Rejoignez-nous, pour une aventure unique dans le monde des fées ~ ♦ Le forum a désormais 2 ans !
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Forum fermé. La partie RP est en revanche ouverte.

Partagez | .
 

 Tch, une nuisance [Alex]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nobume Imai
Death Holder
avatar
Messages : 272
Date d'inscription : 29/03/2014

Fiche de mage
Magie / Arme:
Niveau: 17
Expérience:
47/306  (47/306)

MessageSujet: Tch, une nuisance [Alex]   Dim 11 Mai - 23:00




Une nuisance

Alexander & Nobume
La jeune tueuse de Death Holder était sur le point d'aller à la guilde ce matin-là dans le but de trouver une mission. Elle n'en avait pas fait depuis le meurtre qu'elle avait réalisé avec l'aide de la brune de Succubus eyes, Minerva. Mais la brune n'eut pas besoin d'aller jusqu'à la guilde pour trouver une mission. Pour la première fois depuis très longtemps quelqu'un lui avait fait parvenir un mot lui donnant une mission. Comme d'habitude, il s'agissait d'un meurtre, tout ce qu'il y a de plus banal. N'ayant pas eu de mission qui lui était exclusivement réservée, depuis longtemps, la jeune femme accepta. Elle fit donc savoir à son client qu'elle était d'accord. Quelques jours plus tard une enveloppe lui fut fournie avec toutes les caractéristiques de sa cible.

Il s'agissait d'une jeune femme qui devait être à peine plus vieille que la tueuse. Il s'agissait d'une personne assez haut placée dans la hiérarchie d'une entreprise et apparemment, elle en savait trop sur un des projets de l'entreprise et qui était sur le point de vendre les informations à une entreprise rivale, il fallait donc que l'Imai tue la jeune femme avant qu'elle vende les informations. Rien de plus simple pour la brune. Elle n'avait pas d'affaires à préparer et prit donc uniquement son sabre avant de quitter sa demeure. Elle se mit ensuite en route pour la cité royale, où habitait la jeune femme qu'elle devait tuer et où se trouvait le siège de l'entreprise de son client.

Il fallut une journée à la brune pour arriver sur les lieux de sa mission. Elle fit alors quelques recherches discrètes sur sa cible. Elle apprit ainsi où elle vivait. La brune s'était alors mise à marcher dans les rues bondées de la capitale. Personne ne la reconnaitrait et personne ne ferait attention au fait qu'elle tenait un katana. Elle se rendit ainsi jusqu'à une rue un peu moins fréquentée, quoi que. Beaucoup d'homme y était, car il y avait pas mal de cabaret dans cette rue. Elle en croisait qui sortaient des cabarets d'autres qui entraient dedans. Elle sortit rapidement de la rue et se retrouva dans la rue où vivait sa cliente. Elle était en train de regarder comme entrer lorsqu'elle se fit aborder par un homme. En tout cas, il s'agissait de la voix d'un homme.

Elle fit comme si elle ne l'avait pas entendu, mais il semblait ne pas avoir compris. Elle tourna donc la tête vers lui et vit qu'il s'agissait d'un homme aux cheveux noirs et aux yeux rouge comme le sang. Elle trouva d'ailleurs qu'il avait de beaux yeux. Elle le regarda tout de même de son regard froid habituel. Mais qu'est-ce qu'il voulait lui ? Est-ce qu'il sortait de l'un des cabarets de la rue à côté et était bourré ? Possible, après tout un homme normal ne se serait pas approché d'une jeune femme qui tenait un katana et un homme normal serait partit après avoir vu le regard noir de la brune, chose que lui ne fit pas.

« Qui es-tu ? »

Demanda-t-elle de manière froide. Elle voulait savoir s'il était un obstacle à sa mission, après tout, elle venait de penser qu'il était peut-être un membre du gouvernement. Si c'était le cas et qu'il venait pour empêcher la brune de tuer la jeune femme qu'elle avait pour cible, elle n'hésiterait pas à le tuer lui aussi, après tout, il était un témoin et il ne fallait aucun témoin, aucun survivant.

© charney


Gain d'xp: 4
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexander Carbonel
Blue Pegasus
avatar
Messages : 233
Date d'inscription : 19/03/2014
Age : 24
Localisation : Sous les jupes des filles

Fiche de mage
Magie / Arme: Magie du Vent - Weather Magic
Niveau: 17
Expérience:
18/306  (18/306)

MessageSujet: Re: Tch, une nuisance [Alex]   Ven 16 Mai - 15:53

Tch, une nuisance !
Alexander Carbonel & Nobume Imai

Ambiance de folie en pleine journée ! Un jeune homme prenait un malin plaisir à contempler les jeux de jambes des danseuses d'un cabaret bien coté de la capitale. Son regard écarlate se laissait aller dans ces danses entraînantes et dans cet océan de culottes colorées. Un mince filet de sang s'était peu à peu dessiné sous le nez du gentleman tandis que son sourire béat en goûtait allégrement la saveur cuivrée. Les parfum entêtants créaient une atmosphère propice à faire perdre l'esprit à un homme. Alexander, c'était là son prénom, savait lorsqu'il était préférable de se retirer, quitter les lieux avant de laisser l'affaire se porter plus loin qu'une simple et innocente danse. Le brun s'en était donc allé, sorti prématurément de la pièce sombre et agressée des couleurs vives des projecteurs orientés sur la piste. Il avait alors essuyé avec un mouchoir la partie souillée de son visage avant de retrouver le grand jour.

Une fois dehors, le jeune homme plissa les yeux, le temps de s'habituer à la lumière vive et naturelle du soleil. Une douce brise printanière vint caresser sa joue, lui faisant oublier les effluves animales du lieu dans lequel il se trouvait auparavant. Il sortit de sa poche de manteau sa fameuse paire de solaires qu'il posa sans plus attendre sur son nez. Le monde extérieur devint plus acceptable et bien agréable. C'était un temps parfait pour une petite promenade. Alexander n'avait rien de particulier à faire. Il réalisait peu de missions ces derniers temps. Il y en avait d'ailleurs bien peu sur le panneau d'affichage de sa guilde. Peut-être que le crime baissait en flèche après tout... En réalité, il avait juste du lever le pied depuis qu'il s'était blessé en voulant sauver Lucy Heartfilia d'une chute qui aurait pu lui être mortelle s'il n'avait pas eu de pouvoirs magiques. Le mage se fichait un peu de sa baisse d'activité. C'était même une bonne nouvelle. Les beaux jours arriveraient bien assez tôt et il se voyait déjà se rendre à la plage pour reluquer les jolies filles. Il ne voudrait donc pas être surchargé de travail, quitte à feindre une longue récupération. Pour subvenir à ses besoins il se contentait plutôt de petites requêtes loin d'être trop difficiles ou périlleuses. Le membre de Blue Pegasus se complaisait ainsi dans une agréable oisiveté.

Au détour d'une ruelle, l'atmosphère calme et sereine des lieux sembla perturbée par un mouvement trop rapide et furtif pour être honnête. Quelque chose venait de se déplacer au-dessus de lui avec une grande célérité en générant, de fait, un courant d'air qui tombait en désaccord avec la quiétude du climat. Alexander sursauta et leva aussitôt la tête pour voir une jupe flottante au vent laissant entrevoir une sobre culotte blanche. Il n'y avait aucun motif, aucune fioriture, ni même aucun soin particulier accordé à l'entretien de ce tissu froissé par le vent. Une belle inconnue venait de s'élever au-dessus de lui dans un saut majestueux. Il n'en fut pas davantage pour titiller la curiosité du jeune homme qui s'élança à la suite de l'étrangère à l'aide de son habituel Aero Jump. Cette même technique lui avait valu une fracture la dernière fois qu'il l'avait utilisée pour amortir la chute de Lucy. Heureusement que son pied s'en était remis.

Alexander la suivit donc sans rien dire. Sautant d'immeubles en immeubles, de toits en toits car une aussi jolie demoiselle ne pouvait pas être tout à fait honnête pour montrer ainsi sa culotte aux passants. Il avait enfin quelque chose d'intéressant à faire. Finalement, l'inconnue s'arrêta nette au bord d'une toiture et semblait observer avec insistance une jeune femme qui venait de sortir d'une entreprise. Il put voir que l'un de ses mains venait de se poser sur un sabre comme si elle comptait tuer dans les secondes suivantes. Un combat de femmes enragées ? Le mage se sentit obligé d'intervenir. Il s'approcha et, prenant un air faussement gauche, il s'adressa à la femme qu'il avait poursuivit : « C'est une belle journée n'est-ce pas ? »

La jeune femme sursauta et le fusilla d'un regard inquisiteur tandis qu'elle lui demanda froidement qui il était. Le sourire du membre de Blue Pegasus s'élargit alors et il s'approcha un peu plus. Il vit que la supposée cible à abattre venait de partir. Il se retourna vers la supposée tueuse en prenant un air ravi.

« Je m'appelle Haku Gloky, enchanté ! fit-il en la gratifiant d'un nouveau sourire supposé innocent. Et toi ? »

Haruruuu ne lui en voudrait pas, si ?

Code by Silver Lungs

Gain d'xp: 6
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nobume Imai
Death Holder
avatar
Messages : 272
Date d'inscription : 29/03/2014

Fiche de mage
Magie / Arme:
Niveau: 17
Expérience:
47/306  (47/306)

MessageSujet: Re: Tch, une nuisance [Alex]   Ven 23 Mai - 16:27




Une nuisance

Alexander & Nobume
La mission avait plutôt bien commencé, elle avait trouvé rapidement la cliente, même si elle avait dû traverser une rue pleine de cabaret. Une rue pleine de pervers, la tueuse n'aimait pas ça, mais bon, elle n'était pas là pour ça aujourd'hui, elle avait une mission à terminer avant de s'intéresser au reste. Quand elle était arrivée au domicile de la victime, la brune avait attendu patiemment de la voir sortir, ce qui n'avait pas duré longtemps. Quand elle vit sa cible, elle posa une main sur son sabre, prête à terminer sa mission, mais ce qu'elle n'avait pas prévu c'est qu'un boulet vienne la déconcentrer, lui demandant si elle trouvait que c'était une belle journée.

Lorsqu'elle l'entendit, elle dut avouer qu'elle avait été surprise, elle tourna alors son regard vers lui et le fusilla du regard, ne prend pas la peine de répondre à sa question. Pour elle, ça ne servait à rien. Elle l'ignora donc et tourna son regard vers l'endroit où se trouvait la cible quelques minutes plus tôt, mais elle n'était plus là. Elle pesta donc intérieurement, mais son calme habituel était toujours majoritaire dans ce qu'elle ressentait. Elle n'était pas en colère, même si elle avait terriblement envie de tuer le jeune homme qui l'avait interpellée. Son sabre la démangeait vraiment là. Elle demanda donc qu'il se présente afin qu'elle sache qui était l'homme qu'elle allait tuer. Il lui répondit alors qu'il était un certain Haku Gloky.

Il la prenait vraiment pour une idiote ? Elle devina tout de suite qu'il s'agissait d'une déformation de Haru Glory. Elle le connaissait, elle était originaire d'Edoras après tout. Et elle l'avait rencontré lors de sa mission avec Minerva. Elle savait donc qu'il ne s'agissait pas de lui. Elle fronça légèrement les sourcils et l'observa, si il mentait sur son identité et donnait une identité quasi-identique au célèbre jeune capitaine du gouvernement, peut-être qu'il était lui-même un membre du gouvernement. Si c'était le cas alors elle devait le tuer. Il demandait qu'elle se présente également, donc sois il voulait qu'elle admette qu'elle était de la famille Imai et donc cela appuierait le fait qu'il soit du gouvernement, soit il ignorait réellement qui elle était et donc il ne pouvait pas être du gouvernement, à moins qu'il soit l'un de ses mages qui étaient arrivés récemment.

« Je ne vois pas pourquoi je te donnerais mon nom »

Elle n'avait pas du tout envie de donner son nom. Elle finit par descendre de l'arbre où elle était. Elle se retrouva au niveau du jeune homme et se remit à l'ignorer, se mettant à marcher dans la direction qu'avait, selon elle surement prit sa cible, elle ne pouvait pas se permettre de la perdre et de risquer de rater la mission. Elle espérait que le brun ne la suivrait pas, si il la suivait, elle serait obligée de se débarrasser de lui. Malheureusement, alors qu'elle marchait, elle sentait bien qu'il la suivait. Elle s'arrêta donc et se tourna vers lui, le regardant de sa manière neutre et froide habituel.

« Pourquoi tu me suis ? »

Elle le fixa de longues minutes. Elle resta silencieuse jusqu'à ce qu'elle ait la réponse. Elle tenait toujours son sabre et était prête à l'utiliser, elle ne le laisserait pas partir si facilement. Pour le moment, elle le laissait vivre parce que finir sa mission était plus important et elle devait se dépêcher.

© charney

[/color][/color]
Gain d'xp: 5
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexander Carbonel
Blue Pegasus
avatar
Messages : 233
Date d'inscription : 19/03/2014
Age : 24
Localisation : Sous les jupes des filles

Fiche de mage
Magie / Arme: Magie du Vent - Weather Magic
Niveau: 17
Expérience:
18/306  (18/306)

MessageSujet: Re: Tch, une nuisance [Alex]   Ven 30 Mai - 0:44

Tch, une nuisance !
Alexander Carbonel & Nobume Imai

Apparemment la demoiselle qui aimait à se promener la culotte à l'air n'avait pas vraiment le sens de l'humour. Il avait bien vu le regard gorgé de mépris qu'elle lui avait jeté alors qu'il lui avait décliné une fausse identité. Elle devait avoir compris la plaisanterie et ne pas vraiment en savourer le comique un peu potache. Mais, elle venait surtout de perdre sa cible qui venait de partir de son domicile. Sans le savoir, cette pauvre victime avait évité un bien triste sort grâce à la perspicacité douteuse et à la perversité du mage de Blue Pegasus. Il s'approcha encore. Alexander Carbonel, sauveur de ses demoiselles en détresse entrait en scène. Il vit alors les yeux de son interlocutrice le fusillait méchamment. Ils étaient si rouge, comme un framboise.. Un peu comme les siens. Finalement, les Carbonel n'étaient pas les seuls à avoir des pupilles originales. Le sourire du brun s'élargit. Était-elle furieuse contre lui ? Assurément. Allait-elle passer ses nerfs sur lui ? Ce serait dommage.. Il pourrait lui faire oublier sa frustration de plusieurs façons toutes plus délicieuses les unes que les autres. Si seulement elle sortait de sa vision préconçue du monde...

« Je ne vois pas pourquoi je te donnerais mon nom, trancha-t-elle sèchement pour mettre fin à la conversation et aux rêves de conquête du jeune homme. »

Elle s'était alors réfugiée dans un arbre et en descendit prestement pour rechercher sa cible en déambulant dans les rues de la capitale. Pourquoi s'embêtait-elle à ce point ? Ne pouvait-elle pas attendre que sa victime revînt chez elle au soir afin d'en finir avec elle. À quoi bon se fatiguer pour une équation si facile à résoudre si on arrive toutefois à omettre le pervers qui la suivait de cette dernière. La demoiselle dont la vie était menacée ne restait, dans tous les cas, nullement hors de danger. Le mage l'avait bien compris et entrepris de suivre de près l'assassin présumée par bon cœur mais aussi par pur plaisir de voir sa jupe se soulever sous de brises légères lorsque, agacée par sa présence, elle pressait le pas. Elle ne réussit guère pour autant à le semer. Ils se trouvaient non loin des quartiers que le mage se plaisait à fréquenter. Il aurait pu se repérer les yeux fermés dans ce dédale de bar, de maison de passe et de cabarets. Au bout de quelques minutes, la fille qui n'avait pas voulu lui dire son nom s'arrêta nette et se retourna pour lui faire face. Elle lui demanda d'un air menaçant : « Pourquoi tu me suis ? »

C'était une bonne question. Qu'espérait-il après tout ? Elle avait le physique des mauvaises personnes qui accomplissaient de bien viles actions. Peut-être voulait-il vraiment l'empêcher de commettre quelque chose de mal. Il l'aurait plus ou moins sur la conscience en ayant assisté aux débuts de cette traque. Il n'était qu'un mage de guilde légale après tout, un supposé défenseur du bien. Cette seule idée lui donna envie de rire. Il ne se prenait pas la tête avec ce genre de questions d'éthique habituellement. Et alors ? Les yeux de la fille peut-être ? Ce rouge qui l'avait interpellé parce qu'il pensait y retrouver un peu de la couleur des siens ? Sa culotte bien trop sobre pour être honnête ? L'ennui assurément... Depuis sa dernière blessure, après une chute stupide, le Maître ne voulait pas qu'il accomplît de mission, préférant qu'il se remette bien. Pfeuh ! Alexander s'approcha d'un air enjoué vers la prétendue meurtrière. Le sourire toujours aux lèvres, il soutint son regard avec un air sévère et doux à la fois. Il n'avait pas peur.

« Je ne sais toujours pas ton nom, susurra-t-il, et ça me fend le cœur. »

Elle ne l'attaquerait pas pour si peu et risquer de se trahir elle-même. Et si l'envie lui prenait, il riposterait gentiment. Il ne frappait jamais les femmes. Il avait bien d'autres méthodes pour les réduire au silence et les faire quitter le champ de bataille sans avoir ne serait-ce poser qu'un doigt sur leur joli visage. Une douce brise printanière vint caresser ses cheveux. C'était bien agréable. Pourquoi ne s'accordait-elle pas un peu de bon temps en sa compagnie. Ça sentait bon le tilleul par ici. Les fleurs étaient en pleine ébullition dans le parc d'à côté. Une tempête de vie se préparait alors qu'on entrait en pleine période de pollinisation. Pourquoi dans ce cas s'obstiner à apporter la mort ? C'était bien mal venu dans un ce contexte particulier. De nouvelles pousses étaient en train d'être conçu dans l'air ambiant. Il ajouta en penchant la tête vers elle en abordant un ton bien doux : « J'y tiens. Vraiment. »

Code by Silver Lungs

Gain d'xp: 6
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nobume Imai
Death Holder
avatar
Messages : 272
Date d'inscription : 29/03/2014

Fiche de mage
Magie / Arme:
Niveau: 17
Expérience:
47/306  (47/306)

MessageSujet: Re: Tch, une nuisance [Alex]   Sam 14 Juin - 9:06




Une nuisance

Alexander & Nobume
La jeune femme n'aimait pas l'humour du jeune homme, en fait, elle n'était pas une fan d'humour tout court. Mais ce qui lui faisait apprécier encore moins la plaisanterie du brun, c'était qu'elle venait de perdre sa cible. C'était de la faute de ce ... ce gars. Elle ne e pensait pas assez intelligent pour en avoir fait exprès, mais on savait jamais. Une fois sa mission terminée, il faudrait qu'elle le tue. Elle ne le faisait pas tout de suite, car elle ne voulait pas perdre encore plus de temps. Il lui demanda de se présenter elle aussi et la seule réponse qu'elle lui donna fut, que son identité ne le regardait pas. Elle était alors retournée dans l'arbre où elle se trouvait quelques instants plus tôt afin de repérer le chemin qu'avait pu prendre sa cible.

Quand elle eut repéré un chemin qui lui semblait logique, elle descendit et se mit en marche. Il fallait qu'elle la tue le plus vite possible, avant qu'elle aille revendre les informations, enfin, si elle voulait être payée, sinon ce n'était pas urgent. Alors qu'elle marchait, elle sentit que l'homme qu'elle avait rencontré, contre son grès, quelques minutes plus tôt, était en train de la suivre. Elle accéléra alors légèrement son allure, mais il accéléra aussi ce qui lui donna la confirmation qu'il était bien en train de la suivre. Elle ne supportait pas que des insectes comme lui la suivent ainsi, elle s'arrêta donc et se tourna vers lui, le regardant de manière neutre voire froide, comme elle regardait toujours les gens. Elle lui demanda alors pourquoi il la suivait. Après tout, peut-être avait-il été envoyé par une guilde légale pour protéger s cible. Ceci était tout de même peu probable, sinon il aurait déjà attaqué la brune pour l'empêcher de tuer la jeune femme. Il mit du temps à répondre et selon la brune, beaucoup trop longtemps, ce qui le rendait encore plus suspect. Lorsqu'il se mit à s'approcher d'elle en ayant l'air joyeux et en souriant, elle ne bougea pas, elle continuait de le regarder de la même manière, le trouvant toujours pitoyable. Il finit par susurrer sa réponse, lui affirmant qu'il voulait connaitre son nom, car ça lui brisait le cœur de ne pas le connaître.

Le problème pour lui était que ça ne faisait absolument rien à la tueuse de savoir qu'ignorer son nom "rendait malheureux" le jeune homme. Cela faisait des années que la brune ne ressentait plus la pitié ni aucun autre sentiment qui selon elle ne faisait que freiner les gens dans leur travail. Ils n'étaient d'aucune utilitées, il n'était donc pas nécessaire d'en avoir. Même quand elle tuait quelqu'un, elle n'en tirait aucun plaisir. Elle était née pour tuer et pour rien d'autre, pas la peine d'aimer ou pas ceci. Elle le fixait toujours, sans vraiment le regarder lorsqu'il ajouta qu'il tenait vraiment à le connaitre.

En guise de réponse, elle tourna les talons et reprit sa marche en restant silencieuse et ne répondant toujours pas à la réponse du brun. Elle savait que ce n'était pas comme ça qu'il allait la lâcher, mais elle n'avait pas envie de lui donner son nom. Il était préférable pour un tueur de rester anonyme.

« Tu peux abandonner, tu ne l'auras pas »

Elle préférait le prévenir, il n'aurait pas son nom alors autant pour lui qu'il abandonne maintenant, ça leur éviterait à tout deux de perdre du temps. Elle se remit alors à marcher recommençant à ignorer totalement le jeune homme qui la suivait, il semblait être quelqu'un de têtu et il ne lâchait pas l'affaire. Sauf que même si il continuait de la suivre, elle ne comptait pas lui donner son nom. Puis, il en fallait beaucoup plus pour que la jeune femme perde son sang-froid et s'énerve contre lui. Par contre, elle pouvait peut-être lui montrer qu'il avait intérêt à la lâcher.

Elle s'arrêta donc de nouveau et posa sa main sur son katana qu'elle dégaina avant de le pointer vers le jeune homme tout en gardant un visage totalement inexpressif. Elle le garda tendu ainsi vers lui quelques instants en silence avant de prendre la parole.

« Ne pense pas que parce qu'il y a quelques témoins, j'hésiterais à te tuer. »

Elle pensait bien-sûr aux quelques personnes qu'il y avait dans la rue. Elle n'aurait aucun mal à se débarrasser d'eux lorsqu'elle aurait tué le brun. Elle avait décidé d'attendre d'avoir tué sa cible pour le tuer, mais apparemment, elle allait devoir se débarrasser de lui en premier. Ce ne serait qu'un léger imprévu dans sa mission, rien qui ne soit pas rattrapable par la suite.

© charney


Gain d'xp: 7
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexander Carbonel
Blue Pegasus
avatar
Messages : 233
Date d'inscription : 19/03/2014
Age : 24
Localisation : Sous les jupes des filles

Fiche de mage
Magie / Arme: Magie du Vent - Weather Magic
Niveau: 17
Expérience:
18/306  (18/306)

MessageSujet: Re: Tch, une nuisance [Alex]   Lun 14 Juil - 1:01

Tch, une nuisance !
Alexander Carbonel & Nobume Imai

L'avantage lorsqu'on était un séducteur dans l'âme résidait dans le fait qu'on n'avait peur de rien et surtout pas de l'échec ou d'un râteau plus violent que prévu. Alexander avait alors décidé de suivre l'inconnue à l'air louche officiellement pour s'offrir une petite partie de badinage mais officieusement pour surveiller ses agissements. Il avait bien fait car, même s'il feignait de ne pas l'avoir compris, il avait bien vu que cette femme cherchait à en assassiner une autre. On ne se promenait pas sur les toits, un sabre avec soi pour guetter avec un air menaçant les déplacements de quelqu'un si ce n'était pour le tuer. C'était un fait. Il fallait donc tout faire pour qu'elle perde de vue sa cible et peut-être pour conclure une charmante idylle d'un instant. Le membre de Blue Pegasus avait donc arrêté la demoiselle dans sa traque pour l'inviter à se présenter à son tour pour faire... plus amples connaissances.

La femme sans nom s'arrêta finalement profondément agacée d'être ainsi pistée. Elle venait de perdre définitivement sa cible. Elle posa alors sa main sur son sabre pour le dégainer et finalement le tendre théâtralement vers le pauvre pervers. La combattante joignit des paroles pour donner davantage de poids à ses menaces. S'il continuait, elle entendait bien le tuer. Oh tant d'amour, de passion dans l'acte de poignarder quelqu'un ! Quelle femme ! Le sourire du jeune homme se fit plus large tandis qu'il fronçait les sourcils d'un air un peu menaçant. C'était bien excitant tout ça. Une légère brise se leva.

« Allons, allons, fit-il d'un air innocent en levant les mains en l'air comme s'il était en état d'arrestation. Il serait fâcheux de perdre son sang froid pour si peu. Le katana vous va très bien. Il suivrait presque avec vos yeux. Mais je préfère lorsque rien de pointu n'est dégainé devant moi, ce serait indécent sinon. »

Son sourire narquois trônait toujours sur son visage alors qu'il jouait les innocentes victimes. Voyant qu'elle n'avait pas l'intention de se montrer plus avenante, il haussa les épaules en feignant la tristesse qu'elle pouvait lui infliger à demeurer aussi réticente à la tendresse et aux belles paroles.

« Hm.. Dommage..., soupira-t-il en plantant sévèrement ses yeux rouges dans ceux de la jeune femme, après avoir pris l'air d'être profondément déçu. »

Ce qui avait l'air d'une simple brise s'intensifia et souffla bientôt contre l'escrimeuse – ou plutôt sous elle. Sa jupe se souleva aussitôt avec force et le brun en profita pour se rincer l'œil allégrement. Lorsque le souffle s'apaisa, un filet de sang s'écouler sous l'une de ses narines, preuve qu'il venait de prendre un pied d'enfer. Sa langue dépassa de ses lèvres rieuses pour y goûter la saveur ferrique qui s'écoulait doucement. Ça faisait longtemps qu'il ne s'était pas amusé en fait. Depuis qu'il avait sauvé Lucy Heartfilia il était resté plus ou moins dans les alentours des locaux de la guilde parce que le médecin lui avait déconseillé de trop forcer sur son pied endolori. Il n'en aurait pas besoin de toute" façon : il ne évitait autant que possible de frapper une femme. La culotte de son opposante n'était pas terrible en réalité, mais c'était bien la première qu'il voyait depuis une petite semaine et elle pouvait de fait bien lui paraître être l'une des plus jolies du monde sur l'instant. Il applaudit joyeusement sa propre prestation ou plutôt les mouvements voluptueux du linge de la demoiselle qui avait offert un spectacle bien impudique aux quelques rares passants et au Carbonel qui se trouvait, quant à lui, aux premières loges.

« Quitte à me faire découper, autant prendre un peu de bon temps, n'est-ce pas ? fit-il d'un air faussement innocent. Je n'ai pas le choix je suppose... Je serai donc votre adversaire. Enchanté, Mademoiselle-Sans-Nom. Je crois que je vais vous rebaptiser Kata-Nana jusqu'à ce que je sache votre joli prénom. »

Ces étranges présentations faites, il s'inclina poliment comme s'il s'agissait effectivement d'une conversation en tout bien tout honneur entre deux partis tout à fait admirables, ce qui était loin d'être le cas d'un côté comme de l'autre. On ne menaçait pas un membre de Blue Pegasus avec un sabre ! Kata-Nana vs. Haku Gloky, le match allait commencer !

Code by Silver Lungs

Gain d'xp: 7
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nobume Imai
Death Holder
avatar
Messages : 272
Date d'inscription : 29/03/2014

Fiche de mage
Magie / Arme:
Niveau: 17
Expérience:
47/306  (47/306)

MessageSujet: Re: Tch, une nuisance [Alex]   Sam 2 Aoû - 11:53




Une nuisance

Alexander & Nobume
Alors que cet homme avait déjà fait perdre sa cible à la jeune membre de Death Holder, il se mit à la suivre. Chose qu'elle ne supportait pas pour deux raisons, la première était qu'elle devait rester discrète dans ses missions et avoir un type qui te suit partout, c'est loin d'être discret et de deux, car les gens l'énervaient à la suivre, elle n'aimait pas plus que ça, leur compagnie. Le fait que sa guilde soit peu peuplée lui convenait parfaitement sur ce point-là. Une chose pouvait mener à l'énerver encore plus. Oui " pouvait mener ", car la jeune femme ne perdait que très rarement son sang-froid pour une mission ou une broutille de ce style. Enfin donc ce qui pouvait mener à l'énerver encore plus c'était qu'à cause de lui, elle avait perdu de vue sa cible.

Alors que cela faisait déjà quelques instants qu'il la suivait, la jeune femme s'arrêta. Elle n'était pas énervée, mais elle ne supportait plus le fait qu'il la suive. Elle posa la main sur son sabre afin de lui montrer qu'elle ne plaisantait pas, prête à le dégainer. C'est d'ailleurs ce qu'elle fit avant de le tendre dans la direction du jeune homme qui la suivait. Elle le prévint ensuite que le fait qu'il y est des témoins ne la dérangeait pas, qu'elle pouvait le tuer sur-le-champ sans remords. Ce qu'elle ne précisa pas, c'est qu'elle tuerait tous les témoins ensuite. Cela sembla amuser le jeune homme puisqu'il se mit à sourire. Il n'avait pas peur de la mort, c'était un acte brave, il gagnait un peu de points dans l'estime de la brune, mais elle continuait de ne le voir que comme un parasite. Il se mit ensuite à parler en levant les mains, prenant un air innocent qui ne la trompait absolument pas. Il lui dit ensuite qu'il serait fâcheux de perdre son sang-froid avant de la complimenter sur son katana, il enchaina ensuite en lui disant qu'il préférait que rien de pointu ne soit pointé vers lui. Elle ne changea pas d'expression, continuant de le regarder froidement, il sembla déçu qu'elle ne change pas d'expression.

Son expression changea ensuite puisqu'il prit un air plus sévère avant de regarder la jeune femme dans les yeux. Elle le regardait toujours sans aucune émotion. La brise qui soufflait quelques instants avant, devint plus violente, elle ne bougea pas, même si sa jupe se soulevait, ça ne la dérangeait pas. Elle fronça par contre légèrement les sourcils en le voyant saigner du nez, elle avait donc affaire à un pervers, ce qui ne l'étonnait qu'à moitié. Elle le vit alors applaudir avant qu'il lui dise que quitte à se faire découper, il fallait qu'il prenne un peu de bon temps. Donc c'était lui qui était à l'origine de ce courant d'air ? Elle en déduit qu'il s'agissait d'un mage, elle resterait donc méfiante, sous son apparence d'idiot, il devait avoir un minimum de force.

Il enchaina ensuite en lui confirmant qu'il serait son adversaire avant de lui donner un surnom tout ce qu'il y a de plus débile, trouvant comme excuse qu'elle ne lui avait pas donné son nom. Malheureusement pour lui, ce ne serait pas en se moquant d'elle avec ce surnom qu'elle allait lui donner le sien. Elle resta quelques instants immobiles à le regarder. Elle n'était pas du genre à attaquer sans réfléchir avant. Si, comme elle le pensait, il manipulait le vent, elle devrait rester sur ses gardes à chaque instant.

Après quelques instants, elle se jeta sur lui, gardant son air totalement neutre et attaqua. Elle leva son sabre vers la gauche pour ensuite le rabattre au niveau du jeune homme. Ceci, tout en gardant son expression totalement neutre. Après cette attaque, elle recula légèrement sans avoir changé d'expression. La première attaque servait à analyser la défense, les réactions et surtout le temps de réaction de son adversaire.

© charney


Gain d'xp: 6
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexander Carbonel
Blue Pegasus
avatar
Messages : 233
Date d'inscription : 19/03/2014
Age : 24
Localisation : Sous les jupes des filles

Fiche de mage
Magie / Arme: Magie du Vent - Weather Magic
Niveau: 17
Expérience:
18/306  (18/306)

MessageSujet: Re: Tch, une nuisance [Alex]   Sam 16 Aoû - 18:59

Tch, une nuisance !
Alexander Carbonel & Nobume Imai

Alexander soupira doucement en constatant que son humour venait de se heurter à un mur bétonné à l'excès. Kata-Nana n'avait même pas haussé un sourcil face au si joli surnom qu'il venait de lui trouver. Il était vraiment déçu de ne pas avoir réussi à fissurer ne serait-ce que de quelques millimètres le masque glacial de la demoiselle sans nom ni prénom. L'illustre inconnue se contentait de la dévisager avec son calme et son mépris habituel. Elle ne semblait émue par aucune belle chose de ce vaste monde. Nouveau soupir de dépit pour le Carbonel. La jeune femme n'était même pas réceptive à son charme légendaire ou, du moins, elle le cachait trop bien à son goût. Cela ne lui convenait pas. Pas du tout. Une fille avec une culotte aux motifs aussi peu fantastiques avaient bien le droit de rêver à un peu de douceur dans les bras d'un beau brun ténébreux, après tout. ….

Le membre de Blue Pegasus s'enflammait un peu trop à la vérité. Il en était particulièrement conscient. Mais il avait l'impression que ça faisait une éternité qu'il n'avait pas pu se mesurer à une personne du beau sexe dans un combat qu'il espérait plus plaisant que violent. Il avait pour habitude de ne jamais porter la main sur une femme, dans la limite du raisonnable bien entendu. Si la cible en question avait un problème d'épilation ou un physique particulièrement disgracieux, c'était déjà bien moins gênant. Si l'adversaire se montrait particulièrement coriace, au point de mettre sa vie en danger – une hystérique quoi – il se permettait de se battre avec plus de sérieux. Intimement, Alexander espérait toutefois que son opposante ne jouerait pas trop dans cette optique. Ce serait particulièrement dommage de malmener des courbes si plaisantes... Il ne se sentait pas non plus l'envie d'assumer un combat trop long afin d'épargner tout effort inutile sur son pied. Mais il avait ouvert les hostilités, il fallait à présent respecter ses promesses et servir Mademoiselle passionnément.

La fille sans nom ni prénom, Kata-Nana pour les intimes, se rua d'un coup sur lui sans prévenir. Elle avait déjà dégainé son arme et se retrouva donc très vite à la hauteur du dompteur des vents pour lui faire payer ses audacieuses avances. La lame vint s'abattre sur la gauche du jeune homme qui esquiva sans trop de problème en sautant sur sa droite et légèrement en arrière. Ils n'étaient, ni l'un ni l'autre encore réellement sérieux. Les deux adversaires se jaugeaient encore pour le moment. Le visage du pervers prit de plus en plus de gravité alors qu'il analysait rapidement cette première offensive. Visiblement la jeune femme était rapide, elle avait juste, volontairement, ralenti son geste au moment de frapper sans doute pour estimer les capacités de réaction et d'esquive de son opposant. C'était une professionnelle. Elle évaluait ses chances de réussite avant de porter son vrai coup et faire mouche. Alexander fronça les sourcils. Le visage de la belle n'avait même pas esquissé la moindre réaction lorsqu'elle avait entrepris son attaque. C'était comme si elle en ressentait rien... Cette fille et son katana pouvaient très vite devenir dangereux si on se risquait à trop les sous-estimer. C'était une assassin. Elle s'apprêtait à tuer sans aucun remord une pauvre jeune femme. Mais maintenant elle venait de changer momentanément de cible. Mauvais jour ou jour de chance, Alexander décida tout du moins de lui accorder tout le sérieux qu'elle méritait.

« Ya ! Tu es rapide, Kata-Nana, minauda-t-il en prenant un air aussi impressionné que désolé. Je vais être obligé de faire attention, alors. »

Il se mit en garde mais ne serra pas pour autant ses poings. Ses mains n'étaient pas refermées comme pour laisser ses doigts palper avec davantage de précision les courants d'air avec lesquels il s'apprêtait à jouer. En vérité, s'il se battait sérieusement, il espérait pour autant ne pas avoir à user de la force brusque sur une représentante du beau sexe. Ses rafales de vent pourraient peut-être suffire. Il n'avait, de toute façon, aucunement l'envie de trop s'approcher du sabre menaçant. Ses capacités d'esquive étaient certes particulièrement développées, mais il ne voulait pas tenter le diable dans une danse au corps à corps trop rapprochée où le moindre faux pas pourrait s'avérer fâcheux. Il comptait également ménager autant que possible son pied. Il sentit aussitôt le doux souffle de l'Ouest se lovait dans le creux de ses mains et affluait près de lui. Il entendait s'en servir pour se protéger en cas d'une mauvaise esquive pour repousser l'ennemie, aussi charmante soit-elle.

« Bon.., soupira-t-il à nouveau, Je n'ai donc pas le choix.. »

Il s'élança lui aussi pour évaluer, à son tour, les capacités défensives de l'adversaire. L'air accumulé au niveau de ses pieds lui permit de fondre à une rapidité fulgurante vers la demoiselle, comme si le vent le portait et qu'il dansait au rythme des courants. Un pas plus marqué sur la gauche lui permit d'esquiver sur sa droite et de se glisser derrière la belle. Il tapota délicatement son épaule avant de reculer vivement pour rester hors de portée de la lame adverse et éviter toutes mauvaises représailles.

« Touchée, Kata-chan, chantonna-t-il d'un air ravi tandis qu'il ne la quittait pas des yeux pour continuer à analyser son style de combat et ses capacités d'esquive et de contre-attaque. »

Code by Silver Lungs

Gain d'xp: 8
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nobume Imai
Death Holder
avatar
Messages : 272
Date d'inscription : 29/03/2014

Fiche de mage
Magie / Arme:
Niveau: 17
Expérience:
47/306  (47/306)

MessageSujet: Re: Tch, une nuisance [Alex]   Jeu 28 Aoû - 19:01




Une nuisance

Alexander & Nobume
Le surnom que lui donna le jeune homme n'amusa pas du tout la jeune femme, mais il ne l'énerva pas non plus, e fait, elle s'en moquait totalement, par contre, à l'expression que brun face à elle, elle put deviner qu'il était déçu. Pourquoi ? Parce qu'elle ne réagissait pas au surnom ? Pour autre chose ? Elle n'en savait rien et n'avait pas envie de savoir. Elle resta quelques instants à l'observer, il semblait étrange et la jeune femme savait qu'elle devait se méfier. Elle l'analysait donc à distance avant de se décider à attaquer. Elle attaqua d'un coup, se retrouvant rapidement à son niveau. Elle attaqua par le haut à gauche, mais il esquiva sans difficulté. Si il n'avait pas fait cela, elle aurait été vraiment déçue. Cette attaque n'était pas puissante et lui servait juste à déterminer un niveau minimum à son adversaire.

Après cette attaque, plus aucun d'eux ne bougea, ils s'analysaient. Il était plutôt rapide, même si l'attaque n'était pas puissante et rapide. Ils gardaient tous deux une réserve de leur force qu'ils n'avaient pas montrés. Il était rapide, elle en était sûre et il n'avait pas utilisé sa magie, alors qu'elle était sûre qu'il en avait une. Il ne montrait pas tout ce dont il était capable, elle le sentait et savait qu'il ne montrerait pas toute sa force dès le début, à moins qu'il soit vraiment idiot. Le jeune homme sembla prendre un air plus sérieux, la prenait-il enfin au sérieux ? Ce ne serait pas trop tôt. En fait non, elle avait dû se tromper car il recommençait déjà à lui parler comme si elle était idiote et en lui redonnant son surnom débile. Bien-sûr qu'elle était rapide, il la prenait pour qui ? Elle était une pro, il avait raison de se méfier.

Il se mit alors en garde et elle fit de même, prête à se défendre et à répliquer quand il l'attaquerait. Elle l'observait en silence jusqu'à ce qu'il reprenne la parole pour dire qu'il n'aurait pas le choix. De quoi parlait-il ? Elle ne savait pas, mais elle restait encore plus sur ses gardes. Il s'élança alors vers elle, elle mit son sabre devant elle prête à parer l'attaque. Il était rapide, mais elle continuait de le fixer du regard. Elle tendit son sabre devant elle pour l'attaquer, mais il esquiva sur la droite avant de se glisser derrière elle et de tapoter sur son épaule. Elle se retourna alors rapidement, tendant son sabre derrière elle pour le toucher, mais il se recula pour ne plus être à portée de son arme.

Il se moqua alors d'elle. Elle se tourna alors pour lui faire face et resta silencieuse à le regarder. Il était rapide, elle ne pouvait pas le nier, mais il devait tricher, il n'y avait pas d'autres explications, après tout, il venait d'Earthland. Cette fois-ci, elle n'attendit pas longtemps pour attaquer de nouveau, elle se dirigea d'abord vers lui en courant et lorsqu'elle fut assez près, elle attaqua par la gauche, mais avec l'étui de son sabre qu'elle venait d'attraper, espérant ainsi le détourner de l'attaque qu'elle lançait par la gauche et cette fois sans ralentir son attaque. C'était un nouveau test, mais cette fois-ci, elle était un peu plus sérieuse que précédemment.

Elle ne le prenait pas à la légère, se doutant qu'il avait de la ressource. Mais arriverait-il à esquiver cette attaque ? Si il y arrivait, elle le prendrait peut-être pour un adversaire un peu plus digne de la voir sérieuse.

© charney


Gain d'xp: 5
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexander Carbonel
Blue Pegasus
avatar
Messages : 233
Date d'inscription : 19/03/2014
Age : 24
Localisation : Sous les jupes des filles

Fiche de mage
Magie / Arme: Magie du Vent - Weather Magic
Niveau: 17
Expérience:
18/306  (18/306)

MessageSujet: Re: Tch, une nuisance [Alex]   Mar 2 Sep - 15:59

Tch, une nuisance !
Alexander Carbonel & Nobume Imai

Suite à la première attaque de sa nouvelle et ô combien jolie ennemie, Alexander avait esquivé avec une facilité déconcertante. Il s'était alors mis en garde en fronçant les sourcils, prêt à prendre part au combat à son tour. L'assaut avait été tellement simple à éviter qu'elle ne pouvait que l'avoir frapper sans y mettre tout son cœur. Dans ce cas, elle ne pouvait que le jauger ou le sous-estimer sévèrement ce qui, dans un sens, l'arrangeait tout à fait. Il s'était donc élancé vers elle, bondissant sur le côté au moment adéquat et sans même ralentir pour glisser avec légèreté le long de son flanc vulnérable jusquà se retrouver dans son dos. C'était presque comme une danse pour lui et il pouvait faire des pas bien plus rapides s'il le fallait, les vents soutenant ses pieds et son corps souple. Une fois derrière elle, il se contenta de poser une main taquine et furtive sur l'épaule de son adversaire. Avant qu'elle ne se retourne avec une dextérité exemplaire, il avait déjà esquissé un bon en arrière pour éviter le retour fatal de sa lame.

« Touchée, Kata-chan, chantonnait-il alors, comme un enfant occupé à jouer avec passion au chat et à la souris. »

Cela signifiait-il pour autant qu'il avait cessé d'être le félin pour devenir le petit rongeur à traquer ? Avait-il seulement été le chat jusqu'à présent alors qu'il se limitait à esquiver pour ne pas trop en demander à son corps et s'accorder le temps de la réflexion derrière son masque de taquineries innocentes ? Le pervers de Blue Pegasus ne cessait malgré tout à la jauger, la tester avec un délice sans fin. Il ne voulait pas frapper trop méchamment un aussi joli minois mais il savait bien qu'il faudrait s'y résoudre si elle devenait une trop grande menace. Ses chers courants d'airs s'en chargeraient. Et si c'était-elle la proie finalement, puisqu'il la suivait depuis qu'il l'avait surprise en train de bondir de toits en toits avec son air froid et menaçant. Elle courait après une jeune femme à abattre mais il l'avait prise lui-même pour cible. Ce petit jeu devenait intéressant en fin de comptes.

Kata-Nana se retourna tout à fait pour lui faire face et le toiser tout en gardant son sang-froid et son silence habituels. Tant de froideur... Elle semblait née pour tuer et méconnaître les plaisirs plus charnels de ce bas monde. Carbonel aurait tant aimer lui montrer qu'on pouvait être une méchante fille et porter de la lingerie de meilleure qualité tant pour le confort de ses petites fesses dodues que pour les yeux des passants honnêtes. Le jeune homme répondit tout naturellement à cette sécheresse sévère par une large sourire ravie. Est-ce que son soutien-gorge était aussi sobre que sa petite culotte ?

Néanmoins, la demoiselle se prépara, sans plus attendre davantage, à une nouvelle attaque. Avec un geste emprunt de beaucoup de grâce et de rapidité, elle sembla attraper quelque chose qui ressemblait à un deuxième katana qu'elle avait jusqu'ici dissimulé aux yeux de son adversaire. Elle tenta alors de le frapper avec celui-ci en l'assénant avec une force certaine vers la gauche du brun aux pupilles écarlates. Le membre de la guilde du Cheval ailé recula instinctivement pour éviter le coup. Ce dernier constata alors qu'il ne s'agissait que du fourreau de son arme. Mais déjà la tueuse portait une nouvelle fois sur la gauche sa véritable attaque. Heureusement, Alexander avait pu anticiper cet assaut pour la simple et bonne raison qu'il avait été porté du même côté par lequel il avait du esquiver et que la lame ne s'était jamais retrouvé dans son angle mort. Il ne comprenait pas pourquoi elle n'avait pas plutôt frappé sur la droite pour être sûr de l'effleurer si ce n'est le toucher sérieusement. N'allait-elle se limiter qu'à des démonstrations de force sans grandes conséquences ?

« Wahou, psalmodia celui qui s'était auto-proclamé le Dompteur des Vents. Ça, c'était classe ! Mais pourquoi ne m'as-tu pas frappé de l'autre côté alors que je n'avais d'yeux que pour ton bras gauche ? »

Sa voix s'était fait un peu plus chaude, presque suave alors que, sans attendre, il s'était lui aussi élancer vers l'adversaire, patinant sur le sol en suivant les courants sous ses pieds. Il esquivait toujours avec grâce mais se gardait bien de sauter pour le moment. Il se retrouva une nouvelle fois dans l'angle mort de la demoiselle et, toujours plus téméraire, il effleura ses cheveux pour les placer derrière son oreille avant de fuir loin derrière, hors de portée de sa lame si colérique.

« Tu aurais pu me faire très mal.. mais tu t'es retenue ? lui avait-il murmuré en un souffle chaud avant de se reculer aussitôt. »

Il avait trouvé son plan. S'il voulait en apprendre davantage sur cette belle autochtone, il lui faudrait d'abord se débarasser de son cruel katana, chaperon trop envahissant pour une tendre conversation. Il garda son sourire et ne quitta pas des yeux une secondes les mains de la demoiselle, prêt à esquiver à nouveau s'il le fallait. Ensuite, il mettrait son plan à exécution et la jolie brune n'aurait plus de secrets pour lui. La seule couleur de sang qui se laissera apercevoir sur ce champs de bataille restera celle de leurs yeux se ressemblant si étrangement.

Code by Silver Lungs

Gain d'xp: 7
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nobume Imai
Death Holder
avatar
Messages : 272
Date d'inscription : 29/03/2014

Fiche de mage
Magie / Arme:
Niveau: 17
Expérience:
47/306  (47/306)

MessageSujet: Re: Tch, une nuisance [Alex]   Lun 15 Sep - 19:58




Une nuisance

Alexander & Nobume
Premier test, effectué. Elle avait attaqué rapidement mais avait légèrement freinée son attaque au moment de la porte pour tester les réactions de ce fauteur de troubles qui lui servait d'adversaire pour le moment. Il avait évité l'attaque plutôt facilement, il n'était donc pas trop nul. Il riposta quelques instants après et se glissa derrière elle avant de lui toucher l'épaule en lui faisant remarquer qu'il l'avait touché. Elle fit donc pivoter ses hanches pour se tourner tout en ayant tendu son sabre de manière à la toucher quand elle serait retournée, mais il s'éloigna rapidement, esquivant ainsi de nouveau l'attaque de la brune. Contrairement, à lui qui semblait prendre ceci très à la rigolade, elle, elle était sérieuse et se battait pour tuer. Même si le fait qu'elle réussisse ou non à le tuer lui importait peu, elle ne ressentirait rien dans les deux cas, elle ne comptait pas le laisser repartir vivant et mettait sa vie en jeu autant qu'elle m'était celle de son adversaire en jeux.

Elle tourna finalement pour lui faire face, se tenant de nouveau prête à attaquer et à se défendre si cela était nécessaire. Il souriait encore, elle commençait à penser qu'il la sous-estimait grandement, ou alors il se moquait d'elle. Les mages étaient vraiment des êtres étranges, ils se pensaient meilleur car ils trichaient... Ils étaient sûrement les seuls qui pouvaient faire perdre ne serait-ce qu'un peu, le sang-froid de la jeune tueuse. Enfin, elle n'en était pas encore à perdre son sang-froid, loin de là. Elle attaqua de nouveau, prenant cette fois-ci son fourreau pour attaquer par la gauche. Comme elle le pensait, il esquiva l'attaque et elle porta la véritable attaque juste après, aussi par la gauche, mais bien-sûr il esquiva aussi. Pourquoi elle avait attaqué du même côté. Même elle ne le savait pas, elle avait pourtant songé à attaquer à droite. Il s'éloigna ensuite et la jeune femme resta là, son sabre et son fourreau dans chaque main. Il la complimenta alors sur son attaque et lui demanda pourquoi elle n'avait pas attaqué à droite. Elle resta muette et continua de le regarder froidement. Elle ne comptait pas lui répondre.

Il attaqua donc de nouveau et elle se rendit alors compte qu'il ne courait pas, c'était plutôt comme si il "volait" à quelques centimètres du sol. Donc il utilisait bien la magie comme elle le pensait. Il passa à côté d'elle et remit un de ses mèches de cheveux derrière son oreille. Elle réagit donc instinctivement en attaquant à l'endroit où il se trouvait, mais il s'éloigna de nouveau trop rapidement pour qu'elle puisse le toucher. Lorsqu'il fut assez éloigné, il lui fit remarquer qu'elle aurait pu lui faire très mal, ça elle le savait, et lui demanda si elle s'était retenue. Cette fois encore, un silence lourd prit place entre eux, puisqu'elle ne comptait toujours pas répondre aux questions de ce natif d'Earthland, cet étranger. Elle resta donc sans bouger et parler quelques instants, pour lui faire comprendre qu'elle ne répondrait avant de se diriger rapidement vers lui. De nouveau elle attaqua avec son fourreau sur la gauche et cette fois-ci attaqua avec son sabre vers la droite, mais elle se doutait que cela ne fonctionnerait pas cette fois-ci, c'est pour cette raison qu'elle lâcha son fourreau pour sortir rapidement un petit poignard de sa botte. Elle attaqua et réussit à lui érafler la joue, mais ce ne fut pas très important, elle passa ensuite derrière lui et s'éloigna assez pour avoir le temps d'éviter si il attaquait.

Toujours avoir de quoi surprendre son ennemi, c'était une règle d'or pour elle, donc, elle avait toujours quelques armes blanches en plus de son katana. Après tout, la moindre erreur pouvait être fatale, si elle n'avait pas de quoi anticiper. Elle regarda son poignard et donna un coup en arrière pour le nettoyer au cas où et le rangea ensuite de nouveau dans sa botte, sans lâcher du regard le mage qui se trouvait devant elle. Pour l'obliger à sortir son poignard, il n'était pas mauvais, mais bon, il utilisait la magie. C'était donc sûr qu'il serait plus dur à abattre qu'un natif d'Edoras comme elle.

© charney


Gain d'xp: 6
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexander Carbonel
Blue Pegasus
avatar
Messages : 233
Date d'inscription : 19/03/2014
Age : 24
Localisation : Sous les jupes des filles

Fiche de mage
Magie / Arme: Magie du Vent - Weather Magic
Niveau: 17
Expérience:
18/306  (18/306)

MessageSujet: Re: Tch, une nuisance [Alex]   Lun 15 Déc - 21:39

Tch, une nuisance !
Alexander Carbonel & Nobume Imai

La jeune femme sans nom, Kata-Chan pour les intimes, semblait peu satisfaire d'avoir si lourdement manqué son coup et cela amusait le membre de Blue Pegasus. Elle ne pouvait décemment se résoudre à un tel échec. Alexander n'avait même pas eu à esquisser le moindre geste d'esquive. Elle s'était manquée et il en avait profité pour la narguer, s'enquérir de son état. Manquer sa cible pour une aussi jolie meurtrière c'était presque... manquer à sa réputation. Ah ! Seul l'amour pouvait faire fléchir les féroces guerrières ! Le mage passa doucement sa langue sur sa lèvre inférieure. Ce petit jeu l'amusait assez. Il se sentait revivre. Depuis sa petite convalescence, il avait la bougeotte.

Kata-Nana – ou Kata-Néné pour les esprits les plus libidineux – recommença à esquisser les mêmes mouvements que lors de sa précédente attaque. Le fourreau sur la gauche. Le sabre ne pouvait qu'être sur sa droite. Elle n'allait pas commettre une deuxième fois la même erreur quand même. Méfiance pour le côté droit donc ! Alex s'appuya davantage sur son pied gauche pour pivoter, comme s'il dansait, du côté du fourreau vide qui ne devait donc représenter aucune menace... Pourtant, il sentit un liquide chaud couleur le long de sa joue. Le dompteur des vents bondit aussitôt en arrière, inquiet de ce qui venait de se produire. Il porta la main à son visage et goûta le liquide en suçotant son doigt. Du sang. Elle l'avait éraflé. Elle l'avait touché, blessé ! Le jeune homme porta sévèrement son regard dans sa direction et eut le temps de voir qu'elle rangeait un petit poignard dans une de ses bottes. Elle avait plus d'un tour dans son sac. Il lui faudrait redoubler d'attention. Un goutte de sang, puis deux vinrent s'écraser sur le sol.

« Un coup en traître, Kata-Chan, soupira-t-il en ne la quittant pas des yeux, un sourire froid se dessinant sur le visage. »

Il allait devoir la remettre à sa place. Le jeu devenait bien trop dangereux si elle ne respectait pas les règles du gentil duel qu'il lui livrait avec passion. Il n'aimait pas frapper les jolis filles, mais elle n'était pas si belle à toujours faire la tête en fin de comptes... Le vent commençait à se lever autour des deux combattants. Il allait accélérer la cadence...

« Je m'excuse d'avance, dit-il en hochant la tête avec un air de sympathie. »

Aussitôt le vent souffla violemment contre la demoiselle, mais avant même qu'elle ne puisse lutter contre cette rafale, le jeune homme se trouvait déjà derrière elle pour la réceptionner et tenir fermement ses poignets pour l'empêcher de se servir de ses dangereuses lames.

« On s'arrête là, ma chère ?, susurra-t-il à son oreille, son pouce caressant l'un des avants-bras de son adversaire avec une tendresse plutôt malsaine compte-tenu des circonstances. Je n'ai vraiment pas envie de jouer contre une aussi jolie guerrière.. Surtout quand elle ne joue pas franc jeu avec moi. »

Un peu du sang de la plaie coula de la joue d'Alexander sur le vêtement de l'étrange meurtrière où une tâche rouge de la forme d'un coquelicot s'y dessina. Le mage ne cilla pas. Elle avait attaqué son visage, elle pouvait bien souffrir qu'on salisse un peu.

Code by Silver Lungs

Gain d'xp: 4
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nobume Imai
Death Holder
avatar
Messages : 272
Date d'inscription : 29/03/2014

Fiche de mage
Magie / Arme:
Niveau: 17
Expérience:
47/306  (47/306)

MessageSujet: Re: Tch, une nuisance [Alex]   Mar 23 Déc - 22:22




Une nuisance

Alexander & Nobume
Ce jeune homme qui avait empêché Nobume d'accomplir sa mission, commençait à lasser la jeune femme, surtout qu'elle avait raté son attaque à peine quelques instants plus tôt. Prête à en finir, elle se remit donc en position pour attaquer de nouveau. Tenant toujours son katana dans une main et son fourreau dans l'autre. Elle n'était pas idiote, elle savait bien que retenter cette attaque ne fonctionnerait pas, mais étant une professionnelle, elle avait une autre idée en tête. Elle attaqua donc de la même manière que sa dernière attaque, sauf que cette fois-ci alors qu'elle n'était plus très loin du jeune homme, elle jeta son fourreau et sortit un poignard de sa botte. Elle visa alors la tête du mage qui se trouvait face à elle en ayant pour but de lui transpercer le crâne et ainsi mettre fin à ce combat pour retourner à sa mission.

Mais malheureusement, il dut bouger ou en tout cas, quelque chose la gêna, puisqu'elle ne fit rien de plus que l'érafler. Il se recula alors et elle fit de même, il valait mieux laisser une distance de sécurité après tout, c'était le premier coup qu'elle arrivait à lui porter depuis le début du combat et il risquait de mal le prendre. Mais la prochaine fois, il ne pourrait pas mal le prendre puisqu'elle comptait bien l'achever avec son prochain coup. Alors qu'elle réfléchissait à une stratégie pour lui porter le coup final avec sa prochaine attaque, il prit la parole pour lui dire que c'était un coup en traitre. Elle était une tueuse, il n'y avait aucun coup en traitre, juste des coups pour tuer. Elle resta donc totalement impassible à sa remarque, par contre, le sourire qu'il lui offrait, faisait penser à la jeune femme qu'il préparait quelque chose ou que tout du moins, il prenait un peu plus au sérieux se combat. Le vent se mit alors à souffler plus fort, elle avait donc confirmation que la magie de cet homme devait avoir un rapport avec le vent. Il faudrait qu'elle soit prudente, encore plus puisqu'il venait de s'excuser.

Elle se mit alors tout de suite en position de défense, prête à parer un coup éventuel. Mais le vent se mit à souffler encore plus fort et elle n'eut le temps de rien faire qu'il se trouvait déjà derrière et la réceptionna avant de la prendre par les poignets, l'empêchant de bouger. Elle resserra alors son emprise sur son sabre pour ne pas le lâcher. Il l'empêchait de prendre les poignards qu'elle cachait, mais il avait oublié un détail, elle tenait toujours une lame et elle comptait bien l'utiliser. Peut-être pourrait-elle finir ce combat avec le coup qu'elle comptait tenter de lui porter. Il lui demanda alors si ils s'arrêtaient là, en lui murmurant la question à l'oreille avant de caresser l'avant-bras de la brune. Il lui donnait différentes excuses pour arrêter ce combat, mais elle était une tueuse et pour elle un combat ne se terminait que lorsque l'un des combattants mourrait.

« Notre combat ne sera terminé que lorsque l'un de nous sera mort. Tu devrais me tuer maintenant, sinon tu vas mourir. »

Elle tourna légèrement la tête vers lui et le regarda du coin de l'œil avant de tourner l'arme dans sa main du mieux qu'elle pouvait avec ses doigts pour que la lame se trouve tourner vers son dos, donc vers le jeune homme. Elle retourna ensuite la tête pour regarder devant elle et fit en sorte de frapper avec son sabre en arrière pour toucher le jeune homme, même si elle ne pouvait pas mettre toute sa force dans son attaque étant donné qu'il bloquait son poignet. Elle sentit son sabre toucher quelque chose, mais est-ce qu'elle avait réussi à lui fracasser le crâne ou est-ce qu'il était simplement blessé ? Ah moins qu'il est utilisé sa magie pour bloquer sa lame. Il y avait plusieurs possibilités, elle tourna donc la tête afin de savoir quelle hypothèse était la bonne.

© charney


Gain d'xp: 6
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexander Carbonel
Blue Pegasus
avatar
Messages : 233
Date d'inscription : 19/03/2014
Age : 24
Localisation : Sous les jupes des filles

Fiche de mage
Magie / Arme: Magie du Vent - Weather Magic
Niveau: 17
Expérience:
18/306  (18/306)

MessageSujet: Re: Tch, une nuisance [Alex]   Dim 10 Mai - 17:52

Tch, une nuisance !
Alexander Carbonel & Nobume Imai

Aucun mot ne saurait exprimer la sensation que pouvait ressentir un jeune mage, bien fait de sa personne, alors qu'il tenait contre lui une étrange meurtrière. Depuis que sa joue avait été légèrement entaillée, Alexander prenait le jeu bien plus au sérieux. Plutôt à l'aise au corps à corps, il ne pouvait toutefois s'empêcher de regretter la présence de tant de lames entre sa belle et sa charmante personne. Le mage de Blue Pegasus resserra davantage son étreinte pour éviter que la demoiselle ne lui porte un nouveau coup. Si elle frappait juste, son cœur ne le supporterait pas. Une douce brise printanière vint caresser leurs cheveux et il eut presque l'impression que ceux de la tueuse avait une tendre odeur de... framboise. Peut-être était-ce le coquelicot rouge que son sang avait dessiné sur sa jolie tunique qui le mettait dans ce genre d'appétit... Toujours est-il qu'il aurait bien aimé mordre sa peau et goûter la chair sucrée de ce fruit aux épines si menaçantes.

Le brun n'avait pu s'empêcher de lui susurrer l'éventualité de mettre un terme à ce combat dans l'espoir, sans doute, de s'en retourner vers un genre de divertissements plus plaisants pour deux jeunes gens. La belle n'avait même pas frémi devant tant de témérité. Son absence de raffinement l'empêchait très certainement de voir autre chose qu'un échange de coups dans un combat. Alexander, de son côté, ne pouvait se résoudre à n'y entendre que cela. Chaque esquive était une occasion de jauger la force de l'adversaire. Chaque mouvement permettait par la même d'observer son corps sous un angle nouveau, dans une nouvelle posture. Il y avait tant de poésie dans ce genre de danse et la meurtrière se battait si bien que son goût du sang ne la rendait pas moins séduisante ; aussi menaçante qu'attirante. La mignonne petite framboise...

Elle n'avait nullement l'intention de baisser les armes. Ses dires étaient on ne pouvaient plus clairs. Les mouvements de son corps traduisaient encore plus son désir de tuer. Un désir nullement mû par le plaisir, mais un désir qu'impliquait son étrange sens du devoir. La brune était animée par une discipline que l'impétuosité du Dompteur des Vents ne pouvait guère comprendre. Alexander sentait bien qu'elle ne cessait d'essayer de se dégager, rendant inévitable la poursuite de l'affrontement. Il ne se lassait pourtant pas de la sentir se débattre contre son corps svelte et athlétique. Loin de minimiser la menace du katana, le jeune homme ne relâchait pas sa poigne pour l'empêcher de planter sa lame dans son si beau visage. Celle-ci s'approchait un peu plus dangereusement de sa plaie si bien qu'il devint inévitable qu'elle finirait par l'érafler davantage s'il ne changeait pas de danse...

« C'est fâcheux d'en arriver là..., murmura-t-il d'un air faussement meurtris tout en regardant la lame de la femme puis son sang colorant son haut. »

Le membre de Blue Pegasus se détacha prestement de la jeune femme pour éviter un coup qui aurait très bien pu lui y être fatal. Des rafales de vent beaucoup plus forts se pressèrent autour de lui pour ralentir et contenir le coup qu'elle essayait de lui porter par derrière. Le temps qu'il avait passé contre elle, bien qu'il fut très plaisant, n'avait rien de totalement vain. Il avait profité de cette proximité et de l'immobilité de l'ennemie pour activer sa fameuse Wind Armor qui le protégeait à présent. Chaque coup allait à présent être repoussé par un souffle recouvrant son corps. Le sang qui perlait sur sa joue fut également projeté et alla s'écraser contre celle de Kata-chan, encore un peu secouée par la force du souffle qui l'avait empêché d'achever son bel adversaire.

« Je suis désolé, dit-il en voyant qu'il avait souillé son joli minois, avant de lui lancer un sourire un brin enjôleur sur le bout de ses lèvres. Mais j'ai vraiment envie de connaître votre joli nom. »

Alexander n'attendit pas davantage et alla plus en avant dans son assaut. Il s'élança aussitôt en direction de la belle et donna un coup puissant avec son pied contre l'arme chérie de son assaillante. Il n'aimait pas l'attachement qu'elle vouait à cet objet de forme allongée. Il espérait bien qu'elle le lâche sous la force du coup pour qu'ils se retrouvent enfin, seuls à seuls. Il pourrait très bien la combler... et bien mieux que ce bâton acéré ! Il était prêt pour une nouvelle danse.

Code by Silver Lungs

Gain d'xp: 7
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nobume Imai
Death Holder
avatar
Messages : 272
Date d'inscription : 29/03/2014

Fiche de mage
Magie / Arme:
Niveau: 17
Expérience:
47/306  (47/306)

MessageSujet: Re: Tch, une nuisance [Alex]   Mer 13 Mai - 15:01




Une nuisance

Alexander & Nobume
Depuis le début de ce combat, elle n‘avait réussi à infliger qu’un seul dégât au mage devant elle, et maintenant qu’il se mettait à utiliser sa magie, il y avait encore moins de chance qu’elle puisse lui en infliger plus, mais elle avait confiance en ses capacités, elle pouvait le tuer. Ceci était avant qu’il l’attrape et la bloque de manière à ce qu’elle ne puisse plus utiliser son arme ou en sortir une qu’elle cachait sur elle. Il ne semblait pas vouloir que le combat se termine par la mort de l’un d’entre eux et lui proposa donc d’arrêter là en lui expliquant qu’il ne voulait pas se battre contre une jolie guerrière surtout si elle ne jouait pas franc jeu. Bien-sûr, il parlait des armes qu’elle pouvait avoir de caché sur elle, mais c’était le rôle d’un assassin de toujours prévoir de quoi avoir un plan de secours, les armes cachées en faisaient partie. Mais malheureusement pour lui, elle ne comptait pas arrêter ce combat tant que l’un d’eux deux ne seraient pas mort, elle l’en informa avant de lui dire qu’il devait donc la tuer maintenant s’il ne voulait pas mourir.

Elle fit ensuite comme elle pouvait pour tourner son sabre afin que la lame soit face à lui et donna un coup, toujours comme elle pouvait en espérant que l’attaque le touche. Elle sentit que l’arme avait touché quelque chose, mais elle n’aurait su dire quelle possibilité parmi toutes celles qui existaient été la bonne, elle tourna donc la tête pour voir, il l’avait lâchée, elle se redressa donc et se remit face à lui, bougeant légèrement son poignet un peu engourdi par la prise que le jeune mage du vent avait eue dessus quelques secondes plus tôt. Mais cette fraction de seconde où elle se dégourdis le poignet fut suffisante pour que de violentes rafales de vent se firent sentir, la jeune femme ne put plus le toucher. Elle s’éloigna encore un peu pour s’éloigner de celui qui de toute évidence contrôlait ses vents afin de se protéger des attaques de la jeune femme. Se protégeait de cette manière, elle trouvait ceci vraiment lâche. Les mages de manière générale étaient des lâches pour elle, ils ne faisaient que se protéger derrière une magie. Seul le maître de sa guilde était une exception à ce ci puisqu’elle ne l’avait jamais vu utiliser sa magie, il combattait toujours sans, c’était en tout cas ce qu’on lui avait dit.

Sa réflexion sur la faiblesse physique des mages fut coupée lorsqu’une goutte chaude vint s’écraser sur sa joue, il porta donc ses doigts à l’endroit o la chaleur s’était fait sentir et les regarda ensuite, u sang, de toute évidence celui de la blessure qu’elle avait infligée au jeune brun puisqu’il s’excusait. Il reprit ensuite en lui disant qu’il voulait vraiment connaître le nom de la jeune tueuse. Il était têtu celui-là, il n’avait pas compris qu’elle refusait de lui donner, qu’un assassin se devait de rester anonyme. S'il voulait connaître son nom, il fallait qu’il appartienne au monde de l’ombre, ce monde vivant en parallèle du monde où vivent le commun des mortels, un monde duquel on ne sort que difficilement lorsque l’on y est entré. Mais elle n’avait pas le temps d’y penser plus qu’il se jetait de nouveau sur elle, plus rapidement que les autres fois, sûrement grâce à sa magie, et donna un coup de pied dans sa direction, bien-sûr, elle para le coup avec son arme pour se protéger, mais la violence du coup fit que sa chère lame lui échappa des mains et alla se planter plus loin dans le sol, la laissant alors sans défense. Elle n’était pas spécialement douée pour le combat u corps à corps sans son arme. Elle avait bien-sûr appris lorsqu’elle était enfant, durant son entraînement d’assassin, mais elle n’avait plus pratiqué à partir du moment où elle avait eu son sabre.

Elle devait donc être un peu rouillée et n’avait pas spécialement d’entraînement, mais elle ne pouvait pas aller chercher son arme, sinon, il la repousserait sûrement à l’aide de sa magie, elle n’en doutait pas un instant. Elle fixa donc de son regard rouge ce jeune homme qu’elle allait devoir combattre sans arme. Elle était bien évidemment désavantagée puisqu’il avait sa magie, mais elle ne demanderait pas qu’il ne l’utilise pas, c’était un défi à relever que de battre un mage sans pouvoir combattre au meilleur de sa force et de son art puisqu’elle avait perdu ce qu’elle maniait d’habitude. Mais il fallait qu’elle se ressaisisse rapidement, elle se dirigea donc vers lui rapidement et frappa d’un coup de pied du côté de sa blessure. Ses jambes étaient sûrement la partie de son corps le plus entrainée puisqu’elle devait se déplacer vite lors de ses missions, il lui avait donc paru logique de frapper avec ses jambes. Elle réussit à le frapper au niveau de son bras du jeune maître des vents, elle tenta alors de poursuivre son coup plus fort en se tournant un peu plus. Elle n’avait pas eu l’idée de s’éloigner après son attaque, elle voulait lui infliger le plus de dégât possible, même s'il était protégé par cette carapace de vent. Elle devait à tout prix percer cette carapace pour le toucher. Mais dès qu’elle le vit commencer à bouger, la jeune femme s’éloigna de nouveau, restant sur le qui-vive, elle ne pouvait plus se défendre avec son sabre, tout reposerait sur sa capacité à esquiver.

« Ne pense pas que le combat prend fin, car tu m’as privé de mon arme. »

La framboise de Death Holder avait dit ceci de manière calme, de toute façon, il fallait qu’elle reste calme, elle n’allait pas paniquer, car son arme n’était plus à porter de main, cela faisait partit des évènements non prévu dans une mission et auxquelles, elle devait trouver une autre solution rapidement, là, se battre à main nue, même si ce n’était pas sa spécialité.

© charney


Gain d'xp: 8
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexander Carbonel
Blue Pegasus
avatar
Messages : 233
Date d'inscription : 19/03/2014
Age : 24
Localisation : Sous les jupes des filles

Fiche de mage
Magie / Arme: Magie du Vent - Weather Magic
Niveau: 17
Expérience:
18/306  (18/306)

MessageSujet: Re: Tch, une nuisance [Alex]   Lun 13 Juil - 12:09

Tch, une nuisance !
Alexander Carbonel & Nobume Imai

Désarmer une jolie femme était plutôt agréable. Tu es bien mieux sans ton joli katana, même si il faut, du coup, te trouver un nouveau surnom et abandonner les magnifiques Kata-Chan et Kata-Nana. C'est dommage... Il ne manquait plus que Kata-Néné pour faire un strike. Uhuh ! Ils sont pas mal d'ailleurs. Est-ce que tu mets des soutiens-gorge ? Tu n'as pas besoin de ce genre de fantaisies aguicheuses. Tu es jeunes après tout... Ils ne portent pas encore le poids des années et ne tombent pas encore le long de ton ventre ferme. Le temps ne les a pas encore trop chargés ni gonflés par les ans qui t'ont vu naître, grandir et vieillir. Oh les tendres petits boutons qui commencent à peine à éclore ! Sentent-ils aussi la framboise qui pousse au fond des bois les plus mystérieux et les plus touffus ? Pourquoi penser à ça maintenant ? Je suis incorrigible, ma chère... Ah ! Les femmes ! Ces viles sorcières qui envoûtent nos sens et notre cœur !

Tu parles avec toute la hargne et la fougue due à ton âge et à ton sexe. Tu veux continuer la lutte. Femme engagée, tu ne veux pas te payer le luxe de laisser un homme t'échapper. Oh ! Deviendrai-tu femme fatale ? Une espèce de mante religieuse ? Mais que vas-tu faire maintenant que je t'ai privée de tes griffes ? Tu utiliserais les crocs pour me mordre ? Charmante idée... Vraiment ! Mais qu'est-ce qu'une défaite sur le champ de bataille si tu peux régner sur mes nuits et bâtir un empire sur mon cœur, jolie demoiselle ?

« C'est ce que nous verrons, dis-je en souriant, J'ai déjà perdu quand j'ai croisé ton regard pour la première fois, mais je tiens trop à la vie pour te laisser arracher mon pauvre petit cœur. »

Tu as effectivement de jolis yeux. Leur couleur me plaît assez. Ils vont bien avec les miens, c'est un fait. Ironie du sort, c'est surtout des petites fesses fermes, plaquées contre ta morne culotte que j'ai vues en premier chez toi. Tu n'as vraiment aucune pudeur. Violente et inconvenante... ! Tu l'auras voulu ! Je m'élance vers toi... Nos corps sont faits pour se rencontrer. Jouons !

Je lève le poing et attaque, tu esquives. Ça te va bien aussi ça ! Le vent plaque tes habits contre ton corps et en épouse parfaitement les formes. On devine déjà quelle femme séduisante tu seras dans cinq ou dix ans ! Tu ferais assurément des heureux et des ravages chez Blue Pegasus. Tu ripostes ? J'attrape ton poignet. Tu n'érafleras plus mon visage... Je te regarde, te souris. Le vent se lève autour de nous. Il soulève ta jupe, écarte un peu ton col et laisse entrevoir la naissance de tes seins. Vous autres femmes, si vous saviez comme le vêtement est bien plus érotique que la nudité pour moi, vous vous promèneriez toutes nues devant moi... Je t'agrippe et m'élance vers le ciel bleu. Frappe-moi si tu le veux, je ne te lâcherai pas ; tu te ferais mal en tombant.

Atterrissage sur un toit, mon terrain de jeu favori. Je te lâche aussitôt pour te laisser contempler la vue. C'est haut, pas vrai ? Il serait fâcheux que tu perdes l'équilibre et t'écrase sur le sol. Quelle belle confiture de fruits rouges ça ferait ! Je suis content. Et pour montrer ma bonne humeur je laisse le vent caresser tes cheveux et des tuiles se soulever et tourner autour de toi. Attaque-moi et je répondrai à chacun de tes coups sans avoir à te frapper directement. Amusons-nous !

« Comment t'appelles-tu ? tenté-je à nouveau, le visage plus rude mais toujours souriant. »

J'aurais pu te demander directement si tu mettais des brassières ou la marque de tes sous-vêtements, mais je suis un vrai gentleman. Les tuiles volent autour de nous. C'est drôle ! J'ai appelé cette technique « Aero Kiss ». Elle semble faite pour toi. C'est mon aire de jeu ici, jouons selon mes règles maintenant...

Code by Silver Lungs

Gain d'xp: 5
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nobume Imai
Death Holder
avatar
Messages : 272
Date d'inscription : 29/03/2014

Fiche de mage
Magie / Arme:
Niveau: 17
Expérience:
47/306  (47/306)

MessageSujet: Re: Tch, une nuisance [Alex]   Mer 15 Juil - 14:02




Une nuisance

Alexander & Nobume
Ce rat d’Earthland, je le supportais de moins en moins. Il venait de me retirer mon arme, celle avec laquelle je me battais le mieux. Désormais, il allait falloir que je me débrouille avec mes poings et mes pieds alors que ce n’était pas ce que je préférais. Étant désarmée, je m’éloignais naturellement pour ne pas prendre le risque de me prendre un coup sans que je puisse parer comme je l’aurais fait d’habitude. Il fallait que je trouve une nouvelle stratégie pour prendre la vie de cette vermine venant d’Earthland. Une fois à distance respectable, je lui affirmais que ce n’était pas parce qu’il m’avait retiré mon cher katana que le combat était fini. Après tout, j’avais été élevée dans le simple but de tuer, jamais je ne laisserais une cible partir, il ne pouvait rester qu’un seul survivant. Tch, il m’énervait avec ses paroles de séducteur, je ne supportais pas ça, il pensait m’attendrir en tentant de me séduire ? Ou alors il espérait que je baisse ma garde ? Si c’était le cas, il ne réussirait pas comme ça, il allait juste réussir à me donner encore plus envie de mettre fin à sa vie.

Arracher son cœur ne m’intéressait pas, je voulais simplement lui trancher la gorge et le laisser se vider de son sang lentement pendant que je repartirais à la recherche de ma première cible. Celle qui avait réussi à fuir à cause de l’intervention de ce mage inutile. D’un coup, il se précipita sur moi, il voulait sûrement reprendre le combat. Soit, je me tenais prête à répondre à son attaque, esquivant d’abord son coup-de-poing avant que le vent devienne plus fort, mais cela ne m’empêcha pas de contre-attaquer, tentant de le frapper à mon tour, mais il m’attrapa le poignet avec une facilité déconcertante qui sembla l’amuser alors que je le fixais toujours de manière neutre, sans aucun sentiment, habitude que j’avais depuis que j’avais commencé mon entraînement d’assassin lorsque j’étais enfant. Alors qu’il me tenait par le poignet, le vent commença à souffler, mais le fait qu’il soulève ma jupe ou laisse apercevoir la base de ma poitrine ne me dérangeait pas, j’étais concentré sur ma mission et plus rien n’avait d’importance. Si je ne peux plus utiliser ce poing alors je peux toujours l’attaquer avec mes pieds. Alors que je commence à prendre appuie pour l’attaquer d’un coup de pied. Mais alors que je prenais appuie mes pieds quittèrent la terre ferme.

Lorsque je sentis enfin quelque chose de dur sous mes pieds, je me rendis compte que l’on était sur un toit. Perdre du temps à observer la vue ou admirer ce qu’il y avait autour ne m’intéressait, mon regard restait posé sur le jeune homme qui m’avait emmenée ici et qui s’était éloigné tout de suite après m’avoir lâché, avait-il eu peur de se prendre un coup ? Fort probable, il ne semblait pas vouloir être blessé vu comment il avait réagi après une simple égratignure. Si il tenait tant à son visage, il n’était pas fait pour se battre, le physique ne devait pas être une priorité lorsque l’on se battait, je me moquais d’être blessée et d’avoir des cicatrices si je réussissais à mettre fin à la vie de ma cible, cela devrait être pareil pour n’importe quel combattant. En plus d’être des lâches à avoir besoin de la magie pour se battre les mages n’étaient pas des combattants. À l’exception de maître Setsuna, il était le seul mage que j’acceptais. Mais cet homme, plus je me battais contre lui, plus il m’énervait et me dégouttait.

Sans bouger, je tournais mon regard vers la droite et la gauche afin de surveiller les tuiles qui se mettaient à voler autour de moi. J’étais prête à parier qu’il s’agissait encore de la magie de cet homme. Alors il ne pouvait pas combattre deux minutes sans utiliser sa magie ? Il était encore plus lâche que ce que je pensais. Je devais me méfier de ces tuiles, il allait sans aucun doute les utiliser pour m’attaquer. Et encore une fois, il tenta de me déconcentrer en me demandant mon nom. Il était tenace, il n’avait toujours pas compris que je ne répondrais pas à cette question. Si j’avais été plus joueuse peut-être que je lui aurais proposé de lui dire si il me battait, j’en connaissais qui auraient fait ceci, mais ce n’était pas mon genre de donner un but à mon ennemi pour me battre.

« Tu sembles n’avoir toujours pas compris que je ne répondrais pas à cette question inutile. »

Je me dirigeais alors rapidement vers lui esquivant les tuiles que je pouvais, me faisant toucher par d’autre, mais je ne pouvais pas laisser la douleur m’empêcher d’attaquer. En arrivant à son niveau, j’attaquais d’un coup-de-poing vers son estomac, mais mon poing percuta une tuile. Je serrais alors la mâchoire alors qu’une petite grimace de douleur apparue sur mon visage. Le salaud, le lâche ! Je ne voulais pas lui donner l’occasion de m’attraper de nouveau, je m’éloignais donc en faisant attention aux tuiles qui volaient autour de nous et qui semblaient s’être remises sur le côté, comme avant que j’attaque.

« Les hommes d’Earthland sont vraiment des lâches si ils ont besoin d’utiliser quelque chose tel que la magie pour se défendre. »

Je posais une main sur mon épaule gauche qui était douloureuse à cause d’une tuile que j’avais pris en plein dedans. Je ne devais pas laisser la douleur guider mes attaques, mais cela ne m’empêchait pas de la masser légèrement pour tenter d’atténuer la douleur. Mais je reportais rapidement mon attention sur lui, je ne pouvais pas me permettre de me laisser déconcentrer par cette douleur à l’épaule. Je m’en occuperais après.

© charney


Gain d'xp: 8
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Tch, une nuisance [Alex]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Tch, une nuisance [Alex]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Danse ta vie vie, danse [Alex]
» Aprés Michaelle Jean à Ottawa voila Carl-Alex Ridoré à Friboug
» Alex Larsen, nouvo minis Lasante fè bèl figi devan OAS.
» Les droits pour Alex Kovalev disponible
» Signature de contrat - Alex Kovalev

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Reborn :: Le vaste monde d'Edoras :: Cité Royale-