Rejoignez-nous, pour une aventure unique dans le monde des fées ~ ♦ Le forum a désormais 2 ans !
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Forum fermé. La partie RP est en revanche ouverte.

Partagez | .
 

 /!\ The Disciples of Shouyou [solo] /!\

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Messages : 559
Date d'inscription : 02/09/2014

Fiche de mage
Magie / Arme: Infinity Sword
Niveau: 15
Expérience:
91/240  (91/240)

MessageSujet: /! The Disciples of Shouyou [solo] /!   Dim 10 Mai - 22:13

Il faisait encore nuit lorsque le garçon se réveilla. En sueur, comme s'il venait de faire le plus long marathon de sa vie. Pourtant, il n'en était rien de tout cela. Se levant difficilement pour se rendre à la salle de bain, l'individu fit couler l'eau de la douche à température ambiante avant de se laver les dents et d'entrer dans la petite cabine. Sa peau frissonna au contact du liquide transparent, le choc thermique probablement. Plus l'eau descendait sur son corps nu, plus elle s'infiltrait au plus profond de sa chair, réveillant ainsi des blessures qui étaient enfouies au plus profond de son âme. Maintes et maintes guerres pour chacune des cicatrices présentes sur son corps manifestèrent leur présence, arrachant une grimace plus que désagréable au visage neutre du Shiroyasha.

Cela faisait un bout de temps maintenant qu'il avait rejoint les rangs du Gouvernement, et déjà son âme argentée en avait marre de tout cela. Sa place n'était pas là, aussi longtemps qu'il avait tenté de se persuader le contraire. Ca faisait mal, surtout après le peu qu'il avait vécu en compagnie des autres résidents.Shiaki, Natasha, Haru. Avec ce dernier, il avait beau montrer ne pas l'apprécier en public et en privé, tout ça n'était qu'une façade. Au contraire, il le remerciait de l'avoir intégré si vite dans leurs rangs et de l'y avoir permis de rester sous son toit. Toutefois, l'Argenté ne se faisait pas à ce style de vie, il lui fallait connaitre davantage d'aventures. Pourquoi pas se lancer à la recherche de celui à qui il avait tourné le dos, même si cela était totalement fou. Ressasser les évènements du passé ne faisait jamais de bien, surtout en ce qui concernait sa personne. Sans doute qu'il n'aurait pas un accueil joyeux, sans doute son espérance de vie chuterait drastiquement, voire mourrait il une fois son compagnon et lui seraient face à face.

Les gouttes continuaient de perler sur son enveloppe charnelle, ramenant encore et toujours plusieurs bribes de ce qui fut son passé non glorieux. Lui qui fut acclamé au début comme étant un héros de guerre et juste après un traitre aux yeux de son seul et unique allié dans cette triste période pleine de rebondissements. Hélas le sort s'acharnait contre lui et ce même allié, Gin lui avait tourné le dos. Bien sûr, il ne lui avait jamais dit la vraie raison de son choix. Il est difficile de tout avouer une fois le mal fait, et déterrer le problème après plusieurs années de mutisme. Retrouver déjà le chemin que ses pieds avaient fuis jadis, voilà ce que le permanenté redoutait quelques peu. Le fait de devoir rédiger une lettre à ses coéquipiers s'ajoutait à la liste des choses qu'il se devait de faire également, le perturbant plus encore. Son poing vint à frapper le mur de la douche, allant jusqu'à résonner dans la demeure vide. L'autre abruti de colocataire n'était toujours pas rentré, rendant moins ardu les adieux. Interrompant le jet d'eau du pommeau, le garçon resta quelques minutes immobile. Était-ce vraiment le bon choix ? Ne devait il pas repousser encore cela à quelques années ? Non. Il fallait cesser de tout repousser à demain et prendre ses responsabilités. Assez joué au bon samaritain, que dirait Shouyou-sensei s'il le voyait maintenant ?

Tss... Franchement Gintoki, à quoi tu joues...

Attrapant la serviette se trouvant non loin de lui, le membre du Gouvernement se sécha les cheveux avant de la passer autour de sa taille et sortir de la cabine de douche. L'air était encore bouillant, semblable à un sauna et les sources chaudes auxquelles il avait été avec les autres. Tout ces petits moments passés en leur compagnie, il ne les oublieraient jamais. Cette vie monotone et casanière ne l'intéressait plus du tout. Du moins, pas tant qu'il n'aurait pas mis un terme à sa souffrance psychologique. On le connaissait sous l'aspect qu'il avait prit soin de montrer, mais comme tout le monde, l'Argenté possédait une part d'ombre. Bien plus sombre que les personnes lambda. Tout en s'habillant, le garçon passa en revue tout ce qu'il avait fait depuis son arrivée fracassante chez son Capitaine et colocataire Haru Glory. Outre des rencontres amusantes aux sources, à la plage ou encore sur une île dont il ne savait plus le nom, il n'avait quasiment rien accompli. Ah si, il avait ruiné les espoirs d'un potentiel allié en le refusant froidement à un entretien. Après mûre réflexion, Gintoki aurait pu lui donner sa place et partir à ce moment là. Mais cela aurait encore plus porté l'attention sur lui, le faisant devenir l'ennemi public numéro 1. Quitte à se faire réprimander sévèrement par le roi en personne, enfermé quelques jours dans un cachot avant de retrouver son poste. Peut être avait il justement sauvé l'individu en armure en préservant sa liberté le plus longtemps possible. Car l'Argenté avait bien percé à jour malgré le heaume qu'il allait revenir à la charge plus tard.
S'emparant d'une feuille après avoir rassemblé ses affaires, l'amateur du Weekly Sorcerer écrivit un simple mot et signa avant de se diriger vers la sortie. Pas le courage ni l'état pour en faire une lettre bien rédigée. Juste un "Merci" et deux tâches humides.  Non des larmes de tristesse, mais plutôt de joie. Grâce à eux, il avait pu voir un autre aspect de la camaraderie que celui de se protéger mutuellement sur le champ de bataille. S'amuser, profiter de la vie. Tant que l'on a pas vécu ce genre de choses, la vie semble fade et sans intérêt. Le Shiroyasha pouvait donc partir l'esprit tranquille, ils se débrouilleraient bien sans lui.  Pour la dernière fois il passa le pas de la porte de ce qui fut son chez soi, prenant bien soin de fermer à clé et de la confier à la gardienne. Tout ce qu'il avait accumulé comme affaires depuis sa venue était resté dans la demeure. Un choix plutôt normal puisque cela appartenait à Haru désormais, ultime souvenir d'une colocation difficile mais agréable. La nuit allait être bien longue...

****

Maintenant qu'il avait tourné difficilement la page, il fallait se concentrer sur son but premier. Au fond de lui bouillonnait encore celui qui avait été le démon blanc, et chaque pas le rapprochant de son ancien partenaire faisait ressortir l'envie de sang trop longtemps refoulée. Arpentant le bitume de la cité royale, Gintoki ne répondit pas aux appels des citoyens sur son passage. Cela lui faisait beaucoup de peine de devoir ignorer tout ces gens qui s'étaient montré si attentionné avec lui durant tout ce temps, mais il se devait de ne pas faillir. Leur montrer dans un dernier sourire qu'il était toujours présent et heureux. Se retenant de ne pas pleurer, il continua donc sa route jusqu'à la sortie de la ville. Dos à ce qui fut son foyer, le samourai ne se retourna pas. Ses adieux, il les avaient déjà fait sur un bout de papier. Inutile donc de s'enfoncer dans le mélodramatique et poursuivre l'objectif fixé.
Pourquoi aller jusqu'à quitter le Gouvernement pour de simples excuses ? Lui même ne le savait pas. Et pourtant, il y avait réfléchi depuis pas mal de temps. On ne lutte pas contre son passé, quoi que l'on fasse. On a beau se cacher derrière bon nombre de bêtises, ce que l'on se force à cacher gagne de plus en plus de puissance et finit toujours par refaire surface. Gintoki avait été élevé dans les conditions de guerre, préparé à se battre quoi qu'il arrive. Son accession fulgurante au Gouvernement en tant que bras droit du manieur de Ten Commandements n'avait pas eu que de bonnes conséquences. Nombreux étaient ceux qui avaient juré la mort de l'Argenté, bien que le conseil eut sommé de faire taire. Maintenant qu'il ne se trouvait plus sous la protection d'en haut, Shiroyasha retrouvait donc sa liberté d'action. Son épée avait trop longtemps servi de décoration à sa ceinture, l'appel du sang se faisait de plus en plus fort.

A quelques kilomètres plus loin de la Cité Royale, un groupe sortit de l'ombre des arbres et encercla le jeune homme. En entendant leurs propos, ils l'avaient suivi jusque là pour lui régler son compte une fois pour toutes. A en voir leur expression, ce n'était pas un plan fait à la va-vite. Ils avaient mis du temps à peaufiner les détails. Observant chacune des têtes à la lumière de l'astre blanc,Gintoki reconnut plusieurs d'entre eux. C'était des soldats pour la plupart à la botte du conseil magique et de l'Administration, et tous avaient quelque chose de commun : Gintoki Shiroyasha. Son ascension à ce qui fut son poste la veille, il l'avait obtenu sans passer les examens ni quoi que ce soit suivant le procédé habituel. Donc tout le petit groupe montrant de l'hostilité envers le permanenté étaient des recalés. Passant la main dans ses cheveux, l'ancien bras droit les rassura en leur disant qu'ils pouvaient retenter leur chance maintenant. Ce à quoi le bruit des lames hors du fourreau répondirent en cœur par la négative.

Allons les gars, on va pas aller jusqu'à...

L'un deux était passé à l'attaque et venait de lacérer le dos de l'homme amical, suivit d'un autre qui donna un ultime coup découpant le tissu albâtre. Suffisant pour réveiller la bête endormie. Stupéfaction dans les rangs, leur cible venait de disparaitre sous leurs yeux. Eux qui pensaient que cela allait être simple à faire, voilà maintenant que le doute s'installaient en eux.

Tuer...

Un hurlement déchira la douce atmosphère, jusqu'à ce que la lune se décide à éclairer la scène. Un corps sans tête adossé contre un arbre, la tête roula jusqu'aux pieds du leader du groupe. Resserrant sa poigne à l'aide des deux mains, il hurla haut et fort son envie de mettre fin aux jours de l'Argenté. En guise de réponse, trois lames vinrent l'empaler sur un arbre juste derrière. Il avait été décidé qu'il serait spectateur, spectateur du spectacle morbide qui allait se dérouler sous ses yeux.
Une multitude d'épées apparurent dans le ciel noir, se tournant chacune vers un des membres du groupes. Leur attention étant occupée, un éclair blanc s'occupa de mettre fin à leurs jours. Tout cela avait été vu par celui qui avait été choisi comme Messie, et ses yeux s'ouvrirent grand lorsqu'il vit ce qui avait été la source de leurs problèmes. L'habit blanc maculé de sang, le Gintoki d'avant venait de réapparaitre. Celui qui aurait donné une chance de s'en sortir aux soldats venait de tirer sa révérence dans un bain de sang. La mine grave, le regard d'un prédateur, le voilà qui s'avance lentement jusqu'à lui. Les yeux dans les yeux, Shiroyasha le regarde un temps. Qu'il lui semble loin l'époque où il riait encore des bêtises de ceux qui avaient partagé son quotidien. L'hémoglobine sur le visage de son messager effrayé, Gintoki s'en délecta en passant son doigt sur la joue avant de l'y porter à ses lèvres. Le goût acide de la sève sanguinolente acheva de chasser la partie de soi qui doutait encore, laissant place au monstre qu'il fut jadis.
Une lame passa au niveau de sa joue gauche, ultime coup d'un de ses détracteurs qui avaient trop longtemps abusé de la gentillesse du démon blanc. Folie, joie. Tout les aspects qui faisaient de lui un être humain y passèrent. Lâchant son sabre, il tomba à genoux et se tint la tête. Pourquoi... Pourquoi était ce si douloureux ce retour aux sources ?  Le moment choisi par le détenu pour hurler tout haut sa captivité et qu'un malade mental allait le tuer. Les cris furent suffisants pour mettre fin à l'agonie naissante de l'Argenté qui acheva le travail en lui tranchant la gorge et reprit sa route, après avoir laisser un bain de sang derrière lui.

Il en avait toujours un peu voulu à Takasugi pour le fait que le maitre de Tartaros lui ait réservé un sort plus glorieux que le sien. C'avait toujours été lui le préféré, même au temps de Shouyou. Gintoki l'avait remarqué mais n'avait pas jugé à l'époque que ce soit à ce point dangereux pour son avenir. Achevant de rengainer son arme dans son fourreau, les bras ballants, il voulait à nouveau connaitre cette sensation de supériorité, de puissance. Et surtout le sang. Il donnerait n'importe quoi pour ça, même jusqu'à rallier une guilde sombre. Pas n'importe laquelle, celle qui lui avait ôté un moment son avenir. Tartaros.

Edit Lucy : J'approuve ceci. Ça claque et Gintoki est trop classe. Bref, vivement Takasugi hihi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pika-sama
Maître du Jeu
avatar
Crédits : Sirius
Messages : 3268
Inventaire : Banane
Date d'inscription : 10/07/2013
Localisation : Caché !

MessageSujet: Re: /!\ The Disciples of Shouyou [solo] /!\   Dim 10 Mai - 22:41

Je suis tellement fan de ce RP ** Bref, voilà tes petits changements :

- Ta réponse te fait gagner 18 points.
- Puis, t'en gagnes 30 pour avoir fini un RP.
- En attendant que ton entrée à Tartaros soit officielle, tu auras la jolie couleur des indépendants (Je suis sûr que tu seras content 8D)

Je lock le sujet et le range dans les RP terminés ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fairy-reborn.forumactif.org
 

/!\ The Disciples of Shouyou [solo] /!\

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» présentation Bob Solo [Validée]
» Chasse de chasseur de renards (C, solo)
» Rompre la solitude (Solo acquisition Kuchiyose)
» Arrivé a Jadielle...Mouillé...(Solo) [TERMINÉ]
» Entrainement et agrandisement avant le combat d'arêne {solo}

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Reborn :: Archives :: Rp terminés-