Rejoignez-nous, pour une aventure unique dans le monde des fées ~ ♦ Le forum a désormais 2 ans !
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Forum fermé. La partie RP est en revanche ouverte.

Partagez | .
 

 Le sens de l'honneur [1/???]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Messages : 163
Date d'inscription : 30/01/2014
Age : 26

Fiche de mage
Magie / Arme: Territory
Niveau: 25
Expérience:
114/650  (114/650)

MessageSujet: Le sens de l'honneur [1/???]   Mer 16 Juil - 14:36




Magnolia, une grande ville multiculturelle qui sert de base pour une guilde très célèbre : Fairy Tail. C'est une guilde qui regroupe différent magicien tous plus idiots les uns que les autres et tous plus bagarreurs également. Pourtant, cela n'empêche pas les membres de cette guilde d'être les meilleurs amis du monde, car, à Fairy Tail, l'amitié s'est sacrée. Pénétrons dans le bâtiment neuf de la guilde pour découvrir ensemble les mages qui la composent.

Assis à une table se trouvait une jeune fille blonde à la poitrine plus que développé qui se nommait Lucy Heartfillia. C'était une magicienne qui avait la capacité d'invoquer des esprits stellaires pour se battre avec eux. En face se trouvait Natsu Dragnir, un Dragon Slayer du feu avec son chat, Happy. Plus loin, un garçon torse nu repoussait les avances d'une jeune fille vêtue de bleu. Il s'agissait de Grey, un mage de glace, et de Jubia, une magicienne de l'eau. Bref, il y avait un peu de tout dans cette guilde magique et aujourd'hui, tout le monde était présent. Tout le monde ? Non pas vraiment, il manquait une personne et cette personne était Erza Scarlet.

La dénommé Erza était assise confortablement dans un train en direction d'une petite ville de campagne. La rousse se rendait dans une ville marchande afin de mettre fin à une prise d'otages. Une mission relativement simple qui ne nécessitait pas l'intervention d'une magicienne comme Erza. Pourtant, elle tenait plus que tout à faire cette mission pour une raison personnelle. En effet, d'après des témoins, le chef des preneurs d'otages était un jeune garçon ayant des cheveux bleus et un tatouage sur le visage.

La belle femme examinait le paysage qui défilait en étant perdu dans ses pensées. Ce garçon, elle le connaissait bien. Il se nommait Jellal Fernandez et il était un ami d'enfance d'Erza. Elle se demandait pourquoi son ami avait pris des marchands en otages, alors qu'il souhaitait se repentir de ses différents péchés. Cela n'avait aucun sens. C'est pour cela que la magicienne de rang S avait prit le train pour délivrer les otages. Elle voulait parler à Jellal et comprendre ses motivations.

Le train arrivait enfin en gare et Titania descendait avec un pas rapide. Elle prit rapidement la direction du lieu où elle devait se rendre et tombait devant une immense bâtisse entourée par une flopée de gardes royaux. Le chef de la division l'attendait et la saluait avec politesse.


- Content de vous voir parmi nous Dame Erza. La situation est critique. Nous avons déjà envoyé de nombreux hommes, mais sans succès. On essaye de ne pas pensez au pire à leurs sujets.

- Il y a un moyen pour que je rentre discrètement ?

- Oui. Veuillez me suivre.


Le colonel la guidait à l'arrière de l'établissement et lui montrait une porte en bois.

- C'est le seul endroit où l'on peut pénétrer. Ce qui est étrange quand j'y réfléchis. Cette porte est pourtant visible. Sans doute un oubli.

Erza examinait la porte en silence et reportait son attention vers le colonel royal.

- Vous avez une idée de ce que sont venue cherchez les preneurs d'otages ici ? Il me semble que cet établissement est réputé pour du matériel médical.

- Malheureusement non, nous n'en savons rien.

La rousse n'insistait pas et pénétrait en silence dans le bâtiment. Par mesure de précaution, elle avait sorti une épée au cas où elle se ferait attaquer sournoisement. L'intérieur était sombre et une odeur infecte se rependait dans l'air. Titania pouvait même entendre des mouches volées un peu plus loin. Alors qu'elle marchait, les pieds d'Erza butèrent contre quelque chose et la rousse s'écrasait sur le sol.

- Aïe !!! Sur quoi est-ce que je suis tombé ?

Elle se redressait et étouffait un cri en plaquant sa main sur sa bouche. Un cadavre se trouvait sous elle. Un vrai cadavre sans aucune trace de vie dans les yeux. Et il n'y en avait pas qu'un. Toute la pièce où elle se trouvait était jonchée de cadavres de marchands et de soldat. Choqué, Erza se relevait péniblement avant de murmurer

- Qu'est-ce que tu as fait Jellal ? Pourquoi avoir massacré tous ces gens ?

- AU SECOURS !!!! AIDEZ-MOI !!!


Une vois provenait de la pièce à côté. N'écoutant que son courage, Erza fonçait à toute jambe et fracassait la porte d'un coup de sabre. Dans la pièce se tenait une femme, très jolie, qui était à des caisses. Devant elle se tenait un homme masqué qui pointait sa lame vers la gorge de l'otage. Erza voulait s'approcher, mais un autre homme lui barrait la route. Cet homme la fixait en souriant.

- Tu crois que tu peux rentrer comme ça dans ma guilde Erza ?

- Je...Jellal...


Son ami d'enfance se tenait devant elle. Un immense sourire illuminait son visage. Il s'approchait doucement de la rouquine et posait sa main sur son visage pour le caresser tendrement.

- Content de te revoir Erza. Tu m'as manqué, tu sais ?

- Pourquoi Jellal ? Pourquoi tu as massacré tous ses gens ? Je croyais que tu avais changé.

Jellal reculait de quelques pas et ne répondait pas aux questions. Au contraire, il ordonna à son sbire de tuer l'otage immédiatement.

- Attend !!!! Libère là !!! Je suis là. Laisse là partir Jellal !!

- La laissez partir ? Ou bien les laissez partir ?

La rousse ne comprenait pas immédiatement et vit qu'une autre personne était aussi dans la pièce. Une personne qu'elle connaissait également.

- J...Jellal ? Je ne comprends plus. Comment tu peux être otage et preneur d'otage en même temps ?

Le preneur d'otages souriait de plus en plus et balançait Jellal sur le sol en ricanant.

- Oui comment est-ce possible monsieur ? Nous vous écoutons.

Le Jellal attaché crachait du sang et levait les yeux vers son amie avant de parler faiblement.

- E... Erza. Fuis... Ce type.... ce type est vraiment dangereux...

Le preneur d'otages ne souriait plus et passait à tabac Jellal qui hurlait de douleur.

- Tu... ne peux... pas... JOUER LE JEU ?!!!

Erza regardait la scène sans comprendre et le preneur d'otages changeait de forme. Il s'agissait en réalité d'un homme aux cheveux verts et aux yeux verts. Il était vêtu d'une chemise blanche, ouverte à la moitié qui montrait son corps musculeux. Il portait une grande cape orange avec une capuche ainsi qu'un pantalon noir. Son regard transpirait le mal et donnait des frissons à Erza.

- Tsss. Un peu plus et il disait des choses compromettantes cet imbécile.

Le faux Jellal se tournait vers Erza et souriait de toutes ses dents. La rouquine trouvait enfin le courage de prendre la parole.

- C'était toi depuis le début ? Ça n'a jamais été Jellal.

- Haaaaa, quelle perspicacité Erza !

- Laisse les partir. Je suis là.


- La vie serait tellement plus simple si tu étais la seule chose que je voulais. Non, non. Tu n'es qu'une toute petite distraction dans mon plan. HAHAHAHA !!!!

Il éclatait d'un rire cruel et sadique avant d'envoyer sa magie maléfique d'une couleur verte vers une Erza qui contrait avec difficulté avant de tomber sur le sol à genoux. L'homme continuait de rire comme un forcené et grimpait dans une diligence magique avec ses hommes et le corps inconscient de Jellal.

- J'étais content de te voir Erza. J'espère que l'on se reverra bien rapidement.

Il regardait une dernière fois Erza qui se relevait péniblement. La magie de cet homme lui avait fait beaucoup de dégât. Des cloches résonnèrent dans la ville, sans doute était-il déjà midi.

- Profite bien de ce son de cloche. Elles annoncent l'apocalypse.

Il claquait des doigts et la femme otage hurlait à l'attention d'Erza. Elle hurlait pour être délivrée. Erza se précipitait vers elle, mais les caisses où l'otage était attaché, explosèrent avec violence. Le souffle projetait la rouquine en dehors du bâtiment qui s'écroulait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Le sens de l'honneur [1/???]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Le sens de l'honneur [1/???]
» Renom et honneur du marine Walter C Drake
» Renom, Honneur et Wanted d'un Nain?!
» Barikad Crew-- Amour Infini-- Honneur à la femme haitienne
» Amy of Leeds : Reine de Coeur, à vous l'honneur !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Reborn :: Hors rp ~ :: Galerie :: Fictions-