Rejoignez-nous, pour une aventure unique dans le monde des fées ~ ♦ Le forum a désormais 2 ans !
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Forum fermé. La partie RP est en revanche ouverte.

Partagez | .
 

 "What doesn’t kill you makes you stronger." Feat Gyokuen Ren | Jour 4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Natasha Benihime
Bras-Droit de la Seconde Division
avatar
Crédits : Lucy krkr
Messages : 488
Date d'inscription : 23/05/2014
Age : 18

Fiche de mage
Magie / Arme: Shaman - Lumière
Niveau: 18
Expérience:
69/342  (69/342)

MessageSujet: "What doesn’t kill you makes you stronger." Feat Gyokuen Ren | Jour 4    Ven 8 Mai - 18:54





Naughty Bitch


Ce matin, le réveil a été plus dur pour la plantureuse femme du Gouvernement. Depuis qu'elle était devenue le Bras-Droit d'Erza Knightwalker, tout s'était accéléré pour elle. Entre les réunions, la formation des autres soldats, les missions, et la paperasse qu'elle se tapait à la place de sa Supérieure, autant dire qu'elle était à fleur de peau en ce moment.
Elle se leva péniblement de son lit, avant de s'étirer. Tsss... Avec tout cela, c'est qu'elle en venait à négliger son entraînement. Il ne manquerait plus qu'elle ne devienne plus faible que maintenant ! Elle s'était fait battre à plate couture il y a peu par une assassin aux cheveux bleus, et ne le supportait pas. Une chose était sûre, les médecins du Gouvernement font des miracles: elle n'avait pratiquement plus aucunes cicatrices sur le corps désormais.
La blonde passa une main sur le crâne de Kuraha qui dormait au pied de son lit. C'était grâce  à lui qu'elle s'en était sortie vivante, heureusement qu'elle l'avait à ses côtés.
Alors qu'elle réfléchissait aux derniers événements, quelqu'un toqua à sa porte avec empressement.

"Natasha-Sama ! Natasha-Sama ! Vous êtes demandée au bureau de Knightwalker-Taicho !"

La concernée pesta intérieurement. A tout les coups, c'était encore pour lui filer ses rapports à remplir parce qu'elle était en retard. Quand elle avait accepté sa proposition pour devenir son second, elle ne pensait pas vraiment que ça serait pour jouer les secrétaires.
Elle s'approcha de la porte, et l'ouvrit d'un geste brusque.

"Que me veut-elle encore ?"

Le jeune homme qui était planté devant elle semblait être comme bloqué. Ah. C'est vrai que la dénommée Benihime ne s'était pas changée, et était plantée en nuisette devant lui. Boarf, elle s'en foutait. Elle n'était absolument pas pudique, mais n'appréciait par vraiment qu'on la reluque comme si elle était une entrecôte.

"Et bien quoi ? Tu n'as jamais frôlé la perfection ?" lui lança-t-elle pour la peine.

Toujours égale à elle-même. L'homme, après avoir repris ses esprits, haussa les épaules pour lui faire comprendre qu'il n'en savait rien. Natasha lui claqua alors la porte à la figure avant de regagner sa chambre. Une fois à l'intérieur, elle ouvrit les portes de son armoire, avant de se mettre à fouiller dedans. Qu'est-ce qu'elle allait bien pouvoir porter ? Hmm... Après un intense moment de réflexion, elle opta pour sa tenue classique: un tailleur blanc avec la jupe assortie, ainsi qu'un t-shirt au superbe décolleté plongeant noir. Une paire de chaussure à talon pour aller avec, et c'était bon. Elle jeta le tout sur son lit, avant de prendre une douche rapide. Elle se devait d'être toujours irréprochable, surtout physiquement.
Une fois prête, elle s'approcha près d'un autre placard, beaucoup plus discret. Elle l'ouvrit, et regarda sa panoplie d'armes avec fierté. Elle ne possédait pas d'objet magique pouvait changer de forme comme la lance de Knightwalker, ou l'épée du Capitaine de la Première, mais elle avait de superbes armes. Elle fixa ses joujous un instant, réfléchissant à ceux qu'elle allait prendre. Après tout, la rouquine l'appelait peut-être pour l'envoyer à l'autre bout du Royaume, alors il fallait mieux qu'elle y soit préparer. Elle prit deux armes à feu qu'elle accrocha dans son dos, un fouet, parce que ça pouvait toujours être utile, une série de lames qu'elle cacha un peu partout sous ses vêtements, et quelques autres petites bavioles. Et bien ! Une véritable armurerie ambulante !

Maintenant qu'elle était complètement préparée, elle siffla pour appeler Kuraha, qui la rejoint aussitôt. Elle se mis ensuite en route vers le bureau de sa supérieure, qui trônait fièrement à l'étage du dessus.
Une fois devant la porte, elle frappa deux coups avant de faire s'avoir que c'était elle. Une voix forte s'éleva une poignée de seconde plus tard, lui autorisant l'accès à la pièce.
A l'intérieur, la blonde vit l'Erza d'Edoras assise derrière son bureau, plus tendue qu'à l'accoutumé.

"Approche" dit-elle.

Natasha s'exécuta sans dire un mot. Elle salua le Commandant, avant d'attendre qu'elle ne reprenne la parole.

"J'ai une mission à te confier."

Yeah, pas de paperasse aujourd'hui !

"Une personnalité importante à demander notre aide pour assurer sa sécurité au cours de sa traversé dans la forêt d'Iridia. Comme tu le sais, c'est un endroit dangereux, je ne peux donc pas confier cette mission à n'importe qui, d'autant plus que je suis coincée au Q.G, j'ai des affaires à voir avec le Roi. Je compte donc sur toi pour protéger au mieux notre invitée."

Natasha croisa l'un de ses bras sous son imposante poitrine, utilisant l'autre pour se tenir le menton, réfléchissant ainsi un moment. La forêt d'Iridia... Il y avait des brigands, des mercenaires, des monstres gonflés aux stéroïdes, et sûrement une ou deux guildes noires. Sans compter les dires de certains qui y auraient vu une jeune femme à la longue chevelure bleue, un grimoire à la main... Heureusement qu'elle avait pris de quoi se défendre.

"Dois-je prendre des hommes ?" se risqua-t-elle à demander.

"Une poignée seulement. Comme je te l'ai dis, il s'agit d'un grand de ce monde, il vaudrait mieux voyager sans éveiller les soupçons."

La blonde acquiesça. C'est tout de même dommage, elle aurait bien pris Shiaki avec elle, mais c'est vrai qu'elles n'auraient eu aucune discrétion.

"Très bien." Elle marqua une pause, avant de reprendre. "Qui devrais-je escorter ?"

D'un signe du menton, Knightwalker désigna la femme qui était assise sur l'un des canapés de la pièce. Elle était là depuis le début, et pourtant, Natasha ne l'avait pas remarqué. La rouquine se leva de son siège, et la présenta à la blonde.

"Gyokuen Ren. Impératrice de l'ancien royaume de Pergrande."

...Ah oui, quand même. Une impératrice. A l'entente de ce titre, Benihime fit une courbette pour saluer la femme, tout comme le lion à ses côtés. Elle comprenait mieux le sens de "personnalité importante" maintenant.

"Je ferai de mon mieux pour vous protéger, Majesté."

C O D A G E  P A R  @G A K I.  S U R  E P I C O D E

Gain d'xp: 6
N'oublie pas qu'Erza K. fait partie des validés maintenant et qu'il faut demander son accord avant de prendre la liberté de la jouer autant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gyokuen Ren
Maître de Black Sun
avatar
Messages : 151
Date d'inscription : 28/02/2014

Fiche de mage
Magie / Arme: Niji no Ãku
Niveau: 31
Expérience:
452/930  (452/930)

MessageSujet: Re: "What doesn’t kill you makes you stronger." Feat Gyokuen Ren | Jour 4    Ven 8 Mai - 21:42





La sorcière noire.




La politique est une science vraiment particulière. Il y a tellement de paramètres qui entre en ligne de compte, qu'il est clairement impossible de tout décrire en quelques lignes. Mais l'une de ces notions à connaitre est le dialogue avec l'ennemie, même si l'ennemie n'a pas conscience de son statut particulier. Et fort heureusement, le dialogue était l'une des nombreuses facultés de la plus noire des sorcières, Gyokuen Ren. La terrible maître de Black Sun était en visite non-officiel chez le roi d'Edolas par pur courtoisie. La mère d'Hakuei était souvent l'invitée de Mystogan simplement parce qu'il connaissait l'impératrice de Pergrande de nom et cela lui semblait ingrat de ne pas accorder à la noble dame les égards dignes de son rang.

C'est comme cela que la sorcière noire pouvait récolter diverses informations sur le fonctionnement d'Edolas pour, un jour, prendre contrôle de ce monde. L'impératrice était confortablement installée dans un canapé en cuir d'une qualité vraiment exceptionnelle dans sa finition. Le meuble était tellement confortable, que la brune en regrettait presque de le quitter pour se faire escorter dans la forêt. À la base, Gyokuen avait émit le souhait de s'y rendre seule, mais le roi d'Edolas lui avait gentiment imposé une escorte. N'ayant pas vraiment le choix, la maitresse de Black Sun acceptait la proposition.

Son regard inquisiteur se posait sur une jeune blonde qui entrait dans le bureau où elle se trouvait avec la capitaine de division. À première vue, la blonde semblait être une fille vulgaire et ayant un dialecte vraiment familier en plus d'être, il fallait bien l'avouer, terriblement sexy. Le regard de la sorcière ne quittait pas la jeune femme qui, enfin, captait sa présence. L'impératrice inclinait légèrement la tête, en souriant, pour lui rendre la politesse et se levait avec douceur.


- Je m'excuse pour tout cela jeune fille. Vous avez sans doute mieux à faire que de m'escorter dans les bois par une si belle journée, mais votre roi insiste pour que je ne m'y rende pas seule. Vous comprenez bien que je ne puis refuser une proposition venant de lui.

Gyokuen joignait ses mains et s'inclinait en guise de respect vers le capitaine Knightwalker avant de se tourner vers la jeune blonde avec un sourire digne d'une mère. Gyokuen était tellement tendre avec les gens et ne se souciait guère de la différence de rang qu'elle en devenait très abordable pour n'importe qui. Du moins, c'était une facette qu'elle utilisait en public. Dans le privé, c'était elle la reine et rien ni personne n'avait le droit de contester ce fait.

L'impératrice quittait donc le palais à l'intérieur d'une calèche qui ressemblait à une vulgaire carriole de marchand, en compagnie de son escorte et de la blonde. Gyokuen avait exigé que cette dernière soit avec elle pour pouvoir lui tenir compagnie durant la petite ballade. La femme mature souriait avec la même tendresse que précédemment avant d'entamer la discussion.


- Natasha Benihime c'est bien ça ? J'ai entendu le capitaine Knightwalker, une noble personne droite et fière, prononcer votre nom lorsque nous étions dans son bureau. Je dois vous avouer que vous avoir à mes côtés me donne le sentiment d'être plus en sécurité que jamais et je vous remercie encore d'avoir accepté cette mission, vous n'étiez pas obligée.

La sorcière descendait son regard vers sa main et prit un air désolé en voyant une belle cicatrice, très propre néanmoins, sur la paume de sa main. Sans vraiment crier gare, Gyokuen prit la main blessée et passait ses doigts sur la balafre.

- D'où vient cette marque ? Elle semble relativement récente. Une mésaventure lors d'une mission ou bien, une mauvaise manipulation lors d'un entraînement ?

C O D A G E  P A R  @G A K I.  S U R  E P IC O D E

Gain d'xp: 5
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Natasha Benihime
Bras-Droit de la Seconde Division
avatar
Crédits : Lucy krkr
Messages : 488
Date d'inscription : 23/05/2014
Age : 18

Fiche de mage
Magie / Arme: Shaman - Lumière
Niveau: 18
Expérience:
69/342  (69/342)

MessageSujet: Re: "What doesn’t kill you makes you stronger." Feat Gyokuen Ren | Jour 4    Sam 9 Mai - 19:32





Naughty Bitch


"Je m'excuse pour tout cela jeune fille. Vous avez sans doute mieux à faire que de m'escorter dans les bois par une si belle journée, mais votre roi insiste pour que je ne m'y rende pas seule. Vous comprenez bien que je ne puis refuser une proposition venant de lui."

Natasha s'inclina une nouvelle fois en signe de respect, avant de répondre à la noble personne qui lui faisait face.

"Ne vous en faites pas pour cela, et puis c'est bien mieux que de rester cloîtrer des heures durant dans un bureau." dit-elle en jetant un regard à Erza Knightwalker, qui fit mine de l'ignorer.

Une fois les présentations terminées, les deux femmes quittèrent le bureau du Capitaine de la Seconde Division, avant de descendre plusieurs étages pour rejoindre la sortie. Tout le trajet se déroula en compagnie d'un silence de mort. La Blonde ne prenait pas la parole, de peur de dire une quelconque ânerie. Elle était loin de faire parti de ces gens qui accordaient une grande importance à la diplomatie et aux soirées mondaines, et donc il lui était difficile de trouver un sujet de conversation à partager avec cette femme. Heureusement, elle n'était pas payée pour lui faire la causette.
Elle soupira intérieurement quand elles arrivèrent à l'endroit où le Gouvernement gardait ses véhicules. Elle caressa doucement la tête de son esprit-lion, avant d'abandonner sa cliente quelques instants.

"Je voue prie de bien vouloir m'attendre ici quelques instants."

Puis elle disparue au détour de l'une des nombreuses calèches. Elle convoqua un groupes de trois hommes, et les briffa rapidement sur la situations. Elle ne dévoila cependant pas l'identité de de l'Impératrice, ainsi, elle serait certaine qu'il n'y aurait pas de fuite.
Elle en profita également pour prendre possession d'une calèche discrète, conçue spécialement pour ce genre de situation. Elle revint alors auprès de la Dame, et lui demanda poliment de bien vouloir prendre place dans le véhicule. Cette dernière insista alors pour que  la dénommée Benihime vienne à l'intérieur avec elle, chose qu'elle ne pouvait refuser. Génial, elle qui n'était pas du tout à l'aise dans ce genre de situation, voilà qu'elle embarquait en compagnie d'une illustre personne.

La charrette s'ébranla une poignée de secondes plus tard, et le petit groupe se mit en route pour la forêt d'Iridia. Alors qu'elle restait silencieuse, Natasha croisa le tendre regard de cette Gyokuen, et ne pu s'empêcher de se sentir bien à ses côtés. La plus âgée des deux pris alors la parole pour la remercier d'être là, et lui dire qu'elle se sentait en sécurité avec elle. L'air de son visage changea brusquement lorsqu'elle vit la main gauche de la blonde.
Aïe. Elle l'avait oubliée celle-là. Pourtant, c'était sûrement la plus vilaine.

"D'où vient cette marque ? Elle semble relativement récente. Une mésaventure lors d'une mission ou bien, une mauvaise manipulation lors d'un entraînement ?"

Instinctivement, l'agent du gouvernement retira sa main de celle de l'Impératrice, avant de la caresser machinalement. Devait-elle le lui dire ? C'était sûrement quelque chose d'insignifiant, pourtant le regard désolé de la brune lui fit penser le contraire. Et puis, peut-être avait-elle des renseignements à lui confier ?

"Cette cicatrice ? On me l'a faite quand je suis partie en mission à Louen il y a peu. Alors que je devais recueillir des informations sur le groupe de démons habitants dans le désert voisin, je me suis faite attaquer par une femme. Angela Iwamori." Elle marqua une pause, fixant un moment le félin qui avait pris place à côté d'elle, avant de reprendre. "Le combat semblait être en ma faveur, du moins jusqu'à ce qu'elle éveille l'esprit de son épée. Heureusement, j'ai réussi à m'en tirer vivante grâce à Kuraha, mais je n'en n'étais pas moins sévèrement blessée."

Elle regarda la reine de Pergrande, avant de lui sourire pour lui montrer qu'elle allait bien. Elle réfléchissait un instant, repensant aux derniers mots de la bleutée. "Adieu ma grande. Tu auras au moins le mérite de m'avoir mise dans une colère absolument noire. Je n'avais pas ressenti ça depuis le combat contre la sorcière de Black Sun". La sorcière de Black Sun... Hmm... A qui pensait-elle en lui disant cela ? Natasha n'en avait pas la moindre idée. Alors qu'elle ruminait ses pensées, la calèche freina brusquement, surprenant un instant la blondinette. D'un bon, elle se leva de son siège et sortie du véhicule en pestant après les gardes.

"Pourquoi vous arrêtez-vous ?!" leur aboya-t-elle dessus.

Deux des trois hommes pointèrent alors du doigt un lapin. Il était plus gros et massif que ceux que l'on croisait à l'accoutumée, et bien plus agressif aussi. Encore une de ces foutues bestioles de la forêt qui s'était paumée. L'animal bondit sur le garde le plus proche de lui, toutes griffes dehors. Il n'atteint cependant jamais sa cible. Kuraha l'avait attrapé au vol, et lui avait brisé le cou d'un coup de dent. Natasha soupira en regardant ceux qu'elle avait choisi pour les escorter.

"Bravo les mecs. Si vous êtes effrayés par une simple peluche, vous pouvez tout de suite retourner au Q.G. ! Ca ne sera pas une grosse perte, étant donné que Kuraha est plus utile que vous trois réunis !" dit-elle en montrant l'animal qui tenait fièrement le cadavre dans sa gueule.

Elle se tourna vers lui d'un air las, avant de lui demander de bien vouloir monter la garde aux côtés de ces incapables.

"Vos souhaits sont des ordres, Ma Dame." lui répondit-il.

La jeune femme fit alors volte-face, avant de remonter dans la charrette, et de s'y asseoir en croisant ses longues jambes dénudées. Elle remit une mèche ondulée en place d'un revers de la main, avant de s'excuser auprès de l'Impératrice.

"Veuillez m'excuser pour cet incident. Il semblerait que nous manquons d'hommes de ce nom ces derniers temps."

C O D A G E  P A R  @G A K I.  S U R  E P I C O D E

Gain d'xp: 8
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gyokuen Ren
Maître de Black Sun
avatar
Messages : 151
Date d'inscription : 28/02/2014

Fiche de mage
Magie / Arme: Niji no Ãku
Niveau: 31
Expérience:
452/930  (452/930)

MessageSujet: Re: "What doesn’t kill you makes you stronger." Feat Gyokuen Ren | Jour 4    Dim 10 Mai - 11:01





Le soleil noir




La grande impératrice de Pergrande caressait la cicatrice se trouvant sur la main de son garde du corps avec tendresse. Ce n’était une douceur qui indiquait qu’elle avait une quelconque arrière pensé, non, c’était plutôt une douceur d’une mère qui s’inquiétait en voyant sa fille amochée de la sorte. Gyokuen reculait ses mains lorsque Natasha enlevait la sienne par pur réflexe. Visiblement, cette blessure semblait représenter un lourd, un très lourd, fardeau. Ne souhaitant pas la brusquer plus que de raison, Gyokuen n’insistait pas et ce court silence lui fut bénéfique puisque la blonde lui racontait sa mésaventure lors d’une mission au cours de laquelle, elle devait récolter des informations sur les démons, mais fut sauvagement attaquée par Angela Iwamori.

La sorcière de Black Sun eu un petit sourire lorsqu’elle entendit ce nom. Angela Iwamori était une personne que la brune connaissait vraiment très bien. C’était la seule personne, avec son maître, à avoir fait couler le sang de Gyokuen. Ainsi, cette pimbêche du gouvernement avait réussi à survivre face à Angela. C’était pour le moins surprenant lorsqu’on connaissait la cruauté de cette tueuse expérimentée.

La noble dame continuait de lui sourire avec douceur et regardait par la fenêtre lorsque la calèche se stoppait. Visiblement, un lapin géant terrifiait son escorte et le lion de Natasha venait de le tuer en un seul coup. La blonde s’excusait platement devant Gyokuen qui continuait de sourire comme toujours.


- Ne vous excusez pas pour si peu ma chère. Ce n’était qu’un petit être insignifiant. Il y a des choses bien plus dangereuses et bien plus terrifiantes qui peuplent ces bois. Ce n’est pas impossible qu’une de ces choses soit très proche de vous. Si proche que l’on pourrait la toucher.

Gyokuen la fixait un petit instant. Sa phrase était plutôt obscure pour une personne qui ne comprenait pas qu’elle parlait d’elle-même, mais après tout, c’était le but. Lancer des doubles sens et faire comme si de rien n’était, c’était vraiment la spécialité de la sorcière maléfique.

La calèche s’arrêtait une nouvelle fois sans autorisation. Des voix résonnaient de l’extérieur et on pouvait entendre très clairement des mots comme kidnapping, vol, meurtre et autre joyeuseté à faire pâlir les petits magiciens de pacotilles. À l’abri dans le véhicule, Gyokuen fixait son garde du corps avant de lui adresser la parole.


- Vous voyez ? Ce qu’il se passe dehors est la preuve de ce que j’avance. Il y a bien pire qu’un misérable lapin dans ces bois. Et là, je me demande pourquoi vous êtes encore ici. Est-ce pour assurer ma sécurité ? Ce qui serait idiot puisque je n’entends plus le bruit des combats dehors. Toute l’escorte semble décimée. Il ne doit surement rester que vous, moi et votre lion. Aussi, j’aimerais vous demander une chose très chère Natasha.

La sorcière noire lui prit les mains pour les serrer biens forts dans les siennes. Son regard plongeait à l’intérieur de celui de son interlocutrice et Gyokuen prit un ton froid.

- Fuyez. Laissez-moi à la charge de ses gens. S’ils apprennent que je suis une impératrice, je pourrais négocier votre liberté. Ainsi, vous pourriez retourner à la capitale pour chercher du renfort.

La porte de la calèche s’ouvrait et un homme entraînait la sorcière maléfique à l’extérieur comme si elle n’était rien d’autre qu’un déchet. Gyokuen essayait de négocier avec eux et obtenait la libération de son garde du corps avant d’être entrainé de force dans les tréfonds du bois. Avant de partir, l’un des hommes qui malmenait la noble dame arborait dans son dos un immense soleil noir en guise de tatouage et un autre s’exclamait haut et fort

- La sorcière noire sera contente de ce qu’on lui apporte.

C O D A G E  P A R  @G A K I.  S U R  E P IC O D E

Gain d'xp: 5
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Natasha Benihime
Bras-Droit de la Seconde Division
avatar
Crédits : Lucy krkr
Messages : 488
Date d'inscription : 23/05/2014
Age : 18

Fiche de mage
Magie / Arme: Shaman - Lumière
Niveau: 18
Expérience:
69/342  (69/342)

MessageSujet: Re: "What doesn’t kill you makes you stronger." Feat Gyokuen Ren | Jour 4    Dim 10 Mai - 17:58






La force du Gouvernement


"Ne vous excusez pas pour si peu ma chère. Ce n’était qu’un petit être insignifiant. Il y a des choses bien plus dangereuses et bien plus terrifiantes qui peuplent ces bois. Ce n’est pas impossible qu’une de ces choses soit très proche de vous. Si proche que l’on pourrait la toucher."

Natasha acquiesça. Elle n'avait vu aucun sous-entendu dans les paroles de la plus âgée, et se contenta de hocher la tête en guise de réponse. En parlant de la forêt, l'escorte venait d'y arriver. On ne pouvait pas la rater, la végétation y était bien plus luxuriante et dense que nul part ailleurs. Les deux femmes ne purent profiter du paysage bien longtemps, bientôt le véhicule s'immobilisa de nouveau, suivi par des bruits de combat. La blonde put entendre son lion rugir, et ses hommes hurler. Génial, voilà qu'ils venaient de tomber dans une embuscade ! Ils n'étaient décidément pas prêt à arriver au bout de ce voyage !
Alors qu'elle allait sortir de la calèche pour prêter main forte aux gardes, lorsque l'Impératrice repris la parole, lui montrant qu'elle avait eu raison tout à l'heure. Tandis qu'elle allait s'éclipser pour aller combattre, la brune lui saisit les mains, et planta son regard dans celui de Benihime, avant de lui dire d'un ton froid de rester à l'intérieur, et d'attendre qu'elle négocie sa liberté pour aller chercher des renforts. Tch. Elle était en train de grandement sous-estimer l'agent du Gouvernement en lui disant cela. Malheureusement, elle n'eut pas le temps de protester que la reine de Pergrande se fit entraîner à l'extérieur de la calèche, et emporter un peu plus loin.

Natasha, elle, avait le droit au regard plus qu'intéressé de l'un des hommes qui les avaient attaquées. Elle prit une expression de dégoût en voyant l'énergumène pénétrer dans le véhicule. Elle allait l'envoyer voler, quand un autre arriva, et prévint son camarade qu'ils la laissaient tranquille. Super. Sa cliente avait réussi son coup.
Tandis qu'elle entendit les deux hommes s'éloigner, la dénommée Benihime sortie de la calèche, et évalua la situation. Cinq individus entraînaient l'Impératrice dans la forêt. Six si l'un d'eux était resté en arrière pour les couvrir, chose à laquelle elle ne croyait absolument pas. Ils n'étaient pas assez évolués pour mettre en place ce genre de plan.

"La sorcière noire sera contente de ce qu’on lui apporte."

La blonde réagit à cette phrase. La sorcière noire ? Ces types étaient donc des mages de Black Sun. Information confirmée par le fait que l'un d'entre eux portait le tatouage de la guilde dans son dos. Tss. Quels crétins.

"Kuraha !" lança-t-elle.

L'esprit de lumière surgit alors d'un bosquet. De toute évidence, il n'avait pas été blessé.

"Je m'occupe d'eux. Fouille les alentours au cas ou un sixième se serait planqué quelque part."

"Très bien."

Là-dessus, le félin disparu dans les buissons d'où il était venu.
Prendre le Bras-Droit de Knightwalker pour une incapable, il fallait vraiment vouloir se la mettre à dos. Elle fit craquer ses doigts, puis son cou, avant de s'avancer. Elle marchait, eux avançaient d'un pas rapide. Peu importe, la blonde avait de quoi les ralentir.
Elle saisit l'une de ses deux armes à feu, avant de viser et de tirer. Oh zut ! Elle avait visait le centre du soleil noir, mais avait atteint l'un d'entre eux à l'épaule ! Comme c'est dommage. Au moins, ils avaient arrêté de marcher et la regardait s'avancer vers eux maintenant.

"Qu'est-ce que t'as à notre pote, Salope ?!"

Natasha sourit en continuant d'avancer vers eux. Décidément, ils n'étaient pas très futés.

"Ça ne se voit pas ? Je lui ai tiré dessus pour que vous fassiez attention à moi."

Deux d'entre eux s'élancèrent vers elle en beuglant comme des porcs.

"On va te buter !"

La dénommée Benihime s'arrêta un instant, les regardant arriver sur elle. Elle sortit une paire de gant de l'intérieur de son tailleur, et les enfila tranquillement. Au moins ces types allaient lui permettre de s'entraîner un peu. Elle se mise en garde, attendant qu'ils se rapprochent davantage. Une fois qu'elle les jugea suffisamment proches, elle insuffla sa magie aux bouts de tissus qu'elle venait d'enfiler.

"Ten no Kotingu !" dit-elle en souriant.

Oh oui, ils allaient prendre très cher.
Les gants de la mage se mirent à briller, signe qu'elle avait transféré une partie de sa magie à l'intérieur. Le premier se jeta sur Natasha, chose à laquelle elle répondit par un uppercut en pleine mâchoire qui l'envoya balader à plusieurs mètres de hauteur, avant de s'écrouler sur le sol quelques instants plus tard. Elle évita le coup de sabre du second, avant de le frapper, mais dans le ventre cette fois-ci. Le pauvre alla s'écraser contre un arbre voisin. Ça en faisait déjà deux de moins en moins de deux minutes, qui serait le prochain ?

"Black Sun accepte vraiment n'importe quels types, peu importe s'ils ne savent pas se battre apparemment." leur lança-t-elle.

Les deux hommes qui gardaient l'Impératrice se regardèrent, avant de venir défier à leur tour la jeune femme. Hmm... Qu'allait-elle utiliser contre eux ? Il faut varier les plaisirs après tout ! Ah ! Elle allait les avoir de vitesse tiens !
Elle prit bien appuie sur ses deux jambes, avant d'énoncer le nom de sa technique.

"Kaisoku !"

Cette fois, se sont les chaussures de Natasha qui se mirent à luire. Kaisoku permettait à la blonde de se déplacer bien plus rapidement. Dommage pour ses opposants.
Elle se jeta sur eux avant qu'ils n'arrivent, et leur fit à tout deux le coup du lapin en tendant ses bras au moment de passer entre eux. Bien. Voilà une bonne chose de faite !

Ah, c'est vrai qu'il restait celui sur lequel elle avait tiré tout à l'heure. Il tentait de s'enfuir comme il pouvait. Et bien, c'est pas le courage qui les tuera ceux-là ! Elle réutilisa sa technique pour se rapprocher de lui, et le faire chuter au sol. Elle lui fit ensuite une clé de bras en prenant soin d'utiliser son membre meurtri, afin qu'il ne tente plus de lui fausser compagnie.

"Pour qui travaillez-vous, vous les mages de Black Sun ? A qui comptiez-vous remettre cette femme, et qui est cette "Sorcière Noire" ? Réponds !"

Woah, ce déluge de questions ! Ca lui faisait presque penser à l'interrogatoire d'un môme qu'elle avait mené il y a peu. Espérons que celui-ci soit davantage coopératif !

C O D A G E  P A R  @G A K I.  S U R  E P I C O D E

Gain d'xp: 8
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gyokuen Ren
Maître de Black Sun
avatar
Messages : 151
Date d'inscription : 28/02/2014

Fiche de mage
Magie / Arme: Niji no Ãku
Niveau: 31
Expérience:
452/930  (452/930)

MessageSujet: Re: "What doesn’t kill you makes you stronger." Feat Gyokuen Ren | Jour 4    Lun 18 Mai - 22:42





Méprise




La grande impératrice de Pergrande se laissait conduire dans les profondeurs de la forêt en ayant les poignets liés par de simples cordes. Si on prenait en compte sa puissance magique hors du commun, il était évident que des liens aussi faibles ne pourraient la retenir plus de quelques secondes. Mais en vérité, il y avait bien une raison qui empêchait la brune mature de se libérer. Cette fameuse troupe de mages noirs qui vivait dans les bois se faisait passer pour la véritable Black Sun, ou du moins, des alliés de cette dernière. Ayant eu vent de cela, la maitresse de la terrible guilde noire prit la route afin de mener sa petite enquête en laissant courir le bruit qu’une dame de très haut rang traverserait la forêt dans les jours qui viendraient. Et, comme elle s’y attendait, les faux alliés firent leurs apparitions pour l’enlever.

Gyokuen souriait légèrement et sentait très bien la présence de Natasha non loin d’elle. Cette femme était tellement prévisible que cela en devenait presque risible. La dame faisait semblant de rien et se laissait conduire vers ce qui semblait être une sorte de repère. Seulement, le groupe n’arrivait pas à destination puisque la jeune blonde du gouvernement venait de passer à l’attaque. Très rapidement, les faux magiciens de Black Sun furent mit au tapis et un déluge de questions dégringolait vers le captif de la blonde surentrainée.

La magicienne noire regardait la scène avec patience. Elle se contentait simplement d’écouter et d’analyser le comportement de son garde du corps du jour. Plus adroit que Jun, mais moins intéressant a manipulé. Tels étaient les conclusions de la brune qui en profitait aussi pour écouter les réponses du prisonnier. Visiblement, ce dernier semblait maintenir qu’il faisait partie de Black Sun et Gyokuen sentait la colère monter en elle. Heureusement, la noble dame avait appris à contenir sa rage depuis bien longtemps. Enfin, il était possible qu’elle craque et laisse libre cours à sa fureur de temps à autre.


Gyokuen s’approchait de Natasha et tendait ses poignets pour qu’elle la libère et prît la parole avec une voix toute tremblante.

- Merci beaucoup mademoiselle Natasha. Je ne saurais que faire pour vous remercier de votre aide. J’ai bien cru ma dernière heure arrivée. Ils ont parlé de me tuer dans d’atroces souffrances. Et, je vous prie de croire, que j’ai amèrement regretté de vous avoir demandé d’aller chercher du renfort. Heureusement que vous ne l’avez pas fait.

La grande dame s’inclinait avec respect et son regard se posait sur la grotte non loin d’elles. Gyokuen se frottait les poignets, une fois libres de son entrave, et venait se mettre aux côtés de Natasha.

- Nous nous rendions vers cette caverne avant votre arrivée. Je pense que cette Sorcière Noire, chef de ce groupuscule, se trouve à l’intérieur. Nous devrions aller voir vous ne croyez pas mademoiselle ? Si cela ne vous dérange pas, j’aimerais venir avec vous. Je me sentirais un peu plus en sécurité à vos côtés que toute seule dans cette forêt lugubre. Vous voulez bien de moi ? Je vous donne ma parole que je ne serais pas la princesse idiote et clichée que l’on peut trouver dans certains films bas de gamme.

C O D A G E  P A R  @G A K I.  S U R  E P IC O D E

Gain d'xp: 4
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Natasha Benihime
Bras-Droit de la Seconde Division
avatar
Crédits : Lucy krkr
Messages : 488
Date d'inscription : 23/05/2014
Age : 18

Fiche de mage
Magie / Arme: Shaman - Lumière
Niveau: 18
Expérience:
69/342  (69/342)

MessageSujet: Re: "What doesn’t kill you makes you stronger." Feat Gyokuen Ren | Jour 4    Ven 29 Mai - 15:41






On fonce dans le tas


"Pour qui travaillez-vous, vous les mages de Black Sun ? A qui comptiez-vous remettre cette femme, et qui est cette "Sorcière Noire" ? Réponds !"

L'homme qu'elle tenait fermement au sol, se débattu quelques instants, avant d'arrêter d'espérer s'échapper. Déjà qu'il ne faisait pas le poids face à l'agent du gouvernement en temps normal, avec un bras en miette, ce n'était même pas la peine. Il tourna son visage vers la blonde, un sourire malsain sur le visage.

"Je te le dis si tu m'fais plaisir, ma poupée."

Natasha le fixa quelques instants, avant de lui rendre son sourire, et de lui répondre.

"Un porc comme toi n'est pas en état de négocier. D'ailleurs tu sais quoi ? Tu m'as déjà bien assez aider comme ça." dit-elle en regardant l'entrée d'une caverne voisine vers laquelle ces clowns semblaient se diriger. "Adieu."

Là-dessus, elle saisit la tête de ce type entre ces mains, et lui brisa le cou d'une vive torsion. Propre, efficace, sans bavure. Que demander de plus ? En tout cas, si un jour la blondinette devait quitter le Gouvernement, elle pourra se recycler dans l'assassinat. Enfin bref, il n'était pas question de ça pour le moment. En voilà un qui ne manquerait à personne, et même si c'était le cas, la blonde s'en foutait autant que de sa première couche.
Ce type avait voulu s'en prendre à sa protégée, il en avait payer le prix. Point barre.

La dénommée Benihime se redressa, remettant une mèche rebelle à sa place d'un revers de la main. La noble impératrice s'approcha alors d'elle, tout en lui tendant ses poignets, liés par une simple corde. Pendant qu'elle écoutait ce que lui disait la plus âgée, la seconde de Knightwalker s'occupa de trancher l'entrave avec l'une des lames qu'elle avait sur elle. J'vous l'avais dis, c'est une véritable armurerie ambulante !
Une fois libérée, l'Impératrice de Pergrande vint s'installer à ses côtés, lui montrant la caverne vers laquelle elle se faisait emmener quelques instants auparavant.

"Nous nous rendions vers cette caverne avant votre arrivée. Je pense que cette Sorcière Noire, chef de ce groupuscule, se trouve à l’intérieur. Nous devrions aller voir vous ne croyez pas mademoiselle ? Si cela ne vous dérange pas, j’aimerais venir avec vous. Je me sentirais un peu plus en sécurité à vos côtés que toute seule dans cette forêt lugubre. Vous voulez bien de moi ? Je vous donne ma parole que je ne serais pas la princesse idiote et clichée que l’on peut trouver dans certains films bas de gamme."

Hmm... Que faire ? Sa mission n'était pas d'aller buter des mages noirs, mais de conduire la Dame à l'autre bout de cette forêt, de sorte qu'elle soit saine et sauve. Se lancer dans ce genre de manœuvre était risqué. Si elles y allaient, Gyokuen pourrait être blessée, voire pire. Mais si au contraire, elles passaient leur chemin, elle pourrait complètement dénigrer l'agent auprès de ses supérieurs, et ça, ça serait problématique. Que vaut sa parole contre celle de cette femme après tout ? Absolument rien. La blonde soupira. Elle était face à un dilemme. Alors qu'elle réfléchissant à cela, son esprit lion revint à elle, apportant la carcasse d'un type entre ses crocs.

"Celui-ci se trouvait non loin d'ici, près d'une caverne qui semble habitée. Je ne voulais pas le tuer, mais il semblerait qu'il était plus fragile que je ne le pensais."

Natasha caressa doucement la tête de l'animal, avant de s'approcher du type. Elle examina le corps un instant, avant d'y voir une grosse bosse dans son dos. Elle souleva la veste que portait le corps encore chaud, et vit qu'il s'agissait d'une bonne grosse arme à feu.

"Mais en voilà une chose intéressante !" dit-elle en prenant l'objet entre ses mains.

Il était légèrement couvert de sang, mais ça allait. Kuraha ne semblait pas non plus l'avoir endommagé en amenant le cadavre, donc il était sûrement en état de marche. L'agent du gouvernement n'en avait encore jamais vu de semblable, c'était peut-être une arme magique ? Curieuse de connaître les capacités de son nouveau jouet, Natasha l'arma, retira la sécurité, et tira tout en visant un arbre qui se trouvait non loin de là. Une grosse balle de plomb en sortie, et traversa l'arbre de part en part. Bon, il n'était donc pas magique. Enfin ça ne fait rien, puisqu'elle pourra se servir de son esprit-lion pour en faire quelque chose de plus efficace.
Elle fit volte-face, pour se remettre en face de sa cliente.

"Très bien. Nous allons nous occuper de cette grotte. Cependant, restez bien entre Kuraha et moi-même, je ne voudrai pas qu'il arrive quelque chose à une personne aussi importante que vous."

Là-dessus, elle s'avança vers l'entrée de la caverne, bien déterminée à niquer des mages noirs. Depuis le temps qu'elle se farcissait les dossiers d'Erza Knightwalker, il était grand temps pour elle de retrouver un peu d'action !
Une fois positionnée devant, la belle blonde saisit une poignée de cailloux qui traînaient au sol, et y insuffla de sa magie pour les rendre suffisamment brillants pour qu'ils puissent les éclairer. Elle les lança à l'intérieur de la grotte, et y vit un attroupement de mages, tous plus clandestins les uns que les autres.

"Ah ouais, ils sont nombreux quand même."

Une fois le moment de surprise du aux pierres passé, ils commencèrent à accourir vers les deux femmes. Non mais sérieusement ? Ils n'utilisaient jamais la magie ? Peut-être étaient-ils tous des natifs d'Edoras alors. Mais Black Sun n'est-elle pas une guilde qui sévissait déjà sur Earthland ? Boarf, c'était pas le moment de se poser ce genre de question.

"Rezagan !" s'écria-t-elle.

L'arme qu'elle avait pris un peu plus tôt s'illumina, luisant légèrement. Une fois que Natasha jugea que c'était bon, elle tira dans la masse d'individus qui débarquaient sur elles.
Un laser de diamètre plus que raisonnable s'échappa du mini-canon (?), et transperça plusieurs clandestins avant de finir sa course dans le mur de la crevasse.
Et bien ! Elle allait pouvoir s'en donner à cœur joie ! Elle sourit aux hommes qui lui faisaient face, avant de leur dire d'un air provocateur.

"Alors Messieurs, à qui le tour ?"

C O D A G E  P A R  @G A K I.  S U R  E P I C O D E

Gain d'xp: 11
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gyokuen Ren
Maître de Black Sun
avatar
Messages : 151
Date d'inscription : 28/02/2014

Fiche de mage
Magie / Arme: Niji no Ãku
Niveau: 31
Expérience:
452/930  (452/930)

MessageSujet: Re: "What doesn’t kill you makes you stronger." Feat Gyokuen Ren | Jour 4    Sam 30 Mai - 10:20





Bain de sang




L’impératrice maléfique se contentait de fixer son garde du corps du moment dans un profond silence, analysant chacun des mouvements de son visage. Visiblement, la jeune blondinette était en proie face à un dilemme qui la rongeait lentement. Sans doute hésitait-elle à la conduire dans la grotte ou quelques choses dans le genre. Mais c’est à ce moment que son lion décidait de refaire son apparition en tenant un cadavre dans sa gueule. La grande dame fixait l’animal avec insistance. Des deux, c’était lui le plus dérangeant dans l’histoire et Gyokuen réfléchissait déjà à un moyen de le supprimer dans le futur. Mais cela attendrait bien un peu. Pour le moment, seule la présence d’une guilde prétendant être la sienne l’importait.

La membre du gouvernement acceptait finalement de la conduire dans la grotte en question, mais insistait pour qu’elle se tienne entre son félin et elle. La maîtresse de Black Sun souriait avec douceur et s’inclinait avec une très grande politesse devant ses partenaires.


- Je vous en remercie infiniment Mademoiselle. Je ferais part de vos actions et de votre sympathie envers moi lorsque je verrais vos supérieurs. Soyez sans crainte Mademoiselle. Je dirais beaucoup de bien sûr vous et si un jour, vous souhaitez prendre un peu de repos, je vous accueillerais avec joie dans l’une de mes résidences secondaires.

Gyokuen souriait avec une infinie douceur et se redressait pour reprendre une position digne de son rang avant de suivre ses deux sbires dans les profondeurs de la caverne. Silencieusement, la petite troupe avançait en étant guidée par des petits cailloux lumineux créés par Natasha jusqu’à tombée en face d’une formation de mage noir. La surprise passée, la blondinette se jetait dans la bataille et envoyait au tapis un bon paquet de ces imposteurs et s’amusait à provoquer le reste de la bande. Malheureusement, plusieurs autres magiciens firent leurs apparitions pour rejoindre l’affrontement et l’escorte royale se retrouvait très vite débordée.

L’impératrice de Pergrande esquivait chacun des coups qu’on souhaitait lui infliger et, sans le remarquer, elle fut séparée de sa partenaire. La brune fermait les yeux un très court instant avant de rigoler.


- On dirait que je suis seule. Est-ce une mauvaise ou, au contraire, une bonne chose ? Je vous le demande messieurs de Black Sun. Pour ma part, je dirais que c’est une très bonne chose. Vous savez pourquoi ? Parce que j’en ai plus qu’assez de voir des minables usurper le nom de ma guilde.

La magicienne sombre, sortait sa main gauche. D’un coup, son énergie oppressante et maléfique remplissait l’intégralité de la grotte. Qu’importe si Natasha la sentait, elle serait incapable de la reconnaitre et du temps qu’elle rejoigne la source, Gyokuen en aurait déjà terminé depuis un long moment. La panique commençait à s’immiscer dans les rangs des imposteurs et l’un balbutiait.

- C….C’est….C’est elle !!!!! Pi…Pitié !!!!! On voulait simplement vous…

- Ibara.


D’un claquement de doigts, des grandes tiges épineuses sortirent des murs, du sol et du plafond pour venir transpercer les magiciens sombres. Le sang giclait sur les parois de la caverne et les hurlements de douleur se firent assourdissants. Tous, sans exceptions, perdirent la vie devant une Gyokuen souriante et tachée de sang. La grande dame entendait des pas derrière elle, et tombait à genoux, toute tremblante.

- Pi….Pitié !!!!! Ne me tuez pas !!!!! Je vous en supplie !!!!

L’impératrice levait les yeux pour voir son garde du corps devant elle. Ses grands yeux humides fixèrent la blondinette.

- Ce n’est pas moi…. c’est la sorcière noire….elle a tué tous ces gens….

C O D A G E  P A R  @G A K I.  S U R  E P IC O D E

Gain d'xp: 4
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Natasha Benihime
Bras-Droit de la Seconde Division
avatar
Crédits : Lucy krkr
Messages : 488
Date d'inscription : 23/05/2014
Age : 18

Fiche de mage
Magie / Arme: Shaman - Lumière
Niveau: 18
Expérience:
69/342  (69/342)

MessageSujet: Re: "What doesn’t kill you makes you stronger." Feat Gyokuen Ren | Jour 4    Mer 17 Juin - 18:47

Spoiler:
 




Qui s'y frotte s'y pique


"Alors Messieurs, à qui le tour ?"

Natasha se trouvait devant une bonne vingtaine d'hommes en rut, dans une caverne à peine éclairée, tout en étant accompagnée d'une grande Dame et d'un esprit ayant l'apparence d'un lion. On dirait presque le scénario d'un très mauvais filme pour adulte, vous ne trouvez pas ? Enfin à un détail près: la blondinette tenait une bonne grosse arme lourde entre ses mains. ...Ouais non, on dirait vraiment que j'ai l'esprit mal placé là.
Les hommes détaillèrent les deux femmes un instant, avant de se décider à se jeter sur elles, en bons gentlemans qu'ils sont. La Seconde de Knightwalker se mit à tirer dans le tas, projetant des rayons de lumière concentrée à l'aide du mini-canon qu'elle avait trouvé sur le cadavre qu'avait ramené Kuraha. Roh c'est bon, il risque pas de s'en plaindre, surtout qu'il ne devait plus lui servir à grand chose.
Au bout d'un moment d'affrontement, Natasha se retrouva séparée de l'Impératrice qu'elle devait protéger, et entourer par un cortège de mages clandestins. Et comme si ça ne suffisait pas, son arme commençait à lui user pas mal de magie. Vous ne pensiez tout de même pas que c'était simple de garder un tel engin en état de marche permanente ? La jeune femme se tourna vers son esprit qui semblait bien occuper de son côté aussi, avant de lui lancer.

"Kuraha ! Romps la connexion ! On va les finir à l'ancienne !"

C'est vrai, la dénommée Benihime devait quand même garder une réserve de magie conséquente pour le reste du voyage. Elles avaient la forêt d'Iridia à traverser, merde quoi !

"A vos ordres, Ma Dame."

Ah la la. Que c'est bon d'avoir un esprit combattant si respectueux et obéissant. C'est qu'elle l'avait bien dressé son gros chat la blondinette ! A peine quelques secondes plus tard, toute trace de magie disparaissait d'elle. Pfoah. C'est jamais agréable un effet comme ça, mais au moins, ça lui permettait d'économiser des forces qui s'avéreraient sûrement utiles plus tard. Et puis ces types n'étaient que des clowns, elle pouvait très bien s'en défaire à mains nues, comme celui de tout à l'heure. Elle sortit deux lames de son vêtement fourre-tout, armurerie ambulante oblige, avant de regarder ses opposants d'un air provocateur.

"C'est maintenant que ça devient drôle !"

.
.
.

Natasha reprenait son souffle avec mal. Les enfoirés, ils lui avaient donné plus de mal que ce à quoi elle s'attendait. Elle possédait quelques blessures, mais elles étaient superficielles par rapport à celles causées par l'autre salope aux cheveux bleus là. Enfin, l'agent du Gouvernement avait tout de même réussi à tous les mettre au tapis, et était sûre d'une chose: ce n'était pas Black Sun. Non mais vraiment, ces brigands du dimanche seraient-ceux qui auraient rejoins la nouvelle alliance de Baram, et qui en faisaient frémir plus d'un ? D'autant plus qu'aucun n'avait utilisé la magie, étrange pour des gens qui sont censés venir d'Earthland, non ? Il s'agissait peut-être de l'une de leur filiale, mais rien de plus.
Tandis que la dénommée Benihime s'était calmée, elle entendit du grabuge non loin d'elle. Peut-être était-ce Gyokuen qui se faisait agressée ? Il ne manquerait plus ça tient !

"Merde ! Kuraha, suis moi !" dit-elle en accourant, l'esprit sur ses talons.

Quand ils arrivèrent auprès de la Dame, elle était à genoux, effondrée et tremblante de peur. Devant elle se trouvait un gigantesque mur d'épines et de ronces rougies, et dessus, des dizaines de corps encore chaud. Qui était l'auteur d'un tel massacre ? Natasha en aurait bien demandé la réponse à l'impératrice, mais ce n'était pas vraiment le moment pour cela.

"Ce n’est pas moi…. c’est la sorcière noire….elle a tué tous ces gens…."[/color]

Tss. Elle avait manqué cette salope ! Et de peu en plus ! Finalement, elle avait peut-être sous-estimé ses opposants. Rapidement, elle se pencha vers la noble dame, s'assurant qu'elle n'avait reçu aucun coup ou blessure. Non, de ce côté, c'était nickel. Mais il ne fallait pas qu'ils restent là, la Sorcière était peut-être proche...

"Kuraha ! Il faut qu'on sorte d'ici !" dit-elle en faisant volte-face pour se mettre face à l'intéressé.

Il n'y avait pas de temps à perdre, cette dangereuse femme pouvait les attaquer à n'importe quel moment. Natasha aida donc l'Impératrice à monter sur le dos du lion, avant de s'asseoir derrière elle, et de donner un coup de talon à l'esprit pour lui faire signe qu'il pouvait y aller. Kuraha s'élança alors dans une série de couloir plus obscur que les uns que les autres, jusqu'à finalement ressortir de la grotte par là où ils étaient entrés auparavant.
La blonde descendit de sa monture, avant d'aider l'autre passagère à faire de même, et à lui demander si elle allait bien. Elle se tourna ensuite vers le trou béant et caverneux duquel ils venaient de sortir. Tss. La salope qui avait fait ça à ses hommes se trouvait peut-être encore à l'intérieur, il fallait l'empêcher de sortir. Le félin de l'agent du gouvernement s'approcha de sa maîtresse qui le caressa d'un air distrait.

"Il faut la bloquer à l'intérieur... tu penses que tu peux le faire ?" dit-elle en regardant l'animal.

Elle l'aurait bien fait elle-même, mais elle n'avait pas pensé à amener des explosifs, et charger un objet lambda pour qu'il le devienne prendrait trop de temps.

"En rugissant sur les parois, et en essayant de les mordre, ça me semble compliqué, Natasha-Sama."

Ah. Ah. Ah. Et il se croyait de drôle en plus.

"Et sous ta véritable apparence ?" continua-t-elle avec un petit sourire en coin.

Car oui, vous ne le savez peut-être pas, mais cet esprit de lumière n'a pas la forme d'un lion à l'origine, mais d'un être humain, tout comme les esprits stellaires. Celui-ci resta un moment sans rien dire, avant de finalement répondre.

"On peut toujours essayer."

Il se mit alors à luire, s'entourant d'un halo de lumière pâle pendant quelques secondes. Au bout d'un moment, l'intensité se mit à faiblir, avant de complètement disparaître, laissant l'ex-félin dans sa nouvelle apparence. Désormais, Kuraha était un homme, plutôt grand, blond avec une mèche rebelle en haut du crâne, un visage fin à la limite du blasé. Il portait un uniforme militaire vert pâle qui lui allait ma foi pas trop mal. Et ouais, c'est qu'il en jette le minet !

"Hum... ça fait bien longtemps que vous ne m'avez pas demandé de revêtir ma véritable apparence." dit-il en s'étirant maladroitement. "Bien, occupons-nous de cette caverne maintenant."

Le blond s'approcha alors de la paroi rocheuse, avant de l'inspecter un instant. Natasha le regardait faire, les bras croisés. Il était rare qu'elle lui demande de changer ainsi de forme, surtout face à quelqu'un qui ne leur est pas spécialement proche, mais il le fallait bien cette fois.

C O D A G E  P A R  @G A K I.  S U R  E P I C O D E

Gain d'xp: 10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gyokuen Ren
Maître de Black Sun
avatar
Messages : 151
Date d'inscription : 28/02/2014

Fiche de mage
Magie / Arme: Niji no Ãku
Niveau: 31
Expérience:
452/930  (452/930)

MessageSujet: Re: "What doesn’t kill you makes you stronger." Feat Gyokuen Ren | Jour 4    Lun 29 Juin - 22:22





Inquiétudes




La peur qui terrassait l’impératrice de Pergrande était ahurissante, tellement la noble dame se trouvait être une parfaite actrice. Rien dans ses gestes ne laissait dire qu’elle jouait la comédie. Les yeux humides, sa chevelure ébouriffée et son visage juvénile couvert de sang, Gyokuen tremblait complètement aux pieds de l’agent gouvernemental. La noble lui prenait la main avec délicatesse et se laissait conduire à l’extérieur dans un profond silence. Ce n’est qu’une fois à l’extérieur de la grotte que la maîtresse de Black Sun, la véritable guilde noire, retrouvait l’usage de la parole.

- Oui, je vais très bien. Je vous remercie de votre sollicitude ainsi que de votre aide. Qui sait ce qu’il se serait passé si, par le plus grand des malheurs, vous n’avez pas étiez là quand cette sorcière à lancé l’assaut. Une véritable boucherie. Mais je ne comprends pas pourquoi cette horrible femme a tué ses partenaires. Vous y comprenez quelque chose vous mademoiselle Natasha ?

Aucune réponse ne venait puisque la blonde était occupée à vouloir trouver un moyen pour enfermer cette fameuse sorcière noire, probablement fictive, dans cette grotte. Lentement, Gyokuen s’approchait d’elle et regardait le lion devenir un humain de grande taille. Éprouvant une certaine admiration envers cette capacité, la sorcière contemplait la scène de ses yeux gris pour mieux analyser le comportement ainsi que les gestes de la bête humanoïde.

- Que pensez-vous de la situation mademoiselle Natasha ? Pour vous était-ce vraiment Black Sun qui se trouvait à l’intérieur de cette grotte ? Si je peux me permettre une opinion mademoiselle, pour moi, c’était bien Black Sun. Je ne saurais dire pourquoi, mais vu la puissance de cette sorcière maléfique, je pense qu’aucun doute n’est possible. En revanche, et loin de moi l’idée de douter de vous, mais vu la puissance de cette horrible personne, je pense que faire écrouler cette grotte ne suffira pas.

Soudain, un homme couvert de sang sortait de la grotte. Il était tellement blessé que le simple fait d’être debout forçait l’admiration. Avec faiblesse, il marchait jusqu’au binôme féminin avant de s’écrouler en regardant Gyokuen. Lentement, il levait un bras et pointait l’impératrice en balbutiant.

- Elle….confiance…pas….confiance….sorcière….dangereuse…

Il s’écroulait finalement, mort, aux pieds de la noble dame qui affichait une expression de colère passagère. Elle venait d’être négligente en laissant cette vermine en vie. Se tournant vers son garde du corps, Gyokuen brisait la glace.

- Que voulait-il dire ? Qu’il avait confiance en moi et pas confiance en la sorcière noire ? Toute cette affaire me semble vraiment étrange mademoiselle. Et si nous rentrions ? Je prendrais la diligence demain matin. Ho et j’aimerais vous dédommager pour toute cette histoire. Passez donc dans mes appartements une fois à la cité. Nous discuterons en tête-à-tête et nous pourrons boire un verre ensemble. Pour vous remercier de m’avoir sauvé la vie plusieurs fois aujourd’hui. Vous acceptez mademoiselle Natasha ?

Gyokuen s’inclinait poliment en guise de respect et attendait la réponse de la blonde. La raison de cette mascarade ? Si jamais la blonde en savait trop ou avait des soupçons, elle pourrait la tuer immédiatement. Des gens de sa guilde s’occuperaient de faire disparaitre le corps et de faire passer ça pour un accident.

C O D A G E  P A R  @G A K I.  S U R  E P IC O D E

Gain d'xp: 5
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Natasha Benihime
Bras-Droit de la Seconde Division
avatar
Crédits : Lucy krkr
Messages : 488
Date d'inscription : 23/05/2014
Age : 18

Fiche de mage
Magie / Arme: Shaman - Lumière
Niveau: 18
Expérience:
69/342  (69/342)

MessageSujet: Re: "What doesn’t kill you makes you stronger." Feat Gyokuen Ren | Jour 4    Lun 13 Juil - 22:00




Retour à la base


Tandis que la jeune femme observait en silence son esprit revêtir sa véritable apparence avant de s'approcher de la paroi de la grotte et de l'analyser, l'impératrice du royaume Pergrande s'approcha de la jeune femme puis lui demanda si elle comprenait quelque chose au carnage de la Sorcière. L'agent du gouvernement avait effectivement une petite idée de la raison de ce massacre. Sans quitter Kuraha des yeux, elle répondit à la noble dame d'un air détaché.

"Je pense qu'elle a fait cela pour préserver son identité, et sûrement aussi pour nous effrayer. Il faut la comprendre, il serait dommage qu'un sbire à la con aille révéler au premier venu qui est sa patronne. Je pense que j'aurai fais la même chose à sa place." dit-il d'un ton sérieux et distant.

....Ouais, ben heureusement que tu n'es pas du côté obscure de la force ma petite Natasha. Tu me ferais presque peur. Quelques minutes après qu'elle ait répondu à la plus âgée, l'esprit de la lumière revint vers les deux femmes, avant de s'incliner respectueusement.

"Alors ?" demanda la platinée.

"Je pense pouvoir fermer l'entrée de la caverne, au moins pour un moment. Cependant, il ne faudra pas tarder pour envoyer une équipe dès notre retour au QG, Natasha-Sama."

La concernée acquiesça ses propos, croisant ses bras fins, quoique robustes, sous sa poitrine au volume plus que raisonnable. Cela lui semblait effectivement être la meilleure des options.

"Que pensez-vous de la situation mademoiselle Natasha ? Pour vous était-ce vraiment Black Sun qui se trouvait à l’intérieur de cette grotte ? Si je peux me permettre une opinion mademoiselle, pour moi, c’était bien Black Sun. Je ne saurais dire pourquoi, mais vu la puissance de cette sorcière maléfique, je pense qu’aucun doute n’est possible. En revanche, et loin de moi l’idée de douter de vous, mais vu la puissance de cette horrible personne, je pense que faire écrouler cette grotte ne suffira pas."

La blonde avait entendu la remarque de l'impératrice, mais était absorbée par ses pensées. Cette grotte qui servait de repère aux brigands devait avoir plusieurs entrées et sorties, au cas où le gouvernement leur tomberait dessus. Pas de bol pour eux, c'est ce qui leur était arrivé. Au moins, cette balade en forêt aura permis de faire condamner cette cachette. Alors que la dénommée Benihime allait demander à Kuraha de faire péter l'entrée, ses yeux violacés se posèrent sur le corps rampant et mutilé de l'un des bandits. Sûrement le seul survivant de cette tuerie, c'est triste.
Il bredouilla quelques propos incompréhensibles à propos de la sorcière, en pointant la brune de ce qui semblait être un doigt. Elle ? La sorcière ? Il délirait. Ou alors, elle était une excellente comédienne, la plus grande de ce siècle.  
Il s'écroula ensuite, mort, sous les regards des deux femmes. Et bien Natasha n'aurait pas à l'achever, c'est déjà cela. Elle le contemplèrent ainsi pendant de longues secondes, avant que Gyokuen ne brise la glace en prenant à nouveau la parole. Mon dieu ce qu'elle pouvait parler !

"Que voulait-il dire ? Qu’il avait confiance en moi et pas confiance en la sorcière noire ? Toute cette affaire me semble vraiment étrange mademoiselle. Et si nous rentrions ? Je prendrais la diligence demain matin. Ho et j’aimerais vous dédommager pour toute cette histoire. Passez donc dans mes appartements une fois à la cité. Nous discuterons en tête-à-tête et nous pourrons boire un verre ensemble. Pour vous remercier de m’avoir sauvé la vie plusieurs fois aujourd’hui. Vous acceptez mademoiselle Natasha ?"

Cette fois-ci, la Seconde de Knightwalker n'allait pas ignorer l'Impératrice de Pergrandre. Natasha se tourna doucement vers elle, la personne qu'elle devait protéger le temps de cette traversé, avant de lancer à l'attention de Kuraha:

"Condamne-moi cette grotte, Kuraha."

Quelques secondes plus tard, on put entendre le bruit sourd d'une explosion, puis la chute de centaines de tonnes de gravas. Voilà une bonne chose de faite. Elle siffla ensuite un bon coup, et l'esprit surgit du nuage de fumée, ayant retrouvé son apparence animale.

"Ce que je pense de la situation ? C'est simple, il ne s'agit pas de la véritable Black Sun. Pardonnez-moi de ne pas être de votre avis, Majesté, mais ces gens étaient bien trop faible pour faire partir d'une guilde aussi réputée que celle-ci. D'autant plus qu'ils ne semblaient pas utiliser de magie, et appartiennent donc probablement à Edoras. Or Black Sun sévissait déjà sur Earthland." Elle marqua une pause, avant de reprendre, fixant son aînée dans les yeux. "La puissance de cette sorcière est impressionnante et ses agissements soulèvent des questions. C'est pourquoi je pense plutôt que cette femme appartient à la guilde noire, et manipulait ces simples d'esprits. C'est la solution qui me semble la plus probable et logique."

Si elle avait su, elle aurait emmené Shiaki avec elle. La rosée aurait su tirer cette affaire au clair en deux temps trois mouvements. Enfin, son amie n'était pas là, et elle devait faire sans. L'agent du gouvernement invita ensuite la dirigeante de Pergrande à monter une nouvelle fois sur le dos du félin, avant de continuer.

"Je pense que vous avez néanmoins raison. Restons-en là pour aujourd'hui, en rentrons à la Cité Royale. Je veillerai moi-même à ce que votre retour se passe au mieux, mais s'il vous plaît, évitez de repasser par cette forêt, au moins pour quelques temps." dit-elle en faisant une courbette à la noble dame.


Une fois toutes deux installées sur l'esprit, celui-ci s'élança à travers les arbres et les buissons, jusqu'à retrouver le chemin qu'ils empruntaient tout à l'heure. Ils le suivirent en sens inverse, et ne mirent pas longtemps à sortir de la forêt d'Iridia. Kuraha continua ensuite sa course à travers la plaine et les quelques villages qui suivirent, jusqu'à arriver aux portes de la Cité Royale. Il faisait déjà nuit lorsqu'ils rejoignirent le QG du Gouvernement où ils passeraient la nuit. La blondinette escorta la Ren jusqu'à une chambre vide, avant de lui glisser quelques mots.

"Je ne refuse jamais un verre, mais ce n'est pas la peine de me remercier. Je ne fais que mon travail après tout. Mais si vous en avez toujours envie, je peux revenir d'ici une bonne demi-heure, juste le temps de faire mon rapport à Knightwalker. Cela vous convient-il ?"


C O D A G E  P A R  @G A K I.  S U R  E P I C O D E

Gain d'xp: 9
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gyokuen Ren
Maître de Black Sun
avatar
Messages : 151
Date d'inscription : 28/02/2014

Fiche de mage
Magie / Arme: Niji no Ãku
Niveau: 31
Expérience:
452/930  (452/930)

MessageSujet: Re: "What doesn’t kill you makes you stronger." Feat Gyokuen Ren | Jour 4    Dim 26 Juil - 23:16





La princesse égoïste.




L’impératrice de Pergrande restait le plus calme possible lorsque la blondinette exposait son point de vue sur Black Sun et Gyokuen trouvait que, malgré son air cruche et godiche, elle avait quand même un cerveau entre ses deux oreilles. Son raisonnement était très bon et très juste, ce qui inciterait Gyokuen à se méfier d’avantages d’elle dans le futur. Mais la jeune membre du gouvernement ne poussait pas son raisonnement plus loin et cela satisfaisait grandement la brune qui aurait dû la tuer dans le cas contraire. Gyokuen écoutait donc tout son monologue dans un silence religieux et ne fit aucune remarque pour ne pas raviver cette flamme d’enquêtrice qui semblait animer la blondinette.

Grimpant gracieusement sur le dos du lion, la noble dame se laissait transporter aux gré des vents qui lui fouettaient son visage juvénile malgré son âge. La ballade était très agréable et la maitresse de Black Sun eu l’occasion de voir un véritable coucher de soleil d’une beauté à coupé le souffle. Mais bien vite, les rayons chaleureux de l’astre lumineux laissèrent placent à la lune froide illuminant la nuit. Heureusement, les lumières de la ville rayonnèrent afin de réchauffer cette atmosphère lugubre. Puis, la chaleur de la cité englobait la brune et son garde du corps la déposait a bon port avant d’annoncer qu’elle reviendrait dans une demi-heure pour prendre ce fameux verre promis.

Gyokuen s’inclinait poliment et entrait dans ses quartiers pour changer de vêtements et paraitre bien plus présentable. Désormais, elle arborait sa robe unique, faite pour elle avec les tissus les plus précieux et les plus chères au monde. Puis, elle sortait quelques bouteilles d’alcool ainsi que des verres avant d’attendre son invité avec patience. Natasha ne tardait plus à venir et la sorcière noire l’invitait à prendre place dans un canapé rouge sang d’une qualité remarquable.

La noble lui proposait un verre et lui tendait le récipient avant de se caller bien confortablement au fond de son propre fauteuil et de boire une gorgée de sa boisson. Le silence fut brisé lorsque la dame avalait le précieux liquide.


- Je tenais quand même à vous exprimer ma gratitude la plus profonde. Sans vous, qui sait ce qui se serait passé aujourd’hui ? Je ne préfère pas le savoir, je vous l’avoue. Mais pourtant, je suis inquiète. Non pas à propos de cette guilde odieuse, mais votre sujet. Vous me semblez préoccuper Mademoiselle Natasha.

La maîtresse de Black Sun portait la boisson à ses lèvres une nouvelle fois et reprit la parole pour entamer un long discours ayant pour but de la faire renoncer à sa traque de la sorcière noire.

- Sans vouloir vous offenser, cette blessure sur votre main vous obsède. Je le lis sur votre visage. Elle vous hante pour une raison que j’ignore. Mais il y a une chose dont je suis certaine, c’est qu’à terme cela vous consumera et vous détruira totalement. Vous éprouvez une haine très profonde envers la personne vous ayant fait cette cicatrice, ce que je comprends, mais renoncer à la retrouver. Qui sait ce que vous trouverez au bout ? Sans doute, la mort.

L’impératrice terminait son verre et s’en resservait un second avant de faire tourner le liquide dans son verre et de reprendre son discours.

- Vous savez, je viens d’un pays dans lequel circule une légende sur Black Sun. Ce n’est un secret pour personne que je viens d’Earthland. La raison pour laquelle je suis ici est obscure. Sans doute étais-je trop proche du portail ? Enfin peu importe. Cette légende raconte l’avènement de Black Sun. À la base, il s’agit d’un simple caprice de petite princesse qui n’a pas supporté voir l’être qu’elle aimait choisir une autre princesse. Alors cette petite égoïste n’a pas hésité à tuer sa concurrente pour pouvoir obtenir les faveurs de son amour de toujours. Le temps passait et cette princesse est devenue une magnifique demoiselle, dirigeant ses affaires d’une main de fer. Mais petit à petit, le bien-être de son business la rongeait à un point si fort qu’elle tua son époux et ses trois fils qui eurent l’audace de lui faire perdre de l’argent. Black Sun fut créée à ce moment par cette princesse qui est devenue la sorcière noire. Comprenez-vous où je veux en venir ? Un caprice de gamine et l’une des plus diaboliques des guildes a vu le jour. Vous êtes comme cette princesse Natasha et vous succombez de plus en plus dans les ténèbres. Votre quête est vaine. Et n’allez pas défiez une personne qui, dès l’âge tendre, à tué de sang-froid. Une personne comme cela est bien trop dangereuse.

Son regard fixait la jeune blonde et Gyokuen concluait enfin son monologue.

- Ce n’est qu’un conseil que je vous donne. Vous n’êtes pas obligé de m’écouter. Quoi qu’il en soit, j’ai un présent pour vous.

Elle sortait une lame en forme de clé et la tendait à son garde du corps avec un beau sourire.

- Un présent pour vous. Elle ne coupe pas, mais j’ai trouvé que cette lame était assez intrigante. J’ai donc pris le soin de la faire acheter pour vous.

C O D A G E  P A R  @G A K I.  S U R  E P IC O D E

Gain d'xp: 6
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Natasha Benihime
Bras-Droit de la Seconde Division
avatar
Crédits : Lucy krkr
Messages : 488
Date d'inscription : 23/05/2014
Age : 18

Fiche de mage
Magie / Arme: Shaman - Lumière
Niveau: 18
Expérience:
69/342  (69/342)

MessageSujet: Re: "What doesn’t kill you makes you stronger." Feat Gyokuen Ren | Jour 4    Lun 27 Juil - 18:18




Histoires dans la nuit noire


Une fois l'entrée de la caverne refermée, les deux femmes rentrèrent à la cité royale, parcourant la distance bien plus rapidement qu'à l'allée grâce au félin qui leur servait de monture. Durant le trajet, elles eurent le droit à un magnifique coucher de soleil sur la plaine qu'elles traversèrent. Sans l'astre solaire dans le ciel, autant dire que la température chuta rapidement, heureusement elles n'étaient plus très loin de leur destination.
Quand elles arrivèrent aux portes de la cité, la lune, immaculée et majestueuse, s'était déjà levée dans le ciel nocturne. Natasha accompagna l'impératrice jusqu'à la chambre que lui prêtait le Gouvernement pour la nuit, avant de s'excuser et d'aller faire son rapport à sa supérieur. La blonde se rendit jusqu'à son bureau, puis toqua deux coups.

"Erza-Sama ?"

Aucune réponse. La rouquine était sûrement en train de faire sa ronde dans le château. La dénommée Benihime décida donc de lui laisser un mot. Elle saisit une feuille vierge qui traînait sur le bureau en bois massif ainsi qu'un stylo, et se mit à détailler les événements auxquels elle avait pu assister aujourd'hui, notamment l'altercation avec la fausse Black Sun, la rencontre bien que furtive avec cette fameuse Sorcière, et enfin le blocage de l'entrée du repaire. Une fois ceci terminé, elle jugea bon de passer rapidement par sa propre chambre, histoire de se débarrasser du surplus d'armes qu'elle portait depuis le début de cette éprouvante journée.
En route, elle croisa quelques gardes qui la saluèrent sur son passage, lui souhaitant un bon retour parmi eux. Tss. Si elle était là, c'est que sa mission d'escorte avait capotée, abrutis. Enfin bon. Elle se hâta jusqu'à son appartement privé, plutôt confortable il fallait bien qu'elle l'avoue. Sa promotion en tant que bras droit avait eu du bon sur quelques points, dont celui-là. Elle lâcha son sac sur le lit, soupirant d'aise. Natasha s'attaqua ensuite à ses longues bottes en cuir noir, se libérant de leur étreinte. Rah ce que ça pouvait faire du bien ! Elle laissa également sa casquette assortie de côté, elle n'en avait pas besoin à l'intérieur. Oh et puis t'en qu'à faire, autant tout laisser tomber ! Elle se débarrassa alors de ses autres vêtements, les posant sur la chaise de son bureau. Déambulant en sous-vêtements, elle gagna armoire afin d'y trouver quelque chose de plus confortable. Au centre de celle-ci, trônait fièrement l'armure sur-mesure qu'elle avait acheté en entrant au Gouvernement. Dieu merci, elle n'avait pas encore eu à la revêtir ! La blondinette s'était jurée de ne la sortir qu'en temps de guerre. La tenue était impressionnante et étonnamment,  bien moins révélatrice que les vêtements qu'elle pouvait porter en général. Elle faisait un peu penser à l'équipement que revêtaient jadis les chevaliers. Enfin bref.
Après quelques instants à l'admirer ainsi, Natasha se décida, et sortit de l'armoire un mini-short et un débardeur assez large. Elle pouvait bien se le permettre, de toute façon elle gardait sa lingerie. Elle s'habilla rapidement, puis ressortie de son appartement, Kuraha sur ses talons. Décidément, il ne la quittait pas.

"Tu sais, Kuraha, tu peux rester ici. Ça m'étonnerait que j'ai besoin de me battre ce soir." lui dit-elle en caressant sa grosse tête massive.

Il sembla émettre un grognement désapprobateur, avant de finalement répondre.

"Certes, mais je n'aime pas beaucoup cette femme. Laissez-moi donc vous accompagner."

"Tu dois simplement être impressionné parce que c'est la première fois que l'on rencontre une Impératrice ! Détends-toi donc !"

La seconde de Knightwalker laissa son esprit l'accompagner, et ensemble, ils se rendirent jusqu'à la chambre de la noble dame. Comme elle l'avait fait tout à l'heure, Natasha toqua deux coups contre la porte, avant de pénétrer dans la pièce. La Ren avait déjà préparé plusieurs bouteilles d'alcool, et avait revêtu un habit des plus somptueux. Et bien ! Si elle avait su ce que voulait dire "prendre un verre", elle se serait mise sur son trente et un ! Enfin maintenant c'était trop tard pour cela. La jeune femme s'installa dans l'un des fauteuils, avant d'accepter poliment le verre que lui tendait l'impératrice. L'esprit de la lumière quant à lui, s'allongea en silence aux côté de sa maîtresse. Aucune des deux ne parla pendant quelques instants, laissant un blanc s'installer. Il ne dura pourtant pas, puisque Gyokuen remercia une nouvelle fois son garde du corps, avant de lui avouer son inquiétude à son sujet.

"Vous n'avez pas à vous inquiétez pour moi, je ne suis qu'un soldat qui a fait son travail."

La brune commença alors à boire son verre, et Natasha l'imita. La boisson était assez forte, et lui brûla quelque peu le gosier. C'était pas un truc de tapette ça ! Elle réprima un toussotement, avant d'écouter l'impératrice reprendre.

"Sans vouloir vous offenser, cette blessure sur votre main vous obsède. Je le lis sur votre visage. Elle vous hante pour une raison que j’ignore. Mais il y a une chose dont je suis certaine, c’est qu’à terme cela vous consumera et vous détruira totalement. Vous éprouvez une haine très profonde envers la personne vous ayant fait cette cicatrice, ce que je comprends, mais renoncer à la retrouver. Qui sait ce que vous trouverez au bout ? Sans doute, la mort."

La blonde l'écouta, resserrant l'emprise qu'elle avait sur son verre. Elle avait raison, la blessure qu'elle avait à la main gauche l'obsédait, elle ne pouvait le cacher. Cette cicatrice était le signe de sa faiblesse. Elle était gravée dans sa chaire, sans doute à jamais.
La brunette continua alors son monologue que la Benihime écoutait d'une oreille attentive. Une légende sur la création de Black Sun ? Elle allait se faire une joie de la retenir ! La noble Impératrice compara alors Natasha à la princesse de son histoire, chose dont elle se serait bien passée. Elle ne se considérait pas comme cette personne qui créa Black Sun par pur égoïsme. Gyokuen lui dit ensuite qu'elle avait un cadeau pour elle, et lui tendit ce qui semblait être une clé, aussi longue qu'une épée.

"Un présent pour vous. Elle ne coupe pas, mais j’ai trouvé que cette lame était assez intrigante. J’ai donc pris le soin de la faire acheter pour vous."

La blonde était stupéfaite. En plus d'avoir eu le droit aux remerciements de cette personne, elle avait un cadeau ! Cadeau des plus intriguant d'ailleurs. Elle l'examinera de plus près quand elle en aura le temps. Natasha se leva alors de son fauteuil, avant de s'incliner devant la Ren.

"Ce n'était vraiment pas nécessaire, Gyokuen-Sama. Je..je ne sais pas quoi dire...Merci !" bredouilla-t-elle.

Elle se ré-installa ensuite, déposant délicatement la lame sur ses genoux.
Au bout d'un moment durant lequel un nouveau silence s'était installé, Natasha jugea bon de prendre la parole.

"Au fait, je ne vous ai pas présentés. Gyokuen-Sama, voici Kuraha, mon esprit. Kuraha, Gyokuen-Sama, l'Impératrice de Pergrandre."

Le félin releva la tête à l'appel de son nom, avant de l'incliner respectueusement devant la dame.

"Mes hommages, Madame."

Natasha réalisa alors quelque chose. Etant donné que la Ren venait du royaume lointain de Pergrandre, elle ne devait pas connaître la légende qui était à l'origine des esprits comme Kuraha.

"C'est à moi de vous raconter une histoire, Gyokuen-Sama. Vous l'ignorez probablement, mais jadis, alors que les hommes n'étaient pas si différents des bêtes sauvages, sept tributs régnaient en maîtres sur la contrée que l'on baptisera plus tard Fiore. Ces sept tributs avaient une petite particularité, sur le territoire de chacune d'entre elles se trouvait une grotte, et à l'intérieur de celle-ci résidait un esprit. Toutes les trois générations, un homme ou une femme naissait avec le pouvoir d'apprivoiser cet esprit, et de s'en servir à travers différents objets. Les plus doués pouvaient même se servir de leur corps comme réceptacle pour accueillir l'esprit et ainsi contrôler pleinement ce pouvoir. La plupart du temps, les tributs s'en servaient pour se faire la guerre, et ainsi accroître leur territoire, mais heureusement, l'être humain évoluait avec son temps, faisant cesser ces batailles. On raconte qu'aujourd'hui, des descendants de ces tribus parcourent le monde en possession de leur esprit." La jolie blonde marqua une pause, caressant la tête du félin au passage, avant de reprendre.  "Je suis l'une d'entre eux. Je suis la descendante actuelle du peuple de la tribut de la lumière, et Kuraha est l'esprit millénaire en question."

Pourquoi avait-elle ressenti le besoin de lui dire tout cela ? Elle n'en savait rien. Peut-être parce que cette femme lui semblait affreusement maternelle et tendre avec elle ? Qui sait.
En tout cas, maintenant la blonde du Gouvernement était lancée, et ne semblait pas vouloir s'arrêter là. Il fallait qu'elle mette les choses au clair quant à sa cicatrice et ce qui va avec.

"Ah, et permettez-moi de modifier quelque chose quant à ce que vous avez dis tout à l'heure. C'est vrai, je suis obsédée par cette cicatrice qui orne ma main gauche, mais c'est parce que je l'ai voulu. Les médecins qui m'ont soignée suite à mon affrontement avec cette... Angela Iwamori, ont réussi à refermer toutes mes blessures, ne laissant quasiment aucunes traces de ce qu'il s'était passé. C'est moi qui leur ai demandé de laisser celle de ma main comme elle était, savez-vous pourquoi ? Elle est le symbole de mon impuissance, et me le rappelle tous les jours. Elle est la raison pour laquelle je m'entraîne, pour laquelle je me pousse à dépasser mes limites. Un jour, je retrouverai cette femme, et je lui montrerai. Je lui montrerai que, grâce à elle, je suis désormais en mesure de la vaincre."

Natasha se rendit alors compte qu'elle s'était quelque peu emportée dans son discours, et en rougit. Elle attrapa son verre, et le vida cul-sec.

"Excusez-moi... Je me suis emportée."

C O D A G E  P A R  @G A K I.  S U R  E P I C O D E

Gain d'xp: 13
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gyokuen Ren
Maître de Black Sun
avatar
Messages : 151
Date d'inscription : 28/02/2014

Fiche de mage
Magie / Arme: Niji no Ãku
Niveau: 31
Expérience:
452/930  (452/930)

MessageSujet: Re: "What doesn’t kill you makes you stronger." Feat Gyokuen Ren | Jour 4    Sam 22 Aoû - 11:03





Propositon de shopping.




L’impératrice de Pergrande déposait le présent pour la blonde avec une grande délicatesse sur une petite table en bois qui valait bien plus que cette lame étrange. Doucement, la brune relevait la tête et souriait comme le ferait une maman devant sa fille après avoir eu la satisfaction d’avoir fait plaisir. Puis, la grande dame se lovait avec grâce dans son fauteuil en cuir de monstres tout en écoutant religieusement l’histoire, très intéressante au demeurant, de son garde du corps temporaire. Ainsi, elle était une sorte de prêtresse et il y en aurait encore six autres comme elle. C’était une information importante et cela fit sourire la maitresse de Black Sun. Sept personnes possédant une magie unique, alors qu’elle-même possédait sept magies. La ressemblance était vraiment amusante.

Mais ce qui fascinait plus la brune était son histoire concernant cette cicatrice infligée par, d’après ce que l’impératrice comprenait, Angela. Ainsi, cette tueuse avait rencontré la blondinette présente sous ses yeux et l’avait sérieusement amochée. Il n’y avait rien à dire, cette furie était vraiment sans aucune pitié. Mais quand même, la brune approchant de la cinquantaine fut surprise de pouvoir parler à la membre du gouvernement. Angela n’a pas pour habitude de laisser une personne en vie. C’était vraiment une chose intrigante.
Gyokuen souriait une nouvelle fois en inclinant la tête lorsque Natasha s’excusait et prit enfin la parole.


- Ne vous excusez pas mademoiselle. L’important dans cette histoire, c’est que vous soyez toujours vivante et c’est un soulagement que de vous voir en face de moi. Imaginez donc ce que je serais devenue si cette Angela vous avait tuée. Je serais peut-être devenue une esclave après avoir été déchue de mes titres et de mon rang. Remercions donc le ciel d’avoir décidé que ce n’était pas votre jour pour nous quitter mademoiselle.

L’impératrice se servait un nouveau verre et en proposait également un autre à son interlocutrice avant d’en boire une gorgé. Lentement, la belle se léchait les lèvres afin de savourer chaque goutte de cet alcool provenant de son pays avant de reporter son attention sur Natasha.

- Je voulais vous demander quelque chose mademoiselle. Voilà, demain, j’ai l’intention de me rendre en ville afin de flâner un peu. Aussi, je me disais que vous voudriez peut-être venir avec moi. C’est toujours plus sympathique d’être avec une personne que l’on apprécie que d’être entouré d’une multitude de gardes du corps. Qu’est-ce que vous en dite mademoiselle ? S’il le faut, je pourrai jouer de mon autorité auprès de votre capitaine pour qu’elle vous accorde votre journée.

Confortablement installé, Gyokuen toisait la jeune blonde à forte poitrine avec un regard brillant. Cette invitation semblait anodine, mais la réalité était toute autre. L’impératrice maléfique avait une idée bien précise derrière la tête et elle comptait bien la même en application le plus tôt possible pour servir ses sombres projets.

- Si vous acceptez, retrouvons-nous demain dans le milieu de la matinée devant les portes du palais ainsi, nous pourrions prendre notre temps afin de faire les boutiques. J’aimerais également vous offrir une tenue provenant de mon pays. Un de nos grands couturiers se trouve dans cette ville. Mais je ne vous engage en rien mademoiselle.

C O D A G E  P A R  @G A K I.  S U R  E P IC O D E

Gain d'xp: 5
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: "What doesn’t kill you makes you stronger." Feat Gyokuen Ren | Jour 4    

Revenir en haut Aller en bas
 

"What doesn’t kill you makes you stronger." Feat Gyokuen Ren | Jour 4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» what doesn't kill you makes you stronger
» What does not kill me makes me stronger - Hippo
» What doesn't kill you makes you stronger. [Jayce]
» what didn't kill us made us stronger.
» What doesn't kill you make you stronger + Octavia

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Reborn :: Le vaste monde d'Edoras :: Forêt d'Iridia-