Rejoignez-nous, pour une aventure unique dans le monde des fées ~ ♦ Le forum a désormais 2 ans !
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Forum fermé. La partie RP est en revanche ouverte.

Partagez | .
 

 Le danger est partout [PV : Kyoka(ka //PAN!//)]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tsukuyo Mangetsu
Mermaid Heel
avatar
Crédits : Moi même °w°
Messages : 114
Date d'inscription : 05/08/2013

Fiche de mage
Magie / Arme: Rééquipement de Kunais
Niveau: 22
Expérience:
369/506  (369/506)

MessageSujet: Le danger est partout [PV : Kyoka(ka //PAN!//)]   Sam 11 Oct - 14:52



Le danger
est partout

Feat. Kyoka Reiseiten
Comment bien commencer sa journée ? Tout d’abord, il fallait se lever de son lit et jeter un coup d’œil à la première horloge visible afin de prendre connaissance de l’heure. Il s’agissait d’un début de matinée et il restait beaucoup de temps avant qu’une certaine réunion débute. Tsukuyo ne savait pas de quoi elle allait parler, mais selon certaines mages de Mermaid Heel, elle allait être très importante. Ensuite, pour reprendre la meilleure façon de commencer sa journée, il fallait se diriger vers la salle de bain pour se laver et se coiffer. Avec la Mangetsu, jamais il ne fallait dire se faire joli, ce n’était pas son genre et d’après ses dires, elle était loin d’être une femme. Une fois que c’était terminé, il fallait fouiller dans une armoire pour prendre sa tenue fétiche et l’enfiler plus ou moins rapidement. Maintenant, la préparation est finie et il suffit juste de se diriger vers la salle principale du quartier général pour déjeuner et pour entendre cette fameuse réunion.


Tsukuyo ne perdait pas son temps pour réfléchir à quelle place prendre ou avec qui se mettre, la première table qui entrait dans son champ de vision ferait l’affaire. Dès qu’elle était installée, une de ses camarades lui demandait ce qu’elle souhaitait et elle commandait simplement un café au lait avec de la chantilly dessus. C’était peut-être un déjeuner étrange, mais ça plaisait beaucoup à la blonde, c’était le plus important n’est-ce pas ? Pendant qu’elle dégustait paisiblement son café, une mage se trouvait sur la scène et demandait d’avoir l’attention de tout le monde, la réunion allait enfin pouvoir commencer ! Rapidement, le vif du sujet était annoncé : un groupe de mages de cette guilde devait mener une enquête sur Tartaros. Des chuchotements résonnaient dans toute la salle. Beaucoup se demandaient pourquoi uniquement Mermaid Heel pour faire ça ? Est-ce que c’était donné par le Conseil ? Et pourquoi ce n’était que maintenant qu’elles s’intéressaient à cette guilde ? La première question allait rester sans réponse, mais peut-être que les dames voulaient avoir une longueur d’avance sur les autres guildes légales ? Pour la seconde question, c’était oui et non. Le Conseil se méfiait de cette guilde noire, leurs actions étaient de plus en plus étranges, mais l’essentiel était qu’elle commençait à trop bouger ! Et c’était aussi la réponse pour la dernière interrogation.


L’ancienne Ninja n’était pas comme ses autres camarades, elle s’en fichait et continuait de boire son café. Cependant, elle écoutait toujours ce qui se disait lors de cette réunion et savait qu’un groupe serait formé et mené par une mage de confiance. D’ailleurs son prénom avait été cité, si ça ce n’était pas cool ! Euh… Pardon ? Elle venait d’être citée ? Mais pourquoi ? Kagura ou Aphrodite seraient meilleures pour ce genre d’enquête ! Voilà que la jeune femme venait de s’étouffer à cause de son breuvage. Certaines étaient en train de rire tandis que d’autres se faisaient du souci pour elle. Toutefois, elle récupéra vite son souffle et se leva.


« Pourquoi moi ? Je ne comprends pas ce choix. Kagura et Aphrodite sont meilleures que moi ! »


La mage qui était sur la scène répondit à l’ancienne Ninja qu’Aphrodite était trop jeune et ça pouvait être risqué pour elle alors que Kagura avait besoin de récupérer. Il était vrai qu’elle n’avait pas tort sauf qu’elle n’avait que 3 ans de plus qu’Aphrodite donc elle était jeune aussi ! Bon tant pis, elle allait le faire sans s’y opposer plus longtemps. Le groupe allait être formé rapidement, la Mangetsu prenait les plus motivées et les amies des motivées. Puis, cette équipe se dirigeait vers le désert grâce à un transport en commun.


Arrivée là-bas, elles marchaient dans n’importe quelle direction pour trouver un indice quelconque. Ce n’était pas si facile que ça à cause de ce fichu désert ! Non seulement il faisait chaud, mais en plus, il n’y avait rien et une bonne majorité de filles étaient en train de se plaindre. La blondine serrait les poings afin de ne pas craquer et de ne pas s’en prendre à ses compagnons, bien que plus le temps passât et plus elle en mourût d’envie. Tout d’un coup, Tsukuyo avait un mauvais pressentiment. Elle ignorait la raison, mais elle avait l’impression d’être observée et que quelque chose de très dangereux allait arriver. Néanmoins, elle ne pouvait pas y penser plus longtemps, une demoiselle se trouvait devant elle et la regardait avec les yeux de chiens battus.


« Tsukuyo, tu m’as entendue ? Je peux avoir ta gourde ? La mienne est déjà vide et je meurs de soif… »


Apparemment, cette fille devait être là depuis longtemps à lui demander sa gourde pour boire… Pourquoi elle ne savait pas économiser ? Le clair de lune soupirait et lui tendait sa gourde en recevant des remerciements de la part de la personne qui l’avait demandée. Ce n’était pas grave pour elle, étant une ancienne Ninja, elle était plutôt résistante quand elle le voulait et sa fierté ne lui ferait jamais montrer ses faiblesses. Mais une fois qu’elle se retrouvait à nouveau seule, son mauvais pressentiment revenait et s’intensifiait de plus en plus… Il fallait prévenir ses camarades avant qu’il ne soit trop tard :


« Les filles, je peux avoir votre attention ?! » Elle attendit un peu et reprit : « Soyez très prudentes et surtout très attentives. »


Tout le monde se regardait et se demandait pourquoi l’une des personnes les plus calmes de la guilde semblait quelque peu déstabilisée. Toutefois, les membres du groupe ne faisaient pas attention à ce qu’elle venait de dire et reprenaient leurs activités de tout genre, laissant Tsukuyo être la seule à être sur ses gardes.


CODE (c) MEI SUR APPLE SPRING

Gain d'xp: 9
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Angela Iwamori
Death Holder
avatar
Messages : 84
Date d'inscription : 06/10/2014

Fiche de mage
Magie / Arme: Speed Hands/Kazejin
Niveau: 22
Expérience:
396/506  (396/506)

MessageSujet: Re: Le danger est partout [PV : Kyoka(ka //PAN!//)]   Sam 11 Oct - 21:36





Arc Tartaros Partie 1 : L'entrée en scène.




Les troupes étaient impatientes. Cela devait faire un bon mois que Kyoka et le reste de sa bande démoniaque avaient été ressuscités par Takasugi. Un bon mois que les neuf démons se tenaient tranquilles, alors que Minerva Orland, la dixième démone, se déchainait comme une furie à l'extérieur. L'idée de bientôt se montrer grimpait au sein du groupe, mais Takasugi maintenait que c'était bien trop tôt pour eux de se révéler au grand jour. Pourtant, les actions de Minerva devaient forcément se rependre dans le pays tout entier.

Pourtant, aujourd'hui, les démons n'auraient pas d'autres choix que d'agir en pleine lumière. Kyoka était assise dans son fauteuil et discutait de choses et d'autres avec Seira quand un membre de Tartaros invitait la démone à se rendre dans les plus brefs délais vers les quartiers du maitre. L'ange stellaire congédiait le magicien et se rendait sans plus attendre chez Takasugi. Une fois fais, celui-ci l'invitait à s'assoir avec une infinie politesse. Et c'est ça qu'elle aimait chez cet humain. Malgré qu'elle soit une démone et lui un humain, il y avait une véritable notion du respect entre eux. C'est l'une des deux raisons qui ont poussées Kyoka de le servir avec plaisir.

La démone croisait les jambes et écoutait attentivement son maitre lui annoncé qu'un groupe de mages se promenait dans le désert. D'après les sources du maitre, il s'agissait de dix filles de la guilde des sirènes : Mermaid Heel. L'humain ordonnait à Kyoka de diriger une escouade afin d'en capturer le maximum possible, ce qui fit sourire la démone, car elle comprenait bien que si pertes il y avait, Takasugi n'en aurait rien à faire.

C'est ainsi que la chef des neuf portes prit le chemin du désert avec une trentaine d'hommes et de femmes. Après plusieurs minutes de marche, Kyoka ordonnait à ses troupes de s'arrêter. Les intrus étaient dans son champ de vision.


- On se sépare en deux groupes. Quinze d'entres vous restent ici pendant que le reste vient avec moi les prendre à revers. Je ne tolérerais pas le moindre échec s'est bien compris ?

Kyoka contournait les magiciennes et donnait l'assaut. Bien vite, trente mages noirs encerclaient la petite troupe féminine, réduite à neuf membres. Pourquoi neuf ? Parce que l'une d'elles avait prit la fuite et Kyoka l'avait abattu sans la moindre pitié via ses griffes transformées en fouets. D'un geste, elle ordonnait a tout le monde de retourner au QG.

Une fois de retour, la démone stellaire ordonnait à deux personnes d'emmener les filles aux cachots pour les interroger. Elle ordonnait aussi de les dévêtir intégralement avant de les jeter en prison. Petit à petit, Kyoka interrogeait les sirènes en les torturant à mort pour savoir la raison de leurs venues dans le désert. Malheureusement, aucune n'avaient des informations intéressantes. Kyoka libérait la prisonnière et la ramenait en cellule, avant de la jeter avec violence sur le sol. Son regard maléfique se posait sur une femme blonde, ayant une cicatrice au visage. Un sourire illuminait la démone et prit le bras de la blondinette avant de la conduire dans la chambre de torture, où elle l'attachait sans ménagement.


- Bien. Je vais te poser une question très simple jeune fille. Si tu me réponds correctement, je te promets que rien ne t'arrivera dans cette cellule. Il n'appartient qu'à toi de choisir la meilleure solution. Tes camarades ont choisi la voie du silence et donc de la souffrance. Mais toi, je sens que tu peux être différente. Alors dis-moi, pourquoi êtes-vous dans ce désert ? Il n'y a rien pour les magiciens ici, alors pourquoi êtes-vous ici ?

C O D A G E  P A R  @G A K I.  S U R  E P IC O D E

Gain d'xp: 4
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tsukuyo Mangetsu
Mermaid Heel
avatar
Crédits : Moi même °w°
Messages : 114
Date d'inscription : 05/08/2013

Fiche de mage
Magie / Arme: Rééquipement de Kunais
Niveau: 22
Expérience:
369/506  (369/506)

MessageSujet: Re: Le danger est partout [PV : Kyoka(ka //PAN!//)]   Lun 13 Oct - 15:35



Le danger
est partout

Feat. Kyoka Reiseiten
Tsukuyo et un groupe de 10 mages motivées avaient été envoyés dans le Désert d’Edoras pour mener une enquête sur une certaine guilde. Parmi les trois guildes de l’Alliance Baram, il s’agissait certainement de celle qui bougeait le plus en ce moment et qui cachait énormément de mystères. Bien évidemment, il s’agit de Tartaros. Dans Earthland, ce nom avait été très peu cité, mais dans celui-ci, c’était une autre histoire, elle devenait de moins en moins inconnue. Mermaid Heel avait décidé de s’y intéresser sans attendre l’autorisation de qui que ce soit et avait donc envoyé un groupe. La blonde ne savait toujours pas pourquoi elles faisaient ça, ni la raison pour laquelle c’était elle qu’elles avaient désignée, mais elle n’allait pas s’en préoccuper plus longtemps.


A l’intérieur du désert, l’équipe s’étendait sur plusieurs mètres et recherchait le moindre indice qui en dirait plus sur cette guilde noire ou sur son quartier général. D’après les rumeurs, il serait dans cette vaste mer de sable. Toutefois, certaines demoiselles du groupe ne semblaient pas être très sérieuses. Pendant qu’une petite poignée se plaignait de la chaleur ou de leur beauté qui s’enfuirait à cause de la transpiration, d’autres venaient voir Tsukuyo pour prendre sa gourde. Personne ne faisait d’effort à part elle donc elle tenta de leur rappeler leur véritable objectif. Cependant, ça rentrait par une oreille pour ressortir par l’autre. Seule la Mangetsu se retrouvait sur ses gardes à cause d’un mauvais pressentiment qu’elle avait depuis quelques minutes déjà. Ce dernier se confirma lorsqu’un groupe de mages s’attaqua à celui des Sirènes. Tout le monde tentait de se défendre, mais comme il s’agissait d’un effet de surprise, beaucoup de filles s’étaient faites avoir et d’autres avaient essayé de prendre la fuite. Mais la mort se chargeait de leur cas. Quant à la mage du rééquipement, elle s’était bien défendue ! Néanmoins, plusieurs mages s’en prenaient à elle et l’arrêtaient en lui saisissant les membres tandis qu’une personne l’assommait en lui donnant un coup sur sa nuque. A partir de maintenant, c’était le trou noir, impossible de savoir ce qui s’était passé pendant tout ce temps-là.


A son réveil, l’ancienne Ninja ignorait le lieu où elle se trouvait ni pourquoi il faisait plus froid qu’auparavant… Il faudrait peut-être que sa vue cesse d’être trouble. Combien de minutes ou même d’heures s’étaient écoulées depuis le précédent combat ? Impossible à dire. Sa vue finissait par revenir à la normale et la blonde constata, avec une grande surprise mélangée à de la gêne, qu’elle était nue ! Elle regardait à droite et à gauche pour voir s’il n’y avait pas ses vêtements dans les parages, mais non, c’était limite vide dans cette prison. De toute façon, elle n’avait pas la possibilité de bouger et ne pouvait pas partir à la recherche de ses camarades. Du coup, elle se faisait beaucoup de soucis pour ses amies… Et si le plus pire des scénarios s’était produit ? Non ! Elle devait avoir confiance en elles ! Or, ses pensées étaient rompues par une « personne » qui venait d’entrer pour la prendre, la déplacer dans une autre salle et l’attacher de nouveau.


Pendant que cette « femme » s’exprimait avec un grand sourire sur ses lèvres, Tsukuyo la dévisageait avec le plus noir des regards. Sa forme hybride, son aura sombre et ses griffes menaçantes, elle était tout sauf humaine ! Alors les rumeurs sur l’existence des démons étaient justes, elle qui avait tendance à ignorer les rumeurs, peut-être qu’elle allait revoir cette façon d’agir. En écoutant le discours de cette démone, la mage de Mermaid Heel en apprenait plus sur le sort de ses amies, c’était une mauvaise nouvelle qui restait coincée dans la gorge ! Elle qui ne voulait plus abandonner qui que ce soit, sa faiblesse venait de faire ça ! Enfin, pour son clan, elle l’avait fait exprès parce qu’elle ne s’y plaisait plus et elle détestait leur manière de faire. Mais pour la guilde des Sirènes, c’était une autre histoire ! Etant sur les nerfs, la blondine essayait de gigoter pour atteindre cette démone ou même se libérer, mais elle se fatiguait inutilement. Elle s’arrêta pour ricaner lorsque la seconde « femme » avait terminé son monologue.


« Malheureusement, je crains que tu te sois trompée sur mon compte. Je suis moins bavarde que mes camarades. »


Ses yeux violets affichaient toujours cet air froid et un fin sourire se trouvait sur le coin de ses lèvres. Tsukuyo allait faire comme les autres, garder le silence et ne jamais abandonner.


CODE (c) MEI SUR APPLE SPRING

Gain d'xp: 7
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Angela Iwamori
Death Holder
avatar
Messages : 84
Date d'inscription : 06/10/2014

Fiche de mage
Magie / Arme: Speed Hands/Kazejin
Niveau: 22
Expérience:
396/506  (396/506)

MessageSujet: Re: Le danger est partout [PV : Kyoka(ka //PAN!//)]   Mar 14 Oct - 21:32





Arc Tartaros Partie 1 : L'entrée en scène.




Les maigres bougies éclairaient faiblement la pièce de torture. La lueur était si pâle que la plus maigre des silhouettes semblait terrifiante. Que pouvait-on dire d'une silhouette ayant une taille humaine ? Que c'était la peur la plus profonde qui en émanait. Kyoka tournait le dos à Tsukuyo alors que celle-ci essayait de se montrer forte. La chef démoniaque ricanait silencieusement devant le courage de la jeune femme. Combien avant elle avaient tenu ce discours ? Des centaines. Malheureusement pour la sirène, l'ange stellaire ne semblait nullement inquiété par ses propos. La démone lui fit face et s'approchait d'elle avant de lui saisir avec une douceur infinie le menton. Elle souriait avec une gentillesse qui était rare.

- Tu es certaine que tu seras la moins bavarde du lot chère Tsukuyo Mangetsu ? Ne sois pas étonnée que je connaisse ton nom. Une de tes amies me l'a gentiment donnée avant de rendre son dernier soupire. C'est dommage. Elle était amusante. Amusante, mais d'une faiblesse atroce. Comme la race humaine en général me diras-tu.

Kyoka approchait ses lèvres de son oreille, avant de murmurer d'une voix enjôleuse différents propos qu'elle tenait depuis le début des interrogatoires.

- Vois-tu, je suis très forte pour soutirer des informations à mes prisonniers. Je suis la plus douée de la guilde pour ça et tu sais pourquoi ? Parce que j'utilise une méthode particulière.

Lentement, la main griffue de la chef du Kyukimon descendait vers un sein de la belle qu'elle effleurait avec une infinie douceur. Puis cette même main descendait vers son ventre plat et fit des mouvements circulaires autour de son nombril en prenant bien soin de ne pas la griffer. Toujours dans un profond murmure, la démone reprit son monologue.

- C'est agréable n'est-ce pas ? L'humain ne peut pas résister aux stimulations sur ses points les plus sensibles. Et cela, qu'il soit attiré par les hommes ou les femmes. On dit aussi que la douceur est la plus redoutable des armes.

Sa main crochue descendait un peu plus bas encore pour venir titiller le petit bonbon le plus intime chez la demoiselle blonde. Kyoka continuait son monologue en souriant gentiment.

- Et la preuve que ça te plait se trouve sur mes doigts. Ton corps montre clairement son plaisir. Seulement voilà. Admettons que je puisse renforcer une sensation particulière comment ton corps réagirait-il d'après toi ? Hé bien, je vais te le faire découvrir dans la seconde.

Via un sourire machiavélique, Kyoka augmentait la sensibilité à la douleur de la jolie sirène progressivement jusqu'à atteindre un point assez conséquent qui ferait déjà hurler une personne normale. Mais la démone continuer à s'amuser avec l'humaine et stimulait toujours son intimité.

- Tu vois ? Maintenant, ton corps est plus sensible et la moindre de mes caresses sur ton corps ressemble à une torture insoutenable. Maintenant, il n'appartient qu'à toi de me dire tout ce que je veux savoir, c'est-à-dire pourquoi êtes-vous ici ?

Par pure cruauté, Kyoka augmentait encore plus sa sensibilité pour bien entendre ses cris de souffrance, le plus beau des sons selon elle.

- Et de toi à moi, tu ferais mieux de répondre. Je n'ai guère envie de mutiler un corps comme le tien. Alors réponds à ma question jeune fille.

L'ange stellaire fixait de son regard sombre Tsukuyo alors qu'une explosion retentissait non loin. Un membre de Tartaros ouvrait la porte en panique.

- Dame Kyoka !!!! Une des prisonnières vient de faire exploser sa cellule. Et elles sont en train de s'échapper. Nous avons besoin de votre aide.

La chef ne répondait rien et quittait la pièce avant de jeter un dernier regard à sa captive.

- Nous reprendrons notre discussion après Tsukuyo. Tâche de prendre une bonne décision.

C O D A G E  P A R  @G A K I.  S U R  E P IC O D E

Gain d'xp: 6
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tsukuyo Mangetsu
Mermaid Heel
avatar
Crédits : Moi même °w°
Messages : 114
Date d'inscription : 05/08/2013

Fiche de mage
Magie / Arme: Rééquipement de Kunais
Niveau: 22
Expérience:
369/506  (369/506)

MessageSujet: Re: Le danger est partout [PV : Kyoka(ka //PAN!//)]   Dim 19 Oct - 16:00



Le danger
est partout

Feat. Kyoka Reiseiten
Tsukuyo n’aimait pas la situation dans laquelle elle se trouvait. En même temps, qui aimerait se retrouver nu devant une inconnue prête à torturer à n’importe quel instant parce qu’elle était sadique et qu’elle avait besoin d’avoir des informations ? A part un masochiste fan de démon ou Jason, elle ne voyait pas. La Sirène n’avait plus la capacité de bouger et pourtant, elle tentait de lutter dans tous les côtés. Elle bougeait pour essayer de se libérer et intérieurement, elle devait faire en sorte à ne pas montrer qu’elle avait froid. Sa fierté en prendrait un sale coup.


La démone venait d’obtenir la réponse de la Mangetsu, cette dernière ferait tout pour ne rien dire, comme ses camarades. Elle ne semblait pas déçue par la réponse, ni inquiète, elle devait avoir une idée derrière la tête. Cependant, la blonde ne cherchait pas à la connaître, elle possédait d’autres priorités comme écouter de force ce que disait cette « femme ». Elle avait appris son nom grâce à une de ses amies, ce n’était pas important et ça n’allait pas la tuer. Les filles faisaient ce qu’elles voulaient après tout. Par contre, elle grimaça lorsqu’elle sut que la fille en question n’était plus de ce Monde. La race humaine faible ? Elle était qui pour dire ça ? Elle ne devait pas les connaître totalement, certains réservaient de bonnes surprises comme les deux Kagura.


La torture allait commencer dans quelques minutes. La surnommée Reiseiten approchait ses lèvres des oreilles de l’ex-Ninja pour lui murmurer qu’elle était douée pour obtenir les informations qu’elle voulait. Mais pour elle, rien ne lui ferait avouer quoi que ce soit, c’était une véritable teigne lorsqu’elle le souhaitait. Elle allait seulement perdre son temps. Une main griffue passait sur sa poitrine, faisait quelques petits cercles autour de son nombril et la torturée gardait toujours son silence. Elle savait qu’une personne sadique aimait les réactions des gens face à ce qu’ils leur faisaient et que ça leur faisait presqu’autant plaisir que faire certaines choses sur un lit avec une autre personne. Or, ça devenait de plus en plus ardu pour la jeune femme de cacher ce qu’elle ressentait en ce moment même, elle ne voulait plus écouter les paroles de Kyoka pour garder sa concentration. La membre du Kyukimon passait au niveau supérieur en descendant ses griffes vers l’intimité de Tsukuyo. Celle-ci mordait sa lèvre inférieure pour ne pas craquer, mais elle avait tellement forcé que du sang coulait petit à petit pour tomber sur le sol de la salle de torture.


La souffrance ne cessait toujours pas et la démone comptait même l’intensifier grâce à sa malédiction, bien que la mage ignore son existence. Cette fois, ce n’était plus possible de se retenir et la voix de la blondine résonnait dans la salle de torture et plus loin encore, qui sait ? Ses jambes commençaient à trembler tout comme une bonne partie de son corps. La démone améliorait encore cette souffrance pour enfin avoir ce qu’elle souhaitait, mais le courage de la souffrante était grand et elle n’abandonnait toujours pas.


« Je… ne… dirai rien… Tu perds… ton temps… avec moi… »


Avait-elle répondu en puisant dans le peu de force qui lui restait. D’ailleurs, elle ignorait si la démone l’avait entendue puisqu’une explosion avait fini par retentir. Tsukuyo écarquillait ses yeux, elle ne s’y attendait pas du tout, mais elle savait qui était à l’origine de ceci, il s’agissait de ses amies. Un membre ouvrait la porte en paniquant pour confirmer ce qu’elle venait de se dire. La gardienne devait partir pour les arrêter et avant de le faire, elle avait ordonné au clair de lune de prendre une bonne décision. Néanmoins, elle semblait certaine que ses compagnons allaient la retrouver dans peu de temps donc elle n’aurait pas besoin de ça. Un fin sourire se trouvait sur les lèvres de la blonde tandis que la démone n’était plus présente auprès d’elle.


A présent, Tsukuyo se détendait, soufflait fortement et fermait ses yeux. Ce n’était pas ainsi qu’elle allait se sentir mieux directement, mais si ça pouvait lui faire oublier ce qui venait de se produire, ce serait parfait. Elle attendait patiemment que les autres mages de Mermaid Heel arrivent pour la délivrer, mais étant donné qu’elle n’avait pas la possibilité de savoir ce qui se passait en ce lieu, elle ne pouvait pas s’empêcher de s’inquiéter pour elles. Mais comme dans toutes les guildes, elle faisait confiance à ses amies donc elle décidait de réfléchir à comment sortir d’ici, sans perdre de temps avec quoi que ce soit.


« Ah ! J’ai trouvé Tsukuyo ! » S'exclama joyeusement une fille.


Puis, d’autres filles entraient en même temps que celle qui l’avait trouvée. Rapidement, les menottes furent retirées et une demoiselle passait un drap blanc à la Mangetsu pour la couvrir. Elle profitait de cette occasion pour s’excuser, elle n’avait pas réussi à trouver mieux, mais elle était directement pardonnée, le principal était que tout le monde allait bien et qu’elles pouvaient sortir d’ici pour faire un rapport auprès de la guilde.


« Dépêchons-nous de trouver la sortie sans nous faire remarquer ! » Ordonna la mage du rééquipement.


Le groupe approuvait cet ordre et se mettait à courir en prenant des chemins au hasard, personne ne pouvait connaître ce château dans les moindres détails à part les membres de la guilde Tartaros. Et encore, il était tellement grand que Tsukuyo pensait que même les mages de cette guilde pouvaient s’y perdre. Après avoir croisé plusieurs impasses, des fausses sorties et des salles qui possédaient aucun rapport avec celle-ci, la bonne nouvelle se trouvait juste devant elles. Une lumière au bout du couloir et une fois que c’était dépassé, l’équipe se trouvait dans le désert, sur le sable chaud qui brûlait les pieds des filles.


« Ça fait mal ! » Se plaignit une fille.  « On retourne au château pour trouver nos chaussures ! »


Mais lorsque les femmes de Mermaid Heel se retournaient, elles pouvaient voir que les ennemis étaient déjà arrivés pour les arrêter à nouveau. De plus, elles étaient cernées, certains avaient sauté par des fenêtres pour les bloquer à l’arrière. Alors que les plus faibles du groupe prenaient peur, les plus courageuses montraient déjà le début de leur magie.


CODE (c) MEI SUR APPLE SPRING

Gain d'xp: 10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Angela Iwamori
Death Holder
avatar
Messages : 84
Date d'inscription : 06/10/2014

Fiche de mage
Magie / Arme: Speed Hands/Kazejin
Niveau: 22
Expérience:
396/506  (396/506)

MessageSujet: Re: Le danger est partout [PV : Kyoka(ka //PAN!//)]   Jeu 23 Oct - 9:19





Arc Tartaros Partie 1 : L'entrée en scène.




L'agitation régnait en maitre à l'intérieur du château de Tartaros. Tout le monde courait dans tous les sens avec un air plus qu'idiot sur leurs visages. Kyoka traversait cette marée humaine avec calme et fermeté avant d'arriver devant la cellule qui venait d'exploser. L'explosion devait être assez forte, car même une partie des murs se trouvait sur le sol. Devant l'ancienne grille de la prison se tenaient deux autres démons. L'un était petit et marchait avec une canne, tandis que le second était un véritable squelette. Le petit ricanait en voyant Kyoka arriver.

- Combien cela va nous couter ? Dix mille âmes ? Peut-être même trente mille. Dans tous les cas, ça va nous couter très cher.

Kyoka jetait un rapide coup d'œil à la cellule vide avant de sourire avec malice. La belle démone tournait les talons, en laissant sur place ses deux coéquipiers.

- Retournez dans vos quartiers tous les deux. Je m'occupe de ses humaines. Il y a de fortes chances qu'elles désirent récupérer leur amie Tsukuyo.

La chef démoniaque rebroussait chemin et retournait dans la salle de torture où, comme elle l'avait imaginée, il n'y avait plus personne. C'était évident que cette explosion consistait à produire une diversion pour que toutes les sirènes puissent s'échapper du château. La démone fit venir un sous-fifre de la guilde et lui ordonnait d'envoyer une trentaine de personnes bouclées la sortie le plus rapidement possible. Le mage de rang inférieur acceptait la mission et tout le quartier général passait en alerte rouge.

Sans se presser, Kyoka prit la direction de la sortie alors que Seira venait aux nouvelles. Son amante semblait inquiète de voir une agitation pareille et craignait que Takasugi ne décide d'intervenir pour sanctionner les démons devant tant d'incompétences. Kyoka souriait doucement et la rassurait.


- Ne t'inquiète pas. Si cette évasion la dérangeait, il serait intervenu depuis bien longtemps. Je ne serais même pas surprise d'apprendre qu'il souhaitait cette évasion et que c'est lui qui a tout fait pour qu'une sirène garde sa magie. Donc rassure-toi Seira.

La démone aimant les livres s'inclinait et laissait sa supérieure continuer sa route, une route qui la menait devant un champ de ruines. Et pour cause, plusieurs membres de Tartaros gisaient inconscient dans le sable, vaincu par la troupe des sirènes qui, elle, était intacte. Pour le coup, Kyoka vit rouge devant tant de faiblesse.

- Stupides humains. Vous ne valez pas mieux les uns que les autres. Même pas capable de capturer quelques sirènes affaiblis par mes soins. Vous me faites pitié.

La démone cherchait du regard Tsukuyo et vit qu'elle s'enfuyait avec ses amies. Kyoka ricanait doucement et agrandissait ses griffes pour les lui planter dans le dos.

- Mais toi ma belle Tsukuyo, tu restes avec moi. Notre séance de jeu n'est pas encore terminée. Alors j'aimerais que tu ne me files pas entre les doigts.

Alors que ses griffes arrivèrent, une sirène hurlait à pleins poumons.

- Tsukuyo !!!! Attention !!! Derrière toi !!!!

La sirène se jetait à corps perdu pour protéger son amie et s'empalait sur les griffes de la démone, qui souriait. La jeune demoiselle respirait faiblement, mais elle était encore vivante. Même si sa force vitale la quittait peu à peu.

- Hooooooo. Tu dois avoir une certaine valeur Tsukuyo pour que cette humaine sacrifie sa vie pour toi. Je crois que tu as encore pleins de choses à me raconter, tu n'es pas d'accord avec moi ? Et ne vas pas me faire croire que tu n'as pas aimé notre petit jeu.

C O D A G E  P A R  @G A K I.  S U R  E P IC O D E

Gain d'xp: 4
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tsukuyo Mangetsu
Mermaid Heel
avatar
Crédits : Moi même °w°
Messages : 114
Date d'inscription : 05/08/2013

Fiche de mage
Magie / Arme: Rééquipement de Kunais
Niveau: 22
Expérience:
369/506  (369/506)

MessageSujet: Re: Le danger est partout [PV : Kyoka(ka //PAN!//)]   Dim 2 Nov - 15:20



Le danger
est partout

Feat. Kyoka Reiseiten
Tsukuyo en compagnie de son groupe de Sirènes avaient réussi à s’échapper des prisons de Tartaros. Enfin, la blonde n’avait pas fait grand-chose, elle devait tout à ses amies. Par contre, ce n’était pas le moment idéal pour se préoccuper de ce genre de choses, il fallait fuir ! Le château était bien trop grand et encore, les femmes ignoraient trop de détails sur celui-ci, peut-être que même les membres de cette guilde noire parvenaient à s’y perdre comme de véritables imbéciles. Comme prévu, elles croisèrent de nombreuses impasses, de salles vides et d’autres choses qui étaient tout sauf la fameuse sortie. Plus le temps passait et plus les femmes se mettaient à paniquer, mais pas toutes, certaines gardaient leur sang-froid et Tsukuyo en faisait partie. Ce n’était pas son genre de montrer sa peur, sa colère et sa tristesse comme ça, elle gardait toujours un air neutre, presque froid. Mais un bout de quelques minutes, la bonne nouvelle se présenta aux mages de Mermaid Heel. En effet, au bout d’un long couloir, elles pouvaient voir une lumière chaleureuse, comme celle du soleil. Oui, la sortie n’était plus qu’à quelques mètres ! Toutefois, les personnes, qui se trouvaient à l’avant, se brûlaient les pieds à cause du sable chaud du désert, c’était impossible d’aller plus loin en étant ainsi. Une membre du groupe conseilla de faire demi-tour pour retrouver leurs chaussures, mais les ennemis allaient arriver d’un moment à l’autre… C’était la pire impasse qui pouvait se présenter aux dames.


Tandis que cette équipe se retournait pour partir à la recherche des chaussures, c’était obligé de le faire, elle constatait que les adversaires étaient déjà arrivés et les prenaient en sandwich. Une bonne partie des filles avait peur alors qu’une autre se préparait à se défendre. La Mangetsu avait rapidement sorti ses kunais et visait ceux qui osaient être trop proches de ses amies. Or, elle ne s’attendait pas à ce qu’une de ses camarades pose sa main sur son bras pour lui faire comprendre d’économiser ses forces. Après tout, si elle avait été élue chef de ce groupe d’exploration, c’était pour une raison presqu’évidente : c’était la plus forte. La jeune femme rangeait ses armes et aidait ses amies, qui étaient plus faibles physiquement et mentalement, à fuir. Quant au reste, il éliminait un par un les cibles qui osaient couper le passage de Tsukuyo. Malheureusement, une voix finissait par résonner dans ce long couloir. Il s’agissait d’une voix que l’ancienne Ninja ne voulait plus entendre tant qu’elle était atroce et lui faisait presque ressentir la douleur qu’elle avait subie dans cette salle de torture. Il était clair que jamais elle ne l’oublierait, mais il fallait continuer de tout cacher pour ne pas inquiéter ses compagnons. Cette démone était finalement arrivée pour les arrêter et ne perdait pas son temps. Ses griffes s’allongeaient déjà et s’approchaient à grande vitesse et dangereusement vers la blondine, qui comptait esquiver au dernier instant. Néanmoins, une de ses amies n’avait pas compris qu’elle ferait ceci et dans un élan de courage, et par une envie de suicide ou d’accomplir une bonne action, elle décidait de se jeter sur les griffes pour que le coup ne touche pas la chef du groupe. Cette dernière s’arrêta directement et se retourna pour voir cette horreur. Son amie tomba sur le sol, les griffes revinrent vers leur propriétaire qui sourit et annonça :


« Hooooooo. Tu dois avoir une certaine valeur Tsukuyo pour que cette humaine sacrifie sa vie pour toi. Je crois que tu as encore pleins de choses à me raconter, tu n'es pas d'accord avec moi ? Et ne vas pas me faire croire que tu n'as pas aimé notre petit jeu. »


Une certaine valeur ? Elle était loin d’être la Princesse de Fiore ! C’était une personne comme les autres… Non, en vérité, elle aurait dû être la chef d’un clan Ninja le plus fort du Royaume, mais elle préférait oublier ça, ce n’était plus pour elle ! Aimer le petit jeu ? Il fallait être maso pour apprécier et ce n’était pas son cas, jamais elle ne remettrait les pieds dans cette salle ! Mais elle ne pouvait pas partir de la sorte alors qu’une amie était morte sous ses yeux. Elle s’était sacrifiée pour elle et le clair de lune allait la venger pour qu’elle puisse reposer en paix. Passant son bras sur ses yeux pour faire disparaître les petites larmes qui commençaient à arriver, elle invoquait quelques kunais. Ces derniers furent jetés sur chaque membre humain de la guilde adverse qui tombait un par un comme des dominos.


« Les filles… » Commença-t-elle sur un ton sombre.  « Je me charge d’elle et vous, vous fuyez ! Ces gars ne vous emmerderont pas plus longtemps. Trouvez de quoi protéger vos pieds et je ne veux plus vous voir ! »


Ensuite, un petit kunai tombait sur la paume de sa main et dès qu’il était mis correctement, elle le lançait sur la mage de Tartaros. La Sirène savait que la démone allait le contrer, mais c’était pour la tromper. Le second kunai, plus grand et spécial, arrivait en vitesse et se plantait sur son épaule. Ainsi, elle serait paralysée pendant 5 minutes, ce qui permettrait au garçon manqué de récupérer son souffle et à ses amies de trouver une autre sortie. D’ailleurs, elles ne voulaient pas partir sans la chef du groupe, mais il suffisait de les regarder méchamment pour qu’elles partent à toute allure. S’il y avait une chose à ne pas faire c’était de mettre Tsukuyo en colère car elle vise toujours là où ça fait mal.


CODE (c) MEI SUR APPLE SPRING

Gain d'xp: 9
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Angela Iwamori
Death Holder
avatar
Messages : 84
Date d'inscription : 06/10/2014

Fiche de mage
Magie / Arme: Speed Hands/Kazejin
Niveau: 22
Expérience:
396/506  (396/506)

MessageSujet: Re: Le danger est partout [PV : Kyoka(ka //PAN!//)]   Jeu 6 Nov - 21:27





Arc Tartaros Partie 1 : L'entrée en scène.




La chef des démons regardait le corps sans vie de la sirène qu’elle venait de tuer avec un sourire triomphant. L’humain était si faible et tellement fragile. Un simple petit choc et tout s’écroule. Vraiment affligeant de voir une chose pareille. Cette vision l’amusait terriblement. Les larmes que pouvait laisser couler Tsukuyo stimulaient les envies de tortures de Kyoka. Un corps tremblant et larmoyant était le meilleur des cadeaux possibles. Et c’était d’autant plus agréable d’obtenir ce cadeau après avoir réellement brisé son adversaire. Fort heureusement pour la démone, Tsukuyo avait repris du poil de la bête et fixait la créature aux formes affolantes qu’était Kyoka.

- Tu m’honores Tsukuyo. Tu es vraiment une femme ayant du caractère. Ce regard que tu me lances est excellent. Même dans le désespoir le plus profond, tu souhaites me combattre. J’admire cela. J’admire cette stupidité caractéristique de la race humaine.

La verte faisait un pas dans le sable puis un autre, avec une lenteur à la limite de l’insulte. Kyoka était tellement certaine de sa puissance et de sa victoire que chaque geste qu’elle effectuait était ralentie volontairement.

- Alors approche Tsukuyo Mangetsu. Je ferais en sorte de ne pas trop t’abîmer. J’ai tellement de choses à faire avec toi, dans le même genre que ce que tu as subi au cachot.

La chef démoniaque levait les mains et attendait que la blonde ordonne à ses partenaires de guilde de s’enfuir. Ce n’est qu’une minute plus tard que le duel commença. Tsukuyo ouvrit les festivités en envoyant différents kunaï sur la verte, qui contrait avec une aisance remarquable.

- C’est tout Tsukuyo ? Je suis vraiment déçue. Moi qui pensais me divertir un peu avant de passer aux choses sérieuses.

Kyoka ouvrait grand les yeux lorsqu’une arme blanche lui transperçait  l’épaule droite. Son sourire se fit moins large et la verte regardait sa blessure superficielle avant de reprendre la parole avec un dédain affirmé.

- Regarde. Même avec une de tes armes plantées en moi, je ne ressens rien. Tu vois que c’est futile de me combattre.

Soudain, Kyoka tombait à genoux sur le sol. Ses forces l’abandonnaient et la femme cruelle n’arrivait plus à bouger ne serait-ce qu’un doigt. La démone continuait de sourire, mais celui-ci n’était pas de triomphe, au contraire, c’était un sourire de colère. Oui, la verte était en colère d’être tombé dans un piège aussi stupide. Pourtant, Tsukuyo ne fit aucun mouvement agressif envers la démone qui, on peut le dire, lui était soumise. Elle en profitait simplement pour récupérer et remettre ses idées en place.

Environ cinq minutes après, Kyoka se relevait et arrachait le kunaï avec hargne avant de le lancer dans le désert. Son sourire narquois avait complètement disparu. Il ne restait plus qu’un visage exprimant de la colère et du mépris. La démone se frottait l’épaule avant de prendre la parole.


- Les humains sont tellement arrogants. Tu aurais pu me tuer, mais non. Tu aurais pu fuir, mais non. Je ne te laisserai pas me refaire ce coup-là tout comme tu n’auras pas de seconde chance pour t’enfuir.

Avec une vitesse hallucinante, Kyoka fonçait vers la sirène et la rouait de coups, en prenant bien soin de se retenir pour ne pas l’achever trop rapidement. Pour son plus grand plaisir, Tsukuyo résistait bien à ses assauts soutenus.

- Et je vais te dire pourquoi tu es arrogante Tsukuyo. En admettant que tu puisses me vaincre, penses-tu que je suis la seule démone en ces murs ? Nous sommes dix au total. Silver, le démon des glaces, Jackal, le démon des explosions, Torafusa le démon aquatique, Tempesta le démon de la mort, Franmalth le démon absorbeur, Ezel le démon trancheur, Keith le nécromancien, Seira, la démone manipulatrice, moi Kyoka Reiseiten, la chef du Kyukimon et enfin Minerva Orland. Tu dois la connaître. Elle était humaine avant, mais je l’ai brisée et elle est devenue comme nous.

La verte continuait d’enchaîner ses attaques au corps-à-corps et exploitait une faille dans la défense de la blonde pour lui assener un violent coup de pied dans le ventre, l’envoyant valser au travers d’un des murs du château. La démone la rejoignait dans la pièce principale et lui attrapait la gorge en serrant.

- Et en admettant une nouvelle fois que vous nous terrassez tous les dix, il y a encore notre maître. Comprends-tu maintenant l’arrogance dont tu fais preuve en essayant de me combattre ?

Avec violence, elle la jetait au travers de la pièce.

- Mais si tu veux encore me tenir tête libre à toi. Je vais ôter tout l’espoir qui se trouve en toi et te réduire au néant. Viens Tsukuyo. Battons-nous jusqu’à ce que l’une d'entre nous s’écroule.

C O D A G E  P A R  @G A K I.  S U R  E P IC O D E

Gain d'xp: 7
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tsukuyo Mangetsu
Mermaid Heel
avatar
Crédits : Moi même °w°
Messages : 114
Date d'inscription : 05/08/2013

Fiche de mage
Magie / Arme: Rééquipement de Kunais
Niveau: 22
Expérience:
369/506  (369/506)

MessageSujet: Re: Le danger est partout [PV : Kyoka(ka //PAN!//)]   Lun 10 Nov - 22:43



Le danger
est partout

Feat. Kyoka Reiseiten
Le combat entre Tsukuyo et la démone était inévitable, surtout depuis qu’une amie de la mage venait d’être tuée sous ses yeux. Celle-ci voulait accomplir une bonne action, mais à cause de la jeune femme, elle avait perdu sa vie en vain. Si elle avait fait savoir de n’importe quelle façon ce qu’elle comptait faire, jamais ça ne se serait passé ainsi… Si elle était plus forte, le scénario aurait eu une fin différente aussi ! La blonde culpabilisait énormément et souhaitait régler cette faute toute seule. Après avoir mis les membres faibles de la guilde Tartaros en hors état de nuire, elle immobilisa pendant un court instant la démone en ordonnant à ses autres camarades de fuir par une autre issue. Il n’était plus question que la même histoire se reproduise sous ses yeux, elle allait sauver tout le monde même si ça voulait dire qu’elle allait perdre sa vie. De toute façon, sa vie, elle aurait dû la perdre depuis bien longtemps en y repensant… C’était comme si elle n’avait plus rien à perdre à présent.


Il ne restait plus que quelques minutes avant que la future adversaire de l’Ancienne Ninja puisse bouger. Et la Mangetsu ne fuyait pas. N’importe qui la traiterait d’idiote à cet instant précis car elle était consciente qu’elle n’avait aucune chance contre la verte, mais elle ne voulait plus agir lâchement… Comme elle le faisait avant et comme le faisait son ancien clan. Si elle était partie, ce n’était pas pour rien, elle voulait agir loyalement ! Lorsque les 5 minutes étaient écoulées, la blonde se ressaisit rapidement, la petite pause était terminée ! Maintenant, il fallait faire de son mieux et être très prudente, la moindre erreur allait être fatale ! Rapidement, elle s’arma de deux kunaïs, simples et normaux, sans capacité piégeuse. A vrai dire, elle n’avait déjà plus la possibilité d’en utiliser, la torture et ce qu’elle venait d’accomplir y étaient pour quelque chose. Mais, la jeune femme ne grimaçait pas pour autant, savoir que ses camarades allaient bien et seraient bientôt en sécurité lui donnaient cette force, en quelque sorte.


La mage noire retirait avec une grande facilité sa petite arme fétiche et la lançait dans le désert. Tsukuyo remarquait que son plan à moitié lâche avait mis son ennemie en colère, mais elle était obligée de faire ça, c’était pour le bien de ses amies. Ensuite, elle prenait la parole pour lui dire qu’elle était arrogante. Elle aurait pu fuir, mais elle ne l’avait pas fait donc la membre du Kyukimon ne se ferait pas avoir une seconde fois. Ça tombait bien, la Sirène ne comptait plus faire ça et la seconde « personne » ne pouvait pas la comprendre.


« Ce n’est pas de l’arrogance. J’ai décidé de venger mon amie et je ne veux pas que ça se fasse lâchement… Je ne suis plus comme avant, je me battrai loyalement et je tiendrai jusqu’au bout ! »


Voilà que les hostilités commencèrent. Ce fut la démone qui ouvrit ce bal, pas de danse, mais de coups. Pour l’instant, le clair de lune n’avait pas la possibilité de passer à l’offensive et se contentait de parer le plus d’attaques possibles. Elle attendait patiemment la moindre ouverture et écoutait à moitié ce que lui disait cette fameuse Kyoka, elle venait seulement d’annoncer son nom. Néanmoins, elle ne comprenait pas pourquoi elle lui donnait autant d’informations. Comment ferait-elle si la chance était avec la Ninja et que, par un grand miracle, elle parvienne à survivre ? La fin de ce long discours n’était pas plaisante à entendre. En effet, la « femme » mentionnait Minerva Orland… Cette Minerva, cette femme qui avait osé attaquer Kagura par derrière ! Elle devait lui faire payer ! A cause de ça, la blondine perdait toute sa concentration et toute son attention, sa garde était baissée et l’adversaire en profitait. Celle-ci lui donnait un coup de pied, qui la faisait voler sur quelques mètres, réussissant même à passer au travers d’un mur. Puis, elle la saisit par la gorge, en serrant, pour au final, la jeter loin dans la salle.


Péniblement, Tsukuyo se relevait et toussait… Le coup de pied lui avait coupé le souffle et elle devait le récupérer le plus vite possible. Elle n’allait pas abandonner pour si peu, ce n’était que le début. Elle avait peut-être une chance contrairement à ce que disait l’autre combattante. Avant de se jeter sur elle, elle lui fit un petit sourire, ses yeux étant ouverts de moitié pour montrer son épuisement.


« Tu parles beaucoup… »


Sans perdre de temps, ce fut à elle de passer à l’offensive. Rapidement, elle tentait d’atteindre son adversaire, mais elle aussi, elle était douée à la défense. Du coup, elle comptait retenir ses mains griffues grâce à ses kunaïs et avec ses deux jambes, elle encerclerait son cou pour lui faire toucher le sol. Si jamais elle parvenait à tenir dans cette posture longtemps, elle relâcherait vite les kunaïs afin que ses doigts puissent toucher le sol. Ainsi, son adversaire basculerait par-dessus elle jusqu’à se fracasser contre le sol. C’était l’un des avantages de se battre nue : la souplesse était au rendez-vous ! Mais encore fallait-il que ça se passe réellement de cette manière ?


CODE (c) MEI SUR APPLE SPRING

Hors RP:
 
Gain d'xp: 8
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Angela Iwamori
Death Holder
avatar
Messages : 84
Date d'inscription : 06/10/2014

Fiche de mage
Magie / Arme: Speed Hands/Kazejin
Niveau: 22
Expérience:
396/506  (396/506)

MessageSujet: Re: Le danger est partout [PV : Kyoka(ka //PAN!//)]   Mer 12 Nov - 12:30





Arc Tartaros Partie 1 : L'entrée en scène.




La démone regardait le corps de Tsukuyo sur le sol. Elle n’avait pas été tendre avec la blondinette, il fallait bien l’avouer, et Kyoka pouvait clairement voir que la sirène était complètement épuisée déjà par les coups violents que la chef du Kyukimon lui avait balancés en pleine face, mais aussi par la séance de torture infligée par cette même personne. Autant dire que la magicienne de Mermaid Heels ne se portait plus comme un charme. Pourtant, voir Tsukuyo se relevait encore une fois provoquait une irrésistible envie de vomir chez Kyoka. C’était tellement pitoyable de voir une scène pareille. La blondine était vaincue, mais elle continuait de se relever encore et encore.

- C’est tellement pathétique Tsukuyo. Tu refuses la défaite et tu t’obstines à vouloir me tenir tête. Tu es vraiment répugnante. Tout comme la race dont tu fais partie.

La démone se remit en garde alors que son ennemie fonçait sur elle. Chacun des coups envoyés par la sirène trouvaient les griffes acérées de Kyoka. La domination était totale. Tsukuyo ne parvenait même pas à percer la défense de la chef démoniaque. En guise de contre-attaque, Kyoka vit une nouvelle faille dans la garde de son ennemie et décidait de l’exploiter lorsque, prise par surprise, Tsukuyo lui immobilisait les bras et grimpait sur ses épaules de telle sorte que la démone se retrouve la tête entre ses jambes nues et fines.

- Je ne nie pas mon attirance plus que prononcée pour les femmes, mais ce n’est pas de cette façon que tu vas me vaincre ma grande. Ce n’est pas en me mettant sous le nez un jardin secret que je vais perdre.

Malheureusement pour Kyoka, Tsukuyo avait une autre idée en tête et avec violence, elle envoyait valser la démone contre le sol en prenant bien soin de lui fracasser le crâne contre ce dernier. Le choc fut violent et un nuage de poussière recouvrait la zone d’impacte. Allongée sur le dos, la chef démoniaque avait les yeux clos et ne bougeait plus laissant un espoir plus qu’important s’installer dans le cœur de l’humaine.

Mais c’était bien trop beau. Alors que la blondinette quittait la pièce, Kyoka se relevait et fit grimper sa puissance en flèche. Elle était si impressionnante que les murs du château en tremblaient et que les membres de bas étage couraient dans tous les sens en hurlant.


- Fuyez !!!! Fuyez tous !!!! Dame Kyoka est en colère !!! Ne restez pas dans les environs !!!

Kyoka haletait alors que son corps était entouré d’une volute d’aura noire. Ses yeux étaient, d’habitude froids et méprisant, remplis d’une flamme de haine à l’intention de la sirène. Un sourire se dessinait sur le visage de la démone qui prit la parole.

- Ne crois pas que je vais te laisser partir comme ça Tsukuyo. Ne crois pas que tu m’as vaincue. Je t’ai promis le désespoir le plus sombre et je vais tenir parole.

La chef rassemblait toute sa formidable puissance pour la laisser exploser quelques instants après. C’était une autre Kyoka qui se tenait devant la sirène. Une Kyoka purement démoniaque. Cette dernière se jetait une nouvelle fois vers la sirène pour la ruer de coup et après l’avoir bien amoché une nouvelle fois, Kyoka contemplait son œuvre.

- Je n’en ai pas terminé avec toi Tsukuyo Mangetsu. Je vais te faire vivre un enfer. Vois-tu je possède trois pouvoirs particuliers liés a ma malédiction du renforcement. Un pouvoir ne me servirait à rien vu ta condition. Le second ne m’apporterait aucune satisfaction. Mais le troisième en revanche…

Un rictus fit son apparition sur le visage de l’ange stellaire et des éclairs apparaissaient au bout de ses griffes. Bien rapidement, ces éclairs fracassaient l’ensemble de la pièce et s’abattirent sur la pauvre sirène démunie. Kyoka respirait fortement, cette action l’avait considérablement affaiblie.

- Tu te souviens de la douleur que tu as éprouvée au cachot ? Je suppose que oui. Hé bien désormais elle sera démultipliée pour la simple et bonne raison que j’ai portée ta sensation de douleur à son paroxysme. Un simple petit souffle d’air te fera souffrir.

Par pur sadisme, Kyoka lui soufflait doucement dessus pour se délecter des cris de douleur provenant de la blonde et la chef du Kyukimon rigolait comme une folle tout en la faisant souffrir encore et encore par pure cruauté.

- Je vais en finir avec toi. Je voulais te garder pour moi et m’amuser vue la beauté de ton corps, mais j’ai changée d’avis. Adieu Tsukuyo Mangetsu.

La démone mit une griffe au-dessus du cœur de la sirène. Seul un miracle sauverait Tsukuyo désormais.

C O D A G E  P A R  @G A K I.  S U R  E P IC O D E

Gain d'xp: 6
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tsukuyo Mangetsu
Mermaid Heel
avatar
Crédits : Moi même °w°
Messages : 114
Date d'inscription : 05/08/2013

Fiche de mage
Magie / Arme: Rééquipement de Kunais
Niveau: 22
Expérience:
369/506  (369/506)

MessageSujet: Re: Le danger est partout [PV : Kyoka(ka //PAN!//)]   Dim 16 Nov - 14:17



Le danger
est partout

Feat. Kyoka Reiseiten
Ignorant les paroles de Kyoka, Tsukuyo avait une idée en tête pour espérer la blesser et avoir peut-être un avantage. Non, elle était consciente que c’était impossible au vu de son état actuel et s’était préparée à cette évidence. La jeune femme courait à nouveau en direction de son adversaire pour mettre son plan à exécution, mais ce n'était pas si simple que ça. En effet, la démone parait tous les coups qu’elle devait recevoir et avait même une possibilité de contre-attaquer. Toutefois, c’était à cet instant précis que la Sirène bloquait les mains griffues de son ennemie et passait ses jambes sur les épaules pour entourer le cou. La blonde ne s’attendait pas du tout à ce que la verte dise quelque chose qui la gênait énormément… Il ne fallait pas agir comme ça pour le moment, elle devait tenir le coup encore un peu ! Lâchant ses armes, Tsukuyo se penchait en arrière, atteignait le sol grâce à ses doigts et faisait voler Kyoka par-dessus elle. A nouveau sur ses deux pieds, elle cachait directement sa tête dans ses mains, étant aussi rouge qu’une tomate.


« Je… Euh… Désolée, je ne voulais pas… »


La gêne l’empêchait d’aller plus loin, mais il était sûr qu’elle ne voulait pas lui donner de faux espoirs. Pendant que l’ancienne Ninja disait des choses totalement incompréhensibles et quittait petit à petit la salle, elle ne sentait pas que le danger prenait plus d’ampleur. A vrai dire, elle ne le sentait qu’au dernier moment. Les murs du château tremblaient, des membres de Tartaros ordonnaient aux autres de fuir parce que Dame Kyoka était en colère et Tsukuyo sursautait en sortant de sa gêne, c’était radical. Par réflexe, elle se tournait vers son adversaire afin de constater son changement d’apparence, mais de puissance aussi ! Elle était beaucoup plus menaçante qu’avant ! S’armant d’un kunai, elle se mordait les lèvres… Il était impossible de gagner pour elle et cette démone n’avait pas tort en disant qu’il n’y avait plus d’espoir pour elle. Cependant, elle n’allait pas le montrer ni s’arrêter là sinon elle ne serait pas digne de Mermaid Heel.


Kyoka se jetait à nouveau sur elle, la ruant de coups. Elle était tellement rapide que la mage du rééquipement ne pouvait plus rien faire. Cette dernière tombait à nouveau sur le sol, mais elle se relevait encore, avec beaucoup de difficultés. Ensuite, elles se regardaient dans les yeux et la chef des neuf portes démoniaques entamait une explication sur ses pouvoirs. D’après ses dires, elle en possédait trois. Le premier et le second ne seraient pas utiles vu son état… C’était vrai que la jeune femme peinait à tenir debout, ses jambes tremblaient et son regard montrait à quel point elle était affaiblie. Ce n’était même plus la peine d’y aller à toute puissance avec elle. Un détail finissait par inquiéter le clair de lune… Le sourire de son ennemie… Il lui faisait comprendre tant de choses… Ce qui allait suivre ne présageait rien de bon. Des éclairs apparaissaient au niveau des mains griffues de la membre de Tartaros et s’abattaient partout, surtout sur la pauvre sirène.


La démone recommençait à parler en lui demandant si elle se souvenait de la douleur qu’elle avait reçue dans le cachot. Une grimace suffisait pour montrer qu’elle ne l’avait pas oubliée, elle ne l’oublierait certainement jamais. Puis, elle continuait en disant qu’un simple souffle la blesserait… Cette magie était décidément très effrayante et à ne pas sous-estimer. Non, ce n’était pas une magie, la verte avait déjà dit qu’il s’agissait d’une malédiction ! Logiquement, le renforcement magique n’appartenait qu’aux Yatô, elle le savait, Kagura l’avait, mais la version malédiction était pire que la précédente ! Kyoka s’approchait de la blondine et soufflait sur elle. Cette dernière ne pouvait plus bouger, serrait les dents pour ne pas lui faire plaisir, mais c’était inutile, la douleur étant plus forte que tout, elle finissait par hurler alors que des larmes montaient rapidement aux coins de ses yeux. Luttant contre cette douleur, la Mangetsu ne faisait plus attention au fait que Kyoka avait pour intention de lui transpercer le cœur.


« Tsukuyo-saaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaan !!! » Hurlait une voix que reconnaissait bien cette femme.


Néanmoins, elle avait seulement le temps de se tourner vers elle et finissait par s’évanouir. Evidemment, la nouvelle venue possédait une chevelure bleue et une tenue plutôt osée. Sans perdre de temps, la camarade de Tsukuyo envoyait un gros jet d’eau qui enverrait et bloquerait Kyoka contre un mur. Pendant ce temps, elle portait son amie et se tournait une dernière fois vers la démone.


« Je vous promets que la prochaine fois, je m’occuperai de vous jusqu’à vous faire regretter ce que vous avez fait à Tsukuyo-san. Retenez ce nom s’il vous plait, je suis Aphrodite de Mermaid Heel. »


La bleutée s’inclinait une dernière fois, créait une grande vague qui lui permettrait de se déplacer rapidement en dehors du quartier général de la guilde noire. Ainsi, elle pouvait rejoindre les autres femmes de la guilde pour retourner chez elles sans être poursuivies par la démone. De retour dans Mermaid Heel, Tsukuyo avait droit à de grands soins et ne pourrait pas bouger avant un bon bout de temps.


CODE (c) MEI SUR APPLE SPRING

Gain d'xp: 8
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Angela Iwamori
Death Holder
avatar
Messages : 84
Date d'inscription : 06/10/2014

Fiche de mage
Magie / Arme: Speed Hands/Kazejin
Niveau: 22
Expérience:
396/506  (396/506)

MessageSujet: Re: Le danger est partout [PV : Kyoka(ka //PAN!//)]   Mar 18 Nov - 20:12





Arc Tartaros Partie 1 : L'entrée en scène, le final.




La souffrance de Tsukuyo était remplie de délices. La chef démoniaque prenait un plaisir plus que coupable de la faire hurler de douleur encore et encore. C'était si grisant d'entendre les cris d'agonie de la jeune sirène. Dommage qu'elle ne suppliait pas de la tuer pour en finir une bonne fois pour toute. Cela aurait été le point orgasmique de tout ce plaisir éprouvé. Kyoka portait ses griffes au-dessus du cœur de la belle blonde pour l'achever, mais la démone préférait palper la poitrine dénudée de la magicienne pour s'amuser encore un peu. Un sourire maléfique se dessinait sur la belle chef démone.

- Tu dois bien être la première personne à conjuguer le plaisir avec la souffrance. Au moins, ta misérable existence aura servi à quelque chose. J'espère que tu réfléchiras à la stupidité de ta race dans l'autre monde.

Kyoka fit pénétrer ses griffes sans sa chaire pour lui arracher le cœur. Seulement, elle venait de commettre la seule et unique erreur de l'affrontement. Son plaisir pour voir la souffrance sur les humains allait permettre à Tsukuyo de s'échapper. Alors que la belle démone venait d'insérer la pointe de ses griffes, un immense jet d'eau l'envoyait valdinguer contre le mur.

- Que ?...

La pression était tellement forte que Kyoka traversait le mur pour venir se fracasser la colonne vertébrale contre un mur en granit servant de protection a la salle de régénération. Les yeux emplis de haine et de colère, Kyoka regardait la source de cette eau magique. Il s'agissait d'une jeune femme aux cheveux bleus qui appartenait à Mermaid Heel comme le témoignait le tatouage que l'intruse portait à la poitrine. Celle-ci prétendait se nommer Aphrodite comme la déesse grecque de la beauté et de la sexualité et qu'elle la réduirait en pièce la prochaine fois qu'elle croiserait l'ange stellaire avant de prendre la fuite sur une imposante vague.

Dans un accès de pure rage, Kyoka se débarrassait du torrent aquatique avant de hurler à pleins poumons.


- TORAFUZA, EZEL, SILVER !!!! RAMENEZ-MOI LEURS TÊTES !!!!

Sortit de nul part, Torafuza plongeait dans l'eau et remontait le courant a toute vitesse avant de décocher un uppercut qui envoyait valser le couple de sirène. Mais la magicienne de rang supérieur ne se laissait pas abattre pour autant puisqu'elle fit de nouveau apparaitre une vague sous ses pieds pour reprendre sa course. Kyoka courait à toute vitesse vers elles dans l'espoir de les tuer, mais Aphrodite était vraiment rapide dans l'eau. Aussi rapide que Torafuza. Silver, lui, gelait la magie aquatique en surprenant la sirène bleutée, mais celle-ci parvenait, avec une chance incroyable, à esquiver le gel.

La chef démoniaque se rapprochait de plus en plus du couple féminin lorsqu'Aphrodite lui envoyait un mur aquatique pour stopper net sa progression. Ezel tranchait le mur et, toujours ivre de rage, Kyoka continuait la course-poursuite. Alors que l'ange stellaire s'approchait de plus en plus, la sortie se dévoilait et Kyoka n'eut pas d'autre choix que d'allonger ses griffes pour les empaler. Malheureusement, Aphrodite et Tsukuyo parvinrent à s'échapper en s'envolant assez haut dans les cieux pour être inquiéter par les griffes acérées de la démone. Un hurlement de rage s'échappait de Kyoka, qui reprenait sa forme classique lorsque Seira arrivait à ses côtés.


- Dame Kyoka, le maitre voudra surement des explications suite à cette défaite.

- Au diable Takasugi. Si cela l'inquiétait, il serait descendu en finir lui-même. Je suis persuadé qu'il savait qu'elle m'échapperait. J'en suis certaine. Bientôt le monde saura que Tartaros possède des démons et c'est ce qu'il voulait.


Seira baissait les yeux et venait enlacer sa bien-aimée un moment pour la calmer, un geste banal pour la démone brune, mais qui avait le don de détendre la chef démoniaque. Une fois apaisée, Kyoka tournait les talons en laissant derrière elle Tsukuyo et cette Aphrodite. Leurs retrouvailles auraient lieu bientôt.

C O D A G E  P A R  @G A K I.  S U R  E P IC O D E

Gain d'xp: 5
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pika-sama
Maître du Jeu
avatar
Crédits : Sirius
Messages : 3268
Inventaire : Banane
Date d'inscription : 10/07/2013
Localisation : Caché !

MessageSujet: Re: Le danger est partout [PV : Kyoka(ka //PAN!//)]   Mar 18 Nov - 22:22

Félicitations pour avoir terminé cet RP, voici vos gains :

- Kyoka gagne 30 points pour avoir fini le RP.
- Tsukuyo en obtient 45 pour l'avoir commencé et terminé.

Ce sujet va être locké et rangé dans la partie des RP terminés ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fairy-reborn.forumactif.org
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Le danger est partout [PV : Kyoka(ka //PAN!//)]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Le danger est partout [PV : Kyoka(ka //PAN!//)]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La crainte du danger est mille fois plus terrifiante que le danger présent. [Menma - Kyoka]
» Le palais Sans-souci en Danger
» Grippe Porcine: Attention Danger!
» GANDHI caniche abricot 8 ans danger Lille (59) AVANT 31/10
» La démocratie est en danger

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Reborn :: Archives :: Rp terminés-