’il avait croisé n’était plus très frais. Il devait pourrir ici depuis trois ou quatre jours, à l’odeur…

Il entendit alors un bruit, un peu lointain. Comme si quelqu’un boitait… C’était un pas hésitant, un peu hâtif, dont le jeune homme n’arrivait pas à déterminer l’origine. Il resta cependant stoïque, comme s’il n’avait rien entendu, se contentant de regarder devant lui en attendant patiemment que ce bruit, cette personne ne s’approche.
Et dire qu’il s’était embêté à chercher sa proie alors qu’elle allait venir d’elle-même à lui.

Quelle intrigante nuit s’annonçait là. Et on n’était même pas Halloween alors que le cadre était digne de la soirée des bonbons et des monstres ! Il fallait maintenant savoir si cette fameuse personne, de toute évidence seule pour le moment, comptait venir lui demander des friandises un peu en avance ou lui jouait une mauvaise farce.

Trick or Treat ? Comme on dit, aussi.

A moins qu'il ne se soit trompé sur toute la ligne.

© FICHE CRÉÉE PAR LITTLEHARLEEN


Hors rpg:
 
Gain d'xp: 3566
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Trick or Treat ? | Matryona V. Mechtcherski   Sam 26 Oct - 20:34

Trick or Treat ?
(Robespierre) ▽ La mort est le commencement de l'immortalité.
Une nouvelle vadrouille ? Peut-être. Quitter sa guilde et son refuge délabré pour les grandes rues de la capitale ? Elle-même ne savait pas pourquoi elle était venue ici. C'est comme hypnotisée qu'elle s'était aventurée dans les ruelles sombres, trahit par l'éternel bruit de sa béquille. Elle n'y faisait même plus attention pour tout avouer, comme si ce claquement était devenu une partie d'elle.

Cachée sous une grande cape, la faisant se confondre aux ténèbres, méconnaissable lorsqu'elle passait près des quelques lampadaires. Si on oubliait toujours ce bruit agaçant ... et ces présences ennuyantes à ses côtés.

« Matry ! Matry ! Où on va comme ça ? On est bientôt arrivées ? J'ai mal aux pieds ! J'ai faim ! Je suis fatiguée !
- Tu ne peux pas, tu es un zombie !
- J'ai mal quand même ! »

La rousse se contentait de soupirer, lançant un regard ennuyé vers la plus petite qui se tut aussitôt en s'excusant avant de reprendre sa marche. Où aller ? Pourquoi ? Dans quel but ? Bonnes questions. C'était la première fois qu'elle venait ici, elle était totalement perdue, mais surtout apeurée par le fait de se faire attraper par des chiens de l'armée. Avec sa jambe, impossible de courir, sans Zhen, impossible de les semer, non, elle pouvait juste se battre avec les deux anciennes Grimoire Heart. Juste se battre. Pourquoi être venue dans un endroit aussi dangereux alors ? Peut-être pour sa quête, pour mettre la main sur l'immortalité qu'elle chérissait tant. Quoique c'était peut-être Sheska et Zhen qui la voulait tellement ... cette vie éternelle. Elle-même ne le savait pas vraiment.

C'est la seconde qui finit par s'arrêter, enlevant sa capuche en replaçant sa paire de lunette sur le bout du nez, passant les doigts dans ses cheveux. La rousse se retourna, croisant le regard de son acolyte qui pointait une auguste grille, passant de l'énorme barrière à la jeune femme aux cheveux violets qui se permit un « Il faut toujours chercher dans les endroits où l'on s'y attend le moins. Un parc d'attraction par exemple. »

La boiteuse grogna légèrement, elle aurait voulu l'esquiver, passer à côté sans que l'intellectuelle du groupe ne lui demande d'y aller, sans devoir passer ce grillage. Une fois derrière elle se sentirait emprisonnée, comme livrée d'elle-même à l'ennemi, incapable de fuir, privée d'une éventuelle liberté.

Liberté qu'elle n'avait même pas à l'heure actuelle. La mort se rapprochant petit à petit, la terrorisant de jour en jour sans lui laisser le temps de vivre ce qu'elle voudrait réellement.

« Tu as peut-être raison. Finit-elle par dire. Trouve une solution pour entrer à l'intérieur et je te suivrais. »

La violette sourit légèrement, s'éloignant du duo pour inspecter la lourde porte bien cadenassé. Escalader était une option a bannir vu l'état de Matryona, les deux soeurs étaient incapables de la porter pour ensuite redescendre. Zhen aurait bien pu les aider, mais l'appelait signifiait presque prier Dieu, chose que refusait l'ancienne Grimoire Heart. Une seule solution s'offrait à elle. Faire exploser cette entrée dans les règles de l'art et sans aucune discrétion. Chose peu crédible venant d'une guilde d'assassin.

Ordonnant à sa soeur de la rejoindre, elle se contenta de lui exposer son plan, au début elle refusa catégoriquement, ne souhaitant pas créer un tel grabuge et dégrader les lieux publics, et sous les menaces de la plus vielle, elle s'effectua.

Une petite explosion suffit, faisant tomber le lourd cadenas au sol, laissant le passage libre à la rousse qui devança les deux soeurs sans un mot, posant un regard presque apeuré sur les attractions. On l'avait repéré, au fond d'elle, Matryona le savait. On allait bientôt lui mettre la main dessus pour l'enfermer. Pour la laisser mourir.

Mourir.

Rien que l'évocation de ce mot la terrorisé, lui donnait des frisons et lui faisait perdre ces moyens. Se stoppant un instant, elle jeta un bref coup d'oeil vers la sortie sans pour autant s'arrêter dans sa marche.

« Vous avez peurs, n'est-ce pas ? Demanda Sheska en se retournant vers les deux rousses qui, instinctivement s'étaient collées l'une à l'autre.
- Mê ... même pas vrai ! Affirma sa petite soeur, accrochée de toutes ses forces au bras de sa patronne. »

Matryona ne répondit rien, jurant simplement contre le calme de la violette, la bousculant même légèrement pour la devancer, accélérant le pas en analysant chaque attraction minutieusement, s'arrêtant quelquefois pour reprendre, traînant la petite rousse à bout de bras.

Et finalement, elle se retrouva face à eux. Face à cet énorme carrousel et à ce jeune homme, du moins d'après ce qu'elle imaginait. Elle n'y voyait presque pas, son oeil actif ne lui permettant pas une vision parfaite de ce qu'elle avait en face d'elle. Femme, homme, monstre, animal ? Elle n'en savait rien, elle imaginait juste.

Viktoria lui lâcha enfin le bras, laissant la rousse relever sa capuche couvrant sa tignasse orangée, elle passa une main rapide pour les replacer correctement, sans lâcher l'être en face d'elle du regard.

« Bonsoir. Monsieur ? Désolé si je me trompe, je n'y vois rien avec cette obscurité. »

Elle fit mine de sourire, un petit sourire amical pour cacher au mieux sa peur. Elle le savait, qu'elle allait tomber sur quelqu'un, quelqu'un qui allait lui mettre des bâtons dans les roues dans ses recherches. Tout ce qu'elle espérait, c'était de ne pas être tombée sur un des chiens de l'armée.

« Je suis contente de trouver quelqu'un ici, voyez-vous c'est la première fois que je viens ici et je me suis malheureusement perdue. C'est triste pas vrai ? »

Un petit rire lui échappa, un faux rire timide accompagnant son mensonge. La mage de Death Holder jeta un rapide coup d'oeil aux deux soeurs postées derrière elle, croisant le regard de Sheska, visiblement prête à passer à l'action si le besoin se faisait sentir ...

Au moins, elle pouvait se sentir en sécurité ...
[HRP : Désolé pour le petit retard. J'espère que ça te conviendras, sinon n'hésite pas à me le dire >< ]
(c) AMIANTE




Gain d'xp: 419
Revenir en haut Aller en bas
Pika-sama
Maître du Jeu
avatar
Crédits : Sirius
Messages : 3268
Inventaire : Banane
Date d'inscription : 10/07/2013
Localisation : Caché !

MessageSujet: Re: Trick or Treat ? | Matryona V. Mechtcherski   Lun 6 Jan - 4:24

Etant donné qu'Aleksei a changé pour Jellal, le RP est considéré comme étant terminé donc voici vos bonus :

- 100 points pour Jellal parce qu'il a commencé le RP et 300 points bonus puisque le RP est considéré comme étant terminé. Les points te seront donnés quand tu seras validé avec Jellal x)
- 300 points bonus pour Matryona puisque le RP est "fini".

Maintenant, cet RP est locké et rangé dans les RP terminés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fairy-reborn.forumactif.org
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Trick or Treat ? | Matryona V. Mechtcherski   

Revenir en haut Aller en bas
 

Trick or Treat ? | Matryona V. Mechtcherski

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» EVENT ϟ Trick or treat !
» Event Halloween • Trick or Treat
» [EVENT] Trick or treat ? [RP COLLECTIF]
» wiska ► trick or treat
» Mission de rang C solo: Le poison qui rend la trick

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Reborn :: Archives :: Rp terminés-