Rejoignez-nous, pour une aventure unique dans le monde des fées ~ ♦ Le forum a désormais 2 ans !
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Forum fermé. La partie RP est en revanche ouverte.

Partagez | .
 

 Un attentat terroriste a la Cité Royale

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Un attentat terroriste a la Cité Royale    Mer 2 Avr - 8:56

C'est une journée tranquille au QG de Mermaid Heel, j'attendait qu'une mission alléchante se propose. Quand le maitre de la guilde ce mets a parler d'un attentat qui pourrait avoir lieu sur la personne de la princesse Hisiu, a la cité royal même. Phaedra écoutait ce qui disait le maitre, il disait aussi que c'était notre guilde qui avait été choisi pour cette mission et qu'il devait choisis deux personne pour y aller.

Je regardait voir si quelqu'un était partant pour cette mission de protection, des tas de personne voulais y allez. Mais le maître connaissant le passer de Phaedra, il me désigna pour allez a la Cité Royal protéger la princesse, mais seul. Personne ne compris trop ce qu'il ce passait au début, j'avouerait que moi même je n'y comprenait rien.

Quand ce fût le moment de parti le maitre expliqua pourquoi il n'avait désigné que moi, il me dit que étant un ancienne agent du gouvernement et l'aillent l'habitude de me faire discret je serait très bien me débrouiller seul sur le terrain.

je pris donc la route pour la Cité Royal, seul. Cela me fait changer d'air, car j'ai beau être un ancienne agent du gouvernement ne je pense pas que je me suis déjà pointé là-bas.

je trajet fut accès long, mais calme, ce qui n'allait pas pour me déplaire.

Une fois arriver a la Cité Royal je me suis vite rendu compte que tous la Cité était en état alerte général! Des gardes a chaque coin de rue, des troupes de soldat qui patrouillait dans la villes, des contrôle sur des personne qui on l'air suspecte et j'en passe. D'ailleurs deux garde vienne m'interpeller au même moment.

Bonjours mademoiselle, contrôle d'identité


Bonjours messieurs, je suis la mage envoyer pour protéger la princesse Hisui

Les gardes on l'air étonner de me voir pourquoi j'ai quelque chose sur le visage ou quoi ?
Il me font signe de les suivre jusqu'aux palais. Arriver au palais on me dit que je ne pourrait voir la princesse que ce soir et que je n'est cas profiter de la ville en attend. je me dirige donc vers la ville un peut tête en l'air quand tous a coup je percute un homme de l'épaule.

Oops ! Excuser moi Mr.

Gain d'xp: 1


Dernière édition par Phaedra le Mar 13 Mai - 12:12, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Un attentat terroriste a la Cité Royale    Mer 2 Avr - 13:02

La journée commencer assez bien, moi dans un arbre, caché dans le feuillage pour pas me faire déranger autant par les humains que par les occupants de cette forêt... Étant donné que je suis un mage indépendant, je n'ai aucun endroit fixe mais cela ne me déranger pas pour autant. Personnes qui parle, personne pour vous dire quoi que se soit... A par un maudit soleil dont ses rayons lumineux et des moins aveuglant, viennent troubler ma grâce matinée, ce qui me fit pousser un grognements. Je me réveille alors le plus doucement que je peux, fait mes étirements et... Je me casse la gueule de mon arbre à cause d'une branche pour tomber dans l'eau. Qu'est ce qu'elle fout sur mon chemin cette branche ??? Bon, je la casserai plus tard car elle ma permit de tomber sur un banc de poissons que j'attrape le plus vite possible dans une sorte d'immense bulle entièrement fais d'eau grâce à ma magie et je relâche les petit et moyen en ne gardant que les poissons assez gros pour me faire un petit déjeuner... Mais il me manquer quelque chose de très important: la boisson ! Ben ouais, je vais pas que boire de l'eau, il me faut des sodas aussi, c'est bon les sodas. Mais cela m'oblige à aller en ville en acheter, heureusement qu'il me reste toujours un peu d'argent que je récupère grâce à des service ou en "l'empruntant" dans les poches des gens. Ben quoi encore ? Vous croyez que les missions sa poussent dans les arbres ?


Bref, je commence à partir, mon Katana attaché à la ceinture... Ben la ceinture attaché à mon pantalon ! Vous croyez que les ceintures on les attache où ? Bref, je part avec tout mes affaires, c'est à dire mon katana, mon argent dans la poche de ma veste et des vêtements de rechange dans un sac donc le lien qui me sert à le tenir reposant sur mon épaule... Je vis enfin la sortit de cette magnifique forêt que je devais malheureusement quitter pour rejoindre une ville remplie d'être minable et sans aucun intérêt dont juste l'idée d'arriver près de cette ville me donne envie de vomir... Mais comment des êtres dont je fais malheureusement partit, mais on va dire que je suis l'exception qui confirme la règle (a peine vantard), arrive à faire d'aussi délicieuse boissons quand même ? Mais cela n'est pas la vrai question, à peine je me mis sur le chemin de la cité royale, qui avait surement  les meilleur boissons vu que c'est la capital, que des passants qui parler un peu trop fort pour moi qui était habitué au silence parler d'une sorte d'attentat qui allait se passer dans la cité où je voulais aller... J'ai de la concurrence pour foutre le bordel dans les villes maintenant ? Je continue mon chemin en me disant qu'il devait s'agir d'une erreur. Pourquoi des personnes voudrait faire un attentat dans cette cité ? Et contre qui ? Bah, sans importance... J'arrive enfin devant la ville et d'autre question arrive dans ma tête... Pourquoi parce que je suis un mage indépendant j'ai pas le droit de rentrer dans la cité à cause d'une menace terroriste qui viendrait d'une bande d'indépendant ??? J'ai l'air d'une bande ??? Je tout seul bordel !!!
Si je voulais mes boissons, je devais trouver un autre moyen d'entrer... Hum... Comment ? Détruire le mur ? Escalader le mur ? Abattre les gardes ? Faire une émeute ? Non, je devais le faire discrètement... Les égout ! Et heureusement pour moi, ces égouts là ne sente pas... A moins que j'ai le nez boucher mais en respirant je n'ai rien remarquer... Je me lance. J'enlève la grille pour me laisser tomber en tenant la grille de façon qu'elle se remette la où elle était et me laisse glisser dans le conduit qui m'emmène à ce qu'on appelle les égout. Je remonte le cours d'eau pour arriver dans la citer et comble du bonheur je tombe sur une patrouille qui m'interpelle pour demander mes papiers... Ben, je les assomme pour les emmener dans les égouts et je leur coupe la tête au katana... Quoi encore ??? Je me ferais jeter si il sache que je suis un indépendant qui à passer les gardes... Mais ils voudront juste ma peau si il trouve les corps et découvre que c'est moi qui les ai tuer, rien de plus... Si tout les gardes sont aussi faibles que les deux autre sa sera rapide la "discussion" pour qu'ils me laissent partir...

À peine j'ai commencer à fouiller la cité à la recherche de soda qu'une femme me percute au niveau de l'épaule et s'excuse aussitôt, se qui ne fût pas mon cas...

Regarde où tu marche toi !

Je lui ai parler assez froidement alors qu'elle vener de s'excuser... Je savais pas comment réagir... Pour moi les hommes et femmes sont pareil au niveau mental, ils vous attaquent des que vous avez le dos tourner mais je devais quand même m'excuser à mon tour, au moins par politesse...

Excuser moi, je suis un peu sur les nerfs. Les gardes ne laissent pas passer les mages indépendants justes car une bandes de mages, sois disant indépendants, voudrait tuer une femme... Heu... Je suis pas vraiment du coin... Tu saurais où se trouve un magasin où l'on vends des boissons s'il vous plait ?

Spoiler:
 
Gain d'xp: 1
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Un attentat terroriste a la Cité Royale    Ven 4 Avr - 12:40

Je m'excuse poliment et lui il me gueule dessus ? Ah non ! Il excuse je préfère sa !

Y a pas de problème tu est tout pardonner. Excuse moi je ne me suis même pas presenter, je m'apelle Phaedra. Ou boire ? Viens avec pour me faire pardonner je t'invite !

Je l'emmener dans un taverne ( la plus proche de préférence ) et commande des boissons.

Tu veux boire quoi ? Moi je vais vous prendre un soda s'il vous plait.

le tavernier prend nos commande et revient avec nos deux boisson. La seul question que je me pose c'est quelqu'un comme ce type et en plus mage indépendant peut faire dans la cité, en plus réussir a rentrer !

Dit-moi Sam tu a fait comment pour rentrer dans la cité, et surtout qu'est ce que tu fait la ?

PS :
 
Gain d'xp: 1
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Un attentat terroriste a la Cité Royale    Sam 5 Avr - 10:23

Avec son regard j'avais compris qu'elle est pas très contente que j'ai gueuler contre elle et c'est assez normal vu qu'elle c'était excuser... Elle se présente et j'en profite pour la regarder un peu mieux niveau physique. Non, je vous rassure j'ai pas que regarder la poitrine, elle m'intéresse pas. Elle s'appelle Phaedra et elle m'invite pour se faire pardonner ? De quoi ? De m'avoir bousculer alors que j'ai gueuler contre elle ? M'enfin, j'ai pas à me plaindre, sa fais que j'ai pas à payer et c'est tant mieux... Elle me conduisit jusqu'à un bar qui se révéler assez près finalement, je penser que j'allais encore marcher pendant longtemps, je m'étais tromper et pas qu'un peu. Sa commande me laissa me peu dans le vide, elle commande des soda sans préciser quoi comme boissons et le serveur apporte alors du coca... Je préfère demander si il n'y a pas autre chose. On ne sais jamais....

Excuser moi, vous auriez du Fanta par pur hasard ?

Le serveur me dévisagea puis se met à rire... Quoi ? J'ai juste demander la boissons la plus dur à avoir dans un petit bar. J'ai rien dit de drôle ! Je prend mon verre et bu ma boissons assez vite. En regardant dehors, des gardes sembler paniquer. Auraient-ils fini par trouver les corps ? Sûrement. Mais je ne m'inquiète pas pour savoir si il vont remonter jusqu'à moi, un tuer pour eux se ferais discret, il n'ira pas dans un bar demander la boissons la plus rare... Pour une fois, cette moquerie pourrait me sauver des ennuies. Puis Phaedra se mit à me parler. Elle me demande comment j'ai réussi à rentrer dans la cité... Pourquoi  l'intéresse ? Elle enquête sur les terroristes ou quoi ? Je la regarde alors avec un air assez étonnée qu'elle me pose cette question et je lui répond calmement, n'aillant rien à  me reprocher... Même pas d'avoir tuer.

Si je suis ici c'est pour boire et trouver une mission aussi, être indépendant n'a pas tous les avantages, faut pas croire... Et je suis entrer par les égouts, peu de gens savent que les égouts de cette cité sont en faite un gigantesque réseau pour approvisionner les autres petits village. Je connais juste sa sur cette ville, d'habitude je reste seul dans une forêt...

J'en ai un peu trop dis mais quelque chose me dis que si je lui diser pas se que je savaient elle ne me lâcherai pas... Si c'est le cas, c'est la mort pour elle. J'ai horreur des curieux !

Gain d'xp: 1
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Un attentat terroriste a la Cité Royale    Lun 7 Avr - 16:18

Ah tu est passer par les égouts ! tu pourrait me montrer part ou tu es sorti des égouts s'il te plait.

je suivait Sam mais je posait toujours plein de question comment allez t'il faire pour sortir étant un mage indépendant entrer dans la cité est peut être facile, mais en sortir !. Je lui posa donc cette question:

Dit-moi Sam ! Je voudrai savoir toi qui m'a dit que tu était a la recherche de mission je suis actuellement sur une mission qui pourrait je pense t'intéresser, moi sa m'intéresserait que tu m'aide par rapport a ton statue de mage indépendant. Et en retour je te donner 50 % de ce que je touche et je t'aide a sortir part la porte de la cité, quand pense tu ?

PS:
 
Gain d'xp: 1
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Un attentat terroriste a la Cité Royale    Mer 9 Avr - 21:15

Je la regarde assez interrogativement... Elle veut voir l'égout par lequel je suis passé ? Elle le demande avec politesse... Bon, si je sors, je pourrais peut-être trouver de meilleur boissons que celle la... Avec cette pensée, je me lève, range ma chaise et lui demande de me suivre si elle voulait vraiment le savoir... Elle règle la note et sortons ensemble pour... Pourquoi j'ai cette bizarre impression... Bon, bref... On sort, je lui montre le chemin et regarde au passage les boutiques environnants. Des boutiques de souvenirs, des bars avec seulement des bières, des vendeurs de pâtisseries et plein d'autre chose... Puis elle pris la parole ce qui me tira de mes penser... Elle me proposa un travail... Ou du moins l'aider dans un travail. Aider ne fais pas vraiment partis de mon vocabulaire mais si j'accepte de l'aider, elle me donne quand même cinquante pourcent de la récompense de sa mission ET je pourrais sortir de la cité par la porte comme n'importe qui ! Moi qui penser que j'allais devoir détruire les muraille pour sortir... J'accepte donc sa proposition.

Je suis d'accord mais je préfère te prévenir... Je suis pas vraiment fais pour le travail d'équipe... Ce qui ne veut pas dire que je ne vais faire aucun effort, je vais t'aider du mieux que je pourrais !

Je dis mes paroles avec assurance mais je m'arrête d'un coup en lui mettant mon bras devant elle ! Devant nous un attroupement de personne en train de se rassemblé en plein milieu de la rue... Mais assez espacer, ce qui m'étonne. Je me rapproche laissant Phaedra faire ce qu'elle veut et demande au gens de se déplacer pour savoir ce qui se passer. Je vis se qui les avaient tous amener à ce rassemblés. Un gros cratère en plein milieu de la rue duquel dedans se trouver quelque gardes où on pouvait savoir qu'ils étaient mal au point avec leur armures brisé mais aussi que des médecins étaient là pour regarder leur état... C'est surement grave pour eux, tout le monde paniquer se demandant qui les avait dans cette état. J'ai pu entendre qu'une bande en cape étaient les coupables mais que c'était leur chef qui avait lancé l'attaque, les autres avaient des armes magique... Mais moi se qui m'intéresser, c'était que leur "chef" doit être assez puissant, le cratère dépasser de la rue. Je me retourne vers Phaedra avec un léger sourire.

Je crois que les terroristes sont déjà passer. On va bien s'amuser !

Sur ce, des personnes commence à tomber à la reverse paniquer. Ils montrent tous la même direction, cette direction est juste devant nous... Sur des magasins, des personnes en capes, des armes à la main et le seul qui n'a pas d'armes pris la parole.

- Écouter moi ! Si nous somme ici c'est pour tuer la princesse qui va mener notre beau monde à sa perte ! N'opposer aucune résistance ou vous finiraient comme c'est malheureux ! Nous somme pas tous seul ! Deux autre groupes sont entrés et sont rallié à notre cause ! Nous somme le groupe le plus faible et regarder ! Aucune gardes ne nous résiste !

Beaucoup de gens se mettent à courir mais seulement deux personne reste devant le cratère. Moi et Phaedra... Faudra que je sache des choses sur elle aussi, je sais rien sur cette fille moi...

Phaedra, va voir la princesse et dis lui de rester planquer jusqu'à ce que ces "délinquants" soit... Mort !

J'ai carrément dis la fin de ma phrase sans la regarder avec un sourire et je m'avancer vers eux, les mains dans les poches en les regardant avec un air de défis. Maintenant, la partis amusante du travail aller commencer ! Les corps aller tomber !

Gain d'xp: 1
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Un attentat terroriste a la Cité Royale    Mar 15 Avr - 9:15

Sur le chemin qui nous conduit au égout par ou Sam est rentrer je lui donne ceci :

tien Sam !:
 

Tien Sam, prend cette objet. La personne qui l'a créer étais mon père il appelais sa le comlink, il m'a dit que sa permettais de communiquer jusqu'à de très long distance il ce met sur ton oreille. Il sont un peut vieux mais il fonctionne toujours.

C'est donc par ici qu'il est entrer, c'est assez ingénieux. Il m'a arrêter mais pourquoi ? Ah d'accord je comprend. Je comprend pourquoi le palais voulais deux personne pour cette mission on ne sera pas de trop vu les dégât qu'il cause. Je sens qu'il ne sont pas loin, sa sent la vermine a plein nez !.
Je sais qu'il ne sont pas très loin

Je commence a suivre Sam jusqu'aux trou et nous faisons arrêter par cette bande de cèlera.

Sam me dit sa sérieusement ! Bon après tous si l'on doit travailler ensemble je doit lui faire confiance. Je commence a partir en courant et cris

De toute façon on reste en contact !

Je m'arête brusquement me tourne vers Sam et lui dit ave une tête ange.

Hey Sam ! Met leur une bonne rouste !

je repart aussitôt mais il y a foule dans la ville je décide donc de passer part les toit pour ne plus être ralenti par la foule. Tien une gouttière ! Super c'est ce qu'il me fallait ! je monte tel un chat a la gouttière toute Gracieuse et délicate. Quand j'arrive sur le toit je pose un mais pour me réceptionner me remonte a la force de mes bras et scrute au loin. j'ai le palais en vue, je reprend ma corse folle tous en signalent a Sam dans le comlink que je suis très proche et que je devrais pas tarder, quand tout a coup je prend mon élan pour sauter et j'évite de justèce un projectile qui m'étais destiner.

Ou tu va comme sa ma jolie ! notre patron nous a dit qu'une demoiselle cherchais a allez prévenir la princesse. faudra d'abord que tu nous passe sur le corps pour sa !

Je le regarda avec un sourire en coin. Posa la main sur mon comlink.

Le deuxième groupe et pour moi et je crois que sa va chier !

Gain d'xp: 1
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Un attentat terroriste a la Cité Royale    Mer 16 Avr - 18:27

Ils sont à peu près une bonne vingtaine, est c'est seulement un des trois groupe qui veulent tuer la princesse... Personnellement, j'en ai rien à foutre d'elle, se que je veux, c'est tuer les personnes qui sont la cause de mon entrer clandestine. Je les regarde en souriant puis l'un d'entre eux parle, il est un peu plus haut que les autres, surement le chef.

Tu veux quoi toi ? Tu n’as pas compris que si tu te bats contre nous, tu vas mourir ? Ou tu veux qu'on te le montre ? Dis-t-il avec un sourire comme le mien.

Sa remarque me fait plaisir. Oui, je veux voir comment ils vont si prendre ! J'ai tellement envie de voir comment ils vont si prendre que je marche doucement vers eux, mais un bruit m'arrête, un bruit qui sort que d'une oreille bizarrement. Et ce bruit mes familier, on dirait la voix de Phaedra... En mettant ma main sur mon oreille droite, je remarque un appareil et tout me revient... Phaedra me la passer alors que j'étaie dans mes penser, sa servait à communiquer. Elle me dit via cet appareil qu'elle est tombée sur le deuxième groupe... Je réponds par pour le moment, je suis occupé avec eux. J'avance à nouveau et leur "chef" repris la parole...

Tu ne t'inquiète par pour elle ? Quoi que... un peu normal vu que vous êtes tous les deux dans les problèmes ! Attaquer le et tuer le !

Les Terroristes me foncent dessus avec leur chef qui regarde la scène. Ils sont tous armer d'une arme qui semble magique vus qu'ils ont des éléments qui tourne autour des qu'ils ont appuyé sur une sorte de bouton... Moi ? Je n’ai même pas sortis mon katana pour les combattre, je les regarde me foncer dessus, les mains dans les poches. J’esquive le premier avec son marteau en me décalant sur la droite, puis le deuxième avec son sabre qui fait un coup de droite à gauche en m’accroupissant. Ils ont beau avoir l’air puissants, ils sont tous lents et je vais leur montre que moi je suis rapide avec mes esquive ainsi que mes réflexe. Bon, ils continuent encore à attaquer sans réfléchir, sa a beau être marrant, sa va cinq minutes seulement… Au moment où le type au marteau me fonce dessus pour me frapper je l’esquive sur le coter pour le prendre par derrière, lui fais un croche-patte, prend son marteau au moment où il tombe pour frapper son collège qui arrive en me retournant, le fessant voler sur trois bon mètre avant qu’il ne s’éclate ce qui reste de sa mâchoire sur un banc. Pour celui qui est à terre, je le laisse se relever pour lui éclater sa tête, dans tout les sens du terme, pour qu’ensuite en me retournant, je manque de me faire découper par deux sabres. Heureusement que j’ai glissé, les lames m’ont manqué de peu et m’aurais surement décapité si j’avais reculé au lieu de me baisser ! Au moment où je me relève, je me mets à voler, pas car j’ai des ailes, non ! Car leur « chef » est un mage, un mage de l’air et m’envoie valdinguer à travers la cité royale en fessant signe à Phaedra qui est en plein combat… Heu… Il m’a éjecté un peu loin là !!! J’ai traversé la moitié de la cité royale en une tornade ? Sauf que si je me prends le sol maintenant, je suis mort ! J’utilise ma prison d’eau sur moi, pas pour me noyer, mais pour diminuer les dégâts de l’impact… En touchant le sol dans l’eau, je sens des picotements dans le dos. Je suis certes en vie mais avec le dos dans un sale état. Ma prison d’eau éclate me laissant allonger et mouiller sur le sol. En relevant la tête je vois Phaedra dans son combat. Mais elle ne voit pas un assaillant qui l’attaque en traître et n’ayant pas assez de force pour utiliser ma magie, je gueule aussi fort que je peux !

ATTENTION !!!

Gain d'xp: 1
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Un attentat terroriste a la Cité Royale    Jeu 17 Avr - 9:17

avant tout:
 

Après avoir prononcer ma phrase je regarde mes adversaires, il sont cinq et utilise des armes magiques. Se qu'ils ne savent pas c'est que je suis a mon avantage sur les toits car le terrain est dégager.
l'un d'entre eux s'avance :

Dit-moi ma poulette ! tu veux pas de problème alors laisse nous faire cette attentat et tu pourra repartir en vie. Dit-il d'un air sur de lui.

je le regard et me met a rire. Vous n'êtes que cinq vous compté faire quoi en sous nombre !

Il me regardaient tous avec des grand yeux et ce mire a ce moquer de moi, il riait a en pleurer.

je profitat du moment d'inatention de leurs part pour sortir un de mes couteaux et le lancer avec grande précision dans le front d'un de mes adversaires.
L'homme tombât en arrière comme un pantin que l'on pousse. C'est collège le regardaient tomber, ne comprenant pas ce qu'il venait de ce passer. Il se mirent tous a me fixer avec un regard de haine.

Parce que vous croyez que j'étais en train de rire !

L'un d'eux ce mis a me foncer déçu avec ce qui ressembler a une hache a deux main, il donna un coup arrêt au niveau de mes jambes, malheureusement pour il étais trop lent je fit un petit bon et me retrouvât sur sa lame, le regardant avec un sourire je sauta mis les mains sur sa tête et lui brisa la nuque en me fessant tourner avant de retomber comme une gazelle sur les pied.

Bon a qui le tours maintenant ?

Il n'était plus que trois les trois m'on foncer dessus comme des buffles et se mire a donner des coups que je ne mis pas trop de mal a esquiver avec il se battait avec des arme difficiles a manipuler. Je donna un coup e pied dans le ventre de l'un d'entre avant de rebondir pour décocher une droite au deuxième et finir par un coup dans les parti pour le dernier.

Voila c'était boucler il était tous K.O. J'allais pour les achever quand j'entendis un sifflement plutôt fort, je me retourne pour voir d'où sa vient et voir une tornade avec Sam dedans qui me fait. Mais vu a la vitesse ou il va si il tomber, il risque de mourir maïs je vois tomber comme une balle et atterrir sans trop de bobo. Quand tout a coup je vis le visage de Sam "s'apeurer et ressentit une violant choque au niveau de mon fois. Je le regardait qui me criait quelque chose que je n'entendait pas. je regardât a l'endroit de ma douleur et je vit un katana qui sortait de mon ventre, il venait de derrière. Le katana fut enlever brusquement, je tombât a genoux sur le sol et n'évanouit.

Gain d'xp: 1
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Un attentat terroriste a la Cité Royale    Mer 23 Avr - 17:25

Je finis par me lever. J'ai essayé de prévenir de Phaedra qu'un des terroristes la pris par-derrière pour la planter avec un katana. Mais c'est trop tard, je la vis tomber, son agresseur la regarde et leva à nouveau sa lame, prête à l'achever. Par réflexe, j’utilise alors, pour la première fois depuis mon arrivée ma magie de l’eau. Je m’entoure d’eau, comme pour me m’être à l’abri dans une sphère. Sauf qu’au lieu de rester là, je fais jaillir de la terre un geyser, qui apparaît sur un cercle magique de couleur bleue foncer. Grâce à ce geyser, je me propulse jusqu’à l’agresseur de Phaedra et l'aheurte de plein fouet, le fessant reculer de quelques pas. Je n’ai pas l’intention de le tuer d’un coup avec ma magie. Déjà, je n’ai pas la puissance nécessaire, de deux, ça ne serait pas marrant si je le tuais d’un coup. Je regarde Phaedra et remarque qu’elle perd beaucoup trop de sang, je devais le tuer au plus vite, que se soit marrante ou non. Je le fixe et se mets à rire. Je cours vers lui, il lève sa lame et la baissa d’un coup pour me découper mais j’esquive sur le coter et je sors mon katana pour le découper au niveau du coup. Il tomba, son corps séparé de sa tête. Je marche jusqu’à arriver devant le corps de Phaedra et remarque qu’elle est inconsciente.

Je la prends par le col et refais la même technique que j’ai utilisé pour foncer sur son agresseur. Je m’envole alors, cherchant du regard dans la citer une fontaine et j’en trouve une. Je me pose devant en m’entourant d’une prison d’eau, une bulle d’oxygène autour de ma tête et de celle de Phaedra pour qu’on puisse respirer. Vous allez trouver ça bizarre mais je sortis de ma prison en laissant Phaedra flotter dedans, toujours inconsciente. Je dirige la prison pour la mettre complètement dans l’eau de la fontaine. Je fais rentrer mes mains dans la prison et fais apparaître un cercle magique devant les paumes de mes mains, diriger vers Phaedra. Je fais diriger l’eau de la fontaine grâce à ma magie vers la blessure de Phaedra pour la soigner. Sa aller prendre du temps mais je devais être patient, si je la laisse mourir, je ne pourrais plus sortir de la citer sans faire du grabuge et je voulais éviter sa.

Après un bon quart d’heure, j’ai réussi à soigner sa blessure, elle aura surement encore mal quelque temps mais on ne voit plus de trace de la lame qui la transpercer. Je la fais sortir de l’eau et la pose sur un banc en la libérant de ma prison. J’écris alors sur une lettre : « Désoler de ne pas rester pour suivre ton état, je tes soigner comme j’ai pu maintenant, je vais prends ma revanche sur le groupe que j’affronter. ». Je pose la lettre à côté d’elle et m’en vais jusqu’à l’endroit où j’ai affronté mes terroristes la dernière fois et je les trouve un peu plus loin.

Je réclame ma revanche bande d'e***** !

Sur ces mots, toute la bande se retourne et le chef me regarde avec un sourire en ordonnant à son groupe de m'attaquer.

Gain d'xp: 1
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Un attentat terroriste a la Cité Royale    Jeu 24 Avr - 12:28

je me réveille tremper jusqu'à os allonger sur le dos, je n'est pas encore ouvert les yeux et j'entend des personnes parler autour de moi. j'ouvre les yeux doucement car je suis éblouie par le soleil qui est au zénith. je vois qu'un premier regard des hommes, des femmes et des enfants qui sont amasser autour de moi. Je finir par avoir la vue clair et me rendre compte ou je suis, je me redresse pour m'assoir sur ce qui semble être un fontaine donc l'eau est couleur sang. La dernière chose que je me rappelle est que katana qui me traversait de part en part au niveau de mon foi. Je regard la blessure mais elle a disparu, la seul chose qui est une énorme tache de sang sur mes vêtements.

Je réalise vit que je ne vois pas Sam. je me lève brusquement en criant

SAM !! OU EST TU SAM !!!!

un gamin tir sur mon vêtement.

Madame, il y avait sa sous vous, tenez

je réceptionne le papier et le lie a grande vitesse, c'était Sam il fallait que je le rejoigne, je bousculait les gens pour passer et me frayait un chemin jusqu'au dernière endroit ou je me sui battu. Une fois sur place je me sur un toit pour observer et je vit Sam en bas entrain de ce battre.

Gain d'xp: 1
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Un attentat terroriste a la Cité Royale    Mer 7 Mai - 14:15

Je n’étaie pas vraiment d’humeur à jouer là. D'un, je me suis faits ridiculiser par leur chef de groupe qui m'a envoyé traverser la cité royale avec une tornade. De deux, j’ai sauvé une personne, même si cette personne en question est la seule à me faire sortir de cette capital, je ne voulais pas la sauver, elle pouvait me trahir comme tous les autres humains de ce monde même différent. Les humains sont prêts à tout pour une renommée ou de l’argent et ses « révolutionnaires » en sont la preuve vivante. Il n’hésite pas à attaquer et tuer ce qui se dresse sur leur chemin. Pas de bol pour eux, quand je suis de mauvaise humeur, je suis plus là pour m’amuser avec mes adversaires.
Je descendis de l’immeuble où je m’étaie installer pour les provoquer jusqu’à toucher le sol et je les regarde arriver. J’hésite entre les esquiver et me charger directement du chef de groupe ou me débarrasser de ces gêneurs… J’eux une meilleure idée, m’occuper des gêneurs ou du moins les calmer puis tuer celui qui ma humilier ! Mais j’ai à peine le temps de finir mon plan d’action que je remarque vite que les « révolutionnaires » allaient porter leur premier coup. Je mis ma main droite près de mon épaule gauche, index et majeur collé l’un à l’autre bien droit, mes autres doigts plier, un cercle magique bleu foncer au bout de mes deux doigts que je vais utiliser pour mon sort. Je fais passer ma main droite de l’autre côté de mon corps devant moi, visant le sol avant mes deux doigts toujours avec le cercle de magie au bout, pour que mon bras finisse tendu à ma droite et je dis le nom de mon sort défensif :

« Defensive Border ! »

Une lumière bleue apparut sur le sol comme une ligne, d’un seul coup, mais les « révolutionnaires » ne l’avaient pas remarqué. Une espèce de fine barrière d’eau de 1 m 20 de hauteur sur 3 m de longueur, sous pression vue la puissance du jet, sortit alors de cette lumière, éjectant les malheureux qui me voulaient du mal sans remarquer ma technique. Je vis alors leur chef du groupe surpris de ce que j’ai faits. Mais cela ne me fît pas sourire pour autant car je voulais m’occuper de son cas à présent. J’arme mon bras droit comme si j’allais donner un coup de poing, bras plier, coude à l’arrière, sauf qu’au lieu de plier tous mes doigts pour faire un poing, je n’en pliais que trois. Seuls l'index et le majeur sont droits et collés l’un à l’autre comme pour ma technique défensive. Mais au lieu de faire un arc de cercle devant moi, je dis le nom de ma technique, différente que la précédente, et fais comme si j’allais transpercer ma barrière avec mes deux doigts en les pointant vers leur chef de groupe.

« Offensive Border ! »

Comme pour ma précédente technique, une lumière bleue sort alors du sol allant de moi à leur chef et une autre barrière d’eau jaillit du sol, mais leur chef ne se fait pas avoir comme ses subordonnées. Il avait vu ce que cette lumière pouvait faire. Il lévita dans les airs grâce à une espèce de mini tornade et est suffisamment haut pour échapper à ma technique. Je n’ai pas l’impression que leur chef soit satisfait, je crois même qu’il pensait que le meurtre qu’ils voulaient commettre serait facile. Moi je pensais à autre chose… Comment je fais pour me mettre dans ce genre de situation alors que je me mets tout seul ? Pourquoi ? Pourquoi partout où j’allais, il y avait toujours des combats où ma vie est menacée ? Je n’en savais rien… Bon, je vais continuer mon combat même si je ne savais pas trop comment j’allais mis prendre pour le battre. Certes je peux me projeter dans les airs grâce à un jet d’eau mais je fonce en ligne droite ce qui fait qu’il peut m’esquiver très facilement. Il est trop loin pour que je l’immobilise dans une prison d’eau et trop agite pour des attaques directes. La seule option que j’ai sous la main est d’utiliser ma magie avec mon katana pour envoyer une lame d’eau qui sera à la fois suffisamment puissante et rapide pour en venir à bout. En le fixant pour évaluer la distance entre nous, je remarque son bras droit tendu vers moi avec la main ouverte, tout doigts écarter et un cercle de magie de couleur grise apparaît.

-Tu me gène dans mon travail gamin… Disparaît !

Le fixant toujours en évaluant toutes les possibilités que j’avais de le battre, je lui répondis avec un ton assez ironique.

-Et si je refuse ?

Le chef du premier groupe esquissa une grimace et un vent violent se lève. Un vent qui se transforme en tornade avec sa magie. La même tornade qui m’avait envoyé dans le décor et cette tornade se dirige à nouveau vers moi. Et à mon avis, elle va plus que m’envoyer dans le décor cette fois mais je ne pouvais pas l’éviter, elle allait trop vite ! Et je n’ai rien pour me protéger de cette tornade encore une fois alors que je la vois arriver. Je cherche une idée, même mauvaise pour ne pas me prendre trop de dégât.

-Alors meurt, gamin…

À ces mots, la tornade me touche et déclenche, au lieu de m’envoyer en l’air, une explosion. Un nuage de poussière recouvrit le terrain. Après avoir fixé le nuage de poussière pour savoir si j’avais survécu, l’évitant dans les airs, il vient de remarquer Phaedra et se dirige alors vers elle. Il fut stoppé par une lame d’eau qui sortit du nuage de poussière. Reculant un peu en fixant l’endroit où l’attaque sortit, il déclenche un petit vent qui souffla la poussière pour y voir plus clair. C’est à ce moment qu’il me vit à l’intérieur d’une sphère d’eau, une bulle d’oxygène recouvrant ma tête. Je sors de ma prison d’eau, les vêtements un peu déchirés mais toujours en vie en le fixant. Puis je plante mon katana dans ma prison d’eau pour la faire exploser. L’eau qui compose la prison d’eau qui ma servit de protection de dernier recours commence à ruisseler sur mon corps et un cercle de magie bleue foncer apparaît sous mes pieds. Et l’eau qui s’égoutter sur mon corps commence à refermer les plaies qui me parcourent d’un peu partout causé par la tornade. Je le dévisage alors avec mon katana dans la main droite, la lame entourée d’eau pour augmenter la porter de mes coups et le tranchant de ma lame.

-Tu appelle sa tuer ? Je suis désoler de te demander sa mais… Tu n’aurais pas sécher quelque cours sur le meurtre toi ?

Je dis ma phrase avec calme et sans pointe d’ironie dans ma voix que pour certains cela les effraierais… Je plie mon bras droit, mon katana plus puissant grâce à ma magie à la main en portant un coup dans l’air qui a eu pour effet d’envoyer une lame d’eau vers ma cible. Et ce coup partit suffisamment vite pour qu’il ne puisse l’esquiver et tomba au sol. Couper en deux. Je m’avance vers le corps et commence à la fouiller pour trouver quelque indice sur le pourquoi ils veulent tuer la princesse. Je me lève un papier à la main qui est un ordre de mission, sans le nom de l’expéditeur bien entendu, et regarde le travail de Phaedra. Les corps des ‘’révolutionnaires ", qui étaient dirigés par le chef de groupe que je venais de découper, étendu à ses pieds. Je passe à côté d’elle, un peu essouffler de mon combat, en lui parlant d’un ton froid tout en continuant mon chemin vers le château où se trouver la princesse.

-Je pouvais m’occuper de leur cas…

Je me doute que les deux autres groupes sont encore là. Ils ont dû voir les ravages qu’ont à fait… Je déplie le papier que j’ai récupéré et le donne à Phaedra.

-C’est un ordre de mission… Nos révolutionnaire ne sont pas si indépendants que les rumeurs le disent.

Gain d'xp: 5
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Un attentat terroriste a la Cité Royale    Mar 13 Mai - 13:59

Je me disait bien aussi qu'il étais nombreux pour des indépendants

je suit Sam qui semble être bien endommager, je l'intercepte en l'attrapent par épaule.

Laisse je passe devant, je ne sais pas ce que tu m'a fait, mais je te doit la vie donc il faut bien je te rends la monnaie de ta pièce.

Je passe devant en le tirant par épaule. je marche d'un pas sur et assurer, j'ai l'impression que l'on se rapproche de la place du marcher, malheureusement je ne connais que trop bien cette cité ou j'ai passer une parti de ma vie. J'essaye de ne pas laisser paraitre mes sentiment qui remonte a la surface mais sa n'est pas facile.

On arrive enfin a l'entrer du marcher.

(murmure) dans mes souvenir il n'était pas si grand ?

Mais bon sa n'est pas essentiel, il faut juste que l'on avance en ne lâchant pas des yeux le châteaux. Sam me colle au basque et on avance dans la direction du château les gens fuit en nous voyant car nous avons garder nos arme a la main. Quand tous a coup un bruit me chatouille les oreilles comme si quelqu'un chargeait un objet de canalisation. Un bruit d'onde de choc retentit et je me retrouve en une seconde en l'air projeter je me réceptionne en posant mais main l'une contre autre, un cercle magique apparait de couleur argenter.

Magnetic gravity !

Et je me retrouve sur le sommet d'un drapeau d'un maison, du quel je me suis accrocher fessant une petite pirouette en l'air et atterrissant sur le dessus comme une plume. je scrute immédiatement endroit d'où est parti le rayon qui laisse en gros trou sur les stand du marcher, je remarque immédiatement un homme avec un énorme canon poser sur épaule qui fume encore. L'homme me regarde en riant et me crie:

Très jolie esquive mais arrivera tu a esquiver le deuxième !

Il me prend a nouveau pour cible avec  son joujou vers moi et le charge encore.

Je remarque très vite qu'il y a un laps de temps entre le tire et le début du chargent qui pourrait m'être suffisant pour le toucher.

Je saute de coter et esquive de justesse son tir qui me frôle le bras, a ce moment je ressent comme des fourmis dans mon bras et il tombe le long de mon corps comme inerte. Je regard mon adversaire , qui me rigole au nez en pleurant de rire.

AH AH AH !! Celui la tu ne la pas esquiver un ! Ce sont les effets secondaire de mon arme, elle paralyse si elle passe proche de toi et te fait faire un arrêt respiratoire si elle te touche et tu fini par mourir dans atroce souffrance.

Ou là sa commence a sentir le roussie tous sa ! Réfléchit et vite Phaedra ......... Sa y est j'ai une idée,
je pris dans une de mes poche un shuriken et je lance en direction de sont visage il le aprt avec un bracelet métallique te ce met de nouveau a rire.

tu pense faire quoi avec sa franchement !

je regarda a mon tour en souriant et lui jeta un au shuriken dans les jambes cette fois ci, il le regarde et l'esquive assez aisément mais pendant le court laps de temsp ou il ne me regarda pas je posa ma main sur le toit et murmura

Magnetism in chain

il me fixa a nouveau, il n'avait rien vu venir je sortir un autre shuriken et le fit roulez sur le toit pour qu'il tombe il le regarda tomber, au moment ou celui ci ne toucha plus et toit et ce mis a tomber il se dirige a une vitesse folle sur lui se plantant au milieu du front, il me fixe dépité, rendant son dernier souffle. Je descend du toit me tenant le bras droit, et avançant jusqu'à lui qui restait a me fixer debout. Je lui murmura a l'oreille.

leçon numéro un, ne jamais quitter un adversaire des yeux pendant un combat

je pose mon doigt sur son torse et le pousse tous doucement, il tombe comme un arbre que l'on vient de couper.

Je rejoins Sam en me tenant le bars ,il est reste la en me regardant l'air étonner.

je pense qu'il ne reste plus grand monde de leur coté il faut que l'on continu avancer

Gain d'xp : 1
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Un attentat terroriste a la Cité Royale    Jeu 12 Juin - 8:29

Je continue mon chemin vers le château, Phaedra à raison, ils sont trop nombreux pour être des indépendants et le papier de l'ordre de mission ne fait que renforcer cette idée. Elle m'attrape par l'épaule pour me dire qu'elle passe devant et qu'elle me devait la vie. Cette idée de vie ne plaît guère. Certes, c'est vrai vue que je lui ai sauvé la vie, mais je l'ai fait par intérêt, pas par gentillesse... Elle ouvre donc la marche vers le château en me tirant par l'épaule pour arriver devant une place qui semple être celle du marché avec tous ces stands. En avançant, ils fuient en nous voyant, sûrement à cause de nos armes mais quelque chose me disait que ce n'est pas que nous qui les effrayons. J'entendis un drôle de bruit, comme le chargement d'une arme magique et en regardant Phaedra, je remarque qu'elle aussi semble l'avoir entendus. Un bruit d'onde de choc retentis derrière nous et on se retrouve projeter en l'air, j'utilise ma technique habituelle même si je fut surpris d'être dans les airs. Ma prison d'eau heurte le sol et une lame, de l'extérieur, perce ma prison d'eau, me fessant tomber au sol. D'un coup de katana à la gorge, je tue mon assaillant assez rapidement pour regarder autour de moi où était passer Phaedra. Je la vois utiliser sa magie et se réceptionner sur le drapeau d'une maison assez habilement. Je regarde d'où vient le tir et remarque un cratère là où ont se trouvaient quand on fut projeter ainsi qu'un homme assez baraquer, tenant un canon sur l'épaule. Voyant le canon encore fumant, j'en déduis que c'est à cause de lui que j'ai pris un cours de voltige à l'improviste. Phaedra et lui semble avoir engager le combat donc je ne vais pas m'en mêler, ça serait manqué de respect à Phaedra. Je vais donc chercher les hommes qui devaient être sous ses ordres. Je ne mis pas très longtemps avant de trouver le reste des hommes sous ses ordres et m'encercle. Tous armer de dagues, katanas et haches. Je soupire et les hostilités de mon côté commencent. Ce fut assez court, ils étaient assez lents, et même un peu épuisé de mon combat, je l'ai tue très rapidement. Je voulais voir où en est Phaedra et je monte sur un toit de maison assez haut pour voir le combat. J'en avais manqué une partie vue que le bras droit de Phaedra ne sembler plus pouvoir bouger et je soupçonne un effet secondaire du canon vu que j'ai abattu tous ses hommes et qu'il n'est pas au corps-à-corps. Je la vois lancer un shuriken qui fut arrêter par l'homme qui lui rie au nez. Je ne connais pas encore qu'elle magie, elle utilise, mais elle devait avoir une idée en tête. Jeter un shuriken à cette distance est voué à l'échec. Elle lance un autre shuriken, vers les jambes cette fois, qu'il esquive encore. Je la regarde, juste à temps pour remarquer qu'elle utilise sa magie. Elle lâche un shuriken qu tombe vers sol mais se dirige d'un coup vers lui et le plante au front. Je regarde la scène, surpris. Cette magie... Le magnétisme ? Elle s'avance vers lui et le pouce d'un simple doigt pour qu'il s'étale sur le sol dans un gros vacarme. Je descends de mon perchoir et elle s'avance vers moi pour me dire qu'il ne devrait plus rester grand monde de leur côté. Elle avait raison, on les tue assez vite. On se dirige alors vers le château, un chemin y mène, toujours droit vers, le quartier des immeubles assez impressionnant. Sur le chemin, deux petites filles qui devaient avoir plus de dix ans sont en train de jouer. Je m'avance donc vers elles.

« Ce n'est pas vraiment le moment de jouer, vous savez ?»

Elles me regardent avec un grand sourire et de l'électricité se met à bouger autour d'elles. Je les regarde à mon tour en me disant que je suis en plein cauchemar. La magie de la foudre, celle que je redouter avec ma magie, car même un niveau faible pouvait me battre. Leur expression d'innocence se changea en expression sadique. Elles sembler jumelles, mais avait une différence, celle de droite porte des couettes et celle de gauche deux chignons de chaque côté, c'est celle qui à des couettes qui me donne un coup-de-poing, entouré d'électricité dans le ventre et m'envoie dans le décor. Au moment où je me relève, crachant du sang, je ne pus prononcer une injure, car elle me donne un autre coup, à la tête cette fois, pour m'envoyer encore plus loin à travers un immeuble où j'atterrie dans un parc. En ouvrant les yeux, elle se tenait à côté de moi pour me dire :

« Tu veux jouer avec moi ? »

Je la regarde, surpris de sa question, comme si une vie n'avait aucune importance à ses yeux. Elle sourit. Je me relève, elle me donne un coup de pied, qui comme ses autres coups, est entouré d'électricité. Je me relève, fais craquer les os de ma nuque et de mes mains. Assez de questions, je me fais humilier par une gamine mais quand se combat sera finie, son cadavre sera méconnaissable.

« Je n'aime pas qu'on m'ignore... »

Elle avance vers moi en marchant, avec ma main droite, je forme une barrière qui va faire, elle et l'arrête de sa main droite entourée d'électricité. Je la regarde surpris, détruire ma barrière d'eau. Elle rigole en voyant ma réaction et fonce vers moi mais pas entouré d'électricité, je profite de ce moment pour l'arrêter d'un coup de pied et l'envoyer dans un arbre. Elle est forte physiquement et je vais devoir rivaliser avec ça. Je dois réfléchir à une façon de l'attaquer sans prendre de dégâts, car l'eau étant conducteur, je me prendrai moi aussi des dégâts si elle s'entoure d'électricité. Je me demande comment Phaedra s'en sortait, mais je m'occuperais de sa santé plus tard. Je vais tenter de l'attaquer à sous une autre approche. Elle reste là à me regarde, surprise et cela me donne suffisamment de temps pour me concentrer. Elle se relève aussi, mais me fixe avec un sourire. Un silence s'installe alors pendant quelque secondes à nous dévisager. Puis, chacun fait un cercle magique à ses pieds et fléchie les jambes. J'enlève ma veste et mon t-shirt (Grey fullbuster attitude 8D) et met mon poing droit sur ma main gauche. Elle reste là à me regarde, surprise et cela me donne suffisamment de temps pour me concentrer. Enfin, je l'espère...

« Pour... Pourquoi tu te déshabilles »

« Ça te regarde ? »

Je place mes deux mains de mon côté gauche jusqu'à ce qui soit devant moi et lance mon sort :

« Pack of wolf of the oceans ! »

Des loups faits d'eau, sortent alors du cercle de magie que j'ai créé avec mes mains mais ils sont relier à celui-ci. Elle fut surprise de voir ce sort et je là comprend. La magie de construction aqueuse n'est pas très connue, elle est ancienne, mais les constructions faites d'eau sont assez fragiles même si elles ont le mérite d'être rapide et facile à diriger et c'est fait remplacer par les constructions de glace. Ces mêmes loups d'eau se dirigent vers la jeune fille, toutes griffes et crocs dehors, prêt à la charcuter. Mais d'un revers de sa main recouverte d'électricité, elle détruit mes constructions et le courant suivit l'eau jusqu'à mes mains. Je pris une petite décharge, mais cela suffit à me faire comprendre que je devais faire attention avec elle si je décide de l'attaquer sans trop réfléchir. Elle utilise-t-elle aussi sa magie et un courant électrique sort de sa main pour venir vers moi que j'esquive assez facilement, son attaque est partit en ligne droite et donc il est facile de l'esquiver. Elle envoie à nouveau son attaque, j'utilise mes mains pour prendre appui sur le sol pour me propulser assez haut pour esquiver à nouveau son attaque. Elle recommence ses attaques, encore et encore et moi, je les esquives en utilisant les bâtiments environnants, les arbres, rochers. Elle utilise ensuite ses deux mains pour envoi des deux coter un rayon électrique que j'esquive, mais étant en l'air, elle en profite pour me frapper de son poing recouvert d'électricité qui me projette dans un rocher. Je me relève et lui souris, le sang coulant un peu de ma bouche.

« Quoi ? Tu es content de mourir ? »

« Non... Je suis content que tu sois aussi idiote... »

« Hein ? »

Tout souriant, voir un peu trop, on me confondrait avec un psychopathe, je lève mes deux mains et un cercle de magie bleu sombre se forme au-dessus. Elle regarde d'abord mon cercle puis les cercles qui apparaissent un peu partout sur le terrain.

« Comment fais-tu pour les faire apparaître à distance ??? »

« Je l'ai juste fait pendant que tu m'attaquer, c'est tout. »

En effet, partout où mes cercles apparaissaient était un endroit où j'ai posé mes mains pour esquiver ses attaques, mais j'en avais profité pour bloquer un peu de ma magie qui me rester. Elle me fonce dessus prêt à me mettre à terre, mais je prononce le nom de mon attaque avant.

« Libération ! »

Elle court juste à côté d'un de mes cercles, grossière erreur et elle aller l'apprendre... En échange de son bras ! Un loup fait d'eau sort du cercle, relier à ce même cercle que quand je l'invoquer avec mes mains et morts son bras. Elle s'arrête, pousse un cri à la fois de surprise et de douleur et voit son bras se faire arracher par mon loup d'eau. D'autres loups arrivent sur elle pour commencer à la mordre, elle s'entoure d'électricité et mes loups disparaissent, mais pas les cercles, ce qui fait que mes loups réapparaissent et commencent à la déchiqueter. Après un moment, mes bras tombent le long de mon corps, j'avais du mal à tenir sur mes jambes et je regarder l'endroit où mon adversaire se tenait avant. À la place, ses membres étaient un peu éparpiller, même sa tête avait était arracher. Je souris, le visage comme le corps recouvert de sang et je tombe par terre. Ma technique était certes efficace, mais elle me prenait toute mon énergie à la réaliser. Je ne sais pas combien de temps je suis resté là, évanouie dans l'herbe rouge, mais quand j'ouvris les yeux, je n'étais plus dehors, mais dans un bâtiment vu qu'il y avait un plafond en pierre avec un garde à côté de moi.

« Je... Suis où ? »

Spoiler:
 
Gain d'xp: 7
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Un attentat terroriste a la Cité Royale    Ven 13 Juin - 13:19


Un attentat a la cité royal

"feat Sam Meldaw"



J'ai vraiment du mal à me remettre de tous ces combats, je commence à fatiguer... Vraiment !. je vois que Sam qui s'arrête pour parler a des jumelles et ce fait encore projeter en l'air par une d'elle qui utilise la foudre, il n'est pas tombé sur la bonne, j'espère juste que l'autre utilise pas la même magie sinon je suis dans le caca. Je la regarde en souriant les mains dans les poches ( car au préalable, j'avais bloqué mon bras engourdit dans ma poche ).

Tu es aussi mal coiffé que ta sœur a ce que je vois.

La gamine me regarda et ces yeux se remplir de larme. Quoi ? Elle fait en larme et je suis sensée faire quoi là ? Je m'avance vers elle en lui tendant mon mouchoir et lui dit que c'était une blague. Arriver à une mètre, elle, je s'en le sol vibrer sous mes pieds, j'ai juste le temps de faire un bond en arrière et esquiver une des canalisations en métal des égouts.

Ah bas merde ! Elle maîtriserait le magnétisme elle aussi ? Je décide de tester sa magie ne l'attaquant au corps-à-corps, je le regard un sourire en coin et saisi une boule fumigène dans ma poche, tous en effectuant un saut de coté histoire que ce soit un peut plus discret. Je la lance a ces pieds, puis je fonds sur elle tel un faucon sur sa proie. Arriver au contact, je dégaine mon katana et vise la nuque pour achever en un coup.

"Ding" Fait le bruit de ma lame sur sa nuque, le nuage finissait de se dissiper laissant apparaitre une gamine de dix ans entièrement en métal, je prends de nouveau de la distance de mon adversaire d'un bond en arrière tous en rengainer mon katana dans mon dos. La petite fille me regard avec un regard des plus sadique te me dit :

Vien, on va jouer tous les deux, je vais te montrer mes nouveaux jouets

Et dans instant ou la gamine finit sa phrase, ces bras se transforment en tronçonneuse. La gamine me fixe de nouveau avec un regard sadique et un sourire qui me donne des frissons dans le dos. Le court instant où j'ai eu le temps de réfléchir, je me suis rendu compte que ma magie est le point faible de sa magie, de plus je viens de voir que mon bras bouge de nouveau ce qui va me permettre de faire ça !

Je place mes mains l'une à côté de l'autre puis dispose mes doigts comme un marionnettiste, deux cercles gris clair apparaissent sous chacune de mes mains.

Magnetic Puppet (cette technique ne consiste non pas à faire une marionnette de métal, mais a contrôler le fer qui se trouve dans le corps humain)

La gamine s'arrête net se retrouve sous mon emprise, me le premier réflexe qu'elle a est de me sourire et de reprendre une apparence humaine, croyant surement que mon sort allait s'arrêter. Sans succès, elle se met à paniquer en essayant de se débattre, mais en vain. Elle se met donc a pleurer et moi, je rigole a gorge plein, elle constate vite qu'elle est dans de beau drag. Je me rapproche d'elle toujours en maintenant ma technique, un regard sadique te un rire à vous glacer le sang.

Pas la peine de jouer la comédie avec moi, je vais te ramener au palais et tu seras interrogé ou bien exécuter, la seule que tu dois me dire et je te préviens ne ment pas car je le serais. Reste-t-il autre personne voulant atteindre à la vie de la princesse !

Elle me regarda l'air effrayer et secoua la tête comme pour dire, nous, tous en sanglotant. Je l'escortais donc jusqu'au palais où nous étions attendus avec Sam. En parlant de Sam où il est ? Je ne l'ai pas vue sur la place du marché, je dépose la fille te, je pars à sa recherche.


Je me dirige vers les gardes qui me voient arrivé tel un zombie poursuivant sa proie. Il m'arrête me disant que je ne peux pas passer sans une autorisation spéciale.

je suis Phaedra de la guilde Mermeid Heel, je suis envoyé pour protéger la princesse Huisi.
Je vous ramène la dernière des membres de la guilde clandestine qui est encore ne vit. Je vous demanderais une seule chose ne retour retrouver compagnons arme Sam Meldaw un mage indépendant.


Pendant que deux d'entre eux attachaient la prisonnière le dernier m'expliquait qu'un homme avait été arrêté et mis en prison du château et correspondait tout à fait à la description Sam ( que j'étais en train de leur décrire).
Il me conduire donc à la cellule de la personne, je me trouvais face à Sam qui était dans le coma. J'étais entrain en geler les gardes en leurs disant qu'il avait besoin de soin et non d'être enfermer. Je m'énervais tellement que je finis pars tomber dans les pommes.

Je me réveillasse dans un lit soigné, car des bandages cachaient mes blessures et Sam était coucher à côté de moi en train d'être réveiller part une infirmière.

je le regardais le sourire au lèvre Salut beau gosse ! Sa y est c'est fini.



© Magical sur Epicode

Gain d'xp: 2
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Un attentat terroriste a la Cité Royale    Jeu 19 Juin - 9:56

Je me frotte les yeux et découvre que la personne que je pris pour un garde est en faite une infirmière qui me demande si je vais bien. Je lui dis que j'arrive pas à me lever et me dis que c'est normal, que j'ai épuisé toute mon énergie magique dans un combat et que j'aurais pu y passer. Je regarde le plafond puis des gardes entre et s'excuse de m'avoir enfermé dans une prison. Je ne comprends pas trop ce qu'il me dise, mais apparemment, il m'avait pris pour les personnes qui voulaient tuer la princesse. Je les pardonne, après tout, j'ai un peu participer à la destruction de la cité aussi. Je n'aimais pas les compliments, j'y peux rien, c'était comme ça ? "salut beau gosse ! Ça y est, c'est fini." Je regarde ailleurs en serrant des poings.Je n'aimais pas les compliments, j'y peux rien, c'était comme ça ? Je la regarde sans dire un mot et remarque un tatouage sur son épaule et un garde viens la remercier ainsi que sa guilde d'avoir accepter : Mermaid Hell. Bon ben, maintenant, je connais le nom de sa guilde même si cela ne m'intéresser pas. On passe une heure ensemble, elle à me parler et moi juste à écouter. Je finis par dire une phrase avec tellement de compliments que si on m'avait dit que je le dirais, je ne l'aurais pas cru.

« Tes plutôt douer pour le combat... »

Gênée de ma phrase je me lève du lit pour sortir en marchant un peu péniblement et en ouvrant la porte, une femme au cheveux vert avec une couronne se tenez devant la porte. Je me retourne vers Phaedra.

« C'est elle, la princesse ? »

Spoiler:
 
Gain d'xp : 1
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Un attentat terroriste a la Cité Royale    Lun 25 Aoû - 11:45

je regard Sam se lever et ce diriger par la porte, il se fait interpeller par une personne a l'entrer je me penche et regard qui s trouve.

« C'est elle, la princesse ? »

je me levé et m'est un genoux a terre péniblement

" princesse je suis ravie de vous rencontrer "

Elle me regard en souriant et me fait signe de me relever, Je t'en la main a Sam pour qu'il m'aide car je ne suis pas en état de le faire seul.

" je suis ravie de enfin vous rencontrer et tiens a vous remercier en personne pour ce que vous avez fais pour moi. Je venais pour vous mettre la récompense mais un gros problème se présente a moi. Après les dégâts que vous avez causer en vie les frais sont trop important pour que je puisse vous la donner, celle ci couvrira juste ce qu'il faut pour réparer les dégâts causer. je vous propose donc de rester diner ce soir en ma compagnie te de reparti quand bon vous semble, deux chambres vous seront mis a disposition en attendant votre départ. "

je regard Sam d'un air gêner moi qui lui avait promit de lui donner la moitié de la récompense...

" je suis désoler votre altesse mais je vais devoir décliner votre offre car on avons une longue route qui nous attend et j'ai un rapport a faire a la maitresse de ma guilde. Mais je vous remercie pour cette offre si généreux de votre part ".

la princesse nous laisse passer et Sam et moi quittons hôpital. Arriver dans la rue on se rend compte effectivement des dégâts causer, c'est un carnage le décors de cette jolie petit ville ne ressemble plus a rien, il manque des mur sur certaine maison le marché est en miette et des maison sont encore entrain de fumer même si le feu y a été éteins.
Un homme se dirige vers nous avec le sourire au lèvre.

" bonjours jeunes gens, je viens vous offrir ceci, car le suis le seul stand de tous le marcher a avoir été épargniez et pour cela je vous en remercie. "

je remercie l'homme et regard le fameux présent, sais enfaite un pain au chocolat qui me parait succulent, je réfléchit deux secondes et le coupe en deux en donnant la moitié a Sam.

" Euh voici la moitié de la récompense j'espère que tu ne m'en veux pas trop ? "

Gain d'xp: 1
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Un attentat terroriste a la Cité Royale    Lun 22 Sep - 10:59

Je fut assez surpris de voir Phaedra poser un genou à terre et s'incliner pour salut la princesse. Je la regarde à son tour, gêné de ma maladresse, recule et m'incline pour la saluer. Elle fit signe à Phaedra de se relever et je l'aide car elle est encore trop blesser. Je trouver même son comportement un peu idiot vu son état... Et comme si sa suffisait pas que je m'inquiète pour elle, la princesse nous dit qu'elle ne pourra pas nous donner notre récompense et qu'elle servira à réparer les dégâts. Elle nous propose le diner et de rester ici jusqu'à ce qu'on aille mieux. Pour ma part, c'était or de question que j'accepte. J'ai pas de récompense et je veux pas rester dans un château où il y a autant de monde. Phaedra, refusa l'offre et parla en notre nom et non le sien, qu'on devait reprendre le chemin.

On sort tranquillement dehors. Je vit un peu les dégâts. La plupart venait de moi et j'eus aucun remords. Le marcher était encore plus ravager et je repenser aux type qu'on a combattu. Il y avait trois guilde noir. Mais se que je comprenait pas et qu'ils faisaient équipe. Je sortit de mes penser quand Phaedra me donne la moitié d'un pain au chocolat. Sa tombe bien, j'ai faim. Tuer des gens sa creuse.

" Euh voici la moitié de la récompense j'espère que tu ne m'en veux pas trop ? "

Je ris légèrement et mange ma part. Puis, je la regarde avec un petit sourire.

Je ne t'en veux pas. Au contraire ! Je me suis jamais autant amusé auparavant.

Puis nous continuons notre chemin jusqu'à l'extérieur "tranquillement".

Gain d'xp: 1
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Un attentat terroriste a la Cité Royale    Lun 22 Sep - 11:24

FIN !
Revenir en haut Aller en bas
Pika-sama
Maître du Jeu
avatar
Crédits : Sirius
Messages : 3268
Inventaire : Banane
Date d'inscription : 10/07/2013
Localisation : Caché !

MessageSujet: Re: Un attentat terroriste a la Cité Royale    Lun 22 Sep - 13:58

Félicitations pour avoir terminé cette mission ! Je vais de ce pas vous donner les bonus :

- Déjà, je dois commencer par avouer que j'ai supprimé le texte de la mission trop tôt et que j'ai oublié le véritable bonus donc je vais vous donner 15 points à tous les deux. (J'espère qu'on m'en voudra pas TwT)
- Puis, vous gagnez 50 points pour avoir terminé un RP mission !

Je lock ce sujet et le déplace dans la partie des RP terminés =3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fairy-reborn.forumactif.org
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Un attentat terroriste a la Cité Royale    

Revenir en haut Aller en bas
 

Un attentat terroriste a la Cité Royale

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Cité Soleil, Evens serait le plus riche des pauvres
» Fort-St Michel lieu macabre devenu le Cité Soleil du Cap-Haitien
» L'intervention ratée à cité soleil, à qui la faute ?
» Jeune artiste kidnappé , blessé par balle et laissé pour mort à Cité Soleil
» La cité de Thelxépia

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Reborn :: Archives :: Rp terminés-