Rejoignez-nous, pour une aventure unique dans le monde des fées ~ ♦ Le forum a désormais 2 ans !
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Forum fermé. La partie RP est en revanche ouverte.

Partagez | .
 

 La conquête de Pergrande [Solo ; Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Gyokuen Ren
Maître de Black Sun
avatar
Messages : 151
Date d'inscription : 28/02/2014

Fiche de mage
Magie / Arme: Niji no Ãku
Niveau: 31
Expérience:
452/930  (452/930)

MessageSujet: La conquête de Pergrande [Solo ; Terminé]   Dim 16 Nov - 14:04





La bataille de Chibi.




Remontons le temps de deux ans pour nous retrouver dans le vaste monde d’Earthland. Plus particulièrement dans le royaume majestueux et oriental de Pergrande. À cette époque, Pergrande était le souverain absolu de cette partie du globe et il ne restait que deux pays modestes qui ne se trouvaient pas encore à la botte du grand royaume, c'est-à-dire le pays du wu et celui du Wei. D’importantes tensions existaient entre ces deux pays qui se livraient une guerre sans merci. Le conflit était si intense qu’il se propageait jusqu’aux frontières de Pergrande. Devant la menace que représentait ce conflit, le conseil du royaume fut réuni en urgence pour décider si, oui ou non, le royaume devait entrer en guerre.

Gyokuen buvait son infusion matinale tout en discutant avec sa fille de choses et d’autres lorsqu’une servante du nom de Lianshi venait interrompre leurs petits moments privilégiés.


- Excusez-moi votre majesté. Le conseil suprême vous demande en urgence pour une affaire de la plus haute importance. Ils ont refusés de me dire de quoi il en retournait. Veuillez me pardonner.

Gyokuen souriait doucement en portant sa tasse de thé à ses lèvres délicates afin de déguster le précieux liquide qu’elle affectionnait tout particulièrement. Après avoir laissé planer un silence vraiment pesant, l’impératrice reposait sa tasse avant de se lever de son siège doré et de prendre la direction de la sortie.

- Ce n’est pas grave Lianshi. J’ai déjà mon idée sur la question. Merci de m’avoir avertie.

La servante s’inclinait pour laisser passer sa suzeraine qui marchait en direction du bâtiment dans lequel le conseil se réunissait en permanence. Le trajet fut relativement court et Gyokuen arrivait devant les imposantes portes de la salle lorsque des éclats de voix s’élevaient de derrière ces dernières. La noble dame soupirait et poussait les portes avec vigueur causant un silence immédiat. Un des conseillers se levait pour l’accueillir avec les égards qui lui étaient dus.

- Votre Majesté Gyokuen. Veuillez pleinement nous excuser pour vous avoir dérangée de si bon matin, mais l’affaire est urgente. Le conflit entre le Wei et le Wu s’intensifie et se trouve à nos portes. Nous aimerions grandement avoir votre avis sur la question. Que devons nous faire selon vous ?

La maîtresse de Black Sun prenait son siège habituel et examinait tour à tour les conseillers avec force. Son regard était plus que mauvais et un rictus apparaissait sur son visage. Les membres du conseil tremblaient légèrement devant leur impératrice.

- Dites-moi. Êtes-vous tous aussi incapables les uns que les autres ? Je me pose la question quand je vois un niveau aussi incroyable de stupidité. La question n’est pas de savoir si nous devons agir, la question est de savoir ce que nous allons faire pour écraser le Wei et le Wu. Vous m’avez bien comprise ?

- Mais Votre Majesté, nous ne savons pas comment faire pour les vaincre. Imaginez qu’ils s’allient contre nous. Nos pertes seront astronomiques.

Gyokuen rigolait sans retenue au nez et à la barde du conseiller avant de reprendre une posture plus digne de son rang.

- Mais c’est pourtant simple. Qui a déclaré la guerre ?

La noble dame souriait et exposait son plan de conquête qui fut immédiatement validée par le conseil. Environ un mois après, Gyokuen arrivait dans la grande capitale du Wu et fut accueilli par l’empereur du pays en personne.

- Dame Gyokuen. C’est un immense honneur de vous recevoir ici. Je tenais à vous remercier pour le soutien que vous m’offrez, je ne saurais comment vous remercier. Vos troupes magiques et militaires nous ont aidés à repousser l’ennemie, mais la situation est toujours conflictuelle. Notre ennemie tient bon et rassemble ses forces à Chibi.

La brune mature souriait et marchait à ses côtés tout en écoutant les informations concernant le champ de bataille. Le duo déjeunait en tête à tête et discutait de la stratégie à adopter pour en terminer avec le Wei, lorsque Gyokuen lançait l’idée qui allait changer le cours de la bataille.

- Je vais me rendre sur le champ de bataille. Cela attirera l’attention de notre adversaire. Vous, vous mettrez vos troupes le long du fleuve Styx. Ainsi, vous les prendrez à revers.

- Je ne peux accepter. Vous serez en danger contre Soso Motoku.

- Pourtant, je ne vous laisse pas le choix. Je ne vois que ce moyen pour sauver votre pays.

L’empereur du Wu s’inclinait et la séance fut levée. Gyokuen le laissait partir pour le champ de bataille en souriant. Son plan était sans faille. Bientôt, le Wei et le Wu lui seront complètement soumis. L’impératrice chevauchait son cheval noir et galopait avec une partie de ses troupes vers Chibi.

La ville était en ruine à son arrivée. Les flammes ravageaient la moindre parcelle de terre. Les cadavres des trois armées jonchaient le sol et le chef ennemi se trouvait au milieu de tout cela. Lorsqu’il vit l’impératrice de Pergrande, un sourire se dessinait sur son visage.


- Tiens donc. Mais c’est la salope de Pergrande qui se tient devant moi. Tu es venue négocier les termes de ta défaite ?

- Moi aussi je suis contente de te revoir Soso. Non, je ne suis pas venue pour parler de cela. Je suis venue pour mettre fin à cette bataille. Ton armée est dissoute, il ne reste plus que toi encore.

- Mon armée dissoute ? Tu rigoles. J’ai encore plus de mille hommes.

- Monseigneur !!!! C’est horrible !!! L’armée a été attaquée sur le fleuve !!! Il n’y a presque pas de survivant !!!

Un messager venait d’arriver pour colporter la nouvelle. Dans un accès de rage, Soso dégainait son épée en direction de Gyokuen.

- Tout ça c’est de ta faute !!! Laissez-moi cette garce. Je la tuerai de mes mains !!!

- Me tuer ? Allons ne sois pas prétentieux. Tu n’es rien à mes yeux. Je suis certaine que tu ne me ferais même pas une égratignure. Mais puisque tu y tiens, je peux au moins te faire l’honneur de m’affronter.

Avec lenteur, Gyokuen fit apparaître une faux de lumière et le combat commença. Soso était très habile, mais toute sa fougue et son courage n’avait pas suffi pour terrasser la dame maléfique, qui le mit au sol avec une facilité humiliante. Comme elle lui avait annoncée, la brune ne souffrait d’aucune blessure. Avec la chute du roi du Wei, le pays fut réduit à néant. Son homologue du Wu venait après la bataille pour la féliciter.

- Merci Dame Gyokuen. Grace à votre stratégie, nous en avons terminé avec cette bataille. Mon pays vous en sera éternellement reconnaissant. Je vais aller transmettre le message pour que mon peuple apprenne la nouvelle.

Il se mit en selle pour prendre la route lorsqu’une aura noire s’élevait dans son dos. Gyokuen souriait cruellement tout en le fixant.

- Non, je ne suis pas d’accord cher ami. La reconnaissance de votre pays je m’en moque un petit peu, je dois bien l’avouer. En revanche, votre pays en lui-même m’intéresse.

- Quoi ? Que dites-vous ?

- J’ai pourtant été claire non ? Je veux votre pays. Vous ne pensez tout de même pas que ma contribution à cette bataille était gratuite n’est-ce pas ?

- Jamais de la vie je ne vous donnerai mon pays. Plutôt mourir !!!


- Mourir ? Si c’est votre souhait.

Avec la vitesse de l’éclair, Gyokuen rouait de coups son allié via sa magie de lumière. Le pauvre homme ne tenait plus debout et Gyokuen lui saisissait la gorge alors qu’il murmurait faiblement.

- V…vous êtes le diable…le mal incarné…

Gyokuen souriait doucement en serrant sur sa gorge.

- Le mal ? Dois-je vous rappelez que c’est vous qui avez déclenché cette guerre ? Alors, vous me pardonnerez si j'y met un terme.

La noble de Pergrande accentuait la pression sur la jugulaire de l’homme et lui ôta la vie. La mort des deux dirigeants força le ralliement du Wu et du Wei avec Pergrande. Tout avait été planifié par la magicienne sombre. S’allier avec le pays qui avait déclaré la guerre, tuer le chef du pays adverse et enfin en finir avec le dernier pays par effet de surprise. Ce simple plan avait eu pour but d’éviter une coalition entre le Wu et le Wei ainsi qu’une soumission rapide de ces derniers pour que, au bout du compte, Pergrande possède tout l’Est du monde.

C O D A G E  P A R  @G A K I.  S U R  E P IC O D E
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pika-sama
Maître du Jeu
avatar
Crédits : Sirius
Messages : 3268
Inventaire : Banane
Date d'inscription : 10/07/2013
Localisation : Caché !

MessageSujet: Re: La conquête de Pergrande [Solo ; Terminé]   Dim 16 Nov - 14:35

Félicitations pour avoir terminé cet RP, voici tes gains :
12 points grâce à ta réponse et 30 points pour avoir terminé le RP.

Ce sujet va être locké et rangé dans la partie des RP terminés ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fairy-reborn.forumactif.org
 

La conquête de Pergrande [Solo ; Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Arrivé a Jadielle...Mouillé...(Solo) [TERMINÉ]
» Un soupir vient souvent d'un souvenir ... [solo, terminé]
» Un anniversaire, une nostalgie [Solo] [Terminé]
» Enfin une issue [SOLO] (terminé)
» Série de meurtre en Mavreah [Rp solo terminée]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Reborn :: Archives :: Rp terminés-