Rejoignez-nous, pour une aventure unique dans le monde des fées ~ ♦ Le forum a désormais 2 ans !
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Forum fermé. La partie RP est en revanche ouverte.

Partagez | .
 

 Mission : L'Idole sacrée [PV : Kouen]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sougo Okita
Black Sun
avatar
Crédits : Moi-même °w°
Messages : 57
Date d'inscription : 26/12/2013

Fiche de mage
Magie / Arme: Ken Aratamaru
Niveau: 20
Expérience:
251/420  (251/420)

MessageSujet: Mission : L'Idole sacrée [PV : Kouen]   Sam 17 Mai - 15:28





Mission : l'Idole sacrée
Avec Kouen Ren



Depuis peu de temps, la guilde noire de Black Sun avait reçu des informations étranges concernant des villages cachés dans le désert de ce monde qu’est Edoras. Ces dernières venaient d’un service d’espionnage et jamais ils n’avaient dit comment ils avaient pu les obtenir. Dans le pire des cas, ça n’allait sûrement pas importer les maîtres des guildes illégales de la nouvelle Alliance Baram. D’ailleurs celle qui semblait la plus intéressée par cette quête était Black Sun et Sougo reçut l’ordre de l’accomplir en compagnie d’un autre membre très important. Il pensait directement à Hakuei et imaginait déjà quel plaisir ça allait être de pouvoir enfin faire une mission avec elle, mais pour le moment, il ne pouvait pas savoir qu’en réalité, il s’agirait de son cousin : Kouen Ren.

Un sbire finit par arriver dans sa chambre pour le prévenir qu’il fallait y aller afin de ne pas faire patienter son partenaire et même si l’Okita lui lançait un regard noir, il n’aimait pas quand quelqu’un, en-dessous de lui, lui donnait un ordre, il finit par l’exécuter et se dirigea à l’extérieur du quartier général. Il paraîtrait qu’il saurait qui sera son compagnon de route et la Reine en personne comptait en dire plus sur ce travail à accomplir. Après avoir longuement marché, il fut dehors et put voir Gyokuen qui se trouvait à côté de Kouen Ren. Bien qu’il fût surpris de voir le Prince ici, il s’inclina rapidement et ne bougea plus, il fallait juste attendre l’ordre pour qu’il puisse se relever.

Pendant ce temps-là, la femme réexpliqua le travail qui consistait à aller dans le désert afin de trouver les nombreux villages qu’il y aurait. Mais elle ajouta que la chose qui l’intéressait le plus était une statuette faite dans un minerai qui aurait une grande valeur et qu’elle comptait la revendre pour remplir le budget de la guilde. Il était vrai que depuis ce changement de monde, il était dur de gagner de l’argent et ne plus posséder celui de Pergrande était un véritable choc… Une famille Royale avec peu de moyens, c’était pire qu’étrange, mais personne n’osait faire cette remarque de peur de l’énerver. Ensuite, elle demanda à Sougo ou même à Kouen s’ils avaient des questions.

« Que faisons-nous s’ils sont habités ? » Demanda l’épéiste en relevant seulement sa tête.

Sur un fin sourire sadique, l’épouse de Koutoku lui répondit qu’il fallait les tuer et ne pas laisser de trace pour éviter que le gouvernement ne commence à s’en mêler. Puis, elle partit en laissant le gardien d’Hakuei en compagnie du roux. Le jeune homme devait faire de son mieux et faire une bonne impression auprès de lui sinon, il pourrait se dire qu’il n’était pas digne de protéger la belle Princesse. En pensant à cela, il grimaça légèrement et détourna sa tête pour ne pas que ça se voie et dès qu’il ne la faisait plus, il se releva pour aller vers Kouen. Pourquoi se relever maintenant alors que rien n’avait été dit ? Ce n’était pas par impolitesse et si jamais le mage de rang S se mettrait en colère à cause de cet affront, le second mage tenterait de s’expliquer en espérant qu’il comprenne. Il fallait commencer la mission au plus vite de toute manière et étant donné que le désert était un peu loin, il fallait prendre le transport que d’autres membres de la guilde conduisaient.

Sougo laissa le Prince monter en premier et s’installa à côté de lui. Lors du trajet, il n’osait pas discuter avec lui… Ce n’était pas par timidité, mais c'était la première fois qu’il faisait une mission avec lui et même s’il l'avait croisé à plusieurs reprises, jamais il n’était resté plus d’une minute à côté de lui ! Il était peut-être intimidé ? En plus, lui qui pensait faire cette mission avec Hakuei… On pouvait dire que la surprise avait été grande, mais elle n’était pas mauvaise. Quelques instants plus tard, un membre finit par leur annoncer qu’ils étaient arrivés au début du désert et qu’ils ne pourraient pas aller plus loin, le véhicule n’était pas si performant que cela. Ils ajoutèrent que le temps de leur mission, ils allaient les attendre dans un coin à l’ombre car il faisait déjà trop chaud dans le transport. C’était vrai que la différence de température se faisait déjà sentir et Sougo avait chaud sous ses vêtements, mais il ne fallait rien dire, un homme fier ne se plaint pas !

« Même en étant hors du véhicule, il n’y a pas de différence. Je suis heureux qu’Hakuei-sama ne soit pas là finalement. » Annonça-t-il une fois sorti de celui-ci.

Enfin, il attendit patiemment que Kouen donne les premiers ordres et il allait se contenter de l’écouter.



(c) MEI SUR APPLE SPRING


Hors RP:
 
Gain d'xp: 7
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kouen Ren
Black Sun
avatar
Messages : 66
Date d'inscription : 01/05/2014
Age : 24
Localisation : Sur la Mère, la Terre

Fiche de mage
Magie / Arme: Riku no Maho / Katana
Niveau: 22
Expérience:
424/506  (424/506)

MessageSujet: Re: Mission : L'Idole sacrée [PV : Kouen]   Dim 18 Mai - 20:12


   
Mission : L'Idole sacrée



Le prince était occupé à tremper ses lèvres dans un modeste verre de saké lorsque Gyokuen en personne s'était présentée à sa chambre. Kouen avait accueilli le maître de Black Sun sans aucune cérémonie, si ce n'est avec l'hypocrisie habituelle avec laquelle il s'adressait à sa belle-mère. De son côté, elle s'était imposée dans son espace vital avec la même désinvolture et la même bienveillance mesquine qui faisait d'elle un être aussi détestable à ses yeux. Tout juste l'avait-il gratifié d'un peu aimable « Gyokuen... » en la voyant entrer. Comme d'habitude, elle ne s'était pas formalisé de ce genre d'accueil car elle savait que, bien que de nature boudeuse quand il la voyait, il restait entièrement soumis à sa volonté. Conscient que son plaisir dilettante touchait à sa fin, il finit son verre et se redressa. Il s'empara de son katana et la suivit avec nonchalance et résignation. Il était inutile de protester ou de chercher à résister de toute façon. S'il s'opposait à sa volonté, elle le ferait plier à sa volonté grâce à son impressionnante magie. Elle lui expliqua la mission sur le chemin.

Il y aurait dans le désert des peuples qui vivraient en autarcie et qui vénéreraient d'autre divinité. Une idole aurait été forgée dans un matériau très précieux afin de sceller leur allégeance à  leur supposée toute puissante divinité pour qu'elle leur apporte protection et prospérité. S'ils savaient que cette même statuette allaient causer leur perte, l'auraient-ils quand même forgées ? Le mage l'avait bien compris, ce que Gyokuen lui demandait, c'était de se rendre dans ce modeste village pour s'y emparer de leur bien le plus précieux. La guilde avait besoin de nouveau financement après tout. Le prince descendit alors les escaliers de l'entrée avec pesanteur. Son partenaire n'était pas encore là. On venait seulement d'aller le chercher. Même s'il estimait n'avoir pas besoin d'aide pour malmener de pauvres autochtones sans défenses, il accepta ces conditions. Il savait bien que le maître préférait, malgré leurs faibles effectifs, les envoyer par binômes afin d'éviter que l'un, en fâcheuse posture, soit tenté de trahir le Soleil Noir. Kouen avait remarqué que cette affirmation était particulièrement vraie pour son cas, ce qui ne manqua pas de l'irriter. Il n'aimait que trop peu se sentir ainsi surveillé. Il se mura toutefois dans le silence en attendant le retardataire.

Un jeune homme descendit finalement. Il vint même plus rapidement que prévu. L'homme aux cheveux rouges n'avait en effet pas eu le temps de décolérer et de se remettre de la désagréable vue que lui imposaient chacune des visites de sa belle-mère. Il connaissait son partenaire. C'était le serviteur particulier de sa cousine et disciple Hakuei. Bien qu'ils vivaient dans les mêmes murs, ils ne s'étaient jamais réellement parlés. Le caractère taciturne du prince le conduisait à éviter la compagnie des autres membres de Black Sun. En outre, il n'appréciait que trop peu les regards doux que ce dernier jetait sur son ancienne élève. Comment s'appelait-il déjà ? Shou... go ? Sougo ! Kouen le regarda s'incliner devant lui sans rien dire ni même l'inviter à se relever. Gyokuen tenait au maintien du protocole. Au moins le jeune homme le connaissait et l'appliquait comme il fallait. Alors que le maître répéta ses instructions, le prince ne l'écouta qu'avec bien peu d'attention. Sougo posa une question. Gyokuen lui répondit avec un sourire presque sadique sous ses airs bienséants. Kouen sentit alors qu'elle le fixait pour l'enjoindre à accomplir le sale travail si nécessaire. Et il serait nécessaire... Tout le monde le savait. Il haussa les épaules et sortit sans plus attendre, son partenaire à sa suite.

Toujours muré dans son silence, le mage n'en sortit pas une fois seul avec le serviteur de sa cousine. Celui-ci semblait gêné et n'osait pas lui parler. Cela convenait parfaitement au roux qui ne fit pas davantage entendre le son de sa voix. Il laissa ainsi Sougo régler les formalités pour se rendre dans le désert. Une fois une voiture affrétée, il monta à l'intérieur et s'assit sans dire un mot. Le voyage serait long, très long. Au fur et à mesure que le soleil montait à l'horizon et qu'ils approchaient de l'océan de dunes et de sable, l'air devint de plus en plus chaud. Le prince épongea plusieurs fois son front. La chaleur, un nouvel inconvénient à rajouter au fait de porter les cheveux longs. Son acolyte devait bien comprendre cela. Kouen regarda les cheveux blonds nouées en une queue de son voisin, presque avec compassion. Et leur voyage se poursuivit ainsi, sans une seule autre manifestation de sympathie entre les deux hommes.

Une fois arrivée, à la limite des chemins praticables, la voiture s'arrêta et on les invita à descendre pour continuer leur périple à pied. Kouen laissa son camarade descendre en premier et le suivit en contemplant le ciel déchiré par les rayons aveuglants d'un soleil de plomb. Il sentit alors le sable brûlant contre sa joue qui donna une nouvelle saveur salée à la transpiration qui y perlait déjà. Le prince soupira... Quelle idée de vivre dans un coin pareil ! Mais il ne se laissa pas démotivée par ces seules conditions climatiques. Il avait connu bien pire et connaîtrait encore bien pire. Son partenaire resta près de lui et rompit finalement franchement le silence, comme s'il lisait dans ses propres pensées, ou plutôt comme s'il avait perçu sa gêne. Kouen l'écouta distraitement mais sursauta à la fin de ses propos. « Je suis heureux qu'Hakuei-sama ne soit pas là finalement. » avait-il déclaré avec innocence.

Le roux haussa les épaules et le fusilla du regard. Que croyait-il ? Pensait-il vraiment que son élève était une femme faible qui se retrouverait trop indisposée à traverser le désert ?! Sougo avait aussi dit « finalement ». S'attendait-il à faire équipe avec Hakuei plutôt que lui ? Était-il déçu de fait ? L'homme grimaça. Comment devait-il prendre une telle déclaration. Il le regarda et rompit finalement le silence.

« Hakuei est forte. Elle avancerait sans se plaindre, trancha-t-il avec sévérité. Tu me vois désolé de briser une hypothétique idylle sous le soleil. »

Il était de bien mauvaise humeur... Il n'aimait simplement pas qu'on lui parle de son ancienne disciple avec autant de tendresse. C'était... presque contre-nature ! Peut-être était-il vexé ? Il avança sans rien dire vers la dune qui leur bloquer le passage et la gravit sans rien dire, remuant le sable et sa colère au grès de la marche. Une fois au sommet, il se retourna et appela son partenaire sur un ton moins dur ou faussement bourru :

« Allez. Sougo ? Viens. Il reste tout un village à massacrer ! Que ferais-je sans mon chaperon ? »


Son ton était aussi faussement enjouée...


mocking jay.

Gain d'xp: 10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sougo Okita
Black Sun
avatar
Crédits : Moi-même °w°
Messages : 57
Date d'inscription : 26/12/2013

Fiche de mage
Magie / Arme: Ken Aratamaru
Niveau: 20
Expérience:
251/420  (251/420)

MessageSujet: Re: Mission : L'Idole sacrée [PV : Kouen]   Dim 25 Mai - 18:00





Mission : l'Idole sacrée
Avec Kouen Ren



Après avoir reçu les informations sur la mission du moment par Gyokuen Ren en personne, Sougo put apprendre qu’il fut le partenaire de Kouen Ren. Il aurait préféré Hakuei, mais si elle était occupée, c’était comme ça. Puis, être le partenaire de son cousin ne serait peut-être pas si mauvais que ça ? Il pouvait toujours lui prouver qu’il était digne de protéger sa Princesse. Une fois que les explications furent terminées, la Reine repartit en laissant l’épéiste en compagnie du mage de rang S. Il se releva sans même attendre que le Prince lui dise qu’il le pouvait, mais s’il fallait rester planter là pendant des heures alors qu’un travail les attendait, il allait certainement s’impatienter et lui demander pourquoi il était resté sur cette position ? Dans tous les cas, c’était fait et l’Okita remarqua que ça ne l’avait pas dérangé, c’était presque comme un soulagement.

Peu de temps plus tard, des membres sans une grande importance de la guilde arrivèrent avec un véhicule pour les mener jusqu’au désert de Louen. Le mage laissa son partenaire monter en premier et finit par le faire juste après lui. Lors du trajet, c’était le calme plat. Parfois, ça faisait du bien, mais d’autres fois, ça donnait l’impression que tout le monde était déjà mort de chaud avant d’arriver au désert. Mais il fallait avouer que le châtain ne voulait pas discuter avec le grand-frère de Kouha… C’était comme s’il était intimidé par lui. C’était une personne puissante grâce à sa magie et à son titre aussi. Ils étaient peut-être à Edoras, mais pour les personnes de Pergrande, la seule famille Royale étaient les Ren, pas ce Jellal ou ce Mystogan. En fait, c’était vraiment ça ses prénoms ? Au pire, ce n’était pas important.

Au bout d’un certain moment, les sbires finirent par dire qu’ils ne pouvaient pas aller plus loin et qu’il était temps pour eux de descendre. Sougo se dépêcha de le faire non seulement parce que la différence de température se faisait déjà sentir, mais en plus, c’était irrespirable dans le moyen de transport tellement que ça sentait la transpiration. A cet instant précis, il avait pensé à se couper les cheveux pour les avoir courts comme avant, mais il ne voulait pas non plus se rater avec son katana. Il était un bon épéiste, mais il était impossible pour lui de voir derrière sa tête. Finalement, le jeune homme décida de couper le silence en disant qu’il était ravi de savoir qu’Hakuei n’était pas avec lui. Néanmoins, il ne se rendait pas compte qu’inconsciemment, il venait de faire deux gaffes. La première était le fait de sous-estimer la belle Princesse et la seconde, il avait presqu’avoué qu’il aurait préféré être avec elle plutôt qu’avec Kouen.

« Hakuei est forte. Elle avancerait sans se plaindre. Tu me vois désolé de briser une hypothétique idylle sous le soleil. »

C’étaient les paroles du Prince qui lui avaient mis la puce à l’oreille. Il avait comme une envie de frapper sa tête avec l’une de ses mains pour montrer à quel point son mauvais côté ressortait même quand il ne le voulait pas et qu’il se sentait bête pour ce coup. Sougo se tourna vers le Prince et le regarda de manière neutre, il était obligé car le moindre regard noir serait mal pris.

« Je ne sous-estime en aucun cas Hakuei-sama, je sais très bien qu’elle est forte et jamais je me permettrai d’en douter. Je pensais surtout à la sueur ou à un coup de soleil qui ferait tache sur une si jolie peau. »

C’était gênant ce qu’il venait de dire, il regardait même ailleurs pour essayer de trouver autre chose à dire et pour cacher sa gêne aussi. Cependant, il vit Kouen gravir la dune et se dépêcha de le suivre. Marcher sur du sable était dur et un peu agaçant sur les bords, mais ça ne l’empêcha pas de rester assez proche de son supérieur. Une fois au sommet, ce dernier se tourna vers le simple gardien pour lui demander de venir pour massacrer un village. Enfin les choses intéressantes allaient commencer ! Rien que le fait d’entendre ceci lui redonnait le sourire. Par contre, il ne s’attendait pas du tout à ce que le Ren soit aussi pressé que lui de massacrer du monde, ce fut pour cette raison qu’une fois arrivé à son niveau, il demanda :

« Vous êtes sûr de vouloir salir vos mains ? Vous savez, il s’agit du sang de simples villageois et il est sale. Si vous le souhaitez, je peux m’en charger pour vous. »

Cependant, cela pouvait être pris d’une autre façon comme : « Je veux tout garder pour moi » sauf que ce n’était pas du tout le cas.



(c) MEI SUR APPLE SPRING


Gain d'xp: 8
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kouen Ren
Black Sun
avatar
Messages : 66
Date d'inscription : 01/05/2014
Age : 24
Localisation : Sur la Mère, la Terre

Fiche de mage
Magie / Arme: Riku no Maho / Katana
Niveau: 22
Expérience:
424/506  (424/506)

MessageSujet: Re: Mission : L'Idole sacrée [PV : Kouen]   Ven 30 Mai - 14:05


   
Mission : L'Idole sacrée



Kouen écoutait d'une oreille distraite les bavardages de son jeune acolyte : « Je ne sous-estime en aucun cas Hakuei-sama, disait-il, je sais très bien qu'elle est forte et jamais je me permettrai d'en douter. Je pensais surtout à la sueur ou à un coup de soleil qui ferait tache sur une si jolie peau. Il le dévisagea sans cacher son agacement. Pourquoi s'obstinait-il à se montrer vexant avec lui ? Devait-il comprendre par l'éloge qu'il faisait de sa disciple Hakuei qu'il était loin d'être ravi de faire équipe avec le maître de cette dernière ? Une si jolie peau ? Et puis quoi encore ? Une ravissante chevelure ? De jolis yeux ? Une voix douce et rassurante ? Une taille fine qu'on aimerait enlacer pour ne plus jamais la libérer et sentir son cœur battre contre le sien, à l'unisson ?!... Le prince porta la main sur son propre cœur. N'était-il que de pierre et aussi insensible qu'il le prétendait devant les charmes de sa jeune cousine ? Il soupira violemment et devança son camarade afin de gravir une immense dune. Il s'en fichait royalement des sentiments de ce larbin de service. Autant en finir au plus vite avec cette mission afin d'être libéré de conversations aussi agaçantes. Une fois en haut, Sougo, le rejoignit et lui demande, innocemment : « Vous êtes sûr de vouloir salir vos mains ? Vous savez, il s'agit du sang de simples villageois et il est sale. Si vous souhaitez, je peux m'en charger pour vous. »

Comment fallait-il à présent prendre cette nouvelle remarque de sa part ? Kouen regarda le paysage autour de lui. Ce n'était que du sable à perte de vue. Comment sa magie pourrait-elle se comporter dans un tel milieu ? S'il ne trouvait pas de la terre plus compacte, il ne pourrait pas faire grand chose. C'était comme si le climat se dressait contre lui en entravant sa magie. Il sortit de sous son large kimono une ombrelle qu'il déploya pour s'y abriter du soleil de plomb qui les assaillait. Habituellement, ce modeste accessoire servait à le protéger de la pluie. Mais dans le désert, il fallait bien s'adapter à la terrible température et un peu d'ombre était plus que bienvenue. Il regarda à nouveau son partenaire. Il y avait dans sa voix le désir de tuer ces gens. Le prince comprit pourquoi ni l'un ni l'autre ne faisait actuellement équipe avec Hakuei. La jeune femme aurait cherché une autre solution pour éviter le massacre de toute une population. La mission n'aurait été qu'une semi-victoire. Gyokuen pensait décidément à tout. Souhaitait-il de son côté tuer autant de gens innocents ? Cela ne le dérangeait pas. Même avec son seul katana il pourrait en venir à bout sans grande difficulté. Mais la chaleur, le baiser salé et brûlant du sable pourrait bien avoir raison d'eux... D'un autre côté, cette mission ne pouvait lui apporter aucune gloire.

« Fais comme bon te semble, Sougo, trancha-t-il avec dureté, il serait peut-être dommage qu'un sang si vile se répand sur ma peau si douce, n'est-ce pas ? Tu pourrais peut-être déjà nous trouver ce fameux village. »

Il était, une nouvelle fois, de bien mauvaise humeur. Il avait beau se prétendre fort, ce climat désertique commençait déjà à l'agacer, sans compter sur les remarques niaises de son garde. Il avança dans le sable et la chaleur sans broncher. Si seulement il pouvait trouver un rocher ou quelque chose de minéral de plus compact que cette vulgaire poussière ! Il pourrait alors se faire un promontoire et s'élever vers le ciel pour guetter l'horizon et trouver, peut-être, ce qu'ils recherchaient. Il changerait alors cette pierre en un dragon sur lequel il pourrait s'asseoir, ce qui lui épargnerait de se fatiguer à marcher, ou plutôt à s'enfoncer dans les dunes. Quelle était la magie de Sougo déjà ? Ne pouvait-il pas se rendre utile d'une façon quelconque ? Force est d'avouer qu'il faudrait à Kouen mettre de côté cette rivalité ridicule s'ils voulaient réussir cette mission. Il soupira devant ce qu'il s'apprêtait à faire : se rabaisser au niveau de ce simple garde du corps.

« Écoute, je suppose que ça t'enchante peu de faire équipe avec moi, clama-t-il, et c'est très certainement réciproque, mais il va bien falloir se serrer les coudes pour localiser ce village. Une idée ? Si on ne trouve pas de pierre ou de la terre plus compacte que ce sable, ma magie ne peut pas vraiment nous aider. »

Il croisa les bras avant d'ajouter sèchement, d'un ton plus menaçant : « Ah et... je te serai gré de ne plus parler sans arrêt de ma cousine avec cet air béât d'admiration. C'est particulièrement déplacé d'avoir des vues ainsi sur un membre de la famille royale quand on n'est, en fin de compte, pas grand chose. » Après tout, il ne répétait pas sans arrêt son admiration, lui !


mocking jay.

Gain d'xp: 8
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sougo Okita
Black Sun
avatar
Crédits : Moi-même °w°
Messages : 57
Date d'inscription : 26/12/2013

Fiche de mage
Magie / Arme: Ken Aratamaru
Niveau: 20
Expérience:
251/420  (251/420)

MessageSujet: Re: Mission : L'Idole sacrée [PV : Kouen]   Lun 9 Juin - 16:42





Mission : l'Idole sacrée
Avec Kouen Ren



Cette mission commençait plutôt mal pour de petites raisons qui allaient peut-être finir par devenir grandes dans les minutes qui suivront. La première était évidemment cette chaleur qui n’aidait pas Sougo avec ses cheveux longs, mais il était dans le désert et il fallait attendre la nuit pour que les températures soient froides… Très froides. La seconde était ses maladresses qui ne faisaient que l’enfoncer lorsqu’il tentait de se défendre et du coup, le courant ne passait pas du tout entre lui et Kouen. Il ne savait plus tellement comment se rattraper sans que le Prince en soit vexé et dans les moments comme ceux-ci, le silence était toujours le meilleur moyen pour éviter d’empirer ce genre situation. Lors de la première remarque du roux qui lui disait de faire comme bon lui semblait, en ajoutant à la suite quelque chose qui déplaisait à l’Okita, mais il ne comptait rien dire, et terminait par lui demander de trouver ce fameux village.

Pour trouver un village dans un désert ? Cela allait être dur à faire et pour l’instant, il n’avait aucune idée, il lui fallait un peu de temps pour réfléchir et pour se mettre dans la peau d’une personne qui souhaiterait vivre dans un lieu comme celui-ci. La première chose qu’il fallait faire, c’était de trouver un emplacement où les rayons du soleil ne passaient pas entièrement comme sous de grands arbres, mais ce serait étonnant qu’il y en ait… Par contre, pourquoi pas dans un espèce de trou ? Non seulement ce serait caché par les grandes dunes de sable, mais en plus, tout dépendrait de l’heure, le soleil ne serait pas tout le temps là. C’était un coin à risques aussi puisque le moindre tremblement pouvait faire chuter tout le sable sur eux. Ensuite, le village serait placé non loin d’une sortie du désert pour trouver facilement de l’eau ou pour faire ses courses car il était fort probable que toutes les créatures du désert ne soient pas comestibles. Donc si on suivait cette logique, le village ne serait pas si loin que ça, mais une dune plus grande que la leur devrait le cacher et il faudrait changer.

« Je pense qu’il ne doit pas être si loin que cela, il suffit juste que nous montions une dune plus grande peut-être ? »

Ce qui agaçait un peu le gardien d’Hakuei était le fait de ne pas être sûr de lui et peut-être que Kouen ne serait pas tenté par ça ? Et qui sait, peut-être que ce village les avait déjà remarqués et se préparait à les attaquer pour protéger leur idole ? Donc il suffisait de faire perdre du temps au Prince pour que les personnes viennent d’elles-mêmes ? Mais comment faire ça sans que ce soit deviné par son partenaire ? Précédemment, le mage de rang S avait annoncé que sa magie ne serait pas utile dans un endroit comme ici et l’épéiste était persuadé qu’il n’en aurait pas besoin, il n’a quand même pas eu toute cette force dans une pochette surprise ! De plus, Sougo avait l’impression d’avoir Hakuryuu devant lui parce qu’à la base, c’était lui qui avait le complexe d’infériorité.

« Vous n’aurez pas besoin de votre magie et il y a toujours la mienne pour se débarrasser rapidement des moins que rien. »

Tant qu’il avait ses épées avec lui, tout se passerait bien… Une petite seconde… Ce qu’il venait de dire pouvait être mal interprété, mais est-ce qu’il devait vraiment dire qu’il visait les villageois et pas lui ? C’était pire qu’être seppuku pour le mage de Black Sun et c’était un des plus grands dilemmes de sa vie. Devait-il prendre ce risque ? C’était rare les moments où il hésitait comme ça et il ne savait vraiment pas quoi faire… Il toussota en levant sa main tout en prenant un air innocent, il souhaitait de tout son être que le Ren ne le prenne pas mal.

« Je ne vous visais pas. J’ai préféré vous le dire, on ne sait jamais, et tant pis si je risque gros. »

Peu de temps après, le cousin d’Hakuei ajouta :

« Ah et... je te serai gré de ne plus parler sans arrêt de ma cousine avec cet air béât d'admiration. C'est particulièrement déplacé d'avoir des vues ainsi sur un membre de la famille royale quand on n'est, en fin de compte, pas grand chose. »

Un air béat d’admiration, c’était normal d’admirer ses supérieurs non ? Il n’osait pas le dire à son camarade de mission, mais il l’admirait aussi et il avait presque peur de lui. Mais comme le courant passait mal et qu’une rivalité entre les deux allait naître, il n’était pas question pour Sougo de le dire. Avoir des vues sur un membre de la famille Royale… C’était réellement le cas ? Il en était le premier informé ! Il plissa ses yeux en posant son index et son pouce sur son menton… Oui, il réfléchissait et se demandait même si c’était vrai parce qu’il ne l’avait jamais deviné. Il était vrai qu’ils étaient proches, mais pour lui, il n’était pas amoureux ! Ce n’était pas encore ça ou il n'en savait rien. Enfin, il était temps pour le mage de faire perdre son temps à son compagnon parce que sa paresse ne voulait pas qu’il monte une seconde dune, mais c’était à ses risques et périls.

« Je ne savais pas que deux fois c’était sans arrêt… Il finit par joindre ses mains en faisant un sourire rempli de malices. Mais dites-moi Kouen-sama, j’ai l’impression que vous êtes jaloux ! »

Soit c’était une simple rivalité qui allait s’aggraver ou soit la mort allait être aux trousses, mais c’était sa façon de procéder pour faire perdre du temps au Prince pour que son plan marche ! Tous ces risques pour éviter de monter une dune, la chaleur n’était pas son amie.



(c) MEI SUR APPLE SPRING


Hors RP:
 
Gain d'xp: 9
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kouen Ren
Black Sun
avatar
Messages : 66
Date d'inscription : 01/05/2014
Age : 24
Localisation : Sur la Mère, la Terre

Fiche de mage
Magie / Arme: Riku no Maho / Katana
Niveau: 22
Expérience:
424/506  (424/506)

MessageSujet: Re: Mission : L'Idole sacrée [PV : Kouen]   Lun 9 Juin - 23:46


   
Mission : L'Idole sacrée


L'océan de sable les entourait de tous côtés et ce n'était que larges étendues de sable à perte de vue. Sous ce soleil de plomb, de la sueur perlait joyeusement sur le front du mage de rang S même si son ombrelle lui offrait un maigre répit par un peu d'ombre. Le prince avait ainsi écouté les idées de son valet sans broncher. Celui-ci proposait de trouver une grande dune et de la gravir pour y voir de plus loin. C'était d'une simplicité déconcertante. Kouen se promettait de saluer l'ingéniosité du garçon s'il s'avérait que son manque d'inspiration portât tout de même ses fruits. Ensuite, Sougo lui avança qu'il n'aurait pas besoin de sa magie et pourrait s'appuyer sur la sienne pour en finir rapidement. Le roux avait approuvé en hochant la tête d'un air sévère. De toute façon, il avait son katana et sa force pour l'assister aussi. L'affaire semblait entendue, pourtant son acolyte rajouta qu'il ne le visait pas particulièrement lorsqu'il parlait de « bons à rien » ce qui ne manqua pas de piquer au vif le premier prince de Pergrande. Il avait toussotait en levant sa main comme un disciple bien poli face à son maître. Kouen serra les poings et ne releva pas ce qu'il prenait pour une pique. Toutefois, il ne put s'empêcher de déverser un peu de fiel dans les propos qu'il finît par lui tenir. Oh il n'y avait rien de bien méchant, il lui demandait juste implicitement de prendre ses distances d'avec sa cousine et commençait sur le champs en cessant de l'admirer autant. En somme, il devait simplement demeurer à sa place de serviteur.

Une nouvelle fois, le jeune homme le surprit, allant jusqu'à le prendre même au dépourvu. Il joignit ses deux mains en le regardant avec un sourire bien particuliers. Se moquait-il de lui ? Non.. Ce n'était pas aussi explicite mais c'était agaçant de ne pas savoir ce qu'il sous-entendait avec cet air plein de malices. Et Kouen détestait qu'un détail, même infime pût lui échapper. Sa curiosité lui brûlait les lèvres bien plus que la chaleur aride du désert. « Mais dites-moi Kouen-sama, j'ai l'impression que vous êtes jaloux ! avait entonné l'importun. » C'était quoi ce genre de sous-entendu douteux ?!

Le prince qui avait entrepris l'ascension d'une nouvelle dune s'arrêta net en entendant ses propos et retourna vivement. Son visage traduisait la perplexité mais aussi le malaise. Ses joues s'étaient légèrement empourprées et il avait même, l'espace d'un instant, baisser le regard. Il s'était toutefois vite repris en secouant la tête et recomposant, par la même occasion, son masque de froideur. Il s'approcha lentement de son second et, croisant les bras, il le fixa avec insistance et une sévérité certaine.. Il serra les poings. Il l'aurait bien attrapé par le col pour le soulever au dessus du sol ou encore le menacer de sa lame pour le faire parler mais cela aurait lui accordé bien de l'importance, alors qu'il ne faisait certainement ne répéter qu'un futile ragot. Mais... celui-ci impliquait Hakuei.. Avait-il de sérieuses raisons d'être jaloux. Avait-elle fait des avances à son laquais ? Il grinça des dents. C'était absurde mais, pourtant, il voulait en avoir le cœur net.

« Comment oses-tu ? Pourquoi aurais-je des raisons d'être jaloux ? lui demanda-t-il sèchement, feignant l'indifférence, mais comme le jeune homme ne lui répondait effectivement pas suffisamment vite, il poursuivit avec plus de convictions. Dépêche-toi de parler, Sougo, ma patience est malheureusement très limitée. Hakuei-sama – il ne l'appelait plus familièrement que lorsqu'ils étaient en privé – t'a-t-elle entretenu de quelque chose ? »

Il fronçait les sourcils et tentait de se maîtriser pour ne pas réduire en miettes cette impudent. Kouen posa machinalement la main sur le fourreau de son sabre tandis qu'il agrippait finalement son interlocuteur par le col. Il fallait qu'il avouât tout, sur le champ ! « Que t'a-t-elle dit ? Je ne plaisante pas. C'est sans doute de la plus haute importance pour notre... hem.. guilde ! Pour le royaume même ! Alors parle.. »

Bon c'était surtout pour lui qu'il demandait ça avec autant d'insistance, mais après tout, il était le premier prince, ses intérêts pouvaient très bien se confondre avec ceux du pays, non ? À moins qu'il ne se fourvoyait lui-même en confondant ses désirs personnels et les besoins de Pergrande. De toute façon, c'était bien loin tout ça. Ce n'était qu'un chien de Gyokuen à présent.. Il relâcha finalement son interlocuteur.


mocking jay.


HRP:
 
Gain d'xp: 6
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sougo Okita
Black Sun
avatar
Crédits : Moi-même °w°
Messages : 57
Date d'inscription : 26/12/2013

Fiche de mage
Magie / Arme: Ken Aratamaru
Niveau: 20
Expérience:
251/420  (251/420)

MessageSujet: Re: Mission : L'Idole sacrée [PV : Kouen]   Sam 21 Juin - 9:36





Mission : l'Idole sacrée
Avec Kouen Ren



Maintenant, Sougo pouvait être sûr d’une chose : il détestait les déserts. Cette chaleur qui peut faire transpirer n’importe qui ou n’importe quoi, ce sable qui peut entrer dans les chaussures et brûler les pieds, cette sensation d’être toujours assoiffé et il ne manquait plus que les mirages pour que ce soit parfait, mais pour l’instant, ça allait. Cependant, l’heure n’était pas pour ce genre de préoccupations, il fallait trouver un village… Trouver un village dans un désert c’était comme chercher une aiguille dans une botte de foin, il était sérieux le Prince à lui demander quelque chose comme ça ? Comme s’il en savait plus que lui ! Mais le jeune homme se fit tout de même sa propre idée qu’il finit par faire part à Kouen et la flemme le prenant d’un seul coup, lorsqu’il parla de grimper une autre dune de sable plus imposante, il décida de prendre le risque d’agacer le roux… Il fallait dire que l’Okita était doué dans ce domaine et qu’il avait déjà commencé sans réellement le vouloir au tout début de cette mission.

Pour embêter le Ren, le châtain avait remarqué quelque chose qui pouvait être vu par n’importe quelle personne. En effet, celui-ci semblait apprécier sa cousine bien plus que ce simple lien et avait ordonné à Sougo de ne pas l’admirer ainsi que de se tenir à distance parce qu’il n’était que son servant. Néanmoins, il semblait mal connaître Hakuei parce que c’était le genre de femme qui est gentille avec tout le monde et sa justice ne pouvait être que la bonne pour le mage de Black Sun. Il ne savait pas comment Kouen traitait sa servante, mais d’un autre côté, il la plaignait. Enfin, c’était une elfe qui avait une bonne centaine d’année donc elle avait dû voir des choses plus pires que lui. Pour revenir à son plan : « je-m’amuse-à-embêter-le-Prince-de-Pergrande-parce-que-je-n’ai-que-ça-à-faire-pour-éviter-de-grimper-une-dune », l’épéiste prêta attention à la jalousie que pouvait avoir Kouen. Ce fut en joignant ses mains, comme s’il avait une bonne nouvelle à annoncer, et en faisant un sourire malicieux qu’il demanda à son partenaire s’il était jaloux. Bien sûr, pour lui, il s’agissait d’une simple impression donc il n’était pas sûr de lui sauf qu’elle fût confirmée une fois que le frère de Kouha se tourna vivement vers lui en le regardant d’une façon sévère. Ensuite, il avait baissé rapidement ses yeux vers le sol et le gardien d’Hakuei jubilait intérieurement, il avait réussi son coup à la perfection, c’était largement mieux que toucher une cible en plein dans le mille grâce à une simple flèche.

Toutefois, les ennuis approchaient à grands pas à partir du moment où son camarade prit la parole. Il était normal de demander comment il pouvait oser faire une telle chose, mais s’il lui disait la véritable raison, il serait bien plus en colère que maintenant donc il fallait éviter de cracher le morceau ! Mais ce qui le surprit énormément et qui fit qu’il mît beaucoup de temps pour répondre était la dernière question. Elle concernait Hakuei et Kouen souhaitait savoir si elle lui avait entretenu quelque chose sauf que Sougo essayait de s’en rappeler pendant que le Ren perdait son calme et posa sa main sur le fourreau de son Katana. Le second mage de Black Sun fit la même chose, mais ce n’était pas pour le trahir, ce serait seulement pour se défendre s’il osait vraiment s’en prendre à lui, il n’était pas question de se laisser faire même si c’était un Prince qui devait le punir.

« Calmez-vous Kouen-sama… » Dit-il d’une façon moins sûre qu’avant.

Il était presqu’à deux doigts de regretter d’avoir fait ça… Il ne préférait même pas imaginer ce qui l’attendait dans le quartier général. Par la suite, Sougo sentit une prise par son col et fut soulevé comme s’il était un poids plume pour le Prince ! Mais ce n’était pas en faisant ceci qu’il allait parler malgré le fait qu’il ne comprît pas trop en quoi ce serait important pour le Royaume. En fait, il était complètement perdu, perdu dans son propre piège, quelle ironie. Peu de temps plus tard, il finit par être relâché et après avoir arrangé ses habits, il se tourna vers Kouen.

« Je ne vois pas de quoi vous voulez parler, ce n’était qu’une impression à la base. Mais vu comment vous avez réagi, je suppose qu’Hakuei-sama n’est pas seulement votre cousine pour vous. »

L’épéiste n’avait pas perdu une seule seconde pour lui faire cette remarque et s’il avait été Hakuryuu, il aurait été choqué à vie. S’il avait été Kouha, il ne verrait plus son frère de la même façon. S’il avait été Wind, il aurait lâché son plateau, parce que oui… Il la voyait souvent avec un plateau entre ses mains. S’il avait été Gyokuen, il aurait émis un rire bien étrange et sûrement malsain. Et pour lui-même, il serait en train de bouillir intérieurement et tenterait par tous les moyens de cacher ce qui semblait être… La jalousie ?



(c) MEI SUR APPLE SPRING


Gain d'xp: 8
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kouen Ren
Black Sun
avatar
Messages : 66
Date d'inscription : 01/05/2014
Age : 24
Localisation : Sur la Mère, la Terre

Fiche de mage
Magie / Arme: Riku no Maho / Katana
Niveau: 22
Expérience:
424/506  (424/506)

MessageSujet: Re: Mission : L'Idole sacrée [PV : Kouen]   Ven 4 Juil - 15:37


   
Mission : L'Idole sacrée


L'agacement avait très vite laissé place à la colère. La jalousie avait insidieusement envahi l'esprit du mage de Black Sun pour n'y laisser qu'un goût amer au travers de sa gorge. Kouen relâcha son compagnon lorsque celui-ci releva que pour se mettre d'un un tel état il se pourrait bien qu'il la considérât bien plus qu'à sa juste place de cousine. Le roux détourna le regard, furieux de devoir essuyer une telle remarque. Il aurait du dégainer son sabre et lui faire passer l'envie d'énoncer des théories aussi absurdes. Cela relevait purement et simplement du non-sens. Que voulait-il sous-entendre encore en lui tenant ce genre de propos ? Le premier prince haussa les épaules, tentant, par la même occasion, de chasser ces sombres idées.

« Hakuei est ma cousine, mon ancienne élève et même ma sœur, grogna-t-il en croisant les bras. Fin de la conversation. »

Kouen avait réagi sur la défensive car il estimait ne pas avoir à se justifier ainsi devant le serviteur de celle qu'il estimait parfois bien plus que comme une simple sœur. Hakuei était avant toute chose et, en dehors de toute filiation et de tout lien du sang, son amie. C'était comme si un petit drame bourgeois se déroulait dans ce désert. Tous les artifices étaient en place pour satisfaire un public avide d'amourettes et de rivalités amoureuses à gogo. Ne supportant guère davantage cette conversation, il avait préféré la clore aussi vite qu'elle n'était venue. Sa colère finirait bien, elle aussi, par s’amenuiser pour quelques temps.

Le mage s'élança donc au devant d'une nouvelle dune qui lui faisait face. Il en avait assez de tous ces bavardages intempestives. Il voulait des résultats, rien de plus, rien de moins. Une fois au sommet de celle-ci, il scruta l'horizon pour n'y voir que du sable à perte de vue. Il sentait bien le soleil ardant cogner sous son ombrelle tandis que perlait un peu de sueur sur son front. Il fallait se rendre à l'évidence : ils ne trouveraient pas ce village aussi facilement. Il faudrait assurément s'enfoncer plus profondément dans le désert, car, si ce campement avait été implanté près de la civilisation, il aurait été trouvé depuis bien longtemps déjà.

« On n'y arrivera pas comme ça..., maugréa le jeune homme, presque pour lui seul. »

Kouen, oubliant la présence de son acolyte, déplia son ombrelle, la rangea dans un deuxième fourreau accroché à sa ceinture et se pencha pour prendre un peu de sable dans sa main. Il le regarda s'écouler entre ses doigts sans rien dire. Son cerveau était en ébullition. Ces pauvres grains de sable, si petits, si légers et volatiles... C'était bien de la pierre au début. Est-ce que sa magie de la Terre pouvait avoir une influence sur cette pauvre matière première ? Il soupira. Sougo n'était pas dénué de bon sens. Il fallait atteindre les hauteurs pour pouvoir observer le ciel au-dessus de l'océan de dunes. Pourquoi ne pas catapulter l'insolent en l'air pour qu'il scrute l'horizon et se rende utile ? Pourquoi pas ?...

« Sougo, viens ici, grogna-t-il en se rappelant de l'existence du garçon et en manifestant beaucoup d'impatience, comme à son habitude. Dépêche-toi un peu ! »

Il se redressa et, une fois son agaçant allié près de lui il le toisa avec sévérité, les bras croisés et le regard dur et froid. Pourtant, son expression avait déjà commencé à changer un peu car, sur le coin de ses lèvres se pliait un peu comme pour ébaucher un faible sourire. Il était fier de son plan parce qu'il leur permettrait, peut-être, de progresser, mais aussi parce qu'il pourrait rire un peu de ce serviteur.

« Que dirais-tu de t'envoler ? demanda-t-il simplement en souriant. »

Ce n'était pas vraiment une question. Le serviteur d'Hakuei aurait tôt ou tard son baptême de l'air. La jolie princesse ne lui en voudrait pas, n'est-ce pas ?


mocking jay.

Gain d'xp: 6
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sougo Okita
Black Sun
avatar
Crédits : Moi-même °w°
Messages : 57
Date d'inscription : 26/12/2013

Fiche de mage
Magie / Arme: Ken Aratamaru
Niveau: 20
Expérience:
251/420  (251/420)

MessageSujet: Re: Mission : L'Idole sacrée [PV : Kouen]   Mer 16 Juil - 14:55





Mission : l'Idole sacrée
Avec Kouen Ren



Sougo n’avait pas pu s’empêcher de rire gentiment de Kouen. Il ne savait pas ce qu’il cherchait à cet instant, peut-être à mourir ? Il était vrai que ce qu’il venait de faire était digne du plus grand suicidaire, mais c’était plus fort que lui et sa récompense avait été plutôt bonne, le Ren avait réagi comme il l’espérait, c’était marrant à voir. Par contre, le simple serviteur ne se sentait pas à son aise lorsque le Prince se montrait plus menaçant, il l’avait saisi par le col et s’attendait à pire. Cependant, il le reposa et l’Okita souffla doucement, il était un peu rassuré à présent. Ensuite, le roux ordonna que cette conversation devait cesser et pour une fois, le châtain allait l’écouter, il n’était plus question de faire une erreur de plus. Pour la première fois depuis bien longtemps, il commençait à appréhender ce qui allait se passer une fois de retour au quartier général. Soit Kouen allait le révéler à Hakuei qui le prendrait mal ou soit, il allait le punir en personne. Dans tous les cas, ça l’effrayait ? Ça faisait longtemps qu’il n’avait pas ressenti ce genre de choses, mais il devait rester le plus détendu possible auprès de son partenaire.

Malheureusement, son plan de fainéant avait été un échec… C’était même plus grave que ça, mais le désert, ce n’était pas du tout son point fort, il le savait maintenant. La prochaine fois, l’épéiste devait trouver une solution pour échapper à ce type de missions, ça lui serait utile. Sougo finit par suivre son supérieur et grimpa une nouvelle dune de sable. Comme la première, c’était dur pour lui, pourtant, il ne se plaignait pas et avançait en faisant en sorte à ne pas prendre trop de retard. Mais le mage de rang S était trop rapide pour lui. Il avait déjà eu le temps de regarder la vue qui s’offrait à lui, une fois arrivé au sommet, et de lui demander de se dépêcher. Le second mage ne répondit pas et finit par atteindre le sommet peu de temps plus tard. Il put remarquer que Kouen ne cessait pas de le regarder avec sévérité, comme s’il ne l’aimait pas et qu’il le voyait comme un boulet, mais il était le gardien d’Hakuei donc il ne pouvait pas l’être ! Il fallait lui montrer de quoi il était capable même si le désert n’était pas le meilleur endroit du monde.

Toutefois, quelque chose ne lui échappa pas, il crut presque rêver… L’un des mages les plus puissants de Black Sun était en train de sourire ? Il était fin et en coin de lèvres, mais ça restait tout de même un sourire pour le moins étrange. Etant un sadique, il se souvint qu’il lui arrivait parfois de faire ce genre de sourire, surtout quand il avait une bonne idée en tête. Alors Kouen en avait une en cet instant précis ? Il se demandait ce que ça pouvait bien être et cette question ne resta pas longtemps sans réponse :

« Que dirais-tu de t'envoler ? »

Premièrement, le jeune homme regardait son camarade d’une manière non convaincue. Pour lui, c’était impossible parce qu’aucun des deux ne devaient avoir une magie qui permet d’accomplir une telle prouesse et puis, c’était impossible de voler dans un désert, il y avait peu de vent. Sauf que Kouen ne perdait pas son sourire et ça inquiétait de plus en plus l’Okita… C’était finalement possible ? Son sourire montrait qu’il n’avait pas du tout confiance au plan du Prince et il reculait de quelques petits pas.

« Vous n’êtes pas sérieux Kouen-sama ? Ça ne marchera pas… »

Cette dernière phrase n’allait certainement pas le sauver ni pousser le cousin d’Hakuei à revoir sa décision. Il fallait se préparer mentalement à l’inévitable… Il allait être catapulté à un moment comme à un autre, ce n’était pas son jour de chance.



(c) MEI SUR APPLE SPRING


Gain d'xp: 6
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kouen Ren
Black Sun
avatar
Messages : 66
Date d'inscription : 01/05/2014
Age : 24
Localisation : Sur la Mère, la Terre

Fiche de mage
Magie / Arme: Riku no Maho / Katana
Niveau: 22
Expérience:
424/506  (424/506)

MessageSujet: Re: Mission : L'Idole sacrée [PV : Kouen]   Ven 15 Aoû - 12:28



❝Kouen / Sougo

       Mission : L'Idole sacrée

Toutes les pensées du prince, et peut-être même cela pouvait se traduire sur les traits de son visage, oscillaient entre la nécessité de trouver une solution et l'espoir que celle qu'il proposait, aussi folle soit-elle, puisse fonctionner d'une part, et d'autre part,  le plaisir d'envoyer valser vers les nuages un serviteur un peu trop insolent. Un philosophe aurait tranché net le débat en approuvant la méthode comme un excellent moyen de joindre l'utile à l'agréable. C'est justement ce présupposé plein de sagesse que l'esprit sadique de Kouen mima de prendre. Un financier ou un savant peu scrupuleux aurait évalué les bénéfices et les risques face à une telle entreprise. Le mage n'y voyait aucun risque pour lui-même si ce n'est un peu d'épuisement mais, reprenant la position sado-philosophique, le jeu en valait très certainement largement la chandelle, ne serait-ce que pour voir Sougo se prendre pour un oiseau, contre son grès. Il restait bien une position à adopter pour trancher ce problème... Celle du paresseux qui opterait plutôt pour l'abandon. Mais, même un lâche préférerait le cruel soleil du désert à la colère de la maîtresse de la guilde du Soleil Noir. La décision en était donc prise, le serviteur de Hakuei s'envolerait, ou, pour être plus exact, serait propulsé avec force vers l'espace azuré. Et les protestations du principal intéressé finirent de convaincre Kouen que s'était sans doute la meilleure solution pour se distraire un peu et, éventuellement, apporter une solution à leur problème.

« Vous n’êtes pas sérieux Kouen-sama ? Ça ne marchera pas… »

Le visage du prince se décrispa légèrement tandis qu'un sourire de plus en plus large se dessinait sur ses lèvres, preuve d'un plaisir non dissimulé. Son regard vif ne cessait pas pour autant à détailler son partenaire de mission. Il l'avait irrité... Pourtant, sa conscience professionnelle, si tant est qu'elle puisse avoir son mot à dire dans l'équation, le poussait également à espérer que cette entreprise réussisse. Aussi plaisant que cela puisse être, il ne pouvait pas se contenter de catapulter son allié et le regarder s'écraser plus loin sur le sable brûlant. Il fallait améliorer cette agréable solution... Kouen n'approcha pas davantage vers Sougo, encore sur la défensive, et sans doute méfiant de ce que le roux pouvait bien lui faire subir ou le pousser à faire. Celui-ci se mit à froncer les sourcils alors qu'un nouveau flux d'idée lui venait. Il se massa les tempes tout le long de l'exercice en se passant de tout commentaire oral. De toute manière, son acolyte avait déjà condamné son idée. Il était donc inutile de lui demander véritablement son avis pour mettre en place le décollage.

Soudain, les traits du prince s'adoucirent prouvant qu'il sortait de ses profondes réflexions. Il cogna ses deux poings entre eux d'un air triomphal avant de planter à nouveau son regard sévère dans celui du serviteur de sa cousine. Il allait falloir coopérer s'il voulait éviter que l'entreprise soit un échec. Il fallait surtout que Sougo décolle, contre son grès s'il le fallait, pour pouvoir estimer si c'était effectivement une bonne ou une mauvaise idée. Pour faciliter le travail d'équipe, autant lui expliquer la situation...

« C'est simple, entonna Kouen d'un air un peu plus sérieux qu'auparavant. Je vais te frapper suffisamment fort pour te propulser dans les airs et de là tu regarderas après un village et on recommencera autant de fois qu'il faudra. Tu avanceras plus vite si je te lance. »

« Ou alors... »

Le sourire du prince qui avait disparu jusqu'à présent refit surface alors qu'il observait la figure de son interlocuteur. Il avait aussi pensé à une alternative un peu plus douce pour appâter le brave petit serviteur.

« Ou alors, je peux te lancer et me servir de la terre qui me protège en permanence pour la façonner, en faire un pilier et te rattraper avec. Tu seras mes yeux en hauteur. »

C'était vraisemblablement le perfectionniste qui l'avait emporté. Le philosophe sadique, le fin calculateur se courbaient devant un plan moins risqué pour Sougo mais peut-être plus fatigant pour Kouen. Le prince posa une main ferme sur l'épaule de son allié, car, malgré leurs rapports houleux, ils restaient membre d'une même guilde, et grogna : « Mais si tu en profites pour bailler aux corneilles, je t'écrase avec. »

Ren Kouen restait Ren Kouen, envers et contre tout.

❝ ... c'est simple... ❞
made by MISS AMAZING.

Gain d'xp: 7
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sougo Okita
Black Sun
avatar
Crédits : Moi-même °w°
Messages : 57
Date d'inscription : 26/12/2013

Fiche de mage
Magie / Arme: Ken Aratamaru
Niveau: 20
Expérience:
251/420  (251/420)

MessageSujet: Re: Mission : L'Idole sacrée [PV : Kouen]   Lun 18 Aoû - 14:14





Mission : l'Idole sacrée
Avec Kouen Ren



Sougo n’aimait pas l’idée de Kouen et ne le cachait pas forcément. Se reculant de quelques petits pas, il finissait par s’arrêter lorsqu’il perdait l’équilibre ; heureusement qu’il s’était rattrapé aussitôt. Il avait demandé à son supérieur s’il était sérieux et apparemment oui, c’était inévitable. Du coup, l’épéiste décida de se préparer mentalement à ceci… Une minute ! Si ça avait été Hakuei, il n’aurait pas protesté une seule seconde et là, il s’agissait de son cousin donc il fallait faire pareil ! Il y avait peu de différence entre les deux et l’Okita avait enfin l’occasion de prouver qu’il était digne de protéger la belle Princesse… En parlant d’elle, la chaleur semblait trop cogner sur la tête du châtain car il voyait le beau visage de cette femme à la place de celui de Kouen. Au début, ses yeux se mirent à briller et l’espoir revint rapidement, mais il fallait revenir à la réalité ! Comment pouvait-elle être à la place du Prince alors qu’elle était en mission et certainement loin d’eux ?! Il secoua sa tête à plusieurs reprises, se frotta les yeux et se frappa doucement au niveau du crâne, il fallait que ce mirage disparaisse !

S’étant dégoûté et guéri tout seul, le visage du jeune homme montrait sa déception et il ne faisait pas attention au fait que le frère de Kouha était plongé dans sa réflexion… Il ne manquait plus qu’à espérer qu’il ne l’ait pas vu faire l’idiot, comme il dirait sûrement. Puis, pour le bien d’Hakuei, il avait décidé de faire le plan de Kouen. Il était un homme, un épéiste, un gardien d’une Princesse donc pour sa fierté et pour la mission, il était finalement prêt à tout ! Prenant un air déterminé, il attendait la suite des événements et ça tombait bien puisque le second mage de Black Sun expliquait son idée. Cette dernière bloquait Sougo à « recommencer autant de fois qu’il faudra », ça n’allait pas le fatiguer ? Si jamais il y avait des combats, il serait le seul à se battre et à protéger le roux ? Ça lui ferait gagner tous les mérites et peut-être qu’il passera l’éponge sur son insolence ?

« Ou alors, je peux te lancer et me servir de la terre qui me protège en permanence pour la façonner, en faire un pilier et te rattraper avec. Tu seras mes yeux en hauteur. » Fut la seconde alternative.

Maintenant, le gardien se fichait de ce qui pouvait advenir de lui. Que ce soit l’un ou l’autre c’était la même chose et puis, s’il voulait quelque chose, Kouen ferait peut-être l’inverse ? Ayant lui-même un penchant sadique, il faisait toujours le contraire de ce qu’on lui disait et savoir que ça ne plait pas à une personne, c’est juste amusant. La menace rentra par une oreille et ressortit par l’autre, ça ne l’intimidait plus. Il se contentait de se rapprocher un peu de son camarade pour dire :

« Rassurez-vous, je ne suis pas encore fatigué. De plus, même quand je dors, je suis capable de découper un moucheron qui serait seulement de passage. Je suis prêt pour n’importe quoi donc je vous laisse le choix, Kouen-sama. »

S’arrêtant devant lui, il avait bien insisté sur le Kouen-sama, comme s’il s’amusait à le narguer légèrement, et faisait un sourire un peu provocateur. Sougo commençait à s’habituer à la façon d’être de son partenaire et il n’était plus question de se faire avoir, il allait lui montrer qu’il n’était pas faible comme les simples mages de Black Sun. Non, lui, il sortait du lot !



(c) MEI SUR APPLE SPRING


Gain d'xp: 6
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kouen Ren
Black Sun
avatar
Messages : 66
Date d'inscription : 01/05/2014
Age : 24
Localisation : Sur la Mère, la Terre

Fiche de mage
Magie / Arme: Riku no Maho / Katana
Niveau: 22
Expérience:
424/506  (424/506)

MessageSujet: Re: Mission : L'Idole sacrée [PV : Kouen]   Mer 20 Aoû - 16:27



❝Kouen / Sougo

       Mission : L'Idole sacrée

Depuis qu'il avait décidé qu'il allait faire voler ce tire au flanc de Sougo, rien ne pouvait ébranler sa concentration indéfectible. Kouen avait hâte de tenter l'expérience, par sadisme mais aussi par nécessité. Trop occupé dans ses réflexions solitaires sur le devenir du serviteur de sa cousine et sur leur chance de réussite, il ne remarqua pas que ce dernier avait entamé un étrange manège et que les traits de son visage prenaient des dimensions bien ridicules. S'il l'avait vu, il l'aurait frappé pour l'inviter à faire preuve de davantage de dignité et aussi parce qu'il aurait cru que l'autre se risquait encore une fois à le provoquer avec ce genre de mimiques particulièrement agaçante. Heureusement pour le disciple de Black Sun, le prince n'en avait pas même entrevu la moindre parcelle. Kouen s'était mis à penser sérieusement à un plan et rien – ou presque – ne pouvait véritablement le distraire du centre de ses soucis.

« Rassurez-vous, je ne suis pas encore fatigué, dit-il en s'approchant un peu du premier prince de Pergrande. De plus, même quand je dors, je suis capable de découper un moucheron qui serait seulement de passage. Je suis prêt pour n'importe quoi donc je vous laisse le choix, Kouen-sama. »

Ce faisant, le garçon s'était arrêté à hauteur de son interlocuteur. Un sourire trop franc pour être honnête lui barrait le visage et ne manquait pas d'agacer le roux. Il n'appréciait que moyennement cette façon d'être qu'il prenait plutôt comme de la provocation. Sougo avait bien trop insisté sa marque de respect et d'admiration dans son nom pour être tout à fait honnête. L'ironie était difficile à cerner et à expliquer, mais Kouen avait véritablement cette désagréable sensation qu'on se moquait de lui, ce qu'il ne pouvait pas décemment tolérer et qu'il ne supportait pas. Il haussa un sourcil en fixant son jeune interlocuteur qui, malgré ses bourdes à répétitions en matière de conversation et de bonne subordination, semblait plus ou moins sincère lorsqu'il affirmait qu'il se soumettrait au sort que lui réserverait le prince de Black Sun. Il ne manquait pas de cran, finalement et saurait se montrer utile lorsqu'il le faudrait. Du moins, l'aîné du clan des Ren l'espérait et l'attendrait de pied ferme sur le champ de bataille où il ne pourrait pas mentir sur ses véritables capacités. Couper une mouche en plein sommeil... Vraiment ? Le véritable talent aurait été d'en éradiquer une colonie entière ou de s'en prendre à une terrible chimère les yeux fermés et sans encaisser le moindre coup, d'abord ! Le conquérant le fusillait du regard, en profitant également pour jauger ses capacités physiques. Selon lui, Sougo ne payait pas de mine au premier coup d'œil mais il savait que s'il était au service de sa cousine c'était forcément parce qu'il se trouvait être meilleur qu'il ne le laissait paraître. Ce n'était pas une idiote après tout ! Face à cette conclusion implacable la dureté de Kouen se relâcha quelque peu.

« Parfait, se contenta-t-il finalement de dire avec sécheresse, se passant de tout autre commentaire inutile, comme à son habitude. Prépare-toi, ça va secouer. »

Il ne se comportait pas pour autant exactement de la même manière que dans son quotidien. Sougo voulait lui prouver sa force et son courage et, même s'il serait bien gardé de le gratifier d'un simple encouragement ou d'un signe d'approbation, il appréciait cette décision et commençait à estimer légèrement son partenaire. De larve insignifiante, le serviteur était devenu un moustique agaçant mais téméraire. Et il allait maintenant connaître son baptême de l'air et s'élever chatouiller les nuages.

Autant en profiter tant que l'Okita était décidé. Kouen n'attendit pas plus longtemps et saisit son acolyte par le col avant de le lancer de toutes ses forces dans les airs. Bien que cela l'aurait réjoui, il se garda bien de regarder le spectacle et s'empressa de modeler la terre qui lui servait d'armure pour en faire un pilier précaire. Comme il le pensait, la chaleur du désert l'avait fragilisée et elle ne pouvait pas supporter un trop gros poids. Le garçon tombait donc à pic. Observant enfin le domestique dans le ciel azuré, il se plaça sous son point de chute et le rattrapa avec son pilonne où l'autre vint se poser comme s'il s'agissait d'un perchoir. Il n'aurait plus qu'à le propulser à nouveau comme s'il se servait d'une batte de Baseball tout en progressant dans le désert.

« Tu as vu quelque chose, lui demanda-t-il avant de poursuivre. Vers où veux-tu que je t'envoie ? »

C'était une coopération particulièrement étrange mais les besoins de la mission l'exigeaient peut-être. Ren Kouen n'avait pas l'habitude de s'entre-aider et préférer agir seul mais il avait accepté de laisser sa chance à son subalterne pour qu'il puisse faire ses preuves.

❝ ... prépare-toi, ça va secouer... ❞
made by MISS AMAZING.

Gain d'xp: 8
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sougo Okita
Black Sun
avatar
Crédits : Moi-même °w°
Messages : 57
Date d'inscription : 26/12/2013

Fiche de mage
Magie / Arme: Ken Aratamaru
Niveau: 20
Expérience:
251/420  (251/420)

MessageSujet: Re: Mission : L'Idole sacrée [PV : Kouen]   Mar 26 Aoû - 14:24





Mission : l'Idole sacrée
Avec Kouen Ren



Le plan était enfin prêt pour avoir plus de chance de trouver ce village qui cachait l’objet que voulait absolument Gyokuen. Bien sûr, l’idée ne plaisait pas à Sougo, mais s’il n’y avait rien de mieux alors il accepterait de voler. Il fallait montrer à Kouen qu’il était digne d’être un gardien et surtout, qu’il était digne de protéger Hakuei. Cependant, son supérieur semblait bien le connaître et savait qu’il était quelqu’un de paresseux. Du coup, le jeune homme tentait de le rassurer en disant qu’il pouvait même couper un moucheron qui serait de passage en plein milieu de son sommeil. Bref, il n’y avait plus de soucis à se faire, il était sérieux à présent bien qu’il ne se gêna pas de le narguer avec légèreté. Son sourire ne faisait que s’agrandir lorsque le châtain remarqua que ça ne plaisait pas au roux. C’était sa revanche pour ce qui s’était passé auparavant et il n’aimait pas être pris de haut, même si c’était un Prince qui le faisait et que ça paraissait logique. Et puis, il ne savait pas pourquoi, mais c’était amusant de prendre autant de risques juste pour voir un Prince grimacer de diverses façons.

Ce dernier finit par lui demander de se préparer car ça allait secouer. L’Okita s’inclina légèrement avant de se tourner sur le côté droit. Il prit ses deux Katanas et les planta sur le sable. Pourquoi faisait-il ça ? Pour une fois qu’il souhaitait jouer la carte de la prudence. Personne ne risquerait de les voler et ce n’était pas dans ce sable qu’ils allaient disparaitre sauf si le sable devenait mouvant, mais il y avait peu de chance à ce que ça se produise non ? Il ne fallait pas y penser, son idée de base était de ne pas se faire remarquer à cause des reflets du soleil sur les fourreaux de ses deux armes. Puis, il eut à peine le temps de se tourner vers son partenaire de mission qu’il fut saisi par son col pour commencer à voler vers d’autres cieux. Avant d’en arriver-là, Sougo s’était préparé mentalement pour ça et avait serré ses dents.

Pendant la montée, il devait s’habituer à ceci et regardait partout autour de lui, c’était important et tout reposait sur ses épaules maintenant. Si la statuette était faite dans un minerai qui valait beaucoup de Jewels, elle devait certainement briller donc il faisait ses recherches dans les airs en espérant trouver quelque chose pour illuminer, et en même temps faire mal, à ses yeux. Rien, c’était agaçant. Par contre, il put voir qu’il y avait une grande dune de sable qui possédait une sorte de trou géant et peut-être que le village s’y trouvait à l’intérieur ? Après tout, il était bien caché dans ce trou et à la place des villageois, l’épéiste aurait choisi cet endroit aussi. La descente commença et il finit par atterrir comme un professionnel sur ce qui allait servir à le propulser à nouveau. Le cousin d’Hakuei finit par lui demander s’il avait vu quelque chose et Sougo se tourna vers lui :

« Je n’ai pas quelque chose de bien précis. Par contre… » Il fit une petite pause pour pointer droit devant grâce à l’un de ses index. « Si nous continuons par-là, nous verrons une grande dune et sa forme laisse penser qu’il y a un énorme trou, le village s’y trouve peut-être. »

De loin, ça ne pouvait pas se voir puisqu’elle pouvait être confondue avec les plus petites qui étaient plus proches, mais en avançant pendant quelque temps, la différence serait visible… Néanmoins, le mage de Black Sun n’était pas certain que ce soit là même si c’était, pour lui, le meilleur lieu afin de se cacher et de protéger la fameuse statuette.



(c) MEI SUR APPLE SPRING


Hors RP:
 
Gain d'xp: 6
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kouen Ren
Black Sun
avatar
Messages : 66
Date d'inscription : 01/05/2014
Age : 24
Localisation : Sur la Mère, la Terre

Fiche de mage
Magie / Arme: Riku no Maho / Katana
Niveau: 22
Expérience:
424/506  (424/506)

MessageSujet: Re: Mission : L'Idole sacrée [PV : Kouen]   Dim 31 Aoû - 14:46



❝Kouen / Sougo

       Mission : L'Idole sacrée

Kouen ne savait pas encore véritablement quoi penser de son partenaire, le serviteur de sa très chère Hakuei. Bien que son sourire niais et un brin provocateur ne manquait pas d'irriter le prince, Sougo ne cessait pas pour autant de montrer ses jolies dents de serviteur paresseux comme pour marquer son plaisir à défier un peu l'impatience du souverain. Le roux avait finalement su passer au-delà de cette agaçante figure pour poursuivre une mission qui, pour dire vrai, l'ennuyait plus qu'elle n'excitait sa fierté conquérante. Quel mérite retirer du massacre d'un village ? Quelle récompense servile pouvait bien incarner cette idole en matériaux précieux ? La richesse, mais certainement pas les éloges pour un geste plein de bravoure. Quand il repensait au but de sa mission, l'héritier direct de la dynastie des Ren prenait facilement la mouche. Son royaume avait été échangé contre une vie de servitude dans une guilde dont il ne comprenait pas bien les buts mais dont il était, malgré lui, l'un des principaux piliers. À défaut d'être Empereur, il restait et resterait l'éternel Prince de Black Sun.

Le temps de chasser ces sombres pensées, Kouen invita finalement son partenaire à se préparer sérieusement à chatouiller les nuages. Aussitôt le sabreur reprit de son sérieux, prêt à accepter la tâche qui lui incombait. L'homme à la chevelure de braise le vit finalement se courber légèrement comme pour marquer sa soumission à ce plan un peu fou pourtant si mûrement réfléchi dans l'esprit d'un fin tacticien. Sougo semble même pousser le zèle jusqu'à se délester de ses deux précieux sabres pour les planter dans le sable. Sans véritablement l'avouer, Ren approuva ce geste. Il n'avait rien contre ce serviteur, si ce n'est qu'il était un peu trop imprudent pour un simple domestique, et que cette insolence le rappelait à sa propre condition, car, derrière les apparences, il restait, lui aussi, le pantin de Gyokuen. Bien entendu, le fier guerrier se garda bien de partager ce genre d'état d'âme avec les autres membres de la guilde, pas même à sa chère cousine et encore moi à son tire-au-flanc de serviteur. Il n'empêchait qu'au-delà de son air renfrogné, il acceptait l'aide de cet Okita et lui offrait sa confiance le temps de cette mission improvisée.

Après les ultimes préparatifs, Kouen attrapa son associé par le col et le souleva au-dessus de terre avec une aisance presque déconcertante. Il tendit alors le bras pour le lancer vers le ciel. Le décollage était parfait et Sougo jouait parfaitement son rôle d'homme volant perçant presque avec grâce l'espace éthéré. Le prince salua ce beau vol d'un sourire, tout en regrettant que le serviteur n'est pas même poussé un petit cri d'effroi pour le divertir. Il ne pouvait, en revanche, s'empêcher d'admirer la détermination du jeune homme qui semblait prendre cette nouvelle tâche très à cœur pour s'être retenu de crier et ainsi soulager la boule qui devait se nouer au niveau de son estomac. Il n'eut néanmoins pas davantage le loisir de contempler le vol de sa victime car déjà les lois de l'apesanteur le rappelait aux sables brûlants du désert. Un pilonne de pierre entre les mains, l'éminent membre de Black Sun se déplaça de quelques pas sur sa droite pour réceptionner parfaitement l'Okita qui atterrit prestement sur son perchoir, si bien que, si le roux n'avait pas été de mauvais humeur et si fier de sa personne, il l'en aurait forcément félicité. Au lieu de ça, il le fixait avec un sérieux proche de la sévérité signifiant qu'il attendait un verdict à cette première expédition dans les airs. Réussirait-il éternellement ses réceptions avec un soleil qui risquait de l'éblouir alors qu'il chercherait le corps de son compagnon en train de tomber ? Est-ce que le sable amortirait sa chute en cas d'échec ?

« Tu as vu quelque chose, lui demanda-t-il avant de poursuivre. Vers où veux-tu que je t'envoie ? »

Il ne savait, en fin de comptes, si son idée était particulièrement lumineuse. La bonne initiative aurait plutôt été d'arrêter leur carrosse à Louen, ville à la lisière du désert et d'y louer quelques dromadaires pour y faire le voyage sans trop se fatiguer les pieds. Mais, maintenant qu'ils étaient perdus au milieu de la mer de sable, il leur fallait faire avec les moyens du bord qui se limitaient à bien peu de choses. L'échec serait insoutenable car il signifierait une mort lente et douloureuse loin des champs de bataille et des honneurs. Mourir ici signifiait tout simplement sombrer dans l'oubli, enseveli sous ces vagues de poussière. Or, le premier prince de Pergrande ne pouvait le tolérer. Il fallait que ça fonctionne.

« Je n'ai pas vu quelque chose de bien précis, trancha Sougo en tournant la tête dans sa direction pour lui répondre. Par contre... »

Il pointa alors avec son index un point imprécis, au loin, perdu au milieu des dunes quasiment toutes identiques les unes des autres. Le regard du roux alla lui aussi s'y perdre, suivant la direction imaginaire tracée par le doigt de son compagnon, dans l'espoir que leur destination ne serait pas aussi loin que prévu car le trajet du retour promettait d'être des plus éprouvants s'il fallait transporter un imposant totem en marche arrière et sans carrosse ni chameaux dans lesquels paresser un peu et s'éventer un peu comme ils pourraient. Et le verdict tomba : « Si nous continuons par-là, nous verrons une grande dune et sa forme laisse penser qu'il un énorme trou, le village s'y trouve peut-être. »

Kouen soupira, plus de satisfaction que de dépit. Il fit disparaître son pilonne pour récupérer sa protection quasi parfaite autour de sa peau qui, sous les effets de la chaleur, devait sans doute servir à peu de choses en fin de comptes. Il laissa son compagnon choir dans le sable chaud, mais sans aucune marque de méchanceté dans le regard. Il estimait juste qu'une petite chute d'un point aussi proche du sol n'avait rien de mortelle si ce n'était qu'elle pouvait être légèrement humiliante pour le garçon. Il joignit ses paumes d'un air satisfait et regarda avec détermination l'horizon que lui avait désigné le serviteur d'Hakuei.

« Bien... C'est mieux que rien, se contenta-t-il de lâcher avec une sincère retenue qui devait sans doute être le plus grands des témoignages de satisfaction dont il pouvait être capable. C'est du bon boulot, Sougo. »

Il se pencha vers le garçon pour lui tendre sa main comme pour l'aider à sa relever tout en ajoutant avec son sérieux et sa pudeur habituels : « Il n'y a plus une minute à perdre maintenant. Essayons ta piste, d'accord ? »

Ce garçon n'était peut-être pas aussi incapable qu'il pouvait le penser au début. Il était agaçant, mais s'il s'avérait qu'il avait raison, Kouen voulait bien revenir un peu sur son jugement et se montrer un peu moins sévère à ce sujet.

❝ Bien.. C'est mieux que rien.. ❞
made by MISS AMAZING.


HRP:
 
Gain d'xp: 11
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sougo Okita
Black Sun
avatar
Crédits : Moi-même °w°
Messages : 57
Date d'inscription : 26/12/2013

Fiche de mage
Magie / Arme: Ken Aratamaru
Niveau: 20
Expérience:
251/420  (251/420)

MessageSujet: Re: Mission : L'Idole sacrée [PV : Kouen]   Sam 6 Sep - 14:20





Mission : l'Idole sacrée
Avec Kouen Ren



Sougo se fichait bien des missions que l’on pouvait lui confier, sa position ne lui permettait pas de se plaindre ni de contredire ses supérieurs. Puis, celle qu’il faisait en ce moment-même en compagnie de Kouen ne lui déplaisait pas tant que ça. Cependant, l’action était longue à arriver et pour cause, le village qu’ils devaient détruire, en quelque sorte, était compliqué à trouver et ce désert n’aidait en aucun cas. Le Prince avait fini par donner une idée de plan qui consistait à faire voler le serviteur d’Hakuei pour qu’il puisse trouver une petite piste. Si c’était le seul moyen pour parvenir à trouver cette statuette alors l’Okita ferait ceci sans s’y opposer. Avant de partir vers les cieux, le Ren lui demanda de se préparer et après s’être incliné par politesse, il planta ses deux katanas dans le sable par mesure de sécurité. Ces derniers ne risqueraient rien ici et il ne fallait pas se faire remarquer à cause d’une broutille comme les rayons du soleil qui se refléteraient sur ses armes fétiches. Bien qu’au départ, le châtain avait voulu que ces villageois viennent de leur propre chef pour se faire massacrer, bonjour monsieur le paresseux.

Dès que l’épéiste était prêt, il se tournait vers son partenaire qui l’avait directement saisi par le col. Il fallait croire qu’un Prince était impatient pour tout et n’importe quoi ou du moins, ça ne touchait que Kouen. Il savait qu’Hakuei n’était pas comme ça, mais pour Kouha et Hakuryuu, jamais il ne pourrait le dire sachant qu’il ne les connait pas énormément. Pour en revenir à l’action de l’instant, Sougo se préparait mentalement et serrait ses dents du mieux qu’il pouvait. Etant lui-même un sadique, il savait que crier lors du décollage amuserait un autre sadique comme ce cher roux, il n’allait en aucun cas lui donner ce plaisir ! Une fois dans les airs, le jeune homme prit le temps de s’habituer et de regarder autour de lui à la recherche de quelque chose qui illuminerait ses yeux. Toutefois, à part le soleil, rien ne se présentait à lui et c’était très agaçant. Tout reposait sur l’idée de Kouen et surtout sur la capacité de Sougo à trouver une piste, même si elle devait être petite, il lui fallait quelque chose ! N’abandonnant toujours pas, il finit par voir une dune assez étrange puisqu’elle parvenait à attirer sa curiosité. Sa forme laissait penser qu’elle devait être trouée et c’était peut-être un endroit idéal pour se cacher ? Enfin, pour lui, c’était bel et bien le cas, mais pour des habitués du désert, peut-être qu’ils arrivent à trouver mieux ? C’était impossible de le dire donc il allait tout de même proposer ceci à son collègue de Black Sun.

Son atterrissage se déroula sans le moindre problème, il était même tranquillement installé sur ce qu’avait construit le mage de Rang S afin de le propulser à nouveau. Ensuite, l’Okita se tournait vers Kouen pour lui expliquer ce qu’il avait vu et pointait de son index la bonne direction à prendre. En fait, il ignorait si c’était la bonne, mais ça les sortait de cette situation tristement ennuyeuse. Cette solution semblait plaire à son supérieur et ça fit sourire celui qui l’avait trouvée. Néanmoins, le sourire ne dura pas longtemps car ce qui servait à le retenir venait de disparaitre subitement. Ses yeux étaient écarquillés et il essayait de se rattraper comme il le pouvait, mais la chute était inévitable… Il s’était légèrement enfoncé dans le sable chaud pour tout dire. Alors qu’il tentait de sortir de son pétrin tout seul, le Ren s’approchait de lui, le félicita avec un peu de retenue et tendit sa main vers lui pour l’aider à se relever. Il était en train de rêvasser ou c’était encore un de ces foutus mirages ? Non… C’était bien réel et encore une fois, la surprise était grande ! Sans perdre plus de temps dans des futilités, la gardien d’Hakuei prit la main de Kouen et se relevait rapidement grâce à son aide.

« Merci Kouen-sama. » Dit-il doucement, comme si ça le gênait.

Puis, le mage élémentaire lui demanda de ne pas perdre de temps et qu’il fallait vérifier sa piste. Il était vrai que le châtain allait servir de guide pour une courte durée comme il savait quelle dune était la bonne malgré le fait qu’elle pouvait ressembler à d’autres. Avant ça, il récupéra ses deux katanas qu’il accrocha de façon à ce qu’ils ne tombent pas et partit devant avec une légère avance, ses yeux ne quittant pas l’objectif le plus important à atteindre.



(c) MEI SUR APPLE SPRING


Gain d'xp: 7
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kouen Ren
Black Sun
avatar
Messages : 66
Date d'inscription : 01/05/2014
Age : 24
Localisation : Sur la Mère, la Terre

Fiche de mage
Magie / Arme: Riku no Maho / Katana
Niveau: 22
Expérience:
424/506  (424/506)

MessageSujet: Re: Mission : L'Idole sacrée [PV : Kouen]   Ven 8 Mai - 17:41


Mission #Idole Sacrée

Perdus dans le désert

...

Kouen & Sougo

Le regard que lui lança le serviteur, ou plutôt la surprise qu'il crut y lire, poussa le jeune prince à détourner la tête aussitôt l'Okita sur ses deux jambes. Il aurait été fâcheux que ce petit fainéant crût qu'il l'avait à la bonne. Kouen n'avait pas besoin de l'affection de ses... domestiques. On les avait suffisamment éduqués pour qu'il n'y ait pas à se montrer sympathique envers eux. La gentillesse, c'était un extra, et, chez le prince de Black Sun, elle dépendait largement de son humeur tant il fallait composer avec son mauvais caractère.

Sougo, dans un élan de sagesse soudaine, ne fit aucun commentaire. Il se contenta d'aller récupérer ses deux sabres plantés dans le sable et prit sans perdre de temps la tête de l'expédition, les yeux rivés vers un horizon incertain qu'il avait désigné quelques minutes auparavant comme une potentielle destination. Bien qu'il n'aimait pas s'en remettre au hasard, Kouen le suivit, espérant que le serviteur de ne le conduirait pas vers une mauvaise piste. Ils avaient assez crapahuté dans le sable comme ça et cette chaleur lancinante devenait fort incommodante.

Les deux mages noirs gravirent donc une dune puis une autre avant de se retrouver face à une autre bien plus grande que les précédentes et dont la forme semblait moins homogène que les autres. L'œil aguerri de l'Okita avait sûrement vu juste. Kouen l'approuvait en tout cas. Sa connaissance en matière d'architecture l'amenait à penser que quelque chose de l'autre côté empêchait le sable de s'écouler pour former une dune complète. C'était comme si le sable s'entassait là, contre un mur ou une barrière rocheuse qu'il ne cessait de renforcer à force de s'y amasser.

« Il y a quelque chose derrière ce mur de sable, dit-il à l'attention de son acolyte. »

Il restait à présent à définir ce « quelque chose ». Même si le paysage leur assurait d'un certain changement de décors, rien ne les garantissait que c'était véritablement vers le village qu'il se dirigeait. Que savait-il de cette communauté après tout ? Cette mission ne trouvait ses fondements que sur des rumeurs et des on dit que Gyokuen avait jugé comme vraisemblable. Et si elle n'avait décidé de l'envoyer dans le désert que pour mettre ses nerfs à l'épreuve et lui jouer un mauvais tour. La sale sorcière...

L'ascension fut aussi pénible que les précédentes, si ce n'est davantage. Le vent y soufflait horriblement fort et le sable ne cessait de s'y écraser ne manquant pas, par la même occasion, de leur piquer les yeux. C'était comme s'ils assiégeaient une forteresse naturelle, protégée par un vent mystérieux et les sables brûlants du désert. Une fois en haut, Kouen s'arrêta pour reprendre son souffle et se gratter nerveusement les cheveux pour y retirer les grains de sel qui s'y étaient déposés.

« Ça va ? demanda-t-il à l'attention de son partenaire qu'il n'avait pas entendu pendant l'ascension à cause du vent. »

Sans attendre une réponse, il reporta son attention vers le gouffre qui leur faisait face ; car la dune était creuse. On croyait distinguer au fond d'étranges structures qui auraient pu être des habitations comme des stalagmites. Quelques pierreries incrustées à même la roche semblait brillaient sous les rayons du soleil. Un nuage vint le masquer et l'obscurité reprit ses droits. Lorsque le nuage qui le masquait alors se retira, l'astre solaire se refléta au fond du cratère. Un lac s'y trouvait. Ils venaient de trouver une espèce d'oasis cachée sous le sol brûlant du désert.

« On descend ? ajouta-t-il finalement, en adressant, malgré lui, un sourire satisfait à son acolyte. »

Il se serait bien gardé de témoigner ainsi sa fierté envers Sougo, mais elle avait ressortie sans qu'il ne put la contenir et la masquer. Le petit serviteur les avait conduits vers un endroit où le soleil et le sable ne seraient plus une gène. Si seulement le village pouvait aussi se trouver dans ce petit monde paradisiaque...


Gain d'xp: 6
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sougo Okita
Black Sun
avatar
Crédits : Moi-même °w°
Messages : 57
Date d'inscription : 26/12/2013

Fiche de mage
Magie / Arme: Ken Aratamaru
Niveau: 20
Expérience:
251/420  (251/420)

MessageSujet: Re: Mission : L'Idole sacrée [PV : Kouen]   Jeu 14 Mai - 23:08





Mission : l'Idole sacrée
Avec Kouen Ren



Grâce à l'aide de Kouen, Sougo put se relever et sortir entièrement de cette couverture brûlante qu'était le sable de ce désert. Il le remercia doucement et d'une façon qui montrait bien sa gêne avant de s'éloigner un peu pour récupérer ses deux armes blanches préférées. Une fois qu'elles furent bien attachées, il put ouvrir la marche pour se diriger vers la seule piste qu'il avait trouvée à savoir une dune à la forme étrange, se situant assez loin de leur position actuelle. Cependant, il n'était pas question au serviteur de rater son coup et de perdre cette montagne de sable de vue, son partenaire le prendrait certainement mal. De plus, si la statuette se trouvait là-bas, ils pourraient partir rapidement du désert et c'était la bonne nouvelle... Dommage que rien n'était certain.

La traversée du désert reprit dans un silence religieux. Si le plus âgé des deux n'était pas bavard, le second ne pouvait pas lancer une nouvelle conversation à cause de sa place dans la hiérarchie de Black Sun. Puis, un garde du corps qui sympathise avec une personnalité importante, c'était du jamais vu et Sougo n'était pas irrespectueux à ce point, il savait où était sa place. Le duo de mages dut gravir plusieurs dunes, de tailles diverses et variées, avant d'arriver à celle qui intriguait beaucoup l'Okita. Sans hésiter plus longtemps, ils commencèrent à la monter comme les autres sans montrer le moindre signe de fatigue pour que leur fierté masculine ne soit pas froissée. Puis, il fallait avouer que si le Ren commençait à ralentir le mouvement, l'épéiste ne se gênerait pas de lui faire une petite remarque à ce propos parce que chercher ses supérieurs était devenu une nouvelle passion pour lui, ça rendait cette mission plus intéressante et le goût du risque était le meilleur du monde.

Tandis que le bout semblait s'approcher à petit feu, le vent se leva subitement et força le châtain à plisser ses yeux pour les protéger. Mais il fallait voir où il posait ses pieds, ce fut pour cette raison qu'il décida de s'aider de ses bras pour mieux couvrir ses yeux, qu'il ouvrit doucement. Cette soudaine et forte présence du vent n'était pas normale, mais seul un mage du vent pourrait en savoir plus ou le confirmer avec certitude ! Du coup, le mage noir ne s'en préoccupa pas tout comme ses longs cheveux qui devenaient un vrai nid à sable. Certes, c'était collant et désagréable, mais il fallait faire avec, malheureusement. Arrivés au sommet, Kouen fut le premier à s'arrêter, suivi de peu par le second. Celui-ci bougea ses bras pour retirer le sable, qui avait pu entrer dans les manches longues et épaisses de son haut rouge, alors que le Prince passa une main sur ses cheveux, en mode l'oréal parce qu'il le vaut bien, afin de retirer ce fichu sable... Il était presque devenu l'ennemi le plus dur à abattre.

Le silence, qui s'était installé depuis un bon bout de temps, mais qui était loin d'être lourd étant donné que les deux devaient y être habitués, finit par être brisé par une simple question venant de Kouen. Ce dernier demandait à Sougo si ça allait et la réponse ne fut pas donnée sur le coup. Normalement, il s'agissait d'une question banale à laquelle tout le monde répond : « ça va et toi ? », mais venant d'un Prince, le sens devenait tout autre. Malgré que le Ren ait porté son attention à autre chose qu'à son camarade, il finit par répondre à la question précédente :

« Ça va, ça va, et vous ? »

Pour une fois que l'une de ses réponses était sans arrière pensée et qu'elle était vraiment trop simple, il fallait presque le féliciter pour ça. Bref. Sougo ne fit pas attention au lieu dans sa généralité, quelque chose lui donnait cette forte envie de descendre : le lac... Evidemment, pendant un court instant, le jeune homme s'était demandé s'il s'agissait d'un nouveau mirage ou non, mais il reflétait le soleil et semblait réel, cette fois. Donc ça lui donnait une certaine motivation pour descendre malgré la paresse, qui reprenait assez vite le dessus à cause de la chaleur. Comme pour confirmer, sans le vouloir, la pensée de l'épéiste, le roux lui proposa de descendre en souriant légèrement. Ne pouvant pas s'opposer à cette proposition, il hocha de la tête en souriant légèrement à son tour avant de s'exécuter.

« Loin de moi l'idée de vouloir vous donner des ordres, mais est-ce que ça vous plairait qu'on s'arrête un peu au lac ? »

A vrai dire, le gardien d'Hakuei ne comptait pas tellement attendre l'accord de Kouen pour le faire, la soif et ses cheveux en avaient grand besoin et il était impossible de résister plus longtemps. Une fois au bord, il retroussa les manches de son Hakama pour plonger ses deux mains jointes dans l'eau et il les porta à sa bouche pour boire. Il fit ça à plusieurs reprises avant d'en mettre un peu sur ses cheveux, ça faisait du bien même si ce serait de courte durée. Maintenant qu'il se sentait mieux, il pouvait faire plus attention à ce lieu étrange et le regarda le plus attentivement possible pour ne pas rater la moindre nouvelle piste. Néanmoins, c'était trop calme... Peut-être que le vent était une sorte d'alarme et que tous les habitants s'étaient cachés à partir de ce moment. Tant pis, il fallait déjà établir les premières hypothèses :

« C'est drôlement calme par ici... Les habitants se sont forcément cachés, mais il faut savoir où... Peut-être dans la dune ? Ce serait bizarre, car ce village serait une sorte de fourmilière. Puis, c'est impossible de cacher ce qu'on cherche. » Il se tourna en direction du lac et plongea son regard foncé vers le fond de celui-ci. « A part au fond du lac, je ne vois pas où, mais tout reste à confirmer... De plus, le soleil ferait briller la statue et là, il n'y a rien... Qu'est-ce que vous en pensez, Kouen-sama ? »

Tout en écoutant la réponse, le serviteur prit l'un de ses katana et sortit délicatement la lame de son fourreau, souriant d'une manière qui montrait bien que l'envie d'en découdre était présente.

« On pourrait détruire ce lieu dans la limite du raisonnable, ce serait dommage que ça devienne notre tombeau à cause d'un manque de retenue. » Ajouta-t-il dès que la lame de son katana fût hors de son fourreau et après que Kouen ait fini de parler, bien sûr.



(c) MEI SUR APPLE SPRING


Hors RP:
 
Gain d'xp: 10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Mission : L'Idole sacrée [PV : Kouen]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Mission : L'Idole sacrée [PV : Kouen]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Mission : L'Idole sacrée [PV : Kouen]
» [Mission Rang C]A la recherche du lapin sacré [Pv : Solo]
» Rapport : Mission de bataille à 1500 points ork vs tyty
» Première mission
» Une mission pour changer la face d'Haïti !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Reborn :: Le vaste monde d'Edoras :: Déserts d'Edoras-