Rejoignez-nous, pour une aventure unique dans le monde des fées ~ ♦ Le forum a désormais 2 ans !
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Forum fermé. La partie RP est en revanche ouverte.

Partagez | .
 

 La crainte du danger est mille fois plus terrifiante que le danger présent. [Menma - Kyoka]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Natasha Benihime
Bras-Droit de la Seconde Division
avatar
Crédits : Lucy krkr
Messages : 488
Date d'inscription : 23/05/2014
Age : 19

Fiche de mage
Magie / Arme: Shaman - Lumière
Niveau: 18
Expérience:
69/342  (69/342)

MessageSujet: La crainte du danger est mille fois plus terrifiante que le danger présent. [Menma - Kyoka]   Mer 19 Nov - 14:59


la crainte du danger est  mille fois plus terrifiante que le danger présent



FLASH BACK

Natasha déambulait dans les couloirs du QG du Gouvernement, sans but, telle une âme égarée. Elle s'ennuyait ces derniers temps, le peu de mission qui lui était confiée, elle les réglait rapidement.
Fraîchement nommée Bras Droit de la Seconde Division, elle avait pourtant de quoi faire, la paperasse commençait à s'accumuler sur son bureau, mais elle n'avait pas envie de s'y mettre. Ce qui fait frissonner la jolie blonde, c'est l'action, l'aventure ! Pas la lecture des divers rapports qu'on pouvait lui donner. Elle soupirait. Cette journée était vraiment ennuyeuse. Kuraha, l'esprit-lion qui ne quittait jamais la platinée, donna un coup de tête dans le bras de cette dernière, qu'elle lui fasse une caresse. Alors qu'elle s'exécutait, des bruits de pas commençait à se rapprocher, et bientôt, une voix se fit entendre.

« Mademoiselle Benihime ! Mademoiselle Benihime ! »

Interloquée, la jeune femme se retournait, et vit l'un des nombreux messagers du Gouvernement courir vers elle, hors d'haleine. Apparemment, ça devait faire un moment qu'il la cherchait.
L'homme s'arrêta, et prit quelques secondes pour reprendre son souffle, avant de regarder Natasha, ou du moins, sa poitrine. Il aurait au moins pu faire preuve de discrétion ! Il était pratiquement entrain de loucher dessus ! La platinée toussota, faisant comprendre au messager qu'il valait mieux pour lui qu'il dise ce qu'il a dire avant de s'en prendre une. Il s'excusa, avant de continuer.

« Mademoiselle Knightwalker et les autres Commandants de Divisions ont décidé de vous confier une mission ! » Il marqua une pause, relit rapidement ses notes, avant de reprendre. « Apparemment , il y aurait eu de violentes agressions à travers le pays ces derniers temps. Les principales victimes sont des membres de la guilde de Fairy Tail, ainsi que de Mermaid Hell. La plupart ont reçu de graves blessures, et décrivent des personnes n'ayant d'humains que l'apparence. Le terme de « démons » a également été utilisé à plusieurs reprises par les agressées.  Vos supérieurs vous demandent donc d'enquêter sur cela, et, si vous le pouvez, arrêter l'un des auteurs de ces crimes. »

Le messager relit une dernière fois son carnet, vérifiant qu'il n'ait rien oublié. Natasha lui demanda alors à quand été fixé son départ.

« Le plus tôt serait le mieux ! » répondit l'homme.

La platinée le congédia alors, avant de se mettre en route pour l'armurerie. Ils voulaient qu'elle se mette au boulot rapidement ? Bien, elle partirait dès qu'elle sera prête.

FIN FLASHBACK


Natasha astiquait l'un de ses pistolets, avant de l'accrocher à sa ceinture. La voilà désormais prête pour Louen, ville où l'on aurait aperçut des gens étranges. On peut dire que pour cette mission, la jolie blonde était bien équipée ! Plusieurs armes à feu, des lames, son fouet, Kuraha, une véritable armurerie vivante ! On ne peut pas vraiment dire qu'elle avait le choix, elle ne pouvait utilisé sa magie qu'à travers des armes ou des objets pour le moment.  
Elle enfilait sa veste en cuir noir, mit ses grandes bottes à talons, ainsi que son couvre-chef de façon à ce qu'il soit légèrement incliné, et elle pouvait se mettre en route. Ah ! N'oublions pas le sac à dos,  emplit de diverses choses plus ou moins utiles, ainsi que l'esprit-lion, ils peuvent toujours servir.

Elle quittait le quartier général, avant de prendre le train magique, direction Louen.
Quand elle y arriva, le soleil commençait déjà à décliner, baignant la ville aux portes du désert de teintes rouges orangées. Louen, cette ville n'avait rien ou presque, de commun avec les autres. Imaginez une cité sans pigeon, sans arbre, et sans jardins, où l'on ne rencontre ni battement d'ailes, ni froissement de feuilles, seulement le vent chaud du désert proche. Contrairement à l'une des nombreuses îles d'Edoras, le changement de saison ne se lit que dans le ciel, en hiver, c'est à peine si l'on compte la perte de quelques degrés, et l'annonce du printemps ne se fait que sur le marché, grâce aux paniers de fleurs que vendent quelques commerçant. C'est un endroit peu fréquenté, et l'on comprend pourquoi.
A peine arrivée, Natasha se mit au travail. Elle demandait à tous les passants qu'elle pouvait croiser, s'ils n'avaient pas vu de personnes louches traîner dans les environs. Ils lui répondaient en râlant qu'ils n'avaient rien vu d'anormal, à part peut-être une petite fille à la chevelure immaculée, vagabondant dans les ruelles de la ville. Une fillette, ce n'était probablement pas la cause des multiples agressions survenues jusque là. La blonde rappelait son fauve qui, pendant qu'elle enquêtait, était persécuté par une bande de gosses qui voulaient tous monter sur son dos.
On ne peut pas dire que, jusque là, ses recherches avaient été très fructueuses. Elle soupirait une nouvelle fois, avant de pester contre la chaleur qu'il régnait ici. Heureusement qu'elle portait juste sa jupe et son soutien-gorge habituel, sinon elle crèverait de chaud !
Natasha fit une pause dans l'un des bars de Louen, demandant un cocktail sans alcool au barman, elle était en mission tout de même. C'est fou la différence de température qu'il pouvait faire entre l'extérieur et l'intérieur des bâtiments, pas étonnant qu'il n'y ait pratiquement personnes dans les rues !
La platinée remit rapidement l'une de ses longues mèches en place, avant de se désaltérer, et de payer sa boisson. L'homme derrière le comptoir lui rendit son argent, lui disant que c'était un cadeau de la maison. Elle le remercia, avant de reprendre son investigation.

A la nuit tombée, elle n'avait toujours rien. Cette enquête allait sûrement prendre plus de temps que prévu. Alors qu'elle s'apprêtait à s'arrêter là pour aujourd'hui, quelque chose vint attirer son attention. Des mèches de cheveux, complètement blancs, venait de passer sous son nez, et de se carapater dans les ruelles sombres de la ville. Intriguée, la blonde se mit à suivre cette couleur peu habituelle, et tombait nez à nez avec une petite fille, aux yeux bleus et aux cheveux immaculés.  Il s'agissait probablement de la fillette dont lui avait parlé les habitants plus tôt. L'agent du gouvernement se baissait, afin de se mettre à la même auteur que la gamine, et de lui adresser la parole, d'une façon qu'elle voulait neutre.

« Et bien, que fais-tu dehors à une heure pareille ? Où sont tes parents ? »


© Nye-Hael sur Epicode

Gain d'xp: 9
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Menma Yadomi
Blue Pegasus
avatar
Crédits : (c) archanemy
Messages : 349
Date d'inscription : 25/05/2014
Age : 18
Localisation : UNDER YOUR BED.

Fiche de mage
Magie / Arme: Brain Action
Niveau: 18
Expérience:
128/342  (128/342)

MessageSujet: Re: La crainte du danger est mille fois plus terrifiante que le danger présent. [Menma - Kyoka]   Mer 26 Nov - 14:48

La crainte du danger est mille fois plus terrifiante que le danger présent
ft. Natasha Benihime & Kyoka Reiseiten
Ce qu’il pouvait faire chaud, à Louen. La petite blanche avait, une fois le pied posé dans cette ville, très vite regretté l’air humide et frais de la forêt qu’elle avait quitté il y a peu. De plus, pour une amoureuse de la nature telle qu’elle, ce lieu était tout bonnement inutile, et terriblement moche. Il n’y avait absolument aucune verdure, pas un seul arbre, ni la moindre pousse d’herbe et bien vite, les plantes diverses de la forêt d’Iridia lui avaient beaucoup manqué. En plus de cela, le sol de gravier dans les rues lui faisait mal aux pieds, ce qui n’était pas pour arranger son humeur brusquement changée par l’atmosphère étouffante de l’endroit. D’un air boudeur, elle avait alors pénétré dans un café, où l’air était bien plus respirable, bien que l’odeur d’alcool que dégageaient les différents clients obligèrent l’enfant à se tenir les narines. Évidemment, dès son entrée en scène elle avait eu droit aux messes basses habituelles vis-à-vis de ses cheveux et c’est sans se soucier de cela qu’elle se hissa tant bien que mal sur l’un des hauts tabourets positionnés devant le bar, demandant dans le même temps si elle pouvait avoir un verre d’eau. Légèrement amusé, le barman s’exécuta, le posant devant elle alors qu’il allait servir d’autres clients, n’omettant pas une paille qu’il glissa dans l’eau avant de filer.

La petite loucha sur le bout de plastique, fronçant les sourcils en se demandant s’il ne se foutait pas un peu de sa gueule. Finalement, elle haussa les épaules et coinça la paille entre ses lèvres, buvant d’un air passif le liquide transparent. D’une oreille attentive, elle écouta les diverses conversations des personnes assises ça et là, le sujet des démons revenant assez souvent dans leur bouche. Des démons ? La gamine se demandait bien à quoi ils pouvaient faire allusion en parlant de ça. Peut-être parlaient-ils de mages noirs ? La blanche n’en avait aucune idée, mais les discussions semblaient beaucoup l’intéresser. Elle n’arrêta d’écouter qu’une fois le sujet passé et son verre d’eau terminé, sautant alors de sa chaise pour rejoindre la sortie. Avant de partir, cependant, elle s’autorisa une petite lecture de pensées collective pour voir si une personne en savait plus que ce qu’elle n’avait voulu dire aux autres.

Malheureusement, ce ne fut pas le cas, la petite poussa alors la porte en soupirant, se retournant pourtant une dernière fois en pointant un homme accompagné d’une femme du doigt, déclarant d’une voix claire et sérieuse une phrase qu’on se s’attendrait pas à voir sortir de la bouche d’une enfant.

« C’est mal de tromper sa femme. » - et elle sortit du bar.

Dehors, il faisait toujours aussi chaud, malgré la nuit qui tombait rapidement et Menma soupira à l’idée de devoir passer la nuit dehors dans une chaleur aussi étouffante. Vagabondant dans les rues, elle questionnait chaque personne qu’elle croisait sur les démons, occupant son temps comme elle le pouvait alors que le noir complet arrivait, laissant entrevoir de nombreuses étoiles dans le ciel. La petite s’assit sur un tonneau entreposé dans une ruelle, observant l’étendue bleutée alors que dans sa tête, elle faisait le listing de ce que lui avaient appris les habitants de Louen :

1) Des démons avaient attaqué de nombreux mages, notamment de Mermaid Heel. Si la semi-albinos était désolée pour ces mages-là, elle ne pouvait s’empêcher d’être rassurée qu’aucun membre de Blue Pegasus n’ai été touché par ces.. démons. Enfin, à sa connaissance et selon les habitants, ils allaient tous bien.

2) Ces démons avaient une apparence humaine. Depuis cette révélation, Menma avait le réflexe malin de vérifier l’identité de chaque personne croisée en lisant rapidement ses pensées, histoire de ne pas avoir de mauvaises surprises.

C’est donc ces informations en tête qu’elle se décida à quitter la ruelle, dans l’espoir de trouver un lieu où dormir, une grange ou quelque chose d’autre par exemple. Elle passa devant plusieurs habitations allumées et autres bars animés avant de se diriger vers des ruelles sombres où, peut-être, elle pourrait trouver logis. Malheureusement, le ciel en avait décidé autrement et la petite se retrouva dans un cul-de-sac. Elle pesta en faisant la moue avant de se retourner et de tomber nez-à-nez avec une blonde. Rectification : une grande et jolie blonde très peu habillée. Enfin ce n’était pas vraiment étonnant avec la chaleur qu’il régnait, même de nuit. Quand la femme se baissa à sa hauteur, Menma sursauta, faisant un pas en arrière dans le même temps et utilisant son pouvoir pour être certaine de l’identité de la dame.

« Et bien, que fais-tu dehors à une heure pareille ? Où sont tes parents ? »

Apparemment, c’était un agent du gouvernement en mission. Le rythme cardiaque de la blanche ralentit alors, rassurée que la femme n’ait pas été l’un de ces démons, et elle se décida à répondre à sa question.

« Ils sont pas là, donc je cherche un endroit où dormir. - elle marqua une pause avant de reprendre - Toi aussi, tu es là pour les démons ? »
FICHE PAR DITA | EPICODE


Dernière édition par Menma Yadomi le Sam 18 Avr - 16:26, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sudy.skyrock.com/
Angela Iwamori
Death Holder
avatar
Messages : 84
Date d'inscription : 06/10/2014

Fiche de mage
Magie / Arme: Speed Hands/Kazejin
Niveau: 22
Expérience:
396/506  (396/506)

MessageSujet: Re: La crainte du danger est mille fois plus terrifiante que le danger présent. [Menma - Kyoka]   Jeu 27 Nov - 21:37





L'ange de la mort contre attaque




Le désert d'Edolas est l'endroit le plus aride et le plus sec du vaste monde. Peu d'âmes ont le courage d'y vivre, et cela, qu'importe s'il s'agit d'animaux, de végétaux ou bien d'humains. Le sable est tellement brûlant que les chaussures fondent sur place et que la simple petite gouttelette d'eau s'évapore avant même d'avoir eu l'espoir de toucher le sol. C'est dire la chaleur qui règne dans cet endroit maudit. Il y a bien quelques caravanes de temps à autre qui traversent les vastes plaines ensablées, mais cela reste rare.

Pourtant, il y a bien des gens qui vivent dans ce désert. Une guilde plus précisément. Celle de Tartaros pour ne pas la nommer. Une petite fourmilière humaine et démoniaque ayant de sombres projets pour Edolas. Cette fourmilière était, par ailleurs, en train de reconstruire les murs détruits suite à un violent affrontement entre certaines sirènes de Mermaid Heel et la chef démoniaque, la cruelle Kyoka.

La tueuse marchait au travers des ruines qu'elle avait causées et surveillait les humains dans leurs reconstructions lorsque Seira, son amante, vint la chercher pour lui dire que Takasugi la demandait immédiatement. La demoiselle démoniaque confiait le chantier à sa partenaire brune et grimpait les marches avant de pénétrer dans le petit bureau de son maître, qui l'attendait en souriant comme toujours.


- Ha Angela. Ma plus fidèle alliée. J'ai un petit boulot pour toi. Une de nos guildes inférieures à fait la faute d'échouer dans une mission capitale. Aussi, j'ai pris la décision de faire le ménage. Et puis, elle ne me sert plus à rien.

- Si c'est ce que vous voulez. Où se trouve cette guilde ?

- Louen. Je compte sur toi Angela.


La démone s'inclinait et tournait les talons lorsque Setsuna la rappelait pour ajouter un dernier petit détail.

- Ho et une chose encore. Si possible amène quelques cobayes après les avoir testés. On ne sait jamais. Cela pourrait être utile pour l'avenir.

Le maître maléfique souriait et Kyoka le fixait un moment. Quel homme insaisissable. La tueuse démoniaque ne parvenait pas à savoir quel était le véritable but de cette mission. C'était bien trop soudain. Et pourquoi l'envoyer elle et pas un membre inférieur ? Pour du nettoyage, il y avait des gens, autres qu'elle, pour le faire. Ne cherchant pas plus longtemps à comprendre, l'ange de la mort prit un manteau pour se couvrir la peau du soleil et se mit en route pour la ville de Louen.

Le voyage était simple et la tueuse arrivait enfin dans la ville quelques jours après. Angela traversait la ville en essayant d'être la plus discrète possible et pénétrait dans le repère de la petite guilde noire. Un humain assez rond et chauve se levait lorsqu'elle entrait et dit avec violence.


- T'es qui pétasse ? Tu ne dois pas être très maligne pour venir aussi. Ou alors c'est que tu as d'autres envies.

Il concluait sa phrase en regardant la poitrine d'Angela et en souriant. Ses collègues rigolaient bruyamment, mais les rires laissaient place à des raclements de chaises lorsque le chauve se retrouvait empaler avec violence sur une lance trainant dans la grande salle. Cet acte avait eu pour effet de faire tomber la capuche de la tueuse et les humains comprirent l'erreur qu'ils avaient faite en voyant son visage.

Le massacre fut inévitable et la base fut réduite en poussière. À la fin du carnage, il y avait des corps démembrés, crucifiés ou encore entier pour les plus chanceux. L'odeur du sang se rependait dans l'air ambiant et du bruit provenait derrière Angela, qui se retournait à la vitesse de l'éclair. Un rescapé venait de s'échapper. L'ange pestait contre elle-même lorsque deux personnes entraient dans l'enceinte du carnage. Une petite fille et une demoiselle, très jolie, en uniforme du gouvernement. Instantanément, la belle démone comprenait.


- Ha, je vois. Si je suis ici, c'est pour cette mission. Les sirènes et les fées ne sont pas restées silencieuses sur leurs agressions. C'est bien pour cela que tu es là humaine du gouvernement ? On a surement dû te dire que des démons avaient agressé des magiciens et le déchet qui vient de sortir vient de te prévenir. Je comprends mieux. Ma véritable mission, c'est de tuer l'agent du gouvernement.

Angela s'approchait de la demoiselle en uniforme et lui attrapait le menton en souriant.

- Un si beau visage. C'est toujours frustrant de tuer une aussi belle plante. Vraiment. Et tuer une enfant aussi, c'est désagréable.

Son regard maléfique se posait sur la jeune fille. Deux humaines allaient disparaitre, dévorées par les ténèbres les plus noirs.

C O D A G E  P A R  @G A K I.  S U R  E P IC O D E

Gain d'xp: 7


Dernière édition par Angela Iwamori le Ven 17 Avr - 9:30, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Natasha Benihime
Bras-Droit de la Seconde Division
avatar
Crédits : Lucy krkr
Messages : 488
Date d'inscription : 23/05/2014
Age : 19

Fiche de mage
Magie / Arme: Shaman - Lumière
Niveau: 18
Expérience:
69/342  (69/342)

MessageSujet: Re: La crainte du danger est mille fois plus terrifiante que le danger présent. [Menma - Kyoka]   Jeu 18 Déc - 19:03


la crainte du danger est  mille fois plus terrifiante que le danger présent


La platinée qui servait sur les ordres de Knightwalker venait d'être envoyée dans la ville de Louen, une citée se trouvant à l'entrée du désert d'Edoras. Sa mission ? Recueillir des informations sur un groupe de mages, ou plutôt de démons, qui aurait tendance à s'en prendre à des jeunes filles de guildes légales telles que Mermaid Hell ou Fairy Tail. Pour cela, elle s'était équipée d'armes en tout genre, sait-on jamais, peut-être qu'elle tomberait sur l'une de ces créatures ? C'était sans doute peu probable, mais il valait mieux être prudent.
Heureusement qu'elle avait pensé à peu s'habiller, la température qui régnait dans cette aride ville était étouffante. La belle blonde passait sa journée à questionner les habitants, à chercher des indices pouvant lui être utiles, mais rien, que dalle. Déçue, elle allait prendre un rapide verre dans une taverne du nord de la citée, avant de reprendre ses recherches. On ne lui dit rien qu'elle ne connaissait pas déjà, mais une certaine fillette aux cheveux blancs revenait régulièrement dans les dires des habitants.
La nuit tomba plus rapidement que Natasha l'aurait cru, et la jolie blonde se retrouva bien vite à errer dans les ruelles peu fréquentées de Louen. Comment est était-elle venue à vadrouiller par ici ? On s'en fiche. Le fait est que dans l'une de ces ruelles, elle se retrouva nez à nez avec la gamine dont parlait les habitants plus tôt dans la journée. La belle s'approcha d'elle, avant de s'agenouiller afin de se mettre à sa hauteur, et de lui demander où se trouvaient ses parents, et ce qu'elle fabriquait dehors à une heure pareille.
L'enfant l'observa un instant, avant de lui répondre tout naturellement:

"Ils sont pas là, donc je cherche un endroit où dormir. Toi aussi, tu es là pour les démons ? "

Natasha resta un instant bouche béa devant la jeune fille, mais ne laissa rien paraître, comme d'habitude. Comment pouvait-elle être au courant de cela ? La blonde n'en savait rien. Peut-être était-elle elle aussi à leur recherche ? Mais pour quelle raison dans ce cas ? Alors qu'elle réfléchissait rapidement à cela, Kuraha, qui était bien évidemment présent à ses côtés, se mit à grogner. Enfin grogner, c'est un lion, donc rugir serait peut-être plus approprié. L'agent du gouvernement se redressa, et se tourna vers son esprit félin.

"Qu'y a-t-il, Kuraha ?"

Un bruit sourd commençait à se faire entendre, venant d'une rue non loin de là. La blonde retint son souffle, tentant de ne plus faire aucun bruit. On entendait des gémissements, des supplications, des prières, rapidement suivis par des os craquer, et des chairs déchirées.
Une goutte de sueur perla sur le front de Natasha. Là, tout prêt, se déroulait un massacre. Serait-ce les fameux mages noirs ? Dans tous les cas, la platinée ne pouvait rester sans agir ! Elle pesta une insulte, avant de se retourner vers la fillette aux cheveux blancs.

"Toi ! Reste-là ! Cache-toi dans un coin, et ne te fais pas remarquer, c'est clair ?"

Sur ces mots, elle dégaina ses deux revolvers, et se rua vers la source de son inquiétude, ne faisant pas attention au fait d'être suivie ou non. Elle ralentit en arrivant non loin du lieu du crime. C'est sans surprise qu'elle se rendit compte que plus aucun ne s'en échappait. Elle jura. Soudain, des bruits de pas et une respiration saccadée s'approchèrent d'elle. En se retournant, elle vit un homme, complètement apeuré, s'approcher d'elle. Elle l'arrêta, lui demandant ce qu'il était arrivé.

"Eh ! Vous ! Que s'est-il passé là-bas ?!"

L'homme tombait a terre, puis levait des yeux larmoyant vers la jeune blonde.

"Un... un...un monstre nous a attaqué ! Il...Enfin elle, a réduit mes camarades en charpies en à peine quelques secondes ! Une vraie démone !"

A peine venait-il de lui dire cela, qu'il se relevait en trébuchant, avant de poursuivre sa route dans la ruelle ténébreuse, haletant et toussotant. Natasha le regardait disparaître, jusqu'à ce qu'une chevelure immaculée attira son regard.

"Je t'avais pas demandé de te planquer toi ?!"

La jolie platinée n'eut pas le temps de lui dire quoi que se soit de plus, qu'une présence se fit sentir. L'agent du gouvernement fit volte-face, faisant au passage claquer sa très longue chevelure dorée. Devant elle, se trouvait une femme, avançant tranquillement vers elles, couverte de sang par endroit. Natasha ne mit pas longtemps entre cette inconnue et le massacre de tout à l'heure.

"Ha, je vois. Si je suis ici, c'est pour cette mission. Les sirènes et les fées ne sont pas restées silencieuses sur leurs agressions. C'est bien pour cela que tu es là humaine du gouvernement ? On a surement dû te dire que des démons avaient agressé des magiciens et le déchet qui vient de sortir vient de te prévenir. Je comprends mieux. Ma véritable mission, c'est de tuer l'agent du gouvernement afin d'éviter qu'il ne révèle notre existence."

Il n'y avait plus de doute, cette blonde est l'une de ces mages noirs que Natasha devait arrêter. Mais en serait-elle seulement à la hauteur ? Cette femme avait déjà mis en déroute plusieurs bandits, et peut-être aussi les mages légaux dont il était question plus tôt. Sans compter la gosse qu'elle avait dans les pattes, et qu'elle allait devoir protéger !
Plus l'inconnue se rapprochait, moins la platinée la trouvait ordinaire. Elle n'avait pas l'apparence des être humains classiques. Quand elle arriva a sa hauteur, elle lui saisit le menton afin de l'attirer vers elle. Kuraha quant à lui, se mit à grogner plus fort.

"Un si beau visage. C'est toujours frustrant de tuer une aussi belle plante. Vraiment. Et tuer une enfant aussi, c'est désagréable."

Natasha n'allait sûrement pas se laisser tuer comme ça ! Elle dégagea la main de l'autre blonde de son visage, avant d'attraper la gamine par la taille, et de se barrer par là où elle était arrivée.

"Merde merde merde ! C'est pas bon ça ! Kuraha !"

Le félin qui était resté devant l'individu, leur emboîta le pas. La platinée, de son seul bras restant, tira quelques balles derrière elle. Elle se doutait bien que la créature qui était apparue devant elles ne les laisserait pas filer comme ça, et réussirait à éviter ses projectiles. Elle venait quand même de tuer une bande de voyons après tout !


© Nye-Hael sur Epicode

Gain d'xp: 9
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Menma Yadomi
Blue Pegasus
avatar
Crédits : (c) archanemy
Messages : 349
Date d'inscription : 25/05/2014
Age : 18
Localisation : UNDER YOUR BED.

Fiche de mage
Magie / Arme: Brain Action
Niveau: 18
Expérience:
128/342  (128/342)

MessageSujet: Re: La crainte du danger est mille fois plus terrifiante que le danger présent. [Menma - Kyoka]   Dim 21 Déc - 13:57

La crainte du danger est mille fois plus terrifiante que le danger présent
ft. Natasha Benihime & Kyoka Reiseiten
Alors qu’elle venait de répondre à la platinée, Menma osa un regard aux côtés de la femme, ses yeux s’émerveillant devant l’énorme félin qui l’accompagnait. Que ce soit dans ce monde-ci ou dans celui dans lequel elle vivait auparavant, l’enfant n’avait jamais vu les lions que dans les livres qu’ils étudiaient à l’école. On lui avait toujours affirmé qu’ils étaient dangereux, mais étrangement, celui-là ne lui faisait pas peur. Peut-être pensait-elle qu’accompagnant la jeune femme, il ne pouvait être que domestiqué. Alors doucement, elle tenta de s’en approcher, mais à peine quelques secondes plus tard il se mit à grogner, faisant dans le même temps reculer la semi-albinos. Cependant, elle comprit qu’il n’avait pas grogné pour elle, au moment où la blonde éleva la voix tout en se redressant.

« Qu’y a-t-il Kuraha ? »

D’un coup sec, la petite fille releva la tête, tendant l’oreille alors qu’au loin, de nombreux sons différents venaient troubler le calme de la nuit. En écoutant bien, elle réussit à discerner des bruits de meubles brisés, des hurlements horrifiés, et même des voix qui suppliaient leur assaillant de les épargner. Et surtout, surtout, des bruits de corps broyés. Pour entendre tout cela, la blanche n’eut même pas à utiliser son pouvoir, tant les bruits étaient reconnaissables. De ce fait, elle conclut que l’agente du gouvernement avait elle aussi entendu toutes ces choses, étant donné que l’oreille humaine ne devait avoir aucun mal à entendre des «événements» aussi bruyants. Alors qu’elle allait lui demander pour être certaine, la blondinette se retourna violemment vers elle, criant presque pour se faire comprendre.

« Toi ! Reste-là ! Cache-toi dans un coin, et ne te fais pas remarquer, c’est clair ? »

Comme si. Il était absolument hors de question qu’elle reste terrée dans un coin à attendre que l’orage passe. Et puis, l’auteur, ou les auteurs du massacre qu’elles avaient entendu précédemment ne pouvait pas être simplement battu par une seule personne. De toute façon, que l’autre le veuille ou non, elle l’accompagnerait : elle était consciente du danger mais mourrait d’envie de voir à quoi ressemblait les démons dont on lui avait tant parlé. Et aussi voir de quoi ils étaient capables. Ainsi, elle regarda la prénommée Natasha dégainer deux revolvers et partir en courant. À pas de loup, elle la suivit, courant sur ses talons en prenant soin de ne pas se faire remarquer avant qu’elle ne s’arrête. Sait-on jamais, elle pourrait être capable de l’attacher pour ne pas qu’elle bouge si jamais elle la découvrait avant leur arrivée.  

Quand l’autre se mit à ralentir, Menma fit de même et c’est non sans surprise qu’elle se rendit compte que les cris s’étaient brusquement arrêtés. Cependant d’autres sons vinrent remplacer les précédents, et ceux-ci n’étaient autres que des pas rapides et une respiration haletante. Un petit homme rabougri s’approchait de Benihime, les yeux larmoyants tant il était effrayé.

« Eh ! Vous ! Que s’est-il passé là-bas ? »

Il se jeta presque à ses pieds, relevant sa tête vers elle pour répondre à sa question.

« Un... un....un monstre nous a attaqués ! Il...Enfin elle, a réduit mes camarades en charpie en à peine quelques secondes ! Une vraie démone ! »

La jeune Yadomi tiqua au mot «démone» et quand l’homme se précipita vers l’endroit où elle se trouvait pour poursuivre sa fuite, elle s’écarta pour ne pas le gêner, sortant ainsi de l’ombre où elle s’était tapie. Geste qu’elle regretta très vite en entendant l’autre femme lui parler, presque outrée.

« Je t’avais pas demandé de te planquer toi ?! »

La petite fille leva un doigt et ouvrit la bouche pour répliquer mais aucun son n’en sortit, et pour cause : quelqu’un approchait. Menma le sentait bien et elle préparait son pouvoir pour que, dès que l’ennemi serait en visuel, elle puisse lire ses pensées, même si elle était déjà presque sûre de l’identité de la personne. Elle fit quelques pas vers l’avant pour rejoindre la blonde qui fit volte-face au même moment, tombant nez-à-nez à la démone. C’était comme l’avaient dit les villageois. Une apparence humaine, ou presque et une aura démoniaque incroyable. Même le sang qui couvrait ses vêtements faisait pâle figure face à sa propre présence. La blanche devait se l’avouer : elle était terrifiée. De ce fait, inconsciemment elle recula pour se positionner derrière la platinée, activant son pouvoir par la même occasion.

« Ha, je vois. Si je suis ici, c'est pour cette mission. Les sirènes et les fées ne sont pas restées silencieuses sur leurs agressions. C'est bien pour cela que tu es là humaine du gouvernement ? On a sûrement dû te dire que des démons avaient agressé des magiciens et le déchet qui vient de sortir vient de te prévenir. Je comprends mieux. Ma véritable mission, c'est de tuer l'agent du gouvernement afin d'éviter qu'il ne révèle notre existence. »

La peur se lisait sur le visage de la petite. Elle faisait tout pour ne pas la laisser paraître mais ce qu’elle venait «d’entendre» la terrifiait au point qu’elle ne parvenait même plus à bouger. Elle allait les tuer. Elle était trop puissante. C’était une démone. Elles ne pouvaient rien contre elle.

« Un si beau visage. C'est toujours frustrant de tuer une aussi belle plante. Vraiment. Et tuer une enfant aussi, c'est désagréable. »

Parfois, Menma détestait avoir raison. Surtout quand c’était par rapport à la mort. Déglutissant difficilement, elle prit son courage à deux mains et releva la tête pour contempler le visage de la femme. Ou plutôt son nom.

« .. K..Kyoka.. Reiseiten... »

Elle l’avait murmuré. Elle ne voulait pas que la démone sache qu’elle connaissait son identité, mais elle était certaine de ne pas s’en souvenir si elle ne le disait que dans sa tête. Et il fallait qu’elle s’en souvienne. Si elle parvenait à se sortir de cette merde et survivre, elle devait à tout prix s’en souvenir. Mais à peine avait-elle retrouvé un minimum de courage et de détermination, elle sentit une main au niveau de sa taille qui la souleva dans les airs et elle lâcha une exclamation de mécontentement tandis qu’elle retrouvait ses esprits.

« Eh ! Lâche-moi ! »

Mais la blonde n’en fit rien et se mit à courir vers la ruelle qu’elles avaient précédemment quitté, jurant en appelant son félin.

« Merde merde merde ! C’est pas bon ça ! Kuraha ! »

La petite fille jeta un coup d’œil derrière son épaule pour voir le félin les suivre en courant et voyant encore le visage de la démone, elle décida de se laisser porter docilement. Cette Kyoka préparait sûrement un mauvais coup. Elle n’allait certainement pas les laisser s’enfuir sans rien faire. Enfin, surtout la blonde. Mais, si elle la savait puissante, Menma ignorait les pouvoirs de la mage noire. Et c’est ce qui l’inquiétait le plus.
FICHE PAR DITA | EPICODE

Gain d'xp: 11
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sudy.skyrock.com/
Angela Iwamori
Death Holder
avatar
Messages : 84
Date d'inscription : 06/10/2014

Fiche de mage
Magie / Arme: Speed Hands/Kazejin
Niveau: 22
Expérience:
396/506  (396/506)

MessageSujet: Re: La crainte du danger est mille fois plus terrifiante que le danger présent. [Menma - Kyoka]   Sam 27 Déc - 10:01





L'ange de la mort contre attaque




La tueuse sanguinaure souriait tendrement tout en caressant le visage fin de celle appartenant au gouvernement. Ses yeux plongeaient à l'intérieur de la demoiselle comme pour la sonder en profondeur. Mais ce tout petit jeu fut rapidement interrompu par la fuite des deux humaines. En effet, la plus âgée des deux femmes, repoussait la main de d'Angela avant de prendre la fuite avec la gamine sous le bras et de sortir une arme dans le but de la maintenir en respect. La tueuse déviait les projectiles avec une aisance hors du commun et fixait les deux fuyardes en parlant pour elle-même.

- Décidément, les humains sont tous pareils. Faible et lâches. Il suffit d'instaurer la peur dans leurs cœurs et ils détaleront comme des lapins. Que c'est pathétique de voir une chose pareille. Mais, en même temps, cela me convient. Plus ils ont peur, plus leurs cris de douleur me feront de l'effet. Je gagne au change au final.

Angela souriait et se léchait les lèvres en guise de satisfaction. L'idée d'entendre les cris de ces deux humains sous la torture la stimulait complètement. La belle créature n'attendait pas plus longtemps et se mit à courir pour les rattraper. Sa vitesse étant largement supérieure à celle d'un humain classique, la sublime créature ne mit pas longtemps pour les rejoindre et plaçait sa main devant son visage en les fixant avec arrogance.

- Pourquoi vouloir fuir jeunes filles ? Ma compagnie vous déplaît à ce point ?

D'un geste vif, elle dégainait en direction de Natasha et envoyait une lame d'air pour empaler la jeune fille du gouvernement. La mission fut partiellement réussie puisque c'était une jambe que la tueuse avait trouvée.

Angela s'approchait et fixait le corps étendu de Natasha puis ses yeux se posaient sur la petite fille qu'elle attrapait comme si c'était une plume. Elle lui débarbouilla le visage pour enlever la poussière, la contemplait un petit moment avant de pointer un doigt vers l'agent gouvernemental


- C'est ton amie ? Vous ne semblez pas proche l'une de l'autre. Je m'interroge donc sur ta présence ici. Tu es bien trop jeune pour faire partie du gouvernement. Qui es-tu donc jeune fille ?

La réponse fut immédiate. En effet, Angela venait de voir le tatouage de la petite fille. La démone rigolait doucement devant la stupidité de la scène.

- Le gouvernement est pitoyable. Incapable de faire le sale boulot lui-même. Il en est réduit à demander de l'aide aux guildes provenant d'Earthland. J'ai déjà brisé des sirènes, je devrais peut-être tuer des pégases aussi non ?

Avec force, elle balançait la petite fille sur le sol et s'approchait de Natasha avant de se mettre à genoux au-dessus d'elle.

- Mais avant, je vais tuer cette fille du gouvernement qui a osé me tirer dessus. Mon dieu, que tu es belle.

Ses mains déchiraient lentement sa veste pour exposer son ventre et ses sous-vêtements. Angela souriait de triomphe.

- De tels sous-vêtements sont tolérés au sein du gouvernement ? Tu me sembles être une fille très perverse ma jolie.

C'était une remarque complètement gratuite. Surtout lorsque l'on voyait la tenue de la tueuse qui en montrait largement plus que celle de Natasha. Les doigts d'Angela parcouraient le ventre plat de la demoiselle et l'ancienne membre du gouvernement jubilait.

- Tu dois avoir mal à ta jambe n'est-ce pas ? Je pourrais te tuer sur le champ, mais je préfère m'amuser avec toi et ton joli corps. Mais ne t'en fais pas, cette petite fille qui t'accompagne subira le même sort que toi. En pire peut-être. Cela dépend si tes cris de douleur me comblent.

C O D A G E  P A R  @G A K I.  S U R  E P IC O D E

Gain d'xp: 6


Dernière édition par Angela Iwamori le Ven 17 Avr - 9:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Natasha Benihime
Bras-Droit de la Seconde Division
avatar
Crédits : Lucy krkr
Messages : 488
Date d'inscription : 23/05/2014
Age : 19

Fiche de mage
Magie / Arme: Shaman - Lumière
Niveau: 18
Expérience:
69/342  (69/342)

MessageSujet: Re: La crainte du danger est mille fois plus terrifiante que le danger présent. [Menma - Kyoka]   Jeu 22 Jan - 22:23

Spoiler:
 



la crainte du danger est  mille fois plus terrifiante que le danger présent


Natasha pouvait très distinctement voir la jeune femme qui se trouvait devant elle, et qui lui caressait la joue en ce moment même, comme si de rien n'était. De longs, très longs cheveux, comme les siens, à la différence près que ceux de la meurtrière étaient bleu, on aurait presque dit de la glace. Tout comme ses yeux d'ailleurs. C'est à cet instant que la jeune femme entendit l'enfant qui c'était réfugiée derrière elle, murmurer en bégayant :

"A..Angela...Iwamori..."

On aurait dit un nom, à qui il appartenait, elle n'en savait rien. Peut-être celui de cette femme ? Peut-être que les deux se connaissent ? Sans réfléchir davantage, et en un vif mouvement, la blonde dégageait la main bien trop aventureuse à son goût, avant de saisir la gamine par la taille, et de se mettre à courir pour s'éloigner au maximum, appelant Kuraha au passage. Il ne fallut pas longtemps à l'esprit-lion pour s'élancer à leur suite.
Afin de tenir la mystérieuse individu en retrait, la Benihime tirait une rafale de balles via son revolver, sans utiliser la magie. Quand elle vit que la bleuté dévia ses attaques une à une, avec une facilité déconcertante, l'agent du gouvernement jura. Finalement, elle aurait sans doute du l'utiliser, cela lui aurait permis d'augmenter leur puissance et leur vitesse... La lumière est décidément un élément bien pratique, quand on l'utilisait !

La fillette se débattit un instant, avant de finalement se laisser porter bien gentillement. La platinée en profita pour lui poser une question qui lui brûlait les lèvres.

"Eh ! Toi ! Comment est-ce que tu connais le nom de cette femme ? Tu l'as déjà rencontré ?"

A peine avait-elle posé sa question, qu'une violente douleur dans la jambe gauche l'assaillit. Ne pouvant plus courir, la chute était inévitable. Elle serra l'immaculée contre elle, avant d’atterrir lourdement sur le sol, et de glisser sur plusieurs mètres avant de s'arrêter.
Péniblement, elle effleura la partie de sa jambe qui la faisait souffrir. C'est dans un grognement qu'elle se rendit compte qu'elle saignait, le liquide chaud et poisseux dégoulinait de ses doigts pour venir entacher le sol pavé.

Elle se redressa difficilement, gardant toujours la petite fille contre elle, mais pas pour longtemps malheureusement. La salope qui venait de la mettre dans cet état s'était déjà rapprochée des deux jeunes femmes, saisissait la fillette comme s'il s'agissait d'un petit animal, faisant passer son regard de glace de l'une à l'autre.

"C'est ton amie ? Vous ne semblez pas proche l'une de l'autre. Je m'interroge donc sur ta présence ici. Tu es bien trop jeune pour faire partie du gouvernement. Qui es-tu donc jeune fille ?"

L'incolore n'eut pas le temps de répondre, que sa petite robe se déchirait, laissant entrevoir le tatouage de sa guilde. Une tête de cheval entourée de deux ailes, c'était Blue Pegasus, il n'y avait aucun doute. Décidément, cette gosse n'allait lui attirer que des ennuis !
La bleuté en profita alors pour se foutre ouvertement de la gueule du Gouvernement, énervant au passage la platinée. C'était vraiment une journée à chier, il n'y avait pas d'autre mot. Le seul qui pouvait être un minimum positif, c'est que cette gamine était donc magicienne, et pouvait servir à quelque chose, si elle ne crevait pas avant.

"Le gouvernement est pitoyable. Incapable de faire le sale boulot lui-même. Il en est réduit à demander de l'aide aux guildes provenant d'Earthland. J'ai déjà brisé des sirènes, je devrais peut-être tuer des pégases aussi non ?"

Natasha fut parcourue par un frisson. C'était donc bien elle, celle qui avait envoyé valser les mages de Fairy Tail et de Mermaid Hell. Là-dessus, elle se débarrassait de l'enfant en l'envoyant valdinguer dans un coin, prétextant vouloir d'abord s'occuper de la jolie blonde.

Elle lui arracha le peu de vêtements qu'elle avait sur elle, la mettant ainsi en sous-vêtements, en pleine rue. Heureusement qu'il faisait nuit ! Quoi que de toute façon, la Benihime était loin d'être pudique.
En tout cas, cette vision semblait ravir l'autre meurtrière, qui s'empressa de le lui faire savoir.

"De tels sous-vêtements sont tolérés au sein du gouvernement ? Tu me sembles être une fille très perverse ma jolie."

L'agent du gouvernement sourit, et répliqua dans la foulée.

"Si j'avais su que je tomberai sur une lesbienne en chaleur, j'aurai même mis une jarretière, voir même de la dentelle. La prochaine fois, préviens moi avant. Oh, et tu pourrais te redresser s'il te plaît ? Non mais parce que là, j'ai une vue prenante sur deux obus qui vont m'exploser en pleine face si ça continue."

Ça, c'est le fruit d'une journée que l'on pourrait qualifier de merdique.

"Tu dois avoir mal à ta jambe n'est-ce pas ? Je pourrais te tuer sur le champ, mais je préfère m'amuser avec toi et ton joli corps. Mais ne t'en fais pas, cette petite fille qui t'accompagne subira le même sort que toi. En pire peut-être. Cela dépend si tes cris de douleur me comblent."

Natasha approcha son visage de celui de la bleuté, avant de murmurer à son oreille.

"Oh oui ! Vas-y ! Fais moi mal !"

Elle n'aurait peut-être pas du faire preuve de moquerie à l'égard de la jeune femme, mais franchement, elle l'avait bien cherché depuis tout à l'heure.
La platinée jeta un rapide coup d’œil vers la petite fille, et pu voir qu'elle allait bien. Heureusement, parce qu'elle n'aurait pas voulu faire la déclaration d'un cadavre d'enfant.

Avant de s'en prendre un peu plus dans la gueule, Natasha décidait de contre-attaquer. Avec sa jambe valide, elle fit une balayette à son adversaire afin de la faire tomber, avant d'enfin se décider à utiliser sa magie. La blonde ne peut utiliser sa magie que grâce à des armes ou à des objets, et il se trouve justement que ses vêtements, ou plutôt ce qu'il lui en reste, sont considérés comme des objets par la magie. Elle la concentra donc dans ses membres inférieurs, afin de l'utiliser grâce à ses bottes en cuir. "Celerity", tel est le nom de cette technique permettant à la blondinette de gagner en vitesse, et ainsi de se déplacer plus rapidement. Ce qu'elle fit une fois relevée afin de revenir auprès de la gamine.

Seulement, cette action eut pour effet de faire saigner un peu plus sa blessure.

"Je suis désolée de te l'annoncer, mais je sens que je vais avoir besoin de toi pour ce combat. Tu es magicienne, non ?" dit-elle à l'immaculée.

© Nye-Hael sur Epicode

Gain d'xp: 9
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Menma Yadomi
Blue Pegasus
avatar
Crédits : (c) archanemy
Messages : 349
Date d'inscription : 25/05/2014
Age : 18
Localisation : UNDER YOUR BED.

Fiche de mage
Magie / Arme: Brain Action
Niveau: 18
Expérience:
128/342  (128/342)

MessageSujet: Re: La crainte du danger est mille fois plus terrifiante que le danger présent. [Menma - Kyoka]   Jeu 29 Jan - 18:47

LA CRAINTE DU DANGER EST MILLE FOIS PLUS TERRIFIANTE QUE LE DANGER PRÉSENT
ft. Natasha Benihime & Kyoka Reiseiten
Coincée sous le bras de l’agent du gouvernement, la blanche ne pouvait pas faire grand chose, si ce n’est garder un œil sur la tueuse afin qu’elles s’en sortent vivantes. Ainsi, quand elle vit la bleutée dévier les balles de la blonde, elle écarquilla les yeux de panique, serrant les dents en craignant la suite. Surtout que l’air sadique qui habillait la femme n’était guère là pour la rassurer. Mais tout à coup, elle se mit à courir, pour les rattraper et dans un élan de panique, la jeune mage releva la tête vers la platinée en hurlant.

« ATTENTION ! »

Mais elle était trop rapide. À peine Menma avait-elle eu le temps de prononcer ce mot que l’assassin les avait déjà rattrapées et dégainé son sabre à une vitesse ahurissante, blessant Natasha en une seconde tandis qu’elle parlait à la plus jeune.

« Eh ! Toi ! Comment est-ce que tu connais le nom de cette femme ? Tu l’as déjà rencontrée ? »

La petite aurait bien voulu répondre si elle ne se trouvait pas serrée tout contre la blonde alors qu’elles tombaient au sol lourdement. L’immaculée se dégagea de l’emprise de Benihime pour se redresser et constater les dégâts sur la jambe de son alliée. Ce n’était évidemment pas le bon moment pour répondre à sa question, la Yadomi en fit donc abstraction pour rediriger son regard vers la tueuse. Tueuse qui la saisit en un instant comme si elle ne pesait rien.

« C'est ton amie ? Vous ne semblez pas proches l'une de l'autre. Je m'interroge donc sur ta présence ici. Tu es bien trop jeune pour faire partie du gouvernement. Qui es-tu donc jeune fille ? »

Luce agitait vainement les jambes pour se débarrasser de l’emprise de la bleutée quand cette dernière déchira légèrement sa robe, sur le côté, laissant apercevoir la marque de sa guilde sans difficultés. La réaction de la tueuse fut imminente.

« Le gouvernement est pitoyable. Incapable de faire le sale boulot lui-même. Il en est réduit à demander de l'aide aux guildes provenant d'Earthland. J'ai déjà brisé des sirènes, je devrais peut-être tuer des pégases aussi non ? »

La petite mage cessa de se débattre, pour laisser place aux tremblements de la peur qui l’avait envahie. La démone se débarrassa bien vite d’elle pour aller s’occuper de la platinée, toujours allongée au sol à cause de sa jambe meurtrie. Menma se laissa tomber sur les dalles, retenant un couinement de douleur quand ses hanches et ses épaules claquèrent le sol ; elle se roula en boule, pétrifiée par la phrase de la tueuse. «Tuer des pégases.» Si elle engageait un combat en un contre un contre la bleutée, la blanche n’avait aucune chance d’en réchapper, et c’était bien ce qui l’inquiétait. Mais plus que cela, l’ennemie avait spécifié tuer «des» pégases et non une. L’incolore n’était pas spécialement amie avec les membres de sa guilde, puisqu’elle n’avait pas vraiment eu le temps de parler avec eux, mais s’il leur arrivait quelque chose, elle se sentirait coupable. Coupable de n’avoir rien fait pour l’arrêter et d’avoir fuit sans rien essayer. C’est une mage, bon-sang ! Cessant ses tremblements, Luce se redressa, les sourcils froncés par sa détermination. Après tout, la naïveté infantile n’a pas de limites, et l’espoir de sortir victorieuse d’un combat n’a jamais tué personne. Quoique.

L’enfant restait à genoux sur le sol, ses jambes ne supportant pas encore son poids par la panique passée, attendant patiemment que la petite confrontation entre la blonde et la bleutée finisse enfin. Et de préférence, bien. Mais leurs dialogues paraissaient bien étranges à la petite. Pour son innocence et surtout pour garder l’esprit clair, Menma décida donc d’ignorer leurs provocations sans même chercher à les comprendre. Finir aussi dépravées qu’elles, non merci.

Après quelques minutes qui parurent extrêmement longues à la petite fille (plus impatiente, tu meurs), Natasha fit bouger les choses en balayant les jambes de la tueuse, créant ainsi un laps de temps suffisamment long pour que la platinée aie le temps de la rejoindre. Luce se leva enfin, ses jambes ayant reprit du poil de la bête.

« Je suis désolée de te l’annoncer, mais je sens que je vais avoir besoin de toi pour ce combat. Tu es magicienne, non ? »

Aïe. Comment dire à un agent du gouvernement demandant de l’aide que la seule qu’elle pourrait lui apporter est en soutien, en prévoyant les attaques ennemies ?

« Euh.. c’est-à-dire que ma magie fait pas spécialement mal.. à ma connaissance... »

«Pas spécialement mal» était même assez optimiste : Brain Action est certainement -à l’heure actuelle- la magie la moins offensive du monde. Cependant, l’immaculée fit un pas vers l’autre mage, se mettant sur la pointe des pieds pour lui murmurer quelques mots à l’oreille.

« Mais je peux au moins t’indiquer ses attaques futures pour les esquiver. »

Il était hors de question que la prénommée «Angela» sache qu’elle pouvait lire ses pensées, d’où le fait qu’elle ait parlé tout bas. Certes, elle ne mettrait pas très longtemps à comprendre puisque la Yadomi allait être obligée de crier à la blonde les gestes à faire pour esquiver mais l’effet de surprise était vital pour les deux femmes. Peut-être avec cet atout allaient-elles réussir à avoir un peu l’avantage sur l’autre.
FICHE PAR DITA | EPICODE

Gain d'xp: 8
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sudy.skyrock.com/
Angela Iwamori
Death Holder
avatar
Messages : 84
Date d'inscription : 06/10/2014

Fiche de mage
Magie / Arme: Speed Hands/Kazejin
Niveau: 22
Expérience:
396/506  (396/506)

MessageSujet: Re: La crainte du danger est mille fois plus terrifiante que le danger présent. [Menma - Kyoka]   Dim 1 Fév - 22:26





This is the end for you




Angela souriait doucement. Cette gamine provoquante avait la langue vraiment bien pendue. Cette dernière savait que la situation venait de lui échapper et de plus, la blonde était à moitié nue devant la tueuse aux cheveux bleus, mais pourtant l'agent gouvernemental continuer de la ramener encore et encore. La question qu'il fallait se poser était : pour combien de temps encore ? Alors qu'Angela écoutait et regardait la jeune fille s'approchait d'elle, la mage de Death Holder souriait un peu plus et venait lécher doucement son nez pour répondre à sa provocation.

- Tu es vraiment perverse gamine. Cela me plaît. Si je m'écoutais, je te mangerais toute crue devant cette gamine. Je te forcerais à jouer de ta langue sur un fruit défendu, mais tu vois cette langue qui me fait envie, j'ai également très envie de te l'arracher. Ainsi, tu arrêteras peut-être de la ramener. Tu comprendras peut-être que, dans cette situation, c'est moi la reine. Qu'est-ce que tu en penses ?

Angela ouvrait la bouche de Natasha avec deux doigts de sa main droite et attrapait la langue rose, douce et soyeuse de la demoiselle avant de serrer doucement.

- Dois-je te l'arracher ? J'hésite vraiment. Je sais, je vais demander à la gamine ce que je dois faire. Si elle décide que je dois te couper la langue, elle vivra. Dans le cas contraire, c'est elle qui mourra. Un deal sympathique non ?

La membre de Death Holder se tournait vers la pégase et libérait doucement Natasha de son emprise lorsqu'elle se sentait défaillir. La garce du gouvernement venait de l'envoyer balader d'un coup de jambe et Angela tombait sur le sol. La poussière souillait sa tenue d'un blanc immaculé et sa tête heurtait un rocher. Le choc la sonnait légèrement et la tueuse mit quelques minutes pour reprendre pleinement possession de ses moyens. La bleutée se relevait en se massant le crâne et remit sa casquette en place. Ses yeux, d'ordinaire froid, était maintenant empli d'intention meurtrière. Son aura bleue l'entourait et l'atmosphère devenait lourde. D'une voix calme, Angela fixait les deux fuyardes.

- Ok. J'abandonne l'idée de m'amuser avec toi pétasse. Je vais te trancher la tête en un coup. Quant à la gamine, je lui ferais connaitre l'enfer. Personne ne se moque de moi. Et surtout pas une salope qui se ballade entièrement nue dans les rues d'une ville.

La tueuse prit la route pour les rejoindre. La traque débutait et elle ne fut pas bien difficile puisque Natasha laissait trainer du sang un peu partout sur le sol. Cette poursuite durait quelques instants et la magicienne épéiste finissait pas les acculer dans une ruelle. La bleue sortait son sabre lentement tout en fixant la blonde en sous-vêtements.

- Je vais te tuer lentement, puis je te couperais la tête que j'enverrais au gouvernement. Tu seras avec eux. Tu pourrais au moins me remercier.

Angela utilisait sa magie et des multiples lames d'airs fonçaient vers ses proies. Seulement quelques choses n'allaient pas. Malgré la vitesse faramineuse, la gamine et Natasha esquivaient bien trop facilement, ce qui surprenait l'épéiste.

- C'est pas possible.... Comment elles font ça ?

C O D A G E  P A R  @G A K I.  S U R  E P IC O D E

Gain d'xp: 4


Dernière édition par Angela Iwamori le Ven 17 Avr - 9:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Natasha Benihime
Bras-Droit de la Seconde Division
avatar
Crédits : Lucy krkr
Messages : 488
Date d'inscription : 23/05/2014
Age : 19

Fiche de mage
Magie / Arme: Shaman - Lumière
Niveau: 18
Expérience:
69/342  (69/342)

MessageSujet: Re: La crainte du danger est mille fois plus terrifiante que le danger présent. [Menma - Kyoka]   Mar 10 Fév - 20:41



la crainte du danger est  mille fois plus terrifiante que le danger présent



Journée de merde ! Plus jamais Natasha n'acceptera de mission dans le genre ! Du moins, pas si elle était seule ! Cette furie bleutée voulait la tuer, et sûrement le violer au passage, et en plus de cela, elle se retrouvait avec une gamine complètement inutile à protéger. Manquait plus que les pleurs, et c'était bon !

Alors que la blondinette s'enfuyait avec la fillette sous le bras, elle en profita pour lui demander comment elle pouvait connaître cette femme. De toute évidence, il s'agissait d'un assassin, alors comment l'aurait-elle connu ? Elle n'eut pas le temps d'avoir sa réponse, qu'elle sentait la chair de sa jambe gauche se déchirer, la stoppant dans sa course folle. Le choc l'envoya balader dans le décor, heureusement, elle a eu le temps de serrer la gosse contre elle avant de tomber lourdement au sol, et de glisser sur plusieurs mètres. Aïe ! C'était le cas de le dire ! Alors qu'elle reprenait ses esprits, elle sentit l'enfant s'extirper de ses bras, et se pencher sur sa blessure. Elle porta l'une de ses mains à cette dernière, et sentit un poisseux liquide à l'odeur âcre coller ses doigts. Génial, elle était blessée ! Bon, apparemment, l'artère de la jambe n'avait pas été atteinte, elle n'allait donc pas se vider de son sang. Comme quoi ça aurait pu être pire.

A peine quelques instants plus tard, le poids de l'enfant s'envola d'un coup, et en levant les yeux, elle put voir la cause de cela: la mystérieuse inconnue aux longs cheveux bleus venait d'attraper la gamine, et la soulevait à sa hauteur, braillant des choses auxquelles Natasha ne porta aucune espèce d'attention, préférant plutôt se redresser. Néanmoins, elle fit preuve de répartit en lui balançant un flot de vacheries à la figure.

"Si j'avais su que je tomberai sur une lesbienne en chaleur, j'aurai même mis une jarretière, voir même de la dentelle. La prochaine fois, préviens moi avant. Oh, et tu pourrais te redresser s'il te plaît ? Non mais parce que là, j'ai une vue prenante sur deux obus qui vont m'exploser en pleine face si ça continue."

Elle conclut même avec un joli "Oh oui ! Vas-y, fais moi mal !". Elle allait sûrement prendre cher, mais elle en avait marre de cette connasse.

La jeune femme balança alors la jeune fille, et attrapa une nouvelle fois le visage de la platinée. Seulement cette fois, elle introduit deux de ses doigts dans la bouche de la jeune femme, avant de s'en servir pour capturer sa langue, l'empêchant de dire quoi que se soit.

"Dois-je te l'arracher ? J'hésite vraiment. Je sais, je vais demander à la gamine ce que je dois faire. Si elle décide que je dois te couper la langue, elle vivra. Dans le cas contraire, c'est elle qui mourra. Un deal sympathique non ?"

Comme toute réponse à sa provocation, la belle blonde lui mordait les membres qui venaient de forcer son entrée, et profitait d'un moment d'inattention de l'assassin pour la faire chuter grâce à une balayette. Comme quoi l'entraînement qu'on recevait au Gouvernement pouvait être bien utile. Natasha utilisait ensuite sa magie sur sa paire de botte en cuir, afin d'augmenter sa vitesse, et ainsi rejoindre l'immaculée qui avait reprit ses esprits.

"Je suis désolée de te l'annoncer, mais je sens que je vais avoir besoin de toi pour ce combat. Tu es magicienne, non ?"

La petite semblait embarrassée un instant, avant de tout de même lui répondre.

"Euh.. c’est-à-dire que ma magie fait pas spécialement mal.. à ma connaissance..."

Bon, et bien ça ne serait pas sur le plan offensif qu'elles allaient devancer la bleutée ! En même temps, cette révélation n'étonna qu'à moitié l'agent du Gouvernement. Cette petite n'avait pas la tête à défoncer ses ennemis à coups d'arts martiaux ou autre.
La gamine s'approcha alors de Natasha, et se mit hissa sur la pointe des pieds. La blondinette se baissa un peu, histoire de pouvoir entendre ce qu'elle allait lui chuchoter à l'oreille.

"Mais je peux au moins t’indiquer ses attaques futures pour les esquiver."

Ah, ça c'était déjà plus intéressant ! Comme quoi, elle allait s'avérer plus utile qu'elle ne le pensait.

"Super, il va être temps pour toi de te mettre au boulot alors !" dit-elle en pointant du doigt l'assassin.

En effet, la femme à la crinière bleu ciel venait de se relever, et n'avait pas vraiment l'air des plus ravie quant au geste de Natasha.

"Ok. J'abandonne l'idée de m'amuser avec toi pétasse. Je vais te trancher la tête en un coup. Quant à la gamine, je lui ferais connaitre l'enfer. Personne ne se moque de moi. Et surtout pas une salope qui se ballade entièrement nue dans les rues d'une ville."

En entendant cela, la belle blonde ne put s'empêcher de la ramener une nouvelle fois.

"C'est vrai que ce n'est pas comme si c'était une salope qui venait de me les arracher... Oh ! Mais que je suis gourde ! C'est ce qu'il vient d'arriver !"

Là dessus, elle sifflait un coup, appelant Kuraha, son esprit-lion qui ne tardait pas à s'interposer entre les deux femmes en grognant, dévoilant ses canines.
Natasha reprit la gamine sous le bras, avant de monter sur l'animal, et de faire un magnifique doigt d'honneur à la femme en face d'elle.

"Attrape moi si tu peux, enfin, si ton gros cul le permet."

Le lion poussait alors un long rugissement dans cette nuit chaude, avant de se mettre au galop, soulevant une gerbe d'air à son départ.
Alors que l'animal courrait dans les rues de la ville de Louen, la blonde regardait la jeune fille qu'elle avait mis devant elle. Elle attrapa un bout de sa robe, et le lui arracha.

"Vu l'état dans laquelle elle était, ce bout-ci ne te manquera pas."

Elle prit le bout de tissu, et l'enroula autour de sa blessure, avant de l'attacher avec un bon gros nœud. Finalement, ils finirent par se retrouver coincé dans un cul de sac, et la pétasse fini par les retrouver, leur empêchant toute retraite.

"Je vais te tuer lentement, puis je te couperais la tête que j'enverrais au gouvernement. Tu seras avec eux. Tu pourrais au moins me remercier."

Là-dessus, elle dégainait sa grosse épée, et envoyait de multiples lames d'airs sur les deux jeunes femmes. Natasha comprit alors que c'était l'une de ces lames qui l'avait blessé tout à l'heure. Heureusement, grâce aux indications de la fillette, la platinée arriva à éviter toutes les attaques de son adversaire. En haut, en bas, gauche, droit, verticale, horizontale... Heureusement que la gosse était là !

En voyant l'air surpris de la jeune femme, l'agent du gouvernement ne put s'empêcher de sourire.

"Et bien alors ma salope ? On est surprise ? La prochaine fois, évite de sous-estimer un membre de la Seconde Division de l'Armée."

Là dessus, elle se tournait vers Kuraha qui était rester bien sage jusque là, et l'interpella.

"Kuraha ! Il est temps de l'utiliser !"

L'esprit-lion s'approcha, la fixant dans les yeux.

"Êtes-vous sûre, Natasha-Sama ?"

"Je ne pense pas que l'on ait vraiment le choix contre celle-là." rétorqua-t-elle.

L'animal ne dit rien, se contentant d'hocher la tête. La belle blonde s'approchait de Kuraha, et posait sa main sur le front de la bête, avant de fermer les yeux, et de réciter.

"Au bout de mille mains… Mains de ténèbres hors d'atteinte, archers du ciel sans reflet… Chemin illuminé, vent qui attise les braises, assemblez-vous sans hésiter au bout de mes doigts… Balles de lumière, huit corps, neuf rayons, chemin des cieux, trésor vicié, grande roue, tourelle grise… À l’horizon l’arc se tend et disparaît en éclats blancs…"

Les deux êtres se mirent à scintiller, faiblement au début, mais de plus en plus fort au fur et à mesure de l'incantation. Natasha n'avait pas l'habitude d'utiliser ce sort, et manquait cruellement d'entraînement, mais elle espérait que cela suffirait à mettre son adversaire K.O.. Peut-être y arriverait-elle ? L'enfant serait sûrement la clé de voûte de cet affrontement. A voir laquelle de ces femmes allait vaincre.

Dans la lumière qui éclairait les lieux, on ne pouvait désormais distinguer qu'une seule et unique silhouette, ainsi qu'une voix qui s'en éleva.

"Raaah ! J'ai l'impression d'avoir mangé du lion !"



© Nye-Hael sur Epicode

Gain d'xp: 12
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Menma Yadomi
Blue Pegasus
avatar
Crédits : (c) archanemy
Messages : 349
Date d'inscription : 25/05/2014
Age : 18
Localisation : UNDER YOUR BED.

Fiche de mage
Magie / Arme: Brain Action
Niveau: 18
Expérience:
128/342  (128/342)

MessageSujet: Re: La crainte du danger est mille fois plus terrifiante que le danger présent. [Menma - Kyoka]   Dim 8 Mar - 15:58

LA CRAINTE DU DANGER EST MILLE FOIS PLUS TERRIFIANTE QUE LE DANGER PRÉSENT
ft. Natasha Benihime & Kyoka Reiseiten
« Super, il va être temps pour toi de te mettre au boulot alors ! »

Ou, comment se servir d’une pauvre petite fille innocence. Non, sérieusement, Menma était heureuse de pouvoir se rendre utile alors il était absolument hors de question qu’elle foire son coup. De toute manière, il y avait exactement 0,1% de chances que son pouvoir dérape et ne parvienne pas à lire les pensées de la bleutée, autant dire qu’il n’y avait pas lieu de s’inquiéter. Lire les pensées des gens c’est comme respirer, ou écouter normalement pour la petite. Une très bonne maîtrise de son don, en soit.

« Ok. J'abandonne l'idée de m'amuser avec toi pétasse. Je vais te trancher la tête en un coup. Quant à la gamine, je lui ferais connaître l'enfer. Personne ne se moque de moi. Et surtout pas une salope qui se balade entièrement nue dans les rues d'une ville. »

L’enfer ? Étonnamment, elle n’avait pas trop envie d’expérimenter ça.

« C'est vrai que ce n'est pas comme si c'était une salope qui venait de me les arracher... Oh ! Mais que je suis gourde ! C'est ce qu'il vient d'arriver ! »

Si elle n’était pas aussi pacifiste, Menma aurait probablement empêché sa coéquipière de parler en lui arrachant la langue, ou un truc du genre. Parce qu’à chaque provocation de la blondasse, Luce voyait leurs chances de survivre baisser grandement. Quelle idiote. L’enfant soupira d’exaspération et haussa les épaules ; on ne refait pas les gens, et apparemment cette agent du gouvernement avait le sang chaud, pour répondre avec autant d’assurance et surtout, sans réfléchir.

La blanche sursauta quand elle vit le lion de la blonde s’interposer entre elles et l’assassin, après un sifflement de sa maîtresse. C’qu’il est docile ce minet, pas croyable. Menma n’eut pas le temps d’admirer plus longtemps le félin qu’elle se retrouvait de nouveau sous le bras de son alliée qui grimpa sur sa monture en lançant un dernier pique à leur assaillante.

« Attrape moi si tu peux, enfin, si ton gros cul le permet. »

La petite mage, qui avait été placée devant Natasha par cette dernière, roula des yeux en soupirant, décidant d’ignorer les répliques cinglantes à venir pour ne pas désespérer de leur situation qui, il faut l’avouer, se dégradait à mesure du temps. Cramponnée à la crinière du lion qu’elle chevauchait, Luce se concentrait sur la route jusqu’à ce qu’elle entende un bruit de tissu se déchirant. Elle baissa les yeux jusqu’à sa robe et vit les mains de la blonde en arracher un bout ; elle se retournait pour protester mais la Benihime parla avant elle.

« Vu l'état dans laquelle elle était, ce bout-ci ne te manquera pas. »

Certes. Elle n’avait pas totalement tort. La petite referma la bouche et revint à sa position initiale, un air légèrement boudeur sur le visage. Elle était bonne pour racheter une robe. Dire qu’elle avait mis des semaines à amasser l’argent pour celle-ci ! Mais elle n’avait pas le temps de s’inquiéter pour ses vêtements, il fallait d’abord qu’elle s’inquiète de survivre, sinon elle ne pourrait même pas acheter de nouvelle robe. Du coin de l’œil, elle regarda son alliée bander sa blessure avec son bout de robe, puis elle se sentit partir vers l’avant tandis que l’animal sur lequel elle était assise freinait brusquement. Elle se raccrocha in extremis et constata le pourquoi de cet arrêt : un cul de sac. Ben tiens, il manquait plus que ça. Foutu karma.

« Je vais te tuer lentement, puis je te couperais la tête que j'enverrais au gouvernement. Tu seras avec eux. Tu pourrais au moins me remercier. »

Quelle charmante attention... Vraiment, ce n’est pas la peine, merci. Menma n’avait pas vraiment pour projet d’assister à une décapitation dans la journée, donc si vous pouviez changer de programme, ce serait cool ;  cordialement, la direction.

Luce démarra au quart de tour lorsqu’Angela dégaina son épée pour les attaquer, elles, activant son pouvoir et concentrant son esprit sur la tueuse. Haut, bas, gauche, droite, verticale, horizontale, et ainsi de suite. Un véritable jeu d’enfants. Menma était la plus discrète possible dans l’énonciation de ses indications, ainsi leur adversaire ne se douterait pas que ces esquives faciles étaient l’œuvre de la fillette.

« Et bien alors ma salope ? On est surprise ? La prochaine fois, évite de sous-estimer un membre de la Seconde Division de l'Armée. »

Alala, les adultes. Tous légèrement profiteurs sur les bords. Enfin, l’enfant n’allait pas se plaindre ; grâce à ça,  la bleutée ne risquait pas de penser que ce n’était pas l’agent du gouvernement, mais la pégase qui leur permettait de tout éviter avec autant d’aisance.

« Kuraha ! Il est temps de l'utiliser ! »

La blanche se retourna vers la blonde et son lion. Utiliser quoi ?

« Êtes-vous sûre, Natasha-Sama ? »

OH MON DIEU UN LION QUI PARLE. C’est pas normal ça. Du tout. Enfin je crois. Bref. Luce resta stupéfaite et n’entendit même pas la dernière phrase de Natasha tant elle était choquée par ce qu’elle venait de voir, et surtout, d’entendre. Néanmoins, son attention revint quand elle entendit la platinée réciter une sorte de formule magique, ou d’incantation. Un truc bizarre quoi.

« Au bout de mille mains… Mains de ténèbres hors d'atteinte, archers du ciel sans reflet… Chemin illuminé, vent qui attise les braises, assemblez-vous sans hésiter au bout de mes doigts… Balles de lumière, huit corps, neuf rayons, chemin des cieux, trésor vicié, grande roue, tourelle grise… À l’horizon l’arc se tend et disparaît en éclats blancs… »

Un truc bizarre qui ne veut rien dire, super, la vieille délirait. Cependant, peu à peu, les deux êtres furent entourés d’une sorte de halo de lumière, comme s’ils scintillaient ; la lumière s’intensifiait, si bien que l’enfant dû cacher ses yeux pour ne pas être éblouie. Et puis, au centre de cette lumière, on pu enfin distinguer une seule et même ombre qui parla sans attendre.

« Raaah ! J'ai l'impression d'avoir mangé du lion ! »

Ah d’accord. Au vu de cette phrase -probablement à but humoristique- cette incantation devait probablement provoquer une sorte de métamorphose, ou de fusion plutôt. La petite baissa ses bras et regarda la silhouette, toujours illuminée, dubitative. Elle s’approcha prudemment de l’ombre et mis les mains sur ses hanches.

« J’espère que t’es d’attaque, parce que sa prochaine attaque arrive. »

Menma se retourna vers la tueuse et, déterminée se mit en position de combat. Enfin plutôt, en position qui lui permettrait d’esquiver n’importe quelle attaque après que l’information ait été donnée à son cerveau. Elle était prête.
FICHE PAR DITA | EPICODE

Gain d'xp: 11
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sudy.skyrock.com/
Angela Iwamori
Death Holder
avatar
Messages : 84
Date d'inscription : 06/10/2014

Fiche de mage
Magie / Arme: Speed Hands/Kazejin
Niveau: 22
Expérience:
396/506  (396/506)

MessageSujet: Re: La crainte du danger est mille fois plus terrifiante que le danger présent. [Menma - Kyoka]   Mer 11 Mar - 11:51





La défaite est en marche.




Angela stoppait ses attaques et fronçait les sourcils. Quelque chose n'allait dans toute cette histoire. Comment de simples gamines pouvaient esquiver avec une aisance pareille, des techniques ayant une vitesse surhumaine. C'était une chose difficile pour un maître de guilde, alors de simples mages ne devraient même pas en être capables. La belle bleue ne pouvait s'empêcher de penser qu'il y avait anguille sous roche dans tout ça et la tueuse épéiste était réellement décidée de lever le mystère qui planait sur cette situation. Ses attaques de vents fusaient une nouvelle fois, mais sans succès. De plus, la blonde du gouvernement se montrait de plus en plus arrogante à mesure que le combat avançait et fusionnait avec son animal de compagnie dans le but de passer à la vitesse supérieure.

La tueuse souriait et profitait de cet instant de faiblesse pour lancer une nouvelle salve de lames d'airs qui venaient frôler les deux magiciennes légales. Aucune esquive ? Du moins, une esquive de justesse. L'éclair fut immédiat dans l'esprit de la tueuse vêtue de blanc. Comment ne pas comprendre ce qui se passait sous ses yeux alors que c'était aussi limpide que de l'eau de roche. Il y avait une personne qui était capable de prédire les mouvements de la mage épéiste. Angela rigolait devant sa propre stupidité.


- Hahahahahaha !!!!!! J'ai compris ce qu'il se passe. Un instant, j'ai eu peur que vous soyez supérieur à moi. Mais en réalité, il y a une personne qui guide vos mouvements. Si je me débarrasse d'elle, vous serez impuissante. La seule inconnue à cette équation, c'est qui est cette personne ? Celle-ci doit être très proche pour pouvoir communiquer avec vous. Serait-ce toi la femme lion ?

Elle pointait sa lame en direction de Natasha tout en souriant de ses dents blanches. Son regard bleu fixait la membre du gouvernement sans ciller un moment, puis elle reprenait la parole pour continuer son exposé.

- Non, je ne pense pas. Tu utilises des armes magiques. Tu n'es donc pas capable de prédire les attaques à venir. De plus, tu es complètement dépravée et stupide. En revanche, la gamine à tes côtés....

Sa lame désignait maintenant Menma et le sourire de la tueuse appartenant à Death Holder devenait de plus en plus grand. Elle tenait le point faible de cette équipe. Il ne restait plus qu'à lui trancher la gorge pour rendre la blonde complètement vulnérable.

- N'a toujours pas manifestée le moindre signe magique. Pourtant, elle fait partie des pégases. Soit c'est une minable, soit sa magie n'est pas visible. Personnellement, je pencherais pour une magie invisible. C'est elle qui te guide. Ce qui veut dire que si je la tue, c'est game over pour toi ma jolie blonde.

Angela baissait son sabre et s'approchait lentement en fixant la gamine de Blue Pegasus. Elle était pleine d'assurance et avançait sans craindre les représailles futures.

- Ton pouvoir est énervant petite. Mais il a deux faiblesses. Malheureusement pour toi, je suis capable d'utiliser les deux faiblesses.

La tueuse rangeait son sabre et frappait, de ses poings, le ventre de la petite et enchaînait avec un coup de pied dans la mâchoire de Natasha en souriant.

- Si la personne est trop proche de toi, l'information n'a pas le temps d'arriver à ton cerveau. En résumé, le corps-à-corps est ton premier point faible. Celui là suffira pour vous tuer toutes les deux. J'utiliserais le second si la situation l'exige. Il est temps d'en finir les filles. C'est que j'ai un emploi du temps très chargé voyez-vous. C'était amusant de vous voir résister, mais les bonnes choses ont une fin pas vraie ?

C O D A G E  P A R  @G A K I.  S U R  E P IC O D E

Gain d'xp: 6


Dernière édition par Angela Iwamori le Ven 17 Avr - 9:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Natasha Benihime
Bras-Droit de la Seconde Division
avatar
Crédits : Lucy krkr
Messages : 488
Date d'inscription : 23/05/2014
Age : 19

Fiche de mage
Magie / Arme: Shaman - Lumière
Niveau: 18
Expérience:
69/342  (69/342)

MessageSujet: Re: La crainte du danger est mille fois plus terrifiante que le danger présent. [Menma - Kyoka]   Mar 14 Avr - 16:11



la crainte du danger est  mille fois plus terrifiante que le danger présent



Une longue queue touffue à son extrémité se mit à battre l'air, dispersant au passage le nuage de poussière qui s'était levé. Une paire d'oreilles félines, s'ébranlèrent, à l’affût du moindre son. Deux yeux perçants vinrent fixer la femme aux longs cheveux bleus qui se trouvait en face d'eux, et ne semblait pas résolus à la quitter. Natasha s'était transformée. Ou plutôt, elle avait fusionné avec son esprit guerrier. Désormais, elle arborait fièrement l'aspect d'une créature mi-homme, mi-lion, et faisait craquer ses poings, prête à en découdre.

"Raaah ! J'ai l'impression d'avoir mangé du lion !" s'exclama-t-elle en battant furieusement l'air avec sa queue."

"J’espère que t’es d’attaque, parce que sa prochaine attaque arrive" lui dit alors une petite voix dans son dos.

En tournant un peu la tête, l'agent du gouvernement vit la gamine qu'elle protégeait depuis tout à l'heure, les mains sur les hanches, et le regarde tourné vers l'autre salope.
Elle eut à peine le temps de se re-concentrer sur son elle, qu'elle lui envoyait une nouvelle lame d'air dans la gueule. Heureusement, la blonde parvint à l'éviter comme les nombreuses autres avant elle, mais de justesse. Elle ne pouvait tout de même pas être opérationnelle en deux secondes, fallait un peu de temps pour que ça se mette en route !  Et voilà que Miss Lesbiennenrut éclatait de rire, comme ça, toute seule. Pauvre femme, elle était vraiment dérangée en fait.

"Hahahahahaha !!!!!! J'ai compris ce qu'il se passe. Un instant, j'ai eu peur que vous soyez supérieur à moi. Mais en réalité, il y a une personne qui guide vos mouvements. Si je me débarrasse d'elle, vous serez impuissante. La seule inconnue à cette équation, c'est qui est cette personne ? Celle-ci doit être très proche pour pouvoir communiquer avec vous. Serait-ce toi la femme lion ?"


A cette remarque, la concernée ne put s'empêcher d'offrir un sourire plein de provocation à cette pimbêche.

"Non, je ne pense pas. Tu utilises des armes magiques. Tu n'es donc pas capable de prédire les attaques à venir. De plus, tu es complètement dépravée et stupide. En revanche, la gamine à tes côtés...."

Ohhhh le petit pic qui fait mal ! Boarf, c'était gratuit, et puis la féline lui en avait balancé tellement tout à l'heure, qu'elle n'en avait rien à faire. En revanche, qu'elle se mette à faire attention à la gosse, c'était plus dérangeant. Si elle crevait, qui est-ce qui allait l'aider à la vaincre ? Non non non. Faut pas qu'elle meure elle !

" N'a toujours pas manifestée le moindre signe magique. Pourtant, elle fait partie des pégases. Soit c'est une minable, soit sa magie n'est pas visible. Personnellement, je pencherais pour une magie invisible. C'est elle qui te guide. Ce qui veut dire que si je la tue, c'est game over pour toi ma jolie blonde."

Et blablabla. Natasha imitait grossièrement les paroles de la tueuse en exagérant ses gestes au possible. Ouais, elle était plutôt d'humeur joueuse aujourd'hui. Elle regardait l'autre s'avancer vers elles en baissant son sabre. Pourquoi est-ce qu'elle la laissait approcher sans rien faire ? Tout simplement le temps qu'elle s'habitue à sa métamorphose. Vous êtes drôles vous, vous pensez qu'on s'habitue à un nouveau corps en deux secondes ? Essayez de contrôler une queue pour voir, et on en reparle après !
La blondinette n'essaya même pas d'éviter ou de bloquer le coup de pied que lui asséna cette "Angela". Autant la laisser se gargariser de son ego. Le retour à la réalité n'en sera que plus douloureux pour elle.
Test test. Contrôle des oreilles...ok. Battement de la queue...ok. Faire attention à sa force, non, ça en s'on branle.

Le coup avait fait reculé la blonde, mais ne l'avait sûrement pas mise à terre. Le choc lui avait fait mordre sa propre lèvre, et maintenant le liquide chaud et poisseux qui étant son sang s'écoulait de la plaie. Elle l'essuya d'un revers de sa main, ou plutôt de sa patte désormais, et toisa la tueuse, la défiant du regard.

" "Un emploi du temps chargé" ? Tu parles des pauvres filles que tu dois aller défleurir ? Crois-moi, elles peuvent bien entendre, tu as un autre problème sur les bras pour le moment..."

Là-dessus, elle fonça sur celle qui était sans aucun doute une mage noire, et la frappa à plusieurs reprises, sans lui laisser le temps de souffler. Pfeuh. Comme si elle allait faire preuve de pitié pour une salope qui l'avait mise pratiquement nue, et avait été à la limite du viole ! Natasha l'empoigna à la gorge, et la cloua au sol. Ce combat ne s'éterniserait pas dans la longueur, c'était certain.

"Tu penses être la seule à pouvoir déduire des trucs comme ça ? Ahahah ! Laisse moi rire ! Toi, qu'est-ce que tu sais faire sans ton sabre ? Et la vitesse qu'ont tes mains pour envoyer de telles lames d'air, tu veux qu'on en parle ?"

Elle resserra son emprise sur le cou de la bleuté en souriant, comme si c'était une chose normale. Okay, qu'elle se calme, parce que là, elle était au même niveau que l'autre grognasse. Aller, Natasha ! Tu vaux mieux que ça quand même ! Elle secoua vivement la tête, avant de se tourner vers la gosse, Menma, c'est ça ?

"Eh, toi ! Tu sais pas faire autre chose ? Genre la contrôler, ou l'envoyer voler à l'autre bout de la ville ? Non mais parce que sinon, tu pourras pas te défendre toute seule si je suis H.S."

Enfin elle ne l'espérait pas ! Et puis cette femme ne semblait pas si forte que ça....semblait.


© Nye-Hael sur Epicode

Gain d'xp: 8
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Menma Yadomi
Blue Pegasus
avatar
Crédits : (c) archanemy
Messages : 349
Date d'inscription : 25/05/2014
Age : 18
Localisation : UNDER YOUR BED.

Fiche de mage
Magie / Arme: Brain Action
Niveau: 18
Expérience:
128/342  (128/342)

MessageSujet: Re: La crainte du danger est mille fois plus terrifiante que le danger présent. [Menma - Kyoka]   Sam 18 Avr - 16:27

La crainte du danger est mille fois plus terrifiante que le danger présent
ft. Natasha Benihime & Kyoka Reiseiten
La blanche se mordit la lèvre inférieure, une mine à présent inquiète collée à son visage. Merde. L'autre mage avait pigé le truc. Menma n'avait même pas besoin d'utiliser son pouvoir pour savoir qu'elle allait clairement se faire démonter. Et le mot était faible. Méfiante, et reculant régulièrement d'un pas, la mage écoutait ce que disait la bleutée, les sourcils légèrement froncés.

- Ton pouvoir est énervant petite. Mais il a deux faiblesses. Malheureusement pour toi, je suis capable d'utiliser les deux faiblesses.

Des faiblesses ? La gosse n'était pas sans savoir ça, mais l'autre mage était bien gentille de ne retenir que deux faiblesses. C'est vrai, elle pouvait en énoncer des dizaines si elle planchait vraiment dessus. Néanmoins, la petite fille restait concentrée sur les paroles suivantes, continuant ses petits pas en arrière. Elle tentait de garder une maximum de marge entre elle et la femme, mais de toute évidence, si elle s'éloignait trop, l'autre la poursuivrait et la blesserait plus vite. Le tout était de retarder l'échéance, histoire de se préparer un minimum.

Échéance qui arriva plus tôt que prévu. Lorsque Luce sentit les poings de son adversaire frapper son ventre, elle plissa les yeux en serrant les dents, se recroquevillant sur elle-même pour se tenir le ventre tandis qu'elle glissait sur quelques mètres de terre. Violent.

- Si la personne est trop proche de toi, l'information n'a pas le temps d'arriver à ton cerveau. En résumé, le corps-à-corps est ton premier point faible celui-là suffira pour vous tuer toutes les deux. J'utiliserais le second si la situation l'exige. Il est temps d'en finir les filles. C'est que j'ai un emploi du temps très chargez voyez-vous. C'était amusant de vous voir résister mais les bonnes choses ont une fin pas vrai ?

La faiblesse dont parlait Angela n'était pas fausse, mais légèrement erronée. Si, l'information avait le temps d'arriver à son cerveau, mais c'est son corps qui ne suivait pas, nuance. Une information va à la vitesse de la lumière, mais le corps de la petite est incapable d'aller aussi vite, donc même si elle est informée du prochain coup, s'il est trop proche elle ne peut effectivement pas l'éviter. La meurtrière avait donc raison sur le point où le corps-à-corps était la grande faiblesse de la petite. Elle devrait travailler ça, tiens.

Écrasée au sol, toujours roulée en boule, Menma essayait de contenir ses couinements de douleur. Jamais elle n'avait eu aussi mal, physiquement. Quand enfin la douleur devint supportable, elle redressa le menton pour voir la blonde et l'autre se battre. Lentement, elle s'assit, toussant fréquemment à cause du choc qu'elle avait reçu.

- Eh toi ! Tu sais pas faire autre chose ? Genre la contrôler, ou l'envoyer voler à l'autre bout de la ville ? Non mais parce que sinon, tu pourras pas te défendre toute seule si je suis H.S.

Elle avait raison, et la perspective de se retrouver seule terrifiait Menma, plus encore depuis qu'elle s'était retrouvée au sol, la douleur à son abdomen lui rappelant la puissance de la femme. Son corps se mit à trembler tandis qu'elle fixait le sol. Faire autre chose... ? Elle n'avait jamais pensé à ça, si elle pouvait faire autre chose. Elle n'avait jamais vraiment compris sa magie, avant, mais le maître Bob lui avait dit qu'elle avait probablement un potentiel caché. Mais l'esprit de l'enfant était trop embrumé par la peur pour penser à tout ça.

Une chose était sûre : il  était hors de question qu'elle meure ici. Luce se mordait la lèvre, regardant les deux femmes combattre en fronçant les sourcils. Lentement, elle sentit une détermination nouvelle monter en elle, chassant peu à peu la peur tandis que posées au sol, ses mains se couvraient de fines lignes noires, ces dernières envahissant bientôt également ses bras. La mage bascula en arrière, observant ses membres antérieurs et instinctivement, elle tendit ses deux mains vers la femme aux cheveux bleus. Peu-à-peu, elle sentit ses yeux s'embrumer, sa vue devenant floue, et un bourdonnement sourd envahissant ses oreilles. Immédiatement, elle plaqua ses mains contre ses tempes, fermant les yeux fortement. Exactement comme l'avait dit le maître de Blue Pegasus.

Il y a quelques temps, Menma était allée le trouver, lui faisant part de ses inquiétudes vis-à-vis de sa magie. Elle se trouvait trop inutile en combat, et incapable d'aider ses alliés. Une impression insupportable pour l'enfant. Il lui avait alors confié que probablement, un jour, son pouvoir pourrait affecter les autres, peut-être au détriment de sa propre santé. Méditant sur ces paroles, la blanche en était venue aux conclusions qu'étant donné que sa magie agissait sur son cerveau, dans le cas où il agirait sur le cerveau des autres, ce serait pour affecter les sens contrôlés par celui-ci.

Évidemment, il était inimaginable pour la jeune fille qu'il n'y ait aucune répercussion, même minimes et passagères à l'utilisation d'un pouvoir comme celui-ci, alors au vu des symptômes sur son propre corps -bien qu'une vue normale lui revenait peu à peu et que le bourdonnement se calmait- elle était presque certaine d'avoir, au pire, beaucoup affaibli la vue et l'ouïe de la mage noire ; au mieux, l'avoir totalement coupée de ces sens pour une durée indéterminée. Le tout était de savoir saisir la chance qu'elle offrait.

Mais il y avait 50 % de chances que ça ait marché, et 50 % de chances que ça ait échoué.

- NATASHA ! Attaque-la, maintenant !

Quitte ou double.
FICHE PAR DITA | EPICODE

Gain d'xp: 9


Dernière édition par Menma Yadomi le Lun 27 Avr - 22:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sudy.skyrock.com/
Angela Iwamori
Death Holder
avatar
Messages : 84
Date d'inscription : 06/10/2014

Fiche de mage
Magie / Arme: Speed Hands/Kazejin
Niveau: 22
Expérience:
396/506  (396/506)

MessageSujet: Re: La crainte du danger est mille fois plus terrifiante que le danger présent. [Menma - Kyoka]   Dim 19 Avr - 16:06





Finissons en une bonne fois pour toutes




La bleuté contemplait ses deux adversaires avec un grand, très grand, sourire sur ses lèvres. Malgré la transformation de l'agent de gouvernement, cette dernière restait bien faible si on la comparait avec la puissance, beaucoup plus grande, d'Angela. La tueuse regardait la jeune blonde se tenir le ventre et cracher un peu de sang tout en l'écoutant. Son choix était désormais fait, elle lui arracherait cette langue si bavarde avant de la lui faire manger. Seulement, la tueuse habillée en blanc n'eut le temps de rien faire et, rapidement, fut tabasser a mort par celle qu'elle sous-estimait depuis le début.

Oui, la membre de Death Holder n'avait pas peur de le reconnaitre intérieurement. Elle avait sous-estimé l'agent gouvernemental et en payait désormais le prix. Ses coups étaient dévastateurs et la bleutée crachait de sang à n'en plus finir, surprise par l'action de la jeune blonde. Si seulement cette garce lui laissait un instant de répit. Rien qu'un seul. Mais cet instant n'arrivait pas. La plus jeune des magiciennes présentes utilisait sa magie bizarre pour brouiller partiellement la vue ainsi que l'ouïe de la magicienne épéiste.

Autour de sa gorge, allongée sur le sol, Angela sentait la main de Natasha l'étrangler. Était-ce la fin de sa vie ? C'était fort probable puisque la bleutée arrivait à peine à maintenir sa conscience éveillée. C'est alors que l'instant tant désiré fit son apparition. Profitant d'un moment d'inattention durant lequel la blonde discutait avec la pégase, la tueuse de Death Holder tranchait le bras de la lionne, lui laissant une jolie entaille béante sur son bras.
Angela se relevait, son regard était noir et transpirait la haine et le meurtre. Oui, le meurtre. C'en était assez. Finis de jouer. La tueuse regardait son sabre un moment et murmurait.


- Je suppose que tu en as autant marre que moi pas vrai ? Je ressens tes palpitations. Tu as autant envie que moi de les tuer. Alors acceptes-tu de me prêter ta force dans son intégralité...

La magicienne levait les yeux vers les deux filles et une aura verte se dessinait. Une silhouette monstrueuse apparaissait. Celle-ci ressemblait à une grande chauve-souris que l'on pouvait voir dans les films de vampire. Puis le sol tremblait. Un peu plus à chaque instant et Angela concluait enfin son petit discours.

- Kazejin ?

Une fois le nom prononcé, une explosion retentissait et une vague d'énergie enveloppait la bleutée dont la puissance grimpait en flèche. Depuis des mois, personne ne l'avait à ce point mise en colère. Même ce gamin de Sabertooth n'était pas allé aussi loin. D'un geste vif, Angela tranchait la chaire de Natasha au niveau du ventre, faisant gicler son sang contre le visage de la bleutée.

- Laisse-moi te montrer l'enfer jeune fille. Une fois que j'en aurais terminé avec toi, tu regretteras de ne pas avoir gardé ta langue dans ta poche.

Un autre coup de sabre venait trancher la jeune blonde et encore un autre, suivit d'un autre encore. C'était une véritable boucherie et la bleutée riait comme une démente à chaque lacération puis elle s'adressait à la pégase.

- Tu dois sans doute te demander pourquoi je peux encore voir et entendre pas vrai ? Mon sabre est maudit et actuellement, je suis en parfaite symbiose avec lui. Je vois aux travers de ses yeux et j'entends aux travers de ses oreilles. Par contre voici ta deuxième faiblesse, tu ne peux lire les actions d'un être immatériel comme l'esprit résidant dans mon sabre. Mais si tu te sens capable de lire mes deux prochaines actions alors ta copine vivra. Peut-être.

Angela abattait un coup de sabre d'une violence inouïe sur Natasha et contemplait le corps tailladé de la blonde en souriant avant d'approcher son sabre au-dessus de son corps.

- Tu sembles moins la ramené jeune fille du gouvernement. J'admets que vous m'avez surprise toutes les deux. Je ne m'attendais vraiment pas à ce que vous me forciez à dévoiler toute ma puissance, mais ce duel touche à sa fin. Je me suis vraiment amusée, mais c'est le temps des adieux.

C O D A G E  P A R  @G A K I.  S U R  E P IC O D E

Gain d'xp: 6
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Natasha Benihime
Bras-Droit de la Seconde Division
avatar
Crédits : Lucy krkr
Messages : 488
Date d'inscription : 23/05/2014
Age : 19

Fiche de mage
Magie / Arme: Shaman - Lumière
Niveau: 18
Expérience:
69/342  (69/342)

MessageSujet: Re: La crainte du danger est mille fois plus terrifiante que le danger présent. [Menma - Kyoka]   Dim 26 Avr - 17:49



la crainte du danger est  mille fois plus terrifiante que le danger présent



"Eh, toi ! Tu sais pas faire autre chose ? Genre la contrôler, ou l'envoyer voler à l'autre bout de la ville ? Non mais parce que sinon, tu pourras pas te défendre toute seule si je suis H.S."

Lança la blonde à la gamine qui gisait toujours à terre. Elle était si faible que ça pour ne toujours pas s'être relevée ? Tchh. Petite nature. Natasha du attendre que la pégase reprenne ses esprits, tout en maintenant l'autre salope au sol. Pourquoi attendait-elle pour la buter ? On ne lui en tiendrait pas rigueur après tout. Un mage noir de moins, ça serait même une bonne chose, non ? Ah, ben enfin ! La gosse se bougeait le cul ! Bon, qu'est-ce qu'elle faisait ? Y'a de drôles de marques noires qui apparaissent un peu partout sur son corps. Peut-être qu'elle surchauffe ? Boarf, aucune importance.

"NATASHA ! Attaque-la, maintenant !"

La platiné n'avait aucune idée de ce qu'elle avait pu lui faire, mais si elle lui demandait d'attaquer, c'est qu'elle avait du la brouiller avec ses pouvoirs bizarres, ou lui parlait mentalement pour la distraire, qu'est-ce qu'elle en savait ?

"Avec plaisir !" rugit-elle.

Alors qu'elle levait son point pour lui porter un coup qu'elle espérait fatal, elle sentit une aura meurtrière dans la ruelle. C'est quoi cette connerie ?! A peine l'avait-elle senti, qu'une gerbe de sang gicla. De son sang. On venait de lui entailler profondément le bras avec lequel elle retenait l'assassin en place, déchiquetant muscles et tissus. Natasha ne pu retenir un cris de douleur, en relâchant la femme qu'elle aurait dû achever plus tôt. Apparemment, cette connasse avait repris du poil de la bête. C'était le cas de le dire, elle était entourée d'une puissante magie verdâtre, ayant l'aspect d'une...chauve-souris ? Alors qu'elle regardait la jeune femme, le bras en sang, une expression douloureuse sur le visage, elle se perdit dans ses pensées. Était-elle vraiment si faible que ça ? Tchh... sa propre impuissance la dégoûtait, elle lui donnait la nausée. Ou alors c'était l'odeur du sang, âcre, et mélée à celle de la sueur, qui lui faisait cet effet ? Boarf, peu importe. Dans tous les cas, elle allait sûrement crever ici, dans une ruelle sombre, par une putain de lesbienne en rut qui ferait des choses avec son corps. Non mais tu t'écoutes Natasha ?! Tu n'es pas si défaitiste en temps normal ! Essaie au moins de survivre ! Si tu protégeais la p'tite en prime, ça serait pas mal non plus ! Aller, du nerf ! Facile à dire quand on a des membres qui fonctionnent... Il n'y a qu'une chose que la blondinette à l'allure de félin ne peut faire: tenter de se prendre le moins de coups mortels que possible. Sans esquiver, ça va être difficile. Très difficile.
Tandis qu'elle était absorbée par ses pensées, elle sentit un nouveau coup lui déchirer la peau. Cette fois, ce n'était pas le bras que cette grognasse avait visé, mais son ventre. Génial ! Non vraiment, il fallait pas ! Grâce à sa nouvelle blessure, et donc, nouvelle cicatrice, pas sûr qu'elle veuille se montrer en maillot de bain avant un bon moment.

"Laisse-moi te montrer l'enfer jeune fille. Une fois que j'en aurais terminé avec toi, tu regretteras de ne pas avoir gardé ta langue dans ta poche."

Evidemment. Ça lui apprendra à avoir la langue bien pendue. Les enfers ? Ah non merci, ça va aller. Encore, si c'était le paradis, y'aurait pu y avoir un moyen de s'arranger.
Sentant qu'une attaque imminente allait lui montrer le visage de la grande faucheuse, Natasha concentra tout ce qu'il lui restait de magie sur la surface de son corps. Oh non, ce n'est pas pour attaquer la bleutée, elle en était bien incapable désormais, mais simplement pour absorber un minimum la série de coups qu'on lui porta. La violence des impacts lui fit cracher des gerbes de sang, et l'ouvrit à plus d'un endroit. Pfiou, heureusement que ces entailles étaient moins profondes que les deux précédentes. Elle se vidait suffisamment de son sang comme ça !
Natasha tomba lourdement sur le dos, s'écrasant sur le sol pavé du cul-de-sac. Elle ne pouvait plus tenir sa transformation désormais, et repris son apparence initiale. Le liquide chaud et poisseux qui s'écoulait de ses plaies, ruisselait entre les pierres, formant une sorte de labyrinthe écarlate. Écarlate... ça lui faisait penser à son Commandant tiens. Oh elle allait sûrement l'engueuler comme il se doit vu l'état dans lequel elle se trouve, et l'entraîner plus, beaucoup plus. Ce qui n'était peut-être pas une mauvaise chose au fond.
Oh non, on dirait que l'autre lesbienne n'en avait pas fini avec elle. Super.

"Tu sembles moins la ramené jeune fille du gouvernement. J'admets que vous m'avez surprise toutes les deux. Je ne m'attendais vraiment pas à ce que vous me forciez à dévoiler toute ma puissance, mais ce duel touche à sa fin. Je me suis vraiment amusée, mais c'est le temps des adieux."

Natasha ne pu retenir un sourire. Même aux portes de la mort, il fallait qu'elle soit insolente.

"Pfeuh.... Comme quoi, j'suis pas la seule à avoir une grande gueule. Mais contrairement à toi, moi, j'ai quelque chose en plus..." dit-elle en montrant la grenade qu'elle tenait dans la main. "T'es sûre...de pouvoir résister à la déflagration..?"

Elle souriait. Elle était sur le point de clamecer, mais elle souriait. Bon, survivre à ses blessures, ça, c'était bon. Il y avait quoi après déjà ? Ah oui, protéger la gamine. AHAHAHAHAH. Hum. Ça serait bien de trouver une idée pour ça, au lieu de jouer les suicidaires. Heureusement qu'il y en a un pour assurer dans ce genre de cas !

"Kuraha ! Emmène la gosse loin d'ici ! Il vaut mieux pas qu'elle soit dans les parages quand ça va péter !"

Elle reporta son attention sur l'assassin qui était toujours près d'elle, et lui lança ceci, avant une pointe de défis dans la voix.

"Si je meurs, je t'emmène avec moi, Lesbienne en rut."

La grenade s'illuminait, signe qu'elle allait...illuminer ? Ah oui, information importante, cette grenade là, ben s'en était pas vraiment une. Vous connaissez Hikari Shuryudan ? Non ? En fait c'est simple, Natasha peut charger un objet lambda, ici une grenade, de lumière, afin de la faire exploser. Le truc, c'est que la puissance dépend du temps de chargement. En tenant compte du fait que la platinée ne l'avait chargé comme ça, au cas ou, en fin d'après-midi, cette "grenade" sera juste bonne à libérer un énorme flash. Ouais, elle bluffait souvent en ce moment. L'objet se mit alors à briller de plus en plus fortement, avant de libérer d'un coup la lumière dont il avait été chargé.

© Nye-Hael sur Epicode

Gain d'xp: 10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Menma Yadomi
Blue Pegasus
avatar
Crédits : (c) archanemy
Messages : 349
Date d'inscription : 25/05/2014
Age : 18
Localisation : UNDER YOUR BED.

Fiche de mage
Magie / Arme: Brain Action
Niveau: 18
Expérience:
128/342  (128/342)

MessageSujet: Re: La crainte du danger est mille fois plus terrifiante que le danger présent. [Menma - Kyoka]   Lun 27 Avr - 22:08

La crainte du danger est mille fois plus terrifiante que le danger présent
ft. Natasha Benihime & Kyoka Reiseiten
La petite fille suivait les actions de son alliée d'un œil attentif, un léger sourire habillant son visage alors que sa technique semblait marcher. Angela était totalement à leur merci, incapable de réagir sans sa vue et son ouïe. Le pari avait payé et elle voyait maintenant une occasion fabuleuse de reprendre le dessus et surtout de survivre. Lentement, ses yeux toujours rivés sur le combat qui lui faisait face, Menma se redressait, ne prenant pas la peine d'épousseter ses vêtements. Surtout ne pas crier victoire trop vite. L'adversaire pouvait encore se rebeller. Pour l'instant, tout avait l'air de se dérouler plutôt bien. La blonde était à califourchon sur la bleutée, en position de supériorité, sa main serrée sur le gorge de sa victime.

Mais bientôt, quelque chose n'allait plus. L'air était plus lourd, comme si la chaleur, ou la tension était montée d'un cran. Comme si une colère immense avait envahi l'atmosphère jusqu'à faire frissonner la petite fille. Elle était anxieuse et sa peur revenait de plus belle, surtout quand elle vit l'aura verte se dessiner autour de la meurtrière. Comment pouvait-elle avoir encore autant d'énergie après tous les coups que lui avait infligés Natasha ? Comment pouvait-elle encore se relever ?

Luce n'eut même pas le temps de réagir que le sang giclait après que la bleutée ait entaillé le ventre de son alliée. Merde. Elle ne lui laissa même pas le temps de répliquer qu'elle enchaînait avec une nouvelle série de coups que Benihime tentait tant bien que mal d'encaisser. Merde. L'enfant ne faisait plus vraiment attention aux répliques cinglantes de la mage noire, car à part des insultes, le vocabulaire des deux combattantes était loin d'être varié. Elle ne s'inquiétait que de voir son alliée tomber lourdement au sol, dans un bruit sourd et perdre sa transformation. Le lion était de retour et il ne restait plus que la blonde, étalée au sol, sur le dos, son sang ruisselant le long de ses plaies. Elle vit alors Angela se tourner vers elle, provoquant chez la pégase un violent mouvement de recul, bien que plusieurs mètres les séparaient.

- Tu dois sans doute te demander pourquoi je peux encore voir et entendre pas vrai ? Mon sabre est maudit et actuellement, je suis en parfaite symbiose avec lui. Je vois au travers de ses yeux et j'entends au travers de ses oreilles. Par contre voici ta deuxième faiblesse, tu ne peux lire les actions d'un être immatériel comme l'esprit résidant dans mon sabre. Mais si tu te sens capable de lire mes deux prochaines actions alors ta copine vivra. Peut-être.

Ah, tout s'explique. C'est vrai que maintenant qu'elle y pensait, pour réagir avec tant de fougue, la mage avait forcément recouvré ses sens. De toute manière, le sort n'aurait pas tardé à faiblir ou à s'arrêter d'un coup, donc ça ne changeait pas grand-chose au final. Mais comme l'avait précisé la bleutée, elle ne pouvait pas lire les pensées d'un être immatériel. Ou du moins, elle n'avait jamais essayé. Mais l'esprit et la mage n'étaient-ils pas liés ? Ou du moins, leurs actes ne l'étaient-ils pas ? Le temps était compté mais si elle parvenait à trouver la réponse alors peut-être…

Elle n'eut pas le temps d'y réfléchir plus qu'elle vit la blonde qui tenait ce qui ressemblait fortement à une grenade. Ah. La situation était si désespérée que ça ? L'enfant en était là quand elle se sentit soulevée puis se retrouva sur quelque chose de plutôt doux, en mouvement. Instinctivement, elle s'accrocha à la première chose qui tomba sous sa main et qu'elle identifia comme étant une crinière. Le lion ? Il fuyait ? En abandonnant sa maîtresse ? À moins que ce soit elle qui lui avait ordonné d'emmener la blanche loin de l'explosion. Maintenant qu'elle faisait attention, elle se souvenait vaguement de l'avoir entendue hurler quelque chose contenant le mot « Kuraha » et « gosse ». À peine le lien entre la grenade et la fuite avait été fait dans l'esprit de l'enfant qu'elle se mit à tapoter le dos du félin de plus en plus fort à mesure qu'ils s'éloignaient.

- Eh ! Tu vas pas abandonner ta maîtresse comme ça quand même !

De toute évidence, si. Avant que la blonde ne disparaisse totalement de son champ de vision, Menma se concentra pour lire ses pensées. Ha ha ha. Une grenade de lumière ? Ingénieux. Ça leur donnait bien le temps de fuir. Parfait. Ainsi, la petite fille se laissa porter par le lion jusqu'au centre du village sans plus protester. À cette heure-ci, il n'y avait toujours personne aux alentours et après être descendue de sa monture, Luce s'essuya le front d'un revers de main, et prenant cette fois-ci le temps d'épousseter ses vêtements. Elle fixait cependant le félin dans les yeux, puis d'un air très sérieux pris la parole.

- Retourne voir Natasha. Si la grenade marche, elle aura besoin de toi pour fuir. Allez, ne traîne pas !

Elle accompagna ses mots d'une tape sur le dos de l'animal qui repartit à vive allure d'où il venait. Cette fois-ci, elles étaient peut-être enfin sauvées. Toujours sur la méfiance, elle se cacha du mieux qu'elle pouvait et attendit patiemment, que l'agent du gouvernement revienne, de préférence en un seul morceau.
FICHE PAR DITA | EPICODE

Gain d'xp: 8
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sudy.skyrock.com/
Angela Iwamori
Death Holder
avatar
Messages : 84
Date d'inscription : 06/10/2014

Fiche de mage
Magie / Arme: Speed Hands/Kazejin
Niveau: 22
Expérience:
396/506  (396/506)

MessageSujet: Re: La crainte du danger est mille fois plus terrifiante que le danger présent. [Menma - Kyoka]   Jeu 30 Avr - 22:29





Game Over





La bleuté était tellement en colère que les pulsions de sa rage résonnaient dans le silence de la ville. Tous les habitants étaient cachés chez eux, les portes et les volets bien clos. Il fallait bien l'avouer, la bataille était vraiment violente et se montrer devant une Angela déchainée était bien l'une des idées les plus stupides à l'heure actuelle. Ivre de colère envers la blonde qui l'avait tellement provoqué, la bleuté ne pouvait que savourer la vision de son corps mutilé par les coups tranchants d'Angela. C'était tellement délicieux de voir un corps si beau être tailladé de la sorte. Le sang qui coulait n'en sortait que plus beau encore.

La tueuse vêtue de blanc s'avançait pour en finir avec cet agent qui l'exaspérait au plus haut point. Angela levait son sabre pour lui planter la gorge, mais lorsqu'elle vit sourire son adversaire, son mouvement se stoppait.


- Pourquoi est-ce que tu souris ? Est-ce la mort qui te fait sourire ?

La membre de Death Holder constatait que la blonde possédait une grenade dans la main et, il fallait l'admettre, la bleutée ne se sentait pas rassurée de voir un objet pareil. En revanche, la bleuté l'admettait. Cette Natasha méritait des éloges de sa part. Être prête à mourir pour battre son adversaire était une preuve de courage que la tueuse était forcée de reconnaitre. N'ayant pas le temps de fuir l'objet explosif, Angela se mit en garde lorsque la blonde dégoupillait une fois la pégase parti à dos de lion.

Par pur réflexe, la tueuse se protégeait le visage de la future déflagration, mais celle-ci ne survint jamais. En effet, seul un gros flash illuminait les cieux. Angela serrait les dents avec force et dans un mouvement de rage, elle plantait avec violence son sabre dans la main gauche de la blonde.


- Tu ne m'échapperas pas conasse !!!! Tu m'entends ? Je vais te tuer !!!!! Je te le jure !!!!!

Sa haine envers Natasha était à son paroxysme. Sa lame fermement planté dans la main de sa proie, Angela exultait de rage tout en attendant que l'éblouissement disparaisse. La lueur diminuait petit à petit et Angela récupérait doucement sa vue. Son visage magnifique était défiguré par une colère atroce. La bleuté avait les traits tirés et ressemblait à un véritable monstre.

L'ancienne membre du gouvernement haletait et retirait son sabre de la main inerte avant de fixer sa victime. D'une voix faible, Angela adressait ses dernières paroles à la blondinette.

- Maintenant que tu as utilisé toutes tes cartes, c'est terminé. Adieu ma grande. Tu auras au moins le mérite de m'avoir mise dans une colère absolument noire. Je n'avais pas ressenti ça depuis le combat contre la sorcière de Black Sun. Sois fière et meurt.

Le sabre s'abattait sans pitié vers Natasha sans jamais atteindre la cible. En effet, le lion de cette dernière venait de donner un violent coup de tête dans les côtes de la bleuté, lui faisant perdre l'équilibre et la projetant dans le décor. Le souffle coupé, Angela crachait du sang et l'effet de sa symbiose s'estompa. Péniblement, elle se remit sur pied.

- N....Non.... je ne te laisserais pas.... m'échapper...

Trop tard. La blonde était déjà hors de porter, sur le dos de son lion. Angela pestait. Elle avait perdu la bataille contre ces deux filles. Elle avait perdu et elles étaient toutes les deux en vie. Mais au moins une était grièvement blessée. C'était une maigre consolation.

C O D A G E  P A R  @G A K I.  S U R  E P IC O D E

Gain d'xp: 5
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Natasha Benihime
Bras-Droit de la Seconde Division
avatar
Crédits : Lucy krkr
Messages : 488
Date d'inscription : 23/05/2014
Age : 19

Fiche de mage
Magie / Arme: Shaman - Lumière
Niveau: 18
Expérience:
69/342  (69/342)

MessageSujet: Re: La crainte du danger est mille fois plus terrifiante que le danger présent. [Menma - Kyoka]   Ven 1 Mai - 15:04



la crainte du danger est  mille fois plus terrifiante que le danger présent



"Si je meurs, je t'emmène avec moi, Lesbienne en rut."

Là-dessus, la blondinette du Gouvernement dégoupillait sa grenade magique, provoquant un énorme flash sur plusieurs mètres à la ronde. Génial, comme elle l'avait espérer, son coup de bluff avait fonctionné, et son adversaire s'était mise en garde, sans doute pour se protéger. Profitant de ce moment, Natasha commençait à se redresser pour se mettre debout. Fait chier. Ses blessures lui faisaient souffrir le martyre. Elle ne pourrait sans doute pas aller bien loin dans cette état. Alors qu'elle allait se lever pour déguerpir en vitesse, l'autre bleutée enfonçait avec rage son sabre dans la main gauche de la dénommée Benihime, ce qui eut pour effet de lui arracher un nouveau cri de douleur.

"Tu ne m'échapperas pas connasse ! Tu m'entends ? Je vais te tuer ! Je te le jure !"

Au contraire, elle espérait bien se tailler en vitesse ! "Tailler". Quel comble d'utiliser ce mot alors qu'elle vient de se faire "taillader" justement. Heureusement qu'elle s'était décalée sur le côté pendant l'explosion de lumière, sinon la lame en métal l'aurait sûrement achevée.
Le flash commença alors à disparaître petit à petit, et l'obscurité de la nuit régnait de nouveau en maître. Et merde. Natasha n'avait pas été assez rapide, et était de nouveau complètement à la merci (j'ai un gros doute pour l'orthographe, mais osef) de la lesbienne.
Cette dernière retira son sabre de la main ensanglantée de la blonde, qui s'empressa de la poser sur son ventre. Merde ! Elle ne sentait plus rien du tout avec cette main ! Tss...ça allait lui coûter plus d'une leçon de rééducation ça... Angela s'adressa alors une dernière fois à Natasha, d'une voix plus faiblarde qu'auparavant. Serait-elle en train de faiblir ? Boarf, ça n'a aucune importance, le Bras-Droit de Knightwalker ne pouvait plus rien faire de toute façon.

"Maintenant que tu as utilisé toutes tes cartes, c'est terminé. Adieu ma grande. Tu auras au moins le mérite de m'avoir mise dans une colère absolument noire. Je n'avais pas ressenti ça depuis le combat contre la sorcière de Black Sun. Sois fière et meurt."

La sorcière de Black Sun ? La guilde noire qui avait pris possession d'Eyrié, et qui faisait parti de la nouvelle Alliance de Baram ? Intéressant, mais plus vraiment utile. Natasha, à genoux devant la bleutée, tenant son bras meurtri, offrit à l'assassin son plus beau sourire.

"Je vais prendre ça comme un compliment alors."

La jeune femme levait alors son sabre au dessus de sa tête. C'était donc la fin ? Elle allait mourir ici, la gorge tranchée par une putain ? Elle qui pensait rendre son dernier soupir sur un champ de bataille, aux côtés des autres membres du Gouvernement, c'était raté. Elle souriant toujours, regardant la lame en métal s'abattre sur elle... et s'arrêter aussi sec. Kuraha était revenu, et avait donner un puissant coup de tête à la meurtrière, et qui l'envoya balader dans un mur voisin. Oh putain. Elle n'avait jamais été si heureuse de voir son esprit lion.

"Kuraha !"

La concerné s'approcha d'elle, l'aidant à se relever, puis à grimper sur son dos. Il poussa alors un puissant rugissement, avant de reporté son attention sur sa maîtresse.

"Je ne vous avais encore jamais vu dans un tel état, Ma Dame. On dirait que vous n'allez plus pouvoir aller en mission avant un moment."

Natasha serra les poings sur la crinière de son animal, avant de lui répondre.

"Et la gamine ?"

Il commençait à faire demi-tour, avant de prendre son élan et de sauter sur un toit voisin.

"En sécurité, à l'autre bout de la ville. Cette mage ne pourra se lancer à sa poursuite vu son état. Nous ferions mieux de rentrer le plus rapidement possible à la base la plus proche."

La Blonde le laissa prendre la direction qu'il avait énoncé. De toute façon, elle n'avait pas la force de s'y opposer. Et il fallait bien reconnaître qu'elle avait besoin de soins, et rapidement. Cette Menma n'avait pas subi trop de dommages, elle devrait pouvoir s'enfuir, ou au moins se cacher chez l'un des habitants. C'est une gosse pleine de ressources.
Pour la première fois de la journée, Natasha pouvait enfin souffler. Sa mission principale avant été un échec, elle n'avait pas pu récupérer des informations sur Tartaros et les démons. Knightwalker-Taicho allait lui râler dessus, et elle serait bonne pour une semaine de paperasse supplémentaire. Mais au moins, elle aura appris l'existence d'une femme puissante au seins de Black Sun, et de cette salope bleutée. Angela Iwamori... un nom qu'elle n'oubliera pas de si tôt.


HRP: Le RP est terminé maintenant ♥

© Nye-Hael sur Epicode

Gain d'xp: 5
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pika-sama
Maître du Jeu
avatar
Crédits : Sirius
Messages : 3268
Inventaire : Banane
Date d'inscription : 10/07/2013
Localisation : Caché !

MessageSujet: Re: La crainte du danger est mille fois plus terrifiante que le danger présent. [Menma - Kyoka]   Ven 1 Mai - 15:51

Félicitations pour avoir terminé cet RP. Voici vos bonus :

- Natasha gagne 45 points pour avoir commencé et fini le RP.
- Menma et Angela en gagne 30 pour l'avoir terminé.

Ce sujet va être locké et rangé dans les RP terminés ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fairy-reborn.forumactif.org
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: La crainte du danger est mille fois plus terrifiante que le danger présent. [Menma - Kyoka]   

Revenir en haut Aller en bas
 

La crainte du danger est mille fois plus terrifiante que le danger présent. [Menma - Kyoka]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La crainte du danger est mille fois plus terrifiante que le danger présent. [Menma - Kyoka]
» On peut trahir une fois mille personnes mais pas trahir mille fois une personne.
» On peut tromper mille fois mille personnes -
» Il était une fois Sophie la girafe
» La Caverne aux Milles et un Plaisirs

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Reborn :: Archives :: Rp terminés-