Rejoignez-nous, pour une aventure unique dans le monde des fées ~ ♦ Le forum a désormais 2 ans !
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Forum fermé. La partie RP est en revanche ouverte.

Partagez | .
 

 Retour aux sources [PV : Sexytoki ou Gintobadass ♥]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Pika-sama
Maître du Jeu
avatar
Crédits : Sirius
Messages : 3268
Inventaire : Banane
Date d'inscription : 10/07/2013
Localisation : Caché !

MessageSujet: Retour aux sources [PV : Sexytoki ou Gintobadass ♥]   Mar 19 Mai - 22:31




Retour aux sources



L'ennui de rester au quartier général de Tartaros avait atteint les sommets les plus hauts du Mont d'Edoras et dieu sait que Takasugi avait beaucoup de patience. Lui qui travaillait toujours ses plans de a à z pour ne pas avoir la honte de se rater, lui qui avait affaire à des membres pas matures du tout, même Midonna l'était plus que certains alors qu'il s'agissait de la plus jeune du groupe, et il en fallait aussi pour certains démons. Ces derniers n'étaient pas tous d'accord pour que ce soit lui le chef, ils voyaient plus Kyoka ou encore Marde qu'il ne connaissait pas. Mais le plus jeune des maîtres ne se laissait pas faire, tant qu'il avait Kyoka dans la poche, le reste suivait le mouvement, c'était trop facile et personne ne pouvait savoir à quel point il était perfide et fort comme humain, c'est mal de les sous-estimer.

Ce fut à l'intérieur de son bureau que le « terroriste » repensait à tout ceci et au peu de choses qu'avait accompli sa guilde, mais c'était voulu. Il fallait d'abord en apprendre plus sur ce monde, sur ses faiblesses, sur ses avantages pour en tirer profit, afin de mieux le détruire. C'était marrant de passer toute sa haine dessus et peut-être que ça lui permettrait de croiser des adversaires plus forts, possédant, aussi, le statut d'être légendaire ? Oui, il voulait se mesurer aux Dragons sans la moindre peur. A partir du moment où il s'en était pris à un Yatô au corps à corps, rien ne pouvait lui faire peur... A part son passé et un surnom : Shiroyasha. Peur était un bien grand mot pour décrire ceci, les deux avaient été des compagnons de longue date et avaient grandi dans un même dojo, ils pourraient presque être pris pour des frères contraires, l'un au cœur pur et à la couleur blanche tandis que l'autre avait le cœur rempli de noirceur et serait associé à cette même couleur. Cependant, celui au « cœur pur » avait lâchement abandonné le second selon son avis alors qu'il avait peut-être eu ses raisons ? Il n'en aurait que faire ! Et la logique aurait voulu que ce soit l'inverse... Mais à l'époque, le Kowasu était presqu'un ange.

Sans réellement le vouloir, il avait appris beaucoup de choses sur son compagnon d'arme comme : sa venue dans Edoras donc ça confirmait que, tout comme lui, il était devenu un mage ; il avait rejoint le gouvernement jusqu'à atteindre une place importante qu'était le bras-droit d'un capitaine et maintenant, il était en fuite pour on ne sait quelles raisons. L'épéiste ne croyait pas aux rumeurs, mais quand elles parlaient de Gintoki, il savait qu'il était capable de tout et ne pouvait pas en douter. Ricanant légèrement, il se leva et regarda au travers de la fenêtre. Et s'il quittait un peu ce désert paisible et ce quartier général ennuyant pour revoir son ancien camarade ? Que ferait-il à ce moment ? Le tuerait-il parce qu'il lui en voulait encore de l'avoir abandonné ou prendrait-il le temps de l'écouter ? Il verrait tout ça qu'au moment venu.

« Louen. » Entendit-il, bien que ce fût bas.

Takasugi n'eut pas besoin de se tourner pour savoir qui venait de lui donner cette information et un fin sourire étirait ses lèvres. Puis, il n'avait pas besoin d'être ailleurs, car si Gintoki le cherchait de son côté et avait mené quelques recherches, il devrait savoir où se trouvait Tartaros, pas exactement non plus, mais savoir qu'elle était dans le désert était déjà une très bonne chose. Donc oui, il serait forcément de passage dans cette ville. Marchant petit à petit vers la sortie de son bureau, il posa délicatement sa main sur le haut de la tête de Midonna pour la remercier silencieusement et partit directement à Louen, sans dire quoi que ce soit aux membres qui n'avaient rien compris encore.

La route ne fut pas si difficile que ça, mais plutôt longue ! En tant qu'homme et fier épéiste, Takasugi se devait de faire face à la pire météo ou au pire, tout court. Dans tous les cas, son objectif finirait par être atteint, peu importe le temps que ça lui prendrait, tout comme son véritable but. Une fois à Louen, il ne cherchait pas comme un idiot, l'argenté était déjà face à lui et le regardait toujours avec son regard de poisson mort... Il n'avait pas changé, pensa le fan de Yakult à ce moment. Mais il manquait un petit truc bien sale... Oui, se curer le nez comme le Shiroyasha savait si bien le faire hors période de combat.

« Gintoki. »

Une salutation brève sauf qu'il n'était pas obligé d'aller plus loin, les deux se connaissaient trop et il ne fallait pas oublier que le jeune maître ne pouvait pas le pardonner. Sans perdre plus de temps, il prit son Katana et sortit doucement la lame de son fourreau. Il voulait se battre amicalement, sans utiliser de magie comme au bon vieux temps et aussi pour savoir qui gagnerait le défi pour ne plus avoir cette égalité de défaites et victoires qui étaient à 246, il fallait la 247ème victoire pour 246 défaites.

Code RomieFeather




Hors RP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fairy-reborn.forumactif.org
Messages : 559
Date d'inscription : 02/09/2014

Fiche de mage
Magie / Arme: Infinity Sword
Niveau: 15
Expérience:
91/240  (91/240)

MessageSujet: Re: Retour aux sources [PV : Sexytoki ou Gintobadass ♥]   Mer 20 Mai - 12:17




Retour aux sources



Depuis son départ de la cité royale, il n'avait rien eu à se mettre sous la dent et sa main gauche commençait à frémir d'impatience. Il n'était pas encore totalement devenu le blanc démon, une once d'humanité continuait à résider dans une partie de sa tête. Voilà pourquoi les quelques passants croisés sur son chemin avaient encore leur tête accroché à leur corps. Un sentiment d'impuissance planait au dessus de lui, et cela l'empêchait vraiment de devenir ce à quoi l'Argenté aspirait. Le hululement d'une chouette le sortit de sa torpeur, indiquant le lieu où il se trouvait maintenant. Louen, sorte de village étape avant d'accéder à l'un des nombreux déserts d'Edoras. Si la recherche de réponses s'avérait bien plus ardue que prévue, autant se reposer avant de repartir. Et la présence d'une auberge confirmait encore plus son envie de se jeter dans une couche, après avoir bien sur négocié le prix avec l'aubergiste comme tout bon voyageur qui se respecte.

Seulement, dès que ses pieds foulèrent le sable de la bourgade, Gintoki se stoppa net. Quelque chose flottait dans l'air, une odeur qu'il reconnaissait entre mille. Il était là, à seulement maints mètres. Un mince sourire puis retour à cet air hagard. A en voir son faciès, celui qui fut son ancien ami n'était pas venu là pour parler de la pluie et du beau temps. L’intonation dans sa voix, Gintoki y répondit avec un doigt dans le nez. On change pas les habitudes, même après de nombreuses années sans se voir. Il n'avait pas l'intention de se battre, mais à voir son ancien camarade tirer sa lame hors du fourreau, le nombre de choix se réduisit jusqu'à n'avoir plus qu'une seule solution. Maintenant qu'ils étaient face à face, les deux allaient devoir laisser parler le fer à leur place. Les villageois étaient tous cloitrés chez eux, se doutant que le village allait connaitre un peu plus d'agitation que prévu.

Takasugi.

Ôtant le doigt de sa narine et jetant la crotte de nez au loin, Gintoki s'essuya brièvement la main sur son kimono avant de la porter sur le manche de son arme. L'atmosphère se faisait de plus en plus lourd, et l'Argenté tira sa lame à son tour, laissant se propager petit à petit son aura si particulière. Celle qui avait fait sa renommée sur les champs de bataille, celle qu'il pensait disparue. Mais à la simple vue de Takasugi, bien des choses remontèrent en lui, souvenirs de guerres enfouis, le goût du sang sur son visage... Sa poigne resserra son emprise sur sa lame, baissant le regard quelques instants sur la garde de son épée. Pendant un instant, il vit ses mains tâchées de ce liquide carmin qu'il connaissait que trop bien. Voilà qu'il revivait la période des anciennes guerres, celle qui avait mit fin à l'amitié des deux garçons dont Gintoki pensait toujours intacte. Une douleur au bras droit se fit sentir, suivi d'une estafilade de sang qui se répandit sur le sol. Un manque flagrant de concentration à nouveau et s'en serait fini de lui et tout ce à quoi il aspirait.

Je suis venu pour parler.

Un coup d'épée dans le vide pour repousser son opposant vu qu'il se tenait à portée de sa lame, puis une légère grimace. Takasugi avait visé un nerf, ce qui rendait son bras droit quasiment inutile. Passant l'arme à sa gauche, l'Argenté passa sa lame au niveau de la blessure et tira un coup sec dessus. L'effusion sanguine redoubla d'intensité, se transformant en un geyser. Un tel geste lui permettait de se servir à nouveau de son bras, bien que grandement handicapé par tout ce sang perdu. Cet enfoiré de Kowasu restait un expert dans le maniement de sabre, et toutes les ruses du Shiroyasha étaient inutiles puisqu'ils avaient été à la même école. Esquissant un sourire, Gintoki partit à la charge et présenta son bras endommagé en premier. La fontaine sanguinolente était là pour aveugler l'espace d'un instant, servant également de distraction pour attaquer avec son bras valide un point bien précis : l'arrière de la jambe, au niveau du tibia. S'il devait se battre à l'aide d'un seul bras, un handicap devait également être imposé à son opposant. A la guerre comme à la guerre après tout.
L'excitation du combat, du vrai, sans la magie. Ca lui avait manqué terriblement. Cela se ressentait un petit peu qu'il n'avait pas pratiqué depuis longtemps, le coup qu'il avait reçu n'était pas dangereux en soi. Le Gintoki d'avant l'aurait vu venir à des kilomètres. Et c'est justement pour redevenir comme avant qu'il avait quitté le Gouvernement. Assez de se prélasser dans son petit confort, il était temps de passer à l'action.

Code RomieFeather




hrp:
 
Gain d'xp: 7
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pika-sama
Maître du Jeu
avatar
Crédits : Sirius
Messages : 3268
Inventaire : Banane
Date d'inscription : 10/07/2013
Localisation : Caché !

MessageSujet: Re: Retour aux sources [PV : Sexytoki ou Gintobadass ♥]   Dim 24 Mai - 16:38




Retour aux sources



Voilà que les deux frères d'armes furent réunis dans cette ville proche du désert nommée Louen. Il n'avait pas fallu longtemps à Takasugi pour trouver Gintoki et il se contenta de le saluer en n'annonçant que son prénom. Quant à l'argenté, il en fit de même sauf qu'il chercha les trésors de son nez. Si les plus sensibles pouvaient être choqués par cet acte, le Kowasu en ricanait, se disant qu'il n'avait vraiment pas changé. Mais trêve de plaisanterie, il était temps que le fer parle à leur place. Le plus petit des deux fut le premier à sortir la lame de son fourreau, mais il n'attaqua pas directement, préférant repenser aux nombreuses victoires et défaites qu'il avait eues... Il était temps de changer l'un des deux nombres et il espérait que ce soit celui des victoires. Car oui, sans magie, le Shiroyasha avait largement la possibilité de gagner, ils avaient eu le même professeur, ils avaient grandi dans le même endroit, ils s'étaient battus de nombreuses fois en tant qu'adversaire, mais aussi en tant qu'alliés ! Les deux connaissaient tous les points forts, ruses et points faibles de l'autre... Ça allait être dur de gagner, mais ce combat serait le plus passionnant de tous... En fait, contre Gintoki, tous les affrontements étaient intéressants ! Sauf que maintenant, il pouvait ajouter Kamui dans le lot, ce roux était vraiment flippant quand il le voulait !

Un bruit de fer sortit le jeune maître de ses pensées et un sourire prit place sur son visage, sa cible accepta le combat et avait sorti sa lame, à son tour. Cependant, l'ancien membre du gouvernement semblait perdu dans ses pensées, comme lui il y a peu. Ces retrouvailles n'étaient pas forcément une bonne chose, car le passé refaisait surface pour les deux et Takasugi avait du mal à le supporter. Il est censé ne pas pardonner Gintoki pour son abandon alors qu'il aurait dû rester avec lui jusqu'au bout ! Et si ce passé continuait de le hanter, ça voudrait dire que, quelque part en lui, il ne lui en voulait pas tant que ça et serait prêt à écouter ses raisons ? Non, il n'en était pas question ! Sans la moindre pitié, le mage noir fonça sur son adversaire, sa lame mise en avant et la planta dans son bras. Si facilement touché... Ce n'était pas normal, ni amusant et il avait du mal à comprendre. Néanmoins, le terroriste n'eut pas le temps de faire une remarque, son ancien partenaire voulait lui parler et donna un coup pour tenter de le toucher, ce qui ne marcha pas, l'attaque fut esquivée en même temps que la lame fut retirée du bras de l'argenté.

« Quelle coïncidence, moi aussi. » Dit-il une fois que la distance entre les deux fut bonne selon lui.

La discussion ne serait pas pour maintenant, Gintoki changea de bras et planta son épée dans celui que Takasugi venait seulement de blesser pour laisser échapper un geyser de sang. Devant cette action, l'autre combattant ne broncha pas et regardait ceci de ses yeux blasés par tout. Oui, le regard de poisson mort pouvait être une maladie contaminatrice. Or, il était temps de redoubler de concentration et d'attention, l'argenté revint à la charge. Pour se défendre, le maître de Tartaros plaça son arme devant lui et donnerait un coup dès que sa cible serait à sa portée, mais il n'eut pas cette occasion. En effet, le bras blessé fut présenté, à son seul œil maintenant qu'il écarquilla tant il ne s'attendait pas du tout à ça, ce qui permit au Shiroyasha de toucher son tibia de plein fouet pour qu'il soit handicapé à son tour. Tch... Il s'était fait avoir comme un débutant, mais il ne fallait pas abandonner pour si peu, il avait eu bien pire et il fallait simplement ne pas forcer de ce côté pour éviter d'aggraver ce début de blessure. Pour prendre ses distances, il envoya fortement son autre pied en plein dans l'estomac de son ancien ami dans l'espoir que ça le fasse voltiger assez loin de lui. Ensuite, il prit le risque de courir vers Gintoki pour lui donner ce qui pouvait ressembler au dernier coup. Katana en avant, il tenta de le toucher dès qu'il fut à son niveau et finit par passer à côté de lui. Entre temps, son ennemi avait eu le temps de se relever pour faire exactement la même chose. Pendant quelque temps, les deux restaient figés avec leur arme en avant, attendant que le verdict tombe. Lorsque celui-ci tomba, le Kowasu ricana et regarda son bandage qui venait de tomber sur le sol et ignora ce qui s'était passé du côté de Gintoki. Mais une chose était sûre : les deux avaient voulu attaquer, mais avaient esquivé, au final.

« Je crains que ce soit un match nul. » Commença-t-il, légèrement déçu et montrant toujours son dos à Gintoki, mais s'il continuait, son tibia allait se casser. « Maintenant que le fer a fini de parler, je vais essayer de supporter ta sale voix. »

Si l'ancien du gouvernement commençait à parler, il pourrait répondre à de nombreuses questions que se posait Takasugi en ce moment.

Code RomieFeather




Hors RP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fairy-reborn.forumactif.org
Messages : 559
Date d'inscription : 02/09/2014

Fiche de mage
Magie / Arme: Infinity Sword
Niveau: 15
Expérience:
91/240  (91/240)

MessageSujet: Re: Retour aux sources [PV : Sexytoki ou Gintobadass ♥]   Dim 24 Mai - 19:03




Retour aux sources



La petite ruse du démon blanc avait fonctionné, et il put se délecter de cette petite grimace que lui offrit le frêle Takasugi. Mais de courte durée le plaisir fut, et l'Argenté reçut un coup de pied qui le poussa de quelques mètres malgré la blessure à la jambe qu'il avait infligé, démontrant sa dangerosité au combat rapproché. Il ne fallait pas oublier qu'il l'avait accompagné et suivit les mêmes cours, surtout que le borgne avait du rester au sein de la guilde de Tartaros tandis que lui avait prit la fuite, mettant un terme à leur amitié sans le vouloir. Mais il n'avait pas le temps de rêvasser que déjà Takasugi se préparait à la contre attaque. Plantant son arme dans le sol, Gintoki prit appui sur cette dernière et se releva assez difficilement pour se positionner face à face avec son camarade. Un petit sourire passa sur son visage, se rappelant la formule de politesse que seuls Takasugi et lui s'échangeait.

Je vois qu'après toutes ces années, tu n'as toujours pas prit un centimètre...

Le sourire qu'il affichait depuis le début s'était muté, bien que la situation soit assez amusante. En effet, le Kowasu s'était rapproché à toute vitesse de lui et en un ultime coup l'échange s'acheva. Si le bandage de l'un tomba, le sort du permanenté fut tout autre. Une coupure au visage, juste en dessous de son œil droit. Légère, bien dessiné. Comme si Takasugi avait fait exprès de viser à cet endroit là. Un borgne suffisait, hors de question d'en avoir un deuxième. A moins de faire le coup du "tu regardes à gauche, je regarde à droite", Gintoki ne voyait pas trop l'intérêt de se dispenser d'un de ses fidèles orbites. Ca lui donnerait sans doute un air plus mature et plus réfléchi, qui casserait tout les clichés qui pullulent sur les borgnes une fois que son doigt retrouverait son nez pour une nouvelle expédition. Pourquoi pas après, mais pour lire le JUMP ça serait trop problématique. S'obliger à passer le bouquin d'un côté à l'autre, non. Hors de question.

Petit mais costaud, comme mon outil de destruction. Ha ha ha...

Petite plaisanterie avant de revenir à l'essentiel. Si le Kowasu déclarait d'une pointe de désappointement tout faire pour supporter la voix insupportable de l'Argenté, Gintoki avait noté le fait qu'il avait aussi à lui parler. Soit, il parlerait mais après. Toujours dos à dos, l'ancien membre du Gouvernement prit une profonde inspiration et ouvrit la bouche. Mais rien ne sortit, comme si son corps refusait de le laisser parler. Laissant basculer sa tête en arrière, une simple phrase délia ses lèvres.

Tu m'en veux encore, hein ?

La réponse semblait plus qu'évidente. N'importe qui l'aurait découpé sur place pour cette question absurde. Mais Takasugi était resté silencieux, laissant un peu de répit à l'intéressé. Sans doute attendait il que le permanenté déballe tout son sac pour y répondre à la suite. Devant un court temps de silence, Shiroyasha reprit la parole toujours dos à son interlocuteur.

Durant toutes ses années, je n'ai jamais cessé de penser à ce qui s'est passé. Le Gouvernement m'a accueilli en son sein, et pendant quelques instants j'ai cru pouvoir repartir sur le droit chemin. Mais les souvenirs ne disparaissent jamais, quoi qu'on y fasse. C'est comme une crotte de nez qui refuse de se laisser attraper, même en y mettant toute la main pour plus de prise...

Sur ces bonnes paroles, le samuraï rengaina son arme et alla se positionner face à celui qui était désormais maitre de Tartaros. Une des guildes noires contre qui le Gouvernement luttait, la nouvelle alliance Baram ou quelque chose comme ça. Gintoki n'y prêtait pas trop attention à ces détails auparavant. Mais s'il devait rentrer dans Tartaros, il allait falloir qu'il se penche rapidement sur la question. Tout ces bribes venant de son passé qui se manifestaient depuis sa désertion s'étaient estompées, comme si la présence de son ami était la réponse qu'il cherchait depuis tout ce temps. Droit dans l'unique globe oculaire, Gintoki appuya son regard. Le grade ne jouait aucun rôle en cet instant, seul les retrouvailles comptaient. Cela aurait pu se terminer en une accolade chaleureuse mais là aussi l'Argenté ne le fit pas. Attendre la réponse. Le dénouement, l'achèvement d'une quête. La renaissance.

Tu vois, je ne t'ai pas abandonné... glissa t'il d'un sourire.



Code RomieFeather





HRP:
 
Gain d'xp: 6
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pika-sama
Maître du Jeu
avatar
Crédits : Sirius
Messages : 3268
Inventaire : Banane
Date d'inscription : 10/07/2013
Localisation : Caché !

MessageSujet: Re: Retour aux sources [PV : Sexytoki ou Gintobadass ♥]   Lun 25 Mai - 3:45




Retour aux sources



Grâce à son coup de pied, Takasugi avait réussi à éloigner Gintoki de lui de façon à pouvoir accomplir sa nouvelle contre attaque. Or, il ne s'attendait pas à ce que son ancien ami joue la carte de la provocation en mentionnant sa taille trop petite pour son âge. Un mètre soixante-dix alors que le Yakult était sa boisson favorite, c'était un comble ! Mais Gintoki était fan de lait à la fraise donc c'était grâce à ça qu'il était grand. La réaction du mage noir ne se fit pas attendre plus longtemps, une veine dépassait de sa tempe et il devait serrer ses dents pour ne pas répondre à sa provocation tout de suite, ça lui ferait perdre de la concentration pour son prochain coup. Le souci était qu'il se ruait vers lui à ce moment et que ça pouvait être mal interprété... Tant pis, dans un combat contre le célèbre Shiroyasha, il ne fallait jamais hésiter ni se soucier de son entourage ou de ses actions, ça pouvait être fatal. Son arme était mise en avant et visait l'oeil droit de l'argenté pour qu'il soit dans le même état que lui sauf que ce ne serait pas le même œil. Comme il s'y attendait un peu, il l'avait à peine touché et pas au bon endroit tandis que de son côté, son bandage tombait par terre sans que du sang ne coule jusqu'au sol chaud de cette ville. A quoi ça servirait de s'en prendre à un œil qui avait déjà pris cher, de toute façon ?

Gintoki brisa le silence qui s'était un peu installé en disant qu'il était petit et costaud, comme sa -bip-. Le Kowasu soupira tellement que ça ressemblait presque à un grognement blasé. Son humour n'avait pas changé... Dommage parce qu'il était vraiment de mauvais goût ! Encore une fois, la réponse du noiraud ne fut pas très constructive et il resta dos à dos de son ancien partenaire alors que ce dernier commençait à lancer un sujet plutôt fâcheux. S'il lui en voulait ? Bien sûr que oui ! Pourquoi il posait cette question alors qu'il connaissait déjà la réponse ? L'envie de lui hurler ceci montait fortement en lui, mais ça prouverait qu'il souffrait... Que c'était sa faiblesse et il n'en était pas question. A la place, il souffla doucement et leva ses yeux au ciel, bien que le non-valide restait fermé pour ne pas choquer les âmes sensibles. Certes, il avait accepté de l'écouter donc il devait se faire à ça, mais ce n'était pas ce qu'il souhaitait à la base ! Il voulait en savoir plus sur ce qui l'a poussé à l'abandonner justement ou sa vie dans le gouvernement ou pourquoi il commençait à sympathiser avec lui comme au bon vieux temps ? Ah... Mais pour la dernière, la réponse était évidente... Gintoki considérait toujours Takasugi comme un ami.

Voilà que l'ancien membre du gouvernement lui fit part de quelques explications. Son passé le hantait, tout comme lui donc il ne pouvait que le comprendre, et l'obligeait à sortir du chemin blanc pour aller vers le noir. Et bien sûr, la fin gâchait le début, ce qui redonnait un air blasé au borgne... Pourquoi tout ramener à sa -bip- ou aux nombreux trésors de son nez ? C'était Gintoki et il n'avait pas changé. Etrangement, il se revoyait plus jeune et à ses côtés... Tous ces moments où ils avaient ri, grandi, appris, pleuré, souffert et combattu ensemble... Il ne pouvait plus lutter contre cette ennemie la plus terrible... L'amitié était vraiment un adversaire contre lequel n'importe quelle personne ne pouvait gagner, même un maître aussi fourbe que lui était impuissant. Cette situation ne s'arrangeait pas lorsque Gintoki dit, en souriant légèrement, qu'il ne l'avait pas abandonné. Depuis le début de cette conversation, les deux étaient face à face et si, au début, le regard du Kowasu était noir, maintenant, il était moins menaçant.

« Que de belles paroles, mais pourquoi ne pas me le prouver tout de suite ? » Demanda-t-il froidement.

Des cris d'hommes se firent entendre au loin tandis que le peu de villageois présents affichaient un air rassuré sur leur visage. Il ne fallut pas longtemps aux deux hommes pour comprendre que quelqu'un avait prévenu des gardes pour arrêter ces personnes dangereuses alors qu'elles réglaient seulement leur compte sans mêler qui que ce soit. Le maître de Tartaros sourit légèrement avant de se mettre à ricaner, ça tombait à pic, le menu fretin allait donner l'occasion au Shiroyasha de prouver sa bonne foi.

« Alors Gintoki, essayeras-tu de me prêter main forte malgré mon tibia dans un sale état tout comme ton bras ou fuiras-tu une nouvelle fois pour sauver ta peau ? »

Toutefois, il y avait une grande différence entre le passé et le présent. Maintenant, le fan de Yakult avait largement la force de tenir contre une armée entière sans trop utiliser sa magie, ce n'était plus le jeune bon à rien qui manquait d'expérience et qui avait un peu de mal à tuer des personnes. Donc si Gintoki décidait de fuir pour que ses collègues ne le remarquent pas, la haine envers lui ne serait pas présente. Mais s'il se cachait avec lui ou s'il comptait se battre à ses côtés, alors Takasugi lui ferait peut-être plus confiance au point de lui demander de le rejoindre à Tartaros... Oui, le démon blanc devait retourner dans sa vraie maison.

Code RomieFeather




Hors RP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fairy-reborn.forumactif.org
Messages : 559
Date d'inscription : 02/09/2014

Fiche de mage
Magie / Arme: Infinity Sword
Niveau: 15
Expérience:
91/240  (91/240)

MessageSujet: Re: Retour aux sources [PV : Sexytoki ou Gintobadass ♥]   Lun 25 Mai - 13:52




Retour aux sources



Même si la réponse fut froide, Gintoki ressentit une pointe de compassion chez son camarade. Le pardon avait été accordé en partie, il restait maintenant une dernière épreuve à passer. Et c'est des hurlements un peu partout autour des deux compères qui avertirent l'Argenté de la nature de l'initiation à sa nouvelle vie. Ces villageois, le permanenté n'avait pas jugé utile de s'en préoccuper, préférant se concentrer pleinement sur son comparse. Il aurait peut être du leur demander de quitter les lieux, mais ça n'aurait sans doute pas été en accord avec son but recherché. Le Gintoki d'avant l'aurait fait, celui qui faisait attention aux autres. En tant que représentant du Gouvernement, les villageois se seraient senti immédiatement en sécurité et il n'y aurait pas eu tout ce remue ménage. Oui mais seulement voilà, s'il était venu jusqu’ici, ce n'était pas pour jouer au gentil. Son ancien groupe des forces de l'ordre, il l'avait quitté sans rien dire, se contentant de laisser un simple mot griffonné sur un bout de papier. C'était amplement suffisant, si on regardait tout ce que l'Argenté avait fait pendant tout ce temps à leurs côtés. Il n'avait rien du tout contre eux, ne nourrissait aucune haine à leur égard. Ils l'avaient accueilli sans creuser davantage sur son passé, ce à quoi il les avait remercié sans un mot, juste avec un sourire.

La demande que Takasugi lui fit comportait deux choix. Et comme par un pur hasard, c'était exactement les mêmes choix qu'auparavant. Fuir ou rester. Dans les deux cas, il devrait se battre, mais contre deux types d'adversaires opposés. S'il choisissait la première option, non seulement il ne pourrait plus se présenter face à son ami, en plus de dissoudre totalement ce qu'il restait de leur amitié. Mais en plus, il n'aurait plus aucun endroit où revenir, puisqu'il avait présenté sa lettre de démission au Gouvernement en partant comme un voleur. Tout était réuni pour emprunter la seconde voie. Ce qu'il aurait du peut être du faire jadis... Il fallait qu'il donne sa réponse maintenant, car les gardes commençaient à se regrouper en deux groupes autour des deux jeunes hommes.

Va bien falloir t'aider à te tirer de ce mauvais pas, l'handicapé.

Tirant sa lame hors du fourreau et prenant une faible inspiration, l'Argenté chassa toute idée de non violence hors de sa caboche afin de se préparer à ôter la vie à quelques individus armés. Il avait un peu rouillé depuis, et ne pouvant plus prétendre à ce titre qu'il avait gagné, il faut dire que les gardes avaient bien choisi leur moment pour arriver. S'élançant d'un pas rapide vers le groupe de droite, Gintoki plaça son épée de façon à planter la pointe au niveau de la gorge. L'individu fut surprit par la dextérité de son opposant et n'eut pas le temps de se mouvoir, se faisant transpercer le cou. Pour continuer son action, le démon blanc empoigna son sabre à deux mains et força pour achever le travail, désassemblant la tête du corps et poursuivit son geste en frappant horizontalement sur la gauche pour toucher le reste du groupe. L'action ne dura qu'une fraction de secondes, mais Gintoki savait qu'il pouvait aller plus vite avec sa magie. Néanmoins, il avait commencé sans, il finirait le travail sans.

L'hémoglobine perlait à souhait, refaisant la décoration des environs. Cela faisait tellement longtemps que l'immaculé n'avait pas ressenti un tel plaisir. Comme lorsqu'il avait quitté la cité royale, avec le petit groupe de plaisantins. Mais différemment, vu qu'il avait atteint ce pour quoi il avait tout plaqué. Qu'est ce qu'il ne fallait pas faire pour ressouder une amitié !
Bondissant à nouveau sur un énième garde, il enfonça son bras blessé au plus profond de se bouche pour jouer avec ses amygdales avant de les retirer illico et de les fourrer dans la gueule de l'autre gardien qui arrivait toute lame dehors. L'impact le fit reculer jusqu'à heurter le mur d'une habitation, le laissant hors d'état de nuire pour un bon moment. Gintoki redevenait petit à petit celui qu'il avait longtemps muselé derrière son comportement et ses réflexions immatures : une bête avide de sang, prête à tout pour parvenir à ses fins. Seulement cette fois, son esprit était toujours en marche contrairement à naguère. Ce qui le rendait bien plus dangereux. Voilà qui plairait fortement à Takasugi. En parlant de lui, Shiroyasha n'avait pas prêté attention à ce qu'il devenait de son côté. Manquerait plus qu'il crève ici, un comble pour celui qui se dit maitre d'une guilde. Entre deux démembrements, l'Argenté lança une petite pique, histoire de voir si l'autre borgne était toujours présent.

Hé, t'as pas intérêt à crever maintenant. Hein, l'invalide !




Code RomieFeather





HRP:
 
Gain d'xp: 7
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pika-sama
Maître du Jeu
avatar
Crédits : Sirius
Messages : 3268
Inventaire : Banane
Date d'inscription : 10/07/2013
Localisation : Caché !

MessageSujet: Re: Retour aux sources [PV : Sexytoki ou Gintobadass ♥]   Lun 25 Mai - 21:49




Retour aux sources



Les gardes allaient arriver d'un moment à l'autre et pendant ce temps, Takasugi laissait deux possibilités à Gintoki : soit il devait combattre à ses côtés pour montrer sa bonne foi, soit il devait l'abandonner encore une fois et un rendez-vous comme celui-ci ne serait plus possible entre les deux. Apparemment, son choix était vite fait, il allait aider cet « handicapé ». Une nouvelle fois, la colère prit place et le força à regarder son partenaire méchamment, comme s'il pouvait tuer cet idiot d'argenté de ses yeux. En attendant, l'handicapé pouvait toujours utiliser ses deux jambes dans la limite du raisonnable donc il ne l'était pas tant que ça.

Les personnes du gouvernement se séparèrent en deux groupes pour les encercler et le Kowasu ne put pas s'empêcher de ricaner. Quelle bande d'idiots, ils ne se rendaient pas compte de la bêtise qu'ils étaient en train de commettre. S'en prendre au Shiroyasha et au maître de Tartaros, c'était de la folie pure et il n'y aurait aucune échappatoire pour ces personnes. Gintoki devait les tuer pour garder sa position secrète afin que ses anciens camarades ne le retrouvent pas et Takasugi devait les tuer par pure envie et pour éviter qu'ils ramènent des informations sur Tartaros et sur leur chef. Le problème était les habitants de Louen, il fallait trouver une solution pour tout leur faire oublier car ce serait dommage d'avoir moins de spectateurs une fois qu'il détruirait ce monde pour retourner à Earthland. Enfin, il verrait ça à la toute fin, il fallait d'abord s'amuser avec les merdes qui servaient à protéger le Roi d'Edoras et la Princesse d'Earthland.

Avant de foncer sur le groupe à gauche, le plus petit des deux hommes retira la lame de son fourreau, une nouvelle fois, et n'aurait pas besoin de sa magie sachant que Gintoki s'occupait déjà du groupe qui était à droite. Un par un, les hommes tombaient sur le sol, leur âme quittant leur corps pour aller vers un monde meilleur. Certains avaient des coupures mortelles tandis que d'autres n'avaient plus de tête, plus de bras ou plus de jambes, ça dépendait des actions de Takasugi ou plutôt de sa danse. En effet, il était tellement à l'aise dans ce combat et c'était tellement facile pour lui que ses mouvements suivaient une logique presqu'effrayante tant il donnait l'impression de deviner les futurs coups de ses adversaires. Voilà qu'un suicidaire arrivait par-derrière et hurla de toutes ses forces à cause de la peur, mais c'était une grossière erreur de sa part. Un sourire carnassier, une lame levée en l'air et sans regarder l'homme, le mage noir planta son Katana entre les yeux du garde. Deux autres tentaient le tout pour le tout et furent rapidement tranchés sauvagement, l'arme blanche avait été retirée et fut rapidement déplacée horizontalement pour couper les deux hommes. Beaucoup de sang avait giclé sur le maître de Tartaros, qui était plus rouge que normal, mais ça ne le dérangeait pas pour autant, il préféra se tourner vers Gintoki pour savoir où il en était et il avait presque terminé.

« Je n'ai pas intérêt à crever maintenant ? Idiot, j'ai fini bien avant toi. T'es trop lent. » Une courte pause, puis il finit par ajouter : « Les faibles du gouvernement n'auront jamais ma peau et tu es le mieux placé pour le savoir. »

Et c'était sûrement en sachant ceci que l'argenté avait peut-être décidé de le quitter pour retourner auprès de lui, comme avant. Esquissant un faible sourire, parce que c'était amusant de pouvoir cracher son venin sur les anciens compagnons du Shiroyasha, il attendait impatiemment sa réaction à cette phrase. Ensuite, il donna un coup d'épée dans le vide pour retirer le sang qu'il y avait dessus et la rangea dans son fourreau, espérant que ça reste comme ça une bonne fois pour toutes. Se tournant vers le blanc, qui était aussi rouge que lui maintenant, il le regarda sérieusement, ferma pendant un court instant ses yeux avant de les rouvrir de nouveau... Oui, il venait de prouver sa bonne foi et Takasugi était plus que satisfait, mais par fierté, il ferait tout pour garder un air neutre.

« Dis-moi Gintoki... Voudrais-tu venir à Tartaros ? Tu ne mérites pas de suivre le bon chemin. Deux enfoirés comme nous ne peuvent plus regarder le soleil ou n'importe quelle lumière en face et le démon à l'intérieur de toi ne demande qu'à se défouler comme au bon vieux temps. Laisse-moi donner l'occasion à ce démon de ressusciter et de pouvoir utiliser toute sa force pour qu'il reste libre. » Il tendit sa main, en souriant légèrement, il était certain que son ami ne pouvait pas refuser cette proposition. « Je ferai tout pour ne pas le décevoir. »

Code RomieFeather




Hors RP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fairy-reborn.forumactif.org
Messages : 559
Date d'inscription : 02/09/2014

Fiche de mage
Magie / Arme: Infinity Sword
Niveau: 15
Expérience:
91/240  (91/240)

MessageSujet: Re: Retour aux sources [PV : Sexytoki ou Gintobadass ♥]   Mar 26 Mai - 13:00




Retour aux sources



La provocation lancée par Gintoki eut l'effet escompté et Takasugi répliqua en mettant en avant la lenteur dont l'indépendant faisait preuve pour mettre à mort les pauvres humains qui s'étaient mit en travers de leur chemin. Un point sur lequel Gintoki ne put qu'approuver son comparse, c'était sur le fait que le Gouvernement ne l'attraperaient jamais. Sans la présence de l'Argenté, Haru et toute la clique galèreraient encore plus dans leurs recherches. Ils ne s'en rendraient pas compte sur le moment, mais Gintoki était leur seule chance de mettre la main sur l'un des chefs de la nouvelle Alliance Baram. Son choix était fait, et plus aucune chance de revenir là bas.
Achevant de retirer son épée du corps sans vie du dernier garde, le permanenté se contenta de relever la tête et de regarder du coin de l'oeil le futur homme qu'il allait devoir respecter. Sans expression particulière, il se réduisit à une simple réponse avant de se muter dans le silence.

Je n'ai rien à dire là dessus.

Essuyant sa lame sur les vêtements entachés des corps sans vie, le garçon rengaina son arme. Il était bien sur inutile de continuer à cracher de ces gens dont l'Argenté ne voulait plus entendre parler. Il nourrissait aucune haine envers eux, mais comme l'avait dit le Kowasu, ils étaient faibles. A en regarder tout ce qu'il avait accompli chez eux, le Shiroyasha ne retenait qu'une seule chose : la gentillesse. Des rencontres, il en avait fait également. Surtout des personnes extérieures au Gouvernement. Kagura. Menma. Overlord, dont il avait surement brisé ses rêves d'entrer dans le groupe des forces de l'ordre. En repensant à cet épisode, un sourire carnassier se dessina sur son faciès. Oh oui, il avait été bien gentil de lui refuser la place. C'aurait été mieux s'ils s'étaient croisé quelques jours avant qu'il ait prit la décision de quitter le camp des gentils. L'homme en armure aurait été un handicap de plus pour eux, mais au moins ils auraient eu un cuistot. Toujours mieux que la bouffe qu'ils devaient se farcir chaque jour.

Takasugi lui proposa de rejoindre sa guilde, insistant bien sur le fait qu'il devait cesser toute gentillesse et y préférer le côté barbare, guerrier. Un "enfoiré" comme lui ne sortirait plus jamais le jour, préférant la nuit pour pratiquer ce à quoi le démon blanc est le meilleur. Tuer. Revenir dans la cité royale pour faire parler son épée. Oh oui, il n'aspirait qu'à ça. La réponse semblait bien sur évidente, mais qui sait, sans doute que le borgne craignait encore une fois que l'Argenté ne se dérobe une nouvelle fois, comme la dernière fois. La main tendue vers lui, Gintoki regarda une dernière fois son œuvre en la personne des nombreux cadavres sur le sol. Pourquoi avait il fait cela ? Pour aider son ami à se sortir de cette embuscade oui, mais Takasugi aurait bien pu s'en tirer tout seul sans son aide. Tout simplement parce qu'il voulait changer d'horizon, voir si l'herbe était plus verte ailleurs. S'approchant du borgne, le permanenté saisit sa main et l'attira vers lui. La proximité de leurs visages étant que quelques centimètres, Gintoki se rapprocha de lui, sentant son souffle chaud dans son cou et....

Et si je dis non ?Tu vas me donner la fessée - il éclata de rire et après une bonne minute se ressaisit - Bien sur que j'accepte. Par contre une chose. Qu'est ce que tu attends de moi ? Que je sois ton objet sexuel ?  Que je tue pour toi ? Quels sont vos objectifs en tant que guilde noire ?

Même s'il avait accepté, Gintoki aimait bien savoir dans quoi il mettait les pieds en s'engageant à Tartaros. Un tout nouvel univers s'ouvrait à lui, de nouveaux avantages comme inconvénients. Par contre ils allaient devoir se hâter car avec toute l'agitation qu'ils avaient fait, ce n'était qu'une question de temps avant que d'autres gardes ne se ramènent, ou  le Gouvernement. Mais cette option restait peu probable, vu que ça les obligeait à se déplacer hors de leur confortable demeure. Décidément, il n'avait vraiment plus rien en commun avec eux. Patiemment, l'Argenté attendit donc la réponse de son nouveau maître, bien qu'il ne le considérait pas encore comme tel, préférant le terme de frère d'armes.


Code RomieFeather




HRP:
 
Gain d'xp: 7
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pika-sama
Maître du Jeu
avatar
Crédits : Sirius
Messages : 3268
Inventaire : Banane
Date d'inscription : 10/07/2013
Localisation : Caché !

MessageSujet: Re: Retour aux sources [PV : Sexytoki ou Gintobadass ♥]   Mer 27 Mai - 22:12




Retour aux sources



Voilà que maintenant, les rôles furent inversés. Pendant que le duo s'occupait de tuer des gardiens pour préserver leurs identités, leurs intentions ou leurs positions secrètes, Takasugi avait été le plus rapide des deux malgré son handicap, qui l'empêchait de trop bouger, ce fut pour cette raison que le plus souvent, il attendait patiemment que les imbéciles décident de se jeter dans la gueule du loup de leur propre chef. Ce dernier avait profité de son petit moment d'avance pour provoquer son ancien ami comme il s'était amusé à faire précédemment, mais en même temps, il n'avait pas pu s'empêcher de cracher son venin sur les anciens partenaires de Gintoki... Ils étaient faibles et inutiles au point qu'ils n'auraient aucun maître de l'Alliance Baram à ce rythme. Sans grande surprise, le célèbre Shiroyasha ne répondit rien et le maître de Tartaros ne put pas s'empêcher de rire doucement... Ce gouvernement avait réussi à adoucir un démon tel que Gintoki, il fallait que ça cesse et il était le seul à pouvoir « ramener son ami sur le droit chemin ».

Commençant un discours plus ou moins long, le Kowasu ne lâchait jamais l'argenté des yeux et le sérieux des deux hommes rendait l'atmosphère lourde... C'était comme si cette proposition allait changer le monde en tout point. En effet, il venait de proposer à son ami de rester à ses côtés pour que le démon à l'intérieur de lui reprenne vie et puisse se défouler sans aucune limite. Il tendit sa main vers celui-ci et sourit finement, espérant qu'aucun refus ne serait dit, mais il ne pouvait pas douter, il venait de prouver sa bonne foi et limite, il n'attendait plus que ça. Voilà que la main du terroriste fut saisie par son nouveau membre de guilde et son sourire s'était plus élargi qu'à l'accoutumée... Or, il ne restait pas longtemps, il laissa sa place à la surprise. A vrai dire, il ne s'attendait pas à ce que l'ancien membre du gouvernement l'attire contre lui avant de se mettre à faire des double sens. Si au début, il grimaça tant il ne s'imaginait pas dans le même lit que Gintoki, il finit par faire un fin sourire... Et s'il tentait de retourner sa plaisanterie contre lui, qu'est-ce qui se passerait ? Se reculant légèrement, il fit une mine la plus neutre possible et prit un ton très sérieux :

« En voilà une proposition fortement alléchante. Si tu es sage, il y aura assez de place dans mon lit pour nous deux... Que dis-je ? Nous trois, je ne dois pas oublier Kamui, il sera certainement ravi de te rencontrer. »

La différence entre Gintoki et Takasugi était là : si pour le premier, on pouvait facilement deviner qu'il ne pensait pas ce qu'il disait, pour le second, c'était plus compliqué, surtout qu'un étrange sourire fut présent sur son minois. Tout ceci commençait à devenir plus qu'effrayant. Mais il était temps de faire plus attention aux phrases sérieuses qui avaient été glissées entre les doubles sens.

« Je veux simplement tout détruire. Ce monde, ces îles, ce château... Bref, je veux que notre guilde puisse défouler ses crocs sur tout et n'importe quoi. Je ne vais pas prétendre qu'on va en reconstruire un meilleur, je veux simplement que nous soyons libres de nos mouvements et tant que le mot Roi, Reine, Princesse et ce qui suit existe, ce ne sera jamais le cas. »

Et voilà qu'il se mit à voir qu'il avait sa longue pipe dans ses mains. Sans tarder, il l'approcha de ses lèvres, inspira pour absorber le plus de fumée possible et recracha... Dans le vide parce qu'il n'avait rien, mais l'habitude de faire ce geste l'empêchait de remarquer quand il l'avait et quand il ne l'avait pas... Son ami avait certainement tout vu et allait se moquer de lui, il en était sûr ! Se tournant directement, Takasugi toussota avant de changer de sujet :

« On ferait mieux d'y aller avant que les autres insectes ne se ramènent parce qu'il y a trop de grabuge et que d'autres bons à rien ne sont pas revenus. »

Code RomieFeather




Hors RP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fairy-reborn.forumactif.org
Messages : 559
Date d'inscription : 02/09/2014

Fiche de mage
Magie / Arme: Infinity Sword
Niveau: 15
Expérience:
91/240  (91/240)

MessageSujet: Re: Retour aux sources [PV : Sexytoki ou Gintobadass ♥]   Mer 27 Mai - 23:36




Retour aux sources



Patientant le temps que le borgne ne donne la réponse aux interrogations de Gintoki, celui ci ramassa le porte feuille d'un des gardes et se dirigea vers l'une des habitations qui avait été touchée lors de l'affrontement. L'une des fenêtres avait été bien endommagée, et le permanenté déposa délicatement le porte feuille sur le rebord. Avec le peu d'argent qu'il y avait dedans, les habitants de la demeure pourraient aisément remplacer cette vitre brisée. L'Argenté rejoignait peut être le camp des méchants, rien ne l'empêchait d'agir comme bon lui semblait. D'ailleurs, il avait prévu de revenir à Louen pour terminer ce qu'ils avaient commencé là. Cette journée aura été le dernier pour ces gardes, la prochaine fois ce serait au tour des habitants. En laisser quelques uns pour que sa légende perdure, pour annoncer au monde qu'il est de retour. Que le démon blanc a la dalle et qu'il ne se gênera pas pour se servir chez les gens. Un de plus sur sa liste et cinq de moins dans cette bourgade ne serait pas trop embêtant au niveau du décompte de la population.
Et c'est justement en retirant une épée d'un corps inerte que Takasugi donna sa réponse. Dépité dès que les lèvres du représentant de Tartaros se lièrent, Shiroyasha ne comprit pas au début pourquoi l'autre lui parlait de son lit et d'un autre personnage. A moins que....

Je ne dirais pas non, mais pas tout de suite. Je ne tiens pas à être le chouchou du maitre dès mon arrivée.

Sans doute allait il le décevoir, mais Gintoki n'avait pas fait tout ce chemin pour terminer dans un lit avec un plan à plusieurs. Si ça aurait été le cas, il n'aurait pas choisi de quitter le Gouvernement et c'aurait été une aventure d'une nuit, sans lendemain. Et vint la vraie réponse, celle qu'il attendait depuis le début. Levant un sourcil, l'Argenté ne voyait pas trop le but de tout détruire si rien n'avait été prévu pour la suite des évènements. Mais si l'autre taré disait cela, c'est qu'il avait obligatoirement quelque chose en tête. Se défouler, voilà ce qu'il fallait à Gintoki. Que Takasugi fasse ce qu'il veule, le permanenté régressait un peu sans le vouloir sous ses ordres. Plus la peine de réfléchir aux conséquences, si le but est de tout détruire autant le faire dans se poser des questions métaphysiques sur la faune ou la flore.
D'un pas rapide, l'ancien indépendant se rapprocha de Takasugi et le fixa droit dans son oeil unique. L'oeil injecté de sang, un sourire carnassier dévoila ses canines luisantes et ouvrit la bouche. Il fallait établir quelques règles avant de dire oui définitivement.

T'as intérêt à tenir tes engagements. Toi et moi, on se connait plus que bien. Donc l'un sait quand l'autre ne dit pas tout ce qu'il a en tête.

Une minute de silence qui s'avéra assez longue compte tenu des deux fortes personnalités qui se dévisageaient face à face.  Une menace ? Non, un simple avertissement. En tant que Maitre de Tartaros, Takasugi devait pertinemment savoir ce à quoi il s'exposait en demandant au Shiroyasha de les rejoindre. Son air hagard n'était qu'une façade, ses nombreuses victimes pouvaient en témoigner. Levant sa main qui avait baigné dans le liquide carmin, il la fit glisser sur la joue de son nouveau maitre, essuyant bien son index près de sa lèvre inférieure.

Ceci est mon sang, bois.

Sur ces dernières paroles, il prit les devant et marcha vers les cadavres étalés par terre. Plusieurs piles de corps, rangés par deux ou trois. Comme ça, ca faisait un sacré bordel, mais en y regardant d'en haut, on pouvait y lire "Shiroyasha".

Code RomieFeather




Hors RP:
 
Gain d'xp: 6
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pika-sama
Maître du Jeu
avatar
Crédits : Sirius
Messages : 3268
Inventaire : Banane
Date d'inscription : 10/07/2013
Localisation : Caché !

MessageSujet: Re: Retour aux sources [PV : Sexytoki ou Gintobadass ♥]   Lun 1 Juin - 23:50




Retour aux sources



Ces retrouvailles devenaient de plus en plus étranges. Gintoki avait saisi la main de Takasugi pour l'attirer contre lui et lui fit des doubles sens, qui n'enchantèrent pas le plus jeune des maîtres. Cependant, il ne fit rien et rentra même dans son jeu en disant que ça pouvait être amusant un plan à plusieurs, il ne fallait pas oublier Kamui, un membre du clan Yatô. Ça ne lui ressemblait pas de dire de telles choses, mais Gintoki avait le don de décomplexer tout le monde, même son ami d'enfance qui avait été toujours sérieux, un peu distant et déterminé à vouloir le surpasser. Pour le moment, ce n'était pas le cas malgré son statut important, mais ça finirait bien par venir !

Le Shiroyasha reprit la parole pour dire qu'il ne refuserait pas, mais qu'il ne tenait pas à être le chouchou du maître rapidement... Voyons, n'était-il pas le chouchou d'un certain capitaine par hasard ? Après tout, il avait obtenu une place importante en peu de temps, non ? Enfin, le Kowasu ignorait tous les détails, il n'était pas un stalker non plus ! Celui-ci croisa ses bras contre lui, ferma son autre oeil et se mit à rire... Oui, ce qu'il venait de dire l'amusait beaucoup et il était temps de répondre à ça :

« Ne t'en fais pas, cette place appartient déjà à quelqu'un. »

A une petite fille au style gothique lolita venant d'une famille noble. C'est cette même famille qui avait sauvé le Yatô des griffes de l'ancienne Tartaros en l'achetant dans un marché noir. Elle s'était prise d'affection pour lui au point de le suivre jusqu'à Tartaros et en devint une membre importante et fortement utile grâce à sa magie. Cette petite fille savait que cette guilde voulait faire que le mal, que Takasugi était une mauvaise personne sans trop l'être non plus, mais elle s'était attachée à lui et pas aux autres... Elle était bizarre, mais c'était très dur de lui résister, même un démon aussi noir que le maître craquait devant elle tout en le cachant, par fierté.

« Puis, tout ceci n'était qu'une plaisanterie... Rien que le fait de m'imaginer dans le même lit que toi, même si c'est pour dormir, me dégoûte et me donne la nausée. »

Maintenant que la vérité était dite, le Shiroyasha pouvait être rassuré et changerait, probablement, son avis sur Tartaros, ce n'était en aucun cas une guilde où la partouze régnait en maître. A ça, le borgne ajoutait le vrai but de la guilde qui était de tout détruire, d'agir librement et de tuer toutes les familles royales existantes pour mettre le chaos... Il y avait un petit hic à tout ça, en y repensant. En effet, Black Sun était commandée par la famille Ren, une famille royale de Pergrande, mais c'était ce mot qui faisait la différence : elle n'avait rien à voir avec Fiore et il valait mieux avoir Gyokuen, et aussi Setsuna, en tant qu'alliés qu'ennemis, pour le moment. L'argenté ordonnait à son frère d'armes de tenir ses engagements et que l'un savait lorsque l'autre cachait quelque chose... Ce n'était pas faux et c'était l'une des raisons pour laquelle c'était bien que Gintoki reste avec lui, il n'aiderait pas ce fichu gouvernement en dévoilant une grande partie de ses faiblesses et de ses techniques.

« Je sais tenir mes promesses. » Répondit-il froidement comme pour lui reprocher une nouvelle fois son abandon, ils s'étaient promis de s'en sortir ensemble à ce moment-là. Enfin, le pardon n'était donné qu'à moitié.

Un lourd silence s'installa ensuite et devenait trop pesant. Mais au bout d'une minute, l'ancien membre du gouvernement finit par bouger. Il leva une main, qui avait baigné dans son sang, et la fit glisser le long de la joue de Takasugi. Le jeune homme avait fermé son œil valide, le second restait tout le temps fermé même quand le bandage le cachait, et sentit que la main de l'argenté caressait sa lèvre inférieure. Vaguement, il entendit un « bois » et sa langue sortit de sa bouche pour lécher le sang qui se trouvait sur cette lèvre inférieure. Puis, il rouvrit son œil pour remarquer que sa nouvelle recrue s'avançait vers les cadavres et il le suivit sans trop se presser, ni discuter.

Code RomieFeather




Hors RP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fairy-reborn.forumactif.org
Pika-sama
Maître du Jeu
avatar
Crédits : Sirius
Messages : 3268
Inventaire : Banane
Date d'inscription : 10/07/2013
Localisation : Caché !

MessageSujet: Re: Retour aux sources [PV : Sexytoki ou Gintobadass ♥]   Mer 3 Juin - 22:00

GG à nous pour avoir fini cet RP donc voilà les petits changements qu'il apporte :

- Gintoki quitte les indépendants et rejoint dès à présent Tartaros (Yeaaaaaaaaah)
- Gintoki gagne 30 points pour avoir fini cet RP.

J'ajoute le tout le plus vite possible en attendant, je lock et range ce sujet dans les RP terminés =3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fairy-reborn.forumactif.org
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Retour aux sources [PV : Sexytoki ou Gintobadass ♥]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Retour aux sources [PV : Sexytoki ou Gintobadass ♥]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [FB 1623] Retour aux sources du savoir
» Retour aux sources ou comme s'éclypser en toute discrétion ?
» Nathou et Syb,retour aux sources{Choupinet'
» Petit retour aux sources [Terminé]
» Retour aux Sources et aux Champs [PV]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Reborn :: Archives :: Rp terminés-