Rejoignez-nous, pour une aventure unique dans le monde des fées ~ ♦ Le forum a désormais 2 ans !
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Forum fermé. La partie RP est en revanche ouverte.

Partagez | .
 

 Hey Mademoiselle, t'es charmante. Ca te dirait une glace à la menthe ? [ft Menma]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Messages : 559
Date d'inscription : 02/09/2014

Fiche de mage
Magie / Arme: Infinity Sword
Niveau: 15
Expérience:
91/240  (91/240)

MessageSujet: Hey Mademoiselle, t'es charmante. Ca te dirait une glace à la menthe ? [ft Menma]   Dim 29 Mar - 22:43

Il était sorti précipitamment, sans prendre le temps de verrouiller la porte d'entrée. Aujourd'hui était un jour spécial, celui où le Shiroyasha demeurait seul dans la résidence de son supérieur. Parti pour un voyage ou je ne sais quoi, Gintoki n'avait pas plus prêté attention au discours du manieur de Ten Commandements. Tout ce qui était resté dans sa tête, c'était "je pars, tu restes seul içi", autant dire que l'Argenté était aux anges et allait le rester pendant ces quelques jours de répis. Fini les remontrances de l'autre ahuri sur les corvées, désormais, le samurai à la chevelure de ferraille était libre comme l'air. Peut être un peu trop, vu son oubli de clôturer son espace de vie. Et c'est justement quelques minutes plus tard qu'il revint sur ses pas pour réparer son erreur.
Une fois cela fait, direction l'extérieur de la cité royale, son domaine de prédilection fut en vue après quelques pas. S'installant comme à son habitude à la table à gauche sur la terrasse, le Gintoki se mit à son aise et entama son processus d'analyse de la populace.

C'était un tic qu'il avait à chaque fois qu'il sortait. Peut être un des vieux réflexes qu'il avait gardé de sa terre natale, le fait d'être surveillé tout le temps par son ancien professeur qui lui avait demandé un bilan psychologique sur chacun de ses compagnons de classe en à peine un regard. Exercice difficile aux premiers abords, mais qui l'avait sorti de bien des périls. La serveuse arriva avec sa commande, déposant sa coupe de glace sur la table après avoir positionné au préalable un dessous de verre sorti de son tablier. "Grâce" à son tic, Gintoki put voir qu'elle avait une manie assez commune qu'ont toutes les filles à remettre en place la mèche de devant. Blonde, de corpulence moyenne, joli sourire. Il n'aurait qu'à déployer son charme naturel pour palier à son compte en banque, aussi vide que celui d'un Rapetout.
Au moment de commencer son petit numéro, son attention se déporta immédiatement sur une tierce personne. Une frêle demoiselle à la chevelure blanche vêtue d'une simple petite robe coiffée d'un joli ruban en guise de de décoration vestimentaire, dont le regard semblait en dire énormément sur sa situation actuelle. Perdue, désemparée. Comme si jamais elle n'était sortit de chez elle. Vu son apparence physique, elle semblait être d'un si jeune âge...

Faisant signe à la serveuse de venir, il commanda une autre glace et fit de grands signes pour interpeller la jeune damoiselle. Avec un peu de chance, elle allait venir vers lui et se ruer sur la glace. Même si, dit comme (guillaume) tel, cela semblait extrêmement bizarre. Il n'avait rien de mal dans ses gestes, mais il aurait fallu que le garçon la rencontre quelques années en arrière pour lui.

Venez donc vous assoir, vous m'avez l'air exténuée.

Et sans l'attendre, il sirota goulument une gorgée du liquide sucré saveur fraise. Un peu de compagnie ne lui ferait pas de mal, et puis quelque chose lui disait que la donzelle avait plein de choses à lui raconter.

Gain d'xp: 4
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Menma Yadomi
Blue Pegasus
avatar
Crédits : (c) archanemy
Messages : 349
Date d'inscription : 25/05/2014
Age : 17
Localisation : UNDER YOUR BED.

Fiche de mage
Magie / Arme: Brain Action
Niveau: 18
Expérience:
128/342  (128/342)

MessageSujet: Re: Hey Mademoiselle, t'es charmante. Ca te dirait une glace à la menthe ? [ft Menma]   Dim 5 Avr - 23:46

Hey Mademoiselle, t'es charmante. Ça te dirait une glace à la menthe ?
ft. Gintoki Shiroyasha
Cela faisait longtemps, que Menma n'avait plus vu de ville aussi animée. À peine avait-elle posé le pied à la cité royale qu'elle s'était sentie mal à l'aise devant autant de monde. Même dans sa petite île où les gens vivaient presque les uns au-dessus des autres, elle ne se sentait pas aussi compressée. Le calme de sa forêt était bien loin à présent, et la petit fille regretta même quelques instants de l'avoir quittée. Mais elle avait un objectif : retrouver sa guilde, et il était impossible de ne pas passer par les grandes villes pour la retrouver. D'un pas peu assuré, elle slalomait entre les gens, se faisant régulièrement bousculer. Trop petite, trop invisible. Les gens ne faisaient pas attention à elle et ne la voyait qu'après l'avoir bousculée. Immédiatement, ils s'excusaient d'un ton dédaigneux avant de critiquer la couleur de cheveux de la blanche à leur comparse. Triste ville. Luce sentait qu'elle n'était pas prête de se plaire ici. De plus, à cause de la foule trop compacte, son pouvoir détraquait un peu, et une sorte de bourdonnement sourd avait envahi ses oreilles. La migraine n'était pas loin.

Une bousculade en plus et la gamine se retrouvait les fesses à terre. Le fautif continua néanmoins sa route, l'air de rien ; le poids plume de l'enfant devait y être pour quelque chose, l'homme n'avait pas dû sentir avoir poussé quelqu'un. Péniblement, Menma se hissa sur ses jambes, époussetant sa robe frénétiquement. Décidément, elle n'aimait pas cette ville. Elle secoua la tête pour chasser les voix qui s'incrustaient dans sa tête -sans grand succès- et se remis à marcher. Jusqu'ici, elle pouvait apercevoir l'entrée de la ville, et donc avait le droit de choisir de revenir sur ses pas. Mais à mesure qu'elle s'enfonçait dans la foule, cette sécurité l'abandonnait et bientôt elle paniqua, cherchant du regard une porte de sortie. Dans sa détresse, sa magie en profita pour élargir son champ d'action, et bientôt elle entendit clairement les pensées des gens qui posaient les yeux sur elle. « Mon dieu, quels cheveux ! », « Pff, encore un gosse perdu. », « Tiens, c'pas commun ça, des cheveux blancs... ». Elle avait l'habitude.

Énervée, elle plaqua ses mains sur ses oreilles, et tenta de se calmer. Le bourdonnement redevint incompréhensible et elle pu continuer à marcher tranquillement. Enfin, tranquillement n'était peut être pas le mot. Elle trottinait, changeait souvent de direction, et surtout, son regard traduisait la situation dans laquelle elle se trouvait.

Mais alors qu'elle tournait une énième fois la tête, elle vit une chose étrange. Un homme, à la chevelure semblable à la sienne, gesticulant pour l'interpeller. Par réflexe, elle se montra du doigt, signifiant un « Moi ? » peu assuré. Elle n'attendit pas de réponse et s'approcha prudemment de l'homme qui attaquait déjà sa glace.

- Venez donc vous assoir, vous m'avez l'air exténuée.

Elle observa la seconde, posée en face de lui et osa une question, s'asseyant néanmoins sur la chaise vide. C'était si gentiment proposé.

- Mais… vous n'attendez pas quelqu'un ?

Son éducation lui avait mille fois appris de ne pas parler aux inconnus. Elle savait aussi que la politesse était importante et qu'il était primordial de toujours s'adresser avec respect aux adultes. Mais surtout, ce qu'elle savait en ce moment-même, c'est que l'inconnu s'appelait Gintoki Shiroyasha et qu'il était agent du gouvernement.
FICHE PAR DITA | EPICODE

Gain d'xp: 5
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sudy.skyrock.com/
Messages : 559
Date d'inscription : 02/09/2014

Fiche de mage
Magie / Arme: Infinity Sword
Niveau: 15
Expérience:
91/240  (91/240)

MessageSujet: Re: Hey Mademoiselle, t'es charmante. Ca te dirait une glace à la menthe ? [ft Menma]   Lun 6 Avr - 15:46

Un sourire parcourant son faciès, le Shiroyasha fit de la place en ôtant ses pieds de la chaise où son invitée allait s'assoir. En l'observant de bas en haut, il put déterminer un âge bien jeune pour cette jeune et frêle demoiselle et se demanda même si où ses parents pouvaient bien être. Laisser une si fragile créature en plein milieu de la Cité Royale était bien imprudent et signe d'un j'm'enfoutisme très prononcé chez des gens comme ça. Sirotant à l'aide d'une paille sa mixture églantine, Gintoki ne lâcha toutefois pas son attention sur la nouvelle venue, se permettant simplement de répondre à sa question posée juste après avoir prit place à sa table.

Nope, j'suis là pour glander et me reposer. Je ne dis pas non à un peu de compagnie, si toutefois tu acceptes de rester.

Pour accompagner sa dernière phrase, un petit coup d’œil sur une des serveuses non loin de lui et celle-ci hocha la tête pour se diriger vers les cuisines à l'intérieur de l'établissement; On peut dire qu'il s'agissait là d'un des nombreux plans qui lui servaient lorsqu'il tentait une approche envers la gente féminine. La plupart du temps, c'était avec une douleur à la joue qu'il repartait mais là, c'était différent. Non seulement la fille était très jeune, mais en plus le membre du gouvernement ressentait quelque chose d'autre que de l'amour envers elle. Comme ça, aux premières paroles. Comme un coup de foudre, mais sans les conséquences qui y suivent. Semblable à la même teinte de cheveux, Gintoki désirait en savoir plus sur cette gamine qui semblait bien plus mature que la plupart de ces bambins de son age. La serveuse revint à la charge, cette fois parée d'un rafraichissement et de quelques petites choses à manger. Déposer ce plateau juste en face de la nouvelle venue, elle repartit poursuivre son travail. Si cette méthode marcherait, il laisserait un petit pourboire avec son numéro. On sait jamais ce qui peut arriver.

J'espère que ça te plaira, en attendant que tes parents reviennent te chercher. A moins que tu ne sois pas venue accompagnée ?

Cela restait tout à fait possible dans l'optique où elle pouvait venir d'une guilde, noire ou non. S'il s'avérait qu'elle était membre d'une des guildes noires comme Tartaros, Black Sun ou autre, elle faisait là une bien belle erreur en venant en territoire ennemi. Le Gouvernement surveillait les faits et gestes de tout le monde, et Gintoki avait beau être assit à la dévisager en souriant, il n'en restait pas moins préparé à se mettre sur la tronche. Mais, le Shiroyasha savait pertinemment que ce n'était pas l'intention première de la jeune enfant. Il fallait mettre un nom sur cette caboche désormais, et savoir un peu plus sur ses intentions.

Au fait, moi c'est Gintoki. Comment te prénommes tu ?

La base niveau question, maintenant qu'il avait toute son attention avec le copieux goûter devant elle, il allait pouvoir continuer cette discussion dans la gloutonnerie et la bonne humeur. Bien que toutes ses petites mesures prises pour elle demeuraient un brin... bizarre venant d'un inconnu à ses yeux.

Gain d'xp: 5
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Menma Yadomi
Blue Pegasus
avatar
Crédits : (c) archanemy
Messages : 349
Date d'inscription : 25/05/2014
Age : 17
Localisation : UNDER YOUR BED.

Fiche de mage
Magie / Arme: Brain Action
Niveau: 18
Expérience:
128/342  (128/342)

MessageSujet: Re: Hey Mademoiselle, t'es charmante. Ca te dirait une glace à la menthe ? [ft Menma]   Sam 11 Avr - 15:18

Hey Mademoiselle, t'es charmante. Ça te dirait une glace à la menthe ?
ft. Gintoki Shiroyasha
- Nope, j'suis là pour glander et me reposer. Je ne dis pas non à un peu de compagnie, si toutefois tu acceptes de rester.

La petite fille ne voyait aucune raison de partir : non seulement il était agent du gouvernement (donc techniquement il ne pouvait rien lui arriver) mais en plus il lui offrait à manger, et c'est vrai que la jeune fille commençait à avoir très faim, le vol de petits bouts de pain n'aidant pas beaucoup à apaiser les grognements de son estomac. En parlant de nourriture, pendant que l'enfant louchait sur sa glace, une serveuse vint poser juste devant elle, un plateau rempli de nourriture. Interloquée, la petite fille leva ses yeux vers son bienfaiteur, après avoir louché quelques secondes sur la collation. Elle allait ouvrir la bouche mais l'argenté le fit avant elle, à sa grande surprise.

- J'espère que ça te plaira, en attendant que tes parents reviennent te chercher. À moins que tu ne sois pas venue accompagnée ?

La question qu'elle voulait poser trouvait une réponse d'elle-même : oui, c'était bien pour elle. Menma se mordit la lèvre inférieure pour ne pas se ruer sur la nourriture, alors rappelant silencieusement son ventre à l'ordre pour qu'il ne grogne pas, elle hocha doucement la tête.

- Merci beaucoup pour.. tout ça. Et effectivement, je suis venue ici seule.

Cette pensée noua sa gorge. Bien sûr, elle aurait aimé être venue ici accompagnée, avec ses parents qui lui offriraient une glace pendant qu'ils feraient les magasins. Malheureusement il était certain pour la jeune fille que ça n'arriverait pas, ou du moins, plus, pour le moment. Contrôlant ses gestes pour ne pas paraître pressée, la blanche pris délicatement sa fourchette et son couteau pour attaquer religieusement son repas. Dès la première bouchée, son estomac s'était tût et c'étaient maintenant ses papilles qui parlaient. C'était délicieux ! Malgré tout le calme qu'elle s'efforçait d'avoir, la pégase vint rapidement accélérer son rythme de mastication pour se remplir la panse le plus vite possible.

- Au fait, moi c'est Gintoki. Comment te prénommes-tu ?

Plongée dans sa dégustation, Luce sursauta légèrement en s'arrêtant de mâcher lorsqu'elle entendit la voix de l'autre lui parler. Elle avala se qu'elle avait dans la bouche avant de pincer ses lèvres en baissant légèrement la tête, signe qu'elle était un peu gênée que ce Gintoki lui offre un repas alors qu'elle omettait même de se présenter.

- Ah ! Euh… je m'appelle Menma.

Elle joignit ses mains sur ses genoux, se léchant discrètement les lèvres pour essuyer la sauce qui s'y était collée. La petite savait qu'elle pouvait faire confiance à cet homme, elle n'avait pas lu ses pensées en détail, mais la seule information qu'elle avait cherchée et trouvée, le fait qu'il était agent du gouvernement, lui suffisait pour savoir qu'elle n'avait rien à craindre de lui. Pourtant, elle le trouvait.. imposant, intimidant. Elle était impressionnée par l'aura qu'il dégageait.

- Dites… vous êtes un mage ?

La question lui avait échappé, tandis qu'elle réfléchissait à s'il avait une magie dans son corps, tout comme elle, ou bien un objet magique comme les habitants d'Edoras. Elle n'était pas très informée, mais on lui avait au moins dit que les gens natifs de ce monde-ci n'avaient pas une magie propre, et qu'elle était simplement confinée dans des objets qu'ils utilisaient. Un concept fascinant, aux yeux de l'enfant qui, elle, ne pouvait se séparer de ses dons faisant partie d'elle. Et combien même elle avait fini par accepter ses pouvoirs, elle ne pouvait s'empêcher de penser qu'elle aurait été plus heureuse sans. Et surtout, beaucoup moins seule.
FICHE PAR DITA | EPICODE

Gain d'xp: 6
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sudy.skyrock.com/
Messages : 559
Date d'inscription : 02/09/2014

Fiche de mage
Magie / Arme: Infinity Sword
Niveau: 15
Expérience:
91/240  (91/240)

MessageSujet: Re: Hey Mademoiselle, t'es charmante. Ca te dirait une glace à la menthe ? [ft Menma]   Ven 17 Avr - 0:24

Menma. Un bien joli nom pour une jolie petite fille. A la regarder de plus près, c'était comme si une touche d'innocence était venue s'incruster sur une œuvre d'art. Comment ne pas fondre à l'écoute de cette petite voix toute frêle et enfantine ? Tout simplement en regardant de bas en haut la bombasse qui passe juste à côté. Se rappelant qu'il était accompagné, Gintoki reporta son attention sur la personne qui lui demanda quelque chose dont il n'entendit pas l'intitulé. Redemander poliment à la répéter afin de se concentrer davantage sur les petites lèvres toutes couvertes de sauce de la dénommée Menma.

Mage, on peut dire ça. Mais que me vaux tant de curiosité venant de ta part ?

Ce n'était pas courant ce genre de question surtout de la bouche d'une petite fille ayant une douzaine d'années tout au plus. La magie est un art que tout le monde peut avoir de nos jours, étant même jusqu'à être vendu pour arrondir ses fins de mois. Tout en parlant, l'Argenté commença à se poser la question sur le type de magie que Menma pouvait bien avoir. Une magie de pouvoir transformer tout ce qu'elle veut en bonbons et autres confiseries ? Possible, mais le poids serait vite un problème et ressembler à un gros bibendum chauve qui passe son temps à rire avec en tandem une beauté fatale dont le gout pour la luxure est sans pareille serait le quotidien pas trop plaisant de la Menma. En plus, l'idée était déjà prise dans une des séries qui était publiée dans le Jump dont Gintoki raffolait. Pourquoi pas une magie à but non offensif comme un château de Barbapapa et de coussins. Oh ca serait pas mal du tout ça, en plus Gintoki aurait sa dose de sucre quotidienne sans bouger le petit doigt. Il fallait A-B-S-O-L-U-M-E-N-T qu'il garde contact avec la petite fille. Ca y est, il était parti dans son délire sans même être sur qu'elle avait bien ce genre de magie en elle, et qu'elle soit une mage par la même occasion.

Sirotant une gorgée de son parfait au chocolat, le chevelu d'Argent observe sans rien dire son interlocutrice. Dire qu'à son âge, il aurait tué pour qu'on lui paye un plateau comme le sien, et qu'il serait venu sans aucune méfiance. Parce que si on regarde bien la scène, une fille de dix ans qui se fait payer un coup par un homme plus âgé, c'est quand même louche. Même s'il fait partie des forces de sécurité, le mal est souvent là où on s'y attend le moins. Mais aucune crainte à avoir, surtout avec lui. Il ne ferait pas de mal à une mouche, et en plus il est connu de toute la cité. Au moindre faux pas, Haru est prévenu et c'est une journée pourrie qui débuterait pour lui. Donc se tenir à carreaux pour l'instant. Surtout que la rue est bondée.

Tu es une mage aussi n'est ce pas ? Je l'ai vu dans ton petit regard quand tu m'as posé la question. Alors dis-moi, tu peux faire apparaitre des murs de Barbapapa ?

C'est qu'il y tenait à cette histoire. Quelle serait sa réaction si jamais cette information s'avérait erronée ? Il serait effondré, tout le monde rêve de plonger dans une mer de sucreries au moins une fois dans sa vie. Non en fait, il s'en fout. Un bon fou rire à ne plus s'arrêter, voilà ce qu'il gagnerait.

Menmabruti que je suis ! Fais pas attention va.

Gain d'xp: 5
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Menma Yadomi
Blue Pegasus
avatar
Crédits : (c) archanemy
Messages : 349
Date d'inscription : 25/05/2014
Age : 17
Localisation : UNDER YOUR BED.

Fiche de mage
Magie / Arme: Brain Action
Niveau: 18
Expérience:
128/342  (128/342)

MessageSujet: Re: Hey Mademoiselle, t'es charmante. Ca te dirait une glace à la menthe ? [ft Menma]   Sam 18 Avr - 18:31

Hey Mademoiselle, t'es charmante. Ça te dirait une glace à la menthe ?
ft. Gintoki Shiroyasha
- Mage, on peut dire ça. Mais que me vaux tant de curiosité venant de ta part ?

L'enfant se mit à rougir de son indiscrétion, se tortillant sur sa chaise comme un ver de terre sur le sol. Elle marmonna un petit « pardon » en piochant dans son assiette, reprenant sa dégustation pour ne plus dire de bêtises. Y n'empêche que la réponse qu'il lui avait donné ne la satisfaisait pas. « mage, on peut dire ça » Qu'est-ce que ça voulait dire, ça ? Probablement qu'il était un mage mais pas totalement. Le casse-tête quoi.

- Tu es une mage aussi n'est-ce pas ? Je l'ai vu dans ton petit regard quand tu m'as posé la question. Alors dis-moi, tu peux faire apparaître des murs de Barbapapa ?

À ces questions, la blanche releva la tête, mi-étonné, mi-méfiante, les joues remplies de nourriture, comme les abajoues d'un hamster. Charmant. Rapidement, elle avala pour répondre à la question du dénommé Gintoki.

- Euh oui, effectivement… mais je ne peux malheureusement pas faire de murs comme ça. Par contre, je peux lire les pensées des gens.

D'habitude, Menma était assez réservée quand il s'agissait de parler de sa magie. Elle avait peur que les gens fuient en découvrant qu'elle pouvait connaître leurs pensées sans trop d'efforts. Mais là, c'était différent. C'était comme un test. Si l'homme restait et n'avait pas peur, alors elle pourrait lui faire confiance, car pour elle, ça voudrait dire qu'il n'aurait pas peur qu'elle pénètre son esprit et donc qu'il n'avait pas de mauvaises intentions. Dans le cas contraire… elle partirait probablement en courant sans même le remercier pour le repas ; mais à vrai dire, elle ne croyait pas trop à cette seconde option.

- Menmabruti que je suis ! Fais pas attention va.

L'enfant sembla un instant étonnée par ce jeu de mots, puis son visage se tordit pour laisser place à un rire franc qu'elle tentait de contenir en mettant sa main devant sa bouche. Jamais on ne lui avait fait une blague comme celle-ci, avec son prénom dévié. Non, décidément elle ne pouvait imaginer qu'un homme à l'humour aussi déplorable puisse être dangereux.
FICHE PAR DITA | EPICODE

Gain d'xp: 3


Dernière édition par Menma Yadomi le Sam 25 Avr - 16:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sudy.skyrock.com/
Messages : 559
Date d'inscription : 02/09/2014

Fiche de mage
Magie / Arme: Infinity Sword
Niveau: 15
Expérience:
91/240  (91/240)

MessageSujet: Re: Hey Mademoiselle, t'es charmante. Ca te dirait une glace à la menthe ? [ft Menma]   Sam 18 Avr - 23:24

Tant pis. Une mine décontenancée, comme si le monde s'écroulait autour de l'Argenté. Lui qui se voyait déjà au sommet d'une montagne de barbapapa et autres sucreries qui donnaient un aspect jaunâtre à la dentition, maintenant l'expression du mec blasé pouvait se lire sur son visage. Toutefois, elle ne resta pas bien longtemps car déjà une nouvelle illumination fit son apparition lorsque Menma lui dévoila sa magie. Lire les pensées des gens... C'était pas mal, même trop super bien de pouvoir savoir à quoi pense l'autre sans lui demander. Bien qu'un petit aspect pervers vu que cela ôtait toute tentative de vie privée, cette magie était terrifiante de base. Alors si en plus c'était la petite fille qui possédait cette faculté, qu'est ce cela donnerait dans une dizaine d'années ? La jalousie allait s'inviter progressivement et lors des premiers amours, cette faculté allait plus l'handicaper que l'aider.
Un peu de compassion voyons, tout le monde passait par là à un moment de la vie. Même si Gintoki avait été élevé dans un dojo, il avait bien eu quelques frasques amoureuses mais cela n'avait jamais empiété sur son entrainement. En temps normal, il ne se serait pas attardé sur le sujet parce que les sentiments et sa personne, très peu. Il avait du mal avec ses problèmes, inutile de s'attarder sur ceux des autres. Mais étrangement, la petite fille toute mignonne répondant au nom de Menma lui fit faire une exception à la règle.

Ca doit pas être facile tout les jours avec ta magie. Suffit d'une minute pour en perdre le contrôle. Après, suffit juste de ne pas en être l'instrument.

Le plateau commençait à se vider, et une petite marche s'imposait afin de faire un peu de place dans le petit bidon de la frêle demoiselle. Laissant un billet sur la table pour payer l'addition et un peu de pourboire, Gintoki se releva avant de s'étirer et tourna la tête vers la rue piétonne. Il y avait un peu moins de monde, cela était parfait pour se balader et faire plus ample connaissance avec la petite mage. Comme savoir d'où elle venait et que venait elle faire ici.

On va faire un petit tour histoire d'éliminer toutes ces calories que tu as engouffrés. Manquerait plus que tu ressembles à un cochon tirelire quand tu devras repartir là d'où tu viens. D'ailleurs, tu es dans une guilde ou autre chose ?

Oh Menma. Si tu savais. Tout le mal, que tu me fais. Pourquoi avait il cette chanson en tête ? Et en plus, version détournée qui plus est. Si elle pouvait lire dans les pensées, mieux valait qu'il retire de suite l'image de la jeune fille avec des années en plus. Un si joli minois ne pouvait que donner une harmonie parfaite. Après, sa question pouvait être un peu déplacé car si jamais elle devait montrer son tatouage de guilde et qu'il se trouvait à un endroit assez osé, cela pouvait mettre un froid à la discussion. Se rattraper donc, un peu maladroitement.

Tu n'es pas obligé de me montrer l'emblème de ta guilde hein, j'veux pas d'histoires à propos de demandes déplacées ou quoi que ce soit.

Gain d'xp: 5
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Menma Yadomi
Blue Pegasus
avatar
Crédits : (c) archanemy
Messages : 349
Date d'inscription : 25/05/2014
Age : 17
Localisation : UNDER YOUR BED.

Fiche de mage
Magie / Arme: Brain Action
Niveau: 18
Expérience:
128/342  (128/342)

MessageSujet: Re: Hey Mademoiselle, t'es charmante. Ca te dirait une glace à la menthe ? [ft Menma]   Sam 25 Avr - 16:41

Hey Mademoiselle, t'es charmante. Ça te dirait une glace à la menthe ?
ft. Gintoki Shiroyasha
Honnêtement, la petite fille commençait à caler avec tout ce qu'elle avait mangé, et elle s'était doucement laissée glisser contre le dossier de la chaise, se frottant le ventre d'une main tandis qu'elle souriait. C'est alors qu'elle entendit une nouvelle fois son interlocuteur lui parler.

- Ça doit pas être facile tout les jours avec ta magie. Suffit d'une minute pour en perdre le contrôle. Après, suffit juste de ne pas en être l'instrument.

À ces mots, la blanche baissa les yeux. En effet, de temps en temps il lui arrivait de penser que sa magie était bien embêtante. Mais au final, une fois habituée cela ne devient rien de plus qu'un quotidien qui peut s'avérer pratique dans le besoin. Notamment dans les combats, lorsque son corps est assez vif pour faire bouger ses membres au rythme de la lecture des pensées de l'adversaire, esquiver devient un véritable jeu d'enfants, et c'est peu dire. Après, question instrument… disons que tant que tu n'es pas un mage noir ou que tu n'éveilles pas les soupçons de l'enfant en restant trop secret, elle n'ira pas fouiller d'elle-même. Mais il faut tout de même savoir que Menma respecte énormément la vie privée des gens donc en général, elle ne s'appuie sur son pouvoir que pour connaître l'identité de la personne en face d'elle. Elle sortit de ses pensées quand l'autre mage se leva, la faisant relever la tête.

- On va faire un petit tour histoire d'éliminer toutes ces calories que tu as engouffrés. Manquerait plus que tu ressembles à un cochon tirelire quand tu devras repartir là d'où tu viens. D'ailleurs, tu es dans une guilde ou autre chose ?

La petite sauta sur ses deux pieds, à présent debout et regarda Gintoki pour l'écouter parler. Elle esquissa un sourire à la première partie de la phrase. Avec une franchise pareille, il était évident que la blanche n'aurait pas besoin de fouiller pour cerner le personnage. Car le tout n'était pas de connaître tous les secrets de ceux qu'elle rencontrait, chaque Homme a droit à sa part de mystère, mais de s'assurer des intentions de la personne par rapport à son attitude.

- Tu n'es pas obligé de me montrer l'emblème de ta guilde hein, j'veux pas d'histoires à propos de demandes déplacées ou quoi que ce soit.

Luce souffla un peu à cette précision. En effet, cela la rassurait qu'il précise ça, elle n'avait pas tant envie que ça de se déshabiller -son emblème se trouvant au niveau de ses côtes- en pleine rue pour prouver son appartenance à la guilde des pégases. Ainsi elle replaça une mèche de cheveux derrière son oreille en faisant quelques pas, ouvrant la bouche pour répondre à l'argenté.

- En effet, je fais partie de Blue Pegasus et...

La petite se mordit la lèvre inférieure. Elle s'était retenue d'ajouter « et vous, vous faites partie du gouvernement c'est ça ? », par soucis d'image. Ça la gênait toujours que les gens sachent qu'elle avait légèrement lu leurs pensées, alors elle expira calmement en reprenant sa phrase.

- Et vous ?

C'était une question évidemment inutile, mais elle préférait jouer la carte de l'ignorance. Soudain, elle tiqua. S'il était du gouvernement, peut-être savait-il où se trouvait les QG des guildes, ici, à Edoras ? Une nouvelle vague de bonheur envahit soudainement le corps frêle de Menma qui ne laissa rien paraître, mieux valait ne pas s'enthousiasmer trop vite.

- Dites… par hasard, vous ne sauriez pas où sont les QG des guildes, ici ? Ou plutôt où se trouve celui de Blue Pegasus… ? J'ai perdu contact avec eux en arrivant à Edoras…
FICHE PAR DITA | EPICODE

Gain d'xp: 6


Dernière édition par Menma Yadomi le Mer 29 Avr - 16:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sudy.skyrock.com/
Messages : 559
Date d'inscription : 02/09/2014

Fiche de mage
Magie / Arme: Infinity Sword
Niveau: 15
Expérience:
91/240  (91/240)

MessageSujet: Re: Hey Mademoiselle, t'es charmante. Ca te dirait une glace à la menthe ? [ft Menma]   Lun 27 Avr - 23:28

Les habitations et autres bâtiments défilaient tandis que les deux personnes marchaient dans les rues de la cité, permettant également à Gintoki de pouvoir en apprendre plus sur la petite Menma qui disait venir de Bleu Pegasus. Pour lui, le fait qu'il y ait des bonnes ou des mauvaises guildes n'était pas vraiment sa priorité d'informations. Il ne comprennait même pas le fait que l'on discute sur la légalité d'une guilde ou non. Pourquoi ne pas garder tout simplement à l'esprit que le Gouvernement c'était les gentils et puis c'est tout ? Fairy Tail, Blue Pegasus, Lamia Scale, Mermaid Heel. Toutes ces guildes disaient faire le bien, mais ils ne savaient pas que derrière tout ça, il y avait le Gouvernement qui rattrapait toutes leurs bêtises pendant les missions. Même s'il n'avait pas encore trouvé un moment pour discuter avec Mystogan, Gintoki devait admettre qu'il faisait quand même bien son boulot.

Je fais partie du Gouvernement ouais. Mais concernant ta question, je suis désolé de ne pas pouvoir te renseigner. Je ne suis pas le meilleur guide qui soit pour te renseigner.

Un bien piètre exemple de son travail tant son poste au sein du Gouvernement était important. Lorsqu'il s'agissait de se prélasser au soleil et rien glander, le Gintoki était toujours le premier prêt. Mais lorsque venait la partie chiante du travail, fallait pas compter sur lui. Déjà rien que pour les entretiens d'embauche, il avait du prendre énormément sur lui pour refuser l'Overlord dans les rangs du Gouvernement. Encore une fois, ce pour quoi il avait été engagé dans les rangs se révélait plus difficile que prévu. Il allait bien falloir qu'il s'habitue à ce rôle un jour ou l'autre.
S'arrêtant de marcher, le garçon s'étira avant de se tourner vers Menma. Quelque chose tomba de sa poche, roulant aux pieds de la jeune fille pour se placer pile sous ses pieds. Par pur réflexe, il se jeta pour rattraper ce qui était sorti de son habit et se retrouva à la hauteur des genoux de la petite fille. De là où il se trouvait, il n'avait qu'à soulever un chouïa le pan de la robe pour apercevoir une partie de l'intimité de la petite mage. A quoi pensait il enfin, elle était encore mineure (dédicace à Gimli), pure et innocente ! Se mettant à genoux, sa main attrapa celle de Menma et, d'un regard presque sensuel, la dévisagea avant de briser le silence en déliant ses lèvres maintenues closes tout ce temps.

Menma, ça fait pas longtemps que l'on se connait... Accepterais tu de... - rougit et baisse la tête quelques secondes avant de revenir se perdre dans le regard de la fille en robe - C'est gênant.... Hum... Voudrais tu...me faire passer mon saucisson qui se trouve sous tes jambes ?

Pas évident à demander, surtout si c'est sorti de son contexte. C'était le dernier saucisson qu'il avait, souvenir du boucher à qui il avait rendu service un jour et qui était parti à la retraite maintenant. C'est qu'il avait bon goût en plus, et le simple fait qu'il touche le sol portait atteinte à sa virginité.

Il est assez gros, et je pense que tu devras y aller avec les deux mains pour l'empoigner. Tu pourras y goûter si tu veux après.

Cette dernière phrase, il ne s'était pas du tout rendu compte qu'elle pouvait être mal interprétée. S'il y avait un problème, qu'elle le dise de suite. C'est qu'il y tenait à ce saucisson !

HRP:
 
Gain d'xp: 5 + 15 (pour le gage) = 20
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Menma Yadomi
Blue Pegasus
avatar
Crédits : (c) archanemy
Messages : 349
Date d'inscription : 25/05/2014
Age : 17
Localisation : UNDER YOUR BED.

Fiche de mage
Magie / Arme: Brain Action
Niveau: 18
Expérience:
128/342  (128/342)

MessageSujet: Re: Hey Mademoiselle, t'es charmante. Ca te dirait une glace à la menthe ? [ft Menma]   Mer 29 Avr - 16:02

Hey Mademoiselle, t'es charmante. Ça te dirait une glace à la menthe ?
ft. Gintoki Shiroyasha
À la réponse de l'argenté, Menma parut un instant déçue. Ainsi il ne pourrait pas la renseigner sur le lieu où se trouvait maintenant sa guilde. Dommage. Néanmoins la petite fille continua de marcher aux côtés de l'agent gouvernemental comme si de rien n'était. Peu après, Gintoki s'arrêta alors la blanche se retourna vers lui, intriguée, les deux mains derrière le dos. Elle s'apprêtait à demander ce qui n'allait pas quand il se jeta presque à ses pieds, causant un sursaut à l'enfant qui détacha ses mains. L'instant d'après, il en saisit une, faisant encore frissonner la petite fille. Il jouait à quoi là ? Luce était toute rouge et appréhenda l'instant quand l'argenté se mit à parler.

- Menma ça fait pas longtemps que l'on se connaît… Accepterais tu de…

Malédiction il allait lui proposer d'aller dans une ruelle, de venir habiter chez lui, dans un hôtel, ou pire la demander en mariage. Toutes les hypothèses fusaient dans l'esprit de la gamine qui paniquait un peu plus à chaque seconde qui passait. Surtout quand il se mit à rougir pour baisser la tête et ensuite revenir plonger son regard dans le sien.

- C'est gênant… Hum… Voudrais-tu me faire passer mon saucisson qui se trouve sous tes jambes ?

Bug. Menma s'était crispée d'un coup, passant du rouge au blanc tandis qu'elle baissait les yeux pour constater la présence d'un gros saucisson entre ses pieds. Ah, oui. Effectivement. Elle leva un pied, puis l'autre et fit quelques pas en arrière pour ensuite se baisser afin d'attraper le saucisson.

- Il est assez gros, et je pense que tu devras y aller avec les deux mains pour l'empoigner. Tu pourras y goûter si tu veux après.

La pégase nota la précision et y alla de ses deux mains. En effet il était assez imposant. Par contre y goûter… après un bon nettoyage d'accord, mais pas avant. Manger un saucisson ayant traîné sur les dalles sales de la rue, non merci. Ce n'était vraiment pas le moment de tomber malade !

Lentement, Menma se redressa en tendant le saucisson à son propriétaire, souriant de manière angélique mais un peu gênée. Après tout, elle avait quand même cru qu'il lui faisait une demande en mariage. Un peu pédophile, hein. Enfin l'esprit de l'enfant était encore trop pur pour qu'elle pense à mal sans réfléchir longtemps au sujet.

- Tiens, le voilà. Je pense qu'il va avec besoin d'un petit coup d'eau, par contre… mais je serais ravie d'y goûter !

Cela faisait quelques temps qu'elle n'avait pas mangé de saucisson, et le goût, elle l'avouait, lui manquait pas mal. Elle se remit à marcher devant l'homme puis se retourna d'un coup après seulement quelques pas faits.

- Où allons-nous ?
FICHE PAR DITA | EPICODE

Gain d'xp: 4


Dernière édition par Menma Yadomi le Sam 2 Mai - 22:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sudy.skyrock.com/
Messages : 559
Date d'inscription : 02/09/2014

Fiche de mage
Magie / Arme: Infinity Sword
Niveau: 15
Expérience:
91/240  (91/240)

MessageSujet: Re: Hey Mademoiselle, t'es charmante. Ca te dirait une glace à la menthe ? [ft Menma]   Jeu 30 Avr - 10:07

Il n'avait pas voulu la brusquer en faisant cette demande assez improbable. Pourtant, Menma n'avait pas du tout prit peur après cette déclaration. Elle lui tendit le baton de berger en ajoutant qu'elle voulait bien y goûter mais seulement s'il était propre. Chose dont laquelle Gintoki se raidit, comme paralysé par cette déclaration. Venait elle de déclarer qu'il ne prenait pas soin de lui au quotidien ? Foutaises ! Il allait lui montrer que ce n'était pas le cas, et alors même qu'il entreprenait de défaire son haut, le garçon se rendit compte de sa bétise quand il s’aperçut que la foule commençait à le dévisager avec un air de dégoût. Il est vrai qu’apercevoir un jeune homme d'une vingtaine d'années se déshabiller devant une fille qui a la moitié de son âge n'est pas très conseillé comme scène tout public. Tandis que les passantes crachaient sur l'Argenté des mots pas joli joli à entendre, Celui-ci s'empressa d'aller boucher les oreilles de la petite Albâtre en robe. Elles disaient que c'était pas un exemple à suivre, mais elles faisaient exactement pareil que lui en déblatérant toutes ces foutues conneries. Ce à quoi le Shiroyasha répliqua un brin énervé.

Avant de m'insulter de tout les noms, surveillez vos paroles.

Les insultes qui fusaient s'estompèrent progressivement, vite remplacées par des regards de mépris. La populace entière pouvait le haïr, mais pas d'influencer les petits enfants. Il remarqua par la suite qu'en allant apposer ses mains sur les orifices extérieurs de la petite poupée (de cire poupée de son) servant à l'ouïe, Gintoki n'avait pas fini de reboutonner son haut, ce qui donna une énième situation délicate. Une vieille qui passait à côté lâcha même un Pff, les jeunes... De quoi mettre encore plus le Shiroyasha dans de beaux draps. Lorsqu'il se dégagea, un gamin non loin d'eux alla même dire à sa mère que "Le monsieur a sorti son zizi et il force une petite fille à la mettre dans la bouche". Ce qui était totalement faux, mais en y regardant d'un angle précis, c'est ce que l'on peut constater. Néanmoins le saucisson était assez grand, ce qui flatta un peu l'égo du Permanenté, même si son propre engin était plus grand d'après lui (réflexe de mec quoi) Attrapant vite Menma par la main, le membre du Gouvernement l'entraina un peu plus loin pour être plus tranquille. Et c'est là qu'il comprit pourquoi les gens s'étaient mis à l'insulter. Gintoki parlait du saucisson, non de sa lance à incendie personnelle ! Ceci explique cela ! Où est ce qu'ils pouvaient aller ? Cette cavalcade avait beau venir de lui, il n'en savait foutrement rien.

Ben écoute, on a pas trop le choix hein. Avec cette histoire de saucisson et tout ces malentendus, le seul endroit où nous pouvons aller est....chez moi.

Il ne voulait pas dire que c'était pas vraiment son chez lui et que l'appartement était à Haru, mais comme ce dernier s'était absenté pour une quelconque raison, Gintoki ne se priva donc pas de compliments élogieux sur ce qui était son territoire temporaire. Pour faire simple, il décrivit à l'aide de ses mains l'intérieur, mimant de grands cercles et se permit même une explosion. Pour le fun. Sans attendre la réponse de la petite Pégase, il l'entraina donc dans son domicile et lui fit même une petite danse de bienvenue. Se mettant en position, il commença à décrire la position des étoiles d'une constellation à l'aide de ses mains avant de hurler très fort comme le fait chacun de ses chevaliers en armure sacrée, son attaque signature.

PEGASUS RYU SEIKEN !

Un coup de poing gauche, puis le droit en même temps de ses paroles. Une petite invention qu'il avait trouvé chez le vieux Gengai se mit en marche. Quelque chose qui pouvait faire sortir de la musique, quelque chose en forme de boite. Ah oui, un music-hall portable, comme il l'avait appelé. Les premières notes de Pegasus Phantasy résonnèrent, aidant Gintoki à enfiler son armure faite en boites de gâteaux. Ouais, il avait déjà pas assez d'argent pour se payer un truc tout seul alors aller voir le vieux mécano qui fabrique des robots et lui demander de faire des armures amovibles sans argent n'était pas envisageable. Et puis bon, son armure de Granona et de Petité Collier lui suffisait amplement. Reste plus qu'à voir la tête de Menma, voir si elle appréciait le spectacle ou non.

Gain d'xp: 7
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Menma Yadomi
Blue Pegasus
avatar
Crédits : (c) archanemy
Messages : 349
Date d'inscription : 25/05/2014
Age : 17
Localisation : UNDER YOUR BED.

Fiche de mage
Magie / Arme: Brain Action
Niveau: 18
Expérience:
128/342  (128/342)

MessageSujet: Re: Hey Mademoiselle, t'es charmante. Ca te dirait une glace à la menthe ? [ft Menma]   Sam 2 Mai - 22:26

Hey Mademoiselle, t'es charmante. Ça te dirait une glace à la menthe ?
ft. Gintoki Shiroyasha
Quand le grand argenté commença à défaire son haut, la petite haussa un sourcil. Qu'est-ce qu'il était en train de faire ? Elle n'eut pas le temps de réellement se poser la question que deux mains venaient se plaquer sur ses oreilles. Quelle sensation étrange que de ne plus rien entendre, ou plutôt de capter les sons comme à travers un filtre. Habituée à tout entendre, jusqu'aux pensées intimes des gens, elle avait oublié la sérénité que l'on ressentait dans un moment de calme total. Quand elle pu à nouveau écouter le monde qui l'entourait, l'enfant perçu simplement la phrase bizarre d'un petit garçon. De quoi ? La blanche secoua fortement la tête pour sortir l'image qui s'y était immiscée. La vision partit d'autant plus vite que Gintoki attrapa son bras pour la tirer à l'écart, et elle se laissa faire sans protester.

- Ben écoute, on a pas trop le choix hein. Avec cette histoire de saucisson et tous ces malentendus, le seul endroit où nous pouvons aller est… chez moi.

Ah euh d'accord. Menma écouta sagement toutes les éloges que faisait l'argenté de son sanctuaire. Cela fit quelque peu rire la pégase qui n'était pas habituée à de la compagnie aussi vivante. Une fois arrivés au domicile du membre du gouvernement, l'immaculée eut droit à un spectacle des plus étranges : l'adulte effectuait une danse bizarre puis sans crier gare, se mit à hurler.

- PEGASUS RYU SEIKEN !

L'enfant ne comprenait rien du tout à son charabia, mais elle ne put retenir un fou rire en le voyant continuer sa danse, puis enfiler un truc ressemblant à une armure faite en boîtes à gâteaux. Magique. L'enfant se tenait le ventre tant elle riait, jusqu'à ce qu'elle réussisse enfin à se calmer.

- Vous… êtes bizarre !

Venant d'elle, c'était un compliment. Elle avait toujours admiré les gens qui savaient sortir des conventions sociales. Et ce gars-là semblait être une perle en la matière. Essuyant les larmes qui avait perlé aux coins de ses yeux, elle prit le temps d'observer son nouvel environnement. Elle fit quelques pas en regardant un peu partout, sans trop de discrétion mais en ne touchant à rien. Règle d'or : on touche avec les yeux, pas les mains. Les mains dans le dos, elle se retourna vers Gintoki en souriant.

- C'est joli chez vous ! Vous vivez seul ?

Sait-on jamais. Peut-être avait-il une petite amie ? Ou une fiancée, peut-être même femme ? Ou peut-être qu'il vivait encore avec ses parents. Ou peut-être un ami. Il y avait tant de possibilités.
FICHE PAR DITA | EPICODE

Gain d'xp: 4


Dernière édition par Menma Yadomi le Dim 10 Mai - 19:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sudy.skyrock.com/
Messages : 559
Date d'inscription : 02/09/2014

Fiche de mage
Magie / Arme: Infinity Sword
Niveau: 15
Expérience:
91/240  (91/240)

MessageSujet: Re: Hey Mademoiselle, t'es charmante. Ca te dirait une glace à la menthe ? [ft Menma]   Dim 3 Mai - 12:55

Bizarre ? Vous avez dit bizarre ? En même temps, se retrouver face à un énergumène habillé avec des bouts de papier cartonnés qui se prend pour un héros de dessin animé n'est pas une chose que l'on voit tout les jours dans chaque coin de rue. Non, en plus de cette réflexion, la petite Menma avait laissé libre court à ses émotions en riant de pleine voix, ce qui amena un petit air amusé sur la bouille du Shiroyasha. Que cette rencontre lui faisait du bien à lui, qui passait son temps à rester seul compte tenu de l'absence de son colocataire. Il avait même songé une fois à prendre un animal de compagnie, avant de se rétracter suite au nettoyage ménager qui augmenterait fortement si son compagnon à quatre pattes habiterait là avec lui. Et l'avis du Glory serait probablement contraire au sien, donc toutes les conditions ne seraient pas réunies pour l'obtention d'un animal dans l'appartement.
La Pégase Bleue lui demanda si c'était son chez lui, chose à laquelle Gintoki répondit par l'affirmative, en omettant de dévoiler la présence de son colocataire. Le manieur de l'épée transformiste était absent, donc inutile de parler de lui. En plus, des mots pas bien gentils allaient s'échapper de la bouche de Gintoki et ça n'allait pas plaire à la petite fille, trop de vulgarités en une journée pour quelqu'un de son âge.

Oh tu sais, j'ai pas pris la peine de ranger. J'vis avec quelqu'un mais il n'est pas là en ce moment. Il aurait ptêt pu te renseigner sur ce que tu cherches, m'enfin bon.

Tout en parlant, il avait oublié que son déguisement était toujours en place et quelques parties de son armure tombaient déjà en morceaux. Tant pis, il irait voir un compatriote Doré pour la lui ré assembler comme il faut. Plus tard, parce qu'il avait de la visite là. Ôtant le reste de son armure, le garçon invita la demoiselle à prendre place sur le canapé pendant que lui alla chercher quelques petits trucs à grignoter. Pas pour tout de suite vu qu'ils sortaient d'un petit repas riche en émotion, mais c'était pour le trajet retour jusqu'à sa guilde, une fois qu'elle aurait retrouvé le chemin pour y accéder. Quelques sandwiches, une grande bouteille d'eau et un petit supplément personnalisé avec un lait fraise, histoire d'importer un peu la marque au delà de la cité royale. Et pour changer un peu des trucs à boire, donner du goût et apporter une dose de sucre nécessaire pour tenir la journée.
Une fois la petite collation achevée, le Shiroyasha revint dans la salle et tendit le sachet à la damoiselle en robe blanche avant de prendre place en face d'elle.

C'est pour le trajet retour, si tu es à bout de forces. T'es vraiment mal tombée, avec moi pour t'aider à retrouver le chemin de ta guilde. Mais j'vais faire une exception et t'y emmener. Enfin, essayer. Mais je suis sur qu'à nous deux, on va y arriver. Ca te dit ?

Bien sur, il ne voulait pas déranger. Déjà qu'il entrainait une mineure chez lui, si en plus il la raccompagnait chez elle... Les plus mauvaises langues cracheront leurs venins accusateur sur lui et ses prétendues tendances mal placées alors qu'il n'en était rien de tout cela. Il voulait juste rendre service, rien de plus. Et puis bon, qu'elles fassent ce qu'elles veulent. Si jamais cela venait perturber le voyage de Menma, il se chargerait personnellement de leur régler leur compte. Il avait beau être gentil, il n'en restait pas moins un membre du Gouvernement, qui plus est un mage. La moindre incartade et ça allait se finir en lancer de fléchettes.
Sirotant son lait fraise à la paille, Gintoki regarda par la fenêtre et vit que le temps se couvrait de plus en plus. C'était bien leur veine, après avoir essuyé les mauvaises situations voilà que le climat se mettait contre eux aussi. Il allait devoir mettre un parapluie à la jeune fille, ce qu'il s'empressa de faire.

J'viens de mettre une ombrelle, pour éviter que tu frises. Vu qu'on possède tout deux la même teinte de cheveux, ça t'éviteras de perdre un temps fou pour déméler tout ces nœuds.

Gain d'xp: 6
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Menma Yadomi
Blue Pegasus
avatar
Crédits : (c) archanemy
Messages : 349
Date d'inscription : 25/05/2014
Age : 17
Localisation : UNDER YOUR BED.

Fiche de mage
Magie / Arme: Brain Action
Niveau: 18
Expérience:
128/342  (128/342)

MessageSujet: Re: Hey Mademoiselle, t'es charmante. Ca te dirait une glace à la menthe ? [ft Menma]   Dim 10 Mai - 19:17

Hey Mademoiselle, t'es charmante. Ça te dirait une glace à la menthe ?
ft. Gintoki Shiroyasha
Alors ainsi, il ne vivait pas seul ? La petite s'en était doutée, même si elle n'avait pas osé faire de conclusion hâtive. Mais si ce qu'il disait était vrai, et que le colocataire absent aurait pu la renseigner, elle se sentait un peu triste de ne pas l'avoir rencontré. Enfin, tant pis. Elle le regarda ôter son armure qui tombait en morceaux, puis s'assit sagement sur le canapé tandis qu'il disparaissait dans la cuisine. Quand il revint, avec un sachet qu'il lui tendit, elle le prit sans vraiment comprendre, regardant rapidement dedans pour voir ce qu'il contenait tandis que l'argenté lui fournissait des explications.

- C'est pour le trajet retour, si tu es à bout de forces. T'es vraiment mal tombée, avec moi pour t'aider à retrouver le chemin de ta guilde. Mais j'vais faire une exception et t'y emmener. Enfin, essayer. Mais je suis sûr qu'à nous deux, on va y arriver. Ça te dit ?

Elle lui fit un grand sourire en acquiesçant d'un geste de la tête enthousiaste. Menma s'empressa cependant de le rassurer sur un point alors qu'elle se levait doucement.

- Ne vous en faites pas, vous avez déjà fait beaucoup pour moi… je trouverai un moyen de vous remercier, un jour !

Enfin, ce « un jour » pouvait s'étendre sur des années, au vu de l'âge de l'enfant. Elle se rachèterait probablement une fois grande, en lui donnant de l'argent peut-être. De toute manière, elle pourrait bien mieux le remercier dans quelques années, elle en était certaine, et elle comptait sur sa bonne mémoire pour toujours se souvenir qu'elle devait une dette à cet homme.

- J'viens de mettre une ombrelle, pour éviter que tu frises. Vu qu'on possède tout deux la même teinte de cheveux, ça t'éviteras de perdre un temps fou pour déméler tout ces nœuds.

Décidément, il était vraiment gentil. La blanche le remercia une nouvelle fois avant de se lever et de sortir de l'appartement, derrière l'argenté. Ils marchèrent le long des rues, le ciel se couvrant de plus en plus à mesure qu'ils avançaient. La petite espérait que la pluie ne tomberait pas trop vite. Avec un peu de chance, elle aurait le temps d'arriver à un village avant que ça n'éclate. Ils allèrent jusqu'à la sortie de la cité, puis Luce se tourna vers l'homme en souriant.

- Merci pour toute votre aide. Je ne veux pas vous déranger plus, alors je continuerai seule, je pense pouvoir m'en sortir avec vos indications. Au revoir, et à bientôt j'espère.

Elle fit une petite courbette et sourit à l'argenté avant de se retourner et de continuer la route, ses pieds nus engagés sur la route terreuse avec confiance. Après seulement quelques minutes, la pluie se mit à tomber, alors elle déploya le parapluie mais continua son chemin, tout sourire. Elle allait retrouver sa guilde. Elle n'allait plus être seule. Et cette unique pensée suffisait à lui donner des ailes.

Spoiler:
 
FICHE PAR DITA | EPICODE

Gain d'xp: 4
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sudy.skyrock.com/
Pika-sama
Maître du Jeu
avatar
Crédits : Sirius
Messages : 3268
Inventaire : Banane
Date d'inscription : 10/07/2013
Localisation : Caché !

MessageSujet: Re: Hey Mademoiselle, t'es charmante. Ca te dirait une glace à la menthe ? [ft Menma]   Dim 10 Mai - 22:18

Félicitations pour avoir terminé cet RP, voici vos bonus ♥

- Gintoki gagne 45 points pour avoir commencé et fini le RP.
- Menma en gagne 30 pour l'avoir terminé.

Ce sujet va être locké et rangé dans les RP terminés ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fairy-reborn.forumactif.org
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Hey Mademoiselle, t'es charmante. Ca te dirait une glace à la menthe ? [ft Menma]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Hey Mademoiselle, t'es charmante. Ca te dirait une glace à la menthe ? [ft Menma]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Hey Mademoiselle, t'es charmante. Ca te dirait une glace à la menthe ? [ft Menma]
» hey mad'moiselle, t'es charmante, ça te dirais une glace à la menthe ? (mei&dany)
» Mademoiselle t'es charmante! [crazy bastard]
» Mademoiselle "LYLY"
» Mademoiselle Alice Hargreaves .

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Reborn :: Archives :: Rp terminés-