Rejoignez-nous, pour une aventure unique dans le monde des fées ~ ♦ Le forum a désormais 2 ans !
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Forum fermé. La partie RP est en revanche ouverte.

Partagez | .
 

 You know, it's hard to be humankind [PV: Gintoki]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Clare Quicksword
Indépendants
avatar
Crédits : Kit fait par Erza Knightwalker o/ Merci o/
Messages : 52
Date d'inscription : 04/04/2015
Age : 19
Localisation : Suit la traînée de sang, tu me trouveras facilement ♥

Fiche de mage
Magie / Arme: Take Over - Corrupt centaur soul
Niveau: 13
Expérience:
67/182  (67/182)

MessageSujet: You know, it's hard to be humankind [PV: Gintoki]   Mer 13 Mai - 11:00

Depuis qu'elle est revenue de la Cité Royale, Clare n'a reçu aucune information, même sa source principale n'a rien à lui dire sur la position actuelle de Tartaros ou là où pourrait se situer un campement de démons susceptibles de lui donner plus d'information à ce sujet. Mais hélas, rien à faire, la chasseuse de démons semble être touchée par la malchance qui refuse de la lâcher, même à Edoras. Si seulement elle pouvait avoir la main sur un démon assez important, toutes ses recherches pourront prendre une tournure plus positive pour elle, mais il semblerait que les démons la fui comme les habitants d'un village fuiraient la peste. Enfin, c'est qu'une supposition, Clare n'est pas très connue dans le coin, donc aucune chance de réussir à avoir une réputation assez grande pour qu'on puisse lui donner des infos gratuitement sur les démons, après tout, le Gouvernement s'en occupe déjà. Un habitant d'Edoras a plus envie de se confier à la milice locale qu'à une femme inconnue de tous, mais elle le vit quand même bien ... enfin, presque bien.

Bien sûr, si elle arrive à trouver la position de la guilde noire, elle n'ira pas se jeter directement dans la gueule du loup ... en fait si, même si des démons sont largement plus puissants qu'elle, elle se ruera sur la guilde, quitte à mourir sur place. Enfin, il faut déjà qu'elle la trouve cette fichue guilde, à croire qu'elle se déplace toute seule ! Enfin, il faut déjà qu'elle la trouve cette fichue guilde, à croire qu'elle se déplace toute seule ! En tout cas, des rumeurs l'on amener ici, des rumeurs qui affirment qu'on aurait vu un gigantesque batiment près du sommet du mont d'Edoras, même s'il s'agit seulement d'une simple rumeur archi fausse, Clare est quand même allez voir par elle-même.

Une fois sur place -enfin, au pied du mont-, elle regarde vers le sommet de ce colosse de rocher ayant accepté que la nature fasse de son puissant dos son domicile : si le bâtiment est si gigantesque que ça, elle l'aurait vu d'ici, du moins partiellement. En tout cas, le temps est dégagé : aucun nuage vient chatouiller les doux rayons du soleil, aucun brouillard est apparu en montrant le bout de son nez, aucun orage semble menacer de loin la tranquillité que ce géant de la nature nous donne. Après avoir fait un rapide constat, elle n'a rien vu, mais vu que le temps est agréable pour faire de l'escalade, elle commence à gravir suivis de multiples bruits métalliques provenant de ses bottes qui résonnent dans le grand espace vide coffre ce mont, encouragé bien évidemment d'un écho certes moins puissant que celle des cavernes, mais qui commence déjà à se faire entendre.

La chasseuse de démons a aussi entendu que cet endroit regorge de bête, pour une fois, ses sources sont bonnes. Il n'a pas fallu longtemps pour se trouver devant une bête herbivore, mais agressive qui a élu domicile dans cette montagne. Cette bête ressemble de près à une sorte de bouquetin avec un pelage verdâtre qui laisse paraître quelques tâches bleues en forme de disque plein, ses cornes ont la taille de celles d'un bélier, mais ces dernières n'ont pas cette forme bouclée qu'on habituellement ces braves bestioles, les siennes sont droites, pointues et encore teint du rouge d'autres voyageurs imprudents. Clare ne prête pas attention à cette bête qui semble être sacrément territoriale, mais que cette dernière charge l'hybride, tête baissée, prête à empaler la chasseuse avec ses longues cornes, ces dernières se heurtent à la claymore de sa cible qui, d'un mouvement ample et rapide de son bras, la faisant dévié de trajectoire. Il n'a pas fallu longtemps pour se trouver devant une bête herbivore, mais agressive qui a élu domicile dans cette montagne. Clare remet sa lame dans son fourreau et regarde la bête assomée, elle aurait pu la tuer, mais il s'agissait d'une espèce protégée, donc il faut pas jouer à ce genre de jeu. En tout cas, ce "petit accident" ne l'empêche pas de continuer.

Gain d'xp: 4
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 559
Date d'inscription : 02/09/2014

Fiche de mage
Magie / Arme: Infinity Sword
Niveau: 15
Expérience:
91/240  (91/240)

MessageSujet: Re: You know, it's hard to be humankind [PV: Gintoki]   Jeu 14 Mai - 0:15

La route est longue pour la rédemption. Et cela, Gintoki l'apprend un peu plus chaque jour. Depuis son départ de la Cité Royale, bien des remords l'avaient rattrapés et à présent son enveloppe charnelle n'était plus qu'une coquille vide animée par le seul désir de retrouver ce qu'il était parti chercher.  Les montagnes qui surplombaient le territoire d'Edoras étaient en vue, comme un nouvel endroit où l'Argenté pourrait se loger pendant quelques temps. N'ayant plus de logement depuis son départ précipité, il dormait tout les jours à la belle étoile, réapprenant les règles de vie qu'il avait du mettre en place avant de débarquer dans ce monde à l'improviste.
Il n'avait jamais comprit pourquoi Haru lui avait demandé à rejoindre les rangs du Gouvernement, mais comme le Glory avait dit que venir avec eux ne l'obligeait pas du tout à répondre aux questions, il avait accepté l'offre sans se poser davantage de questions. Et puis ensuite, bah il avait fait son petit bonhomme de chemin vu que tout les membres s'étaient tous donné le mot le concernant, et l'avaient accepté bien vite. Un peu trop vite à son goût d'ailleurs, maintenant qu'il y repensait. Secouant la tête de gauche à droite, il chassa les dernières pensées le ramenant à ceux qu'il avait côtoyés par le passé et reprit sa marche lente dans la montagne.

Une présence se fit ressentir, indiquant au Shiroyasha qu'il n'était plus seul dans cet endroit lugubre et sans vie. Grognement puis bruit d'arme. Une personne, armée. Le cliquetis de métal indique que l'individu porte une armure. Gintoki se pose de multiples questions dès lors. Que faire ? Le tuer ou bien se renseigner d'abord ? Quelque chose au fond de lui se fit entendre comme une sorte de voix de la raison. Il se contenterait juste de savoir ce que la personne fiche içi, s'il représente ou non une menace future, et surtout savoir quand est ce qu'on mange. D'un pas décidé, le garçon se dirigea vers la provenance des bruits qu'il avait entendu.  Et c'est quelques instants plus tard qu'il découvrit une jeune femme en armure non loin d'une bête féroce qui semblait avoir ses ardeurs calmées.

Bonjour. Vous vivez ici ?

Il n'avait pas grand chose à dire, si ce n'est qu'il trouvait étonnement bizarre le fait que la créature d'ordinaire si calme se soit retrouvée dans cet état là. Avait elle tenté d'avaler tout cru cette femme en armure et du coup gouté à sa lame de feraille ? Sans doute. Mais il ne fallait pas trop en dévoiler sur sa personne, qui sait ce que cette demoiselle en armure était capable. A force de la regarder, elle allait se croire jolie. Elle n'avait pas à rougir, Gintoki en avait vu des bien plus laides et des bien plus belles qu'elle.

Que vous a fait cette pauvre bestiole pour qu'elle en soit réduit à gémir de cette façon ?

Autant commencer par le commencement, toujours une bonne chose pour établir de nouvelles relations. Son ami patienterait quelques jours de plus, vu que cette donzelle ne semblait pas commode aux premiers abords. Surement une apparence pour dissimuler son véritable caractère, car comme dit le proverbe : Les apparences sont souvent trompeuses.

Gain d'xp: 4
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clare Quicksword
Indépendants
avatar
Crédits : Kit fait par Erza Knightwalker o/ Merci o/
Messages : 52
Date d'inscription : 04/04/2015
Age : 19
Localisation : Suit la traînée de sang, tu me trouveras facilement ♥

Fiche de mage
Magie / Arme: Take Over - Corrupt centaur soul
Niveau: 13
Expérience:
67/182  (67/182)

MessageSujet: Re: You know, it's hard to be humankind [PV: Gintoki]   Jeu 21 Mai - 8:36

La bête cornue n'ose plus l'attaquer maintenant, un peu normal vu la taille du rocher qu'il s'est pris en pleine tête, mais c'était soit ça, soit il mourrait par l'épée de la chasseuse, en quelque sorte, elle l'a épargné, ça ne lui arrive pas souvent. En fait, s'il y a bien un groupe de personnes qu'elle ne peut tuer, c'est bien ceux dont le meurtre apporte des problèmes que Clare ne peut gérer, du genre avec le Gouvernement actuel. Elle ne veut pas avoir les gardiens de la paix de ce royaume dans les pattes alors qu'elle leur facilite le boulot d'un certain côté : elle tue des démons sans demander une quelconque récompense à cela ! Il y a un grand nombre de chasseurs de bandits ou de démons qui font ça uniquement pour l'argent du Gouvernement alors que Clare ne fait ça uniquement pour que sa mère puisse mourir en paix, rien de plus. De toute manière, le fric, elle s'en fiche, ce n'est pas comme si elle est cousue d'or et qu'elle possède un dentier en or massif, mais c'est vrai que si elle a demandé une récompense pour chaque démon qu'elle a tué par son épée, elle serait riche en ce moment, c'est qu'elle n'a fait que ça pendant sa vie entière la pauvre ... enfin "les pauvres" plutôt, ils ont quand même au derche une sacrée guerrière qui aimerait bien voir toutes leur tête au bout d'un pique, ça rendrait bien comme décoration murale d'ailleurs ! Enfin, faut aimer avoir des décorations d'Halloween sur les murs ...

Alors qu'elle s'apprête à ranger son épée dans son étui, elle entendu une voix d'homme derrière elle, une voix d'homme curieux qui est sans doute venu ici en touriste, sans avoir une quelconque raison de venir dans ses montagnes. En même temps, ces montagnes ne sont pas très connues pour posséder des centres commerciaux ou pour avoir une piscine publique gratuite, donc soit c'est quelqu'un qui est venu faire du tourisme, soit c'est un zoologiste qui s'intéresse aux animaux de ce mont ... soit c'est un curieux qui est lui-aussi ici pour voir le soi-disant "gigantesque bâtiment situé en haut de ce mont", quelque soit le cas de sa venue ici, il ne fera que gêner l'hybride qui souhaite investir cette rumeur en paix, elle n'aime pas vraiment avoir quelqu'un dans les pattes, même si ce quelqu'un veut l'aider, c'est ça jouer solitaire. Pas étonnant que personne ne souhaite avoir un lien avec elle si elle chasse tous ceux qui veulent l'aider, mais bon, dans sa tête ça fait genre "mieux vaut être seul que mal accompagné" et comme elle est têtu, il va falloir insister pour lui prouver le contraire, qu'elle a besoin d'aide. Enfin, il faut déjà trouver une personne assez courageuse et téméraire pour qu'elle lui parle, un peu comme ce curieux qui veut s'avoir si elle habite dans le coin ... elle a l'air de ressembler à une Montagnarde en costume de bavarois avec une chope de bière dans les mains -comment ça s'est cliché ?- ?

- Non.

Pas un "bonjour", pas un "heureux de vous rencontrer", pas un "où sont les toilettes dans le coin ?", juste un "non" qui serait capable de faire neiger en été ou qui donnerait la chair de poule à un pinguin. C'est sûr que si cette personne veut se recueillir auprès de Clare, elle est tombée sur la mauvaise personne, c'est comme si vous demandez à Nabilla de faire des maths, ou à un hôpital d'organiser un assassinat. Enfin, vous avez compris le message, maintenant Clare souhaite que cet individu, aussi sympathique veut-il être, la laisse tranquille. Bon, ce dernier a de la chance de ne pas être en face d'une Clare en mauvais poil, il en aurait déjà perdu la tête ... ou le bras avec un peu de chance. En tout cas, l'épéiste ne lui adresse même pas un regard, même s'il se situe à quelques mètres d'elle. De toute manière, s'il souhaite l'attaquer, Clare a encore son épée dans sa main et ce n'est pas ce "bouc" qui l'a fatigué, de toute manière, Clare l'est déjà vue qu'elle ne dort pas beaucoup la nuit et qu'elle ne mange pas des masses, mais bon, pour elle, ça lui suffit. De toute manière, même avec sa vengeance accomplit, elle ne pense pas retourner à la civilisation, étant trop habituée à la vie "sauvage" ... bien que vie "en ermite" soit un terme plus adapté au mode de vie de Clare, mais ça ressemble à peu près à la même chose ...

Le curieux souhaite savoir pourquoi cette bête gémit en étant couché sur un rocher ... ça ne semble pas évident ? Cette bête a quand même voulu l'embrocher sur ses cornes, elle n'allait quand même pas se laisser faire ! Elle aurait l'air de quoi si elle mourait par une simple bête des montagnes qui protégeait juste sa portée. De toute façon, il est en vie, donc Clare n'a pas de remords à faire. En plus, elle n'est même pas blessée, donc la chasseuse ne risque pas d'avoir les autorités du coin derrière elle, ni une armée d'écologiste qui souhaite venger la mort de cette bête en soutirant le peu d'argent qu'a Clare dans sa poche. De toute façon, si l'un ou l'autre tente de s'occuper de l'hybride, il le payera de sa vie et ira rejoindre la looooongue liste de meurtres qu'a commis Clare. Bon, revenons à nos moutons.

- A votre avis ?

Même pas elle lui répond, de toute façon, ce n'est pas comme si elle connaissait cet homme depuis toujours hein ? Et puis, bien que cet homme soit sympathique sous les premières apparences, elle reste méfiante envers les inconnus qu'elle croise au hasard.

HRP:
 
Gain d'xp: 8
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 559
Date d'inscription : 02/09/2014

Fiche de mage
Magie / Arme: Infinity Sword
Niveau: 15
Expérience:
91/240  (91/240)

MessageSujet: Re: You know, it's hard to be humankind [PV: Gintoki]   Dim 24 Mai - 16:36

Bon, elle avait pas l'air de vouloir causer chiffons. Bien que la question que Gintoki ait posé à propos de la pauvre bestiole en train d'agoniser soit certes maladroite et déconvenue de sens, la demoiselle aurait bien pu lui répondre sur un autre ton quand même. C'était la première fois qu'ils se rencontraient, et déjà l'ancien membre du Gouvernement sentait qu'il allait la revoir très prochainement une fois son voyage achevé. Comme il venait de changer de voix, préférant la violence à la paix, le Shiroyasha préféra la jouer finement et se retint de ne pas engager le combat directement. Certes le garçon était doué, mais il ne savait rien de l'illustre inconnue donc autant y aller prudemment. S'avançant vers elle d'un pas lent, il lui tendit la main. Tentative d'approche basique couplée à la parole juste avant, cela faisait donc un combo des plus dévastateurs...pour se présenter. Fallait bien continuer, en savoir plus sur cette jeune femme en armure. Ne pas s'arrêter à la première impression. Après s'être prit un vent, une petite moue apparut sur le visage de l'Argenté. On a beau être solitaire, un minimum de politesse est nécessaire bon sang ! Empoignant d'un geste ferme la main de l'antisociale, le nouveau vagabond l'obligea à lui serrer la main avant de relâcher son emprise.

Voilà, c'est ce qu'on appelle une poignée de main. T'en es pas morte, si ?

La regardant dans les yeux, il montra un sourire afin d'ôter toute trace d'agressivité chez son interlocutrice. Bien sur, ça pouvait échouer et l'envie pouvait être décuplé. Une partie de son anatomie pouvait aussi y passer, et Gintoki pria un instant pour que ce soit autre chose que son katana de luxe, pendant entre ses jambes. Si jamais il devait revoir Takasugi, il était O-B-L-I-G-E de lui faire une blague sur sa taille. Du genre "Même mon engin, il te dépasse ! HAHA !" et bien insister sur le rire à la fin, histoire de le mettre bien en rogne. Ca lui avait manqué ce genre de petites plaisanteries, et même Haru ne pouvait pas comprendre cet humour, vu qu'il était soit absent soit en train de l'engueuler sur les tâches ménagères. Les deux Argentés avaient passé de bons moments ensemble, mais cela ne valait pas toutes les bêtises qu'avaient fait les deux anciens frères d'armes. Même pas une seule. Tout cela représentait l'enfance, la nostalgie et l'amusement. Plongé dans ses souvenirs, l'homme à la chevelure albâtre avait totalement oublié qu'il était accompagné. Rouvrant les yeux d'un coup, il fit quelques pas en arrière et trébucha sur une pierre pour se retrouver au sol allongé face au ciel couvert de nuages.

Une goutte heurta sa joue droite, puis une deuxième, et encore une, jusqu'à ce qu'une pluie torrentielle ne se manifeste. Les habits trempés, encore une période de son passé refaisait surface. Cette fois ci, il s'agissait d'une guerre assez éloignée. Contre des soldats envoyés pour décimer le dojo dans lequel Gintoki étudiait. Quelques jours après, Tartaros débarquait et se déclarait maître des lieux. En raison de son jeune âge, l'Argenté n'avait rien pu faire et s'était vite fait maitriser. A y repenser, avec quelques années de plus, il aurait surement pu y changer quelque chose. Mais cette idée fut balayée lorsqu'il se rappela le nombre d'individus qui débarquaient tous ensemble...

Dis moi... Ne voudrais tu pas changer ton passé ?

Il ne connaissait rien d'elle, et elle pouvait refuser d'y répondre. Aucune obligation de rester là aussi. Le temps se déchaînait de plus en plus, mais le Shiroyasha ne bougeait pas. Trop concentré, absent, il ne vit pas un rocher lui arriver en pleine poire. Son sang alimenta les gouttes de pluie, se mêlant avec la terre et salissant davantage son uniforme. Il tenta de se relever, mais rien n'y faisait. C'est comme si son corps avait fusionné avec le sol, l'empêchant de poursuivre sa quête. Tournant la tête vers sa partenaire, un air gêné, il lui demanda de l'aide.

Un peu d'aide ?

Gain d'xp: 6
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clare Quicksword
Indépendants
avatar
Crédits : Kit fait par Erza Knightwalker o/ Merci o/
Messages : 52
Date d'inscription : 04/04/2015
Age : 19
Localisation : Suit la traînée de sang, tu me trouveras facilement ♥

Fiche de mage
Magie / Arme: Take Over - Corrupt centaur soul
Niveau: 13
Expérience:
67/182  (67/182)

MessageSujet: Re: You know, it's hard to be humankind [PV: Gintoki]   Jeu 28 Mai - 11:14

En plus d'être un touriste, l'homme est un inconscient ... ou quelqu'un qui ne sait pas se fier aux apparences. Sauf que niveau caractère, Clare ressemble autant à la femme que son physique semble faire croire, au moins, elle n'a pas besoin de la jouer finement, elle. De toute manière, elle n'est pas vraiment d'une nature discrète la chasseuse, donc ça ne sert à rien de cacher qu'on est une grosse brute bien violente, très froide et très peu sociale. Après tout, elle a vécu comme ça après la mort de sa mère, donc vous ne pouvez même pas imaginer les efforts qu'elle fait pour ne pas sortir son épée et lui trancher la main de l'homme qui a osé toucher la sienne ! Assomer cette bête au lieu de la tuer passe encore, mais se laisser toucher par un illustre inconnu, alors là, c'est le pompom ! Enfin, c'est ce que pense Clare, mais le souci, c'est que comme cette montagne regorge d'écologiste souhaitant que la faune et la flore restent en place, elle ne devait ni le blesser, ni le tuer. Donc au lieu de sortir baraquement sa lame pour trancher net la main de l'argenté au niveau du poigné, elle se contente de saisir la main et de la tordre brutalement avant de la lâcher et de lui tourner le dos. Après tout, il a bien tenté de se moquer de Clare, et dieu sait à quel point elle a horreur de ça, encore plus que les démons ... quoique.

- Ne recommencez plus jamais ça.

C'est un avertissement qu'elle donne sans même qu'une once de colère se fasse entendre dans ses paroles, de toute façon, c'est qu'un touriste idiot, à quoi ça servirait de s'énerver sur ce type alors qu'il n'en vaut même pas la peine ? De plus est, l'hybride ne le veut pas dans les pattes, s'il a la malchance ou le culot de la suivre, il risque de le regretter, et c'est sa troisième jambe qui risque d'être la cible de son coup de pied. Oui, c'est une des raisons que personnes n'a le courage de s'approcher d'elle, de toute manière, elle n'a même pas envie de hausser la voix pour dire aux personnes qui l'accompagnent de s'en aller. Le langage des gestes suffit pour elle.

L'argenté glisse sur le sol et se retrouve couché par terre, c'est à ce moment-là que les anges ont décidé de leur pisser dessus ... pardon, qu'il fait désormais un temps de chien, super ! Voilà maintenant qu'on ne voit plus rien à l'autre bout de son nez, le paysage se transforme peu à peu à un rideau de gouttes sombres qui rendent l'armure de Clare encore plus lourde. L'eau s'infiltre dans le sol, créant entre les fissures de la terre et la fermeté des rochers d'immenses flaques vaseuses dont le mélange ne donne pas envie de marcher dedans ... sauf si on est un enfant qui ne craint pas la saleté. Clare râle, maintenant, elle va devoir se rapprocher encore plus de l'emplacement pour voir si la rumeur qui l'a amené ici est vraie ou non. Décidée à laisser l'homme tout seul, elle commence à marcher, toujours suivis de ses bruits de pas métallique qui sont accompagné du son de la boue qui a remplacé la terre ferme et solide du mont. La chasseuse ne peut pas dire s'il s'agit du hasard ou s'il l'a fait exprès pour qu'il s'arrête, mais elle stoppe sa course en entendant la question de l'homme.

Changer son passé ? Il faut déjà en avoir un qui en vaut la peine d'être changé. Clare n'est même pas censée être mise au monde, elle n'est qu'une regrettable accident qui a causé la mort de sa mère, puis celle de son père. Enfin, son père, elle s'en fiche royalement, c'est sa faute si sa mère est devenue enceinte d'elle et qu'elle n'a connu que la souffrance après son accouchement. Aujourd'hui, elle pense qu'elle est rien d'autre qu'un fardeau, qu'elle n'est que la principale source de la mort de sa mère, pourtant, celle-ci a voulu qu'elle vive permi les siens, qu'elle ait au moins un moment de bonheur alors qu'elle pouvait tuer son enfant pendant qu'il était bien blottit dans son ventre. C'est peut-être pour ça que la chasseuse blanche veut venger sa mère, pour la remercier de l'avoir mise au monde, enfin, elle-même ne sait plus d'où c'est parti. De toute manière, plus la vie de l'épéiste s'allonge, plus elle devient pessimiste en ce qui concerne son passé. C'est peut-être pour ça que la chasseuse blanche veut venger sa mère, pour la remercier de l'avoir mise au monde, enfin, elle-même ne sait plus d'où c'est parti.

- Ça ne vous regarde pas.


La pluie commence à se faire de plus en plus belle, désormais, l'eau qui s'écoule sur les rochers avant immobiles est capable de les déplacer sans problème, c'est quoi son problème à mère nature ? Elle ne peut pas laisser Clare remplir sa "quête" tranquillement puis enfin se mettre à faire chialer les nuages ? Enfin, si l'hybride arrive à la retrouver, elle lui fera payer ça, en même temps qu'elle fera payer le meurtre de sa mère à Tartaros. En parlant de rocher d'ailleurs, Clare, malgré sa vision diminuée à cause du rideau de pluie, arrive à esquiver en se décalant sur le côté un petit rocher qui s'est détaché d'une paroi qui s'amuse à rebondir sur le sol trempé. Malgré sa petite taille, le rocher a eu suffisamment de puissance pour faire tomber la chasseuse en arrière, voire à la blesser pendant sa chute, heureusement qu'elle l'a évité ... mais on ne peut pas dire autant de l'homme qui se l'ait pris en pleine figure, ça a dû faire très mal !

L'argenté demande à la blonde si celle-ci peut venir l'aider, il a un sacré culot ! Clare peut très bien le laisser comme ça, avec un peu de chance, il finira dévorer par un charognard qui peuple le mont, elle sera débarrassée de lui ... mais d'un certain côté, ce serait commettre un meurtre étant donné qu'elle peut l'aider à rester vivant. En plus, un des écologistes peut être témoin de la scène, difficile à dire étant donné que le rideau d'eau l'empêche de voir le bout de son nez. Saleté de temps de chien ! Du coup, après avoir soupiré toutes l'air que ses poumons peuvent rejeter et marmonne quelque chose comme "Pauvre abruti" avant de venir près de lui et de le porter comme un sac à patates sur son épaule, vu la puissance du rocher, ce ne sera pas une surprise qu'il soit trop sonné pour marcher.

Clare porte donc l'argenté vers le haut du mont en vue d'un abri pour se protéger de la pluie et d'autres rochers qui pourraient se faire la malle, puisqu'elle doit sauver sa peau, autant le faire en faisant un peu de chemin. Bien sûr, descendre et déposer l'homme au village le plus proche serait mieux adapté étant donné qu'elle ne veut pas l'avoir dans ses pattes. Elle finit par trouver une grotte, avec la malchance qu'elle a, elle est sans doute habitée. Bah, elle n'aura qu'à chasser le propriétaire des lieux et puis c'est bon ! Elle s'approche donc de cet abri naturel, pas un bruit n'émet de cette grotte, ni un ronflement, ni un grognement, ni même un gémissement. Elle entre donc et dépose le "blessé" contre une des parois, proche de l'entrée, avant d'examiner la plaie causée par l'impact du rocher sur son crâne. Elle entre donc et dépose le "blessé" contre une des parois, proche de l'entrée, avant d'examiner la plaie causée par l'impact du rocher sur son crâne. Pour l'instant, rien de grave, le rocher semble ne pas avoir endommagé la boîte crânienne, à la limite, en plus de perdre du sang, il a seulement perdu quelques neurones, il a la tête dure ce gars-là.

- Je ne vois aucunes blessures graves, vous allez vous en remettre.

Au moins, elle n'a pas un mourant dans les bras. En attendant, elle plante son épée dans le sol à la verticale, puis se met assise dessus en regardant dehors, attendant que le temps se gâte moins pour qu'elle puisse continuer toute seule la route.

Gain d'xp: 11
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 559
Date d'inscription : 02/09/2014

Fiche de mage
Magie / Arme: Infinity Sword
Niveau: 15
Expérience:
91/240  (91/240)

MessageSujet: Re: You know, it's hard to be humankind [PV: Gintoki]   Jeu 28 Mai - 22:45

Visiblement, la demoiselle en armure n'avait pas apprécié la prise d'initiative de l'Argenté. Mais en guise de prévention, elle avait réussi à dissimuler toute trace d’agressivité dans ses propos. Ce qui valut un énième sourire de la part de l'indépendant. La pluie continuait de sévir, obligeant les deux individus à se mettre à l'abri au plus vite. Bien entendu, la jeune fille l'aida à se relever et le traina jusqu'à une grotte. Il resta inconscient tout le chemin, ou plutôt fit tout comme, notant quel chemin emprunter lors du trajet retour. N'ayant toujours pas retrouvé celui qui était au cœur de toutes ses interrogations, Gintoki restait sans accroche ni lieu pour résider la nuit. Dormir au chaud, il ne connaissait pas, et certainement ce soir il allait savoir ce que dormir à la bonne étoile en amoureux voulait dire. Parce que même si la dame ne le montre pas de suite, le permanenté a tout de suite remarquer la façon dont elle le dévisage. Il préfère ne rien ajouter, laissant le doute s'installer en elle. Cela fait bien longtemps qu'il n'a pas été porté par une personne, encore moins par une demoiselle en armure. Se laisser faire inspecter le corps sans broncher, comme s'il le pouvait de toute façon avec le vilain bobo que lui a fait ce satané caillou...

C'est d'une profonde inspiration qu'il s'en tira de cette vérification corporelle. Bien des personnes auraient voulu être présentes, rien que pour palper les tablettes de chocolats de l'Argenté. Voire au delà, si vous voyez ce que je veux dire. Il fallait pas oublier de la remercier, après tout rien ne l'obligeait à jouer au docteur et encore moins à aider l'ancien membre du Gouvernement. D'ailleurs, il ne savait pas s'il devait dire qu'il n'était plus là bas. Tout ça parce que la damoiselle ne s'était pas présenté et le fait qu'elle soit en armure complique énormément les choses. Si encore elle n'avait pas tout l'attirail, l'Argenté se sentirait un peu plus à l'aise. Ajoutez à cela le fait qu'elle soit assez désagréable plus une atmosphère pas très très accueillante et vous aurez un peu l'envers du décor dans lequel le grisé se trouve.

Vous parlez pas beaucoup... Vous êtes sûre que vous êtes une fille ?

Parce que oui, une fille ca cause énormément. Rien qu'avec Kagura, il avait pu causer suffisamment pour l'année. La fille de Robert de Flatulo devait sans doute faire quelque chose d'improbable comme torcher le derrière d'un mec avec un balai brosse en écoutant la radio, quelque chose dans le genre. D'ailleurs, il faudrait qu'il aille la retrouver un de ces quatre. Sa compagnie avait bien été appréciée et Gintoki n'était pas contre pour remettre à nouveau le couvert avec la rouquine. Bon, entre temps faudrait qu'il ait retrouvé l'autre borgne qui lui servait de compagnon, mais ça c'était une autre histoire. En tant que maitre de guilde noire, il n'allait pas le trouver dans un village non loin de là, fallait pas abuser.

Non pas pour vous manquer de respect ou quoi que ce soit hein. C'est juste qu'une dame en armure, c'est pas commun. C'est quoi votre prénom, que je puisse mettre un mot sur ce corps tout en muscles ?

Il avait fait un peu en sorte de bien formuler sa requête, mais il en avait un peu que faire de sa vie. Juste savoir le nom histoire d'éviter la prochaine fois de tomber sur elle. Ou c'est au bout de sa lame que sa tête finirait, à force de se conduire de cette façon. Elle lui avait sauvé la vie en l’amenant jusqu’ici oui, mais se plaindre de tout et de rien commençait à lui peser sur le système. Si jamais elle se permettait un autre compliment néfaste à son égard, le démon resurgirait et ferait taire à jamais cette imprudente. Gintoki avait beau être gentil, il y avait des limites quand même. Et s'il avait quitté le Gouvernement, ce n'était pas seulement pour retrouver Takasugi, mais aussi pour cesser de jouer les gentils. Éviter d'abuser de ce statut qu'il avait gagné au sein de la cité royale durant son passage au Gouvernement. Il ne l'était plus désormais, et plus rien ne l'empêchait de laisser libre court à son imagination... A jouer avec des boyaux, les disposer en guirlandes dans la grotte pour mettre un peu de gaieté. Pourquoi pas ouais. La voilà prévenue sans être au courant. Quel filou ce Gintoki !

Gain d'xp: 7
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clare Quicksword
Indépendants
avatar
Crédits : Kit fait par Erza Knightwalker o/ Merci o/
Messages : 52
Date d'inscription : 04/04/2015
Age : 19
Localisation : Suit la traînée de sang, tu me trouveras facilement ♥

Fiche de mage
Magie / Arme: Take Over - Corrupt centaur soul
Niveau: 13
Expérience:
67/182  (67/182)

MessageSujet: Re: You know, it's hard to be humankind [PV: Gintoki]   Lun 22 Juin - 12:59

Si Poséidon a voulu tenter de rassembler les deux personnes, c'est raté. Clare avait déjà un caractère de chien avant, maintenant, savoir que la pluie aurait pu faire fuir ce qu'elle recherche ou encore détruire ce qui pouvait lui servir d'informations la met encore plus en rogne, bien qu'elle ne le montre pas. Son visage est resté neutre, son regard toujours aussi vide regarde au-delà de l'horizon ... enfin, c'est juste une image. À cause de cette pluie, elle ne voit pas plus loin que le bout de son nez. Traverser les montagnes avec toutes les bêtes qui y habitent et les conditions météorologiques qui rendent le terrain glissant, fragile et sacrément boueux. Encore, la boue n'affecte pas vraiment la chasseuse, la saleté ne la dérange pas et aller moins vite un peu plus quand même, c'est juste le fait qu'elle se met en danger juste pour vérifier une stupide rumeur qui la dérange. Pourtant, elle est bien tentée par le fait de traverser ses montagnes par ce temps, pensant que le temps ne s'arrêtera pas d'aussitôt. Pour elle, c'est une perte de temps d'attendre ici, même avec de la compagnie. Enfin, compagnie, c'est un bien grand mot, disons que l'hybride ne souhaite pas l'avoir dans les pattes, mais que les circonstances l'ont obligé à faire une exception. Rien qu'en pensant à ça, elle soupire, enfin, aussi chiant pourrait se montrer cet humain, elle est obligée de rester avec lui, serait-ce juste pour vérifier qu'il ne possède aucune autre blessure que Clare n'a pas vue, merci le destin !

L'argenté demande une certification sur le véritable sexe de la chasseuse sous prétexte qu'elle ne parle pas des masses ... une fille "normale" aurait deux réactions face à cette réplique : soit elle est gênée et devient aussi rouge qu'une tomate mûre, soit elle se vexe et la tête du touriste se retrouverait planter dans la paroi de la grotte après que celui-ci ait goûté à un bon coup de pied bien placé juste pour calmer les hormones de cet homme. Cependant, même si Clare a fortement envie de ramoner le sol avec la tête de ce type, la chasseuse se retient, il est déjà blessé, le frapper après l'avoir soigné serait illogique à faire. C'est donc avec beaucoup de retenue qu'elle arrive à contenir sa colère, même si ses yeux ont un peu viré au doré pendant un court instant, très court, juste quelques secondes, pas plus. Le regardant en pivotant un peu la tête et avec l'air le plus sérieux qu'il soit, elle fait une demande qui risque de foutre en l'air toute cette image de fille sérieuse.

- Vous voulez vérifier ?

Une tentative de "plaisanter" ? Non, juste pour voir si tous les hommes sont pareils, incapables de contrôler leurs hormones sexuelles ainsi que leur troisième jambe qui fait parfois pour certain office de cerveau. De toute manière, s'il compte en profiter un peu trop, le caillou qu'il a reçu sur la tête risque de lui sembler doux après le coup que Clare lui réserve. Enfin, il doit déjà le savoir ça vu la manière dont la chasseuse a répondu à sa poigne de main, il a quand même été prévenu. Après, c'est à ses risques et périls, il est quand même chanceux, des personnes sont déjà mortes à ce stade de "discussion" et l'épéiste n'a pas envie de tuer aujourd'hui, bizarrement, serait-ce à cause de son charme ? Non, pas du tout, juste que faire ça serait pour Clare une grosse perte de temps, non pas qu'elle le sous-estime, mais un combat risque de durer assez longtemps pour que des pilleurs pilent entièrement les lieux avant qu'elle arrive.

Changeant de sujet, l'argenté demande ensuite le nom de la chasseuse de démon qu'il qualifie de "corps tout en muscle", Clare ne paraît pas musclé pourtant, elle paraît même maigrichonne. Enfin, ce type est peut-être un guerrier capable de deviner à quel palier la blonde aux yeux argentés peut être forte. Autrement, une autre hypothèse peut se faire : il sait que Clare est une demi-démone, enfin, il aurait soit fui, soit il l'aurait attaqué si c'était le cas, l'hypothèse tombe à l'eau. Le plus logique serait qu'il se fie à la taille de la claymore que Clare porte facilement sur son dos, à moins que ce soit l'armure qu'il a citée avant de demander son nom. Elle reste posée sur sa lame, toujours avec le même air neutre et sérieux et regarde de nouveau l'argentée avant de soupirer.

- À quoi bon vous dire mon nom, vous l'aurez oublié une fois que tous ça sera terminé.

Pessimiste et gothique ? Pas vraiment, mais disons que Clare n'est pas le genre à croquer la vie à pleine dent, surtout que ce qu'elle a eu comme échantillon de vie était ... pas beau à voir. À quoi bon penser à l'avenir lorsque même le présent se transforme peu à peu en tourment ? De plus, si elle arrive à détruire Tartaros, elle n'aurait plus de raison de vivre, c'est pourquoi elle prie pour mourir juste après que Tartaros n'existe plus. Mais bon, à quoi bon rêver ? Même pour tuer son père ses prières n'ont pas été entendu, alors pour détruire une guilde entière ... autant ne pas croire à Dieu. Elle finit par se lever avant de reprendre son épée pour la mettre dans son dos. Puis, elle se dirige en dehors de la grotte, libre à l'argenté de la suivre. Mais d'abord, une excuse pour ne pas qu'il l'empêche de sortir.

- Excusez-moi, je reviens, je dois juste vérifier quelque chose dehors.

Oui, elle file dehors en le laissant un peu en plan pour le moment, de toute manière, s'il n'a pas envie de risquer sa vie, qu'il reste ici. En tout cas, le temps est toujours aussi gâté, ça va rendre la recherche un peu plus intense.

Gain d'xp: 8
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 559
Date d'inscription : 02/09/2014

Fiche de mage
Magie / Arme: Infinity Sword
Niveau: 15
Expérience:
91/240  (91/240)

MessageSujet: Re: You know, it's hard to be humankind [PV: Gintoki]   Mar 30 Juin - 22:36

Comme il l'avait pressenti, la demoiselle n'avait pas trop l'air enclin à la touche d'humour que le mage sans attaches avait ouverte. Sans doute avait il trop cherché à faire le mariole et du coup il en payait le prix avec ce regard à vous glacer le sang qu'elle lui jeta. Néanmoins, Gintoki avait tout de même entraperçu quelque chose d'assez étrange dans les yeux de son interlocutrice, comme une sorte de changement de couleur l'espace d'un instant, d'une fraction de seconde même. Cette aura un peu bestiale, il la connaissait un petit peu vu qu'il l'avait été lui même auparavant. Voilà donc une chose intéressante à retenir pour l'Argenté à l'avenir, à savoir ne pas jouer le rigolo dans un premier rendez vous. "Rendez-vous" était vite dit, ils ne s'étaient que croisés et échangé que de brèves paroles. Les filles venant des montagnes sont donc bien différentes de celles résidant en ville, une petite touche de caractère bien trempé. Elle avait un certain charme il est vrai, mais par sa façon d'agir ça avait vite calmer les ardeurs du permanenté, bien que quasi inexistante en ce moment malgré la situation digne d'un hentai des cavernes en mode Pierre-à-Feu. Enfin bon, il fallait qu'il lui donne une réponse, sans quoi sa vie s'achèverait ici, à l'écart du monde.

Si c'est demandé si genti.... Non ça ira. dit il tout naturellement sans prendre en compte que de son nez jaillissaient deux piliers carmins.

Et encore un refus, cette fois de donner son nom. Elle désirait garder son petit jardin secret, son côté mystérieux et tout. Pourquoi pas, c'était pas un drame non plus car comme elle l'avait si bien dit, Gintoki l'aurait oublié une fois sorti. Il donnerait l'air de l'avoir oublié, mais en fait il s'en souviendrait. Quelques jours de plus que d'habitude quoi. La mémoire visuelle est bien suffisante, pourquoi se faire chier à se rappeler du nom d'une personne que l'on va probablement jamais revoir ?
Tiens, voilà maintenant que la femelle décide de partir en exploration. Se donner un peu de distance, une énième manière de contourner le problème épineux qu'est la relation homme-femme. Il la regarde s'éloigner avec un petit air malicieux. Oh oui, il a comprit le petit jeu qu'elle lui fait. Mais il préfère se réserver pour une autre personne. Qui, il ne le sait pas encore, mais voilà.

Ok, bah je reste là alors.

Et il va s'assoir sur le sol, à regarder comment est disposé l'intérieur de la grotte. Très passionnant n'est ce pas ? En vérité, Gintoki réfléchit à sa destination future, son but étant de retrouver quelqu'un qu'il connait. Qui sait où peut il bien être, mais ce que Gin sait, c'est que son ami est dans une guilde non légale, Tartaros de son nom. Peut être aurait il fallu tenter de sauver Takasugi au lieu de fuir pour garder une once d'humanité. Entrer dans une guilde de ce type est dangereux, pas au premier abord mais sur le long terme. Ce n'est pas quelque chose à prendre à la légère.
Voilà que l'ennui se faisait déjà sentir, soupir dans le vide intersidéral et après une énième tentative de percevoir le cosmos présent dans l'habitacle rocheux, le Shiroyasha se leva de son séant et se dirigea vers la sortie. Sur le chemin, il croisa la jeune fille en armure. Bien évidemment, il lui fit un petit signe de la main et reprit sa démarche lente.

Nos chemins se séparent là. J'ai à faire de mon côté, et toi aussi je présume.

Cela pouvait sembler direct et pas très sympathique comme formule de départ, mais c'était une réponse à ce qu'il avait du subir avant. Le départ avait sonné, il était temps de se remettre en route. Cette petite escapade lui avait servi à pas grand chose à part avoir une ennemie supplémentaire. De quoi ouvrir sa liste donc, chose obligatoire quand on endosse le rôle de mauvais garçon. Quelques pas plus loin, toujours dos à la damoiselle, l'Argenté ouvrit la bouche une dernière fois.

Nous nous reverrons surement. J'ai hâte de voir ce visage si fier demander grâce...

Se retourner et laisser paraître un sourire de prédateur, histoire de marquer le coup. Oh oui, elle se rappellerait de lui. Mais pas de la façon dont elle aimerait. De toute façon, sa tête aurait sa place dans sa collection. Ce n'était qu'une question de temps. D'abord rejoindre la guilde sombre. Retrouver le démon qui a fait ce qu'il a longtemps chercher à écarter. Revenir à ses débuts, la soif de sang et le plaisir de faire souffrir. Ce dernier, il allait apprendre à l'adopter très vite. La montagne s'éloignait de plus en plus de lui, destination touristique à l'avenir. Cette femelle guerrière à la claymore bien trop grande pour elle, quel type d'adversaire pouvait elle bien être ? Réponse au prochain entretien.

HRP:
 
Gain d'xp: 8
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pika-sama
Maître du Jeu
avatar
Crédits : Sirius
Messages : 3268
Inventaire : Banane
Date d'inscription : 10/07/2013
Localisation : Caché !

MessageSujet: Re: You know, it's hard to be humankind [PV: Gintoki]   Sam 4 Juil - 3:13

Félicitations pour avoir terminé ce rp !
Voici vos gains d'xp :
- 45 points pour Clare (15 pour avoir commencé)
- 30 points pour Gintoki

Le sujet est verrouillé et envoyé dans la partie des rp terminés ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fairy-reborn.forumactif.org
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: You know, it's hard to be humankind [PV: Gintoki]   

Revenir en haut Aller en bas
 

You know, it's hard to be humankind [PV: Gintoki]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» ballade avec gintoki
» ║□▫I come back from oblivion▫□║ → [Terminée]
» Hakuna Matata ~ [Feat. Gintoki]
» Les bonbons, ça n'aménent pas que des carries [Gintoki]
» [Shonen] Gintama !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Reborn :: Archives :: Rp terminés-