Rejoignez-nous, pour une aventure unique dans le monde des fées ~ ♦ Le forum a désormais 2 ans !
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Forum fermé. La partie RP est en revanche ouverte.

Partagez | .
 

 Mission : Le festival de Taiyou [PV : Haru et Kagura]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Tsukuyo Mangetsu
Mermaid Heel
avatar
Crédits : Moi même °w°
Messages : 114
Date d'inscription : 05/08/2013

Fiche de mage
Magie / Arme: Rééquipement de Kunais
Niveau: 22
Expérience:
369/506  (369/506)

MessageSujet: Mission : Le festival de Taiyou [PV : Haru et Kagura]   Ven 27 Déc - 19:35

Le festival
Ft. Haru Glory & Kagura Yatô

Avant de partir ou même de choisir cette mission, Tsukuyo arriva seulement au quartier général de la guilde Mermaid Heel. Sa mine n’étant pas des plus jolies à voir, personne n’osait lui demander pourquoi elle paraissait si fatiguée ? Et ce n’était pas uniquement à cause du fait que la jeune femme lançait des regards menaçants à toutes les filles qui avaient le culot de la questionner sur ses nuits de sommeil. Elle manquait de repos à cause des mauvais rêves qu’elle pouvait faire… En fait, ce n’était pas totalement des cauchemars, mais elle repensait sans cesse au costume qu’elle avait dû mettre pour la fête d’Halloween, qui était très gênant et qui la faisait passer pour une prostituée, elle avait même gueulé ceci dans la guilde et c’était obligé que tout le monde l’avait entendue. En même temps, c’était une tenue de magicienne bien trop courte et jamais elle ne portait ce genre de vêtement, elle préférait son kimono habituel.

Pour tenter de repenser à autre chose, la Ninja s’installa à une table en fumant tranquillement dans son coin afin de ne pas déranger les non-fumeurs. Puis, quelqu’un vint à sa rencontre pour lui proposer un café ou une autre boisson énergisante et si ce n’était pas une personne de la même organisation qu’elle, elle aurait gagné un kunai planté sur le front. Cependant, la blonde refusa et se perdit de nouveau dans ses pensées qui revinrent sur ce fameux Halloween et le déguisement qui lui avait fait perdre son honneur de Ninja, quelle honte. Les autres sirènes de la guilde lui avaient dit que ça lui allait bien, mais non ! Elles auraient dû le donner à Mugen, elle aurait été parfaite ! Mais c’était vrai que c’était elle qui s’était inscrite et non la violette. Tsukuyo finit par secouer rapidement sa tête de gauche à droite pour oublier ce détail une bonne fois pour toutes, il ne fallait pas que ça devienne pire qu’un traumatisme. Néanmoins, si elle ne pouvait pas rester assise tranquillement pour ne plus repenser à ça, il fallait faire quelque chose où elle bougerait beaucoup et pour cela, il y avait le tableau des missions.

Avant de se lever pour aller vers lui, elle avait vérifié s’il y avait beaucoup de monde ou non et une fois qu’elle remarqua qu’il n’y avait personne, elle y alla pour les regarder une par une. Après quelques instants passés à observer ce panneau, son regard violet s’arrêta sur une mission qui parlait d’un festival et qu’il fallait que l’ordre y règne parce qu’il était tellement populaire que le bordel s’installait rapidement. Cela se passait à la plage Taiyou et la Mangetsu avait déjà entendu parler de cette dernière. D’après les habitants d’Edoras, c’était le meilleur endroit de ce monde, le plus populaire, le plus apprécié et celui qui savait tout sur tout… sauf comment aller dans le monde d’Earthland bien sûr. Puis, il y avait quelques rumeurs qui disaient que le contraire des Yatô vivait en ce lieu. En y réfléchissant correctement, c’était possible car même si Taiyou voulait dire soleil, il suffisait de retirer deux lettres, d’inverser le a ainsi que le o et ça faisait Toya, l’anagramme de Yatô. De plus, le monde d’Edoras était connu pour être l’extrême opposé de celui d’Earthland donc ils n’avaient sûrement pas la force surhumaine de Kagura Yatô, mais une connaissance beaucoup plus grande.

A la suite de cette hypothèse, la mage du rééquipement prit cette mission, mais elle ne partit pas directement. A vrai dire, elle ne voulait pas profiter de ce festival toute seule sauf que ce n’était pas son genre d’aller vers les autres pour leur proposer de l’accompagner. Elle présenta cette mission au bar tout en disant qu’elle la prenait, mais qu’elle ne voulait pas la faire en solitaire. La femme qui s’occupait de ce dernier lui sourit et lui dit qu’elle devait faire un effort pour vaincre sa timidité ou son honneur parce que les gens n’allaient pas tout le temps faire le premier pas vers elle et il n’y avait pas de honte à avoir lorsqu’on demande de l’aide à quelqu’un. A cette phrase, Tsukuyo fronça ses sourcils, ça se voyait que la demoiselle n’y connaissait rien en honneur ou en fierté. Du coup, elle prit le papier avec elle en regardant la barmaid d’un air sévère et sortit en étant toujours aussi énervée. A l’extérieur, elle s’appuya contre le mur en ayant sa pipe en bouche, elle rentrerait de nouveau dans la guilde quand elle serait calmée et cette fois, elle irait vers les autres. Enfin, c’était ce qu’elle se disait sauf que c’était toujours plus facile à dire qu’à faire.
Code by AMIANTE

Hors RP:
 
Gain d'xp: 7 + 8 = 15
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haru Glory
Capitaine de la Première Division de l'armée
avatar
Crédits : Archanemy & Sirius
Messages : 65
Date d'inscription : 06/02/2014
Age : 88

Fiche de mage
Magie / Arme: Ten Commandments - version épée
Niveau: 19
Expérience:
297/380  (297/380)

MessageSujet: Re: Mission : Le festival de Taiyou [PV : Haru et Kagura]   Dim 23 Fév - 18:22







Le festival de Taiyou

Feat. Kagura Yatô & Tsukuyo Mangetsu




Les réunions dans la citée royale, il n'y avait rien de plus ennuyant. Haru détestait le blabla habituel lors des rassemblements en compagnie des capitaines et du gouvernement d'Earthland. Maintenant que le royaume était beaucoup plus peuplé depuis que les individus venant d'un autre monde étaient apparus, les conseils duraient plus longtemps. Lorsque les sujets étaient inintéressants, il arrivait fréquemment à l'argenté de s'endormir. Généralement, les autres étaient tellement occupés à débattre qu'ils ne remarquaient même pas que l'un d'entre eux était en train de faire la sieste. Cependant, il arrivait parfois que, même assoupi, l'épéiste puisse attirer l'attention. En effet, la moindre des choses que l'on puisse dire est que notre protagoniste possède un sommeil bruyant lorsqu'il est trop épuisé. Ainsi, ses ronflements se faisaient parfois tellement fort que ces derniers interrompaient parfois les débats. Dans ces moments-là, autant vous dire que l'adolescent à l'épée gigantesque passait de sales quarts d'heures. La meilleure punition qu'il pouvait recevoir était que Mystogan l'enguirlande, la pire était que l'Edo-Erza ne lui mette une sacrée correction pour le réveiller. Un réveil dans la douleur, voilà quelque chose que l'argenté détestait au plus haut point.

Par chance, aucun bruit ne sortit de sa bouche. Tous se rendirent compte qu'ils avaient perdu l'un de leur membre à la fin de la réunion. Ce fut Hughes qui sortit son meilleur ami de son sommeil. Heureusement, ce dernier était le seul qui n'était pas violent pour le réveiller. Tout en s'étirant, le dénommé Glory bailla, il avait fait de beaux rêves. Le garçon aux cheveux en pétard avait tellement bien dormi qu'un filet de bave dépassait du coin de sa lèvre pour atteindre le bout de son menton. A l'aide sa manche, le spadassin enleva le liquide qui lui collait au visage. Pendant que le fils du forgeron se frottait les yeux, encore à moitié endormi, son camarade lui fit un résumé rapide des choses dont ils avaient discutées. Il s'agissait des mêmes sujets que d'habitude, les choses que l'escrimeur jugeait peu importantes. Décidément, les réunions hebdomadaires étaient loin d'être faites pour lui. C'était l'une des seules fonctions de commandant que le jeune homme n'appréciait pas. Même si le natif d'Edoras était en mesure de trouver des solutions dans les situations les plus cruciales, les sujets quotidiens le dépassaient.

Haru marchait dans les couloirs de la cité royale, les mains enfouies dans ses poches. La présence du capitaine de la première division n'était plus nécessaire au sein du château désormais. Pour occuper sa journée, l'épéiste savait parfaitement quoi faire : direction le casino ! Après un long moment où l'argenté s'était ennuyé, il lui fallait bien quelqu'un chose d'amusant pour décompresser. En économisant, notre protagoniste pourrait s'acheter la voiturette de ses rêves, mais les dépenses qu'il faisait dans tous ces jeux d'argent lui faisaient vite perdre sa petite fortune. L'adolescent à la lame magique n'avait jamais de chance, le jackpot lui filait toujours sous les doigts, mais cela ne semblait jamais le déranger. Un jour, il pourrait finir à la rue car il aurait misé une somme faramineuse, mais le rival de Knighwalker était trop occupé à s'amuser pour se rendre compte qu'il serait possible qu'il soit un jour à la rue s'il venait à perdre toutes ses économies. Malheureusement, un soldat vint briser son espoir d'avoir quelques heures de repos. Ce dernier informa son supérieur que le souverain désirait le voir. Un soupir put se faire entendre, lui qui désirait tant son moment de détente ...

Comme s'en doutait le natif d'Edoras, le bleuté l'avait assigné à une mission. Néanmoins, il ne serait pas seul, les membres de sa division l'accompagneraient. L'objectif était simple, il fallait faire en sorte que le festival de Taiyou se déroule dans la joie et la bonne humeur. Le visage de l'utilisateur de Ten Commandments s'illumina, il ne pourrait peut-être pas jouer au casino, mais il avait l'occasion de pouvoir bronzer à la Plage Taiyou. Alors que le dénommé Glory s'imaginait déjà profitant du sable chaud et du soleil, Mystogan brisa le rêve de celui-ci en insistant sur le fait qu'il ne serait que là pour surveiller. En aucun cas le spadassin à l'épée multiforme ne devait participer à l'une des activités de l'événement. Le roi savait parfaitement comment allait réagir le jeune homme s'il perdait à l'un des jeux organisés et ne voulait pas que la même situation que l'année précédente ne se répète. En effet, notre protagoniste arriva en dernière position à un quizz et le moins que l'on puisse dire était que l'escrimeur n'avait pas supporté sa défaite. Le fils du forgeron avait détruit de nombreux stands avant de se faire arrêter par les autorités. Qu'importe, le friand des vêtements de chez Heart Kreuz n'allait pas refuser cette quête.

Le voyage se déroula sans encombre. La première division arriva un peu avant que les premiers fêtards ne fassent leur apparition afin d'être en mesure de contrôler tous les arrivants. Haru affichait une mine déçue. Toute la journée, il avait vu des gens s'amuser sans que lui ne puisse faire quoi que ce soit. L'Edo-Jellal aurait pu assigner cette mission à des personnes qui arriveraient mieux à se contrôler. L'adolescent à l'épée gigantesque considérait cela comme de la torture. L'un de ses subordonnés l'appela, l'informant que les mages d'Edoras ne seraient pas les seuls à surveiller le festival, deux magiciens venus d'Earthland les aideront. Ceci allait déjà rendre la quête moins ennuyeuse. Désormais, de nombreuses questions faisaient irruption dans sa tête. Il avait déjà vu de nombreux individus venant de l'univers parallèle, mais il n'avait que rarement eu l'occasion de les voir à l'oeuvre. Ceux qui allaient l'aider étaient-ils forts ? L'argenté espérait avoir rapidement sa réponse. Il fallait croiser les doigts pour que ce ne soit pas des personnes ennuyantes et extrêmement calmes, le capitaine voulait rencontrer des personnes sympathiques. Pour l'instant, toutes ses connaissances d'Earthland étaient des individus avec qui il s'entendait bien. Serait-ce pareil avec les deux mages qui n'allaient pas tarder à arriver ?



©Codage by Mr. Chaotik from Never-Utopia

Gain d'xp: 9 + 8 = 17
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kagura Yatô
Mermaid Heel
avatar
Messages : 211
Date d'inscription : 28/10/2013
Age : 22

Fiche de mage
Magie / Arme: Renforcement
Niveau: 18
Expérience:
19/342  (19/342)

MessageSujet: Re: Mission : Le festival de Taiyou [PV : Haru et Kagura]   Dim 9 Mar - 20:17



Le festival de Taiyou


Cela faisait déjà quelques semaines que la rousse avait retrouvé par hasard son frère. Étant donné qu'elle avait appris son appartenance à une guilde noire, elle en avait parlé, mais sans préciser ce détail, ne voulant pas être de nouveau séparée de lui, à cause de ça, cette fois. Mais depuis qu'elle l'avait retrouvé à la rivière Hylia, elle n'avait pas vu son frère et n'avait pas de nouvelle de lui. Elle espérait qu'il allait bien. En plus, elle ne savait pas, quand elle pourrait le voir, leur appartenance à des guildes totalement différentes rendait les occasions de se voir beaucoup moins nombreuses.

Aujourd'hui, la jeune femme ne pensait pas à ça quand elle se leva. Elle pensait juste à manger son riz avec son oeuf, comme tous les matins. Mais elle se rendit vite compte qu'il ne lui restait assez que pour une fois et elle n'avait plus d'argent pour aller en acheter. Il fallait donc qu'elle aille en mission. Ça ne la dérangeait pas, mais elle ne pourrait pas manger autant que d'habitude, et ça, ça la dérangeait. Elle mangea donc, trop rapidement à son gout, même si d'habitude, elle mangeait aussi vite, mais avec le double ou le triple. Elle se prépara ensuite, se coiffant et mettant sa tenue rouge habituelle, puis elle partit pour le QG de sa guilde.

En arrivant, elle vit Tsukuyo, appuyée contre le mur de la guilde, en train de fumer, comme d'habitude. La rousse se dirigea alors vers sa camarade, un grand sourire aux lèvres. Elle ne fit même pas attention au fait que la blonde n'était pas de très bonne humeur.

« Tsukki ! » Dit-elle en se dirigeant vers elle.

Elle se mit ensuite face à la blonde, gardant son grand sourire et remarqua qu'elle tenait un papier pour une mission. Exactement ce qu'il fallait à la rousse. Elle ne songea pas que la blonde pouvait avoir envie de la faire seule. Elle s'accroupit alors pour lire le papier de la mission. Il fallait surveiller un festival sur la plage Taiyou. Elle ne savait pas où c'était, mais si il y avait une fête, il y aurait forcément à manger. C'était décidé, elle accompagnerait la blonde dans sa mission. Elle se redressa alors.

« Je viens avec toi pour ta mission »

Elle ne laissait pas vraiment le choix à la jeune femme. Déjà la rousse entrait dans la guilde pour prévenir qu'elle allait en mission avec Tsukuyo. Quand ce fut fait, elle ressortit et se dirigea vers la blonde, comme si de rien n'était. Elle se mit à côté d'elle, attendant impatiemment qu'elles se mettent en route. D'ailleurs, elle était tellement peu patiente qu'elle attrapa la blonde pour la faire avancer.

« Allons-y. Ça va être amusant ! » Dit-elle en souriant encore grandement.
bohemian psychedelic
Gain d'xp: 4 + 8 = 12
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tsukuyo Mangetsu
Mermaid Heel
avatar
Crédits : Moi même °w°
Messages : 114
Date d'inscription : 05/08/2013

Fiche de mage
Magie / Arme: Rééquipement de Kunais
Niveau: 22
Expérience:
369/506  (369/506)

MessageSujet: Re: Mission : Le festival de Taiyou [PV : Haru et Kagura]   Mar 18 Mar - 15:17

Le festival
Ft. Haru Glory & Kagura Yatô

Ce début de journée commençait bien. Tsukuyo ignorait si elle s’était levée du mauvais pied en se réveillant, mais en tout cas, elle était de mauvaise humeur et ça ne s’arrangeait pas lorsqu’elle avait repensé à cet Halloween de malheur ! Heureusement que ça faisait déjà pas mal de temps que cette fête était terminée et peut-être que tout le monde ne se souvenait plus à quel point elle avait été ridicule ! Pour tenter de se calmer un petit peu, elle avait pris une mission qui tournait autour d’un festival qui avait lieu dans la plus belle des plages du monde d’Edoras. Cependant, la jeune femme se disait que ce serait égoïste de sa part de profiter d’un tel événement toute seule, bien qu’elle ne dût pas non plus oublier le véritable but qui consistait à faire régner l’ordre lors de ce dernier. Tandis qu’elle partit pour valider la quête, celle qui s’en chargeait lui annonça qu’il fallait qu’elle fasse le premier pas sauf que ça avait accentué la colère de l’ancienne Ninja qui sortit dehors afin de fumer.

Il n’y avait pas à dire, ça commençait déjà à la calmer un tout petit peu. Peut-être que ça pourrait l’aider à faire le premier pas vers une autre de ses camarades ? Elle ne le savait pas, mais elle était bien consciente du fait que ça ne la tuerait pas donc elle verrait ce détail un peu plus tard. Ensuite, elle vit Kagura Yatô au loin. Elle finit par s’approcher d’elle et s’accroupit afin de lire la mission. La Mangetsu était un peu surprise au départ, mais si jamais la rousse était intéressée, ça l’arrangerait. De plus, ça allait peut-être fermer la bouche à la Barmaid de la guilde qui avait osé lui dire quelque chose du genre :  « Rien ne tombe du ciel et il faut se bouger pour obtenir ce que l’on veut ». Comme elle le pensait, sa nouvelle partenaire souhaitait venir avec elle et entrait rapidement dans la guilde afin de prévenir tout le monde qu’elle partait avec Tsukuyo. Personne ne pouvait dire comment les autres demoiselles du groupe avait réagi, mais ce n’était pas si important que ça. Etant impatiente, Kagura s’empressa de saisir sa camarade par le bras pour marcher en direction de cette plage, mais pour y aller plus rapidement en ce lieu, il fallait plutôt emprunter un transport en commun ou une voiture magique si jamais le premier n’existait pas.

« Ne sois pas si pressée Kagura ! Je préfère qu’on y aille en utilisant un véhicule. »

Il fallait dire que la dernière fois qu’elle avait marché avec ses bottes à talons, c’était pour ramener une personne âgée jusqu’à sa maison, qui se situait assez haut dans les montagnes, et malgré le fait qu’elle avait été en compagnie d’une mage indépendante, ses pieds en avaient beaucoup souffert donc elle ne voulait plus que ça se reproduise. Le clair de lune profita que son amie l’ait saisie par son bras pour la guider à son tour. Après tout, elle connaissait un bon magasin de location assez proche de la guilde et il faisait des prix plutôt sympas… En fait, ça dépendait de la distance entre la boutique et le point d’arrivée. Peu de temps plus tard, les deux mages arrivèrent à ce fameux magasin et Tsukuyo demanda gentiment à Kagura d’attendre un peu, le temps qu’elle voit quelques détails avec le vendeur afin d’avoir la bonne voiture magique ! Après les négociations, elle revint avec des clés et montra du doigt le véhicule qu’elles allaient utiliser. Alors que la blonde monta sur le côté du conducteur, elle attendit que la seconde se place sur celui du passager pour démarrer et pour partir en direction de la plage Taiyou.

La route s’était passée sans le moindre souci. Par contre, c’était autre chose pour trouver une place dans ce qu’on appelait de parking maintenant. Tout était plein et dès qu’une place se libérait, quelqu’un était plus rapide qu’elle pour s’y mettre ! C’était tellement énervant ! Pourquoi il n’y avait pas des places pour les personnalités importantes ?! Ah oui… Parce que cette plage était justement pour elles… Tsukuyo aurait bien voulu frapper sa tête contre le volant lorsqu’elle venait de trouver la réponse à sa propre question, qui était débile tout compte fait, mais il fallait se concentrer pour garer la voiture. De nombreux tours plus tard, elle finit par y arriver et sortit en vitesse du moyen de transport. Toutefois, elle n’avait pas fait attention à la voiture d’à côté et sa portière l’avait touchée.

« J’y suis pour rien. » Dit-elle le plus innocemment possible.

Avant de fermer la voiture, elle attendit que Kagura sorte pour le faire. Une fois que tout était bon, elle lui proposa de commencer à y aller pour éviter d’avoir trop de problèmes à cause de leur retard. Dès à présent, les mages de Mermaid Heel étaient arrivées devant l’entrée, mais des personnes de l’armée ne voulaient pas les laisser entrer parce qu’ils pensaient qu’elles étaient des invités et il y avait déjà assez de monde comme ça.

« Nous ne sommes pas des invités ! Nous sommes des mages ! Prévenez votre supérieur et dites-lui que nous sommes là pour donner un coup de main. »

Les soldats étaient surpris par la pointe d’agressivité qu’il y avait dans le ton de la voix de la blondine, mais il ne fallait pas jouer avec ses nerfs en ce moment. L’un d’entre eux finit par partir pour certainement prévenir son chef et pendant ce temps, Tsukuyo devait attendre avec Kagura. Cette dernière espérait que la jeune fille se tienne correctement même si elle savait que son impatience allait arriver rapidement, mais si seulement elle pouvait tenir le coup assez longtemps afin de faire une bonne impression auprès de leur chef. D’ailleurs, la Ninja se demandait comment il était ? Dans tous les cas, elle ne se doutait même pas une seule seconde que ce serait un jeune homme à peine plus âgé que sa partenaire.
Code by AMIANTE

Hors RP:
 
Gain d'xp: 10 + 8 = 18
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haru Glory
Capitaine de la Première Division de l'armée
avatar
Crédits : Archanemy & Sirius
Messages : 65
Date d'inscription : 06/02/2014
Age : 88

Fiche de mage
Magie / Arme: Ten Commandments - version épée
Niveau: 19
Expérience:
297/380  (297/380)

MessageSujet: Re: Mission : Le festival de Taiyou [PV : Haru et Kagura]   Dim 23 Mar - 21:13







Le festival de Taiyou

Feat. Kagura Yatô & Tsukuyo Mangetsu




Ce qui devait arriver finit par se produire, le jeune homme ne pouvait plus supporter d'apercevoir tant d'activités sans qu'il ne puisse y participer. Plusieurs soldats le retenaient, faisant tout ce qui était en leur possible pour empêcher leur capitaine d'atteindre l'un des stands. A cet instant, l’épéiste argenté pouvait être comparé à une bête enragée que l'on doit retenir afin qu'il ne commette aucun dégât. Notre protagoniste hurlait à ses compagnons qu'ils le relâchent, mais aucun d'eux ne fit ce qu'il leur ordonna. Quelle torture ... Ce dernier allait rester toute la journée sous le soleil sans qu'il ne puisse en profiter, c'était comme montrer une sucette à enfant sans qu'il ne puisse la manger. Mystogan avait beau être un excellent roi, il semblerait qu'il ait également un petit côté sadique. Enfin, il était fort possible que le bleuté ne savait pas à quel point le fils du forgeron souffrirait. Une fois de retour à la Citée Royale, le leader de la première division risquait d'aller se plaindre chez son supérieur. Des passants s'arrêtaient pour observer la scène. Quelques chuchotements étaient audibles, les badauds avaient reconnu notre énergumène. Parmi les choses qui étaient dites, le dénommé Glory entendit un " Ce ne serait pas lui qui éprouve des sentiments pour Erza Knightwalker ? " qui le fit grogner tel un animal énervé, ce qui fit fuir les personnes.

Finalement, Haru se calma. Les mains enfouies dans les poches, l'utilisateur de Ten Commandments fit le tour de la plage seul. Il était dégoûtant que tout le monde puisse faire la fête à l'exception de lui. La prochaine fois que l'on lui propose ce genre de quête, le spadassin refusera. Au final, il s'agissait d'une mission assez ennuyante. En plus de ne pas pouvoir participer aux activités, l'adolescent à la crinière hirsute devait garder un œil sur toutes les personnes qui, elles, avaient le droit de s'amuser. Il n'y avait rien d'excitant, aucune dispute ou quoi que ce soit d'autre ne s'était produit. En d'autre mot, la présence du natif d'Edoras était pour l'instant loin d'être utile. Un peu d'action ne ferait de mal à personne, mais le friand des vêtements de chez Heart Kreuz pas prier pour que tout le monde commence à se taper dessus, il valait mieux que tout se passe à merveille. Soudain, celui dont le nom signifie " printemps " s'arrêta devant un stand. Ce n'était pas n'importe quel stand, c'était celui qu'il avait accidentellement détruit dans un excès de colère. En le voyant, l'animateur de l'activité afficha une mine effrayée, le moins que l'on puisse dire était que notre ami lui avait laissé un mauvais souvenir. Avant que celui-ci ne se mette à lui lancer des quilles, l'argenté avait déjà pris la clé des champs. 

Toujours aucune nouvelle des deux mages d'Earthland. Cela ne devait pas faire plus d'une heure et demi que le dénommé Glory était arrivé avec son escadron, le duo du monde parallèle avait donc encore tout son temps pour faire son apparition. Quoique non, il fallait qu'ils se pointent maintenant, notre protagoniste n'était pas du genre à être très patient, particulièrement quand il s'agit de faire de nouvelles rencontres. Attendre ne faisait pas partie de son vocabulaire. Vous l'aurez donc compris, malgré ses dix-sept ans, le spadassin à l'arme multiforme avait encore gardé de nombreux traits d'enfant. C'était d'ailleurs l'une des raisons pour laquelle peu de gens le prennent au sérieux en tant que capitaine. Bien sûr, la réaction du rival de Kngihtwalker est prévisible. Dès que l'on se met à rire quand il affirme être l'un des plus haut-gradés dans l'armée royale, le fils du forgeron assène un redoutable coup de boule et risque fort de faire bien plus que ça ensuite si personne ne l'arrête. Enfin, cette situation ne s'était pas encore présentée pour le moment, et c'est tant mieux car une fois de retour à la Cité Royale, il risquait fort de se faire violemment corriger s'il avait encore fait des siennes parce que son côté impulsif aurait pris le dessus.

Après sa patrouille, le commandant de la première division s'assit sur un rocher loin des fêtards afin de prendre une petite pause. Ce dernier n'était pas seul, d'autres individus faisaient des allers et retours. De temps en temps, des vagues effaçaient leurs traces de pas. Un soldat vint toutefois interrompre la quiétude de l'épéiste argenté, lui signalant que les deux mages se trouvaient à l'entrée et demandaient à le voir. Le visage de notre ami s'illumina tandis qu'il s'empressait d'aller rencontrer les deux natifs d'Earthland. Les seuls deux personnages qu'il vit furent deux femmes, une blonde et une rousse, l'une d'entre elles était même particulièrement jeune, encore plus que le fils du forgeron. Ce dont Haru était sûr, c'était que ces deux demoiselles ne pouvaient pas être ceux qu'il attendait. En y réfléchissant, l'adolescent à l'épée magique ne savait pas à quoi ressemblaient les magiciens de l'autre monde. L'argenté décida donc d'aller quand même les accoster histoire de savoir si elles n'avaient rien vu.

Yo ! Je suis Haru Glory, le capitaine de la première division de l'armée royale. Je cherche deux mages d'Earthland qui doivent nous aider à maintenir l'ordre jusqu'à la fin du festival. Vous ne les auriez pas vus ?

Le spadassin à l'arme multiforme jeta de rapides regards à gauche et à droite. Où pouvaient-ils bien être ? En aucun cas, le capitaine ne se doutait que ses deux alliés se trouvaient juste en face de lui. Dans sa tête, il imaginait deux hommes et non dames pour le moins ordinaires.



©Codage by Mr. Chaotik from Never-Utopia

Gain d'xp: 9 + 8 = 17
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kagura Yatô
Mermaid Heel
avatar
Messages : 211
Date d'inscription : 28/10/2013
Age : 22

Fiche de mage
Magie / Arme: Renforcement
Niveau: 18
Expérience:
19/342  (19/342)

MessageSujet: Re: Mission : Le festival de Taiyou [PV : Haru et Kagura]   Mer 26 Mar - 11:33



Le festival de Taiyou


Alors qu'elle allait à la guilde pour trouver une mission parce qu'elle s'ennuyait, la jeune femme vit sa collègue Tsukuyo, devant la guilde, avec un papier de mission à la main. Elle s'approcha donc d'elle et l'interpella avant de s'accroupir pour voir le papier de mission que tenait la blonde. Elle décida alors d'accompagner sa camarade, elle le lui dit, sans lui laisser le choix. Elle rentra alors dans la guilde pour prévenir qu'elle partait en mission avec Tsukuyo. Elle ressortit ensuite et attrapa le bras de la jeune femme pour partir, étant impatiente de commencer la mission. Mais elle se fit rapidement arrêter par la Mangetsu qui lui dit qu'elle préférait qu'elles prennent un véhicule pour s'y rendre. Ce fut alors son tour de se faire trainer par la blonde, qu'elle n'avait toujours pas lâchée.

En arrivant à la concession de location, elle lâcha la blonde qui lui demanda d'attendre. La rousse s'assit donc par terre, en tailleur. Elle n'aimait pas attendre et prit donc une moue boudeuse. Tsukki revint quelques instants après avec des clés. La rousse se releva alors d'un coup et alla vers la voiture que lui indiquait la blonde. Elle s'installa à la place passager à l'avant et eut un grand sourire quand elles se mirent route pour la plage Taiyou. Elle sortit une boite de sukonbu et en prit un qu'elle mangea joyeusement. Le trajet passa rapidement. Ce qui énerva la rousse, c'était qu'elles mirent trop de temps à trouver une place où se garer. Quand elles réussirent enfin à trouver un endroit où se garer, la blonde sortit et toucha la portière de la voiture d'à côté. La rousse aussi n'avait pas fait attention à la voiture qui était à côté, sauf qu'elle avait ouvert sa portière plus fort que la blonde. Et la rousse avait carrément enfoncé la portière de la voiture d'à côté avec sa portière. Elle referma la voiture et prit un air innocent.

« C'est pas moi »

La rousse ouvrit son ombrelle et se plaça en dessous avant d'aller rejoindre Tsukki de l'autre côté de la voiture. Elles se mirent ensuite rapidement en route vers le festival. En arrivant à l'entrée, ils ne voulurent pas les laisser passer. La rousse pencha son ombrelle un peu en arrière et fit ce qui semblait être une moue menaçante, prenant un vieil accent mafieux.

« Tu vas nous laisser passer. On est en mission ! »

Tsukki semblait aussi énervée puisqu'elle leur avait répondu de manière assez agressive. La rousse garda sa moue, s'approchant d'un des soldats, comme pour le menacer de sa présence. Elle se remit à côté de la blonde, comme si de rien n'était lorsqu'ils partirent chercher leur chef. Elles durent attendre un peu avant que le chef arrive. Mais c'était trop long pour la rousse qui en plus n'avait plus de sukonbu à manger. Un jeune homme finit par arriver vers elles, il semblait à peine plus âgé que la plus jeune des deux mages de Mermaid Heel. Le jeune homme se présenta et leur demanda si elles avaient vu deux mages d'Earthland. La rousse s'approcha de lui, toujours protégée par son ombrelle.

« C'est nous les mages, Baka !! »

Elle dut se calmer quand Tsukuyo prit la parole, puis ils rentrèrent dans le festival et commencèrent à faire leur ronde. Alors qu'ils marchaient tous les trois, la jeune rousse regardait partout autour d'elle. Le festival semblait amusant et elle voyait tout le monde avec quelque chose à manger. Elle accéléra donc un peu pour rattraper Tsukuyo puis se mit devant elle.

« Tsukki ! On peut aller s'amuser un peu ? On fera la mission après !! »

Non, elle n'avait pas honte de demander à la blonde de repousser leur mission pour aller s'amuser et surtout, pour la rousse, profiter de la nourriture gratuite du festival. Kagura restait une jeune femme qui était loin d'être sérieuse, donc qu'on la tente comme ça avec des gens qui s'amusaient et mangeaient partout autour d'elle, c'était trop pour qu'elle garde son peu de sérieux.
bohemian psychedelic
Gain d'xp: 6 + 8 = 14
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tsukuyo Mangetsu
Mermaid Heel
avatar
Crédits : Moi même °w°
Messages : 114
Date d'inscription : 05/08/2013

Fiche de mage
Magie / Arme: Rééquipement de Kunais
Niveau: 22
Expérience:
369/506  (369/506)

MessageSujet: Re: Mission : Le festival de Taiyou [PV : Haru et Kagura]   Mer 2 Avr - 15:43

Le festival
Ft. Haru Glory & Kagura Yatô

Tsukuyo ne pensait pas que ce serait si dur que ça de trouver une place pour la Plage Taiyou. Elle avait dû tourner à de nombreuses reprises pour y parvenir et elle savait qu’elles avaient sûrement du retard. Sans le faire exprès, elle avait poussé sa portière un peu trop fortement et elle cogna la voiture voisine. Elle essayait de faire comme si ce n’était pas elle, mais dès qu’elle vit que Kagura avait fait la même bêtise, en pire, elle fut directement rassurée. Il fallait dire qu’à cause de sa force surhumaine, la plus jeune avait carrément laissé une trace visible sur le véhicule d’à côté donc son propriétaire n’avait pas de chance.

Ensuite, le duo de mages se dirigea vers l’entrée du festival et des gardes, qui surveillaient certainement cet endroit depuis pas mal de temps déjà, ne voulaient pas les laisser entrer facilement. L’ancienne Ninja essaya d’expliquer le plus calmement possible, même si elle était de mauvaise humeur aujourd’hui, qu’elles n’étaient pas des invités, mais qu’elles étaient là pour donner un coup de main alors que sa partenaire n’était pas aussi tendre qu’elle. Cette dernière prit un air énervé et fit un vieil accent de mafieux. Directement, un soldat de l’armée prévint le chef et en attendant qu’il arrive, Tsukuyo se demandait comment il pouvait être ? C’était un peu compliqué de se faire une petite idée donc c’était toujours mieux de le voir en face avant de se faire de fausses idées.

Quelques minutes plus tard, un jeune garçon aux cheveux argentés arriva devant elles. La Mangetsu fut plutôt surprise, c’était vraiment lui le chef de cette armée ? Il était drôlement jeune… Pourquoi Edoras se mettait à recruter les plus jeunes ? Cela leur permettait de les garder très longtemps parmi eux, mais ça pouvait être dangereux pour lui et qu’est-ce qu’en penserait sa famille ? En bref, elle se faisait beaucoup de soucis pour rien finalement car il semblait être quelqu’un de très sérieux. Cependant, ce fameux Haru Glory leur demanda si elles n’avaient pas vu les mages d’Earthland et cela avait bien énervé la blonde. Elle fronça ses sourcils et se retint de se mettre en colère. De toute façon, il y avait Kagura pour le faire, elle avait été la plus rapide. Afin de calmer la rousse, elle mit un bras devant elle et prit la parole :

« Désolée pour le manque de tact de ma partenaire. Je suis Tsukuyo Mangetsu et elle, c’est Kagura Yatô, nous sommes toutes les deux des mages de Mermaid Heel. Nous sommes ici pour vous aider à faire en sorte à ce que le festival se passe bien. »

Le jeune homme devait sûrement savoir la raison de leur venue depuis le début, mais maintenant que les présentations étaient faites, ils pourraient commencer bientôt. Avant ça, la mage de Mermaid Heel se tourna vers son amie et se baissa pour lui chuchoter :

« Essaie de te tenir tranquillement Kagura, ce n’est pas le moment d’avoir des ennuis avec les personnes du gouvernement. Mermaid Heel doit avoir une meilleure réputation que Fairy Tail. »

Par la suite, elle se releva pour entrer dans le festival puisque tout était bon à présent. La surveillance commença et Tsukuyo regarda de partout sans se faire tenter par les nombreux stands qu’il pouvait y avoir ; contrairement à la jeune fille qui se retenait d’aller voir les stands de nourriture. Elle la rattrapa rapidement pour lui demander s’ils pouvaient s’amuser un peu comme tout le monde et malheureusement pour eux, c’était impossible, la mission était trop importante pour pouvoir se la couler douce.

« On ne peut pas repousser la mission Kagura parce que c’est notre boulot et ça ne se fait pas. »

Cette raison était totalement débile en y repensant, mais elle voulait faire une bonne impression auprès de l’argenté qui venait d’Edoras et qui ne devait rien savoir sur l’autre monde. D’ailleurs, elle le regarda un peu avant de dire :

« J’espère que ça ne vous dérange pas que mon amie soit comme ça, c’est… la jeunesse. »

Et voilà qu’elle pensait qu’elle disait que des choses sans intérêt depuis tout à l’heure, cette journée était vraiment la pire. En plus, il était jeune lui aussi et elle, elle n’était pas vieille non plus. Du coup, elle se rendait mal à l’aise toute seule et ça allait certainement se voir… Vivement que quelque chose se passe pour changer de sujet et elle ne devait pas garder qu’un œil sur les nombreux invités, mais elle devait surveiller Kagura aussi.
Code by AMIANTE

Gain d'xp: 7
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haru Glory
Capitaine de la Première Division de l'armée
avatar
Crédits : Archanemy & Sirius
Messages : 65
Date d'inscription : 06/02/2014
Age : 88

Fiche de mage
Magie / Arme: Ten Commandments - version épée
Niveau: 19
Expérience:
297/380  (297/380)

MessageSujet: Re: Mission : Le festival de Taiyou [PV : Haru et Kagura]   Mer 9 Avr - 21:55







Le festival de Taiyou

Feat. Kagura Yatô & Tsukuyo Mangetsu




Sa main se posa à la hauteur de ses sourcils, faisant de l'ombre à ses yeux afin que ceux-ci ne soient aveuglés à cause de la lumière du soleil. Trop concentré dans sa recherche, l'argenté fut pris de stupeur lorsque la plus jeune des deux personnes qu'il venait d'accoster lui annonça que les deux mages qu'il désirait rencontrer se tenaient juste en face de lui. L'argenté resta bouche bée, observant son interlocutrice avant de faire de même avec son accompagnatrice. Le cerveau de notre protagoniste était déjà embrouillé. Dans sa tête, il n'imaginait pas ses alliés comme cela. Pour lui, ce devait être des hommes et non des femmes. Encore, le mot était fort, la plus vieille ne semblait que légèrement plus âgée que le dénommé Glory tandis que la benjamine devait être plus jeune. Le fils du forgeron garda cependant ses commentaires pour lui-même. Après tout, il était possible que la rouquine et la blondinette ne pensaient pas que le capitaine de la première division serait un garçon de dix-sept ans. Ce dernier avait l'habitude d'entendre des inconnus dire qu'ils n'auraient jamais imaginé qu'un leader d'escouade puisse être aussi jeune. Pourtant, Hughes et lui devaient avoir le même âge, et cela ne dérangeait personne que son meilleur soit un haut gradé de l'armée royale, probablement parce que celui-ci a atteint le plus haut rang beaucoup plus tôt le fils du forgeron.

Enchanté ! se contenta-t-il de dire en affichant un grand sourire.

Au final, le sexe de ses camarades d'un jour n'était pas très important, du moment qu'elles faisaient du moment travail. Haru était impatient de voir deux mages d'Earthland en action. Enfin, encore fallait-il que l'occasion se présente. Pour l'instant, tout s'était passé comme sur des roulettes, peut-être que la situation allait changer. L'épéiste à l'arme multiforme se donna quelques petites tapes sur les joues, il ne devait pas penser à de telles choses, surtout que tout retomberait sur lui s'il y avait du grabuge. Finalement, il valait mieux que tout se passe pour le meilleur. De toute façon, notre légendaire perdant pourrait les défier toutes les deux à la fin de l'événement. Le natif de l'univers parallèle était persuadé que les deux membres de Mermaid Heel devaient être fortes. Après tout, elles venaient du même monde que ceux-ci qui ont bouleversé l'histoire d'Edoras à tout jamais.

Les présentations faites, le trio n'avait plus rien à faire à l'entrée du festival. Les trois individus se déplacèrent donc à travers la foule, surveillant les alentours. A nouveau, notre protagoniste fut tenté par tous les activités qui se présentaient devant lui. Il ne savait où regarder. En se focalisant sur le chemin, il ne ferait plus attention aux badauds. Ses pas s'éloignèrent parfois de la route, mais finirent toujours par retourner sur la bonne voie. Ainsi, le spadassin à l'épée gigantesque ne cessait de marcher en zigzag, se dirigeant vers un stand avant de frapper doucement ses joues pour se ressaisir. Les passants devait trouver ce phénomène bizarre, mais le dénommé Glory ne faisait même pas attention à eux, ni même à ses équipiers du jour d'ailleurs. La plus âgée du groupe, Tsukuyo si le jeune capitaine se souvient bien de son nom, interpella l'adolescent aux cheveux argentés. Celle-ci lui demandait si l'attitude désinvolte de la demoiselle à l'ombrelle ne le dérangeait pas. Notre énergumène arqua un sourcil, ne comprenant pas trop ce que lui disait la blonde. Selon elle, c'était à cause de la jeunesse si la rouquine ne savait pas se maîtriser. Le fils du forgeron finit par répondre d'un hochement de tête, comme s'il était d'accord avec les dires de la jouvencelle.

Ça ne sert à rien de me vouvoyer, on a plus ou moins le même âge, non ?

Indirectement, mais surtout, involontairement, Haru venait de demander l'âge d'une femme. Impolitesse dîtes-vous ? Uniquement pour vous, il s'agissait d'une question tout à fait normale pour le jeune homme. Insouciant et innocent, c'est comme ça qu'on l'aime, notre légendaire perdant après tout.



©Codage by Mr. Chaotik from Never-Utopia

Gain d'xp: 6
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kagura Yatô
Mermaid Heel
avatar
Messages : 211
Date d'inscription : 28/10/2013
Age : 22

Fiche de mage
Magie / Arme: Renforcement
Niveau: 18
Expérience:
19/342  (19/342)

MessageSujet: Re: Mission : Le festival de Taiyou [PV : Haru et Kagura]   Sam 12 Avr - 17:55



Le festival de Taiyou


Les jeunes femmes venaient d'arriver au festival et personne ne voulait les laisser passer parce qu'on les prenait pour des gens qui venaient pour participer, personne ne savait qu'il s'agissait des deux mages envoyés pour la mission. Kagura n'étant pas patiente, elle prit un air énervé et un vieil accent mafieux pour leur dire qu'elles n'étaient pas là pour le festival, mais pour la mission de surveillance. Le garde partit chercher son chef, la jeune femme retourna donc vers sa partenaire, comme si de rien n'était. Quelques instants plus tard, un jeune homme à peine plus âgé que la Yatô arriva et leur demanda si elles avaient vu deux mages venant d'Earthland. Il n'en fallut pas plus pour énerver de nouveau la jeune femme qui reprit l'air qu'elle avait un peu plus tôt pour lui dire que c'était elles les mages d'Earthland venus pour la mission. Tsukki mit son bras devant la rousse pour la calmer et fit les présentations.

Alors qu'elles allaient pouvoir commencer la mission, Tsukuyo s'approcha d'elle et lui murmura de bien se tenir pour éviter d'avoir des ennuis avec le gouvernement d'Edoras, qu'elles devaient avoir une meilleure réputation que Fairy Tail. La rousse hocha la tête, bien-sûr, que leur guilde aurait meilleure réputation que Fairy Tail. Mais ce n'était pas de la faute de la rousse si tout le monde voulait l'énerver depuis qu'elles étaient arrivées. La blonde se redressa ensuite et elles rentrèrent dans le festival, accompagné du garçon qui était venu à leur rencontre quelques instants plus tôt.

Une fois à l'intérieur du festival, la jeune rousse fut immédiatement tentée par tout ce qu'il y avait autour d'eux. Elle s'approcha donc de sa partenaire et lui demanda si elles ne pouvaient pas remettre la mission à plus tard pour profiter et s'amuser un peu. La blonde lui répondit que ce n'était pas possible, puisque c'était leur travaille et que ça ne se faisait pas. La rousse se mit alors à bouder alors que Tsukuyo s'excusait de son comportement envers le jeune homme, disant que c'était à cause de son jeune âge.

« N'importe quoi ! J'suis pas une gamine ! Je veux juste m'amuser »

Oui, elle ne se défendait pas du tout avec ce qu'elle venait de dire, mais pour elle, c'était une bonne défense. Le blanc répondit alors que ce n'était pas la peine de le vouvoyer et demanda de manière détournée l'âge de Tsukuyo. Enfin, comme il parlait à la blonde, c'était quasiment sûr que c'était son âge à elle qu'il demandait. De toute façon, la rousse ne s'intéressa pas plus longtemps à leur conversation, un stand de barbe à papa n'était pas très loin d'eux. Elle en eut tout de suite l'eau à la bouche, mais Tsukuyo ne voudrait pas qu'ils s'arrêtent, alors elle décida de voir avec Haru qui semblait lui aussi tenté par les stands. Elle se mit donc à côté de lui et tenta de lui parler de manière à ce que Tsukki n'entende pas, elle ne voulait pas que la blonde s'énerve.

« Dis Haru, tu voudrais pas qu'on aile s'amuser aux stands ? On se ferait moins remarquer si on se mêlait à la foule »

Oui, elle était prête à tout pour aller s'amuser et elle espérait que le jeune homme serait du même avis qu'elle, s'ils étaient deux, Tsukki serait obligée de craquer, surtout si c'était le capitaine de la première division de l'armée qui était dû côté de Kagura. La blonde n'aurait pas de raison de penser que ça donnerait une mauvaise image de la guilde. Mais la rousse ne savait pas encore s'il voulait aller s'amuser ou s'il était sérieux comme Tsukki. Elle ne l'espérait pas, elle n'avait pas envie d'être avec deux personnes sérieuses, ce n'était pas amusant.

bohemian psychedelic
Gain d'xp: 6
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tsukuyo Mangetsu
Mermaid Heel
avatar
Crédits : Moi même °w°
Messages : 114
Date d'inscription : 05/08/2013

Fiche de mage
Magie / Arme: Rééquipement de Kunais
Niveau: 22
Expérience:
369/506  (369/506)

MessageSujet: Re: Mission : Le festival de Taiyou [PV : Haru et Kagura]   Mar 22 Avr - 16:40

Le festival
Ft. Haru Glory & Kagura Yatô

Les présentations étant faites, la mission pouvait commencer maintenant. Ils étaient à l’intérieur de ce festival et comme Tsukuyo s’en doutait, les deux plus jeunes avaient du mal à rester concentrer donc ils allaient voir les stands qu’il y avait à droite puis à gauche. Pour le moment, ça ne dérangeait pas la Ninja, c’était que des petits coups d’œil et rien de plus. Cependant, Kagura était celle qui y restait le plus longtemps et elle s’excusa à sa place pour son comportement en disant que c’était à cause de la jeunesse. Il s’agissait d’une mauvaise excuse et intérieurement, elle ne pouvait pas s’empêcher de se traiter d’idiote surtout que le commandant semblait lui aussi très jeune… Comment allait-elle faire pour se rattraper ? De plus, il y avait sa partenaire qui n’arrangeait pas cette situation en annonçant qu’elle n’était pas une gamine. Pour le clair de lune, c’était bel et bien le cas. Elle avait 21 années tandis que la rousse en avait 14 donc il y avait une différence assez grande.

Un court silence s’était installé entre les deux personnes alors que la plus jeune était en train de bouder son amie parce qu’elle n’avait pas voulu repousser la mission à plus tard. Elle ne pouvait pas accepter une telle proposition car c’était leur travail, mais il y avait une personne très importante du gouvernement donc Tsukuyo voulait faire une bonne impression auprès de lui pour qu’il parle en bien de Mermaid Heel à ses collègues. Ainsi, cette guilde n’aurait pas d’ennuis contrairement à Fairy Tail qui allait certainement garder ses sales habitudes de tout ravager sur leur passage. Ensuite, le jeune argenté lui demanda si elle pouvait arrêter de le vouvoyer en disant qu’ils avaient à peu près le même âge. Sans réellement le vouloir, il venait de demander l’âge de la Mangetsu et elle fronça légèrement les sourcils sans pour autant être en colère après lui. D’ailleurs, le fait d’être dans le feu de l’action lui avait retiré la mauvaise humeur qu’elle avait eue au départ. Une femme normale aurait peut-être dit que ça ne se demandait pas car c’était quelque chose de malpoli, mais la blonde ne se considérait pas encore comme ça.

« C’est comme vous… tu veux. » Elle essaya de se rattraper rapidement afin que ça ne se remarque pas, mais c’était peut-être une chose ratée ? « Sinon, j’ai 21 ans. »

La mage de Mermaid Heel ne voulait pas retourner la question de peur de faire une nouvelle gaffe. Elle en faisait très souvent donc c’était pour cette raison qu’elle essayait de se retenir, elle souhaitait en faire de moins en moins, mais ça ne marchait pas à tous les coups puisque parfois, elle ne s’en rendait pas directement compte. Puis, la jeune femme continua doucement la route sans se douter que Kagura ait arrêté Haru pour lui demander de profiter du festival et de laisser toute la surveillance à la blondine. Ce fut que peu de temps après qu’elle aperçut qu’elle marchait toute seule et elle se retourna pour voir qu’ils n’étaient pas très loin d’elle, mais qu’ils étaient en train de discuter. Tout ça était grâce au fait que sa marche ait été très lente et puis, elle ne pouvait pas aller vite à cause des passants qui prenaient bien leur temps. Connaissant la Yatô, sa partenaire était sûre qu’elle était en train de lui demander de faire autre chose que la mission. Afin de tester le Capitaine de la première division, l’ancienne Ninja décida de se cacher parmi la foule pour qu’elle ne soit plus visible et c’était peut-être le fait de ne plus la voir qui allait le convaincre d’aller s’amuser avec l’autre sirène. Si ça se passait de cette façon, elle allait être un peu déçue, mais une pluie de kunais allait certainement s’abattre sur leur tête et sur leurs fesses.

« Si vous pensez pouvoir me tromper, vous pouvez vous mettre le doigt dans l’œil jusqu’au coude ! » Pensa-t-elle en continuant de les observer et en restant cachée.

Tsukuyo devait bouger selon les mouvements de la foule pour qu’elle soit le moins visible possible aux yeux de ses deux camarades de mission et elle était impatiente de découvrir le choix d’Haru.
Code by AMIANTE

Gain d'xp: 7
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haru Glory
Capitaine de la Première Division de l'armée
avatar
Crédits : Archanemy & Sirius
Messages : 65
Date d'inscription : 06/02/2014
Age : 88

Fiche de mage
Magie / Arme: Ten Commandments - version épée
Niveau: 19
Expérience:
297/380  (297/380)

MessageSujet: Re: Mission : Le festival de Taiyou [PV : Haru et Kagura]   Dim 11 Mai - 19:14







Le festival de Taiyou

Feat. Kagura Yatô & Tsukuyo Mangetsu




Haru était finalement parvenu à rencontrer les deux mages d'Earthland. En compagnie duo de Mermaid Heel, l'argenté espérait que cette mission serait moins ennuyeuse. Tsukuyo lui semblait plus sérieuse et mature que son équipière, il était fort probable que l'épéiste à l'arme multiforme puisse compter sur elle pour lui tirer les oreilles si jamais ses pieds quittaient la route pour s'arrêter devant un stand. La différence de caractère entre les deux demoiselles étaient flagrantes. A l'inverse de la blonde qui paraissait plus calme, Kagura, elle, était déjà surexcitée comme une puce alors que cela ne faisait que peu de temps qu'elle avait dépassé l'entrée du festival. D'ailleurs, le comportement de la benjamine du groupe donnait l'impression d'exaspérer la plus âgée. Notre protagoniste, lui, n'était vraiment perturbé par les jérémiades de la rouquine. D'une certaine manière, il l'enviait un peu. En effet, si celle-ci se plaignait, les gens pouvaient se montrer compréhensifs et penser que c'est à cause de son jeune âge si les jeux passaient avant la quête. Contrairement à cette dernière, on jugeait le fils du forgeron trop vieux pour faire passer les divertissements en premier plan lors d'une mission. Si l'on pensait déjà cela alors qu'il n'avait que seize ans, qu'est-ce que ce serait lorsqu'il aura atteint l'âge adulte ? Il serait probablement considéré comme un grand immature jusqu'à la fin de sa vie.

Les mains enfouies dans ses poches, le dénommé Glory se trouvait plus ou moins au même niveau que l'aînée de l'équipe. Cette dernière était assez formelle, vouvoyant le friand de la marque Heart Kreuz, sans doute à cause de son titre. Le spadassin aux cheveux en bataille fut assez surpris. En dehors des membres de sa division, personne ne le vouvoyait. Comme le lui avait demandé le seul homme du trio, la blondinette changea sa manière de l'interpeller, le tutoyant à présent. Le légendaire malchanceux préférait cela, leur âge n'était pas si différent, il ne voyait donc aucune raison au vouvoiement malgré le fait qu'il possédait un grade important. D'ailleurs, le jeune homme eut la confirmation que Tsukuyo ne possédait que quelques années de plus que lui. En effet, elle disait avoir vingt-et-un ans, soit quatre ans de plus. Celui qui ne cesse de perdre aux jeux d'argent était content que ses deux camarades d'un jour n'aient pas un trop gros écart d'âge avec lui. Ainsi, il n'aurait pas l'impression de faire du baby-sitting et les deux demoiselles ne rigoleraient pas de lui en pensant que le garçon était trop jeune pour être pris au sérieux. Il était fort probable que cette alliance entre le gouvernement et la guilde féminine tourne rapidement au conflit si cela avait été le cas.

Encore une fois, son attention fut attirée par l'un des stand. Celui-ci vendait des barbes à papa, ce qui mit immédiatement l'eau à la bouche de l'argenté. Focalisé sur l'échoppe, ce dernier ralentit. Visiblement, ce détail n'échappa pas à l’œil observateur de Kagura qui, ayant compris que le spadassin à l'épée gigantesque était susceptible de se mettre de son côté, l'incita à oublier la quête deux minutes, le temps d'aller un peu s'amuser. Haru hésitait. Devait-il se conduire comme l'adulte que tout le monde aimerait qu'il soit et refuser l'offre ou bien, à l'inverse, écouter son cœur et suivre la rouquine ? Sacré dilemme ! En jetant un rapide regard vers la troisième membre du groupe, le rival de Knightwalker remarqua que celle-ci ne s'était apparemment pas rendue compte du fait qu'elle marchait seule désormais. C'était un signe, l'utilisateur de Ten Commandments devait saisir cette occasion et s'éclipser du champ de vision de la blonde avec sa complice. Si ça se trouve, la femme à la cicatrice ne ferait pas attention aux deux cadets et ne remarquerait même pas leur disparition car ils seraient revenus entre-temps. Ce raisonnement était stupide et il était peu probable que cela se passe comme tel, mais le natif d'Edolas pensait tout de même que cela pouvait fonctionner. Se tournant vers la jeune Yatô, le seul homme de l'équipe afficha un sourire espiègle.

Ok, mais seulement pour une seule activité ou Tsukuyo risque de se rendre compte de quelque chose. J'ai vu un stand qui me semblait intéressant. Si je me souviens, il devait être par-là. Expliqua-t-il en pointant la direction du doigt. Viens !

Sans même attendre une quelconque réaction de la jeune mage de Mermaid Heel, le fils du forgeron prit sa main avant de se ruer dans le sens opposé à celui que suivait Tsukuyo. Une seule activité, c'était vraiment peu, mais il valait mieux prendre ses précautions en restant prudent et en ne s'éloignant pas trop longtemps de l'aînée. Si la rouquine insistait pour faire un second jeu, le capitaine de la première division de l'armée royale ne se laisserait pas influencer une seconde fois et forcerait cette dernière à lui suivre pour retrouver la dénommée Mangetsu. Enfin, c'est ce qu'il pensait maintenant, mais rien ne nous disait qu'une fois qu'il aurait commencé à jouer, il serait en mesure de s'arrêter. Après tout, malgré ses dix-sept ans, l'épéiste à l'arme multiforme restait un grand enfant. Le friand de la marque Heart Kreuz finit par lâcher Kagura, pensant qu'elle continuerait de le suivre. Sa course s'arrêta face à une table où plusieurs quilles étaient empilées les unes sur les autres pour former une pyramide. Trois balles se trouvaient à côté de la construction. Un grand sourire apparut sur le visage du dénommé Glory. Son état d'esprit était maintenant identique à celui d'un gamin de cinq ans. Mentalement parlant, on pouvait même dire qu'il était encore plus jeune que la Yatô.

Voilà, c'est un chamboul'tout ! Alors ? Qu'est-ce que tu en dis ? T'es partante ? En plus, ils disent que la personne qui parvient à faire tomber les quilles en un lancer gagne un repas gratuit.



©Codage by Mr. Chaotik from Never-Utopia

Gain d'xp: 9
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kagura Yatô
Mermaid Heel
avatar
Messages : 211
Date d'inscription : 28/10/2013
Age : 22

Fiche de mage
Magie / Arme: Renforcement
Niveau: 18
Expérience:
19/342  (19/342)

MessageSujet: Re: Mission : Le festival de Taiyou [PV : Haru et Kagura]   Mar 20 Mai - 23:06



Le festival de Taiyou


Alors qu'Haru et Tsukuyo étaient en train de discuter, la rousse, surveillait toujours les stands autour d'elle, même si la blonde lui avait dit qu'ils ne pouvaient pas reporter la mission pour aller s'amuser. Lorsqu'ils eurent fini de parler, elle ralentit jusqu'à se retrouver au niveau du jeune homme. Elle lui proposa alors d'aller se mêler à la foule et profiter des stands, trouvant comme excuse qu'ils se feraient moins remarquer s'ils se mêlaient aux autres. Haru accepta, mais imposa qu'ils ne fassent qu'un seul stand et il l'imposa en disant que c'était un stand qui lui avait paru intéressant. Mais bon, ça, elle ne le nota, elle pouvait aller s'amuser, c'était tout ce qui importait. Ils se mirent alors à marcher, Haru tenant la main de Kagura. Ça ne gênait pas la rousse qui ne s'imaginait pas ce que les gens pouvaient penser.

Le jeune homme ne tarda pas à lâcher la main de la rousse qui continua de le suivre jusqu'à ce qu'ils arrivent devant un stand de chamboul'tout. La jeune femme le regarda alors de manière surprise. C'était ça le stand qui lui avait semblé intéressant ? Mais c'était super intéressant, y avait même pas de nourriture. Enfin, elle pensa ceci jusqu'à ce qu'il lui explique que la personne qui pouvait faire tomber les quilles en un coup gagnait un repas gratuit. Ça, ça devenait intéressant. Elle prit donc une boule et eut un grand sourire avant de l'envoyer de toutes ses forces sur la pile de quilles. Elle tira tellement fort que non seulement toutes les quilles tombèrent, mais en plus, l'arrière du stand fut détruit par la balle qui le percuta. Elle se mit alors à sauter sur place folle de joie. Elle allait avoir son repas gratuit. Elle se tourna vers Haru et vit qu'il semblait soit surpris, soit choqué par ce qu'elle venait de faire.

Enfin, elle s'en moquait, elle se tourna vers la personne qui tenait le stand et lui ordonna de lui donner son repas gratuit. Enfin, elle fut rapidement stoppée par quelque chose de pointu qui venait de s'enfoncer dans ses fesses. Il fallut quelques secondes avant qu'elle réagisse. Elle se tourna alors et vit un kunai de planter dans ses fesses. Il n'y avait qu'une personne pour faire ça, mais la douleur commença à se rependre dans son corps. Elle retira alors le kunai rapidement avant de poser ses mains sur ses fesses avant de se mettre à crier de douleur, une larme coulant sur sa joue. Apparemment Haru avait subi la même chose.

« Tsukki !!! C'est méchant ! »

La blonde était vraiment effrayante. Kagura le savait déjà avant, mais elle en avait eu une nouvelle preuve aujourd'hui. Elle finit par se relever et reprit son ombrelle qui était tombée, au moment où elle avait posé ses mains sur ses fesses. Elle tenta de faire comme si elle n'avait pas mal, alors que la douleur se faisait encore sentir. Une chose la faisait tenir pour se redresser et marcher vers la personne qui tenait le stand qu'elle avait détruit : La nourriture gratuite qu'elle avait gagné. Elle plia son ombrelle et la posa contre le bout de stand qui était toujours debout puis elle attrapa la personne par le col et le secoua pour qu'il lui donne sa nourriture gratuite ou en tout cas, un bon pour qu'elle aille la chercher. Quand il lui eut donné le bon, la jeune femme le lâcha et se tourna vers ses deux camarades avec un grand sourire. Elle prit son ombrelle et l'ouvrit se remettant dessous avant de s'approcher des deux autres en tendant son billet.

« Faut aller chercher ma nourriture ! »

Ainsi, elle ne laissait pas le choix à la rousse qui tenait absolument à ce qu'ils fassent la mission, ce serait de la nourriture gâchée si elle n'allait pas la chercher. Sans attendre de réponse, elle se mit donc à marcher pour trouver le stand où elle pourrait retirer sa nourriture. Elle trouva son stand très peu de temps après, elle donna alors le bon et récupéra simplement un sandwich, un tout petit sandwich... Elle le regarda avant de fusiller du regard la personne qui venait de lui donner le sandwich. Elle allait d'ailleurs lui enfoncer le sandwich dans la bouche en lui ordonnant de lui donner quelque chose de meilleur quand elle sentit un regard noir se poser sur elle, c'était Tsukki sans aucun doute. Elle avala donc sa salive avant de se tourner pour rejoindre les deux autres.

« C'est... c'est bon je l'ai »

Dit-elle avec un grand sourire, comme si de rien n'était, elle ouvrit le sandwich et croqua dedans.

bohemian psychedelic
Gain d'xp: 7
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tsukuyo Mangetsu
Mermaid Heel
avatar
Crédits : Moi même °w°
Messages : 114
Date d'inscription : 05/08/2013

Fiche de mage
Magie / Arme: Rééquipement de Kunais
Niveau: 22
Expérience:
369/506  (369/506)

MessageSujet: Re: Mission : Le festival de Taiyou [PV : Haru et Kagura]   Ven 30 Mai - 17:26

Le festival
Ft. Haru Glory & Kagura Yatô

Depuis que Tsukuyo avait marché doucement sans faire attention au fait que ses deux partenaires la suivaient ou non, elle avait fini par faire un propre plan dans sa tête à l’instant où elle remarqua qu’ils n’étaient plus derrière elle. Cependant, grâce à sa marche très lente à cause des passants, elle avait pu voir qu’ils n’étaient pas très loin et qu’ils avaient un peu discuté avant de se diriger vers un stand pour s’amuser. L’ancienne Ninja s’était cachée parmi la foule pour tester le capitaine de la première division, mais elle fut déçue de voir qu’il était parti s’amuser avec Kagura… Cette fille avait le don de pouvoir mal influencer son entourage. Il y avait des moments où la blonde aurait préféré qu’elle soit comme l’autre Kagura, mais d’un autre côté, elle était bien jeune, tout comme Haru, et c’était normal de vouloir s’amuser au premier truc qu’on voit à leurs âges. Ce n’était quand même pas une raison pour leur pardonner, ils sont censés travailler là ! Et le gouvernement était présent même si le chef jouait…

Tout doucement, elle s’avança vers eux avec un regard aussi noir que la magie d’Orga et on pouvait le dire avec certitude : Tsukuyo était en colère et déçue. Mais comme il était dur de passer au travers des passants, la rousse avait eu le temps de faire une boulette. En ayant balancé une simple boule sans ménager sa force, elle venait de détruire un stand entier sous les yeux d’une bonne trentaine de personnes ! Pendant quelques secondes, elle resta figée comme une statuette avec la bouche grande ouverte et ses yeux étaient devenus tout blancs, mais il fallait reprendre rapidement ses esprits pour commencer à se faire obéir ! Dans tous les cas, ce serait compliqué de se faire pardonner par le gouvernement et Mermaid Heel allait être comme Fairy Tail au final… Elle devra aussi payer pour toutes les choses cassées par les mages et ça n’arrangeait pas du tout la jeune femme.

Une fois arrivée derrière eux, elle utilisa sa magie pour faire apparaître deux kunais et ce fut en grognant fortement de colère qu’elle les planta sur les fesses de l’argenté et de son amie. Oui, le Glory était visé car c’était un peu de sa faute ! S’il n’avait pas mené la Yatô sur ce stand, jamais il n’aurait été détruit ! Puis, ça leur apprendra, à tous les deux, qu’il est mieux de se concentrer sur la mission plutôt que de se faire avoir par des stands attrapes couil… touristes. Tsukuyo venait d’y repenser il n’y a pas si longtemps que cela et en voyant sa camarade trop heureuse d’avoir gagné, elle n’osait pas lui dire, elle aurait droit à la mauvaise surprise. D’ailleurs, elle avait fini par lui dire que c’était méchant ce qu’elle venait de faire mais…

« Je ne veux rien entendre ! Tu ne penses pas que c’est encore plus méchant de détruire un stand comme ça ?! » Demanda-t-elle d’une façon sévère, en ayant ses bras croisés contre sa poitrine et en ayant fermé ses yeux violets.

En fait, elle ne voulait pas non plus entendre ce qu’avait à dire la fautive pour se défendre. De toute façon, elle ne ferait que s’enfoncer. Puis, elle était partie demander sa récompense et la blonde ne devait pas oublier la seconde personne qui était fautive aussi. Elle se tourna vers lui pour le fusiller du regard. Si ses deux yeux étaient de véritables pistolets, Haru aurait reçu plusieurs coups en quelques secondes seulement, mais heureusement pour lui, ce n’était pas le cas. Néanmoins, comme il était jeune et du gouvernement, elle ne pouvait pas aller loin comme elle le faisait avec la mage de Mermaid Heel donc elle se contenta de lui dire :

« Profites bien de ta jeunesse car un jour, tu auras des responsabilités plus grandes que maintenant. »

Par la suite, il fallait accompagner Kagura pour aller chercher son sandwich… Peut-être qu’elle allait être plus calme une fois qu’elle aurait mangé ? Et il ne fallait pas non plus gâcher une récompense pour attrape couil… touristes ni de la nourriture. Arrivés au bon endroit, la plus jeune du groupe se chargea de prendre son dû tandis que les deux autres devaient attendre plus ou moins patiemment. La Mangetsu surveillait chaque mouvement de la demoiselle et elle avait bien fait puisqu’elle remarqua qu’elle était déçue par la taille du sandwich qui était petit. Etant à deux doigts de lui enfoncer la nourriture dans la bouche, Tsukuyo empêcha Kagura de le faire à sa manière, il suffisait simplement d’un regard noir remarqué pour que ça fonctionne. C’était l’art d’être l’aîné fortement imposant à présent ! En effet, il n’était plus question de laisser la moindre liberté et de rester le dos tourné à ces deux jeunes personnes ne serait-ce qu’une seconde, c’était tellement fatal que la mage ne pouvait plus se le permettre.

« Tant mieux si tu l’as et qu’il te plait. » Répondit Tsukuyo une fois que Kagura avait prévenu que tout était bon.

A présent, il fallait continuer de patrouiller dans les nombreux stands tout en se frayant un passage parmi la grande foule et pour cette fois, le clair de lune s’était placé derrière ses deux camarades. Cela faisait pas mal de temps qu’il ne se passait pas grand-chose et elle pouvait comprendre le fait qu’ils s’ennuient, c’était un peu la même chose pour elle, mais jamais elle ne l’avouerait ! Enfin, elle avait pensé un peu trop vite car un trio d’hommes certainement bourrés, vu le bordel qu’ils faisaient et qui gênait un bon nombre de personnes, s’approchait petit à petit d’eux. Un premier semblait être fortement intéressé par la blonde parce qu’il s’amusait à la draguer comme il le pouvait, mais son haleine donnait surtout l’envie de partir le plus loin possible. Le second était ce qu’on appelait le plus gentiment possible un Lolicon et était attiré par Kagura.

« Tu veux sucer ma sucette avec moi ? » Lui demanda-t-il en ayant un sourire très louche sur ses lèvres et en lui tendant une véritable sucette.

Le dernier tourna à plusieurs reprises autour d’Haru et la seule chose qu’il remarqua était sa grosse épée. Avant de lui demander quelque chose de très spécial, il avait regardé cette arme comme si c’était la première fois qu’il en voyait une et il se remit devant le garçon pour enfin lui poser sa question très bizarre :

« Est-ce que ta vraie épée est aussi grosse que celle-là ? J’aimerais bien la tester si tu vois ce que je veux dire… »

Le pire dans tout cela était sûrement son sourire qui montrait à quel point il voulait la tester et qu’il en serait tellement fier…
Code by AMIANTE

Hors RP:
 
Gain d'xp: 11
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haru Glory
Capitaine de la Première Division de l'armée
avatar
Crédits : Archanemy & Sirius
Messages : 65
Date d'inscription : 06/02/2014
Age : 88

Fiche de mage
Magie / Arme: Ten Commandments - version épée
Niveau: 19
Expérience:
297/380  (297/380)

MessageSujet: Re: Mission : Le festival de Taiyou [PV : Haru et Kagura]   Mer 16 Juil - 15:16







Le festival de Taiyou

Feat. Kagura Yatô & Tsukuyo Mangetsu




Un chamboul'tout, voilà l'attraction parfaite, c'était ce que pensait le capitaine de la première division de l'armée royale tout du moins. En temps normal, l'argenté aurait pimenté les choses en pariant que la personne qui ferait tomber le moins de quilles recevrait un gage désigné par le vainqueur. Cependant, ce dernier était plus vieux que la rouquine et se jugeait donc beaucoup plus doué pour ce genre de jeux, ce ne serait donc pas équitable puisqu'il aurait forcément gagné. Malgré le fait qu'il ne pouvait plus tenir en place, notre protagoniste laissa quand même sa partenaire de mission commencer. Le dénommé Glory se mit légèrement sur le côté, croisant les bras pour observer celle-ci. Il fallait qu'elle fasse. Non parce que le spadassin à l'épée magique craignait que Tsukuyo ne finisse par constater leur absence, il avait déjà oublié sa mission et l'existence de la jeune femme aux cheveux blonds, mais plutôt parce qu'il était pressé de jouer à son tour. Impatient, c'est un adjectif qui irait parfaitement au friand de la marque de vêtements Heart Kreuz. Après tout, quel enfant ne le serait pas devant un stand de jeu ? Il est vrai que physiquement, l'épéiste n'était plus un gamin, mais mentalement, même quelqu'un âgé de douze ans pouvait se montrer plus mature que lui. Au final, voilà que l'utilisateur de Ten Commandments regrettait d'avoir eu un bref élan de galanterie en acceptant de laisser la jeune fille passer devant lui.

Cette action, Haru la regretta encore plus après que Kagura ait lancé sa première balle sur la pyramide de quilles. En effet, en un coup, la jeune fille parvint à la faire s'écrouler, mais elle ne s'était pas contentée de seulement ça, l'objet avait été projeté avec tellement de puissance que tout le stand avait été détruit. L'expression faciale semblable à celle du grand méchant loup de Tex Avery montrait exactement la stupéfaction qu'éprouvait le légendaire perdant. Son regard alla de la rouquine à son œuvre de destruction. Comment une si petite fillette pouvait posséder autant de force ? Même l'adolescent muni de l'arme multiforme n'était pas capable d'une telle prouesse rien qu'en jetant une boule de cette taille. Le rival de Knightwalker conclut qu'il ne s'agissait pas d'une simple gamine, mais plutôt d'un monstre à la vigueur titanesque endormi dans le corps d'une jouvencelle. Heureusement qu'il n'avait pas parié avec elle, finalement, sa réputation de vaincu lors des gageures l'aurait encore une fois rattrapé autrement. L'inconvénient était que maintenant que l'activité avait été détruite, le fanatique de jeux d'argent ne pourrait pas jouer au chamboul'tout. Son visage surpris changea pour devenir plus colérique.

Je fais comment pour jouer maintenant ?!

Tout son enthousiasme avait disparu en seulement quelques secondes à cause de sa camarade. Et comme un malheur ne vient jamais seul, le friand de la marque de vêtements Heart Kreuz n'attendit pas longtemps avant qu'un second drame ne s'abatte. En effet, il ressentait une vive douleur au niveau des fesses. Quelque chose venait de s'enfoncer dans son arrière-train. L'épéiste argenté poussa un puissant hurlement de souffrance. Son premier réflexe fut de faire un léger bond en avant, puis de retirer l'objet qui s'était planté dans son derrière, il s'agissait d'un kunai. Furieux de ce qu'il venait de se passer, le dénommé Glory se retourna rapidement pour mettre une bonne dérouillée à la personne qui s'était amusée à lui enfoncer cette arme. Toutefois, ses ardeurs furent rapidement calmées lorsqu'il vit qui était son assaillant. Ce n'était autre que Tsukuyo qui avait finalement retrouvé leur piste. Elle n'avait rien dit, mais il suffisait d'observer son regard pour constater que cette dernière semblait furax que ses deux compagnons l'aient abandonnée pour aller s'amuser. Ce fut à ce moment que l'utilisateur de Ten Commandments se souvint de la mission. Il fallait voir les choses du bon côté, le fils du forgeron en avait tiré une bonne leçon : n'oublie jamais ta mission pour aller t'amuser ou prends garde au kunai qui se rapproche de ton fessier. Bien entendu, comme tout adulte responsable, la blonde finit par les sermonner. À nouveau, elle parlait de la jeunesse, jugeant que c'était à cause de celle-ci que notre protagoniste se permettait parfois de faire certaines folies et prétextait que des responsabilités beaucoup plus grandes lui seraient affublées avec l'âge.

Si c'est pour prendre cher dans les fesse à nouveau, je ne te suivrai plus, avertit le soldat du gouvernement à son amie rousse en ronchonnant.

Avant de reprendre la quête, le petit groupe fit halte à un stand de restauration pour que la plus jeune de l'équipe aille chercher sa récompense pour avoir fait tomber toutes les quilles - et avoir détruit le chamboul'tout par la même occasion -. Alors que celle-ci allait demander son repas, le leader d'escouade et la mage de Mermaid Heel l'attendirent. Haru jetait de rapides regards à la blonde de temps en temps et ravalait à chaque fois sa salive. Terrifiante ... Elle lui rappelait l'Edo-Erza qui pouvait devenir violente lorsqu'elle s'énervait, elle aussi. Désormais, le plus malchanceux des joueurs de casino avait maintenant compris qu'il valait mieux se tenir à carreau avec la demoiselle. En y réfléchissant, ses deux équipières possédaient des caractères qui se contrastaient, Tsukuyo paraissait plus sage et plus sérieuse que Kagura pour qui l'amusement passait avant le reste. D'ailleurs, cette dernière avait finalement récupéré sa nourriture, mais semblait mécontente de ce qu'elle avait reçu. Quelque chose la refroidit cependant. Quoi ? L'adolescent à l'arme multiforme n'en avait aucune idée bien que cela l'intriguait un petit peu. Son comportement changea, elle était maintenant contente de son sandwich. Qu'importe, la mission allait pouvoir continuer après cette pause.

La suite était ennuyeuse, il ne se passait absolument rien, aucun dérapage, personne n'avait besoin de l'aide du gouvernement ou d'une guilde officielle. Le fils du forgeron traînait les pieds, il s'ennuyait. On l'entendait soupirer, mais il s'abstint de faire le moindre commentaire, un kunai transperçant son arrière-train était bien suffisant, qui sait ce que la plus âgée du groupe serait capable de faire si le dénommé Glory commençait à se plaindre. La quiétude du festival finit par être perturbée par trois hommes. A voir leur façon de se mouvoir et d'agir, ils devaient être sous l'emprise de l'alcool. Si encore il n'y avait que cela. En effet, les autres gens ne s'amusaient plus en leur présence, il revenait donc à notre trio de le stopper. Le spadassin argenté espérait faire cela dans le calme, après tout semer le trouble n'était pas quelque qu'il appréciait, bien qu'il en soit parfois involontairement la cause. Les fouteurs de bordel avaient remarqué l'apparition des trois magiciens et se dirigèrent vers eux. Ils avaient tous un sourire malsain qui ne présageait rien de bon. L'un d'eux tournait autour du natif d'Edoras, ne cessant de contempler l'arme accrochée à son dos. Pour finalement demander si la taille de sa véritable était comparable à Ten Commandments. Le capitaine de l'armée royale arqua un sourcil, en plus de le trouver suspect, il le jugeait un peu trop proche de lui. Cerise sur le gâteau, il n'avait pas compris les propos de ce type louche.

Désolé, l'ami, je n'ai qu'une seule épée et elle se trouve ...
Hum ... C'est un petit paquet que je sens là ... l'interrompit l'homme saoul en posant sa main sur son entrejambe
Oh ! Qu'est-ce que tu fous ?! Dégage !

Le poing d'Haru s'enfonça violemment dans le visage de celui-ci, personne n'avait le droit de le toucher à cet endroit. Le saoulard fut envoyé  un ou deux mètres plus loin. S'il recommençait, il goûterait bien à une épée comme il le désirait, mais ce ne serait pas celle à laquelle il pensait. Les effets de l'alcool, hein ? Voilà qui ne donnait pas envie à notre protagoniste d'y connaître la saveur lorsqu'il voyait les conséquences de ce qu'il pouvait se produire une fois ivre.



©Codage by Mr. Chaotik from Never-Utopia

Gain d'xp: 13
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kagura Yatô
Mermaid Heel
avatar
Messages : 211
Date d'inscription : 28/10/2013
Age : 22

Fiche de mage
Magie / Arme: Renforcement
Niveau: 18
Expérience:
19/342  (19/342)

MessageSujet: Re: Mission : Le festival de Taiyou [PV : Haru et Kagura]   Dim 3 Aoû - 11:07



Le festival de Taiyou


La rousse et le gris s'étaient discrètement éclipsés, laissant Tsukuyo toute seule dans la foule et ceci pour aller s'amuser à l'un des stands. Le jeune homme lui avait proposé qu'ils fassent un chamboultout où le gagnant gagné de la nourriture gratuite. Alors bien-sûr, la rousse avait accepté sans hésiter. C'était même elle qui avait tiré en premier, mais ça, c'était peut-être une mauvaise idée car dès le premier tir, elle détruisit tout le stand. La destruction du stand signifiait pour la jeune femme qu'elle avait gagné le bon pour de la nourriture gratuite alors bien-sûr, cela la fit sauter de joie. Elle ne se rendait pas compte de sa force, ou plutôt si, elle s'en rendait compte, mais elle n'arrivait pas toujours à se contrôler puisque pour elle c'était tout à fait naturel de pouvoir briser un stand aussi facilement que de déchirer une feuille de papier.

Le mage aux cheveux gris ne semblaient pas aussi heureux qu'elle, qu'elle ait réussi à tirer aussi fort sur le stand et les quilles empilée. Il se mit même en colère et lui demanda comme il allait pouvoir jouer. Qu'est-ce qu'il était égoïste. En tout cas, elle n'eut pas le temps de lui répondre qu'un objet pointu s'enfonça dans ses fesses. Bien-sûr la douleur s'étendit dans tout le corps de l rousse qui se mit à crier de douleur en posant ses mains sur ses fesses pour trouver ce qui s'était planté dedans. Elle trouva un kunai et elle ne connaissait qu'une personne qui utilisait ça : Tsukuyo. Elle se tourna alors pour voir sa partenaire, elle lui dit que c'était méchant, mais elle se fit disputer par cette dernière qui lui dit qu'elle n'avait pas été gentille en détruisant le stand.

« J'en ai même pas fait exprès » grommela-t-elle comme une enfant qui se fait disputer par ses parents.

La rousse se frotta les fesses sans la moindre gêne, pendant que la blonde disputait aussi le natif d'Edoras qui l'avait accompagnée. Il dit ensuite à la rousse que la prochaine fois, il ne la suivrait pas pour ne pas se prendre de Kunai dans les fesses une nouvelle fois. Il était vraiment peureux, c'était plus amusant de vivre sa vie dangereusement. Il ne connaissait vraiment rien à la vie le pauvre petit.

« De toute façon c'est ta faute. Fallait choisir un stand plus loin, elle nous aurait pas trouvés comme ça ! »

Ils se mirent ensuite en route pour aller chercher le sandwich que la rousse avait gagné en faisant tomber toutes les quilles. En arrivant au stand de restauration, elle alla chercher son sandwich et fut déçue de voir qu'il était si petit, elle était d'ailleurs sur le point de le faire manger de force à la personne qui lui avait donné quand elle remarqua le regard noir que lui lançait la plus vieille du groupe. Elle fit donc un effort monumental pour ne pas le faire et pour se contenter de retourner avec les deux personnes qui l'attendaient. En arrivant à leur niveau, elle les prévint qu'elle l'avait. Tsukuyo lui répondit que c'était bien si elle l'avait et qu'il lui plaisait, alors qu'elle savait parfaitement que ça ne plaisait pas à la rousse parce qu'il était trop petit.

Ils se remirent finalement en route et alors qu'ils marchaient, la jeune femme mangeait son sandwich, enfin, elle le mangea durant les vingt premières secondes de la patrouille puisqu'elle l'avala en une bouchée. Après quelques minutes de marche, à se faufiler entre les stands que trois hommes se dirigèrent vers eux. Ils semblaient un peu bourrés, mais la rousse ne s'en rendit pas compte, pensant que c'était leur état naturel. Ces trois personnes s'approchèrent du petit groupe et l'un des trois s'approcha de la rousse et lui proposa de sucer sa sucette avec lui. Les yeux de la jeune femme devinrent des étoiles, on lui proposait un sucreriee, jamais elle ne pourrait refuser. Elle prit alors la sucette qu'il lui tendit et l'ouvrit avant de la mettre dans sa bouche.

« Mais je la suce toute seule ! J'veux pas partager ! »

La jeune femme était donc en train de sucer cette sucette que lui avait donnée l'homme louche quand celui-ci lui proposa de lui en donner un encore plus grosse. En entendant qu'il en avait une autre encore plus grosse, la rousse releva la tête vers lui et hocha la tête pour faire savoir qu'elle voulait cette sucette encore plus grosse. Bien-sûr elle ne pensait pas un seul instant que ce n'était pas véritablement une sucette qu'il lui proposait de sucer, ais quelque chose de plus personnel. À ce moment-là, la partenaire de la rousse intervint en frappant l'homme. La rousse ne comprit que lorsque la rousse lui eut expliqué les réelles intentions de cet homme.

La plus jeune baissa alors son regard vers l'homme qui était désormais à terre. Elle le regarda avec mépris avant de lui donner un gros coup de pied dans l'entrejambe, sans retenir sa force. Une fois que se fut fait, elle retira la sucette qu'elle avait dans la bouche et elle lui cracha dessus avant de se tourner vers ses compagnons, remettant sa sucette dans sa bouche, un grand sourire aux lèvres, comme si elle ne venait pas de castrer un homme et de le faire souffrir plus que de raison.

« On fait quoi maintenant ? »

Cette petite histoire à elle seule avait réussi à faire oublier à la jeune femme la mission qu'elle était censée réaliser en étant venue ici avec la blonde. Enfin non, elle n'avait pas oublié sa mission, mais en fait, maintenant elle trouvait cela plus amusant si il y avait des gens à arrêter parce que c'était des pervers. Elle n'aimait pas les pervers et les frapper ne la dérangeait pas du tout.
bohemian psychedelic
Gain d'xp: 8
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tsukuyo Mangetsu
Mermaid Heel
avatar
Crédits : Moi même °w°
Messages : 114
Date d'inscription : 05/08/2013

Fiche de mage
Magie / Arme: Rééquipement de Kunais
Niveau: 22
Expérience:
369/506  (369/506)

MessageSujet: Re: Mission : Le festival de Taiyou [PV : Haru et Kagura]   Lun 4 Aoû - 13:58

Le festival
Ft. Haru Glory & Kagura Yatô

L’histoire du chamboul’tout était terminée aussi rapidement qu’elle avait commencée. En effet, Kagura avait détruit ce stand et Haru ne pouvait plus jouer. Tsukuyo se fichait qu’il soit déçu ou pas, il fallait qu’ils retournent à la réalité et qu’ils n’oublient pas la mission. Ce fut en implantant des kunais dans leur derrière qu’elle comptait leur faire comprendre. Ceci marcha mieux que ce qu’elle avait pu espérer et après avoir fait une remarque pour les deux plus jeunes, la patrouille put recommencer… Ah non, il fallait récupérer la récompense de la jeune mage de Mermaid Heel. Le trio se dirigeait vers le stand de restauration le plus proche afin que la Yatô puisse avoir son petit casse-croûte et le mot était parfait pour désigner la taille du sandwich. Cela se voyait qu’ils ne connaissaient pas du tout ce clan dans le monde d’Edoras et que si l’inverse existait, il ne viderait jamais un frigo en entier. Connaissant très bien la personnalité de la rousse et son estomac, la Mangetsu devinait qu’elle était à deux doigts de jeter la nourriture sur le visage de la personne qui s’occupait du stand donc pour l’arrêter, la blonde lança un regard noir à sa partenaire pour lui faire comprendre qu’il valait mieux pour elle d’éviter de commettre cette bêtise, elle allait le regretter autrement.

Etant à nouveau réunis, les gardiens du festival retournaient à leur occupation pendant que l’un d’entre eux venait de terminer son repas en une seule bouchée. Pendant de longues minutes, il ne se passait rien et ça ennuyait tout le groupe, même si l’ancienne Ninja faisait de son mieux pour le cacher. Puis, un étrange groupe de trois personnes se dirigeait vers eux. A leur façon de marcher, de rire et de parler, la jeune femme comprit qu’ils étaient saouls… Alors comme ça, les boissons avaient déjà été sorties ? Les choses intéressantes allaient bientôt commencer ! Néanmoins, une fois qu’ils étaient proches des gardiens, il fallait se retenir de se boucher le nez parce qu’ils ne sentaient pas très bon, foutu alcool ! Un premier commença à discuter avec la blondine qui reculait petit à petit pour échapper à la sale haleine du monsieur, mais il semblait être quelqu’un de têtu puisqu’il s’approchait tout le temps d’elle. Le second avait une attirance pour les petites filles car il s’en était pris à la plus jeune du groupe. Et le dernier s’occupa d’Haru.

Le clair de lune ne savait pas comment se débarrasser le plus poliment possible de ce gêneur. Elle essayait en lui donnant plusieurs râteaux, mais ça ne marchait pas, il ne voulait pas lâcher prise parce qu’il était tombé sur un gros morceau… Elle n’est pas un morceau de viande bon sang ! Au bout d’un certain instant, elle n’avait plus la possibilité de reculer et l’inconnu décida de devenir plus tactile en caressant le bras qui était hors de la tenue, il y avait une manche plus courte que l'autre. La jeune femme ne savait pas comment réagir dans ce genre de situation, ça lui arrivait rarement ! Cependant, lorsque la main de l’homme fut trop proche de sa poitrine, la teinte de son visage devint aussi rouge qu’une tomate et la colère prit rapidement place en elle. Au revoir la gêne et bonjour le vol plané !

« MAIS QU’EST-CE QUE TU CROIS FAIRE CONNARD ?! » Hurla-t-elle avant de jeter l’alcoolique au sol sans retenir sa force.

Celui-ci venait d’être mis hors d’état de nuire en un seul coup et resterait dans les pommes pour un long moment encore. Toutefois, la mage de Mermaid Heel se rappelait avoir crié et remarquait que les passants la dévisageaient… C’était tellement honteux, peut-être qu’elle devrait se rattraper ? Elle toussota avant de dire :

« Ne vous en faites pas, il va parfaitement bien. Je gère la situation avec mes deux amis ! »

En parlant de ses collègues, Tsukuyo commença par se tourner vers Haru pour voir qu’il venait de se débarrasser de son gêneur en ayant utilisé la violence. Elle ne pouvait que le comprendre et disait rien. Par contre, pour Kagura, c’était une autre histoire. Son inconnu lui avait tendu une sucette et elle l’avait acceptée sans se douter que ce qui allait suivre allait être pire que tout. En effet, la personne lui proposa une autre sucette plus grosse qui était en réalité… Il ne vaut mieux pas le savoir en fait. Ce dernier profitait de la naïveté de la petite pour son propre plaisir et le visage de sa camarade se décomposa lorsqu’elle la vit hocher positivement de la tête.

« Attends Kagura ! Ce n’est pas ce que tu crois ! »

Peu de temps après avoir dit ça, la Mangetsu avait frappé le dernier alcoolique sur sa tête avec ses bottes à talons. Il saignait, mais ce n’était pas grave… Être un lolicon, c’était pire ! Au début, la mage du renforcement ne comprenait pas pourquoi elle l’avait frappé alors qu’il était gentil à lui proposer à manger donc il fallait lui expliquer. Avec tous les témoins qu’il y avait, la sirène se baissa au niveau de l’oreille de son amie pour lui susurrer :

« Tu vois, sa grosse sucette était, en réalité, ce que les hommes ont entre les jambes… »

Puis, ce fut à son tour de martyriser l’homme déjà en mauvais état. En plus, il n’avait pas de chance car à cause de la force impressionnante que possédait la demoiselle, il n’allait jamais se remettre du coup qu’il venait de recevoir. N’importe quel homme ne souhaiterait pas être à sa place. Une fois que Kagura avait terminé, elle retourna auprès de ses compagnons pour savoir ce qu’ils allaient faire maintenant et il s’agissait d’une bonne question. La plus âgée du groupe se mit à réfléchir pour ne pas perdre de temps et une idée arriva rapidement.

« Ça vous dit de faire un tour à la plage ? »

Avait-elle demandé avant de se rendre compte, peu après, qu’elle venait d’insinuer quelque chose qu’il ne fallait pas devant deux adolescents. Elle grogna légèrement avant d’expliquer aussi vite que possible ses véritables intentions et aussi, pour faire disparaitre tous les espoirs en rapport avec les jeux ou l’amusement.

« Ce n’est pas pour ce que vous croyez ! Les boissons sont sorties donc il faut faire en sorte à ce que personne ne les laisse traîner sur le sable ! »
Code by AMIANTE

Hors RP:
 
Gain d'xp: 10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haru Glory
Capitaine de la Première Division de l'armée
avatar
Crédits : Archanemy & Sirius
Messages : 65
Date d'inscription : 06/02/2014
Age : 88

Fiche de mage
Magie / Arme: Ten Commandments - version épée
Niveau: 19
Expérience:
297/380  (297/380)

MessageSujet: Re: Mission : Le festival de Taiyou [PV : Haru et Kagura]   Sam 23 Aoû - 21:44







Le festival de Taiyou

Feat. Kagura Yatô & Tsukuyo Mangetsu




Une fois que l'on commençait à trop s'immiscer dans son intimité, le porteur des Dix Commandements pouvait se montrer violent, très violent, ce drôle d'alcoolique venait de le comprendre. Il y avait enfin eu un peu d'action durant ce festival, mais ce ne fut pas à cela que s'attendait le spadassin argenté. Le violent coup de poing que lui avait asséné l'adolescent à l'épée multiforme n'avait visiblement pas suffi, cet étrange pervers en redemandait. Très bien, il allait être servi. Le membre du gouvernement attrapa son col à l'aide de sa main gauche avant d'utiliser l'autre pour lui mettre une série de gifles. Il ne s'arrêtait pas, enchaînant claque sur claque. L'homme semblait aimer ça étant donné les gémissements qu'il ne cessait de lâcher, ce qui eut pour conséquence d'enrager le fanatique de jeux d'argent encore plus qu'il ne l'était déjà. La tête du pauvre individu saoul allait violemment de gauche à droite. Cependant, il s'avérait que notre protagoniste n'avait pas ménagé celui qui avait osé poser sa main sur son entrejambe, au point que ce dernier finit par tomber inconscient. Son étreinte autour du vêtement se fit beaucoup moins forte, le corps presque inerte de l'alcoolique s'écroula contre le sol. Il n'y avait pas qu'Haru qui s'était fait harceler, ses deux partenaires semblaient dans le même cas que lui. Cependant, ce dernier ne pensait pas que les deux demoiselles allaient se laisser faire, ayant vu de quoi elles étaient capables plutôt dans la journée.

Le capitaine de la première division de l'armée royale se frotta les mains avant de remarquer que tous les participants au festival de Taiyou dans les environs s'étaient arrêtés pour voir ceux qui étaient censés représenter les forces de l'ordre semer plus de grabuge que d'en stopper. Il afficha un sourire gêné, tout portait à croire que le légendaire mauvais perdant s'était un peu laissé aller, pas qu'un peu en réalité. Avant qu'il ne prenne la parole pour expliquer aux badauds que tout ceci était normal, Tsukuyo le devança, affirmant que tout était sous contrôle. Ceux-ci semblaient satisfaits de l'explication de la blondinette, ce qui rassura le natif d'Edoras. Il ne restait plus qu'à neutraliser le dernière homme ivre et leur ronde pourrait continuer. Malheureusement, la benjamine du trio semblait être tombée dans le piège du type louche qui lui tournait autour. En effet, elle venait d'accepter la sucette que lui offrait le pervers et ne semblait pas refuser d'en avoir une plus grosse en bouche. Pur et innocent comme l'était l'escrimeur à l'épée gigantesque, il ne comprit pas tout de suite à quoi cette énorme sucrerie faisait allusion, ni pourquoi la plus vieille du groupe avait maltraité ce monsieur qui visiblement semblait moins vicieux que ses compères. Un déclic se produisit soudainement dans le cerveau de notre petite tête argentée qui comprenait que tout comme celui qui avait parlé de son engin comme d'une épée, l'homme qui en avait après la rouquine ne parlait pas d'une vraie sucette, mais de son phallus à lui. Ces personnes étaient réellement dégoûtantes ...

Bref, le chapitre de l'ivresse et des sous-entendus venait de se clore. Le fanatique de jeux d'argent pensait reprendre la mission, mais la demoiselle munie de kunai semblait avoir quelque chose d'autre en tête. L'adolescent à l'arme multiforme cligna des yeux à maintes reprise lorsque sa camarade proposa à ses deux équipiers de se rendre à la plage. Avait-elle bu, elle aussi ? Il n'y a même pas une heure, cette dernière venait de planter ses dangereux outils dans le derrière de ses compagnons d'arme parce que ceux-ci étaient partis jouer alors qu'ils ne le pouvaient et voilà qu'elle leur demandait soudainement s'ils désiraient s'amuser à la plage. Qu'importe, Haru ne comptait pas refuser l'offre, il fallait en profiter tant que la seule à avoir dépassé les vingt ans paraissait ne pas avoir les idées très claires. Celui-ci ne pensait pas que Kagura refuserait non plus. Après tout, la jeune sirène semblait être quelqu'un qui privilégiait l'amusement aux obligations, exactement comme lui. Un fin sourire se dessina sur le visage du porteur des Dix Commandements, une leur d'excitation était également visible dans son regard, il était clair que le spadassin argenté approuvait l'idée de la Mangetsu et n'avait pas tarder à le lui informer.

J'suis partant ! Avait aussitôt répliqué l'argenté avec enthousiasme.

Finalement, le natif d'Edoras ne regrettait plus de s'être rendu à la Plage Taiyou. Qui plus est, sur toute la zone où s'étendait le festival, la plage était sans aucun doute un endroit phare de l'événement. Pour cette raison, il devait probablement y avoir de nombreux intéressants là-bas. Cependant, ses ardeurs furent très rapidement calmées par la femme ninja qui insista qu'ils s'y rendaient uniquement pour vérifier alcoolisées n'étaient pas répandues sur le sable. Ce n'était donc pas pour faire une partie de beach-volley ou de limbo qu'elle désirait aller à la plage. Son sourire s'effaça petit à petit avant qu'il ne hoche la tête pour montrer qu'il était d'accord avec les dires de la blonde. Il y avait toujours l'option de s'éclipser en douce pour aller jouer, mais le capitaine de la première division de l'armée royale avait bien compris qu'il s'agissait de la seule solution à ne plus jamais utiliser en présence de Tsukuyo. La quête fastidieuse reprenait donc son cours sans aucune distraction. Ennuyeuse et stricte comme se montrait l'aînée du trio, le dénommé Glory l'imaginait bien finir en tant que ministre au sein du gouvernement. Quoiqu'elle ne cessait de parler de la jeunesse, si elle ne terminait pas sa vie comme politicienne, elle serait probablement une vieille dame entourée d'une dizaine de chats.

Le jeune leader d'escouade observait les autres avec envie. Pouvoir participer aux activités sans se retrouver avec un kunai dans le fessier, qu'est-ce qu'il aurait aimé être à leur place. Lui, devait se contenter de les surveiller, il serait probablement parmi les participants à l'un des jeux si la dénommée Mangetsu n'était pas dans les parages. Haru s'est donc trouvé une partenaire faisant son travail avec sérieux. Si l'adolescent à l'épée multiforme était resté seul avec Kagura, il aurait été fort possible qu'il oublie la principale raison de sa venue à la plage. Puis notre petit groupe s'était déjà donné en spectacle avec les trois hommes ivres, mieux valait que cela ne se reproduise pas. Malheureusement, le destin ne semblait pas l'entendre de cette oreille. En effet, toutes les personnes aux alentours le regardaient étrangement comme si quelque de dégoûtant lui était collé au visage. De plus, l'épéiste ressentait de légers courants d'air, ses vêtements étaient pourtant censés lui tenir chaud. Il n'avait plus la sensation qu'il portait quelque chose sur lui non plus, et il avait raison, il se baladait bel et bien en tenue d'Adam ! Par réflexe, ses deux mains se posèrent sur son engin, le protégeant des regards indiscrets. Le fanatique de jeux d'argent entendit également un rire venant de derrière, c'était le pervers de tout à l'heure !

Puisque tu n'as pas l'air de vouloir me montrer ta si belle épée, mon mignon, je vais devoir te forcer à me la dévoiler !
Toi ! Rends-moi mes vêtements !
Quel dommage, ma magie me permet uniquement de les faire disparaître, pas de les faire revenir.

L'ivrogne s'écroula ensuite au sol. Sans doute ne s'était-il toujours pas remis des coups que lui avait donnés le friand de la marque Heart Kreuz, mais avait trouvé la force de se relever pour voir " l'immense épée " de notre protagoniste. Seule Ten Commandments était restée à sa place. Autrement dit, le spadassin argenté était nu, avec uniquement une arme maintenue par une lanière accrochée à son dos. Le jeune capitaine était, pour ainsi dire, dans de beaux draps. Espérons qu'il y ait un magasin de vêtements sur la plage, le dénommé Glory n'avait guère envie de poursuivre la mission le phallus à l'air. Après tout, voir un naturiste maintenir l'ordre durant un événement, ça n'a jamais été très rassurant. Qui sait, on risquait peut-être même de le confondre avec un fauteur de trouble, ce qu'il n'était absolument pas.



©Codage by Mr. Chaotik from Never-Utopia

Gain d'xp: 13 + 15 (pour le gage) = 28
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kagura Yatô
Mermaid Heel
avatar
Messages : 211
Date d'inscription : 28/10/2013
Age : 22

Fiche de mage
Magie / Arme: Renforcement
Niveau: 18
Expérience:
19/342  (19/342)

MessageSujet: Re: Mission : Le festival de Taiyou [PV : Haru et Kagura]   Mer 3 Sep - 17:23



Le festival de Taiyou


Après le "petit" accident du stand de chamboul'tout, l'engueulade de la part de Tsukuyo et le sandwich trop petit au goût de la jeune femme à la force surhumaine, les trois responsables de la surveillance de la fête, reprirent leur mission. Ils se remirent à marcher entre les stands et ne firent rien d'autre, ce qui énervait la jeune femme qui s'ennuyait au plus haut point. Heureusement, après quelques minutes un groupe d'ivrogne vint mettre de l'ambiance dans leur ennuyante ronde. Ils étaient trois eux aussi et la plus jeune du groupe ne se rendit même pas compte qu'ils n'étaient pas dans un état normal, pour elle, ils étaient juste contents et gentils aussi puisque l'un d'entre eux lui proposa une sucette.

Comment refuser de la nourriture si gentiment offerte et surtout gratuite ? C'était impossible pour la rousse qui prit la sucette et prévint tout de suite l'homme qu'elle ne partagerait pas. Haru et Tsukuyo semblaient s'amuser tous les deux avec chacun un autre homme du groupe, ce qui conforta la rousse dans l'idée qu'ils étaient gentils ces gars. Mais ce qui termina de la convaincre, ce fut quand l'homme qui lui avait donné la sucette lui en proposa une encore plus grosse. Totalement naïve, la jeune femme ne fit pas le rapprochement entre cette sucette plus grosse et le sexe masculin. Elle accepta donc la nouvelle sucette sana avoir la moindre idée de ce qu'il voulait vraiment lui donner, heureusement pour elle, sa partenaire blonde fit le rapprochement et lui dit que ce n'était pas ce qu'elle pensait.

Ne comprenant pas, la rousse la regarda d'un air interrogateur, mais elle n'eut pas de réponse, la blonde se contenta de frapper l'homme sur la tête avec sa botte. La rousse ne l'empêcha pas de le faire et la blonde lui expliqua donc ensuite ce qu'il sous-entendait vraiment avec la grosse sucette. Ce qu'il avait entre les jambes ? Mais c'était un vrai pervers ! La rousse s'énerva et le regarda avant de le frapper sans retenir sa force. Ce qui devait être absolument horrible pour l'homme qui recevait ses coups. Quand elle eut terminé, il aurait été surprenant que l'homme puisse à nouveau se déplacer seul avant un bout de temps. Après ceci, les trois membres de la surveillance se réunirent et la blonde proposa d'aller à la plage. Tout de suite, ceci fit plaisir à la rousse qui leva les bras avec un grand sourire.

« Oui !! »

Elle avait dit ceci avec enthousiasme à peine quelques secondes après que la Mangetsu est terminée sa question. Elle avait envie d'aller s'amuser sur la plage, enfin sa partenaire se détendait et ils allaient pouvoir s'amuser sans pour autant arrêter leur mission. Ses idées et son espoir fut rapidement brisé par celle qui avait posé la question puisqu'elle précisa que ce n'était pas pour ça, mais que puisque l'alcool était sorti il fallait surveiller pour que personne ne les laisse trainer sur la plage. Donc elle ne pourrait pas aller s'amuser dans l'eau ? C'était nul alors. Haru était partant puisqu'il venait de le dire, mais la rousse, elle, ne l'était plus, elle voulait s'amuser...

Ils finirent par se rendre sur la plage, la rousse, marchait en trainant des pieds. Ça ne se faisait pas, tout le monde était en train de jouer à côté d'eux, et eux, ils devaient juste marcher et surveiller, rien d'autre. C'était encore plus difficile que quand ils marchaient entre les stands. Là, tout le monde jouait, alors qu'avec les stands, certains ne s'amusaient pas et faisait comme eux, se contentaient de marcher. Quelque chose vint quand même mettre de l'ambiance dans leur groupe peu de temps après leur arrivée sur la plage.

En effet, alors qu'ils étaient en train de marcher, les gens se mirent à regarder dans leur direction de manière étrange. La rousse pensa alors qu'elle avait peut-être un peu de nourritures sur le visage, ce qui serait bien, comme ça, elle aurait quelque chose à manger. Mais non, elle n'avait rien sur le visage, ce qui la fit bouder un peu plus. Elle tourna son regard vers les deux personnes qui l'accompagnaient et c'est à ce moment qu'elle vit Haru, nu comme un ver, les mains cachant ce qu'il avait entre les jambes. Elle n'eut le temps de rien dire que quelqu'un prit la parole, il s'agissait de l'un des gars qui étaient venus vers eux plus tôt. Apparemment, c'était lui qui avait retiré les vêtements du grisé, mais cela ne changeait pas qu'il était maintenant tout nu.

Kagura fit alors craquer ses doigts tout en s'approchant de lui. Pour une fois, elle prenait sa mission au pied de la lettre, il était nu donc un fauteur de trouble, donc elle devait s'en occuper. Elle s'approcha de lui avec un grand sourire pas très rassurant, son ombrelle coincée entre son épaule et son cou afin de libérer ses mains.

« Je m'en occupe. »

Elle s'approcha du gris tout en continuant de faire craquer ses doigts. Elle était sérieuse, il était comme un pervers dans son esprit à ce moment et elle n'aimait pas les pervers. Elle n'avait pas besoin de l'accord de la blonde pour prendre ce genre de décision. Puis elle n'allait pas le tuer, juste le frapper pour lui apprendre à ne plus se mettre tout nu devant elle. Que ce soit de sa faute ou non, elle n'en n'avait rien à faire.
bohemian psychedelic
Gain d'xp: 8
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tsukuyo Mangetsu
Mermaid Heel
avatar
Crédits : Moi même °w°
Messages : 114
Date d'inscription : 05/08/2013

Fiche de mage
Magie / Arme: Rééquipement de Kunais
Niveau: 22
Expérience:
369/506  (369/506)

MessageSujet: Re: Mission : Le festival de Taiyou [PV : Haru et Kagura]   Jeu 11 Sep - 16:17

Le festival
Ft. Haru Glory & Kagura Yatô

L’histoire des personnes ivres semblait être réglée à partir du moment où tout le monde avait battu le sien. Cependant, pour celui de Kagura, ça avait été un peu différent puisqu’il lui avait proposé une véritable sucette avant de faire une petite allusion à ce qui se trouvait entre ses jambes. Connaissant son amie de Mermaid Heel, Tsukuyo savait que, malheureusement, elle ne verrait pas le double sens directement et ce fut pour cette raison qu’elle s’était empressée d’aller vers le Lolicon pour lui donner un coup de pied en plein sur son visage. A cause de son état, ce simple coup était largement suffisant pour l’arrêter une bonne fois pour toute. Ensuite, la jeune femme alla vers la rousse pour tout lui expliquer et elle continuait de s’en prendre au pauvre monsieur qui était déjà inconscient. Oui, il passait du pire Lolicon au pauvre monsieur, mais tous ceux qui avaient droit au châtiment de Kagura étaient des malchanceux. A côté d’elle, Tsukuyo était presqu’un ange.

Après cette courte interruption, l’ancienne Ninja devait trouver autre chose pour les occuper. Selon elle, rester près des stands et de tout ce qui concernait les jeux n’allait pas aider les deux plus jeunes du groupe à rester sérieux trop longtemps. D’ailleurs, il suffisait de regarder Haru pour remarquer qu’il enviait tout le monde. Du coup, elle leur avait proposé d’aller à la plage sans rien dire de plus, mais en remarquant à quel point les deux étaient heureux d’apprendre ça, il ne fallait pas qu’ils se fassent de faux espoirs ! La Mangetsu se rattrapa peu de temps plus tard en leur disant que c’était seulement pour forcer les personnes à jeter leur déchet dans n’importe quelle poubelle. Ce serait dommage que cette jolie plage finisse comme une autre plage… C’était quoi son nom déjà ? Elle ne le savait plus, elle connaissait cette histoire que par de petites rumeurs.

Quelque temps plus tard, le trio se trouvait finalement à la plage et la blonde s’arrêtait pour avoir un meilleur aperçu d'elle. Elle était vraiment jolie, mais il y avait trop de monde à son goût et ça gâchait tout. Elle était certaine qu’avec moins de personnes et un beau temps, ce serait un endroit paradisiaque… Ce serait comme Akane Beach sans l’hôtel et le parc d’attraction. Enfin, il ne fallait pas repenser à Earthland sinon elle allait avoir le mal du Pays. La mage secoua rapidement sa tête de gauche à droite et entendit des chuchotements. Ces derniers commençaient à être insupportables car ils devenaient de plus en plus nombreux ! Elle releva sa tête en regardant, d’une façon mauvaise, ces personnes qui osaient dire des choses basses sur eux, leurs yeux étaient rivés dans leur direction donc ça mettait la puce à l’oreille. Pour faire taire tout le monde à sa manière, elle comptait balancer un kunai sur la première cible qu’il toucherait. Toutefois, ses yeux violets remarquèrent quelque chose de très surprenant. En effet, le reflet d’Haru était nu. Au début, elle pensait avoir des hallucinations à cause de sa colère, mais comme ça expliquait les messes basses et ces regards étranges tournés vers eux, elle se tourna doucement vers la personne travaillant pour le gouvernement. Il était réellement à poil et personne ne pouvait dire comment ça se faisait à part Haru et… L’homme inconscient allongé sur le sol, ce n’était pas celui qu’avait giflé le Glory en y repensant ?

Malheureusement, la Mangetsu avait été plongée dans ses pensées peu de temps avant et n’avait pas pu suivre entièrement l’histoire. Ce fut pour ça qu’elle regardait Haru d’une façon ennuyée, comme s’il n’avait que ça à faire. Toutefois, elle dut se ressaisir rapidement ! La Yatô l’avait remarqué aussi et la connaissant plus que bien, elle savait que ça allait mal finir pour le pauvre garçon.

« Si tu veux un conseil Haru… Fuis le plus loin et le plus vite possible ! »

Son conseil tombait à pic car juste après, sa partenaire faisait craquer ses doigts et s’approchait dangereusement du seul garçon de l’équipe. Tsukuyo n’allait pas l’aider et de toute façon, elle ne pouvait rien faire pour lui. Il y avait une grande différence de force entre celle d’une ancienne Ninja et celle d’une Yatô. Pendant qu’ils s’amuseraient à attraper l’autre, elle se chargerait « d’emprunter » une serviette à des personnes se trouvant dans les parages. Par contre, elle devait se dépêcher pour ne pas les perdre de vue, ça deviendrait plus grave que ça. Voilà qu’elle alla vers tout le monde en espérant trouver de quoi couvrir le jeune Haru avant que ce ne soit trop tard. Mais son air pressé et menaçant ne l’aidait en aucun cas à réussi l’objectif qu’elle s’était donné ! Elle prit plusieurs minutes avant d’arriver à avoir une serviette… Heureusement qu’il y avait des personnes âgées car c’étaient les plus sages et celles qui comprenaient les plus jeunes à la perfection. La blondine retourna au lieu où elle les avait vus pour la dernière fois, mais il n’y avait personne… C’était trop tard ? Non ! Elle n’allait pas abandonner ! Elle continuerait d’embêter les fêtards jusqu’à ce qu’ils la guident vers ses deux compagnons de mission.
Code by AMIANTE

Gain d'xp: 8
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haru Glory
Capitaine de la Première Division de l'armée
avatar
Crédits : Archanemy & Sirius
Messages : 65
Date d'inscription : 06/02/2014
Age : 88

Fiche de mage
Magie / Arme: Ten Commandments - version épée
Niveau: 19
Expérience:
297/380  (297/380)

MessageSujet: Re: Mission : Le festival de Taiyou [PV : Haru et Kagura]   Jeu 30 Oct - 17:17







Le festival de Taiyou

Feat. Kagura Yatô & Tsukuyo Mangetsu




Le natif d'Edoras était enthousiaste à l'idée de partir à la plage. Quelques secondes, il crut même que Tsukuyo n'était pas aussi sévère qu'elle prétendait l'être. Malheureusement, cette joie s'estompa très rapidement quand la blondinette lui expliqua la raison de leur déplacement. Bien sûr, notre protagoniste ronchonna un peu au début, mais suivit quand même ses deux camarades, n'imaginant pas ce qui l'attendait là-bas. En effet, tous les passants le regardaient tous bizarrement, certains adultes avaient même placé leur main sur les yeux de leurs enfants pour qu'ils ne voient pas ce qui était en train de se passer. Haru ne comprit pas tout de suite pourquoi ces derniers faisaient ça. Cependant, tout devint clair une fois qu'il sentit un courant d'air au niveau de ses jambes, ce qui n'était pas normal étant donné qu'il portait un pantalon. Enfin, c'est ce que le capitaine de la première division de l'armée royale. En réalité, il s'avérait que tous ses vêtements avaient disparu. L'expression sur le visage de l'adolescent à l'armée multiforme montrait clairement à quel point il ignorait comme ceci avait pu se produire. Il y a encore quelques secondes, il pouvait sentir ses habits sur son corps, ce qui n'était plus le cas maintenant. Visiblement, seule Ten Commandments était restée à sa place.

L'auteur de cet étrange phénomène se révéla enfin, il ne s'agissait ni plus ni moins que du pervers ivrogne de tout à l'heure. Celui-ci, fier de son oeuvre, expliqua au fanatique de jeux d'argent qu'il était magie ayant le pouvoir de faire disparaître les tenues des autres. Cependant, il ne pouvait pas les faire réapparaître. Autrement dit, le dénommé Glory resterait comme cela jusqu'à la fin du festival. Le spadassin argenté aurait bien frappé l'homme saoul à nouveau, mais ce dernier n'avait visiblement pas besoin d'un coup de poing bien placé pour s'écrouler au sol. En effet, il tomba tout seul, le sourire aux lèvres. Les deux mains devant son appareil reproducteur, le fils du forgeron jetait de rapides regards à gauche et à droite, à la recherche d'un endroit où il pourrait se cacher. Bon sang que c'était embarrassant ! Un naturiste avec seulement une épée accrochée à son dos, ce n'était pas crédible du tout. Imaginez que d'autres membres du gouvernement viennent l'arrêter pour s'être baladé en tenue d'Adam durant un festival où la présence d'enfants était autorisée ! Il lui fallait d'autres vêtements, ou quelque chose pour cacher ce qu'il y avait en dessous de son bassin tout du moins. Que faire ? Le seul homme du trio n'en avait absolument aucune idée. Il avait beau cogiter et cogiter, il ne voyait aucun endroit où il serait à l'abris des regards.

Cerise sur le gâteau, les badauds continuaient de le regarder. Il y eut cependant un regard qui sortit du lot, celui de Kagura. Un immense frisson parcourut le corps de l'utilisateur de Ten Commandments qui fit instinctivement un pas en arrière. Les yeux de la jeune rouquine ne disaient rien qui vaillent. Ce pressentiment fut confirmé par Tsukuyo qui lui conseilla de prendre la clé des champs aussi rapidement et loin qu'il le pouvait. Alors que les phalanges de la gamine à la force surhumaine se craquaient, les jambes du friand de la marque de vêtements Hear Kreuz, elles, tremblaient de plus en plus. Si la plus jeune du groupe était parvenue à détruire un stand tout entier avec seulement une petite balle, que pourrait-elle faire avec les os d'Haru ? Au fur et à mesure que la Yatô avançait, l'adolescent à l'épée multiforme, lui, reculait. Il ne voulait pas recevoir une nouvelle correction. Surtout que cette fois, il n'y était pour rien. S'il devait y avoir une victime dans toute cette histoire, c'était bel et bien lui et personne d'autre ! Le capitaine de la première division de l'armée royale comptait sur l'aide de sa camarade blonde pour calmer son amie, mais il n'en était rien. A la place de refaire son regard qui tue, elle partit on ne sait où, laissant notre protagoniste seul face à l'espèce de furie qui se rapprochait dangereusement de lui. Par réflexe, le mauvais perdant dégaina son arme et la mit entre la jeune fille et lui.

Attends, attends, Kagura ! Ce n'est pas ce que tu crois, je n'y suis pour rien !

On pouvait sentir de la peur dans la voix de notre ami qui espérait vraiment pouvoir la raisonner. Le spadassin argenté aurait voulu fuir en courant, mais il y avait tellement de monde que le porteur des Dix Commandements aurait probablement été bloqué par les autres. Elle le voyait sans doute comme un immonde fauteur de trouble, au même niveau que le pervers de tout à l'heure. Le dénommé Glory ravala sa salive, sentant que les coups qu'il allait recevoir maintenant seraient beaucoup plus violents et douloureux qu'un simple kunai dans le derrière. Espérons qu'Eisenmeteor face un bon rempart entre Kagura et lui, ce dont il en doutait. Allait-on retrouver le corps du fanatique de jeux d'argent en seul morceau après ce qu'il allait recevoir dans quelques instants ? Le fils du forgeron en doutait, mais c'est alors que lui vint une idée. Il savait que la rousse était gourmande, il avait déjà pu le constater en voyant sa tête quand elle apprit que la récompense au chamboul'tout était un repas gratuit.

Ce n'est pas de ma faute, je ne suis pas un fauteur de trouble, il faut me croire ! Tu sais quoi ? Je te paierai ce que tu voudras si tu ne me frappes pas.

Haru n'était pas sûr que cela fonctionnerait, mais il n'avait rien à perdre. Dans les secondes qui allaient suivre, le capitaine de la première division de l'armée royale d'Edoras avait une chance sur deux de pouvoir encore tenir sur ses deux jambes sans utiliser Ten Commandments comme canne.



©Codage by Mr. Chaotik from Never-Utopia

Gain d'xp: 9
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kagura Yatô
Mermaid Heel
avatar
Messages : 211
Date d'inscription : 28/10/2013
Age : 22

Fiche de mage
Magie / Arme: Renforcement
Niveau: 18
Expérience:
19/342  (19/342)

MessageSujet: Re: Mission : Le festival de Taiyou [PV : Haru et Kagura]   Lun 10 Nov - 12:03



Le festival de Taiyou


La jeune fille avait terminé de tabasser l'homme qui lui avait fait une proposition obscène en lui parlant de sucette. Tsukuyo leur proposa alors d'aller sur la plage, tout de suite la rousse eut des étoiles dans les yeux en la regardant, étoiles qui disparurent quand la plus vieille précisa que c'était uniquement pour vérifier que l'alcool n'était pas déjà de sortie là-bas et pour y maintenir l'ordre. Kagura voulait s'y amuse, elle. Peut-être qu'Haru aussi voudrait aller s'amuser, elle pourrait toujours essayer de l'emmener comme ils avaient fait tout à l'heure. Non, le kunai dans les fesses ne lui avait pas servi de leçon. Ils finirent tout de même par se mettre en route pour la plage et pour leur travail qui allait être encore ennuyant.

Alors qu'ils se promenaient sur la plage en surveillant partout, enfin officiellement, parce que la rousse s'ennuyait trop pour se montrer sérieuse et surveiller. Donc pendant qu'ils travaillaient, les gens se mirent à les regarder bizarrement, la rousse pensa qu'elle avait quelque chose sur le visage, mais rien. Elle était sur le point d'aller menacer quelqu'un pour savoir pourquoi tout le monde les regardait comme ça, quand elle se rendit alors compte que ce n'était pas elle que tout le monde regardait, mais le seul garçon du groupe. Elle se tourna donc vers l'argenté et se rendit compte qu'il était entièrement nu. Dans son cerveau, ça fit tout de suite tilt. Le fait qu'il soit nu fut tout de suite assimilé au mot "pervers" et elle n'aimait pas, mais pas du tout, les pervers, encore moins avec ce qu'il s'était passé quelques dizaines de minutes plus tôt. Elle se mit donc à le regarder plutôt méchamment et c'était presque comme si son sang de Yato avait pris le dessus sur sa volonté, tellement elle avait envie de le frapper.

La partenaire de la rousse, qui la connaissait plutôt bien, dit d'ailleurs à Haru de fuir rapidement et loin. Ceci u moment où la jeune fille commençait faire craquer ses doigts. Même si il fuyait, avec sa magie, elle n'aurait aucun mal à le rattraper, mais une petite voix dans sa tête lui dit que ce serait comme perdre face à ses instincts, donc elle n'utiliserait pas sa magie pour augmenter sa vitesse. Pour une fois qu'elle écoutait ce que lui disait son cerveau. Elle se mit donc à avancer vers l'argenté, sans se rendre compte que la blonde venait de les abandonner pour elle ne savait qu'elle raison. Quand elle avançait d'un pas vers lui, le jeune homme reculait d'un pas, elle n'allait pas le rattraper tout de suite, mais elle finirait par le rattraper, elle n'en doutait absolument pas. Haru tenta alors de raisonner la rousse en lui disant que ce n'était pas ce qu'elle croyait, qu'il n'y était pour rien. Ce qu'il ignorait, c'est qu'il était presque impossible de la raisonner. Surtout en lui disant ceci. Il était nu devant elle et il lui disait que ce n'était pas de sa faute ? Elle ne pouvait pas le croire, près tout, elle n'avait pas vu le vieil homme qui avait expliqué sa magie à Haru.

Il avait peur, elle l'entendait bien et cela la fit sourire de manière qui n'était pas rassurante. Elle maitrisait de moins en moins son sang de Yatô, mais elle gardait toujours le contrôle, sinon elle se serait déjà jetée sur le jeune homme pour le tuer. Là, elle ne voulait pas le tuer, juste lui faire regretter de s'être déshabillé devant autant de monde. Elle continua donc d'avancer vers lui, accélérant un peu le pas et se rapprochant donc un peu, contrairement à tout à l'heure où il reculait autant qu'elle avançait. Il finit par reprendre la parole, toujours pour lui dire qu'il n'y était pour rien et qu'il n'était pas un fauteur de troubles, mais c'était comme si le cerveau de la rousse ne parlait plus la même langue que le gris et que donc elle ne comprenait pas ce qu'il disait. Enfin, il ne comprit pas jusqu'à ce que Haru lui dise qu'il lui paierait ce qu'elle voulait si elle ne le frappait pas. Elle s'arrêta alors et se mit à réfléchir. Ce qu'elle voulait ? Elle eut tout de suite le mot "nourriture" en tête. Le simple fait qu'elle ait un petit instant d'hésitation en pensant à de la nourriture signifiait qu'elle avait repris un peu plus le contrôle sur ses instincts naturels de Yatô.

Ces quelques secondes de réflexions, qui étaient relativement rare, furent tout de même assez longues pour que la blonde puisse les rattraper, une serviette à la main. Lorsque Haru fut vêtu de cette serviette, elle le fixa quelques instant, étant encore un peu sous l'influence de ses pulsions, mais elle reprit rapidement le contrôle et un grand sourire fleurit sur ses lèvres, elle ne l'avait pas frappé, donc elle pourrait avoir ce qu'elle voulait. Elle croisa donc les bras derrière sa tête et se comporta comme si son petit moment de folie ne s'était jamais passé.

« Je veux que tu m'achètes à manger. »

Rien qu'avec cette demande, elle allait devenir Shiaki durant quelques instants en ruinant l'argenté. Il n'avait pas de chance de lui avoir fait cette proposition, après tout, elle était un ventre sur patte, il était donc logique qu'elle allait demander de la nourriture et elle pouvait manger beaucoup, beaucoup, de chose avant d'être rassasiée. Elle ne mangeait pas du tout comme un humain normal et elle ne se souvenait pas si c'était quelque chose qui était commun pour tous les Yatô ou si il n'y avait que son frère et elle qui avait un tel appétit et qui donc était étrange même au sein de leur clan. Il faudrait qu'elle demande à son frère lorsqu'elle le reverrait, après tout, il devait avoir plus de souvenir qu'elle de leur clan.
bohemian psychedelic
Gain d'xp: 8
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tsukuyo Mangetsu
Mermaid Heel
avatar
Crédits : Moi même °w°
Messages : 114
Date d'inscription : 05/08/2013

Fiche de mage
Magie / Arme: Rééquipement de Kunais
Niveau: 22
Expérience:
369/506  (369/506)

MessageSujet: Re: Mission : Le festival de Taiyou [PV : Haru et Kagura]   Ven 14 Nov - 15:07

Le festival
Ft. Haru Glory & Kagura Yatô

Pour une raison que n’avait pas saisie Tsukuyo, le seul homme du groupe était nu et avait mis beaucoup de temps avant de le remarquer. Les personnes normalement constituées seraient certainement choquées devant une telle scène, hurleraient au pervers et préviendraient le gouvernement le plus rapidement possible, mais les deux mages de Mermaid Heel possédaient leur propre façon d’agir. Si la blonde était totalement ennuyée par ceci et donnait presque l’impression qu’elle voyait des fesses de petits garçons tous les jours, la rousse était seulement énervée. Par un simple réflexe et connaissant plus que bien son amie, l’ancienne Ninja conseillait au membre du gouvernement de fuir le plus loin et le plus vite possible ! Ce serait dommage qu’il termine comme le stand de tout à l’heure. De plus, il se pourrait que le gouvernement en veuille à la guilde des sirènes donc il fallait éviter ça au mieux. Pendant que Kagura et Haru se « couraient après », la jeune femme partit dans son coin pour chercher une serviette, c’était sa façon de l’aider. En même temps, il fallait d’abord couvrir le plus important avant que tous les passants soient au courant de cette histoire et la rousse faisait tout l’inverse.

Etant pressée et menaçante au bord, Tsukuyo demandait à toutes les personnes qu’elle croisait de donner une serviette car c’était urgent. Mais… Malgré le fait qu’il y avait beaucoup d’invités et que les serviettes ne manquaient pas, plusieurs choses faisaient que c’était compliqué d’atteindre cet objectif pourtant si simple ! Soit les personnes prenaient peur en voyant la blondine, soit les serviettes avaient une drôle d’odeur, comme du pipi ou encore du vomi, soit la personne ne voulait pas du tout la prêter à une inconnue. Cependant, ce n’était pas ça qui allait arrêter la mage et après avoir persévéré, elle finissait par rencontrer un couple de personnes âgées qui acceptait de donner la leur. Les remerciant rapidement et en s’inclinant poliment, elle se dépêchait de retourner au dernier lieu où ils étaient tous les trois réunis… Il n’y avait plus personne maintenant.

Avant de reprendre ses recherches, la Sirène regardait autour d’elle pour voir s’ils étaient proches, mais ce n’était pas le cas, elle allait encore devoir embêter les fêtards. A chaque mètre, elle les embêtait afin d’avoir une piste, même une toute petite pourrait l’aider mais non ! Dès qu’elle demandait à une personne, une autre montrait la direction opposée ! Au final, le clair de lune se retrouvait avec beaucoup de possibilités et ça n’avait pas du tout servi ! Petit à petit, elle perdait son calme et serrait la serviette pour tenter de se contenir. A présent, si quelqu’un oserait la toucher ou s’en prendre à elle d’une quelconque façon, il se prendrait un poing dans la figure ! Même si c’était un simple touriste qui avait remarqué que c’était une mage d’une guilde légale et qui voulait en savoir plus… Oui, elle avait frappé un inconnu qui voulait savoir ça. Finalement, elle reprenait ses recherches en écoutant que son intuition féminine.

Après quelque temps, la dame parvenait enfin à rejoindre ses deux autres compagnons, qui étaient à la limite de se battre en plein festival. Sans perdre de temps, elle jetait la serviette à Haru pour qu’il puisse la mettre et ça arrivait à calmer la plus jeune du groupe. Tsukuyo était tellement rassurée d’être arrivée à temps qu’elle en soupirait. Ensuite, elle voyait Kagura demander au soldat de lui payer un repas. Si elle ne la connaissait pas, elle aurait dit : « encore ?! », mais comme ce n’était pas le cas, elle se contentait de se tourner pour constater que des personnes commençaient à partir. Peut-être que c’était la fin de la fête ? Ou peut-être que c’était à cause d’eux ? Personne ne pouvait le dire, mais leur mission allait bientôt se terminer donc il serait peut-être temps de faire une petite pause.

« Tout le monde commence à partir, on pourrait faire une pause pour reprendre des forces… J’entends par-là qu’Haru va nous payer le repas, c’est le seul garçon du groupe donc il doit être galant. »

Pour se montrer convaincante, Tsukuyo lançait un regard voir vers le jeune garçon et sortait un kunaï, on ne sait jamais. Il était, normalement, impossible de refuser une demande comme celle-ci.
Code by AMIANTE

Gain d'xp: 7
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haru Glory
Capitaine de la Première Division de l'armée
avatar
Crédits : Archanemy & Sirius
Messages : 65
Date d'inscription : 06/02/2014
Age : 88

Fiche de mage
Magie / Arme: Ten Commandments - version épée
Niveau: 19
Expérience:
297/380  (297/380)

MessageSujet: Re: Mission : Le festival de Taiyou [PV : Haru et Kagura]   Sam 29 Nov - 19:52







Le festival de Taiyou

Feat. Kagura Yatô & Tsukuyo Mangetsu




Le natif d'Edoras s'était fourré dans un sacré pétrin sans le vouloir. Déjà qu'il était nu, voilà qu'il risquait fort de se prendre de violents coups dans les minutes à venir. Haru avait déjà peur, mais le sourire malveillant que lui faisait Kagura le rendait encore plus terrifié. L'adolescent à l'épée multiforme avait déjà vu de quoi était capable la rouquine et ne donnait pas cher de sa peau. Ce dernier était d'un naturel courageux, mais tout portait à croire que certaines choses parvenaient encore à l'effrayer. Le garçon aux cheveux d'argent s'imaginait déjà faire son rapport à la Cité Royale allongé dans une civière. Le pire dans tout cela, c'était que Tsukuyo avait visiblement refusé de l'aider et avait disparu. Le fanatique de jeux d'argent n'était pas toujours à supplier les autres, mais là, il le fit sans hésiter. Malheureusement toutes ses supplications semblaient vaines puisque la jeune Sirène continuait de s'approcher dangereusement de lui. Son regard allait de droite à gauche et s'arrêtait souvent sur celle qui allait bientôt lui briser tous les os. Il n'y avait aucun échappatoire. Tout ce que notre protagoniste pouvait faire, c'était reculer, mais ce ne serait probablement pas suffisant pour échapper à la furie rousse. S'il ne pouvait pas fuir, il devait alors la stopper. Mais comment ? Il fallait déjà oublier l'option de la violence.

Vint ensuite un déclic dans la tête qui, espérons-le, pourrait le tirer d'affaire. Le friand de la marque de vêtements Heart Kreuz s'arrêta net, il n'arriverait pas à s'enfuir de toute façon. Le spadassin argenté avala sa salive, prit une grande inspiration puis décida finalement de mettre son plan à exécution. Ce n'était pas bien compliqué, le dénommé voulait conclure un pacte avec la gamine à la force herculéenne. Si elle acceptait de laisser son corps intact, le dénommé Glory lui paierait tout ce qu'elle voudra durant le festival. Le capitaine de la première division de l'armée royale s'était montré observateur en remarquant le penchant de la jeune fille pour la nourriture et comptait l'utiliser afin de se tirer d'affaire. Cependant, il était impossible de calculer les chances de réussite de son plan. Après tout, il n'était pas improbable que son état d'esprit actuel fasse en sorte que sa gourmandise disparaisse. Si c'était le cas, le fils du forgeron n'aurait pas d'autre choix que d'accepter un châtiment que, pour une fois, il ne méritait pas. La jeune Yâto se mit à réfléchir, elle hésitait, c'était bon signe. L'escrimeur restait, lui aussi, silencieux, se demandant si la rousse allait accepter sa proposition ou pas.

Par chance, Tsukuyo revint à temps, une serviette à la main. Le membre du gouvernement sourit, content d'apprendre qu'il n'aurait plus à se balader dans le plus simple appareil. En plus, la benjamine du trio semblait s'être calmée, tout est bien qui finit bien finalement. Le fanatique de jeux d'argent avait été stupide de penser que l'autre membre de Mermaid Heel s'était défilée et la remercia de lui avoir amené quelque chose pour se couvrir. Notre protagoniste aurait préféré porter un T-shirt et un pantalon, mais il n'allait pas se plaindre du moment qu'il avait quelque chose pour cacher son engin. Heureusement que Ten Commandments était restée à sa place, le garçon aux cheveux d'argent aurait bien râlé s'il avait perdu son épée à laquelle il tenait tant. La foule présente sur les lieux se dissipait petit à petit. La fête approchait-elle à sa fin ? On dirait bien. Ce n'était pas plus mal remarque, un kunai s'était planté dans ses fesses, un ivrogne avait touché son entrejambe, ses vêtements avaient disparu et Kagura était à deux doigts de le réduire en bouillie. Qui sait ce qu'il pourrait se passer si la fête continuait encore longtemps ? Le natif d'Edoras craignait le pire.

Le groupe réuni, la gourmande à la chevelure rousse demanda au dénommé Glory de lui acheter à manger. Bien entendu, le friand de la marque de vêtements Heart Kreuz acquiesça, c'était ce qu'il lui avait promis s'il ne se faisait pas frapper. Cependant, le légendaire mauvais perdant fut surpris lorsque l'autre demoiselle annonça que le spadassin argenté devrait aussi payer pour elle. L'adolescent à l'épée multiforme n'avait jamais dit qu'il achèterait un repas pour la femme ninja et il n'était pas question qu'il le fasse ! C'était ce qu'il comptait dire à cette dernière avant qu'elle ne le menace d'un regard et sorte un kunai. Le capitaine de la première division de l'armée royale eut à nouveau des frissons, cet outil lui rappelait de mauvais souvenir. D'un coup, le spadassin argenté n'avait plus du tout envie de refuser ce que lui demandait Tsukuyo et fouilla dans son pantalon pour sortir son porte-monnaie. Toutefois, celui-ci constata rapidement qu'il n'avait pas de poches et se rappela alors qu'il n'avait plus aucun vêtement. Comment allait-il expliquer cela aux deux femmes ici présentes ?

Hum ... Il y a un souci, mon porte-monnaie a disparu en même temps que mes vêtements ...

Haru n'était pas sûr que les deux Sirènes acceptent cette réponse. Mince alors ... Cette fois, il y aurait peu de chance pour qu'une excuse fonctionne. Le fanatique de jeux d'argent risquait fort de se prendre un nouveau kunai dans le postérieur en plus d'être roué de coups. Le natif d'Edoras se gratta l'arrière du crâne tout en affichant un sourire gêné. Mieux valait pour le fils du forgeron que le duo de Mermaid Heel ne remarquent pas que ce dernier avait peur.



©Codage by Mr. Chaotik from Never-Utopia

Gain d'xp: 9
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kagura Yatô
Mermaid Heel
avatar
Messages : 211
Date d'inscription : 28/10/2013
Age : 22

Fiche de mage
Magie / Arme: Renforcement
Niveau: 18
Expérience:
19/342  (19/342)

MessageSujet: Re: Mission : Le festival de Taiyou [PV : Haru et Kagura]   Mar 9 Déc - 17:53



Le festival de Taiyou


Aujourd'hui devait être la journée des pervers, il n'y avait pas d'autres explications, après tout, elle avait été abordée par un pervers qui avait voulu lui donner une fausse sucette et maintenant le membre du gouvernement avec qui elle devait collaborer pour cette mission, était tout nu sur la plage, n'ayant plus que son épée sur le dos. C'était d'ailleurs la goutte d'eau qui fit déborder le petit vase qu'était Kagura. Elle se mit à faire craquer ses doigts, prête à frapper l'exhibitionniste. D'ailleurs Tsukuyo connaissait assez la rousse pour conseiller à l'argenté de fuir rapidement et loin. La rousse se mit à avancer vers celui qui était désormais nu, un regard effrayant éclairant son visage. C'était dans ce genre de moment qu'elle avait du mal à contenir ses instincts de Yato et qu'elle avait envie de détruire à coup de poing la personne face à elle.

Et là, Haru ne faisait pas exception. Mais elle ne se pressait pas, preuve qu'elle arrivait encore à se contrôler. Elle avançait calmement vers lui, pas encore lassée du fait qu'il recule d'un pas à chaque fois qu'elle avancée d'un pas. Cela dura plusieurs minutes, combien exactement ? La rousse ne le savait pas, ça lui avait paru à la fois très rapide et à la fois très long étant donné qu'elle commençait à se lasser de ce petit jeu du "j'avance, tu recules". Elle était désormais beaucoup plus proche de l'argenté et était désormais en mesure de le ruer de coup, comme ce qu'elle voulait, poussée par ses pulsions de Yato. Mais ce fut aussi à ce moment que le petit capitaine eut apparemment une idée. EN effet, il joua avec le point faible de la rousse en lui promettant de lui acheter ce qu'elle voulait si elle ne le frappait pas. L'idée de pouvoir se faire payer à manger traversa alors l'esprit de la rousse ce qui la bloque instantanément, la nourriture étant plus forte que tous ses instincts. Ce fut l'une des rares fois où la rousse eut à réfléchir. Et le peu de temps que ça dura, fut suffisant pour que Tsukuyo revienne avec de quoi vêtir un minimum l'argenté : une serviette. Lorsqu'il eut caché ce qu'il avait à cacher, la rousse se calma, ce fut instantané.

Les gens commençaient à partir de la plage, est-ce que c'était parce que ce qu'il venait de se passer leur avait fait peur ou bien c'était parce que la fête arrivait à son terme ? Dans sa tête, c'était logique que c'était parce que la fête arrivait à son terme. La rousse demanda alors à Haru ce qu'il lui devait, donc pour la rousse, il devait lui payer à manger, il acquiesça, mauvaise idée, très mauvaise idée qu'il avait eu d'accepter. Enfin, en même temps il ne savait pas que la rousse était la plus grande goinfre de cette planète, avec son frère bien-sûr. Enfin, il le découvrirait rapidement, mais à ses dépens. À peine eut-il acquissé pour la rousse que la blonde annonça que comme tout le monde commençait à partir et que donc ils allaient faire une pause et que Haru allait devoir payer le repas aux deux jeunes femmes. La raison était qu'il était le seul homme et donc qu'il devait être galant.

Et vu le regard que venait de lancer Tsukuyo à Haru, il n'allait pas avoir le choix. Enfin, tant qu'il payait ce qu'il devait à Kagura, elle s'en moquait que Tsukuyo se fasse aussi payer à manger, au contraire, comme ça, elle serait avec son amie à ce moment. Elle commençait donc à marcher pour quitter la plage et se rendre dans le restaurant le plus proche pour avoir à manger gratuitement lorsque l'argenté prit la parole pour leur annoncer que son porte-monnaie avait disparu avec ses vêtements. Cette révélation fit s'arrêter immédiatement la rousse qui se tourna alors vers l'argenté, des flammes dans les yeux. Comment ça, il n'avait pas de quoi payer à manger aux deux jeunes femmes ? Kagura avait faim et en plus, il lui devait un repas ! Il était donc totalement hors de question qu'elle laisse passer ça. Pour elle, il n'avait aucune excuse pour ne pas l'inviter au restaurant.

« Je veux ce que tu m'as promis ! Je veux ma nourriture ! »

Son ton était à la fois menaçant, mais aussi celui d'une petite enfant qui fait son caprice. En plus quand il s'agissait de nourriture qu'on lui refusait, aucune excuse ne marchait avec la rousse, son excuse d'avoir perdu son porte-monnaie en même temps que ses vêtements ne marchait pas. Surtout qu'elle était toujours persuadée qu'il s'était déshabillé de son plein grès et était donc un pervers qui en plus ne voulait pas lui payer à manger. En fait, elle venait juste de s'en rendre compte. Mais alors... Haru était de la pire espèce ! Quand elle se rendit compte de ceci, les flammes ne furent plus simplement dans ses yeux, mais tout autour d'elle, son poing près à s'abattre sur le pauvre argenté qui n'avait vraiment pas de chance.
bohemian psychedelic
Gain d'xp: 8
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tsukuyo Mangetsu
Mermaid Heel
avatar
Crédits : Moi même °w°
Messages : 114
Date d'inscription : 05/08/2013

Fiche de mage
Magie / Arme: Rééquipement de Kunais
Niveau: 22
Expérience:
369/506  (369/506)

MessageSujet: Re: Mission : Le festival de Taiyou [PV : Haru et Kagura]   Ven 19 Déc - 14:37

Le festival
Ft. Haru Glory & Kagura Yatô

Ce festival approchait de la fin. Tsukuyo le constata dès que des personnes commençaient à partir et c’était la bonne nouvelle, ils pourraient manger ! En y repensant plus sérieusement, c’était une drôle de fête. Au début, Kagura et Haru n’écoutaient pas et partaient s’amuser, mais elle les avait rapidement rappelés à l’ordre avec un kunai dans le derrière. Ensuite, des pervers saouls s’en étaient pris à eux et ça avait été facile de se débarrasser de ceux-ci. Cependant, l’un d’entre eux avait fait son retour pour enlever les vêtements de l’argenté grâce à sa magie. Si la rousse avait été énervée par cet acte et qu’elle l’avait pris pour un pervers, la jeune femme lui avait conseillé de fuir le plus loin possible ainsi que rapidement. Elle ne comptait pas les poursuivre, elle savait que si le membre du gouvernement portait quelque chose pour couvrir le plus important, son amie se calmerait directement. Ce fut pour cette raison que la Mangetsu était partie à la rencontre des personnes pour trouver, au minimum, une serviette.

Une fois que c’était fait, elle avait tenté de retrouver ses partenaires de mission avant qu’il ne soit trop tard ! Or, c’était plus compliqué que ce qu’elle avait pu penser. Non seulement ils n’étaient plus au point de rencontre, mais en plus, le festival était grand, il y avait trop de monde et il y avait beaucoup de chemins à essayer. Encore une fois, Tsukuyo était obligée d’embêter les fêtards en décrivant vite fait ses compagnons. Ces derniers n’étaient pas d’une grande aide et ça énervait la mage. Ils ne cessaient pas de pointer chaque direction et ça ne faisait qu’embrouiller la blonde ! Ils ne pouvaient pas simplement avouer qu’ils n’en savaient rien au lieu de dire n’importe quoi ?! Maintenant, le prochain qu’il l’accosterait pour une simple information se prendrait un coup… N’est-ce pas Monsieur le touriste un peu trop curieux ? Il réfléchirait à deux fois avant d’en apprendre plus sur les guildes légales.

Finalement, ce problème était réglé, la mage de Mermaid Heel avait retrouvé les deux adolescents et avait donné la serviette au garçon. A présent, il était temps pour eux de manger un coup avant de terminer officiellement la mission. A la base, Haru avait invité uniquement la Yatô, mais la Ninja s’était invitée toute seule, à sa manière et comme une grande personne. Mais le jeune homme n’avait plus de quoi payer depuis que ses vêtements avaient disparu. Directement, la rousse s’énerva alors que Tsukuyo posa une main sur son front et bougeait sa tête de droite à gauche à plusieurs reprises, elle avait complètement oublié ce détail. Ce n’était pas le moment d’agir comme ça, si Kagura s’en prenait à ce garçon, la guilde aurait des ennuis avec le gouvernement et elle ne devait pas devenir une troisième Fairy Tail ! Elle se mit en travers de la route de son amie et la stoppa avec son bras.

« Attends un peu Kagura, je vais payer le repas. Par contre… » Elle se tourna vers Haru. « Tu devrais demander à tes compagnons, qui traînent certainement par-là, de te passer des vêtements. »

La Ninja ne savait pas si les restaurants étaient comme ceux d’Earthland ou si l’exhibitionnisme était interdit, mais normalement, il ne pourrait pas entrer comme ça. Après, il était vrai qu’ils étaient sur la plage et que croiser des personnes nues pouvait presqu’être normal, mais l’épéiste avait sûrement une bonne réputation à garder, non ? Dans le pire des cas, il faisait ce qu’il voulait, ça ne la concernait pas tant que ça.
Code by AMIANTE

Gain d'xp: 6
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Mission : Le festival de Taiyou [PV : Haru et Kagura]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Mission : Le festival de Taiyou [PV : Haru et Kagura]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Mission : Le festival de Taiyou [PV : Haru et Kagura]
» The Flood Mission - 6 - Festival Opening
» Rapport : Mission de bataille à 1500 points ork vs tyty
» Première mission
» Une mission pour changer la face d'Haïti !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Reborn :: Le vaste monde d'Edoras :: Plage Taiyou-