Rejoignez-nous, pour une aventure unique dans le monde des fées ~ ♦ Le forum a désormais 2 ans !
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Forum fermé. La partie RP est en revanche ouverte.

Partagez | .
 

 À la chasse aux pedobears ! Feat. Jun Tetsuya & Gintoki Shiroyasha (keur keur)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lucy Heartfilia
Fairy Tail - Earthland
avatar
Crédits : Avatar by Erza K. & Signa by Sirius ❤
Messages : 622
Date d'inscription : 20/09/2013
Age : 103
Localisation : Dans mon lit, en train de geeker n_n

Fiche de mage
Magie / Arme: Magie des constellations / Fleuve étoilé
Niveau: 22
Expérience:
130/506  (130/506)

MessageSujet: À la chasse aux pedobears ! Feat. Jun Tetsuya & Gintoki Shiroyasha (keur keur)   Jeu 18 Sep - 22:24



Bonjour, j'aime bien les petits enfants et courir après les pedobears.
Guilde de Fairy Tail, Cité Royale, un matin pluvieux. Tandis que la pluie s'abattait sur la capitale, Lucy Heartfilia flânait comme à son habitude au comptoir de la guilde, parlant de tout et de rien, mais surtout de rien, avec sa bonne amie Mirajane. Cette dernière ne cessait d'être constamment curieuse quant aux fréquentations de la blonde ainsi que de sa vie sentimentale. Après tout la Strauss était ainsi faite qu'elle était d'une nature bien trop curieuse. Lucy était gênée lorsque sa camarade se mettait à faire sournoisement mention d'un certain mage dragon slayer, et dès lors elle se mettait légèrement à rougir, non pas parce qu'elle était amoureuse, mais simplement parce que cela la mettait toujours dans l'embarras, d'autant que Mirajane était assez crues dans ses propos avec elle. Bref, c'était en somme une petite routine à laquelle la constellationniste s'adonnait le plus souvent. Sirotant son jus de fruit et prêtant une oreille à la fois lasse et attentive à la barmaid, elle fut obligée de reporter une plus grande attention sur celle-ci lorsqu'elle la tira un peu plus de ses pensées en changeant légèrement de sujet.

« Dis-moi Lucy, est-ce que tu as entendu parler de Chibisland ? »


Levant ses yeux noisette sur la blanche, la moue interrogative que fit Lucy à cet instant montra clairement à Mirajane qu'elle entendait ce nom pour la première fois.

« C'est une île assez loin du continent, tu sais. C'est vraiment un lieu à visiter, les habitants sont tout à fait charmants et les paysages sont vraiment magnifiques, de ce que j'ai entendu. Ce serait un lieu sympa pour des vacances, je pense. »


Lucy sourit joyeusement à son interlocutrice, manifestement enjouée.

« Oui, j'imagine que ça pourrait être vraiment bien ! »


Mirajane pris alors une moue un peu plus sombre, sans toutefois se départir de son sourire énigmatique.

« Oh et... Tu sais, il y a une étrange rumeur qui court à propos de cette île. Il est dit que lorsqu'on pose le pied là-bas, on redevient instantanément un enfant ! Étrange hein ? »


La blonde écarquilla les yeux, elle n'allait pas être crédule au point de croire à une telle chose quand même !

« Bah, n'importe quoi ! Ce ne sont que des rumeurs, voilà tout. »
« Oh, vraiment Lucy ? » La barmaid approcha alors son visage plus près de celui de la blonde, après avoir pris une voix plus étrange, plantant son regard perçant dans celui interloqué de son amie. « Et bien, peut-être que tu as raison après tout ! » Finit-elle en se reculant et en poussant un rire léger.


La blonde la trouvait décidément bien étrange, autant que cette conversation d'ailleurs. Et puis... Un lieu dans lequel on redevient enfant, comme ça, comme un claquement de doigts, comme si un sortilège venait d'être lancé à la victime ? La constellationniste n'y croyait que peu, et c'est en lançant un dernier sourire à sa camarade qu'elle prit congé d'elle pour se diriger vers le panneau des missions, où Nab se trouvait comme à son habitude, hésitant encore sur la quête à prendre. La demoiselle le salua d'un sourire avant de porter son attention sur les missions affichées. Ses yeux se portèrent plus particulièrement sur l'une d'entre elles. « Chibisland » Celle-ci ne pouvait mieux tomber. À vrai dire Lucy était malgré tout curieuse quant à cet endroit, et elle le fut bien plus quand elle vit que la mission en particulier était d'enquêter sur d'étranges personnes déguisées en ours... En ours ? Une organisation complètement loufoque ? C'était assez étrange. Mais ce qui était aussi étrange était le fait que Lucy n'aurait à rencontrer son commanditaire qu'à la fin de sa mission, et pas avant, ne serait-ce que pour un débriefing. Les informations qu'elle avait sous la main devraient lui suffire et rien d'autre. Elle se sentait parfaitement à même de réussir avec ça, de toute façon.

« Et bien... Pourquoi pas. » Se dit la blonde en saisissant la quête d'une main, avant de rejoindre Mirajane pour la valider.


Celle-ci lui lança un regard et un sourire plein de sous-entendus, mais la constellationniste n'y fit pas plus attention que ça. Ceci fait, elle sortit de la guilde, constatant que la pluie s'était arrêtée, dans le but d'aller chez elle pour se préparer.

Plus tard, à une heure plus avancée de l'après-midi, Lucy avait dans son champ de vision une magnifique île flottante, à bord du bateau qui l'emmenait tout droit vers sa destination. Mirajane n'avait pas menti à la blonde. Les yeux de cette dernière brillèrent. Finalement cette mission serait également un prétexte pour découvrir ce lieu qui paraissait des plus splendides. Et cette histoire de retour en enfance l'intriguait énormément, même si elle n'y croyait que peu. Serait-ce possible qu'elle redevienne elle-même une enfant lorsqu'elle posera le pied sur cette île ? Elle secoua légèrement la tête comme pour chasser cette étrange pensée. Et puis quoi encore ? C'était ridicule, elle ne risquerait rien, et elle n'allait pas non plus croire de simples rumeurs. Autant se concentrer sur sa mission plutôt que de penser à cette... Légende urbaine peu fondée.

Elle arriva quelques dizaines de minutes plus tard et, remerciant la personne qui l'avait emmenée jusqu'ici, elle descendit du bateau, posant dès lors pied à terre. Petit silence. Lucy ne bougea pas et ne fit aucun bruit. Quelques minutes passèrent et finalement, elle mit ses mains devant elle, regarda ses pieds, ses jambes, ses bras. Manifestement, elle n'avait pas changé d'apparence. Elle s'avança alors, entrant dès lors dans une grande forêt à la fois dense et verdoyante.

« Je savais bien que c'était du n'importe quoi ! J'ai hâte de raconter ça à Mira tiens... C'était vraiment que des rum-... »


Lucy n'avait pas terminé sa phrase qu'elle venait à nouveau de porter son regard sur ses mains, les regardant désormais avec effroi. Depuis quand n'avaient-elles pas parues aussi petites ? La blonde poussa un cri lorsqu'elle sentit sa gorge se déformer, plus précisément ses cordes vocales qui avaient de ce fait rendu son cri bien plus aigu. Les larmes lui vinrent aux yeux lorsqu'elle sentit que sa jupe et son débardeur étaient, désormais, bien trop grands pour elle. Ses jambes et ses cuisses paraissaient bien moins grosses et musclées au toucher de ses doigts fins, et ses hanches étaient beaucoup moins élargies qu'après le passage de sa puberté. Par réflexe, elle se toucha la poitrine, et le passage de ses mains sur ce qui aurait dû être aussi gros et moelleux que de gros coussins faits de marshmallows lui fit le même effet que lorsque l'on pose ses doigts sur une planche à pain. Elle pâlit avant de se mettre à trembler. C'est à cet instant que Lucy comprit que ce n'était pas une légende urbaine. Elle poussa un cri tandis que des larmes d'effroi coulèrent sur ces joues, et d'une voix beaucoup trop aigüe pour être la sienne, elle cria à l'attention du ciel, qui était actuellement son seul observateur :

« MAIS QU'EST-CE QU'IL M'ARRIVE ?! »


En posant pied sur Chibisland, Lucy Heartfilia venait, au sens tout à fait premier du terme, de retourner en enfance.


CODE (c) MEI SUR APPLE SPRING

Gain d'xp: 12 déjà distribué sur l'autre rp.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://asuyaa-dxd.skyrock.com/
Jun Tetsuya
Sabertooth
avatar
Crédits : Erza K. ♥ | Lucy ♥
Messages : 1697
Date d'inscription : 10/07/2013
Age : 24

Fiche de mage
Magie / Arme: Golden Pillars
Niveau: 23
Expérience:
121/552  (121/552)

MessageSujet: Re: À la chasse aux pedobears ! Feat. Jun Tetsuya & Gintoki Shiroyasha (keur keur)   Ven 19 Sep - 1:38



A la chasse aux Pedobears


Feat : ✘ Lucy Heartfilia ✘ Gintoki Shiroyasha



La matinée commençait très mal dans la Cité Royale du Monde d’Edoras. La pluie s’abattait et prenait le moral de beaucoup de personnes avec elle, dont celui de Jun. Ce garçon n’aimait pas spécialement les jours de pluie et jamais il ne pourrait dire pourquoi. Peut-être parce qu’il n’appréciait pas lorsqu’il faisait sombre ? Non, au contraire, ça ne le dérangeait pas. Peut-être parce qu’il n’y avait rien à faire pendant ce temps-là ? Oui, c’était exactement ça. Tout le monde devait rester dans le quartier général de Sabertooth et devait s’occuper comme ils le pouvaient. Du coup, lorsque toutes les meilleures choses étaient prises par les premiers arrivés, les autres n’avaient plus rien et ce fut le cas pour lui. Il était tranquillement installé au bar et regardait la personne qui s’en occupait d’un air envieux. Il fallait dire que s’il pouvait servir de serveur le temps que la pluie cesse, ça n’allait pas poser de problèmes ! Le Tetsuya avait fait plusieurs fois la proposition et avait eu que des refus, sauf qu’il n’avait toujours pas abandonné donc il avait fini par avoir un verre de jus de fruit pour qu’il arrête.

Le mage prit son verre qu’on venait de lui offrir et le but sans prendre le temps pour le déguster. Une fois terminé, il le reposa, remercia la personne et soupira un coup, n’ayant déjà plus rien à faire. Par curiosité, il se tourna vers ses camarades pour savoir ce qu’ils faisaient et certains jouaient avec des cartes tandis que d’autres discutaient de tout et de rien, mais surtout de ce mauvais temps. Néanmoins, Jun ne garda pas sa mine désespérément ennuyée puisque la pluie cessa petit à petit jusqu’à s’arrêter complètement. Son premier réflexe avait été de se lever d’un coup pour aller vers le panneau des missions en chantonnant :

« Une petite mission, je veux une petite mission. Que proposes-tu petit panneau ? ♪ »

L’adolescent regarda chaque mission en chantant sa petite chanson en boucle jusqu’à ce que son regard bleuté tombe sur celle qui se passe à Chibisland. Il prit le papier et le lut. Apparemment, il s’agissait d’un drôle de groupe qui se déguisait en ours… C’était mal de se faire passer pour des animaux afin de commettre de mauvaises actions, il se devait d’y aller ! Toutefois, c’était une enquête à mener et pour une raison inconnue, la personne qui avait envoyé cette mission ne serait pas visible tant que la quête ne serait pas accomplie.

« Petite… Chibisland… Petite et Chibi veut dire petit non ? C’est la mission parfaite dans ce cas ! »

Jun souriait pour montrer qu’il était fier de la courte réflexion qu’il s’était fait pour lui-même. Ensuite, il prévint ses compagnons qu’il partait pour Chibisland et n’avait pas compris pourquoi on lui demandait d’être très prudent parce que de drôles de rumeurs tournaient autour de cette île flottante. Il aurait bien voulu s’arrêter pour en savoir plus, mais c’était le travail avant tout ! Avant de sortir complètement du quartier général, il vit qu’un sac à dos se trouvait à l’entrée et il le regarda longuement. Il se tourna vers ses partenaires en prenant le sac et dit :

« Je ne sais pas à qui il est, mais je lui rendrai à mon retour ! »

Il n’avait reçu aucune réponse donc il prit ça comme un : « Oui, tu peux t’en servir ». A l’extérieur, le mage des reflets se dépêcha d’aller chercher le moyen de transport le plus proche qui accepterait d’aller vers Chibisland. Ce ne fut pas une tâche bien difficile, les gens étaient aimables et étaient rapidement d’accord pour faire des déplacements. Le trajet fut court et dès que ses pieds touchèrent le sol, le Tetsuya s’inclina poliment et remercia la personne qui l’avait guidé en ce lieu.

« T’as bien fait d’avoir pris ce sac, tu risques d’en avoir fortement besoin ! Allez, bon courage mon garçon ! » Prévint la personne qui avait accepté de l’aider.

Encore une fois, le petit tigre resta dans l’incompréhension et finit par hausser ses épaules, il ne fallait pas perdre du temps pour réfléchir ! Il commença à avancer comme si de rien n’était, mais il n’avait pas remarqué que pendant ce temps, son corps rétrécissait et lui rendait son apparence de petit garçon. A vrai dire, il le remarqua une fois qu’il tomba sur le sol à cause de son pantalon et de ses chaussures qui étaient devenus trop grands pour lui. Le gamin resta immobile et regarda ses mains, elles étaient plus petites bizarrement… Ses vêtements étaient trop larges pour lui et il vérifia quelque chose pour être certain de ce qui venait de lui arriver. Il baissa son bas et son sous-vêtement pour s’apercevoir qu’autre chose était plus petit… Oh allez, on sait de quoi ça parle, pas besoin de l’expliquer ni d’en faire un dessin.

« QUOI MÊME ÇA, ÇA RETOMBE EN ENFANCE ? » Se demanda-t-il en parlant fort.

Il ne pensait même plus à l’essentiel qui était de savoir comment ça pouvait être possible de retomber dans sa jeunesse. Tout d’un coup, Jun finit par entendre un cri aigu venant sûrement d’une fillette, ça lui avait cassé les oreilles sachant que ça résonnait et qu’il n’était pas si loin que ça. Il fallait aller la rejoindre avant qu’il ne soit repéré par sa faute, mais il fallait d’abord s’occuper des vêtements trop grands. Tout d’abord, le mage de Sabertooth remit son pantalon et le plia jusqu’à ce qu’il ne traîne pas sur le sol, il accrocha ceci grâce à des lianes plutôt solides. Ensuite, il se servit de sa veste pour l’accrocher autour de sa taille, ainsi, elle servit de ceinture.  Heureusement qu’il avait toujours quelque chose en-dessous de celle-ci sinon il aurait été torse nu. Maintenant qu’il était prêt et que ses bottes étaient dans le sac, il monta sur les arbres et alla de branche en branche jusqu’à trouver une petite fille blonde qui semblait pleurer sur son sort. Il s’assit sur la branche et la regarda un peu avant de lui annoncer :

« Je peux savoir pourquoi t’es obligée d’hurler comme ça ? C’est pas si grave que ça ce qui t’arrive ! Et puis, tu risques de te faire repérer par des ours mauvais. »

Le ténébreux avait été plutôt méchant dans ses propos, mais il finirait sûrement par s’excuser tôt ou tard. En attendant, il descendit de son perchoir et se mit face à la petite fille qui avait le même âge que lui à cause de la transformation. Pour le moment, il ne disait rien et regardait sa main qui avait un tatouage rose qu’il avait déjà vu quelque part.



© Fiche par Ethylen sur Libre Graph'



Hors RP:
 

_________________


[19:33:32] Menma Yadomi : 1 bo joure il é nai é pi il é maur <- Plus epic, y'a pas

Bazar:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 559
Date d'inscription : 02/09/2014

Fiche de mage
Magie / Arme: Infinity Sword
Niveau: 15
Expérience:
91/240  (91/240)

MessageSujet: Re: À la chasse aux pedobears ! Feat. Jun Tetsuya & Gintoki Shiroyasha (keur keur)   Mar 14 Oct - 16:36





A la chasse aux Pédobear

Gintoki Shiroyasha | Jun Tetsuya | Lucy Heartfilia


Yavait pas grand chose à faire au sein du Gouvernement ces derniers temps. Haru et Gintoki parvenaient à s'entendre malgré quelques tensions, bien que la dernière d'entres elles finit par mettre l'un des deux dehors. Hors, pour cette fois, c'était Gintoki. Ca lui passerait surement, et puis ca lui permettait de faire un petit tour en ville pour se dégourdir les jambes. Mais il n'était pas au bout de ses surprises. Cette journée, il allait s'en souvenir. Passer au supermarché, prendre son lait fraise tant désiré puis aller faire un saut à la brasserie. Commander un Parfait au chocolat suivi d'une bière. Il dépassait sur son état de santé oui, mais il avait les nerfs. Le garçon se devait de faire gaffe quand même. En parlant de ça, quand avait il eu besoin de faire gaffe ? Dans ses plus lointains souvenirs, il ne se souvenait pas qu'il devait y faire attention, sur son alimentation et son besoin de sucre.

Hey l'Ami ! Remet un parfait au chocolat !

D'un regard méfiant, le tavernier chuchotta quelque chose à l'oreille de la serveuse avant de revenir quelques minutes plus tard avec sa commande. Ni une ni deux, Gintoki englouttit sa glace avant de se relever et partir. Cependant, il eut comme un malaise en se relevant un peu trop vite.
Son organisme n'avait pas eu le temps de finir d'ingérer toute la glace absorbée et le garçon tomba lourdement sur le sol.

Hey Gintoki, fais gaffe, Shouyo-Sensei arrive.

Que... Hein ? Une salle de cours, de l'époque. Takasugi et les autres étaient tous là. Un coup d'oeil au tableau et on pouvait voir les cours de mathématiques ainsi que d'autres trucs que l'on apprend en cours. Il était revenu au temps où il avait été recueilli puis éduqué avec les autres. Il était redevenu enfant.

Monsieur ? Monsieur ? Vous m'entendez ?
Hmmmm... ?

Ouvrir les yeux, se rendre compte que l'on se trouve dans une chambre. Les murs tapis de blancs. Hôpital surement. Une infirmière vint à sa rencontre. Grandes jambes, pas moche à regarder, blonde... Un clone de Natasha. Mais sans le caractère. Des papiers à remplir, soit. En parlant de son malaise, l'infirmière le stoppa dans sa phrase et se mit à lui parler d'une île d'où venait des rumeurs intéréssantes.  Une île où dessus, on retrouvait la taille que l'on avait étant enfant. Les yeux dans le vague, Gintoki la regarda, puis rassembla ses affaires pour partir. Il en avait entendu assez, fallait pas se moquer de lui avec ce genre d'histoire. Même s'il a toujours voulu retourner en enfance pour refaire sa vie. Cela était trop beau pour être vrai.

Cette île existe, allez demander au port.

Et pourquoi j'irais la bas ? Pourquoi n'y allez vous pas vous même, puisque vous y parlez avec tant d'intérêt ?

Et bien... Je ne puis m'absenter de mon lieu de travail. Et puis je...

Un geste de la main, puis claquer la porte d'un coup sec. Il en avait trop entendu. Sur le chemin du retour, le doute était toujours présent. Et si elle disait vrai ? D'un mouvement brusque, il stoppa son vespa et le laissa en plan, courant vers le port. Il devait en être sur. Un matelot présent sur le lieu râla un peu mais finir par accepter de l'emmener la bas. Mais il ne descendrait pas de l'embarcation. Ca serait donc à Gintoki de se débrouiller pour s'y rendre. Aucun problème avait il répondu. Et le voyage commenca.

Une fois en face de l'île, Shiroyasha plongea dans l'eau et fonca vers la terre ferme. Un pied, deux pieds. Rien ne se passa. Ainsi donc c'était une farce des autres. Faisant volte face, Gintoki agita les bras en l'air dans l'espoir de faire revenir le bateau pour retourner de l'autre côté.

HEY HO ! REVENEZ ! JE...

Tiens. Sa voix n'était plus la même. Et l'horizon lui semblait plus loin. Avait il rapetissé ? Coup d'oeil sur ses mains. Oui. Il avait rajeuni. Ses vêtements étaient devenus trop grands, faisant office de cape. Comment faire pour s'habiller ? Bien qu'étant un adepte du naturisme, il lui fallait bien quelque chose pour se couvrir. Plus tard. D'abord, faire un tour de l'île. Prendre une photo de lui enfant, il n'en avait plus. Hélas, il était hors service, l'eau et lui n'avait pas fait bon ménage. Tant pis pour la photo. Découvrons les alentours. Et hop, un cri de jeune fille le fit sortir de sa réfléxion. Une fille, en détresse ? Ici ?

Allons la sau...

Oui, il venait de se rappeler que tout être humain se voyait rajeunir. Donc toute jeune et jolie fille se trouvant içi se retrouvait prisonnière de son corps d'enfant. Maintenant, toutes les filles sont moches enfants avant de devenir des bombes atomiques, c'est mathématique Jean-Phillipe ! Toutefois, cela restait une fille. Donc même si elle s'avérait être repoussante içi, elle ne l'était surement pas hors de ces lieux.
Aussi partit il à sa rencontre, s'orientant grâce aux pleurs. Et il la trouva, sanglottant. Tatouage de guilde sur la main, blonde. Une mage donc. Et un autre l'accompagnait. Un brun qui semblait débrouillard, au vu de ses affaires rassemblées dans un sac à dos. Mage surement aussi. Sans prévenir, comme ca, Gintoki eut une phrase qui lui vient en tête directement. Il s'approcha de la fille, faisant signe à l'autre de s'écarter, qu'il gérait la situation, puis lui posa sa question qui lui faisait tant envie.

Tu pleures parce que t'es moche ?

Pfiouuuu ! Et ben voila, c'est fait. Il pouvait mourir tranquille. Fallait bien qu'il l'a pose un de ces jours, et aujourd'hui était le jour J. La question, il l'avait dite sans une once de méchanceté, juste avec ce petit air innocent qu'ont les petits enfants aux yeux de leurs parents.



code by © Lancy Orca de http://www.artsoul.fr/
Gain d'xp: 8
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucy Heartfilia
Fairy Tail - Earthland
avatar
Crédits : Avatar by Erza K. & Signa by Sirius ❤
Messages : 622
Date d'inscription : 20/09/2013
Age : 103
Localisation : Dans mon lit, en train de geeker n_n

Fiche de mage
Magie / Arme: Magie des constellations / Fleuve étoilé
Niveau: 22
Expérience:
130/506  (130/506)

MessageSujet: Re: À la chasse aux pedobears ! Feat. Jun Tetsuya & Gintoki Shiroyasha (keur keur)   Ven 26 Déc - 23:01



Bonjour, j'aime bien les petits enfants et courir après les pedobears.
Lucy était en train de pleurer. L'enfant qu'elle était désormais ne comprenait pas ce qui lui arrivait, et ne cherchait rien d'autre que de laisser libre cours à ses émotions puériles. Les larmes qui peignaient les joues de son visage devenu enfantin. La petite demoiselle se trouvait dans une position à la fois comique et dramatique, et vue de l'extérieur elle devait très certainement paraître ridicule. Toutefois elle n'avait jamais eu à subir ce genre de chose auparavant et cela s'avérait être une expérience bouleversante pour elle, il suffisait juste de voir dans quel état ça l'avait mis. Soudain, elle entendit un bruit au-dessus d'elle et, levant la tête, elle fit face à un petit garçon brun. La fée comprenait désormais que le hurlement aigu qu'elle avait poussé avait dû résonner partout autour d'elle, et sans doute que cet enfant ne serait pas le seul à l'avoir entendu.

« Je peux savoir pourquoi t'es obligée d'hurler comme ça ? C'est pas si grave que ça ce qui t'arrive ! Et puis, tu risques de te faire repérer par des ours mauvais. » finit-elle à l'attention de l'autre insolent.


Elle tilta à cette appellation, les larmes commençant à s'arrêter, sans doute pour mieux repartir de plus belle lorsqu'elle constata qu'un autre enfant venait de s'approcher d'elle ; les cheveux argentés, le regard innocent, il s'adressa à elle sans aucun tact : « Tu pleures parce que t'es moche ? »

Lucy fixa l'enfant qui avait osé lui parler ainsi, la bouche grande ouverte. Jamais on ne lui avait dit ça. Elle... elle... Elle était moche ? Il ne la trouvait pas belle ? L'égo de la petite fille venait d'en prendre un coup, et les larmes affluèrent de nouveau sur son visage, d'une façon absolument comique, tandis que sa bouche se tordait pour former une moue qui ne ressemblait à rien. Elle mit ses mains sur ses yeux pour ne plus le voir, sa simple vue la dérangeant au plus haut point, avant de le houspiller sans pour autant hurler, dans une myriade de mots qui joint les uns aux autres n'avaient aucun sens, tant la colère la faisait bégayer. La demoiselle se calma, tenta d'essuyer ses larmes devant les deux gamins qui devaient trouver cette scène complètement pitoyable. Pitoyable, c'était ce qu'elle était en cet instant. Elle mit un coup sur la tête de l'enfant argenté. Elle n'avait pas dû taper fort avec ses moyens actuels, mais elle espéra lui avoir réellement fait mal. Lucy tourna ensuite son regard sur le brun qui lui avait adressé la parole tout à l'heure. Elle se demanda s’il était sur cette île pour la même raison qu'elle, avant de s'exclamer à son attention :

« Désolée, j'ai un peu paniquée... Mais j'ai pas vraiment l'habitude de redevenir une enfant en quelques secondes à peine, donc je pense que tu peux compatir et comprendre un peu que ça me perturbe, gros malin. Et toi aussi d'ailleurs. » finit-elle à l'attention de l'autre insolent.


Elle venait de prononcer cela sur un ton sarcastique, réfléchissant à sa mission. Manifestement, il était sur cette île pour la même raison. Et si jamais c'était le cas, elle devrait peut-être être amenée à s'allier avec lui, puisqu'elle pourrait bien être dans la mouise si elle devait tomber nez-à-nez avec ces fameux ours qui étaient mentionnés dans sa mission. Parce que dans son état actuel, elle ne serait pas vraiment capable d'invoquer plus d'un esprit à la fois si elle devait poutrer ses adversaires, et encore moins la porte d'un esprit aussi puissant que Loki ou Caprico. Avec la force qu'elle possédait, elle pourrait sûrement invoquer Plue, ou Gemi sans Mini, ou bien l'inverse, ce qui n'aurait aucun intérêt. Avec des mains aussi petites, serait-elle en mesure d'utiliser le fleuve étoilé ? Elle devait avoir, quoi... Neufs ans, peut-être dix touts au plus ? C'en était trop, Lucy devait se voir dans un miroir pour voir les ravages que venaient de faire cette étrange île sur son corps, sinon elle allait devenir folle. Remontant du mieux qu'elle pouvait sa jupe un peu trop grande pour elle, ainsi que son débardeur de la même taille sur ses épaules, elle se déplaça de quelques mètres, cherchant son sac tombé un peu plus loin. Sans fond, l'accessoire en question devait abriter bon nombre de choses utiles pour la demoiselle, tel un miroir dont elle s'empressa de s'emparer. Très vite, elle observa son reflet dedans, et très vite, elle en devint muette de stupeur.

La fée constata qu'elle avait présentement huit ans, et certainement pas plus. Ses joues étaient plus gonflées, faisant ressortir une candeur qui était omniprésente sur son visage d'enfant. Sa bouche et son nez étaient plus petits et moins allongés, et même ses cheveux avaient raccourcis. Sa poitrine, ses bras, ses jambes et l'ensemble de son corps avaient réellement rétrécis, à son grand dam. Maintenant elle devait faire, quoi... Un mètre vingt les bras levés ? C'est avec le visage déjà bien moins pâle qu'avant qu'elle rangea son miroir, commençant à accepter son sort. Comme si elle avait le choix, de toute façon. Il fallait qu'elle se concentre sur sa mission, et le challenge allait être de taille puisqu'elle devra l'accomplir avec son corps d'enfant. Elle porta finalement son regard sur le gamin à la chevelure argentée, désormais calmée.

Étrangement, elle ne se sentait pas menacée par ses deux garçons dont elle ne connaissait pourtant rien. Pour le moment, elle devait se consacrer à sa mission. Et changer de fringues serait la bienvenue aussi, songea-t-elle en s'emparant à nouveau de son sac sans fond. Elle se mit à rougir. Elle n'allait quand même pas se changer devant ces deux-là. C'est pourquoi elle se cacha derrière un buisson et se changea rapidement, s'emparant de vêtements qui avaient la capacité de s'adapter au corps de leur porteur, choses qui étaient, elle ne savait d'ailleurs plus comment, présentes dans son sac magique. Il fallait quand même avouer que c'était la chose la plus pratique que Lucy avait sur elle à l'heure actuelle. Elle se débarrassa de ses parures désormais bien trop grandes pour elle et enfila rapidement ses nouveaux vêtements. Une tunique blanche sans décolleté aucun, puisque la petite demoiselle ne pouvait pas se vanter d'avoir grand monde à son balcon, ainsi qu'un short noir arrivant jusqu'à mi-cuisses, choses qui lui convenaient d'ailleurs très bien.

Ainsi, la constellationniste ne nageait plus dans ses vêtements, ce qui fit qu'elle se sentit bien plus à l'aise. Comme quoi, c'était bien pratique d'être très prévoyante, après tout les vêtements de la blonde finissaient assez souvent déchirés ou en mauvais état donc ça pouvait être assez compréhensible qu'elle prenne ce genre de chose dans son sac. Gardant ses clefs attachées comme à son habitude à sa petite ceinture, elle fit de nouveau face aux deux autres enfants. Peut-être avaient-ils eu le temps de faire un peu connaissance pendant qu'elle était partie se changer, bien qu'elle ne fût pas très longue. Elle s'adressa à eux avec une innocence naturelle qu'elle ne se reconnut pas.

« Du coup, je ne pense pas que vous êtes de mauvaises personnes, sinon peut-être que vous m'auriez attaquée pendant que j'étais en train de me changer. Bref, moi c'est L- »


La petite fille n'eut pas le temps de finir sa phrase, car elle aperçut au loin derrière les garçons deux grandes formes marron qui se rapprochaient. Mais qu'est-ce que c'était que ça ? Lucy ne prit pas la peine de réfléchir plus que ça et empoigna ses compagnons d'infortune chacun par une main, les entrainant vivement derrière de grands buissons à côté d'eux. Ainsi, ils étaient dissimulés face aux yeux indiscrets qui pourraient se présenter, c'est pourquoi les deux grandes formes qui se rapprochèrent ne les remarquèrent pas lorsqu'elles passèrent devant eux, les frôlant de peu. La blonde put constater avec effroi que ces fameuses formes marron étaient en réalité des ours d'une taille qui lui parut assez imposante. Lorsqu'ils étaient déjà loin, elle ressortit des broussailles avec une peur encore présente en son sein. La fée regarda tour à tour ses interlocuteurs, les détaillants de haut en bas sans gêne, avant de s'adresser de nouveau à eux.

« Lucy, donc... Je suis là pour une mission assez particulière, et je dois avouer que je ne pensais pas que les rumeurs à propos de cet endroit étaient vraies... Ça va rendre ma tâche difficile ; et puis vous les trouvez pas flippant ces gros ours ? » leur dit-elle avec une moue inquiète teintée d'une candeur qui lui était devenue naturelle.


Et puis peut-être qu'en faisant la conversation ainsi, ils pourraient s'allier à elle et l'aider dans sa mission, ou peut-être que finalement, ils s’avéreraient être ses ennemis ? Elle ne savait pas, mais elle savait autre chose désormais : ils n'étaient absolument pas les seuls sur cette île, et les ennuis ne tarderaient certainement pas à leur tomber dessus.


CODE (c) MEI SUR APPLE SPRING


Citation :
Désolée du temps d'attente. C'est pas terrible, je me mélange un peu et j'ai pas mal repris de ma seconde et dernière réponse sur la v.1 du rp ; toutefois j'espère que ça vous conviendra ^^
Gain d'xp: 13

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://asuyaa-dxd.skyrock.com/
Jun Tetsuya
Sabertooth
avatar
Crédits : Erza K. ♥ | Lucy ♥
Messages : 1697
Date d'inscription : 10/07/2013
Age : 24

Fiche de mage
Magie / Arme: Golden Pillars
Niveau: 23
Expérience:
121/552  (121/552)

MessageSujet: Re: À la chasse aux pedobears ! Feat. Jun Tetsuya & Gintoki Shiroyasha (keur keur)   Sam 3 Jan - 19:04



A la chasse aux Pedobears


Feat : ✘ Lucy Heartfilia ✘ Gintoki Shiroyasha



Cette île était vraiment étrange étant donné qu’elle venait de le rajeunir. Bon, il n’était pas si vieux que ça de base, mais avoir ses sept ou huit ans, ce n’était pas trop pour lui. A présent, ses vêtements étaient trop grands pour lui et il devait les arranger de façon à ce que ça lui aille mieux car il n’avait pas pensé à cette fin. Une fois prêt, Jun entendit un cri strident venant d’une voix de petite fille. Se bouchant les oreilles pour ne pas souffrir plus que ça, il finit par grimper un arbre et sauta de branche en branche pour rejoindre cette voix. Plus tard, le jeune garçon put constater qu’il y avait une fille blonde qui pleurait certainement à cause de ce sort qu’elle avait subi elle aussi. Avant de lui demander pourquoi elle pleurait alors que ce n’était pas si grave que ça, il s’assit sur la branche et se tourna vers elle. Peut-être que le mage de Sabertooth avait été méchant dans ses propos, mais on pouvait toujours tomber sur pire et il savait de quoi il parlait sachant que ça lui était arrivé à plusieurs reprises.

Ses pieds touchant finalement le sol de cette île flottante, le Tetsuya était face à cette fillette et regarda sa main qui possédait un tatouage rose. Il était sûr de l’avoir déjà vu quelque part, mais ça ne lui revenait pas directement. Au pire, ce n’était pas grave, soit il finirait par le savoir, soit ça lui reviendrait. Un autre garçon apparut près d’eux et demandait au mage de Sabertooth de s’écarter, il voulait gérer ce cas. Il le fit et sans que personne ne s’y attende, le garçon aux cheveux argentés annonça :

« Tu pleures parce que t'es moche ? »

Si la blonde restait bouche bée devant cette question, le noiraud mit ses mains sur sa bouche et pouffa de rire. Néanmoins, c’était tellement bien sorti qu’il n’avait plus la capacité de résister à cette envie d’éclater de rire. Voilà qu’il plaçait une main sur son ventre tandis que l’autre pointait la blonde, qui s’était remise à pleurer. Mais à force de rire, le garçonnet ne pouvait plus tenir debout et tomba sur le sol, le frappant avec l’un de ses poings. Il n’en pouvait plus. Le calme étant de retour, Jun parvenait à retrouver le sien. La fille reprit la parole pour répondre à ce qu’il lui avait dit avant de tomber dans ce fou rire. Elle avait expliqué qu’elle avait paniqué parce qu’elle n’était pas habituée à ce genre de situations et que les deux devaient comprendre ainsi que compatir… Les filles étaient chiantes à donner des ordres comme ça.

« Hum… Je ne vois pas ce qu’il y a de grave. Je suis sûr que si on sort de cette île, ce sera arrangé. »

Le mage des reflets avait annoncé ceci en ayant pris un air innocent. Il n’était pas sûr à cent pourcent que ça allait être comme ça, mais autant voir le bon côté des choses ! Puis, s’il montrait aux autres qu’il n’était pas du genre à douter, il aurait l’air cool ! Toutefois, la demoiselle sortit un miroir de sa poche et le petit tigre tira la tête et s’éloigna un peu. Les filles devaient tout le temps prendre leur temps pour se pomponner. Cependant, il fit un fin sourire car ça lui rappelait la première fois qu’il avait utilisé sa magie sur sa sœur. D’ailleurs, il devait être prudent, peut-être que le fait d’avoir rajeuni lui faisait perdre le contrôle sur sa magie et ce serait dommage de s’en prendre à elle sans l’avoir voulu. Peu après, elle se cacha derrière les buissons, certainement pour se changer et Jun se tourna directement vers l’argenté. Il le fixa sans rien dire, mais quelque chose lui disait qu’il avait envie de voir ça. Se contentant simplement de ricaner en croisant ses bras derrière la tête, il espérait que la suite soit plus amusante que ça.

Le trio fut à nouveau réuni peu de temps après et l’unique fille voulait commencer ce qui semblait être des présentations. Or, elle s’arrêta avant de terminer de dire son prénom et Jun le sentit après : deux choses arrivaient par derrière lui et l’autre garçon. Sans prévenir, ils furent attirés, par la blondinette, vers les buissons pour se cacher. Lorsque les deux ours passaient, le ténébreux fronça ses sourcils et son regard devenait plus sérieux. Il y avait trop de choses différentes chez ces ours… Tous ces plis, cette espèce de coupure au niveau de la tête et cette odeur plus humaine qu’animale… C’étaient des déguisements, il en était certain ! Dès qu’ils étaient assez loin, les enfants purent sortir de leur cachette et la blonde semblait être la seule à avoir peur. D’ailleurs, elle reprenait les présentations et ajoutait qu’elle était en pleine mission. Enfin, elle termina par demander si ces ours leur faisaient peur. Jun gardait ses sourcils froncés et s’avança légèrement vers la fameuse Lucy.

« T’appelles ça des ours toi ? » Il levait l’un de ses index en l’air comme le ferait un élève sérieux à l’école. « L’odeur était trop différente, il y avait des plis partout comme les vêtements qui sont trop grands… Comme les miens quoi ! Et puis, il y avait un trait autour du cou comme si on avait coupé la tête… Mais un ours décapité ne peut pas vivre, logique non ? Donc je suis sûr que ce sont des déguisements trop grands pour ces hommes. »

Pendant qu’il avait fait son explication, il s’était amusé à mimer les plis en montrant les siens. Puis, au passage de la décapitation, il faisait un grand sourire tout fier et ses deux index faisaient des demi-cercles de chaque côté de son cou. Maintenant son sourire était plus normal et il ajoutait :

« Sinon, je m’appelle Jun Tetsuya et je suis du Sabertooth. Du coup, je suis là pour la même raison que Lucy. » Il se tourna vers le second garçon du groupe. « Et toi ? »



© Fiche par Ethylen sur Libre Graph'



Gain d'xp: 10

_________________


[19:33:32] Menma Yadomi : 1 bo joure il é nai é pi il é maur <- Plus epic, y'a pas

Bazar:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 559
Date d'inscription : 02/09/2014

Fiche de mage
Magie / Arme: Infinity Sword
Niveau: 15
Expérience:
91/240  (91/240)

MessageSujet: Re: À la chasse aux pedobears ! Feat. Jun Tetsuya & Gintoki Shiroyasha (keur keur)   Sam 7 Mar - 0:11





A la chasse aux Pédobear

Gintoki Shiroyasha | Jun Tetsuya | Lucy Heartfilia


Cette fille n'a aucun sens de l'humour. Paniquer quand on s'aperçoit que notre corps change, c'est bien un truc de fille. Vous savez, ce truc qu'elles ont une fois par mois là. Heureusement que l'autre gamin s'était mis à rire sinon Gintoki se serait posé des questions sur son humour qu'il aurait pu perdre en posant le pied sur cette ile. Quoiqu'il en soit, Gintoki la regarda parler en mimant la personne qui réfléchit tout en approuvant de la tête. Si elle s'imaginait qu'il l'écoutait, et bien non. Une fille de moins de dix ans attire beaucoup moins l'attention qu'une fille avec dix ans de plus. Sauf si elle se met à brailler. Et c'est ce qui se passa, au moment où elle allait se présenter, la fille attrapa la main des deux garçons et les tira jusqu'à derrière un buisson. Une fois en sécurité, elle acheva de se présenter en dévoilant que son nom. Lucy. En y regardant de plus près, le garçon à la chevelure argentée avait semblé entendre comme un tintement métallique dans leur course. Une magie comportant un objet en ferraille, une clé ou des couverts. Pourquoi elle se trimbalerait avec des couverts, là était un peu la grande question à laquelle le petit garçon vit s'échapper son cerveau par les trous oculaires. Sans doute était elle majordome ou maid dans la vie réelle. L'autre garçon s'introduit en tant que membre de Sabertooth, Jun Tetsuya de son nom, après avoir établi sa façon de voir les choses marrons qui s'étaient fait voir dont Lucy avait préféré fausser compagnie. Des hommes dans des déguisements d'ours. Rien que ca. Sérieusement ?

Euh... Z'êtes sérieux avec votre histoire de mecs habillé en ours ?

Totalement perdu le gamin. A un point tel qu'il du même se relever pour apercevoir l'un des costumés. Vite se coucher sur le sol pour ne pas se faire surprendre par l'un des gros nounours qui s'était tourné de leur côté. C'est qu'il avait eu chaud cette fois. Une goutte de sueur coula le long de son front, signe qu'il ne parviendrait pas à faire comme si de rien n'était auprès de ses compagnons occasionnels. Ah oui, se présenter...

Gintoki.

Dit il avant de retourner se plaquer contre un buisson et essayer de voir comment les choses se déroulaient sans se faire voir. Tout allait pour le mieux donc, ils étaient donc trois enfants de dix ans sur une île peuplée de bonhommes en costumes d'ours. Tu parles d'une mission. On se croirait dans un dessin animé où les héros sont des enfants en couche culotte. Les Razmotrucs. Enfin bref, le petit gars du gouvernement voulait savoir à présent si leur magie avait été affecté par les changements ou pas du tout. C'est donc en concentrant son énergie dans sa main qu'il fit apparaitre une épée dont l'allure ressemblait étrangement à....un couteau. Ok, donc la magie avait vraiment été déréglée. Donc tout était à refaire niveau plan. Là où Gintoki pensait tout finir en un assaut grâce à sa magie, maintenant la tâche s'avérait beaucoup plus ardue. Se tournant vers ses deux compères, il leur présenta le couteau avec un air gêné.

Houston, we got a problem...




code by © Lancy Orca de http://www.artsoul.fr/
Gain d'xp: 5
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucy Heartfilia
Fairy Tail - Earthland
avatar
Crédits : Avatar by Erza K. & Signa by Sirius ❤
Messages : 622
Date d'inscription : 20/09/2013
Age : 103
Localisation : Dans mon lit, en train de geeker n_n

Fiche de mage
Magie / Arme: Magie des constellations / Fleuve étoilé
Niveau: 22
Expérience:
130/506  (130/506)

MessageSujet: Re: À la chasse aux pedobears ! Feat. Jun Tetsuya & Gintoki Shiroyasha (keur keur)   Lun 30 Mar - 19:29



Bonjour, j'aime bien les petits enfants et courir après les pedobears.
Le petit garçon brun s'était voulu rassurant, en disant à l'attention de la blonde que ce n'était pas si grave que ça et qu'il suffirait probablement de sortir de cette île pour que tout soit arrangé. Puis étaient arrivés des ours, que la blonde avait pu anticiper en obligeant les deux garçons à se cacher derrière un buisson avec elle, car les ayant vus en premier. Une fois qu'ils étaient passés, elle put donner son nom, exprimant son inquiétude quant à ces ours étranges. Le brun s'adressa de nouveau à elle, lui disant que ce n'était pas des ours, car l'odeur était bien trop différente et qu'ils avaient des plis partout, comme s'ils portaient des vêtements, avec un trait autour de leur cou, un peu comme s'ils s'étaient fait décapiter. Or, un ours décapiter ne pouvait pas vivre, donc il s'agissait probablement là de costumes. Lucy n'avait pas eu le temps d'observer avec une aussi grande attention les masses marron qui s'éloignaient désormais d'eux, et elle fut surprise par le raisonnement de l'enfant à côté d'elle. Il s'avérerait peut-être un allié puissant.

D'ailleurs, il s'appelait Jun, faisait partie de Sabertooth et était là pour la même raison, ce qui était un bon point pour elle. Elle n'avait pas entendu celui aux cheveux plus clairs s'était exclamé quant à cette histoire d'ours, avant qu'il ne se présente, s'appelant donc Gintoki. Il se plaqua derrière un buisson et continua d'observer les hommes supposément déguisés en animal s'éloigner. Il n'avait pas dit faire partie d'une guilde et Lucy supposa alors qu'il devait être un mage qui avait choisi de ne pas en faire partie, préférant l'indépendance, probablement. Mais pour le moment, ce n'était pas important. Elle le regarda. Il semblait se concentrer sur quelque chose, et alors un couteau apparut dans sa main. Manifestement, il s'agissait là d'une démonstration de sa magie, et son air perplexe lui permit de supposer qu'il s'attendait à quelque chose de meilleur.

« Houston, we got a problem... dit-il alors.


Lucy n'avait pas osé en faire de même, déjà qu'elle se demandait si elle était capable d'ouvrir une porte, mieux valait ne pas essayer de voir si c'était le cas. De plus, il valait mieux économiser ses forces.

« Je crois que je peux pas faire grand chose non plus. Ça va être compliqué si on retombe sur ces ours bizarres, enfin ces hommes déguisés quoi. Pour commencer peut-être qu'il faudrait trouver le village le plus proche d'ici ? dit-elle à l'attention de ses deux camarades d'infortunes. De toute façon, il leur était impossible de régler le problème autrement qu'en venant ici, bien qu'en tant qu'enfants. Mais là était toute la difficulté de la chose, c'était un peu comme un challenge. Et ça expliquait peut-être aussi pourquoi la récompense était si élevée.


« Et puis Jun, dit-elle en s'adressant directement à lui, tu as l'air de pouvoir bien sentir les choses, ça va être utile ! s'exclama-t-elle avec sa voix un peu aiguë. Quant à Gintoki, je pense que ça peut être important d'être un minimum armé contre ces ours bizarres, on sait jamais après tout, dit-elle après s'être tourné vers le gamin aux cheveux argentés.


D'ailleurs, elle était toujours intriguée par la raison de sa venue ici. Est-ce qu'il pourchassait ces ours aussi ? Vu la façon dont il avait été étonné lorsqu'ils avaient commencé à parler de ça après les avoir aperçus, elle en doutait un petit peu. Mais peut-être qu'elle aurait bien assez le temps de découvrir de quoi il en retournait réellement, après tout, ils venaient tout juste de se rencontrer alors chaque chose en son temps.

« D'ailleurs, tu fais partie d'une guilde ? demanda-t-elle avec une curiosité enfantine à peine voilée, intriguée par la réponse que le petit garçon pourrait lui apporter.


Ils auraient bien assez le temps de faire connaissance de toute manière, puisqu'ils étaient dans le même bateau avec, désormais, un même objectif : enquêter sur ces ours plus qu'étranges.


CODE (c) MEI SUR APPLE SPRING


Citation :
Sorry du temps de réponse les gars, j'espère que ça vous plaira ♥
Gain d'xp: 6


Dernière édition par Lucy Heartfilia le Ven 3 Avr - 23:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://asuyaa-dxd.skyrock.com/
Jun Tetsuya
Sabertooth
avatar
Crédits : Erza K. ♥ | Lucy ♥
Messages : 1697
Date d'inscription : 10/07/2013
Age : 24

Fiche de mage
Magie / Arme: Golden Pillars
Niveau: 23
Expérience:
121/552  (121/552)

MessageSujet: Re: À la chasse aux pedobears ! Feat. Jun Tetsuya & Gintoki Shiroyasha (keur keur)   Ven 3 Avr - 16:30



A la chasse aux Pedobears


Feat : ✘ Lucy Heartfilia ✘ Gintoki Shiroyasha



Les ours avaient terminé de passer devant les yeux des trois jeunes enfants, qui étaient cachés pour ne pas se faire remarquer, logique. Jun avait utilisé son bon sens de l'observation pour leur faire part de ce qu'il avait vu et ces hommes étaient tout sauf des ours. Ces costumes étaient, certes, bien faits, mais pas suffisamment pour tromper les yeux du Tetsuya. Les présentations furent faites et comme à son habitude, le noiraud ne cachait rien sur lui et annonçait normalement son nom, son prénom et sa guilde, ce n'était peut-être pas important, mais c'était dit ! Quant à l'argenté, il avait simplement annoncé son prénom, ce qui faisait qu'il était le plus mystérieux des trois... Comment ferait-il si c'était quelqu'un d'une guilde noire ? Boah... En fait, il s'en fichait pas mal, ce n'était pas le premier ennui qu'il aurait avec une organisation illégale.

En parlant de lui, il semblerait qu'il ait utilisé sa magie pour faire apparaître un couteau et se tourna vers eux, disant qu'il y avait un problème. Gamin comme il était, Jun se retenait de rire et pensait que sa magie de base était inutile donc ça changeait rien pour lui. Ensuite, la seule fille du groupe expliqua qu'elle ne pourrait pas faire grand-chose non plus et que ce serait dur si jamais ils recroisaient ces hommes costumés.

« Mais non ! On essaie de les piéger, on pique leur costume et on récupère notre taille normale ! Enfin, je pense que leur déguisement sert à ça... »

Après tout, tous les trois étaient devenus plus petits sauf ces inconnus donc c'était la seule utilité que pouvait avoir ces drôles de vêtements. Toutefois, avec leur taille, force physique et magique actuelle, ce ne serait pas si simple que ça. Ce fut certainement pour cette raison que Lucy avait proposé de partir à la recherche d'un village pour en savoir plus. Tel un gamin capricieux, le mage de Sabertooth croisa ses bras contre lui, gonfla ses joues et regarda ailleurs pour accentuer son mécontentement... Cette idée était vraiment trop longue à faire, même s'il possédait de bons sens et que la demoiselle voulait qu'il en use pour trouver un lieu qui serait habité. Cependant, rien ne certifiait qu'un village existait et si jamais c'était le cas, des enfants comme eux ne seraient pas plus utiles !  

Pendant que Lucy prêtait plus d'attention à Gintoki, le dernier mage sortit de la cachette et regarda à droite, puis à gauche pour savoir quelle serait la meilleure direction à prendre. Or, il pouvait sentir que les ours avaient pris l'une d'entre elles et que le mieux serait de l'éviter à tout prix sauf qu'il avait un mauvais pressentiment. Etant donné que les hommes étaient en position de force, qu'une mission avait été donnée à presque toutes les organisations de ce monde, ils devaient certainement jouer les chefs de cette île flottante donc de potentiels villages étaient en danger... Enfin, le Tetsuya ne pouvait pas deviner ça sachant qu'il n'était pas si perspicace que ça. D'ailleurs, il était plus occupé à courir à droite et à gauche, à sauter pour se sentir plus léger et à marcher, quelquefois, sur ses deux mains en tenant l'équilibre comme il le pouvait et en riant comme un imbécile.

« Trop cool ! Je me sens plus léger et rapide ! »

Une fois qu'il décida d'arrêter, il posa ses fesses sur l'herbe verte de cette île flottante et fixa droit devant lui. Depuis tout à l'heure, le mage des reflets ne se préoccupait pas de ce que pouvait faire les deux autres, mais une odeur de cramé entrait dans ses narines et le força à se boucher le nez.

« Ça pue le brûlé putain ! » Peu de temps après, il remarqua que de la fumée s'élevait dans le ciel toujours jaune / vert clair de ce monde et il retourna directement auprès de ses partenaires de mission. « Euh les gars... Je tiens le village et on ferait mieux de se dépêcher, il est en train de brûler. »

Il n'y avait aucun risque à ce que ces hommes dérangent les animaux en brûlant une forêt et ils sortiraient plus gagnants s'ils embêtaient des enfants, n'est-ce pas ? Ça lui rappelait vaguement un surnom étrange qu'il avait entendu une ou deux fois... C'était quoi, déjà ? Ah oui, Pedobear, bien sûr ! Mais le plus étonnant dans tout ça était le fait que Jun avait dit cette phrase comme si, ce qui était en train de se passer, était la chose la plus normale au monde.



© Fiche par Ethylen sur Libre Graph'



Hors RP:
 
Gain d'xp: 7

_________________


[19:33:32] Menma Yadomi : 1 bo joure il é nai é pi il é maur <- Plus epic, y'a pas

Bazar:
 


Dernière édition par Jun Tetsuya le Sam 4 Avr - 2:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 559
Date d'inscription : 02/09/2014

Fiche de mage
Magie / Arme: Infinity Sword
Niveau: 15
Expérience:
91/240  (91/240)

MessageSujet: Re: À la chasse aux pedobears ! Feat. Jun Tetsuya & Gintoki Shiroyasha (keur keur)   Ven 3 Avr - 23:00





A la chasse aux Pédobear

Gintoki Shiroyasha | Jun Tetsuya | Lucy Heartfilia


"Tu dis que t'es gros."
Une voix dans sa tête lui avait sorti ça comme ça, sans aucune raison. Peut être que cela avait agi sur sa forme physique et que les couteaux invoqués précédemment représentaient un signe de gloutonnerie présent chez l'Argenté. Après, l'idée de partir à l'assaut armé de couteau de cuisine d'école n'était pas à exclure puisqu'au moins, ils seraient armé. Et rien n'est plus dangereux qu'une horde d'enfants en colère. Surtout quand l'ennemi était une bande d'ours costumés. Suite à cela, la blondasse demanda si Gintoki faisait partie d'une guilde, ce à quoi il lui expliqua poliment que c'était plus une organisation qu'une guilde. Tout en prenant soin de ne pas trop en dévoiler sur sa place au sein du Gouvernement. Regardant l'autre brun, une autre idée fut proposée. Subtiliser les costumes pour regagner sa taille normale. Une proposition pourquoi pas intelligente, non dénuée de sens.

Et si les gens dissimulés dans les costumes étaient eux mêmes des nains ?

Après tout, cette chose n'était pas à exclure. Si jamais il s'avérait vrai, ils allaient être dans de beaux draps. Pour Gintoki, il était évident qu'il fallait se barrer fissa de cette île pour retrouver la taille normale. Et peu importe si les autres rejoignaient ses idées, l'Argenté ferait cavalier seul. Jetant un coup d’œil sur le ciel dont la lumière peu à peu disparaissait, le Shiroyasha se sentait tiré par la fatigue qui lentement le gagnait. Ils avaient beau avoir retrouvé leur jeunesse, la résistance au sommeil avait grandement baissé. La sieste avait maintenant une importance capitale, et c'est avec un long bâillement que le petit garçon observa le compagnon à la mine enjouée gambader et faire le mariole. Trouvait il ça vraiment drôle, le fait de rester enfant indéfiniment ? A y penser, ca donnait bien des avantages. Mais ça enlevait certaines habitudes, comme le bar d'Otose ou ses entrées qu'il avait aux différents clubs.

De la fumée ?

Aussitôt, des souvenirs du champ de bataille refirent surface dans son esprit. Des morts, innocents. Se levant brusquement, empoignant le couteau qu'il avait invoqué juste avant, le jeune garçon fit apparaitre deux autres coutelas dans les mains de ses partenaires et se dirigea où se trouvait Jun. De la fumée s'échappait effectivement de l'endroit assez proche de leur position, et c'est en attrapant le bras de ses deux collègues que le trio d'enfants partit voir ce qu'il se tramait. A tout les coups, il s'agissait d'une fausse alerte. Quoi qu'en y repensant, avec la présence des personnages déguisés en ours, tout était possible.

On se sépare une fois arrivé au village. On doit sauver le maximum de gens.

Sur ce, il partit dans la maison la plus à gauche. En défonçant la porte après plusieurs coups de pieds, Gintoki hurla pour savoir s'il y avait du monde dans l'habitation. L'absence de réponses sur le moment confirma ses craintes. Sans doute les habitants avaient déjà péri suite à l'épaisse fumée qui peuplait les quatre murs de l'enceinte. En temps normal, il aurait pas hésité à aller sauver la veuve et l'orphelin. Mais ce fut comme si son désir s'était échappé par un quelconque maléfice. Était ce lié à cette île, en plus d'être réduit à l'état enfantin ? Probable. Il fallait maintenant savoir si les autres avaient trouvé quelque chose de leur côtés. Et savoir pourquoi il se sentait si mal, pourquoi ses forces étaient drainées depuis son entrée dans la demeure. Ses paupières se fermèrent petit à petit, sur le chemin il s'écroula. Inconscient.



code by © Lancy Orca de http://www.artsoul.fr/

HRP:
 
Gain d'xp: 5
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucy Heartfilia
Fairy Tail - Earthland
avatar
Crédits : Avatar by Erza K. & Signa by Sirius ❤
Messages : 622
Date d'inscription : 20/09/2013
Age : 103
Localisation : Dans mon lit, en train de geeker n_n

Fiche de mage
Magie / Arme: Magie des constellations / Fleuve étoilé
Niveau: 22
Expérience:
130/506  (130/506)

MessageSujet: Re: À la chasse aux pedobears ! Feat. Jun Tetsuya & Gintoki Shiroyasha (keur keur)   Sam 11 Avr - 10:35



Bonjour, j'aime bien les petits enfants et courir après les pedobears.
Dans leur état actuel, il est vrai que cela allait être dur de faire face à ces ours, enfin ces types déguisés, même si Jun assurait le contraire, proposant de voler leurs costumes et de récupérer leur taille en les enfilant. L'idée n'était pas bête, car si eux-mêmes étaient devenus des enfants en entrant sur cette île, cela ne semblait pas affecter les ours. Le problème qu'ils incarnaient était en effet de taille et elle sentait que tout ceci cachait une histoire beaucoup plus louche et dangereuse. L'enfant aux cheveux argentés dit ainsi que les gens dissimulés dans les déguisements étaient peut-être eux-mêmes des nains. Mais comment auraient-ils fait pour empêcher la magie de l'île d'exercer un sort sur eux ? Peut-être que les costumes étaient faits d'une matière spéciale, mais la blonde trouvait tout ceci fort étrange. Cette option d'enfiler les déguisements n'était donc pas à exclure s'ils voulaient s'en sortir. Elle vit le petit brun sortir de leur cachette tandis qu'elle questionnait Gintoki, qui lui répondit qu'il faisait plutôt partie d'une organisation que d'une guilde. Manifestement, trop en dévoiler n'était pas dans son intérêt et Lucy ne chercha donc pas à en savoir plus malgré sa grande curiosité actuelle. Et alors que Jun s'excitait sur le côté quant à sa rapidité et sa légèreté, il s'arrêta, s'exclamant :

« Ça pue le brûlé putain ! »


Avant de faire remarquer qu'il voyait le village et qu'il était en train de brûler. Gintoki se saisi de leur main et c'est ainsi qu'ils partirent le plus rapidement possible vers le dit village.

« On se sépare une fois arrivés au village. On doit sauver le maximum de gens. »


C'est ce qu'avait dit l'argenté avant de courir vers une maison à gauche, dans le but de trouver des survivants de cette attaque. Car il était clair que tout ceci était dû à ces ours qui semaient la pagaille pour une raison qui lui échappait.

« Il a raison, mais fait attention à la fumée Jun, dit-elle en s'adressant à ce dernier, et ne t'étouffe pas, aussi. »


Elle courra quant à elle dans une maison juste à côté. Dans celle-ci, il n'y avait aucun fumée, mais les lieux donnèrent l'impression à Lucy qu'une dispute venait d'avoir lieu, car tous les meubles étaient renversés et les fenêtres brisées. Soudain, elle entendit un cri, et couru sans plus réfléchir dans sa direction, le couteau de Gintoki à la main. Elle vit une petite fille en pleine altercation avec un ours, qui manifestement était sur le point de l'enlever (et pas autre chose bande de malades). La petite constellationniste se jeta sur le dos du grand ours brun, tirant fortement sur sa tête, enfin ses poils, enfin ce qui avait l'air d'être des poils. Il se débâtit, mais son masque fut malgré lui enlevé. Elle fut ainsi forcée de le lâcher, assistant à la décroissance de l'homme caché dans le costume. Ils avaient ainsi vu juste : quelque chose dans ces déguisements empêchait le retour en enfance provoqué par Chibisland, et elle venait de faire là l'acquisition de ce tissu fort intéressant. Malheureusement, le costume était déchiré et cela allait être compliqué de le rafistoler. Elle tendit sa main à la petite fille au sol, alors que l'autre était dans son coin en train de crier et de pleurer comme un dément.

« - Est-ce que ça va ? dit-elle à celle-ci.
- Oui, merci !
- Que s'est-il passé ?
- Ils nous ont attaqués, en débarquant dans le village, brûlant certaines maisons avec une sorte de lacryma étrange... Je crois que la fumée n'est pas normale, j'ai vu plusieurs amis tomber très vite dans les pommes à cause d'elle. Je vais bien, j'ai eu de la chance. D'autres personnes se font enlever en ce moment, mais je ne peux rien faire contre eux... »


Lucy eut un frisson. Ils étaient donc là pour kidnapper les habitants. Cette fille n'avait rien eu et c'était l'essentiel. Elle regarda l'homme dépouillé injustement de son costume, auquel elle mit un grand coup de pied.

« C'est quoi cette fumée ?! »


Demanda-t-elle avec sa voix aiguë, mais elle n'eut aucune réponse de l'homme apeuré qui s'était, vraisemblablement, endormi. Okay d'accord, ça allait faciliter sa tâche ça. Elle conseilla à la fille de ne pas sortir et de se cacher, et elle ne doutait pas qu'elle le ferait. En sortant de la maison, elle vit un ours non loin d'elle qui ne l'avait pas encore vu, et mieux valait éviter qu'il le fasse. Elle retourna sur ses pas, se retrouvant au début, et fonça sur la gauche. Très rapidement, elle tomba sur Gintoki, étalé au sol dans l'entrée d'une maison d'où se dégageait la fumée. La blonde mit un mouchoir épais devant son nez et sa bouche et s'approcha de l'argenté, lui sommant de se réveiller en le secouant. Elle ne savait pas si cela fonctionnerait, mais elle ferait mieux de se dépêcher, car l'ours l'avait en effet vu, et était en train de suivre ses pas.


CODE (c) MEI SUR APPLE SPRING


Citation :
Bon, bon. Alors j'ai essayé de bouger un peu et peut-être que je me suis hâtée avec cette histoire de costume (on va dire que Lucy est pas tombée sur le plus futé d'entre eux) mais là c'est suffisamment la galère donc ça va hihi  
Gain d'xp: 8
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://asuyaa-dxd.skyrock.com/
Jun Tetsuya
Sabertooth
avatar
Crédits : Erza K. ♥ | Lucy ♥
Messages : 1697
Date d'inscription : 10/07/2013
Age : 24

Fiche de mage
Magie / Arme: Golden Pillars
Niveau: 23
Expérience:
121/552  (121/552)

MessageSujet: Re: À la chasse aux pedobears ! Feat. Jun Tetsuya & Gintoki Shiroyasha (keur keur)   Ven 24 Avr - 16:08



A la chasse aux Pedobears


Feat : ✘ Lucy Heartfilia ✘ Gintoki Shiroyasha



Pour une fois que Jun disait quelque chose d'intelligent, il fallait que l'argenté gâche tout en disant que c'était des nains à l'intérieur des costumes... Cherchait-il à l'embrouiller en disant ça ? Quoique ça ne changerait rien puisqu'il avait remarqué que les déguisements étaient trop grands pour eux, mais il était sûr que ça lui irait s'il devait récupérer sa taille normale. Il restait un enfant de 15 ans, après tout, et ce fut pour cette raison que ça ne le dérangeait pas d'avoir 7 ans de moins approximativement. Alors que Lucy et Gintoki étaient occupés à discuter ensemble, le Tetsuya courait partout et faisait plusieurs choses pour tester son corps et pour s'habituer à sa nouvelle taille. Cependant, il dut s'arrêter lorsqu'une odeur désagréable entrait dans ses narines. Il s'agissait d'une odeur de brûlé et il ne lui fallut pas beaucoup de temps pour qu'il remarque qu'un village était en train de brûler pas très loin d'eux.

Sans perdre plus de temps que ça, le second garçon du groupe se chargea de prendre la main du petit Tigre et de la mage de Fairy Tail pour aller sur les lieux. Une fois arrivés, l'argenté demanda aux deux autres de se séparer et Jun hochait simplement de la tête pour lui répondre. Peu de temps après, il se dirigeait vers la première maison à gauche et parvenait à y entrer dès que la porte fut défoncée. Quant à Lucy et Jun, ils ne partirent pas sur le champ, la blonde conseillait au noiraud de faire très attention à cette fumée et à ne pas s'étouffer.

« Ne t'en fais pas, j'ai mon foulard sur moi, il pourra m'aider ! » Répondit-il en souriant.

Il défit le nœud de son foulard, le remonta pour que ça aille au-dessus de son nez et le rattacha. Maintenant qu'il était prêt, et qu'il avait l'air un peu con comme ça, il se dirigeait vers les maisons de droite pour savoir si tout allait bien. A sa grande surprise, la porte de la maison était déjà ouverte et Jun entra comme si c'était chez lui. Les flammes dominant une grande partie de la salle principale, il ne pouvait rester qu'au niveau de l'entrée, pour le moment car si jamais il entendait des voix, il serait prêt à aller sauver les enfants en danger.

« Oï ! Il y a quelqu'un ?! Les ours ne sont pas là et je suis venu vous aider ! »

Les seules réponses, qui venaient à lui, étaient des bruits assourdissants de poutre en train de s'écrouler et il dut en esquiver une, qui s'était écroulée là où il se trouvait auparavant, bloquant au passage la sortie. Râlant contre cette dernière, il regardait tout ce qui se trouvait autour de lui, espérant trouver une nouvelle issue de secours et par un coup de chance, une fenêtre était derrière lui. Avant de sortir de cette habitation, il regarda une dernière fois la salle et se décida de sauter par la fenêtre dès qu'il fut sûr qu'il n'y avait personne. Jun n'avait pas pu se permettre de rester là plus longtemps, il ne tenait pas à brûler vif alors que les personnes vivant dans cette maison n'étaient plus de ce monde ou s'étaient échappés depuis le début. Mais lorsque ses pieds touchaient le sol, il perdit l'équilibre et tomba sans le vouloir... Qu'est-ce que c'était que ce moment de faiblesse ? Le mage se releva et grattait l'arrière de sa tête, tentant tant bien que mal de trouver une réponse à sa nouvelle interrogation, mais aucune ne fut trouvée... Tant pis.

Néanmoins, un autre problème se présentait. En effet, le couteau qu'il tenait depuis que Gintoki les avait faits venait de disparaître. Il ne fallait pas être un surdoué pour comprendre que quelque chose lui était arrivé et quand le Tetsuya regardait la maison où il était allé, il put voir Lucy entrer dedans suivie de peu par un ours ennemi. Directement, le jeune garçon se dirigea vers celle-ci, sautait dès qu'il fut assez proche de l'ennemi et avec ses deux pieds en avant, il lui donna un coup de pied le faisant tomber sur le sol. Il savait que son coup ne lui ferait pas de mal, ce fut pour ça qu'il était très pressé et qu'il commençait à hausser le ton :

« Pars en première Lucy, je me charge de porter Gintoki ! Ah oui et surtout, ne te gêne pas et marche-lui dessus, ce serait dommage qu'il se relève trop vite. »

Lui-même se trouvait sur le corps allongé de l'homme déguisé, mais il finit par en descendre pour porter, comme il le put, le dernier compagnon. Heureusement qu'ils n'avaient pas leurs tailles normales sinon Jun n'aurait jamais réussi à faire une telle chose, bien que là, il éprouvait beaucoup de difficultés, mais il ne tenait pas à être aidé. Une fois en dehors de la maison, il posa délicatement l'argenté sur le sol et le secoua pour qu'il se réveille.

« T'as pas le droit de dormir en pleine mission, fainéant ! On a besoin de tes couteaux encore ! »

Le jeune garçon ne cesserait pas de le secouer tant qu'il n'aurait pas une réponse venant de son camarade et il devait se dépêcher, le vilain pas beau allait revenir d'un instant à l'autre, ça ne devait pas être si facile que ça de se relever avec un costume trop grand. Mais intérieurement, il se sentait vraiment mal. Déjà qu'avec sa taille normale, sa magie était dure à faire marcher, là, il devenait totalement inutile et sa fierté en prenait un sale coup. Serrant ses poings et se mordant la lèvre inférieure, il n'avait qu'une envie : frapper l'autre garçon pour qu'il reprenne connaissance.


© Fiche par Ethylen sur Libre Graph'



Hors RP:
 
Gain d'xp: 9

_________________


[19:33:32] Menma Yadomi : 1 bo joure il é nai é pi il é maur <- Plus epic, y'a pas

Bazar:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 559
Date d'inscription : 02/09/2014

Fiche de mage
Magie / Arme: Infinity Sword
Niveau: 15
Expérience:
91/240  (91/240)

MessageSujet: Re: À la chasse aux pedobears ! Feat. Jun Tetsuya & Gintoki Shiroyasha (keur keur)   Lun 27 Avr - 18:40





A la chasse aux Pédobear

Gintoki Shiroyasha | Jun Tetsuya | Lucy Heartfilia


Dans son état léthargique, Gintoki sentit quelque chose lui passer dessus comme s'il s'agissait d'un rouleau compresseur lui écrasant ce qu'il avait de plus cher au monde. Un semblant de grognement pour exprimer son mécontentement, une voix extérieure sembla lui parler. Essayant en vain de se concentrer sur ce qu'il se passait, le garçon commença à avoir la tête qui tourne à force de se faire secouer comme un prunier. Par pur réflexe, il balança sa main dans le vide en espérant attraper quelque chose pour se stabiliser et se remettre de ses émotions. C'est en palpant une touffe de poils que l'Argenté rouvrit les yeux instantanément. Le fait de sentir les cheveux différents des siens lui remémora une époque pas si lointaine que cela compte tenu des évènements. Des souvenirs qu'il pensait oubliés à jamais, et pourtant c'était bien lui dans le corps de ses dix ans qui faisait remonter toutes les expériences passées. Le dojo, le maître, les autres élèves. Son regard alla directement se poser sur la teinture des cheveux. Noirs, comme ceux de celui qui fut son ami jadis. Mais comme une barrière établie par ses soins, le Shiroyasha ne prononça pas un mot ni un nom, se contentant simplement de feindre le réveil difficile.

Hum... C'est pas censé être férié aujourd"hui ?

Maugréa t-il en le ponctuant d'un air endormi. Il était parfaitement conscient, juste que pour paraître plus crédible il se devait de se rabaisser au niveau des autres. Une stratégie qui s'était avérée payante depuis l'accident, et qu'il allait devoir encore maintenir quelque temps. Parce qu'en fin de compte, faire l'idiot était bien plus amusant qu'il n'y paraissait.

Attends quelques secondes, j'ai l'impression de m'être prit une cuite monstrueuse... L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération

Tout en disant cela, Gintoki regardait autour de lui pour faire un bilan de la situation dans laquelle Jun et lui se trouvaient. Village en flammes, des gens déguisées en ours, une fumée à consistance magique s'avérant nocive pour la santé. Mais où donc était passé Lucy, la blonde qui pleurait à leur rencontre et la réplique cinglante du garçon qui aurait du lui faire avoir un oscar pour la meilleure réplique d'introduction, et pourquoi Jun le portait ? Qu'est ce qu'il s'était tramé pendant que l'Argenté avait prit un peu de repos ? Il lui fallait un topo rapide et précis, ce que Jun allait s'empresser de lui dire une fois demandé. Mais d'abord, aller chercher la personne manquante du trio gagnant. Coup d’œil à gauche, puis à droite. Le village en flamme, les cris des personnes effrayées. Toute cette ambiance, l'odeur du sang et de la peur. Des sentiments bien connus du Gintoki, qui s'extirpa de la prise du membre de Sabertooth avant de s'adresser à lui de manière assez brute.

Bon, t'as une idée où est partie l'autre ? - lui laisse le temps de répondre puis reprend - J'te repasse une arme, tiens.

Un couteau à lame plus grande que ceux d'avant se forma dans le creux de sa main. Dissimulant à l'aide de sa manche le filet de sang qui commençait à couler le long de sa bouche, Gin plaça l'arme invoquée dans les mains de Jun avant de lui dire de partir devant. Même s'il feintait le fait de ne pas savoir ce qu'il se passait, il avait bien du mal sur le plan magique. Qui aurait cru que venir sur cette île et retrouver une seconde jeunesse lui drainerait autant d'énergie ? Lui qui pouvait invoquer plusieurs armes sans forcer d'habitude, générer un simple couteau de cantine était une épreuve insurmontable. Lâchant un énième soupir, le temps de reprendre son souffle, il partit en direction de là où était partie l'autre brun de Sabertooth. Et bizarrement, c'est en se trouvant en plein milieu d'un carrefour qu'il perdit sa trace. Des ours rôdaient, les gens partaient dans tout les sens, des habitations s'écroulaient. Tout ça pour qu'enfin Gintoki se décide à agir, à sa façon. Un banc non loin, il alla s'y assoir et patienta tranquillement. Indiquant la sortie du village au peu de personnes passant à proximité, le Shiroyasha se servit d'un cure dent invoqué précédemment et commença à se gratter entre les doigts de pieds parce que ça le démangeait un peu depuis le temps. La fumée se dissipait peu à peu, sans doute parce que le manieur s'éloignait de la zone d'où le Bras droit d(h)u G(h)lory s'était installé. Quoiqu'il en soit, la petite Lucy devait être retrouvée au plus vite. Une petite fille poursuivie par des ours aux tendances pédophiles, c'est que ça pourrait faire un scénario d'enfer ! Avec les "KYAAAAAA !" pour finir sur un "C'est ma première fois, alors sois doux s'il te plait...", un bon film en perspective avec une limite d'âge, parce que sinon c'est pas amusant.

Je pourrais repartir de l'île... Mais ça serait pas cool pour les deux autres là.

Partir à leur recherche augmenterait la probabilité de n'en croiser aucun. Autant rester assis et patienter qu'ils se décident à revenir. Économiser ses forces pour la bataille finale. Ou pour se barrer de cette foutue île de mes deux et retrouver un aspect plus présentable. Rester dans le corps de ses dix ans n'était pas bon pour les affaires, surtout avec Haru.


code by © Lancy Orca de http://www.artsoul.fr/

HRP:
 
Gain d'xp: 7
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucy Heartfilia
Fairy Tail - Earthland
avatar
Crédits : Avatar by Erza K. & Signa by Sirius ❤
Messages : 622
Date d'inscription : 20/09/2013
Age : 103
Localisation : Dans mon lit, en train de geeker n_n

Fiche de mage
Magie / Arme: Magie des constellations / Fleuve étoilé
Niveau: 22
Expérience:
130/506  (130/506)

MessageSujet: Re: À la chasse aux pedobears ! Feat. Jun Tetsuya & Gintoki Shiroyasha (keur keur)   Dim 24 Mai - 11:56



Bonjour, j'aime bien les petits enfants et courir après les pedobears.
L'ours l'avait vu, et très vite il se trouva près d'elle. C'était fini. Pendant que l'argenté était en train de piquer un magnifique somme sur le parvis de la maisonnette où ils étaient, elle allait se faire attaquer par le grand homme costumé. Elle aurait le temps de prononcer « YAMETE KUDASAIIII ! » digne d'un scénario de films bien particuliers, avant de se faire saisir par le bras et emportée elle ne sait où, dans un endroit dans lequel on lui ferait subir probablement d'étranges sévices contre son gré. Elle ferma les yeux, sentant la présence de l'ours qui allait s'emparer d'elle. Mais avant qu'il n'ait pu faire quoi que ce soit, il tomba au sol comme une masse, révélant un Jun qui se remit sur ses pieds après avoir manifestement mis un grand coup au type qui allait s'en prendre à elle et Gintoki. Le brun lui dit de partir en première, qu'il allait s'occuper du garçon à la permanente argentée et que surtout elle ne devrait pas se gêner de marcher sur le type déguisé en ours. Lucy fit un grand sourire, heureuse d'avoir retrouvé le dernier membre du trio. Mais très vite ils se séparèrent de nouveau. Et alors qu'ils s'éloignaient, la blonde mit un grand coup de pied dans les côtes de l'ours qui aimait bien attaquer les enfants.

« Ça vous éclate de vous en prendre à des enfants ? À croire que vous aimez bien ça, les petits enfants, bande de malades. » dit-elle en en remettant un autre, avant de lui marcher accidentellement dessus, allant même jusqu'à sauter à plusieurs reprises.


Pour le mettre entièrement hors d'état de nuire, elle déchira du mieux qu'elle put son costume, histoire qu'il goûte à la fumée ignoble qu'ils avaient répandue dans le village, même si elle commençait déjà à se dissiper. Avant de le laisser, elle remit un autre coup bien placé et s'enfuit à toutes jambes. Elle entra dans la première maison à sa droite, fouilla avec vigilance et ne trouva rien. La constellationniste répéta son action à plusieurs reprises, ne trouvant plus personne, si ce n'est quelques enfants qui se cachaient dans le grenier d'une maison et auxquels elle conseilla de rester à l'abri. Le petit village avait l'air d'être à l'abri, après le sac des ours. Elle souffla, et de sa voix aigue, elle s'exprima à voix haute.

« - Bah, c'est déjà fini ? Ils sont rapides ces ours..., dit-elle, avant d'être coupée par une présence derrière elle. Elle se retourna avec effroi, faisant face à une petite fille aussi blonde qu'elle, dont la tête semblait tourner à cause des effluves de la fumée encore présentes.
- Ils ont déjà pris... une bonne partie... d'entre-nous... vers la montagne, balbutia-t-elle à l'attention de Lucy qui restait pétrifiée sur place tant la scène semblait dramatique. La petite fille montra de son doigt tremblant un lieu derrière la fée, ses yeux se fermant doucement, avant qu'elle ne manque de tomber au sol, rattrapée par celle qu'elle venait d'interpeller.
- La montagne ? dit-elle désormais plus pour elle-même qu'elles deux vu que son interlocutrice était dès à présent évanouie. Dans sa hâte, elle la traîna jusqu'à la dernière maison qu'elle venait de fouiller, l'amenant aux rares enfants qui avaient pu se cacher. Elle leur demanda de prendre soin d'elle, qui lui avait donné une piste intéressante en lui parlant de la montagne.
- C'est la cachette des ours. Vous pouvez rien faire contre eux, ils sont trop forts, murmura un petit garçon qui regardait ses amis prendre soin de l'autre fille.
- Mais si ! On va les battre et on ramènera tout le monde ! » répondit Lucy avec une grande confiance en elle, certaine que les choses seraient réglées, et rapidement. Les autres enfants lui sourirent maigrement, avant qu'elle ne les laisse.


Elle avait perdu du temps, mais c'était une bonne chose puisqu'elle savait où ils devaient aller. Le fait est que les ours avaient eu le temps de s'échapper car le trio était arrivé trop tard sur l'île, les laissant gagner du terrain. Il devait se dépêcher, autrement qui sait ce qu'il adviendrait de ces enfants entre les mains de ces types déguisés en ours. La blonde s'avança vers la sortie de la ville un peu plus, partant malgré tout à la recherche des deux garçons qui devaient encore être ensemble, tout du moins l'espérait-elle, sinon ils allaient encore se perdre. Elle se mit à courir, retrouvant rapidement Gintoki après toutefois un long moment. C'est avec effroi qu'elle constata qu'il était seul. Elle soupira de déception.

« Noooooooooooooooooon..., dit-elle de sa voix aiguë, comme si elle était blasée. Gintoki ! Ça va ? Où est Jun ? Pourquoi vous êtes pas restés ensemble ? demanda-t-elle avec précipitation. Je croyais qu'il était avec toi ! On va faire comment pour le trouver maintenant ? dit-elle de nouveau, les yeux écarquillés. Elle souffla pour se calmer, et sous les yeux de Gintoki et sans lui laisser le temps de répondre, elle continua dans sa lancée. Bon, écoute, on le trouvera après, il nous rejoindra, j'espère. Bref, je sais où est le repaire des ours ! Et j'ai même réussi à voler un morceau de leur vêtement, hihi ! »


Venait-elle d'ajouter, enjouée et heureuse d'avoir pu avoir d'aussi bonnes pistes pour leur mission qui s'avérerait désormais bien plus facile. Il ne restait plus qu'à trouver Jun, mais où était-il ?

CODE (c) MEI SUR APPLE SPRING


Citation :
Salut.
Gain d'xp: 9
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://asuyaa-dxd.skyrock.com/
Jun Tetsuya
Sabertooth
avatar
Crédits : Erza K. ♥ | Lucy ♥
Messages : 1697
Date d'inscription : 10/07/2013
Age : 24

Fiche de mage
Magie / Arme: Golden Pillars
Niveau: 23
Expérience:
121/552  (121/552)

MessageSujet: Re: À la chasse aux pedobears ! Feat. Jun Tetsuya & Gintoki Shiroyasha (keur keur)   Jeu 11 Juin - 16:09



A la chasse aux Pedobears


Feat : ✘ Lucy Heartfilia ✘ Gintoki Shiroyasha



Jun venait de sauver Gintoki et Lucy des griffes d'un ours déguisé... D'un homme déguisé en ours plutôt. Il avait demandé à la jeune blonde de partir devant tandis qu'il s'occuperait de l'argenté et sans attendre plus longtemps, il le souleva et sortit de la maison pour respirer un peu du bon air... Malgré que les flammes et une étrange fumée soient toujours présentes. Secouant son camarade comme un prunier, le Tetsuya attendit une réaction de celui-ci et ne s'arrêterait qu'une fois que ce serait obtenu. Il lui disait de se réveiller, que ce n'était pas le moment de chercher une excuse pour ne pas travailler et le traita de fainéant. Ce n'était pas de la faute à Jun si l'autre garçon avait une tête qui disait tout le temps : « je n'ai pas envie... »

Pendant un instant assez court, l'envie de le frapper prenait plus d'ampleur à l'intérieur du jeune mage de Sabertooth, mais il se résigna rapidement, surtout lorsqu'il sentit une main se poser sur sa chevelure sombre. Ce genre de geste ne le dérangeait pas, bien au contraire, c'était quelque chose qu'il appréciait, même lorsque ce n'était pas voulu. En effet, Gintoki était encore dans les vapes, mais grâce à ça, Jun comprit qu'il n'allait pas tarder à se réveiller et c'était une bonne nouvelle dans la mesure où il ne s’inquiéterait plus pour lui. Peu de temps après, l'argenté avait demandé si ce n'était pas férié aujourd'hui et une nouvelle fois, le second garçon ne put pas se retenir de rire.

« Mais non ! Les jours fériés sont très rares pour les mages ! »

Il n'était pas certain de ce qu'il disait sachant que les jours fériés en Edoras ne devaient pas être les mêmes que ceux d'Earthland et il ignorait ce que faisait Gintoki dans sa vie... Il ne pouvait pas être un mage d'une guilde légale sinon il l'aurait deviné depuis le début, il ne pouvait pas être chez les méchants sinon il n'aurait pas apporté son aide donc deux choix restaient possibles : soit il était du gouvernement, soit il était indépendant. Dans tous les cas, ce n'était pas un problème et il préféra passer à autre chose, ignorant ce que venait d'annoncer son partenaire sur la cuite... Lui et l'alcool c'était toute une histoire de haine et de rejet.

Alors qu'un petit silence s'était installé et que le Shiroyasha essayait de comprendre leur situation, il finit par le briser en demandant où était passée Lucy. En voilà une bonne question ! Jun se tourna et tentait de la trouver grâce à son odeur... Il en restait un tout petit peu, ce qui voulait dire qu'elle ne devait pas être très loin et qu'elle allait revenir d'un moment à l'autre ! Ce n'était pas facile d'utiliser ses sens alors que tout était en train de brûler autour d'eux et qu'ils ne pouvaient pas faire grand chose, personne n'était un mage qui utilisait l'eau pour attaquer ou pour se défendre. Faisant un léger sourire pour rassurer son compagnon, le mage des reflets finit par répondre :

« Elle ne doit pas être très loin ! Enfin, tant qu'elle ne crie pas et qu'elle ne pleure pas, c'est que tout va bien. »

Un nouveau rire s'échappa et ne dura pas longtemps, particulièrement lorsque Gintoki lui tendit un couteau qui était plus grand que l'ancien. Finalement, cette petite sieste avait servi à quelque chose et le noiraud prit cette arme en remerciant la personne qui venait de l'invoquer. Puis, comme il venait de lui demander, il partit devant sans se préoccuper de son état et sans faire attention à s'il le suivait ou non. Etant donné qu'il était sûrement un homme fier, il ne voulait pas montrer sa faiblesse, comme lui d'ailleurs avec sa magie inutile, et il se débrouillerait certainement mieux que lui en étant seul.

Voilà que le petit Tigre dut entamer une exploration en solitaire, ça ne l'enchantait pas des masses puisque c'était plus amusant quand il y avait plus de personnes, mais il devait s'y faire et on ne pouvait jamais avoir ce qu'on voulait dans le métier de mage. Il courut n'importe où et rentra dans n'importe quelle maison dans l'espoir de trouver une moindre information, qui pourrait s'avérer utile s'il la partageait avec ses autres compagnons. Mais tout se conclut par un vide... Tout le monde avait fui ou avait disparu sans laisser de traces et ça fit soupirer désespérément le petit garçon, qui tentait par tous les moyens possibles de servir à quelque chose... Il n'aimait pas être un poids pareil ! Sans faire attention à cause du fait qu'il était plongé dans ses pensées, il se retrouva dans une petite forêt et se cacha dans les arbres dès qu'il entendit des voix qu'il ne connaissait pas. Quelques secondes plus tard, il aperçut deux hommes ours discuter de choses plutôt intéressantes :

« Qu'est ce qu'on fait des trois gamins ? Commença un premier.
- Quels gamins ? Tu sais bien qu'il y en a plein ! 
- Ben y'en a trois qui sont spéciaux ! Genre, y'a une petite blonde, un mec aux yeux trop clairs pour que ce soit normal et l'autre blasé d'argenté ! »


Directement, le Tetsuya porta sa main à sa bouche pour ne pas rire... Le blasé d'argenté, c'était pas mal comme surnom, il l'utiliserait peut-être plus tard ! Néanmoins, il ne comprenait pas pourquoi ils étaient découverts à ce point-là... Ah, peut-être que celui qu'il avait « tabassé » au point que le mettre KO avait repris connaissance et avait tout dit... Ils étaient dans de beaux draps ! Mais la suite arriva peu de temps après :

« On ne se préoccupe pas d'eux, on va retourner dans notre quartier à la montagne, ils viendront sûrement nous rejoindre sans se douter de ce qu'on leur réserve. Les enfants sont trop naïfs ! »

Les deux se mirent à rire et se dirigèrent donc vers la montagne dont ils venaient de parler. Une fois que le mage de Sabertooth jugea qu'ils étaient assez loin et qu'il était seul, il retira sa main de sa bouche et rit légèrement en disant pour lui-même :

« Le blasé d'argenté, c'est pas mal ! »

Maintenant qu'il avait récupéré plus ou moins bien son sérieux, il se mit à réfléchir... Qu'est-ce qu'il pourrait bien faire ? Est-ce qu'il devait les rejoindre dans le village en prenant le risque de ne jamais les retrouver ? Il fallait dire que la fumée faisait partir rapidement toutes les autres odeurs donc ce ne serait pas facile cette fois ! Sinon, il pouvait leur faire confiance et les attendre au pied de cette fameuse montagne. Il s'agissait du choix le moins risqué et même s'il connaissait pas très bien Gintoki et Lucy, à deux, ils pourraient trouver ce lieu ! Bien que d'un côté, ça donnerait raison aux deux ours qu'il venait d'apercevoir, mais tant pis ! D'un joli saut, Jun descendit de l'arbre et se dirigea assez rapidement vers la montagne en faisant attention, il ne fallait pas se faire capturer au dernier moment, et en espérant voir les deux autres une fois qu'il serait arrivé à destination.



© Fiche par Ethylen sur Libre Graph'



Gain d'xp: 12

_________________


[19:33:32] Menma Yadomi : 1 bo joure il é nai é pi il é maur <- Plus epic, y'a pas

Bazar:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 559
Date d'inscription : 02/09/2014

Fiche de mage
Magie / Arme: Infinity Sword
Niveau: 15
Expérience:
91/240  (91/240)

MessageSujet: Re: À la chasse aux pedobears ! Feat. Jun Tetsuya & Gintoki Shiroyasha (keur keur)   Dim 21 Juin - 18:41





A la chasse aux Pédobear

Gintoki Shiroyasha | Jun Tetsuya | Lucy Heartfilia


L'autre brun était donc parti sans demander son reste, laissant l'Argenté dans l'embarras. Devait il le suivre pour lui demander une explication, ou bien partir de l'autre côté en quête de réponses à sa présence ici ? Parce que se retrouver sur une île remplie d'ours mal léché amateurs de petits enfants avec deux autres mages venant de guildes différentes, tout laisse à croire qu'il ne s'agit pas d'un coup du destin. Quelqu'un a forcément contraint nos trois héros à venir en ces lieux. Levant son derrière du banc sur lequel il avait prit un peu de repos, Gintoki se dirigea dans la direction opposée à celle de Jun par simple flemme de devoir lui courir après. Tout les chemins mènent à Jun de toute façon, et puis il y avait aussi la blondasse à rattraper. Même si le garnement aux yeux de poisson mort était plutôt d'accord avec ce qu'avait dit le fuyard juste avant : Si on l'entend pas gueuler comme une dératée, c'est que tout va bien. D'une démarche lente, Gin poursuivit donc sa ruée vers l'or parmi les décombres des habitations en flammes.
Pourtant, il s'arrêta après quelques secondes de marche. Sur sa droite se trouvait des restes d'une salle à manger. Un environnement tout à fait normal compte tenu de la situation, mais des gémissements retinrent son attention. Il y avait encore quelqu'un, bien que la majorité de la population ait prit la poudre d'escampette. S'approchant de la carcasse de ce qui s'avérait être un canapé, le permanenté apperçut la silhouette de l'individu non désirable.

T'es au courant que c'est l'apocalypse dehors ?

Il aurait pu dire quelque chose de plus gentil et réconfortant, mais c'était le Gintoki enfant qui parlait alors autant rester dans le personnage jusqu'au bout. Craquèlement de planches sur ce qu'il restait de l'étage du dessus, suivi de bruits de pas. Rythme régulier et à en juger par l'impact des pas sur le sol, quelqu'un de corpulence assez élevée. Devant le manque de coopération du pleurnichard, le mage chercha des yeux une cachette et partit se cacher illico. Ce n'est qu'une fois dissimulé qu'il se rappela avoir oublié d'emporter le gamin avec lui. Mais quel imbécile, piètre sauveteur qu'il faisait ! Venir faire un état des lieux, trouver un rescapé, lui faire la morale et décamper en le laissant là à la première difficulté rencontrée. Heureusement que les autres du Gouvernement n'étaient pas là, sans quoi il aurait eu droit à plusieurs remontrances, passant d'un sermon à une séance de torture sadomasochiste en un instant.

Un ours fit irruption dans la pièce, saccageant ce qu'il restait du canapé et d'une action, attrapa le gamin d'une main puis l'enfourna dans sa poche ventrale à la manière d'un kangourou et décampa aussitôt. Le regard blasé de Gintoki suivit du regard l'animal velu et se décida à sortir de sa planque. Devait il passer son chemin et se concentrer sur la petite Milly, ou bien partir à la poursuite de cet animal aux tendances sexuelles assez étranges ? Dans un ultime instant de réflexion, ce fut la seconde option qui fut choisie. Lucy comme Jun savait se défendre tout seul, et puis le membre du Gouvernement ne connaissaient rien d'eux, mis à part qu'ils étaient tout deux des mages. Restait à savoir quel type de thaumaturgie ils étaient capable, mais plus tard. Même s'il n'avait pas répondu au Shiroyasha que par des larmes et sanglots, le petit restait une personne à protéger. Et bien qu'ayant retrouvé le corps de sa jeunesse, Gintoki demeurait toujours un représentant du Gouvernement. Le chemin choisi par le gros nounours était pas facile d'accès, les emmenant tout droit à une montagne assez élevée. Son repaire sans doute, en vue d'une prochaine hibernation compte tenu du temps qui se rafraichissait de plus en plus. Ca se trouve, il retrouverait les deux autres zozos en chemin qui sait !

Son estomac lui répondit en gargouillant assez bruyamment, provoquant l'arrêt soudain de l'animal casanier. Inclinant la tête sur le côté pour tenter de voir l'auteur de ce bruit bien connu, l'individu couvert de poils reprit sa route après avoir dévisagé le gamin aux cheveux couleur argent pendant une bonne minute. Ce qui lança une nouvelle polémique chez lui : pourquoi se faire ignorer comme ça ? Était ce une sorte de combines pour l'attirer dans ses filets, ou bien juste ne servait il à rien de par son âge et son manque de motivation dans sa manière de marcher ? Haussant les épaules, il reprit la route mais en sens inverse. De toute façon, il avait été remarqué donc autant repartir vers le village pour ne pas tomber dans son piège. Du moins, c'est ce qu'il espérait faire croire au vilain nounours. Gintoki se charge juste de faire un petit détour sur le chemin afin de voir s'il ne reste pas de rescapés.

Maintenant que je sais à peu près où ils emmènent les enfants, faut trouver la moche...Ah !

Et en parlant d'elle, la voilà qui rappliquait en courant telle une dératée. Après l'avoir écouté parler, l'Argenté l'obligea à s'assoir pour reprendre son souffle. Bon, c'était aussi parce qu'il avait rien comprit au charabia mais c'était pas un secret de toute façon. Gintoki avait pas tout le temps été un bon élève, préférant glander dans son coin plutôt que de bosser avec les autres. Mais là n'est pas le moment de discuter scolarité, donc parlons chiffons ! Une fois que Lucy lui réexpliqua la situation dans le calme, l'Argenté prit la parole et expliqua à son tour ce qu'il avait apprit.

J'pense que Jun est parti vers la montagne ou pas loin. Pour la planque, je te fais confiance. Par contre, il s'est passé quelque chose d'assez bizarre tout à l'heure. Un des nounours m'a vu alors que je le suivais, mais n'a pas bronché. C'pas clair tout ça, mais c'est surement un piège de se rendre là-bas. On pourrait pas laisser les gosses se démerder et se barrer de cette île ?

Encore une fois, Gintoki fit preuve de son couardise légendaire, cet égoïsme qui avait fait de lui le petit bonhomme qu'il était désormais. Pas sur que la blonde accepte, mais en tout cas, il avait proposé son idée. La mort pouvait arriver et venir le chercher qu'il ne regrettait pas son geste. Il n'avait déjà que trop trainé sur cette île, son canapé lui manquait horriblement. Et que dire de tout son stock de lait fraise au frigo, n'attendant qu'une chose : désaltérer le colocataire du Glory.

Retrouvons l'autre glandu d'abord, on verra pour la suite après. Ca te va Billy ?

Dit il en donnant une grosse tape dans le dos de la demoiselle.


code by © Lancy Orca de http://www.artsoul.fr/

HRP:
 
Gain d'xp: 9
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucy Heartfilia
Fairy Tail - Earthland
avatar
Crédits : Avatar by Erza K. & Signa by Sirius ❤
Messages : 622
Date d'inscription : 20/09/2013
Age : 103
Localisation : Dans mon lit, en train de geeker n_n

Fiche de mage
Magie / Arme: Magie des constellations / Fleuve étoilé
Niveau: 22
Expérience:
130/506  (130/506)

MessageSujet: Re: À la chasse aux pedobears ! Feat. Jun Tetsuya & Gintoki Shiroyasha (keur keur)   Dim 26 Juil - 4:29



Bonjour, j'aime bien les petits enfants et courir après les pedobears.
Lucy reprit son souffle alors que Gintoki la fit s'asseoir, avant de lui demander de répéter plus calmement. Le fait que Jun puisse être parti de lui-même vers le repaire des ours semblait être tout à fait plausible, ainsi cela leur éviterait de traîner plus que ça dans ce village qui ne baignait désormais plus dans l'étrange fumée mais qui était malgré tout dans un sale état. Il était certain que ces ours payeraient pour ce qu'ils ont fait. L'argenté lui dit alors qu'il avait précédemment suivi un ours qui l'avait vu sans s'en prendre à lui, chose qui étonna Lucy. Peut-être était-ce un piège fraîchement tendu qui les attendrait là-bas ? La blonde acquiesça à cette idée. Pourquoi s'embêter à l'attraper ici alors que lui et ses compères pouvaient simplement l'attendre pour le saisir dans une embuscade ? Il leur fallait un plan, ils ne pouvaient pas y aller comme ça, ils ne feraient pas le poids. Et qui sait combien d'entre eux devaient les attendre. Probablement l'organisation entière, dans un guet-apens qui signerait leur fin.

« - On pourrait pas laisser les gosses se démerder et se barrer de cette île ? finit-il sur un ton nonchalant, ce qui fit déglutir Lucy.
- Pardon ? Non mais ça va pas ? On peut pas les laisser comme ça ! On est venus pour ça à la base, et ce serait idiot d'abandonner après tout ce qu'on a fait ! Non mais pfff ! » dit-elle en lui tournant le dos, une moue boudeuse collée au visage.


Elle ne savait même pas s'il était sérieux, avec son air constamment blasé. Comment pouvait-on être quelqu'un d'aussi passif, d'ailleurs ? Cela semblait inné chez lui, et ça attirait un peu la fascination de Lucy aussi. Mais sa bouderie fut coupée en même temps que son souffle lorsque son camarade lui mit une grande tape dans le dos. Gintoki utilise Grosse claque. Coup critique, c'est super efficace ! Lucy est K.O ! Alors que la blonde décédait doucement, le pokémon advers... Gintoki déclara qu'il fallait trouver « l'autre glandu », a.k.a Jun, et qu'ils verraient pour la suite. « Billy ». Il l'avait appelé Billy. Alors qu'elle essayait de ne pas suffoquer avec grand mal, elle songea au comportement de cet étrange enfant à la permanente argentée. Jusqu'à quel point considérait-il le respect comme mort ? Elle ne savait pas, et elle n'en n'avait pas l'envie. Elle inspira, puis expira un grand coup, avant de se retourner, le visage inexpressif et les lèvres plissées.

« I-itaii... Et c'est... Lucy, dit-elle d'une voix éteinte. Comme tu l'as déjà dit, Jun est probablement déjà parti pour la montagne. Il serait donc judicieux de vite le rattraper, allons-y ! » ajouta-t-elle en avançant vers la direction qui les mènerait au repaire des ours.


Mieux valait presser le pas, ils avaient déjà suffisamment perdu de temps comme ça. Après dix longues minutes de marche, ils parvinrent à leur destination. Étonnamment, la montagne n'était pas si éloignée que ça du village, ce qui faisait que celui-ci resterait à la merci des ours aussi longtemps qu'il en serait proche, chose qui n'était pas spécialement bonne pour les enfants qui y habitaient. D'un autre côté, s'ils avaient compris qu'ils couraient un grand danger, pourquoi ne pas avoir quitté l'île plus tôt ? Lucy se fit la réflexion, avant de se rappeler que certains n'avaient probablement pas l'envie d'abandonner le seul endroit où ils pourraient vivre, ou pas les moyens. Elle soupira, pourquoi les choses devaient être si compliquées ? Heureusement, une mission avait été postée et des mages avaient accouru, en l'occurrence eux. Ils allaient donc régler le problème, même si ça promettait d'être peu facile. Mais en voyant le trio de choc qu'ils formaient, il était impossible de penser le contraire. Il y avait la blonde, le blasé et l'optimiste amusant, quelle charmante bande ils faisaient ! La blonde déglutit pour s'éclaircir les idées, jetant un regard à l'immense montagne dressée devant eux. Jun ne devait pas être bien loin, il les verrait sûrement à un moment ou à un autre. Elle ne crierait bien sûr pas son nom afin de ne pas les repérer, même s'ils étaient probablement déjà attendus.

Elle soupira, songeant à comment s'y prendre pour ne pas y rester et pour que la mission soit un succès total. Le but premier avait été de récupérer des costumes d'ours, mais ce fut un échec, du coup ils allaient devoir se débrouiller et être plus malins que leurs ennemis, chose qui semblait difficile. La petite fille réfléchit un instant, se demandant si elle ne pouvait pas prendre le risque d'ouvrir la porte d'Aquarius afin de possiblement inonder l'endroit, distrayant les ours, mais mettant possiblement les enfants en danger... Jusqu'à ce qu'elle claque des doigts par réflexe, comme lorsqu'elle avait une idée bien sentie : elle pourrait envoyer Virgo, qui creuserait un tunnel afin de s'infiltrer discrètement à l'intérieur. S'il ne s'agissait que de ça, elle aurait suffisamment de pouvoir magique pour pouvoir permettre à son esprit de puiser dedans et de s'exécuter. Enfin, en théorie. Un mince tunnel long de quelques dizaines de mètres serait quelque chose de simple pour l'incarnation sadomasochiste de la Vierge, elle n'en doutait point. La demoiselle ferait part de son idée à ses camarades une fois qu'ils seraient au complet. La question était de savoir où Jun se trouvait maintenant.

« Juuuuuuun ? Juuuuuuuuuneuh ! » chuchota-t-elle fortement de sa voix d'enfant ridicule.


Elle ne faisait plus trop attention à Gintoki, qui avait l'air d'être un dépassé par les événements. La fée se demandait toutefois s'il songeait toujours à quitter l'île et laisser la situation telle qu'elle était. La constellationniste se tourna vers lui, lui posant alors la question, pas très sûr de savoir s'il avait plaisanté en disant cela un peu plus tôt. Elle n'attendit cependant pas la réponse, apercevant au loin une tête aux cheveux bleus derrière des buissons, fonçant à vive allure vers elle. Constatant qu'il s'agissait bien de lui, elle le gratifia de son plus beau sourire, heureuse de l'avoir enfin retrouvé.

« Jun ! Maintenant, on ne s'éloigne plus les uns des autres, on va bientôt entrer dans le repaire alors mieux vaut se serrer les coudes, dit-elle avec un ton qui se voulait autoritaire, les poings posés sur ses hanches. Bref, j'ai une idée pour pouvoir entrer, ajouta ensuite la petite blonde en faisant part de celle-ci, expliquant qu'elle était constellationniste et la façon dont l'esprit de la Vierge pourrait les faire entrer sans se faire remarquer. Je pense que ce serait plus simple pour nous d'entrer de cette façon, pour mieux les surprendre. Après... Trouver et libérer les enfants, et peut-être qu'on pourrait s'unir contre les ours ? Le souci c'est qu'on ne sait pas s'ils utilisent la magie, en dehors de cette fumée... Je n'ai pas vraiment d'autre idée les garçons..., dit-elle en affichant une mine piteuse, déçue de n'avoir que ça à leur proposer. Je crois qu'ils nous attendent déjà, donc il va falloir être plus malin qu'eux. » acheva-t-elle, une expression pensive sur le visage


Alors qu'elle songeait à un moyen de parvenir à leurs fins, elle touchait vaguement ses clefs accrochées à sa ceinture. Sera-t-il possible de réussir cette mission sans finir entre les mains sales de ces ours étranges ? Lucy avait envie de croire que oui, mais cette fois-ci ce ne serait pas un quelconque pouvoir de l'amitié ou une force surgi de nul part qui allait l'aider. Ils devaient compter sur eux-mêmes et leurs capacités actuelles, car c'était ainsi que les choses fonctionnaient en réalité, rien de plus.



CODE (c) MEI SUR APPLE SPRING


Citation :
Référence à Pokémon un peu facile mais bon ! x) J'espère que ça vous plaira ♥
Gain d'xp: 12
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://asuyaa-dxd.skyrock.com/
Jun Tetsuya
Sabertooth
avatar
Crédits : Erza K. ♥ | Lucy ♥
Messages : 1697
Date d'inscription : 10/07/2013
Age : 24

Fiche de mage
Magie / Arme: Golden Pillars
Niveau: 23
Expérience:
121/552  (121/552)

MessageSujet: Re: À la chasse aux pedobears ! Feat. Jun Tetsuya & Gintoki Shiroyasha (keur keur)   Lun 3 Aoû - 17:15



A la chasse aux Pedobears


Feat : ✘ Lucy Heartfilia ✘ Gintoki Shiroyasha



L'intrigue de la chasse aux ours continue encore. Jun avait été séparé de ses deux autres compagnons et put apprendre tout seul que le repaire de leurs adversaires se trouvait quelque part sur la seule montagne qui était visible pour le moment. Il resta dans sa cachette, qui était simplement être en hauteur grâce à une branche d'arbre, le temps de réfléchir à un meilleur plan. Evidemment, les hommes voulaient tendre un piège aux trois mages puisqu'ils avaient parfaitement deviné leur intention, qui était de sauver les enfants de cette île. Mais malheureusement, il était impossible de l'éviter donc peut-être que les deux autres auraient un meilleur plan plus tard ? Sautant de son perchoir, le frère d'un certain blond suivit le chemin qu'avaient pris ces ours fortement étranges.

Comme prévu, ce chemin le mena au pied de la montagne, mais le Tetsuya ne s'y aventura pas sur le champ, il attendait patiemment que ses partenaires arrivent. Certes, il ne les connaissait pas tant que ça, mais quelque chose lui disait qu'ils n'abandonneraient pas facilement et qu'ils parviendraient à arriver jusqu'ici, rapidement. De plus, ils étaient des mages et avaient choisi cette mission, ils ne pouvaient pas se permettre de la mettre en suspend comme de véritables lâches. Pendant un certain temps, que le jeune garçon jugeait plus long que la longueur d'un cou d'une girafe, il les avait attendus, mais aucun signe d'eux... Qu'est-ce qu'ils pouvaient être lents quand ils le voulaient. Jun soupira, regarda ce qu'il y avait autour de lui et vit un rocher qui avait la taille idéale pour poser ses petites fesses. Puis, sans s'en rendre compte, ses yeux se fermèrent et il s'endormit tranquillement, sans la moindre crainte d'être capturé comme les autres enfants, qui ne savaient pas se défendre tout seul.

Le rêve que fit Jun à ce moment fut des plus étranges. En effet, il se voyait dans une vallée totalement déserte, même pas un animal, ni une quelconque personne... Il y avait juste ses cris qui résonnaient sans cesse, c'était effrayant. Des sueurs froides commençaient à perler sur son visage tandis qu'à l'intérieur de lui, son cœur battait rapidement, n'étant pas du tout rassuré par cette situation. Il marchait longtemps, sans but précis, regardant sur les côtés afin de savoir si le danger était proche de lui, mais... Il aurait mieux fait de regarder en bas, car l'un de ses pieds venait de marcher sur ce qui semblait être une jolie crotte... A qui appartenait-elle ? Qu'est-ce qu'elle fichait là alors qu'il n'y avait que lui et qu'il n'avait pas fait ce genre de choses ? Mais surtout... Pourquoi il se posait des questions digne du plus grand scatophile ? Ses questions restèrent sans réponse, car un événement plus surprenant eut lieu... La crotte parla :

« Jun ! Maintenant, on ne s'éloigne plus les uns des autres, on va bientôt entrer dans le repaire alors mieux vaut se serrer les coudes. »

Ses yeux s'ouvrirent lentement pour découvrir une Lucy qui venait d'annoncer ça et qui avait ses poings posés sur ses hanches. Ensuite, il leva un peu plus son regard pour voir que Gintoki était à ses côtés et fit un petit sourire, ils étaient enfin arrivés et réunis ! Toutefois, Jun était encore un peu fatigué, ce réveil forcé n'était vraiment pas la bienvenue... Il frotta ses yeux et essuya le fin filet de bave qui se trouvait sur le coin de sa bouche.

« Il était temps ! Vous avez été tellement longs que j'ai eu le temps de dormir ! »

Se levant d'un bond, son côté vivifiant était de retour et Jun écoutait la suite, qui fut annoncée par Lucy. Son idée était excellente et le petit tigre n'avait rien de mieux à proposer, mais il jeta un coup d'oeil à Gintoki, simplement pour savoir s'il avait quelque chose à dire ou non et ça semblait ne pas être le cas. Par la suite, il croisa ses bras derrière sa tête et récupéra son air décontracté.

« Ton idée est vraiment bien ! » Commença-t-il une fois que la mage de Fairy Tail eut terminé son discours. « Mais il ne faut pas oublier qu'on a, à peu près, la moitié de la montagne à gravir avant de penser à ce genre de plans ! Je doute que leur planque soit au sommet, ils ont l'air d'être flemmard au point de ne pas être si sportif que ça. Pour preuve : à l'heure qu'il est, ils sont en train de nous attendre dans l'espoir de nous piéger ! »

Un petit sourire apparut sur les lèvres de Jun, cette mission l'amusait beaucoup comme s'il était en train de jouer dans le jardin de sa guilde avec beaucoup d'autres membres ! Et cette histoire ne l'inquiétait nullement, au contraire, il se tourna directement vers le sentier à emprunter pour rejoindre la planque des ours. Mais juste avant de commencer à le monter, il se tourna vers eux et annonça :

« Je pense pas qu'ils aient de magie, sinon ils utiliseraient pas ces objets bizarres qui font la fumée qui fatigue... D'ailleurs, il faudrait au moins récupérer une de leur arme pour la retourner contre eux, ce sera plus simple que voler leur costume. Quoique... ça nous permettrait de voler leur costume en même temps ! » Puis, un sourire moqueur prit place sur ses lèvres et il pointa de son index Gintoki. « Ne sois pas vexé, mais ce sera un peu plus utile que tes couteaux, le blasé d'argenté. »

Son plus grand souhait venait d'être exaucé : il venait de dire le nouveau surnom et bien sûr, il rit juste après ça. Or, peu de temps après, il prit un air désolé et ajouta :

« Enfin je dis ça, mais ta magie est plus utile que la mienne donc si on doit choisir quelqu'un pour porter le costume d'ours afin de reprendre la taille normale, ce sera toi je pense ! »

Après le sourire moqueur, ce fut au tour du sourire tout mignon d’apparaître. Il leva sa main, dit un petit « allons-y ! » avant de se dépêcher de monter, il voulait prendre de l'avance sur les autres... Non, en fait, le mage des reflets se souvint que ses paroles pouvaient être mal prises par la blonde et il voulait éviter d'avoir droit à ses remontrances.



© Fiche par Ethylen sur Libre Graph'



Hors RP:
 
Gain d'xp: 10

_________________


[19:33:32] Menma Yadomi : 1 bo joure il é nai é pi il é maur <- Plus epic, y'a pas

Bazar:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 559
Date d'inscription : 02/09/2014

Fiche de mage
Magie / Arme: Infinity Sword
Niveau: 15
Expérience:
91/240  (91/240)

MessageSujet: Re: À la chasse aux pedobears ! Feat. Jun Tetsuya & Gintoki Shiroyasha (keur keur)   Mer 26 Aoû - 19:29





A la chasse aux Pédobear

Gintoki Shiroyasha | Jun Tetsuya | Lucy Heartfilia


Oh c'est bon, j'disais ça pour rire... Pfff...

Sans le savoir ni le vouloir, la blonde avait touché un point sensible du permanenté. Et bien que son air blasé le suive partout où qu'il aille, Gintoki restait une personne comme les autres. Un petit passage à vide, comme une absence. Il s'éclipsa l'espace d'un instant, comptant ses doigts inlassablement. Le chiffre des dizaines fut rapidement atteint, et c'est avec ses orteils qu'il reprit le compte. Après tout, ce n'est pas parce qu'on redevient un enfant qu'on a plus le droit de bouder pour un oui ou pour un non ! La blondasse ouvrit la bouche pour s'adresser à lui, mais le représentant du Gouvernement fit la dure d'oreille, se contentant juste de ruminer lorsque pour une énième fois Billy haussa le ton. C'est donc en trainant des pieds qu'il la suivit. Pas très proche non plus, éviter toute méprise sur leur proximité. Déjà qu'elle lui parlait comme à un chien, selon ses critères, alors inutile de remuer plusieurs fois le couteau dans la plaie. Observant les alentours durant leur petite marche improvisée, Gintoki se demandait pourquoi diable obéissait il à cette pimbêche qui trouvait toujours quelque chose à redire sur tout ce qu'il proposait. Billy, ou plutôt Lucy, fut bientôt hors du champ de vision de l'Argenté. Et la première chose qui vint à l'esprit du gamin blasé fut une simple phrase. "Enfin !" Bon ok, c'était la première chose au tout premier instant de son moment de solitude. Mais bien vite, le garçon ressentit comme une sorte de vent frais souffler dans son dos. Ses anciennes capacités, qui n'avaient pas disparues dès son arrivée sur cette île bizarre, préférant plutôt se mettre en veille, se réactivèrent d'un coup suite à cette rafale non naturelle. En se retournant très brièvement, Gintoki aperçut une silhouette encapuchonnée à quelques mètres de lui. Ses sens comme son corps lui ordonnèrent de quitter au plus vite cet endroit et s'empresser de retrouver la blonde et l'autre joyeux. Ne pas rester tout seul, pas dans ces conditions. S'il avait conservé son apparence d'adulte, il aurait pu tenter quelque chose. Mais l'île en avait décidé autrement, et sa magie également.
Une fois qu'il retrouva la trace de son équipière éphémère, le garçon se laissa tomber sur le sol comme un sac à patate. Et c'est à ce moment qu'elle lui posa une question, assez étrange mais tellement naturelle après ce qu'il avait pu dire sur le sort de ceux avec qui il était. Gintoki allait y répondre après plusieurs secondes de réflexion quand Billy se détourna de lui et préféra regarder au loin en espérant apercevoir le dernier luron de la bande. Et encore une fois, un juron s'échappa de la bouche de l'Argenté. Le susnommé Jun en rajouta une couche en disant tout sourire qu'il avait eu le temps de se reposer tellement ils avaient été lents dans leur marche. Le temps parfait pour lancer une petite pique à la blondasse de Billy... ou pas. Il se ravisa, préférant écouter ce que les autres avaient à dire.

Je m'excuse de te couper Jun, mais j'ai des informations à vous communiquer.

Toujours dans son coin, il attendit que les regards soient braqués sur lui pour poursuivre son récit.

Pendant que tu parlais toute seule jeune fille lors de notre ascension, j'ai prit un peu de retard pour voir nos arrières car j'avais un mauvais pressentiment. Et j'ai eu raison, vu ce que j'ai vu juste après. Une personne encapuchonnée entourée par deux hommes-ours. Son aura était assez particulière, du peu que j'en ai senti, et je suis persuadé que c'est un mage. Cette fumée qui rend somnolent n'est pour moi que le résultat de deux forces combinées. Après je peux me tromper bien sur, mais je pense être sur la bonne voie.

Il s'interrompit quelques instants, le temps pour les autres d'assimiler tout ce qui avait été dit, puis résuma tout ce qu'il venait de dévoiler.

Pour résumer, je pense que cette île n'a rien de dangereux et que ce sont juste ces hommes-ours qui ne font que la profaner. se retourne vers Jun Je resterais plutôt en retrait, non pas que ton idée est mauvaise, mais si l'un de nous se fait capturer, cela sera plus dangereux étant donné que je vous aurais confié des armes de taille normale. Un point important sur ma magie : je n'ai aucun contrôle sur les lames invoquées.Je ne met pas en doute vos capacités, mais je préfère jouer la carte de la prudence.

Derniers préparatifs avant la bataille finale, le plan d'attaque devait se faire au plus vite. Peu importe ce qu'ils décideraient, Gintoki n'allait pas les laisser s'en tirer avec tout les honneurs. Cela pouvait bien être la dernière chose de bien qu'il allait faire sous l'uniforme du Gouvernement.



code by © Lancy Orca de http://www.artsoul.fr/

HRP:
 
Gain d'xp: 8
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: À la chasse aux pedobears ! Feat. Jun Tetsuya & Gintoki Shiroyasha (keur keur)   

Revenir en haut Aller en bas
 

À la chasse aux pedobears ! Feat. Jun Tetsuya & Gintoki Shiroyasha (keur keur)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Réveil pour la chasse ! [PV Plume]
» Chasse entre mère et fille
» La Chasse, tout un art ... [ Braise ]
» (En cours) Chasse au trésor 3
» Tableau de chasse des crânes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Reborn :: Le vaste monde d'Edoras :: Îles Flottantes :: Chibisland-